Art De Seduire   Retour sur ArtDeSeduire.com
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 03/02/2018, 00h48
gauguin gauguin est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: avril 2010
Messages: 2 684
Par défaut Le bluff d'une societe de consommation

Ca faisait longtemps que j'avais envie d'ecrire un post sur les connasses qui se font avoir par le "je suis une battante, je peux tout faire (ou du moins on me manipule pour tirer un max de ma capacite a produire et a consommer)"

Quoi de mieux qu'une "influenceuse" pour en parler:

femme, mère, business woman... l'épuisante utopie de ma vie de femme - Paris Pages Blog

Pouffe parisienne standard qui se reveille en comprenant (vaguement) qu'elle s'est faite enc-lée par les slogans qui prétendent bien nous éduquer: la battante qui peut tout faire.

Gros a parier que l'on peut aussi tourner ca en "diktat immuable du patriarcat qui brise les femmes quoiqu'elles fassent".

Ma these est différente: la société de consommation et le grand capital nous a vendu des concepts d'épanouissement aboutissant essentiellement a un façonnage de la population en consommateur et producteur a couts réduits.

Est-ce que sur 80% des jobs de merde qui existent, le fait de faire bosser aussi les femmes est si important que ca? Oui, c'est tres important pour fournir de la main d'oeuvre, c'est a dire réduire les couts. L'"indépendance" et l'"épanouissement" qu'on nous sert comme un fait acquis ne sont que des messages détournés de beaucoup de leur substance pour mieux nous individualiser. Si le couple et la cellule familiale n'est plus l'unité de base, il est plus intéressant de vendre a deux individus deux produits différents qu'un seul pour les deux.

Je ne peux mettre qu'en parallele ces elements avec les témoignages des allemandes de l'Est qui ont vécu l'avant et l'apres-chute du mur de Berlin. La plupart disent qu'en tant que femmes, elles étaient plus libres en RDA et moins alienées par la vie "professionnelle". Oui, elles ont maintenant acces a "tout", mais en quoi cela les intéressent vraiment plus.

Plus je regarde le truc, plus j'éprouve de l'admiration pour la clairvoyance d'un Houellebecq qui nous dit que le libéralisme ne contribue pas a grand chose de plus que de fragiliser le plus grand nombre au profit d'une petite minorité qui sait en profiter, notamment sur les rapports amoureux. Les vraies opportunités ne sont pas dans Tinder mais pour les 5% qui savent profiter de cette fractalisation des relations amoureuses.

Il est tres triste de constater a quel point les "élites" moyennes déchantent d'un certain monde qu'on leur a vendu et auquel elles ont ardemment contribué en étant finalement passé a coté des fondamentaux.

La subversion est actuellement plus que jamais une obligation morale et humaniste.

Dernière modification par gauguin ; 03/02/2018 à 00h51
Réponse avec citation

Découvrez notre produit :
  #2  
Vieux 03/02/2018, 00h50
Avatar de ChatMachiste
ChatMachiste ChatMachiste est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: juin 2012
Localisation: France
Messages: 1 272
Par défaut

Si tu es dans cette réflexion :

https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Culture_du_narcissisme

A te procurer très vite.
Disponible ultra facilement.
Mais j'imagine que tu en as déjà entendu parlé.
__________________
"Quand elle passait près des tables, elle laissait après elle une odeur mêlée de fleurs et de chair.”
Camus, Noces
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 03/02/2018, 00h57
gauguin gauguin est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: avril 2010
Messages: 2 684
Par défaut

Citation:
Envoyé par ChatMachiste Voir le message
Si tu es dans cette réflexion :

https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Culture_du_narcissisme

A te procurer très vite.
Disponible ultra facilement.
Mais j'imagine que tu en as déjà entendu parlé.
Non, je ne connaissais pas, merci Chat. Je suis dans cette reflexion que depuis tres peu de temps. Professionnellement, je regarde certains sujets et l'ampleur du controle des masses me laissent absolument sans voix. Peu de gens se rendent compte de la proximité métaphorique de la Matrice. J'ai du avaler la pilule rouge par erreur
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 03/02/2018, 01h35
Avatar de ChatMachiste
ChatMachiste ChatMachiste est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: juin 2012
Localisation: France
Messages: 1 272
Par défaut

J'ai aucun doute sur le fait que ça t’intéressera.

Normalement je fais une compilation des meilleurs extraits des bouquins que je lis mais je l'ai toujours pas fait pour celui-ci

Y'a de très bons passages sur l'entrée des femmes américaines dans le monde du travail.

Dans le même genre tu as :

Le complexe d'Orphée : La gauche, les gens ordinaires et la religion du progrès (pour pour tout le monde) ? Climats ? Grand angle, Socialisme, Gauche, Progrès, Orwell ? Philosophie magazine
(J'ai une compilation sur celui-ci)

La Cité perverse - Médiations - DENOEL - Site Gallimard ( pas lu mais bonne référence et c'est dans ma bibliothèque)

https://www.bourin-editeur.fr/fr/boo...pornographique ( j'ai une compilation sur celui-ci aussi )

https://livre.fnac.com/a3077387/Zygm...-amour-liquide ( j'ai lu mais pas encore fiché. Très bon par moment.)

et surement d'autres... sans compter les classiques.
__________________
"Quand elle passait près des tables, elle laissait après elle une odeur mêlée de fleurs et de chair.”
Camus, Noces

Dernière modification par ChatMachiste ; 03/02/2018 à 01h50
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 03/02/2018, 10h14
Avatar de tron
tron tron est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: septembre 2010
Localisation: Montpellier
Messages: 10 190
Par défaut

Je pense qu'une philosophie qui dit qu'on peut tout faire ne peut mener dans son essence qu'à la ruine. L'homme est fait pour avoir des barrières, c'est là qu'il peut enfin s'épanouir. La volonté de tout faire ne peut se faire qu'au dépend du bonheur, c'est résumer la vie à un produit de consommation comme un autre.

Je sors ça sans justifier mais pour moi cette philosophie, au contraire d'apporter la place légitime que les femmes ne mène qu'à leur zombification, elles chercheront au même titre que certains hommes cet objet fétiche qu'est l'argent ou le pouvoir.
Evidemment y a pas que les femmes qui sont touchées par ça mais dans le féminisme il me semble qu'il y a un aveuglement supplémentaire à ce niveau (sans généralisation).

+1 du coup pour le post
__________________
Tout est une question de perception.

Dernière modification par tron ; 03/02/2018 à 10h18
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 03/02/2018, 13h36
fxdesca fxdesca est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: avril 2013
Localisation: Paris
Messages: 233
Par défaut

Gauguin, tu m'intéresses,
tu parles de pilule rouge, tu dois connaitre le subreddit /theredpill qui parle de pas mal de choses mais c'est surtout orienté séduction et rapport hommes / femmes, un peu trop agressif je trouve mais il y a des pensées intéressantes.

Concernant la société de consommation et la manipulation des masses, il me semble que c'est quelque chose qui a toujours existé, avec à peu près les mêmes outils utilisés par les puissants (lire par exemple The Prince de Macchiaveli ou le plus récent 48 Laws of Power de Robert Greene) pour influencer, séduire, et diriger le peuple dans telle ou telle direction (créer le contexte, absorber l'attention, dépasser les facteurs critiques, stimuler l'inconscient et guider l'inconscient sont les étapes principales de l'hypnose et des techniques de manipulation en général, que ça soit envers une personne ou envers les masses).

Se référant à l'époque de l'URSS on parlait à l'école quand j'y étais de Stackanovisme (à un ou deux "h" près) pour évoquer le fait de créer un modèle à suivre, permettant à lui seul de raconter une histoire enivrante (le story telling) et de montrer le chemin aux masses,
cette méthode simple et efficace existe toujours et a probablement toujours existé, que ça soit pour influencer les hommes ou les femmes.

Je me souviens d'une époque ou on représentait la femme indépendante en train de fumer une cigarette, dans le même temps pour les hommes c'était un cowboy sur un cheval, faire rêver les gens pour leur vendre du cancer, puis ensuite les médicaments et traitements pour essayer de les guérir... Un exemple parmi d'autres.

Ce qui est certain c'est que 'le bonheur des uns, ne fait pas le bonheur des autres', les gens heureux et entier qui pensent n'avoir besoin de rien que ce qu'ils n'ont déjà, ça ne rapporte pas de bénéfices.
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 03/02/2018, 14h03
Avatar de tron
tron tron est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: septembre 2010
Localisation: Montpellier
Messages: 10 190
Par défaut

Tu rates une chose pour moi, la société de consommation n'est pas un instrument de domination ou à la marge parce que c'est l'illusion de la civilisation.
Celui qui tombe le plus dans le panneau c'est pas celui qui va acheter le nouveau I-phone 8 à 1000 euros mais le capitaliste qui le vend en croyant qu'augmenter son capital de 10% va le rendre plus heureux. Lui est encore plus dominé par ce système parce qu'il a consacré son existence à ça, celui qui a acheté son I-phone 1000 euros peut faire autre chose de sa vie.
C'est peut-être pas pour rien qu'ils vendent si facilement des produits dont on a pas besoin et qui parfois même nous coupent socialement, ils ont déjà le nez bien dans cette logique.

Et c'est ce qui est inquiétant je trouve dans cette quête de tout avoir, c'est qu'aujourd'hui certaines femmes courent à leur pertes (dans quelle mesure ça se discute) parce qu'elles sont assez stupides pour tomber dans le panneau.
Avant on croyait que les guerres c'était une connerie d'homme, maintenant on sait que la connerie n'a pas de genre. Dans quelle mesure on peut parler d'évolution? C'est une vraie question, en tout cas l'illusion de la sagesse féminine se décompose.
__________________
Tout est une question de perception.

Dernière modification par tron ; 03/02/2018 à 14h21
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 03/02/2018, 15h21
fxdesca fxdesca est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: avril 2013
Localisation: Paris
Messages: 233
Par défaut

C'est tout à fait exact Tron, bien dit.
Courir après l'argent en faisant consommer les autres, et courir après l'argent pour pouvoir consommer, il y avait cette vidéo un peu débile à un moment qui disait "l'argent pour les p*tes, les p*tes pour l'argent, c'est juste chaud"...

Bref, je suis d'accord avec toi,
et je parlais également de manipulation des masses sans suffisamment m'expliquer dans le sens ou cette spirale de l'argent à le mérite d'occuper, et le plus souvent d'obséder les masses, le "peuple", ce qui leur laisse moins de temps, d'énergie et d'espace intelectuel pour réfléchir à d'autre choses et trouver les réponses les plus adaptées à leur frustration inassouvie sur le long terme.

Un séjour en Chine notamment m'a frappé, la bas il y a des millions de gens massés dans des villes immenses et ultra modernes, et même dans les campagnes, les petites villes font 1 million d'habitants, et tout le monde semble sans cesse courir (beaucoup plus qu'à Paris pour ceux qui sont nés et ont grandis en province et sont venus travailler à Paris), et surtout semblent absolument tous occupés à un travail, aussi peu utile semble t'il...

Je me rappelle notamment de cette armée de balayeurs qui balayaient jours et nuits les 5 km de bitumes de la route entre ma base vie et le chantier de construction sur lequel je travaillais, ou de ces hommes en pleine nuit à genoux en train d'arroser des petites jardinières sur des centaines de metres sur les trottoirs de Shenzhen...

"Absorber l'attention" est une des étapes fondamentales de l'hypnose et de la manipulation des etres vivants en général, et le système travail - argent - consommation a pour conséquence à priori de garder tous ceux qui y participent, qu'ils soient ceux qui s'enrichissent en vendant des produits de consommation, ou ceux qui les fabriquent et les achêtent, pleinement absorbés et donc peu attentif à d'autres préocupations.

Quelque chose me dit que le fait que les salaires soient si bas et les taxes et impots divers si élevés en France participent aussi en partie à ce mécanisme, en ne permettant qu'à très peu de gens de sortir du système circulaire travail - argent - consommation.
Réponse avec citation
  #9  
Vieux 03/02/2018, 22h46
gauguin gauguin est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: avril 2010
Messages: 2 684
Par défaut

Attention, j'aimerais clarifier quelques points.

Ce n'est pas une diatribe contre un sexe en particulier. Nous nous faisons tous avoir dans cette histoire, simplement des mouvement historiques d'émancipation ont été dévoyés pour bien faconner et asservir nos compagnes dans la foulée.
Les néo-fems ne sont meme pas un point d'intéret et peuvent etre ignorées en tant qu'idiotes semi-utiles du systeme qui servent a bien détourner l'attention de problématiques plus réelles et sournoises.

En ce qui concerne la "course a l'argent pour augmenter le capital". Vous vous trompez, ce n'est pas comme ca que cela marche. D'une part, ces grandes fortunes ne courent pas apres l'argent, ils ont des gens qui font ca pour eux, d'autre part, l'interet n'est pas l'argent mais le pouvoir, la securite et la liberté de faire globalement ce qu'ils veulent pour eux et leurs héritiers.

Le probleme n'est pas tant soit peu leur aspiration, mais le fait qu'ils captent une masse totalement disproportionnée de ressources qui sont utilisées suivant leurs bonnes envies, impactent immensément la société que tu sois d'accord ou pas. Ce n'est pas pour rien que la notion d'absence de démocratie est un élément qui revient de plus en plus.

Les femmes sont nos compagnes et elles se sont faites entuber d'une maniere qui leur est adaptée pour bien tous nous maintenir la tete sous l'eau.
Réponse avec citation
  #10  
Vieux 03/02/2018, 22h57
fxdesca fxdesca est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: avril 2013
Localisation: Paris
Messages: 233
Par défaut

Citation:
Envoyé par gauguin Voir le message
ces grandes fortunes ne courent pas apres l'argent, ils ont des gens qui font ca pour eux, d'autre part, l'interet n'est pas l'argent mais le pouvoir, la securite et la liberté de faire globalement ce qu'ils veulent pour eux et leurs héritiers.

Le probleme n'est pas tant soit peu leur aspiration, mais le fait qu'ils captent une masse totalement disproportionnée de ressources qui sont utilisées suivant leurs bonnes envies, impactent immensément la société que tu sois d'accord ou pas.
Cela me semble tout à fait exact Gauguin (en passant, un peintre dont les toiles me sont très agréable à regarder),
et cela est vrai pour peut-être quelques dizaines de personnes / familles sur la planète (peut être quelques centaines, mais ça reste extrèmement peu par rapport au bientot 7 milliards d'etres humains qui se disputent les miettes rassies du gateau), dont on connait quelques grands noms, et d'autres moins.

Ce sont à priori ceux qui sont en dehors du système, et qui regardent tous les autres faire tourner la grande roue.

En tous cas je partage ta conclusion, et le fait de globalement se faire entuber à la naissance, mais que faire, si ce n'est essayer de tirer un maximum de bonheur de ce jeux profondément déséquilibré ?

Il y a cette citation que j'aime bien, je ne sais plus si c'est Aristote ou Nabilla, mais qu'importe:
"lorsque le viol devient inévitable, détends toi, et essayes de prendre un maximum de plaisir"
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 19h32.