Art De Seduire   Retourner sur ArtDeSeduire.com - Techniques et Conseils en séduction
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 21/11/2021, 20h04
Avatar de Le_Paternel
Le_Paternel Le_Paternel est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: aot 2018
Localisation: Paris
Messages: 111
Par défaut Impuissance chronique

Bonjour à tous,

Il n'est jamais facile d'aborder le sujet de l'impuissance. Encore plus quand on est un homme.

Aussi loin que je me souvienne, je n'ai jamais eu de problème d'impuissance dans mes précédentes relations. Cela peut s'expliquer. En effet, dans ma dernière relation longue, nous n'habitions pas dans la même ville, ce qui fait que nous nous voyions que certains week-ends où nous comblions le manque accumulé. Avec ma copine actuelle, nous sommes dans une autre configuration.

Durant les six premiers mois, c'était la folie, nous faisions l'amour plusieurs par jour dès que nous nous voyions. Ensuite, il y a eu quelques pannes de mon côté de façon aléatoire, ce qui faisait que nous faisions l'amour plusieurs fois dans la semaine. Suite à ces douze premiers mois de relation, nous avons emménagé ensemble. Et ces impuissances sont devenues de plus en plus chroniques.

Déjà, j'ai 25 ans, je suis sportif, en bonne santé, je ne bois pas et fume pas. Je n'ai jamais été drivé par le sexe (cf ma relation précédente à distance etc). J'apprécie l'acte, et je dois dire que dès que nous faisons l'amour avec ma copine, c'est vraiment une symbiose parfaite de nos deux corps, c'est ultra-plaisant. Non, le problème est plus dans la tête.

Cela a commencé avec mes premières pannes (citées précédemment) où ma copine se jetait sur moi et où je n'étais pas forcément dans le même mood/mêmes envies et où cela ne venait pas. Ma copine ayant initialement des complexes, cela a malheureusement alimenté ces derniers. Et cela est d'autant plus présent une fois que nous avons emménagé ensemble et que ces pannes sont forcément devenues plus fréquentes se voyant tous les jours. Il y a des fois où les choses se vont naturellement. Elle a envie, j'ai envie, ça arrive rapidement, et c'est le feu. Et d'autres, qui deviennent plus majoritaires, où c'est beaucoup plus poussif. Pourquoi ?

A chacune de ces pannes, ma copine se braque légitimement, elle se sent blessée et rejetée. Pour elle, dès qu'elle se déshabille, dès qu'elle me touche, je devrai avoir une érection immédiate. Du coup, durant certains préliminaires, elle force un peu, où je ne la sens pas totalement dedans, désemparée que la simple vue de son corps nu ne fasse pas sortir mon petit oiseau. Ainsi, suite à ça, pour elle, cela signifie qu'elle ne me plaît pas, que je devrai lui sauter dessus etc.

Et c'est ainsi que moi durant ces moments, je me mets une pression de dingue. Je ne suis quasiment plus dans le moment présent. Soit, j'y pense directement et cela ne vient pas : "Allez, bande, putain, tu en as envie, si tu n'y arrives pas, tu vas la blesser, elle va se sentir rejetée, c'est horrible". Soit, j'y arrive, et d'un coup, je vais me mettre à penser à ces choses et ça va redescendre comme un souffler. L'exemple parfait : Récemment, ma copine était dans sa période. Elle commence à me toucher. Cela vient rapidement. Je me dis "Chouette, elle va s'occuper de moi. Je suis tout excité". Suite à quoi, elle va me surprendre en disant que sa période est terminée. Bilan des courses ? D'une gâterie initialement prévue dans ma tête, cela s'est transformé à potentiellement faire l'amour me faisant ainsi remonter toutes mes pensées précédentes. Le soufflé s'est dégonflé. C'est un exemple parmi tant d'autres montrant d'une part que je n'arrive pas à lâcher prise, et d'autre part, que quand j'ai un truc en tête, difficile de m'y déroger (Autre exemple : Durant le confinement et le télétravail, elle vient me voir pour me faire une gâterie, absorbé par mon travail, je n'arrivais pas à me mettre dedans). Tout ça la blesse et la vexe, et moi ça créer une "pression" autour de l'acte que je n'avais pas avant. Sans compter qu'elle aussi utilise ses mécanismes de défense et ayant peur d'être déçu ne se lâche plus totalement durant les préliminaires. Quand tu as une personne fermée en face, difficile d'être entreprenant, enjoué et de ne pas penser.

Bref, c'est le serpent qui se mord la queue et ça traîne. Je suis dans une impasse pour trouver des solutions qui pourraient dédramatiser un peu ça, et qu'on s'enlève cette pression pour que cela redevienne naturel comme au début.

Ai-je un problème ? Qu'en pensez-vous ? Merci d'avance.
Réponse avec citation

Découvrez notre produit :
  #2  
Vieux 21/11/2021, 21h16
Avatar de Mr. Kong
Mr. Kong Mr. Kong est déconnecté
Confirmé
 
Date d'inscription: juillet 2021
Messages: 627
Par défaut

Yo

Si tu as fait quelques recherches, tu sais qu’à ton âge et dans ton contexte c’est 99% de psychologique.

Citation:
A chacune de ces pannes, ma copine se braque légitimement, elle se sent blessée et rejetée. Pour elle, dès qu'elle se déshabille, dès qu'elle me touche, je devrai avoir une érection immédiate. Du coup, durant certains préliminaires, elle force un peu, où je ne la sens pas totalement dedans, désemparée que la simple vue de son corps nu ne fasse pas sortir mon petit oiseau. Ainsi, suite à ça, pour elle, cela signifie qu'elle ne me plaît pas, que je devrai lui sauter dessus etc.
Ne pas être au garde à vous immédiat n’est pas une panne.

D’une manière ou d’une autre il va falloir lui faire comprendre qu’elle alimente le problème.

De ton côté, ça aiderait de prendre les choses en main, si tu attends que ta meuf te chauffe en étant passif, ce n’est pas peut être pas la meilleure configuration. En gros, impose ton kink ?
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 22/11/2021, 00h56
Avatar de Hanneman
Hanneman Hanneman est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: octobre 2011
Localisation: Montreal
Messages: 17 747
Par défaut

Je connais bien le sujet.

Car j’ai (eu) les mêmes difficultés de laisser aller dans ma vie intime.
Il est indéniable que cela commence par des blocages psychologiques, surtout à 25 ans.

Pour moi, des solutions étaient de :
- me sentir à l’aise avec ma partenaire, pour assumer l’expression de mon désir pour elle.
- m’exciter avec des images érotiques, avant le moment intime.

Je ne sais pas si ça peut t’aider, cependant.

Par contre, ce qui m’a bien aidé, c’était d’utiliser des compléments pour l’erection.
Au moins ça permet à ta nana de passer un bon moment et par extension, à toi aussi. Mais ça ne règle pas le problème initial.
__________________
HANNEMAN, OU LE MÉCHANT DU FORUM.

Mon nouveau journal :
Run salmon, run...

Mon 1ier journal :
Car le bonheur ce n'est pas les autres

SI TU VEUX QUE LES CHOSES CHANGENT, TRAITE LA SOURCE DU PROBLEME PAS LE(S) SYMPTOME(S)
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 22/11/2021, 07h38
Avatar de Le_Paternel
Le_Paternel Le_Paternel est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: aot 2018
Localisation: Paris
Messages: 111
Par défaut

Merci ! Je vous rejoins totalement, c’est dans la tête, je le sais, et j’intellectualise beaucoup trop. D’autant plus maintenant qu’il y a ce passif et que ça peut revenir aléatoirement dans la balance (et ce même si tout se passe bien. Parce que oui, tant qu’il n’y a pas eu pénétration, ces pensées parasites peuvent me gêner et donc faire retomber le souffler).

Et après, c’est un cercle je suppose, moins tu fais, moins t’as envie. Quand ça fonctionne, la machine se remet facilement bien en route. Mais après, pour X ou Y raisons, tu ne le fais pas pendant quelques jours, t’enchaînes potentiellement une panne, et tu repars dans une boucle.
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 22/11/2021, 12h00
Toby66 Toby66 est déconnecté
Confirmé
 
Date d'inscription: octobre 2020
Messages: 574
Par défaut

Citation:
ma copine se braque légitimement
C'est pas du tout légitime qu'elle se braque! Elle ne doit pas le prendre pour elle, c'est ridicule. Dis lui bien que son sex appeal n'a rien à voir avec ton petit monsieur, il est à toi, pas fonction d'elle.

Déjà c'est très courant d'avoir du mal à bander, y compris pour les coups d'un soir (45% des hommes en moyenne).

Les hommes ne sont pas des machines. Autorise-toi aussi à ne pas avoir envie, et à le lui dire. Et à dire que c'est normal.

Cette idée que les hommes sont des zizis sur patte prêts à exploser et incontrôlables est une idée fausse. On baise essentiellement avec le cerveau. Du coup, trois pistes:

- Ta libido est fonction du mental. Qu'est ce qui le perturbe en ce moment?
- Est ce que ta relation avec elle te bloque?
- Est-ce que tu as changé ton alimentation? Dors moins bien? ect.

et enfin c'est normal les variations de libido, des deux côtés. Keep cool.

Impuissant ça n'a rien à voir^^
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 22/11/2021, 12h26
Avatar de Bob Leponge
Bob Leponge Bob Leponge est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: janvier 2013
Localisation: Dans son Ananas
Messages: 4 602
Par défaut

Vivant H24 avec ta copine, c'est normal qu'à un moment elle te fasse moins d'effet. Surtout avec confinement et télétravail. Est-ce que vous vous chauffez au quotidien ?

Comme tu le dis des fois t'es pas dans le mood, et c'est normal.

Citation:
Je n'ai jamais été drivé par le sexe
Quelque chose me dit que comme moi, t'as pas une libido de fou furieux non plus. Ce qui n'est pas un problème en soi. C'est un soucis s'il y a un décalage énorme de libido entre ta copine et toi. Faudra communiquer dessus, mais aussi arrêter de prendre la chose sous l'angle de "tu as forcément un blocage psychologique". C'est une piste qui n'est pas à exclure bien sûr, mais c'est peut être pas un blocage et juste l'expression de ta libido naturelle.

Tu mattes souvent du porno ? Est-ce que tu te masturbes beaucoup ? Ca peut jouer aussi.

Mais ta copine ne t'aide pas du tout là non plus. Et faut qu'elle en prenne conscience. Enfin, faut que tu lui fasses prendre conscience de ça, car elle ne peut pas forcément deviner que ça te froisse. Va falloir communiquer là dessus aussi.

Prendre des trucs pour l'érection, comme l'a fait Hanneman, peut permettre d'assainir la situation avec ta copine pendant que tu creuses le sujet et cherche une solution plus organique.

Bon courage
__________________
"Until you learn to trust your own actions and learn to pursue women with your own unique style and personality, you have learned absolutely nothing"
Mark Manson

Dernière modification par Bob Leponge ; 22/11/2021 à 14h19
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 22/11/2021, 14h07
Avatar de Hanneman
Hanneman Hanneman est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: octobre 2011
Localisation: Montreal
Messages: 17 747
Par défaut

Je souscris aux commentaires des VDD.

Surtout au passage de Toby soulignant le fait que les hommes ne sont pas des bites sur pattes.
Ca nous cause de gros blocages.
__________________
HANNEMAN, OU LE MÉCHANT DU FORUM.

Mon nouveau journal :
Run salmon, run...

Mon 1ier journal :
Car le bonheur ce n'est pas les autres

SI TU VEUX QUE LES CHOSES CHANGENT, TRAITE LA SOURCE DU PROBLEME PAS LE(S) SYMPTOME(S)
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 23/11/2021, 15h34
Avatar de Le_Paternel
Le_Paternel Le_Paternel est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: aot 2018
Localisation: Paris
Messages: 111
Par défaut

Citation:
Envoyé par Toby66 Voir le message
C'est pas du tout légitime qu'elle se braque! Elle ne doit pas le prendre pour elle, c'est ridicule. Dis lui bien que son sex appeal n'a rien à voir avec ton petit monsieur, il est à toi, pas fonction d'elle.

Déjà c'est très courant d'avoir du mal à bander, y compris pour les coups d'un soir (45% des hommes en moyenne).

Les hommes ne sont pas des machines. Autorise-toi aussi à ne pas avoir envie, et à le lui dire. Et à dire que c'est normal.

Cette idée que les hommes sont des zizis sur patte prêts à exploser et incontrôlables est une idée fausse. On baise essentiellement avec le cerveau. Du coup, trois pistes:

- Ta libido est fonction du mental. Qu'est ce qui le perturbe en ce moment?
- Est ce que ta relation avec elle te bloque?
- Est-ce que tu as changé ton alimentation? Dors moins bien? ect.

et enfin c'est normal les variations de libido, des deux côtés. Keep cool.

Impuissant ça n'a rien à voir^^
Merci pour ton retour. Après, je peux comprendre, on traîne ça depuis quelques mois, et je me mets à sa place, c'est chiant et potentiellement blessant. C'est une boucle. Il y a de rares fois où tout se fait naturellement, aucun soucis, mais majoritairement, soit mes pensées me font retomber le souffler, soit, c'est elle ne voulant pas totalement se lâcher car elle sait comment ça va se finir, est sur la défensive.

Après, c'est clair que je ne dois pas avoir une énorme libido, puis c'est con, mais on vit à 2000 dans le sens où entre le travail, les projets à côté, le sport etc. Tout est bien rempli, et t'as pas forcément "le temps". Et comme on dit, moins on fait, moins on en a envie. Et le pire, c'est que c'est génial quand on fait l'amour, on prend énormément de plaisir tous les deux. Il y a ce point bloquant, et mes pensées qui font le reste.
Réponse avec citation
  #9  
Vieux 23/11/2021, 15h40
Avatar de Le_Paternel
Le_Paternel Le_Paternel est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: aot 2018
Localisation: Paris
Messages: 111
Par défaut

Citation:
Envoyé par Bob Leponge Voir le message
Vivant H24 avec ta copine, c'est normal qu'à un moment elle te fasse moins d'effet. Surtout avec confinement et télétravail. Est-ce que vous vous chauffez au quotidien ?

Comme tu le dis des fois t'es pas dans le mood, et c'est normal.



Quelque chose me dit que comme moi, t'as pas une libido de fou furieux non plus. Ce qui n'est pas un problème en soi. C'est un soucis s'il y a un décalage énorme de libido entre ta copine et toi. Faudra communiquer dessus, mais aussi arrêter de prendre la chose sous l'angle de "tu as forcément un blocage psychologique". C'est une piste qui n'est pas à exclure bien sûr, mais c'est peut être pas un blocage et juste l'expression de ta libido naturelle.

Tu mattes souvent du porno ? Est-ce que tu te masturbes beaucoup ? Ca peut jouer aussi.

Mais ta copine ne t'aide pas du tout là non plus. Et faut qu'elle en prenne conscience. Enfin, faut que tu lui fasses prendre conscience de ça, car elle ne peut pas forcément deviner que ça te froisse. Va falloir communiquer là dessus aussi.

Prendre des trucs pour l'érection, comme l'a fait Hanneman, peut permettre d'assainir la situation avec ta copine pendant que tu creuses le sujet et cherche une solution plus organique.

Bon courage
Je dirai que non, on ne se chauffe pas forcément au quotidien. Je dois être plus sur la tendresse (câlins etc.) que dans le côté "bestial" (Hop hop hop j'ai envie de toi, on se déshabille). Je pense aussi que je n'ai jamais été drivé par ça et ait donc une libido en conséquence (Dans le sens où ma précédente relation, j'étais à distance et on se voyait qu'une fois par mois etc). Mais comme je le disais, quand on fait, c'est génial, vraiment, du coup, après y avoir goûté, forcément, elle a envie de revivre ça plus souvent. D'où ses envies, et suite à me premières pannes (où initialement, je voyais qu'elle avait envie, qu'elle faisait plein d'efforts petite tenue sexy etc. Et comme j'étais pas dans le mood, ça venait pas, ensuite elle se sentait blessée, au début c'était exceptionnelle, puis petit-à-petit c'est devenu plus fréquent et j'en suis là à traîner ça et avoir ses pensées au moment où je ne devrai pas).

C'est con mais depuis que je suis en couple, je ne me masturbe plus (et encore moins de porno). Pas besoin de ça. :P

Yes, j'essaie de communiquer là-dessus. Après, je peux comprendre son ressenti en me mettant à sa place. Je traîne ça depuis quelques mois telle une boucle avec des fois où tout se fait naturellement, c'est génial, et où après si on fait pas pendant X temps pour X raisons, on repart dans ce rythme, ça va pas venir, elle se met sur la défensive, et je me mets à y penser dès que c'est le moment et ça ne vient pas. C'est dans la tête c'est clair.

C'est clair que j'aimerais trouver la solution naturelle pour y remédier ahaha.
Réponse avec citation
  #10  
Vieux 23/11/2021, 15h42
Avatar de Le_Paternel
Le_Paternel Le_Paternel est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: aot 2018
Localisation: Paris
Messages: 111
Par défaut

Citation:
Envoyé par Hanneman Voir le message
Je souscris aux commentaires des VDD.

Surtout au passage de Toby soulignant le fait que les hommes ne sont pas des bites sur pattes.
Ca nous cause de gros blocages.
Ah c'est clair, encore plus quand t'es dans la relation depuis plusieurs mois. Mais ça me rassure un peu car cela signifierait que son "Non, mais si je suis nue à côté de toi, je te touche un peu, tu devrais bander direct, c'est humain, c'est comme ça" n'est pas forcément vrai. :P
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 20h50.