PDA

Voir la version complète : Les filles marquées par une rupture douloureuse


bouli
12/02/2012, 14h36
Bonjour!

Aprés quelques rencontres, quelques games etc ... J'aimerai parlé d'un cas complexe : les filles qui sortent d'une rupture douloureuse! (elles se sont fait cocul, prises pour conne etc)

En effet après la rupture, les filles changent et ya 2 cas :
Cas numéro 1 : La fille se lache, ne veut plus se poser et enchaine les plans cul.
Cas numéro 2 : La fille se referme et devient très dure a seduire. Elle ne veut pas se poser mais paradoxalement se méfie des garcons, ne se laisse pas embrasser. Bref, on ne peut rien envisager avec elle.

Ainsi, le cas numéro 1, tant mieux si on cherche un ONS.
Toutefois, ce qui m’intéresse c'est le cas numéro 2 : ma question est comment séduire ce type de filles qui ne veulent rien envisager avec un mec!? (comme dit précédemment, elle ne veulent pas se poser mais ne s'amuse pas non plus, bref ni ons ni ltr envisageable)

Faut-il perseverer, prendre son temps, et leur faire prendre confiance en nous? Comment agissez-vous?

PS: Bien évidemment, pour le cas 2, ce n'est pas d'ONS(de toute maniere pas possible) que je cherche mais une LTR.

Feel free to comment!

jahrastaman
12/02/2012, 15h36
Bonjour!

Aprés quelques rencontres, quelques games etc ... J'aimerai parlé d'un cas complexe : les filles qui sortent d'une rupture douloureuse! (elles se sont fait cocul, prises pour conne etc)

En effet après la rupture, les filles changent et ya 2 cas :
Cas numéro 1 : La fille se lache, ne veut plus se poser et enchaine les plans cul.
Cas numéro 2 : La fille se referme et devient très dure a seduire. Elle ne veut pas se poser mais paradoxalement se méfie des garcons, ne se laisse pas embrasser. Bref, on ne peut rien envisager avec elle.

Ainsi, le cas numéro 1, tant mieux si on cherche un ONS.
Toutefois, ce qui m’intéresse c'est le cas numéro 2 : ma question est comment séduire ce type de filles qui ne veulent rien envisager avec un mec!? (comme dit précédemment, elle ne veulent pas se poser mais ne s'amuse pas non plus, bref ni ons ni ltr envisageable)

Faut-il perseverer, prendre son temps, et leur faire prendre confiance en nous? Comment agissez-vous?

PS: Bien évidemment, pour le cas 2, ce n'est pas d'ONS(de toute maniere pas possible) que je cherche mais une LTR.

Feel free to comment!

Je te conseillerais de lire le Field Report de Cazuza appelé Libération sexuelle.

A mon avis, au moins le 50% des gens ont vécu une rupture douloureuse, alors il ne faut pas trop s'en préoccuper. Du moment que l'on est suffisamment mature, intéressant et respectueux, les barrières peuvent être franchies.

happiness
12/02/2012, 18h42
A ca je te repondrais, une ancienne target se disait marquée par une rupture douloureuse elle s'est recasé deux jours apres que je l'aie revue alors que j'avais l'occasion de KC (voire même de FC). Maintenant, quand une fille me dit sortir d'une relation douloureuse mon game s'oriente vers le fait que je ne suis pas des épaules sur lesquelles on pleure mais que je peux lui montrer que je suis pas un salaud au quotidien ( deux LTR conclues avec ca).
Apres c'est une question de point de vue et la manière dont tu vois ces filles.
Tu veux un ONS, c'est pas les bonnes in instante, la LTR est généralement plus envisageable.