Art De Seduire   Retourner sur ArtDeSeduire.com - Techniques et Conseils en séduction
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #71  
Vieux 10/06/2016, 18h01
Reflex Reflex est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: mars 2013
Messages: 1 824
Par défaut

Citation:
Envoyé par Pégase Voir le message
Outre le risque, comme vient justement de le souligner Alexandre, ce serait un enfer psychologique. Même avec un risque zéro.
Et ben on est d'accord, je vois pas en quoi j'ai mal interprété. Je sais ce que ça soulève en vous et c'est vous que ça regarde. Tu dis que c'est à risque, je dis que non et je le dis plus fort que tu ne l'as dit. tu dis que c'est un enfer psychologique pour toi et ben très bien, je suis pas psy, ça me regarde pas.

Moi ce qui m'a soulé c'est quand tu as que si une fille te disait pas qu'elle était s+ après coup, tu aurais balancé à tout le monde qu'elle jouait avec la vie des gens (j'ai la flemme d'aller chercher les mots exactes.) Mais bon je commence à te connaitre donc je le fais (plus bas). Voilà pourquoi je t'ai insulté (honte à moi) et que c'était un comportement ordurier car au final elle n'a fait courir aucun risque à quiconque mais toi tu le penses, et cela te donnerait le droit d'intervenir dans sa vie de cette façon.

Tu as le droit de pas vouloir, de pas être à l'aise, de prendre tes distances mais dire aux autres que c'est à risque quand c'est faux, je NE SUIS PAS d'accord. Tu peux faire beaucoup de mal en faisant ça, bien plus qu'un traumatisme d'une non prise de risque de ton côté. Après, c'est toi que ça regarde. la liberté des uns s'arrête là ou celle des autres commencent. Voilà, donc oui je m'excuse pour l'insulte "ordure".

la citation
Envoyé par Pégase Voir le message
toi : Alors bon, à partir de là, il n'est pas possible qu'une jeune femme me l'annonce "sur le fait" (ce que je trouve extrêmement irresponsable et manipulateur), et s'il se trouvât qu'elle me l'annonçât après coup, non seulement je lui en voudrais à mort, mais je ferais également sa publicité jusqu'au confins du pôle Nord.

moi : Donc moi je juge quand je dis que pour croire qu'un baiser est un risque, faut être un hypocondriaque mais toi tu juges les S+ car selon toi, ils prennent en otage la vie des autres, c'est ce que tu penses ? Et en plus, tu vas aller crier sur les toits sa vie privé mais t'es une ordure en fait.

Dernière modification par Reflex ; 10/06/2016 à 18h23
Réponse avec citation

Découvrez notre produit :
  #72  
Vieux 10/06/2016, 19h39
Avatar de Pégase
Pégase Pégase est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: janvier 2016
Messages: 55
Par défaut

Alors là Reflex, on ne parle plus de la même chose. Je vais récapituler :

Je précise toujours à mes partenaires que je refuse le condom et ça leur convient très bien dans 100% des cas, parce que je connais toujours la jeune femme un minimum avant de faire quoi que ce soit avec elle, je m'assure également qu'elle prend bien la pilule, c'est pour ça que je disais "je ne couche pas avec n'importe qui" (cf. ONS avec inconnue). Donc, si une personne S+ (pour moi en l'occurrence, une jeune femme) dont j'ignorerais la maladie :

1) qui me l'annonce AVANT quoi que ce soit : je lui en veux un peu parce qu'elle m'a excité/chauffé et donc je n'ai plus l'esprit vraiment lucide, mais je me calme et tiens compte du fait qu'elle a été honnête avec moi. Il ne se passera strictement rien à partir de là mais il se peut très probablement qu'on termine la soirée ensemble et même que l'on devienne des amis ultérieurement ;

2) qui ne me l'annonce pas avant, mais soit PENDANT l'acte (préliminaires - pénétration vaginale et/ou anale) soit APRÈS l'acte : là, on arrête tout, je/elle dégage, et elle recevra plus que certainement des nouvelles de mes avocats (hé oui, l'avantage des PDG) dans les jours suivants, non seulement pour transmission volontaire du SIDA, mais également pour :
  • Abus de confiance ;
  • Mise en danger d'autrui ;
  • Voies de fait
  • Voies de fait causant des lésions
  • Voies de fait graves
  • Agression sexuelle
  • Agression sexuelle causant des lésions corporelles
  • Agression sexuelle grave
  • Nuisance publique (je ferais vérifier si elle est donneuse)
  • Négligence criminelle causant des lésions corporelles
Les accusations suivantes seraient portées avec celles de voies de fait, dans le cas où moi (la victime) j'ai contracté l'infection (ou non) :
  • Tentative d'homicide sans préméditation
  • Tentative d'homicide avec préméditation : emprisonnement à perpétuité
Ainsi, une personne peut être reconnue coupable de plusieurs infractions criminelles, s'il y a eu des rapports sexuels avec risque de transmission (via la charge virale), sans divulguer son état à son partenaire. Cette accusation peut être portée, même dans les cas où l'autre personne n'a pas été atteinte du VIH, car elle a tout de même été exposée à ce risque sans en être réellement consciente.

Et je ne déconne pas, voici quelques articles sur le traitement pénal de la transmission (effective ou potentielle) du SIDA par voie sexuelle :

- https://blogs.mediapart.fr/daniel-bo...ons-s-imposent
- Transmettre le sida volontairement est passible de 10 ans de prison
- Transmission du SIDA /VIH est-il criminel ?
- https://www.senat.fr/lc/lc151/lc1510.html
- Douze ans de prison pour avoir transmis sciemment le sida

---- *** ----

Quant à "faire sa pub", bien évidemment, quand je dis que je la ferais jusqu'aux confins du pôle nord, je ne parle pas d'une jeune femme qui m'aurait prévenu ! Je respecterais sa vie privée (toutefois, je préviendrais dans le plus grand secret mes amis les plus proches si elle venait à leur tourner autour).

Je parlais évidemment d'une jeune femme qui m'aurait joué un "coup de pute" comme l'exemple ci-dessus, le fait de ne pas divulguer sa maladie, et donc mettre en danger la vie/santé d'autrui.
__________________
___----------------___

Écrivain | Auteur | Artiste 2D/3D
Électron libre multifonctions

___----------------___

Mon journal : "Le vide parfait"
[MàJ 09.06.16]

___----------------___

Dernière modification par Pégase ; 10/06/2016 à 21h02
Réponse avec citation
  #73  
Vieux 10/06/2016, 21h01
Reflex Reflex est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: mars 2013
Messages: 1 824
Par défaut

Citation:
Envoyé par Pégase Voir le message
Alors là Reflex, on ne parle plus de la même chose. Je vais récapituler :
En effet, tu fais bien de préciser car pour moi, un rapport sans test se fait avec protection. Oui, si la personne se sait séropositive, si elle a un rapport sans protection et sans avertir son partenaire peut être poursuivie comme tu le dis, qu'elle soit traitée ou non. Si la personne se protège, elle n'est pas tenu de le dire et tu ne pourras pas la poursuivre. Quand je me suis énervé, c'est à ce scénario que je pensais.

Juste une question hors sujet, tu peux ne pas répondre. Quand tu décides de ne pas utiliser de protection, vous avez fait les tests de dépistage ?

Si tu ne les fait pas, alors que se passe-t-il à ton avis si la personne n'est pas au courant de son statut (elle risque moins de te le dire si elle se pense s-) ? Si la personne est dans le déni car elle ne sent pas malade alors que son test est positif et que les médecins lui ont dit de prendre un traitement qu'elle refuse car dans sa tête, elle n'est pas malade, penses-tu sincèrement que tu vas le détecter ?
Réponse avec citation
  #74  
Vieux 11/06/2016, 02h08
Avatar de Pégase
Pégase Pégase est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: janvier 2016
Messages: 55
Par défaut

Citation:
Envoyé par Reflex Voir le message
Si la personne se protège, elle n'est pas tenu de le dire et tu ne pourras pas la poursuivre.
Ah bon ! Et qu'en est-il des préliminaires, bon sang ?!

1) Une fellation, un cunni, un anulingus... ? C'est sans risque ? Désolé mais je me vois mal me faire sucer avec une capote et je me vois mal faire un cunni avec un film plastique sur le sexe de la fille - et que dire de l'anulingus, par dessus le marché ?

On parle d'une MST grave, là, putain !

2) Même un doigtage alors qu'on a une simple plaie au doigt par exemple. A cause d'un métier physique ou d'un simple dérapage du quotidien.

3) En début ou en fin de menstruations, quid ?

Une fois encore, il est totalement délirant de penser que "le sexe" (dans son acceptation la plus large et la plus vaste) est absolument sans risques, même de façon protégée, avec une personne infectée du virus du SIDA, peu importe sa putain de charge virale, bordel !

Citation:
Envoyé par Reflex Voir le message
Juste une question hors sujet, tu peux ne pas répondre. Quand tu décides de ne pas utiliser de protection, vous avez fait les tests de dépistage ?
Je fais des tests réguliers, mes partenaires aussi, on est absolument cleans et ce n'est pas prêt de changer. Avec mes partenaires, ce sont des questions que l'on se pose et on se fait confiance mutuellement. Non seulement parce qu'il y a beaucoup de dialogue, mais également parce que - elles comme moi - privilégions la qualité à la quantité.

C'est à cause de gens comme vous, promouvant les gamelles - et pourquoi pas, allons-y gaiement - les rapports sexuels avec des personnes infectées, qu'on se retrouve toutes et tous, maintenant, à notre époque, dans une peur globale et l'obligation de tests de dépistages réguliers !

Et celui ou celle qui osera me contredire là-dessus, sur ce point très précis, est soit un crétin soit un menteur. Dans les deux cas, moi, je sais qui je suis, ce que je fais, avec qui je fais l'amour ou pas, et si un jour je me fais duper parce qu'une femme m'aura menti sur sa séropositivité, alors là je serai peut-être à blâmer, et elle, certainement poursuivie en justice.

Citation:
Envoyé par Reflex Voir le message
Si tu ne les fait pas, alors que se passe-t-il à ton avis si la personne n'est pas au courant de son statut (elle risque moins de te le dire si elle se pense s-) ? Si la personne est dans le déni car elle ne sent pas malade alors que son test est positif et que les médecins lui ont dit de prendre un traitement qu'elle refuse car dans sa tête, elle n'est pas malade, penses-tu sincèrement que tu vas le détecter ?
La question est caduque puisque j'y ai répondu ci-dessus en la balayant d'emblée.

"Je fais des tests réguliers, mes partenaires aussi, on est absolument cleans et ce n'est pas prêt de changer. Avec mes partenaires, ce sont des questions que l'on se pose et on se fait confiance mutuellement. Non seulement parce qu'il y a beaucoup de dialogue, mais également parce que - elles comme moi - privilégions la qualité à la quantité."

Il faut être carrément tordu pour penser d'une telle manière qu'on en vient à se poser ce genre de question sur le déni de réalité !
__________________
___----------------___

Écrivain | Auteur | Artiste 2D/3D
Électron libre multifonctions

___----------------___

Mon journal : "Le vide parfait"
[MàJ 09.06.16]

___----------------___

Dernière modification par Pégase ; 11/06/2016 à 02h15
Réponse avec citation
  #75  
Vieux 11/06/2016, 02h35
Damemas Damemas est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: juillet 2013
Messages: 218
Par défaut

Reflex t'as du courage de tenir la barque !

Comme l'a très bien expliqué Reflex, ce qui nous gêne dans votre discours, c'est pas que vous ne vous sentiez pas à l'aise de relationner avec une S+ ; ça vous regarde.
Ce qui nous gêne c'est que vous dîtes qu'il y a un risque de relationner avec des S+ QUI SAVENT QUI SONT S+ ET QUI SONT SOUS TRAITEMENT.

Le risque il existe quand tu relationnes avec des gens qui sont S+ mais qui ne le savent pas. Donc dans la vie de tous les jours le risque est immensément + grand quand tu relationnes avec des gens qui IGNORENT s'ils sont séropositifs ou non.
C'est pour ça que c'est irrationnel de dire "oulah je préfère m'éloigner et ne pas sexer avec cette fille S+ qui sait qui est S+ et qui prend les dispositions pour sa charge virale soit indétectable et avec qui en plus j'utilise un préservatif parce que ohlala je risque d'être contaminé" alors que c'est faux. Et qu'en plus, à côté de ça, combien d'entre vous demandent SYSTÉMATIQUEMENT avant chaque rapport les résultats des tests complets de leurs partenaires sexuels ? Et non je ne parle pas que de la séropositivité.

Si ça vous fait si peur le VIH (et c'est NORMAL d'en avoir peur, et de pas vouloir le choper parce que bien sûr que c'est pas anodin un traitement quotidien à vie !!) le comportement rationnel ça serait de TOUJOURS se protéger avec une capote.
Et à la limite de n'enlever la capote que dans une relation monogame où vous avez tous les 2 fait le test après 3 mois de relation exclusive. Et où tu es sûr que personne n'ira voir ailleurs (mais ça personne ne peut nous le garantir ).
Si t'as enlevé la capote avec d'autres filles dans d'autres cas que ça, bah en fait t'as pris un risque, et énormément plus grand en probabilité qu'avec une S+ qui se traite (et dont le traitement fonctionne of course).


Shyn, t'as l'air de minimiser les autres IST et de penser que ça gratouille juste 3 jours et fini. Bah non, il y a des IST / MST qui peuvent rester dormantes et c'est le pire parce qu'elles peuvent te rendre stérile. Exemple : une chlamydia pas soignée ou toute autre infection "basse" (vagin) non soignée qui remonte en infection "haute" (vers utérus et trompes)
Et tu as des IST chroniques : exemple, l'herpès tu l'as à vie. Et ça peut avoir de grosses conséquences (transmission mère / enfant, problème pour l'accouchement). Et pour le coup même la capote ça ne protège pas.
D'ailleurs il y a une telle obsession sur le VIH dans les campagnes de prévention que les gens pensent que c'est le seul risque et donc, quand ils se font tester, ne se font tester que pour ça. Résultat : ces dernières années on a une grosse recrudescence de syphillis (qui avait quasiment disparue !), de gonhorrée, chlamydiae et autres joyeusetés.
Donc quitte à être paranos arrêtez de coucher tout court, là vous serez sûrs de rien chopper. (oui je trolle )

Pégase, pour les moyens tordus et extraordinaires de contamination faut savoir de quels cas extrêmes dont on parle :
- il faut que la personne soit S+ mais surtout il faut qu'elle ignore qu'elle est S+ et qu'elle ne se traite donc pas
- il faut que sa charge virale soit élevée
- il faudrait des quantités industrielles de fluides (autre que sperme / sécrétions vaginales) d'un côté + une plaie et/ou une muqueuse fragile de l'autre pour que ça passe. Ex: 4L de salive avec un aphte énorme qui pisse le sang (et encore !).
- il faut que tu aies la malchance que tu sois contaminé du 1er coup (alors que comme l'a expliqué Reflex, et moi plus tôt, c'est pas toujours au 1er contact que ça passe)


POUR RÉSUMER :
On en à rien foutre que vous ne vouliez pas coucher avec des S+ qui savent qui sont S+ parce que ça vous fait peur / c'est trop dur psychologiquement pour vous à gérer. C'est votre droit. Et j'irais jamais vous faire chier pour ça, parce que oui tout le monde n'est pas prêt à gérer un partenaire avec une maladie chronique comme le VIH (peur de perdre l'autre, penser à la maladie, peur de l'évolution de la maladie sur la personne qu'on aime, désir de bébé qu'on doit davantage planifier et encadrer médicalement, ...).
Et même si c'est juste parce que vous êtes paranos sur le risque de contamination (inexistant) et que du coup vous stressez trop bah pareil, faîtes ce qui est bon pour vous.

Par contre, quand vous dites que c'est rationnel de ne pas vouloir sexer avec une S+ qui se traite parce qu'il y a un risque de contamination, je n'en ai pas rien à foutre car c'est faux et que vous participez à la désinformation et à la stigmatisation des S+ en mélangeant tout.
Les S+ qui savent qui sont S+ et qui se traitent ça n'a rien à voir avec les S+ qui s'ignorent.
- Les premiers ne font courir aucun risque à leur partenaire. Surtout maintenant avec d'un côté les nouveaux traitements pour les S+ et de l'autre avec les traitements préventifs (les partenaires S- du S+ prennent ce traitement qui est efficace au bout d'un mois et ça permet au couple de baiser sans capote sans aucun risque au cas où le traitement du S+ déconne ou se révèle moins efficace au bout d'un certain temps)
- Ce sont ces derniers qui constituent un risque et qui participent à la propagation.
Et le seul moyen de stopper la propagation ? Bah c'est d'arrêter de croire que personnellement on est à l'abri et d'aller se faire tester régulièrement, de demander la même chose à ses partenaires, et de se protéger quand on ne sait pas.


Donc ouais ça me fait un peu rire (jaune, parce qu'en vrai je me dit qu'il y a du chemin à faire sur la prévention) de voir un mec monter en épingle pendant 10 pages des risques ultra faibles qui correspondent à des cas quasi impossibles dans la vie réelle pour t'expliquer qu'il a raison de ne pas baiser avec une S+.
Et qui en plus te sort son numéro de caliméro "ouin ouin, la doxa, liberté d'expression, je suis un mec jontil moi je veux bien être ami avec en plus t'as vu, et puis bon je suis PDG je suis pas n'importe qui". WHO CARES ?

EDIT : Pour prendre en compte la dernière réponse de Pégase à 2h08.

Dernière modification par Damemas ; 11/06/2016 à 02h38
Réponse avec citation
  #76  
Vieux 11/06/2016, 03h16
Damemas Damemas est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: juillet 2013
Messages: 218
Par défaut

Pegase >
Citation:
1) Une fellation, un cunni, un anulingus... ? C'est sans risque ? Désolé mais je me vois mal me faire sucer avec une capote et je me vois mal faire un cunni avec un film plastique sur le sexe de la fille - et que dire de l'anulingus, par dessus le marché ?
Si ces pratiques sont faites quand les personnes ignorent qu'elles sont séropo et/ou qu'elles ne sont pas traitées :

Fellation = le risque est pour le/la suceur.se, pas pour celui qui se fait sucer !
Le risque est faible ET il faudrait qu'il y ait du sperme (ou liquide préséminal) dans la bouche + une plaie dans la bouche de la personne qui fait la fellation.
Le risque augmente s'il y a ingestion de sperme (si on avale).
Ce qui veut dire que les mecs hétéros, vous ne risquez rien.
Et dans la pratique pour ne pas faire prendre de risques à ses partenaires quand on ne connait pas ou qu'on est pas sûrs de son bilan : on fait une fellation sans éjaculation si on veut pas mettre de capote.
De toutes les pratiques que tu as citées (hors pénétration pénis-vagin, pénis-anus), c'est la plus risquée (mais encore une fois le niveau de risque est incomparable ! -sauf ingestion sperme)

Cuni = même si les sécrétions vaginales sont considérées comme potentiellement contaminantes, on sait que le risque est quasi inexistant (notamment avec les études dans la communauté lesbienne). C'est la pratique la moins risquée que tu aies citée. Et le risque (qui est théorique) serait pour la personne qui fait le cuni pas pour celle qui le reçoit.
Et toujours mêmes conditions, ça nécessiterait une plaie dans la bouche de la personne qui fait le cuni et une ingestion en grande quantité de sécrétions vaginales.

Anulingus = risque très faible pour le donneur. aucun risque pour le receveur.
Il faudrait que l'anus / le rectum du receveur ait des fissures avec saignements et que le donneur ait une plaie.

Citation:
2) Même un doigtage alors qu'on a une simple plaie au doigt par exemple. A cause d'un métier physique ou d'un simple dérapage du quotidien.
Je crois que tu fais exprès de ne pas comprendre : il faudrait que tu aies une plaie qui pisse le sang. Une micro coupure ne suffit pas (cf le post de Reflex où il avait mentionné que les concentrations n'étaient pas les mêmes dans les différents fluides).

Citation:
3) En début ou en fin de menstruations, quid ?
Les règles augmentent le risque lors d'une pénétration pénis-vagin (pour les 2 partenaires)
Elles augmentent le risque pour le donneur pour le cuni.
Mais, encore une fois, en parlant de début/fin de menstruations, tu fais semblant de ne pas comprendre tout ce qu'on a dit sur le niveau de concentration dans les différents fluides. L'augmentation du risque par les règles elle existe quand la personne a ses règles.
(Pas quand elle les a fini hier, ou qu'elle va les avoir demain) (T'en sers pas pour dire: ah non parce qu'en début/fin on peut ne pas avoir vu qu'elles étaient là et donc blablabla).
Et puis c'est pas comme si ça couraient les rues, les filles et les garçons qui étaient à l'aise pour sexer pendant les menstruations (vu le stigma sur les règles) ...

Citation:
Une fois encore, il est totalement délirant de penser que "le sexe" (dans son acceptation la plus large et la plus vaste) est absolument sans risques, même de façon protégée, avec une personne infectée du virus du SIDA, peu importe sa putain de charge virale, bordel !
Encore une fois, tu as tort, il y a une énorme différence entre un S+ qui s'ignore et un S+ traité avec une charge virale indétectable.
Mais oui le sexe sans risque n'existe pas, sauf que là on ne parle pas seulement de VIH mais de tout le reste.
T'as nettement plus de chance de te chopper l'herpès avec les "préliminaires" que le VIH... Et l'herpès, par exemple, c'est rarement un des trucs qui est testé automatiquement dans les dépistages.
On n'est jamais testé pour toutes les IST (en + du VIH), le médecin choisit une liste (selon sur qui tu tombes ça change un peu), donc en fait même toi ou une meuf qui ramène un test "clean" bah vous n'êtes peut-être pas forcément clean. Et si je parle autant de l'herpès, c'est parce que justement il est rarement dans la liste, et c'est un truc dont la grande majorité de la population est porteuse (ça veut pas dire que la majorité a les symptomes).

Bref c'est ton aspect faussement rationnel que je critique.
Ca serait plus simple de dire "ok c'est pas super rationnel, mais ça me fait trop flipper, personnellement je ne pourrai pas" et on en resterait là.
Mais là ton obsession à prouver de façon capillo-tractée que ta peur est en fait super rationnelle et basée sur des faits, bah gros lol hein.
Parce que vu les niveaux de risques (ou de probabilité que de telles situations se présentent) je suis sûre que je te trouve 10 trucs que tu fais dans ta vie sexuelle qui sont potentiellement à des niveaux de risques incomparables mais qui bizarrement ne t'inquiète pas le moins du monde.
Le fait que tu stresses et te poses la question pour la fellation uniquement pour le VIH le prouve bien (surtout que dans ce cas là, le risque VIH est vraiment de 0 pour toi, et élevé pour d'autres IST).

Dernière modification par Damemas ; 11/06/2016 à 03h38
Réponse avec citation
  #77  
Vieux 11/06/2016, 12h18
Reflex Reflex est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: mars 2013
Messages: 1 824
Par défaut

Citation:
Envoyé par Pégase Voir le message
Ah bon ! Et qu'en est-il des préliminaires, bon sang ?!

1) Une fellation, un cunni, un anulingus... ? C'est sans risque ? Désolé mais je me vois mal me faire sucer avec une capote et je me vois mal faire un cunni avec un film plastique sur le sexe de la fille - et que dire de l'anulingus, par dessus le marché ?
Appelle SIS. La réalité c'est factuel pas celle que tu as choisi de croire. Appelle les plutôt que de pourrir ce topic. Tout ce que Danemas te dis sur les préliminaires, ce sont des risques estimés de façon théorique car il n'y a pas assez d'observation de ses risques pour savoir si ce sont des risques réels comme la pénétration. Demande un TPE pour ces risques là, la plupart des médecins te le refuseront car ils considèrent que c'est sans risque. Mais c'est pas faux de parler de risque puisque en théorie, c'est valide. SIS te dira la même chose. Et quand il y a traitement, il n'y a aucun risque même pour la pénétration. Donc si tu vois ça comme un risque d'accord, mais ne viens pas dire que s'en est un alors que les virologues considère ça sans risque.

Citation:
Envoyé par Pégase Voir le message
On parle d'une MST grave, là, putain !

2) Même un doigtage alors qu'on a une simple plaie au doigt par exemple. A cause d'un métier physique ou d'un simple dérapage du quotidien.

3) En début ou en fin de menstruations, quid ?

Une fois encore, il est totalement délirant de penser que "le sexe" (dans son acceptation la plus large et la plus vaste) est absolument sans risques, même de façon protégée, avec une personne infectée du virus du SIDA, peu importe sa putain de charge virale, bordel !
En fait ton problème est un manque d'intelligence et de logique. Je suis désolé de le constater mais tu as un déficit mental ou alors t'as passé un trop de temps à te griller le cerveau avec des substances pas très saines. Je te dis qu'une charge viral indétectable depuis 6 mois n'est pas contaminante. Les médecins le disent et font des rapports. Rien ne t'oblige à prendre ce que toi tu considères comme un risque mais comment tu peux dire sur un forum publique que c'est un risque alors que des couples sérodiscordants ont des rapport sans protection avec l’accord du virologue ? Moi je vais te le dire, parceque tu as un déficit intellectuel qui t'empêche de voir la réalité. Moi je me base sur des faits, toi tu te bases sur quoi ? Ta phobie ? Tu te rends compte que si ya pas de risque avec la pénétration (en cas de traitement) alors il y en a encore moins avec les préliminaires.

Indétectable = intransmissible ? - Interview de Bernard Hirschel | Seronet

Citation:
Envoyé par Pégase Voir le message
Je fais des tests réguliers, mes partenaires aussi, on est absolument cleans et ce n'est pas prêt de changer. Avec mes partenaires, ce sont des questions que l'on se pose et on se fait confiance mutuellement. Non seulement parce qu'il y a beaucoup de dialogue, mais également parce que - elles comme moi - privilégions la qualité à la quantité.
T'as rien compris du tout. Tu es une personne à risque. Le test ne te protège que dans le cas de relation pérenne exclusive. Il faut le faire 6 semaines après le dernier risque. Tu le savais ça ? Le test ne te donne ton statut d'il y a 6 semaines. Je parle de test de 4eme génération avec la détection de l’antigène p24. Ah ça pour quelqu'un qui aime parler de ce qui ne sait pas, tu en dis des choses. Un peu comme ta signature.

Citation:
Envoyé par Pégase Voir le message
C'est à cause de gens comme vous, promouvant les gamelles - et pourquoi pas, allons-y gaiement - les rapports sexuels avec des personnes infectées, qu'on se retrouve toutes et tous, maintenant, à notre époque, dans une peur globale et l'obligation de tests de dépistages réguliers !
Je promeut rien du tout, j'oblige personne à coucher avec un s+, espèce de malade mental. Non c'est à cause de personnes inconscientes et irresponsables comme toi qui prennent des risques que le VIH contamine toujours autant, sans vouloir faire la morale à ceux qui prennent des risque (c'est leur choix). Aucune personne en France n'a été contaminé par un s+ traités ! Aucune ! Comment je le sais ? Parcequ'ils sont suivis et que si cela arrivait rien qu'une fois, alors il serait interdit aux médecins de donner ce conseil et c'est pas le cas ! La fille du blog de Danemas, tu sais comment elle a été infectée ? Parcequ'elle a fait confiance à un mec une fois. Le mec bien qui d'ordinaire se protège mais pas là. Le VIH, il s'en tape de ta morale, que tu aies confiance ou non, que tu sois riche ou non, que tu sois tout ce que tu décris dans ta signature. C'est une capsule protéique avec de l'ARN virale à l'intérieur. Ce n'est pas même pas considéré comme vivant car ça ne peut vivre tout seul et ça n'a pas de noyau.

Et laisses moi te dire une chose que tu ignores encore. Une personne s+ traitée qui a un rapport non protégé encourt le risque de se faire contaminé à nouveau par une nouvelle souche, ce qui complexifie son CAS MEDICAL qui est bien plus dangereux que d'avoir une seule souche. Autrement dit, un s+ ne retirera jamais la capote avec quelqu'un qui n'a pas fait les tests car c'est d'abord pour se protéger que te protéger toi ! Car lui il sait pertinemment que son traitement ne fonctionnera plus ou beaucoup moins bien s'il contracte une nouvelle souche. Donc ne fais pas passer les s+ traités pour les responsables de la contamination.

Citation:
Envoyé par Pégase Voir le message
Et celui ou celle qui osera me contredire là-dessus, sur ce point très précis, est soit un crétin soit un menteur. Dans les deux cas, moi, je sais qui je suis, ce que je fais, avec qui je fais l'amour ou pas, et si un jour je me fais duper parce qu'une femme m'aura menti sur sa séropositivité, alors là je serai peut-être à blâmer, et elle, certainement poursuivie en justice.
Il y a même pas 48h tu pensais que les enfants des + étaient contaminé aussi ? Mais tu plaisantes ou quoi. Arrête la drogue. Tu es un pauvre type ignorant qui a une phobie du vih sans rien connaitre dessus, tu prends des risques envers le VIH et les autres IST (MST ça n'existe plus le nom, preuve que tu ne sais rien et que tu mélanges autant que ma grand mère) et tu as en plus le culot de venir dire à moi, qui fait de la prévention depuis plus de 9 ans alors que j'ai échangé avec des virologues et personnes qui participe à la prévention (ce qui fait pas de moi un professionnel, c'est vrai) que je fais la promotion d'un virus ? Mais tu as un problème psychologique. C'est très simple, si tu doutes de ce que je dis (que je comprend tout à fait et même que j'en ai pas grand chose à carrer), APPELLE SIS.

En tout cas j'arrête de discuter avec un mec qui est incapable de suivre un cheminement logique et qui change de caractère toutes les 8 heures. Il y a un moment, tu me remercies de mes explications, on en conclut que chacun fait ce qu'il veut du moment qu'il n'y ait pas de choses FAUSSES dites sur un forum publique et tu deviens totalement un autre en m'accusant de faire de la désinformation et affirmant des choses totalement illogiques. mais qui a dit que le baiser était à risque sans qu'aucun médecin en france le confirme ? Qui a dit que doigter était un risque ? Que des tétons étaient dangereux ? Qu'un crachat à la figure l'était aussi ? C'est toi ! Et c'est la même personne qui ignorait qu'en pouvait avoir des enfants avec le virus sans danger pour eux. T'as pas honte ? Et SIS ne confirmera jamais tes histoires de psychopathe.
C'est finis, je ne veux plus parler ou échanger avec un malade phobique qui se drogue et qui rajoute dans sa signature subitement 15 fonctions de métier. FUCK OFF !




Et ne vas pas te victimiser en sortant le point godwin et que je t'accuse de nazisme. Je te met au même niveau que ces bobo d'extrême gauche de la place république. Alors remet ton t-shirt avec la gueule de martinez dessus, on t'en voudra pas.

Dernière modification par Reflex ; 11/06/2016 à 13h05
Réponse avec citation
  #78  
Vieux 11/06/2016, 13h24
Damemas Damemas est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: juillet 2013
Messages: 218
Par défaut

Thanks pour les compléments Reflex sur les préliminaires. Je savais que le risque était "théorique" mais qu'en pratique ça n'arrive pas mais c'est cool d'avoir la confirmation des virologues.

Franchement je commence à croire que Pegase est un troll.

Sur son journal il dit qu'il a multiplié les conquêtes, qu'il se lasse des filles au bout de 24h ou 1 mois, qu'il a essayé le couple libre (et j'ai lu que les 2 premiers post en diagonale) alors que sur ce topic il essaie de nous faire croire que c'est un mec qui ne couche qu'avec très peu de filles qu'il connaît très bien et avec qui il s'est fait testé.

Gros bullshit.

En plus de pourrir un topic qui n'est pas le sien pendant 10 pages pour raconter de la merde, s'il dit vrai sur le "je mets jamais de capote" c'est lui le putain de danger public.

Mais je crois que c'est juste un blaireau qui s'invente une vie. Oui qui essaie de se rassurer en mettant les 15 fonctions qu'il fait dans sa signature.
Réponse avec citation
  #79  
Vieux 11/06/2016, 13h30
Avatar de Melahel
Melahel Melahel est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: novembre 2012
Messages: 1 570
Par défaut

Un gars qui fait sa crise d'adolescence tardivement. Aussi simple que ça les mecs

De toute évidence, venter ses mérites pro en mode CV de l'élite dans sa signature, c'est totalement pathétique. Un type qui veut jouer dans la cours des grands, un faux-alpha.

Il se cherche, pas plus compliqué que ça.
__________________
Lifecoach et jobcoach (en formation)

Praticien PNL et en psycholgie positive (en formation)

Coaching individuel en Belgique (Hainaut). Contact par mp.


Si vous êtes en OI ou que votre couple ne tient plus, lisez ceci :
Comment en finir avec la dépendance affective et émotionnelle

Tout connaitre sur le sucre, ce poison légal :
Le sucre, ce poison, cette drogue
Réponse avec citation
  #80  
Vieux 11/06/2016, 13h46
Reflex Reflex est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: mars 2013
Messages: 1 824
Par défaut

Citation:
Envoyé par Damemas Voir le message
Thanks pour les compléments Reflex sur les préliminaires. Je savais que le risque était "théorique" mais qu'en pratique ça n'arrive pas mais c'est cool d'avoir la confirmation des virologues.
Attention, je dis pas que je suis un porte parole (je suis pas médecin) et que tous les virologues pensent la même chose ! Je dis que selon le médecin que tu vois, certains considèrent cela sans risque et d'autre te donneront un TPE si tu leur dis que tu as pris ce risque. Aucun des deux n'a tord puisque de manière factuel, aucun risque pour les préliminaires n'a été observé (sauf dans des cas aggravants). C'est un risque théorique puisqu'il est présent dans le liquide préséminale, en réalité, une fellation sans éjaculation n'a jamais conduit à une contamination avérée et vérifiée (même si rien n'empêche que). Pourquoi ? En théorie, c'est un risque. En réalité, pas de réelle observation sur des populations homosexuels comme ça était le cas en Espagne par exemple. Mais le reste des gens ? On n'est pas dans la chambre à coucher pour savoir ce qu'il se passe. Et quand la personne te dit qu'elle pense avoir été contaminée par des préliminaires et que quand tu creuses elle a eu des pénétrations non protégés mais que selon elle, c'est peu probable. Ça devient compliqué de faire de l'épidémiologie. En tout cas, je suis d'accord avec ta description des risques des préliminaires.

Il n'y a pas de réponse franche et c'est pour ça que des médecins te diront que c'est un risque pour faire plus simple parceque l'estimation des risques est un gros bordel . Donc le mieux, est d'appeler SIS et si les gens pensent que c'est à risque, alors faut qu'ils protègent leurs préliminaires. Par contre tout le monde s'accorde à dire que la pénétration sans capote est à risque si les tests ne sont pas faits.

Dernière modification par Reflex ; 11/06/2016 à 19h35
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 06h56.