Art De Seduire   Retour sur ArtDeSeduire.com
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 11/10/2018, 13h11
Avatar de Oncle Barney
Oncle Barney Oncle Barney est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: novembre 2012
Localisation: Bordeaux
Messages: 15 395
Par défaut [Appel à Témoins] Timing des conversations sur les applis

J'ai besoin de confronter mes constats à d'autres histoire de les confirmer (ou pas), à propos d'une tendance fortement ressentie (et ce depuis des mois)
EDIT: bon, j'en profite aussi pour "théoriser" le phénomène, plus que je ne le pensais >_<

Contexte: les applis de matching (et non de dating, soyons honnêtes), et au niveau temporel, l'après matching, entre le moment où y a match, et le moment où la conversation a démarré, avec déjà quelques échanges en cours, et donc au moins une petite dynamique de discussion engagée
Je vais rajouter un paramètre supplémentaire: les femmes actives (ou femmes de plus de 25 ans). Je ne peux pas parler pour les étudiantes ou les très jeunes.

Le constat: Dans cet intervalle de temps défini ci dessus, je me retrouve avec une proportion parfois impressionnante de non réponse d'une part (plusieurs filles à la suite parfois), de réponses très courtes et sans relances suite à un premier message fourni (ou suite à un message simple, mais là c'est plus logique, sauf que derrière, aucune conversation s'installe), voire le plus pernicieux où certaines filles envoient un premier message (un "bonjour/bonsoir" ou "comment ça va" *soupir*) voire superlike, où tu réponds, et où elles ne répondent jamais...
NB: je n'ai quasiment jamais de "delikage", ce qui est important à noter car ça signifie qu'on est encore dans la messagerie de l'appli, et si la fille fait du multi, ça doit la lui surcharger, alors qu'elle a juste à virer quand ça lui va pas.

A partir de là, même en ôtant 2 ou 3 cas particuliers de la liste, je trouve le phénomène énorme. Je dirais à vue de nez que j'arrive à avoir un vrai début de discussion (qui débouche généralement sur un date) auprès de moins de 20% de mes matchs... frustrant >_<
Je ne me rappelle pas d'un tel phénomène ces dernières années de mon expérience.

L'explication que je donne à ça, depuis mon seul point de vue, c'est la volatilité des filles sur ce genre d'applis, où l'engagement initial est proche du néant, à relier à l'utilisation qu'on peut faire de son smartphone, au fameux marketing de l'attention, et où le zapping est hyper tentant. Il est même envisageable de dire qu'elles n'hésitent plus à faire du multi targeting (alors que j'ai longtemps entendu le discours du "un après l'autre", même sur Tinder). Mais je ne pense pas que ça soit la majorité. Je pencherais plus pour de la consommation de l'appli de dating, ou dit plus crûment, pour la Tinderisation de la rencontre H/F, soit une généralisation culturelle de cette approche de la rencontre.
En gros, je serais tenté de dire que notre match rentre en concurrence d'attention avec d'autres mecs, mais aussi avec d'autres applis (dont les réseaux sociaux), et enfin avec la vie de la fille de manière générale (d'où l'importance du paramètre de l'âge). Il y a d'ailleurs une saturation déjà dénoncée dans le débat public concernant nos smartphones (re marketing de l'attention), et parfois une prise de distance des gens déjà bien occupés par leur vie quotidienne. Bref.

Ce qui m'amène au paramètre que j'imagine ainsi être devenu crucial: le timing de la conversation
Par là, j'entends 2 choses:
* Le timing du début de l'échange après matching
* Le timing de l'échange en lui même (en mode conversation live ou en mode messages espacés)

J'ai remarqué que l'écrasante majorité du temps, tout ça se fait en fin de journée et le soir, et de temps en temps entre midi et deux... (sachant que Once propose les profils peu après midi)
Vu que je suis dans une démarche de ne pas être collé à mon téléphone, d'une je ne saute pas sur mon match pour envoyer le premier message, de deux, j'aime pas tchater en continu dessus, je me force si à ce moment là j'ai le temps.

Ma question revient alors à: est ce que c'est ce qui est à l'origine de mon faible taux de conversation? Je plais à la fille sur le papier vu que ya match, mais que son attention est déjà passée à autre chose?

Je m'efforce maintenant d'être plus prompt à réagir, je vais voir si ça améliore les stats, mais pour le moment, c'est pas non plus spectaculaire :-/

-----

Et j'en profite pour une légère digression freestyle, suite à ce que je disais sur la Tinderisation de la rencontre. Ca devient un réflexe, quasi une norme sociétale de la rencontre (jusqu'à un certain âge cela dit). En mettant en parallèle la propension actuelle de la société à éviter les contacts trop poussés dans l'espace public et semi public (voire privé d'ailleurs), du point de vue des femmes, cela tend vers cette normalisation bienvenue pour elles sur le papier, où elles ne prennent plus les risques du premier contact dans le réel, et où elles peuvent en plus choisir en toute liberté! Même s'il restera toujours ce besoin de spontanéité, mais qui relèvera alors du fantasme, dans un monde devenu aseptisé. Voilà pour le script que je vais envoyer aux auteurs de Black Mirror

Vos avis sur mon cas particulier et selon votre expérience?
__________________
Appelez moi Barney tout court

Praticien en Programmation Neuro-Linguistique [PNL] (aperçu)
et en Communication Non Violente [CNV] (aperçu)


Mes pensées et réflexions

Dernière modification par Oncle Barney ; 11/10/2018 à 13h15
Réponse avec citation

Découvrez notre produit :
  #2  
Vieux 11/10/2018, 13h48
Avatar de Lady Rachel
Lady Rachel Lady Rachel est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: septembre 2018
Localisation: Paris
Messages: 141
Par défaut

Je vais répondre en tant que femme utilisatrice de Tinder.

Je fais mon "marché" le soir. Donc le mec qui matche avec moi un soir et engage la conversation tout de suite, c'est bingo. Sinon, les échanges se font trop éloignés et la conversation se meurt: soit parce que j'ai du mal à suivre, soit parce que je suis en train d'envoyer des messages/snaps au mec qui m'a parlé le soir précédent, et donc plus sur Tinder.

Pour le delikage, j'ai observé le même phénomène pour les hommes. Certains avec qui j'ai couché, qui ne m'ont jamais recontactée mais qui me gardent encore sur Tinder. D'autres qui n'ont pas répondu à mon "ça va bien et toi?". Comme je suis du genre maniaque de la propreté, c'est moi qui fait le ménage régulièrement mais j'imagine que certaines filles s'en fichent et ne parlent qu'à ceux qui sont au-dessus (en conversation récente) et oublient les autres.

Bon après, on est dans une société du zapping, il faut capter l'attention rapidement donc si tu cibles des jeunes femmes, y a des chances qu'elles aient un million d'autres trucs à côté qui les font oublier leur compte Tinder. D'où l'intérêt d'engager la conversation tout de suite et de ne pas la lâcher.

Edit: D'ailleurs ça me fait toujours rire les mecs qui me disent "Tu fais quoi en ce moment?" et à qui j'ai envie de répondre: "Bah je swipe sur Tinder".

Dernière modification par Lady Rachel ; 11/10/2018 à 13h52
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 11/10/2018, 13h57
Avatar de don Diego de la Vega
don Diego de la Vega don Diego de la Vega est déconnecté
Moderator
 
Date d'inscription: novembre 2012
Messages: 16 712
Par défaut

Citation:
Il est même envisageable de dire qu'elles n'hésitent plus à faire du multi targeting (alors que j'ai longtemps entendu le discours du "un après l'autre", même sur Tinder). Mais je ne pense pas que ça soit la majorité.
Faut voir les choses en face, c'est clairement le cas, comment pourrait-il en être autrement ?

De toute façon une fille est courtisée, qu'elle le veuille ou non, le multi targeting est forcé.
Et même si elle a sélectionné un mec, en "tout bien tout honneur" lol, que fera-t-elle quand Jean Michel BG viendra avec un super like ? (ou pire, Ted)


Donc le "l'un après l'autre", je veux bien l'entendre au niveau du relationnel, quand la rencontre est déjà effective.
Mais dans la phase de séduction, c'est juste impossible par A+B...


------------

Au final sur la volatilité et la concurrence d'attention, c'est irréfutable, ok.
Par contre je ne crois pas que le timing de la conversation ait une quelconque importance (ni qu'on puisse influer réellement dessus si son importance était avérée).
EDIT même après la remarque de Rachel je maintiens, forcément tout le monde est présent en priorité le soir, ça ne change donc rien.

Je pense plutôt que c'est un problème de valeur, et que beaucoup de mecs sont concessionnaires à ce niveau (pour schématiser ils s'envoient des meufs clairement en dessous de leur ligue).
Pourquoi ils font ça, parce que c'est la loose.
Et le support virtuel permet ça (pas de pression sociale).

Bref on en revient toujours au constat que d'une façon ou d'une autre les SDR accroissent le phénomène de l'hypergamie.


Bon tu le sais, je suis pas du tout orienté Online, d'autres auront surement de meilleures analyses.

Mais pour moi faut bosser sur le physique et la présentation au sens très large.
L'intellect ne sert pas vraiment en séduction, faut de l'attirance bien bestiale. Je suis persuadé que trop de mecs comptent sur leur texte de présentation, ça représente que dalle, juste pour rassurer la fille sur le fait que t'es pas illettré, le reste qu'elle attend c'est du physique. C'est sur ce point qu'il faut bosser, n'en déplaise à la sorte d'omerta qu'on a lancé sur ce sujet.
__________________
"Mille victoires sur mille ennemis ne valent pas une seule victoire sur soi-même." Bouddha
"Actions speak louder than words" Diego

Articles écrits par le forum pour le forum : articles collaboratifs
3 notions-clé : 1-Réciprocité 2-Détachement 3-Action

Dernière modification par don Diego de la Vega ; 11/10/2018 à 13h59
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 11/10/2018, 15h05
Notic Notic est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: juin 2011
Messages: 1 761
Par défaut

Pas grand chose à dire d'autre à part oui et oui.

C'est pas nouveau d'ailleurs mais avec le temps forcément ca s'empire et ca continuera. Parce qu'il y aura toujours plus d'hommes que de femmes.

Pour te faire un retour de ma dernière expérience tinder il y a quelques mois maintenant.

J'ai eu environ 230 match en 2/3 jours (à l'étranger+ photos pro). Pas plus de 5 femmes ont initié la conversation et à peu près comme toi je crois: 1/5 à celles que j'ai écrit avec qui j'ai pu échanger.

Un taux de déchet énorme avant le match, après le match, et même après avoir démarré la conversation. Parce que pas le temps et trop de choix. Y'a au moins 150 match à qui je n'ai même pas écrit, et pourtant à priori elles me plaisaient parce que je les ai matché.

+ 100 match par jour ca parait beaucoup pour un homme, mais une femme même 2/10 les fait en 2h dans une location appropriée. Donc même phénomène x10.
Ajoutons à cela les réflexes hypergames, les conventions de séduction dans lesquelles les femmes sont passives et éventuellement un physique avantageux et c'est juste impossible qu'il en soit autrement.
Une femme lambda connait l'abondance comme le meilleur des PUA ne connaîtra jamais.


Le seul "truc" qui serait un peu à l'avantage des hommes c'est qu'à priori les femmes choisissent mieux leur match alors que beaucoup d'hommes ont tendance à tout liker. Ce qui fait "qu'à priori" les match féminins sont plus intéressés que les masculins (au global). Mais même ca je pense honnêtement que l'abondance excessive le cache.



Pour moi la seule stratégie à aborder sur les SDR type tinder c'est la loi du chiffre. Oublier l'interaction qualitative, (dans l'échange) ne chercher que le quantitatif. Donc améliorer son profil/ses photos jusqu'à faire parti du fameux top 20% et de matcher comme un porc.
Ensuite y'a plus qu'à faire le tri.
S'investir dans un sms game -même potentiellement très bon- me semble aujourd'hui une mauvaise idée. C'est de la perte de temps.

IMHO of course.
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 11/10/2018, 15h08
Payz Payz est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: mars 2018
Messages: 13
Par défaut

Hello,

Je fais le même constat que Barney..

Je me suis mis réellement au site de rencontre il y a un an et force est de constater que lorsqu'une discussion n'est pas instantanée, les possibilités de NC ou de date se réduisent, sans être impossible néanmoins.

Pareil sur l'histoire de délai entre le match et le premier message, lors du match tu es possiblement dans sa top liste, qui peut déjà avoir changé lors de ton premier message.

Je match entre 20 et 26 ans principalement, une population très connectée. Cependant ça doit être variable selon les site de rencontres, adopte un mec doit laisser plus de marge que tinder j'imagine.
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 11/10/2018, 16h55
marseye marseye est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: aot 2017
Messages: 1 427
Par défaut

hey ho le nouveau son de manau, je passe par hasard ici , et hop un sujet interessant.

A mon avis le terme tinderisation des esprits est tres juste , mais en fait pas que niveau rencontre, c'est niveau societé de consomation , on veux une rencontre, on cherche une rencontre, ou juste on regarde , combien de fois vous allez sur zalando mater des sneakers que vous pourriez peut etre acheter pour au final , quasi jamais rien acheter..

c'est pareil les femmes ( qui sont d'ailleurs la cible premiere dans une societé de consommation ) vont sur tinder, en consommatrice, plus ou moins compulsive, tout simplement .

certaines pour tuer le temps, d'autres pour pkoi pas trouver l'amour, et d'autres pour clairement avoir l'impression d'etre des femmes progressistes, modernes , qui profitent bla bla bla ( jugement personnel )

on rajoute a cela l'armée de mecs, composer de milliers de quetard tout aussi gentil, fun , les uns que les autres ( d'ailleurs depuis l'explosion des sdr , il y a aussi une explosion de la misere sexuel, et un explosion de coach en seduction non ? )

on mix le tout , sa donne un truc simple : en plus de plaire a ces demoiselles tres rapidement , car on match ou pas en 2 secondes ( donc faut etre interessant, un pseudo percutant, une tronche percutante bref vous avez compris), il faut aussi tomber au bon moment .. avoir la chance du timing..

Cela serai drole les stats un soir d'eté en plein soleil, et un soir d'hiver sous la pluie non ? c'est devenu le zalando de la rencontre pour les femmes , on prend on echange gratuitement, il y a des milliers de choix, et on achete des chose que l'on a pas besoin donc que l'on consomme pas au final.


bref je part ds tout les sens j'ai eu une journée chargé, mais je me comprend , et ça c'est le principal
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 11/10/2018, 21h17
Avatar de Homer
Homer Homer est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: octobre 2014
Messages: 1 548
Par défaut

Barney, je te rassure, avec tes 20% tu es déjà pas si mal. J'ai personnellement arrêté de compter. Je constate également qu'année après année, c'est plus dur. Il y a 4-5 ans, sur Adopte, j'arrivais à avoir au moins un rencart par semaine. Aujourd'hui, avec des meilleures photos et une description plus drôle, je passe inaperçu.

La démocratisation de tous ces SDR, c'est surtout sur le nombre de mecs que ça joue : on est de plus en plus nombreux. Faut pas se leurrer. Le système de points d'Adopte est en ce sens assez parlant. Ça monte à la vitesse de la lumière chez les meufs.

Les meufs, parlons-en. J'aurais pas dit ça il y a quelques années, mais c'est pas loin d'être la lie du genre femelle. Je remets ce que j'avais déjà dit ici, je suis persuadé que ça se découpe grosso merdo :
- 1/4 de fakes (avec probablement des boites derrière)
- 1/4 de profils inactifs (mais que le SDR ne va surtout pas supprimer)
- 1/4 de meufs qui y sont pour de mauvaises raisons (ex en tête, ego blessé, etc.)
- 1/4 de meufs "normales"
Les meufs "normales" ne restent pas longtemps dessus (visiblement, elles vont toutes chez Ted). Logique, elles sont dispo dans leur tête pour rencontrer et ça va donc très vite pour elles.
Les meufs indécises sont le pire fléau. Elles te font perdre ton temps pour un mince espoir de rien du tout. Ce sont celles que te retrouves toujours en ligne, sur plusieurs appli... alors qu'elles se plaignent d'être sur-sollicitées. Il y a des baffes qui se perdent.

Quant à savoir s'il faut parler vite ou pas, la nuit ou le midi, le jeudi ou le lundi, etc., pour moi, c'est pipi de chat. Si t'envoies un truc fun qui fait tilt, t'as portes ouvertes peu importe le moment.

Faut rien miser sur les SDR, t'es sûr de ne pas perdre. Va sur Tinder, swipe droit quand tu vas chier, ça suffira très largement.
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 11/10/2018, 21h32
Avatar de Ted69
Ted69 Ted69 est connecté maintenant
Moderator
 
Date d'inscription: juillet 2014
Localisation: Lyon/Barcelona
Messages: 6 032
Par défaut

Oh j’ai eu mon lot de givrées aussi vous en faite pas !

Mais pour te répondre Barney, ayant une expérience assez poussée sur Tinder, le plus gros de mes conversations c’était surtout le soir, tout simplement car les gens sont le plus dispo...

Parfois faut pas chercher midi à 14h.
__________________
Ted

Envie de lecture ? Mon journal est par ici ========> One thousand dreams One fuckin' life

Mode d'emploi pour sortir seul, c'est par ici ==> Comment sortir seul ?

Tu veux pécho sur Tinder ? Par ici ==> Comment pécho sur Tinder

"On m'a dit que pour la séduire je devais la faire rire. Mais j'te jure, plus elle riait, plus c'est moi qui tombait amoureux..."
Réponse avec citation
  #9  
Vieux 11/10/2018, 21h33
Avatar de Homer
Homer Homer est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: octobre 2014
Messages: 1 548
Par défaut

Citation:
Envoyé par Ted69 Voir le message
Oh j’ai eu mon lot de givrées aussi vous en faite pas !
Ouais mais toi tu les as FC
Réponse avec citation
  #10  
Vieux 11/10/2018, 21h37
Avatar de Ted69
Ted69 Ted69 est connecté maintenant
Moderator
 
Date d'inscription: juillet 2014
Localisation: Lyon/Barcelona
Messages: 6 032
Par défaut

Une nana givrée mais bonne comme pas possible, qui envoie au lit et qui veut rien de sérieux, ça se prends quand même non ?
__________________
Ted

Envie de lecture ? Mon journal est par ici ========> One thousand dreams One fuckin' life

Mode d'emploi pour sortir seul, c'est par ici ==> Comment sortir seul ?

Tu veux pécho sur Tinder ? Par ici ==> Comment pécho sur Tinder

"On m'a dit que pour la séduire je devais la faire rire. Mais j'te jure, plus elle riait, plus c'est moi qui tombait amoureux..."
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 23h31.