Art De Seduire   Retour sur ArtDeSeduire.com
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 11/05/2018, 00h02
Avatar de guismo33
guismo33 guismo33 est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: dcembre 2013
Localisation: Saint Germain en Laye
Messages: 784
Par défaut Angoisse, différence d'âge

Bonsoir,

Je très angoissé en ce moment. J ai rencontré quelqu'un il y a deux mois, une femme bien plus âgée (on a 19 ans de différence d'âge). Je l'ai rencontré en soirée par hasard j'en avais raz le bol des filles.
Je me suis dit «on verra» et qu'elle avait l'air sympa.
Et puis c'est devenu sérieux, intellectuellement, émotionnellement et sexuellement c'est parfait. Elle a une fille de 6 ans et ça me va parfaitement.
Et puis bon dieu... Ça me change des chieuses de mon âge qui jouent les princesses. C'est une femme. Une vraie.
J'ai des sentiments, elle en a aussi.

J angoisse car étant plus jeune j'ai peur de ne pas être Ã* la hauteur pour elles. Sur plein de détails je stresse. J'ai aucun esprit pratique (je vis dans un appart depuis 8 mois et il est aux trois quart vide et je cuisine très basiquement,ou je ne suis pas très sportif) et je n'ai pas son expérience. J'ai peur de la décevoir, de n'être qu'un jeune qui ne sait rien faire. Et elle a un statut social supérieur Ã* moi, elle gagne bien plus et a un métier prestigieux.

Alors j'ai une situation bonne et j'ai mes qualités. Cette différence me fait très peur.

En fait avec les derniers événements où j'en ai bavé (mon ex qui me quitte, la relation avec l irlandaise toxique et d'autres mésaventures,) j'ai clairement peur de merder et qu'elle me quitte Ã* cause de ça. Ma précédente relation j'en culpabilise encore, je me sens coupable de ne pas avoir su tout faire pour que ça réussisse. C'est stupide comme raisonnement mais c'est ce que je ressens.

Avouer Ã* ma chérie ma peur de l'échec je l'ai fait et elle m'a dit qu'on ira étape par étape. C'est la peur de l'abandon que je n'ose lui confier. Ça fait pas vraiment solide comme mec.

Des idées ? Merci
__________________
" I hope I die before I get old" R.Daltrey

Mon journal :

Réponse avec citation
  #2  
Vieux 11/05/2018, 02h06
Avatar de Locke
Locke Locke est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: octobre 2013
Messages: 880
Par défaut

Hello hello,

Première chose, le couple, c'est aussi partagé ses peurs et craintes donc tu peux lui en parler si vraiment cela te tracasse.

Deuxio, tu sembles encore très jeune, tu ne peux pas avoir la même expérience de vie et savoir faire qu'une personne de 16 ans ton ainée, c'est normale. La question est juste, est-ce que tu fais des choses pour avancer sur ce chemin petit à petit.

Ne te focalise pas sur ceux qu'elle sait mieux faire que toi, essaye de te focaliser sur ce que toi tu peux lui apporter et qu'est-ce qui te rends unique. Si elle est avec toi, c'est qu'elle accepte très bien cette inexpérience et que tu lui apportes des choses qu'elle ne trouve pas ailleurs.

Courage et agis un peu chaque jour pour combler le fossé, tu as beaucoup à apprendre mais c'est normal, tu es jeune. Et tu verras que même lorsque tu seras vieux, tu auras toujours à apprendre des autres

Bon courage à toi

Locke
__________________
Mes mots comme ceux de mes pairs ne valent jamais vérité absolu. A toi de trouver ta solution parmis toutes les idées que l'on te partage.
Journal d'un homme qui ne lâche rien.
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 11/05/2018, 10h31
Avatar de Oncle Barney
Oncle Barney Oncle Barney est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: novembre 2012
Localisation: Bordeaux
Messages: 14 604
Par défaut

Citation:
Envoyé par guismo33 Voir le message
J angoisse car étant plus jeune j'ai peur de ne pas être à la hauteur pour elles.
En quoi être jeune t'empêche d'être à la hauteur? Et à la hauteur de quoi? De ses attentes? Tu les connais toi? Ou alors ce sont les attentes que tu projettes sur elle en t'imaginant que ce sont les siennes?
Parce que ça sent le guismo hyper empathique qui cherche à savoir ce que l'autre pense et parer toutes les éventualités pour ne pas décevoir et ainsi être aimé pour ça, et sûrement pas pour ce qui il est, avec ses forces et ses faiblesses... n'est ce pas?
Citation:
Envoyé par guismo33 Voir le message
Sur plein de détails je stresse. J'ai aucun esprit pratique (je vis dans un appart depuis 8 mois et il est aux trois quart vide et je cuisine très basiquement,ou je ne suis pas très sportif) et je n'ai pas son expérience.
Oui et? Est elle au courant de ça? T'a t-elle fait des reproches à ce niveau? Est ce que ça lui pose un problème?

Du reste, est ce que ce que tu décris est intimement constitutif de qui tu es et ne changera pas jusqu'à ta mort?
Citation:
Envoyé par guismo33 Voir le message
J'ai peur de la décevoir, de n'être qu'un jeune qui ne sait rien faire.
Là on est au coeur du problème. La projection dont je parlais plus tôt, c'est bien de ça!
Voilà exactement comment TU te perçois à l'heure actuelle, sans bullshit (en plus de l'illusion de décevoir que j'ai souligné plus tôt)

Tu penses vraiment ne rien savoir faire? Avec tout ce que tu as traversé?
Moi je veux que tu nous écrives ici ce que tu penses avoir réalisé dans ta vie. C'est un vrai effort d'écriture et d'introspection qui est fondamental vu ta situation.

Ensuite, tu vas faire la même chose, mais pour ce que tu n'as pas encore accompli et que tu aimeras avoir fait. C'est de là que tu
Citation:
Envoyé par guismo33 Voir le message
Et elle a un statut social supérieur à moi, elle gagne bien plus et a un métier prestigieux.
Et tu crois qu'elle ne le sait pas? Est ce que tu as entendu s'en plaindre?
Et pourtant, elle est encore là à tes côtés....
Citation:
Envoyé par guismo33 Voir le message
Alors j'ai une situation bonne et j'ai mes qualités. Cette différence me fait très peur.
Je vois poindre ici une croyance très masculine de l'homme pourvoyeur de ressources au foyer. Si tu n'as pas ça, comment peux tu jouer ton rôle d'homme, n'est ce pas?

Voilà qui peut être l'occasion de te questionner quant à cette vision de l'homme et de la femme
Citation:
Envoyé par guismo33 Voir le message
En fait avec les derniers événements j'en ai bavé (mon ex qui me quitte, la relation avec l irlandaise toxique et d'autres mésaventures,) j'ai clairement peur de merder et qu'elle me quitte à cause de ça. Ma précédente relation j'en culpabilise encore, je me sens coupable de ne pas avoir su tout faire pour que ça réussisse. C'est stupide comme raisonnement mais c'est ce que je ressens.
Donc tu es persuadé que tout ce qui t'est arrivé dernièrement est de ton entière faute, c'est ça? Donc ces filles n'ont sûrement pas de responsabilité là dedans!

La culpabilité guismo... en voilà un thème intéressant que tu sembles prendre un malin plaisir à rejouer. Tu as des fantômes dans ton placard qu'il serait bon d'affronter. Ce n'est pas normal que tu t'auto flagelles à ce point. D'ailleurs je relis cette thématique avec le regard que tu te portes aujourd'hui: tu fais des constats accablants sur ce que tu as accompli (ou plutôt leur absence) et tu t'en veux énormément, ce qui te fait rejouer cette auto flagellation au travers de tes relations avec les femmes, un truc comme ça.

En tout cas, moi je vois quelqu'un qui a besoin de faire un grand ménage psychologique pour s'alléger du fardeau qu'il porte depuis son enfance. Voilà ce dont il s'agit en réalité.

Donc en résumé 2 choses:
* Ton fonctionnement de nice guy ressurgit (ce qui n'est pas surprenant vu que tu as baissé tes barrières pour cette femme). C'est l'occasion idéale pour travailler ça. Tu ne peux pas continuer dans cette vie d'adulte sans régler ça. Encore une fois, tu cherches à assurer selon les attentes supposées des autres. Et quand bien même elles seraient réelles, tu n'as pas à y répondre aveuglément, car non, ce n'est pas comme ça qu'on reçoit l'amour de l'autre, contrairement à ce que ton enfance t'a laissé croire. C'est en étant pleinement toi, en t'assumant et en avançant, dont en étant authentique que tu pourras être aimé pour qui tu es, sans autre effort de ta part.
* Ta projection sur l'autre de ce que tu penses réellement de toi même. Il y a là un problème évident dans le regard que tu te portes. Il va falloir travailler comme j'ai commencé à te l'écrire sur ton estime de soi, car tu n'es clairement pas objectif quant à toi même. Là aussi, tu ne peux pas avancer dans la vie d'adulte sans changer cette vision de toi même.

Tout ce que tu nous racontes là parle de toi et seulement de toi. Ne te trompe pas de combat.
__________________
Appelez moi Barney tout court

Praticien en Programmation Neuro-Linguistique [PNL] (aperçu)
et en Communication Non Violente [CNV] (aperçu)


Mes pensées et réflexions
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 17/05/2018, 19h57
Avatar de Shijin
Shijin Shijin est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: novembre 2009
Localisation: Angers
Messages: 846
Par défaut

Je me permets de commenter parce que je me bats avec les mêmes fantômes depuis un certain temps. Le manque de confiance, le sentiment d'insuffisance constante, la croyance que je me ferai aimer par le sacrifice de ce que je suis, je connais. Je me suis mis à travailler dessus avec l'aide d'une psy, ça m'aide beaucoup, parfois parler à quelqu'un de confiance révèle énormément de choses.

Évidemment, Barney a tout dit (je reprends d'ailleurs quasiment chaque mot pour ma pomme, ça s'applique complètement). En plus de chasser ces fantômes, je pointerai simplement plusieurs choses extrêmement positives que tu as citées dès le début de ton message :

Citation:
c'est devenu sérieux, intellectuellement, émotionnellement et sexuellement c'est parfait. Elle a une fille de 6 ans et ça me va parfaitement.
Et puis bon dieu... Ça me change des chieuses de mon âge qui jouent les princesses. C'est une femme. Une vraie.
J'ai des sentiments, elle en a aussi.
Spontanément, tu as cité les éléments les plus positifs en premier, en soulignant la réciprocité. Prends tout ça en compte avant de voir ce dont tu crois manquer pour que ça tienne. Je sais que c'est facile à dire, mais il faut apprendre à s'autoriser à être heureux sans avoir le sentiment de ne pas y avoir droit, ou qu'on en a pas assez bavé pour vivre ces choses positives.
__________________
« T'es peut-être pas très beau, mais t'as du charme. »

Progression autoréalisatrice, mon journal 3.0
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 18/05/2018, 13h25
Niico Niico est déconnecté
Confirmé
 
Date d'inscription: juillet 2010
Messages: 551
Par défaut

Bonjour ! J'me permets de répondre a ce post parce qu'il fait échos à ma rencontre, j-y mettrais mon ressenti, et j'te ferais part de mes attitudes.

Déjà, je suis moi aussi embarqué dans une histoire avec une femme de 10 ans mon ainée. Le probleme est effectivement psychologique : J'ai de très bonnes copines qui ont plus de 10 ans de plus que moi avec qui je ne me sens pas en décalage (hormis le coté gosse, mais je sais m'en occuper aussi)
Du coup, si dans ton entourage tu as des gens mature avec qui tu peux délirer comme avoir des discussions profonde, pourquoi ce serait différent avec cette femme?
T'as tes valeurs, elles les a validé! Te prend pas la tete, vi!. Le présent

Citation:
Envoyé par Oncle Barney Voir le message

Donc en résumé 2 choses:
* Ton fonctionnement de nice guy ressurgit (ce qui n'est pas surprenant vu que tu as baissé tes barrières pour cette femme). C'est l'occasion idéale pour travailler ça. Tu ne peux pas continuer dans cette vie d'adulte sans régler ça. Encore une fois, tu cherches à assurer selon les attentes supposées des autres. Et quand bien même elles seraient réelles, tu n'as pas à y répondre aveuglément, car non, ce n'est pas comme ça qu'on reçoit l'amour de l'autre, contrairement à ce que ton enfance t'a laissé croire. C'est en étant pleinement toi, en t'assumant et en avançant, dont en étant authentique que tu pourras être aimé pour qui tu es, sans autre effort de ta part.
* Ta projection sur l'autre de ce que tu penses réellement de toi même. Il y a là un problème évident dans le regard que tu te portes. Il va falloir travailler comme j'ai commencé à te l'écrire sur ton estime de soi, car tu n'es clairement pas objectif quant à toi même. Là aussi, tu ne peux pas avancer dans la vie d'adulte sans changer cette vision de toi même.

Tout ce que tu nous racontes là parle de toi et seulement de toi. Ne te trompe pas de combat.
La, clairement Barney fait mouche. Je lui demanderais cependant : Si quand les barrières tombent (jai aussi ce problème de nice guy, et ma relation actuelle me fait flipper dans la projection) comment tu sais que c'est pas intrinsèquement ce que tu es, ce nice guy? Parce que l'on aspire pas a être dépendant émotionnellement, mais on peut le devenir non? Si etre fondamentalement gentil c'est soi? Si on a un réel plaisir a satisfaire celui de l'autre? Mais alors faut laisser tomber cette attente de reconnaissance de l'autre?
Dans ma relation, elle est très très inpénétrable : j'ai beau etre très empathique, elle a une maitrise d'elle carrément surdéveloppé (du a son passé/passif) mais ca l'empèche pas de toujours apprécié mes calins, même si d'elle meme elle semble farouche, elle ne m'a jamais repoussé. Après, elle viens plus "imperceptiblement" me chercher...

Je ne sais pas comment ca se passe pour toi, Guismo, mais moi j'ai l'impression de pouvoir lui parler de beaucoup de truc, et ca fait du bien! J'ai eu une complicité rapide que j'ai rarement eu. j'ai peu aborder des sujet qui sont autrement plus difficile dans mes précédentes relations. Et pour la suite, je prends aussi le temps d'apprécier l'instant. Je sais pas ou ca mènera ^^
__________________
La Vie est faites de rencontres.
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 19/05/2018, 11h26
Avatar de Oncle Barney
Oncle Barney Oncle Barney est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: novembre 2012
Localisation: Bordeaux
Messages: 14 604
Par défaut

Citation:
Envoyé par Niico Voir le message
La, clairement Barney fait mouche. Je lui demanderais cependant : Si quand les barrières tombent (jai aussi ce problème de nice guy, et ma relation actuelle me fait flipper dans la projection) comment tu sais que c'est pas intrinsèquement ce que tu es, ce nice guy? Parce que l'on aspire pas a être dépendant émotionnellement, mais on peut le devenir non? Si etre fondamentalement gentil c'est soi? Si on a un réel plaisir a satisfaire celui de l'autre? Mais alors faut laisser tomber cette attente de reconnaissance de l'autre?
Faisons un parallèle avec l'addiction à l'alcool. A partir de quel moment selon toi on bascule de "j'aime vraiment le vin", à "je ne peux pas me passer de vin"?
__________________
Appelez moi Barney tout court

Praticien en Programmation Neuro-Linguistique [PNL] (aperçu)
et en Communication Non Violente [CNV] (aperçu)


Mes pensées et réflexions
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 19/05/2018, 15h01
Niico Niico est déconnecté
Confirmé
 
Date d'inscription: juillet 2010
Messages: 551
Par défaut

Citation:
Envoyé par Oncle Barney Voir le message
Faisons un parallèle avec l'addiction à l'alcool. A partir de quel moment selon toi on bascule de "j'aime vraiment le vin", à "je ne peux pas me passer de vin"?
C'est intéressant comme démarche...
J'aime vraiment le vin, mais comme je peux boire autre chose et que ce n'est pas la préoccupation majeure de ma vie, je peux m'en passer! Merci pour cette piste de reflexion tiens ^^
__________________
La Vie est faites de rencontres.
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 10h22.