Art De Seduire   Retourner sur ArtDeSeduire.com - Techniques et Conseils en séduction
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #21  
Vieux 05/05/2021, 19h34
Avatar de Péitho
Péitho Péitho est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: janvier 2018
Messages: 753
Par défaut

Yes, ça manque de nuances... D'un côté on a l'amitié version AFC prêt à s'auto-castrer, ou investi à perte jusqu'au ressentiment. De l'autre on a l'absence d'amitié, avec le pseudo alpha binaire oui/non, qui fuit la FZ et manque aussi d'intelligence sociale.

Dans l'univers des cercles sociaux, je pense qu'arriver au stop c'est déjà faire preuve d'un manque de finesse. On a pas besoin d'un stop pour capter qu'une fille n'est pas intéressée. Je considère qu'on est également assez grand pour changer de comportement quand c'est objectivement mort, ce qui déclenchera en général une demande supplémentaire d'attention de la part de ces filles. Il faut donc être assez fort à ce moment pour ne pas retomber dans le panneau et potentiellement s'en faire des amies.

Par ailleurs ça me paraît fondamental d'être entouré de filles attirantes qui m'apprécie, avec qui je développe des relations d'amitié. Amitié chez moi ne veut pas dire absence d'attirance, ni investissement dans le but d'obtenir une faveur. Mais complémentarité et augmentation de ma valeur. Car l'influence des femmes est aussi importante que ma propre confiance pour constituer ma valeur.

Après je peux tempérer mon propos avec la réalité et rejoindre Ohyeah dans ses délires :
En 4 ans j'ai constitué un groupe avec 15 jolies filles que j'avais à peu près toutes draguées. Souvent je dois les recadrer pour adoucir la relation qui resterait dans la confrontation/taquinerie abusive si je n'intervenais pas. Par ailleurs, certaines m'ont pas pardonné d'avoir eu la force de changer de comportement et désinvesti avec elles. L'une d'entre elle habituée à l'attention des mecs ne m'a jamais pardonné. Elle a par ailleurs facilement incrusté mon groupe en profondeur - alors que je l'avais introduit - la majorité des mecs étant amoureux d'elle. C'est consternant de voir à quel point elle retourne leur cerveaux. À tel point qu'elle devient prioritaire par rapport à moi dans ce groupe.

Le soucis c'est que je suis trop fier et me lasse vite d'une situation où je ne trouve pas mon intérêt. J'ai déjà constitué d'autres groupes suite à ces déceptions... Mais ça me pousse à ne plus jamais attribuer une quelconque forme de confiance aux femmes dans les relations d'amitié, et à mieux protéger mes groupes. Je cultive cependant l'amitié avec les femmes pour les raisons précédemment exposées.
__________________
~ Mes articles sur la séduction ~

Dernière modification par Péitho ; 05/05/2021 à 19h40
Réponse avec citation

Découvrez notre produit :
  #22  
Vieux 05/05/2021, 19h35
Avatar de Modesty
Modesty Modesty est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: septembre 2015
Localisation: Strasbourg
Messages: 2 908
Par défaut

Citation:
Envoyé par notrade Voir le message
@Modesty: tu parles de la fameuse 9/10 que tu m'avais montrée ?
Salut Notrade,

Je n'ai pas ouvert ce topic pour répondre à une problématique perso.
La fameuse 9 est éjectée de ma réalité depuis longtemps.

Je n'y crois pas à l'amitié homme-femme si la nana m'attire physiquement/sexuellement.

Je fréquente une nana qui est dans mon cercle d'amis proches, où il y a une certaine ambiguité quant à l'état de notre relation mais je lui ai déjà envoyé la sauce donc la partie est déjà gagnée
Réponse avec citation
  #23  
Vieux 05/05/2021, 21h07
Onizuka Musha Onizuka Musha est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: mars 2021
Localisation: Banlieue parisienne
Messages: 68
Par défaut

Citation:
Envoyé par Péitho Voir le message
Yes, ça manque de nuances... D'un côté on a l'amitié version AFC prêt à s'auto-castrer, ou investi à perte jusqu'au ressentiment. De l'autre on a l'absence d'amitié, avec le pseudo alpha binaire oui/non, qui fuit la FZ et manque aussi d'intelligence sociale.
Par curiosité, Péitho as-tu déjà connu la FZ dure ?
Je ne te parle pas d'amitié, mais bien de FZ dure. IE : Tu veux plus voir tu es amoureux et tu es dans une relation frustrante à cause de cela ? J'ai connu ça et je peux te dire que la frustration et la douleur sous-jacente sont bien réels.
Quand tu connais ça au moins une fois dans ta vie, je doute que tu veuilles avoir une amitié trop profonde avec une femme qui te plait vraiment. Je ne parle pas d'une femme banale, bien-sûr.

Citation:
Envoyé par Péitho Voir le message
Dans l'univers des cercles sociaux, je pense qu'arriver au stop c'est déjà faire preuve d'un manque de finesse. On a pas besoin d'un stop pour capter qu'une fille n'est pas intéressée. Je considère qu'on est également assez grand pour changer de comportement quand c'est objectivement mort, ce qui déclenchera en général une demande supplémentaire d'attention de la part de ces filles. Il faut donc être assez fort à ce moment pour ne pas retomber dans le panneau et potentiellement s'en faire des amies.
Je reconnais que dans mon cas j'ai fais preuve d'un énorme manque d'intelligence sociale.

Citation:
Envoyé par Péitho Voir le message
Par ailleurs ça me paraît fondamental d'être entouré de filles attirantes qui m'apprécie, avec qui je développe des relations d'amitié. Amitié chez moi ne veut pas dire absence d'attirance, ni investissement dans le but d'obtenir une faveur. Mais complémentarité et augmentation de ma valeur. Car l'influence des femmes est aussi importante que ma propre confiance pour constituer ma valeur.
C'est intéressant. Je me permets de te poser d'autres questions : Est-ce-qu'une seule fois une de tes amies t'as rendu un service quand tu étais dans une vrai galère ? Est-ce-que t'as déjà pu FC grâce à l'intervention d'une de tes amies ? Ou est-ce-qu'elles te flattent juste l'égo et tu te sens mieux dans ta peau donc ta valeur augmenterait ?
En gros je me demande qu'elle est l'utilité que des amitiés féminines t'apportent.. Je parle bien d'amies pas de potes. Je voudrais que tu développes, si tu le veux bien, ça m'intéresse beaucoup.

Dernière modification par Onizuka Musha ; 05/05/2021 à 22h35 Motif: Rajout de contenu et petite précision
Réponse avec citation
  #24  
Vieux 06/05/2021, 00h06
Avatar de Péitho
Péitho Péitho est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: janvier 2018
Messages: 753
Par défaut

Citation:
Par curiosité, Péitho as-tu déjà connu la FZ ? Je ne te parle pas d'amitié, mais bien de FZ. IE : Tu veux plus voir tu es amoureux et tu es dans une relation frustrante à cause de cela ? J'ai connu ça et je peux te dire que la frustration et la douleur sous-jacente sont bien réels.
Quand tu connais ça au moins une fois dans ta vie, je doute que tu veuilles avoir une amitié trop profonde avec une femme qui te plait vraiment. Je ne parle pas d'une femme banale, bien-sûr.
Comme tous les hommes ça m'est arrivé, et même tard jusqu'à 30 ans.
Mais j'ai changé. D'une part je pense ne plus être dépendant émotionnellement, principalement grâce à des projets. Tous les matins je me lève avec des motivations qui n'ont rien à voir avec les femmes et que je considère supérieures à l'attention des femmes. C'est pareil pour les amis, quand j'ai des déceptions, et bien je trouve toujours cette ligne directrice et personnelle, en dehors des relations.

Par ailleurs il n'est plus possible qu'une femme me plaise « vraiment » si elle ne m'apporte rien. Mon investissement est déjà bridé depuis longtemps. Je ne peux tomber amoureux d'une fille que j'ai idéalisé, j'ai besoin d'une expérience.

D'autre part il y a le fait d'avoir su m'entourer de filles attirantes à qui je plais, avec qui je ne coucherai pas, et qui constituent une part de ma valeur. L'influence des femmes est fondamental. Dans un groupe, un garçon charrié par des jolies filles aura déjà un temps d'avance : je me sers donc du mimétisme comme en politique.

Par exemple le fait que les femmes votent en moyenne toujours plus au centre que les hommes. Le candidat qui remporte le vote des femmes est souvent gagnant. Les femmes votent moins dans les extrêmes car font leur choix en fonction d'un nombre important de conseils, et souvent quand le candidat est validé par leur entourage. C'est pareil dans une soirée, chaque amie canon qui rigole, ça te fait non pas 1 mais 3 votes.

Quand je parle de constituer sa valeur avec des jeux d'influence, c'est pas vraiment une question de booster son ego pour être mieux dans sa peau. Mais d'accéder simplement à des personnes de valeur, de viser des relations assez riches, qui ne seraient pas envisageables en mode binaire. Des relations qui ne sont pas forcément basées sur la confiance ou la faiblesse (l'un faible l'autre fort), mais plutôt sur le respect ou l'admiration. En dehors du besoin d'être aidé, et plutôt dans l'optique de s'allier.

Etre assez indépendant, se baser sur la réciprocité... pour moi c'est la bonne formule pour attirer les filles en couple ou stables. Malheureusement les filles plus seules, celle qui sont mal en couple, ou celles qui ont énormément besoin d'attention finissent souvent pas me tourner le dos. J'ai ressenti ça clairement avec le covid. À mesure que le mal-être se généralise, j'ai l'impression d'attirer uniquement les filles stables et relativement bien dans leur vie, et de repousser les filles fragiles ou celles qui ont des problèmes avec les mecs. Moi ça me va, mais il faut aussi supporter des déconvenues et être assez confiant pour supporter le rejet de certaines personnes, même quand elles ont de l'influence au sein d'un groupe.

Le covid est une expérience intéressante : je me sens m'éloigner de certains groupes pour qui tout est bien quand c'est lisse. Toute aspérité devient désagréable et ingérable pour eux. Je sais que mes efforts qui m'ont initialement permis de reformer des cercles, finiront un jour par m'isoler.

Citation:
C'est intéressant. Je me permets de te poser d'autres questions : Est-ce-qu'une seule fois une de tes amies t'as rendu un service quand tu étais dans une vrai galère ? Est-ce-que t'as déjà pu FC grâce à l'intervention d'une de tes amies ? Ou est-ce-qu'elles te flattent juste l'égo et tu te sens mieux dans ta peau donc ta valeur augmenterait ?
En gros je me demande qu'elle est l'utilité que des amitiés féminines t'apportent.. Je parle bien d'amies pas de potes. Je voudrais que tu développes, si tu le veux bien, ça m'intéresse beaucoup.
Bah je dirais plutôt que je n'attends rien d'elles (mes amies), mais qu'on s'apprécie clairement, qu'on joue parfois, que ma vie serait bien moins fun sans elles. Je reconnais leur valeur et elles reconnaissent la mienne. C'est suffisant pour moi. Mais je n'attends aucune fidélité, pire, je n'y crois pas. J'ai seulement quelques potes mecs que je considère vraiment fidèles, étrangement ceux que j'ai considéré à moment donné comme des "ennemis".

Dans les mauvaises périodes, je sais que je ne peux pas compter sur les amis. Je l'ai expérimenté à plusieurs reprises, et j'ai compris que ce n'était pas leur rôle. En revanche ça ne veut pas dire qu'il ne se passe pas des trucs cools et forts avec eux. Ca veut juste dire que je m'investis gratuitement pour eux, qu'ils peuvent me le rendre, mais que ce n'est pas attendu.
__________________
~ Mes articles sur la séduction ~

Dernière modification par Péitho ; 06/05/2021 à 00h23
Réponse avec citation
  #25  
Vieux 06/05/2021, 06h37
Avatar de godzilla
godzilla godzilla est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: mai 2017
Messages: 977
Par défaut

Judas :
Honnetement je pense que c est tout à fait possible de garder une telle amitié..
en 2015 j etais amoureux d une amie,et elle m a fait comprendre que pas son style(donc physiquement je ne lui plaisais pas)
c est vrai ça m a attristé mais on est quand meme resté en contact, on a plus jamais réeovoqué le sujet et finalement on a continué à manger des glaces ou à faire des sorties
Et ça reste très sain comme relation,donc en soi c est tout à fait envisageable.


Alana: desolé je me suis mal exprimé
quand je parlais " d évoluer vers autres chose" c etait plutot le renforcement de l amitié,et pas vraiment de retenter sa chance,après je suis conscient qu on est toujours seul dans la vie,et que ce n est pas plus mal en soi,beaucoup de gens n ont ni les capacités ni la volonté d apporter de l aide,c est trop demander à la nature humaine,à part quelques personnes très empathiques mais c est très rare.
Réponse avec citation
  #26  
Vieux 06/05/2021, 07h11
beowulf beowulf est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: octobre 2015
Messages: 814
Par défaut

Pour moi ce genre de situations est au cas pas cas, disons que ça dépend de la capacité des deux protagonistes à passer à autre chose après un stop plus ou moins explicite.

Perso ma meilleure pote (aujourd'hui mariée, avec un gosse) m'a tourné autour pendant longtemps, je lui ai mis plusieurs stops. J'ai eu quelques FC sur tinder qui se sont transformés en belles amitiés avec le temps.

La ou c'est parfois tendu, c'est lorsque je pense qu'il y a déjà eu des sentiments forts, par exemple rester pote avec une ex qui a compté pour moi, pas possible, c'est jouer avec le feu. C'est complètement impossible de désinvestir totalement quelqu'un au dela d'un minimum d'émotions vécues ensemble, pour moi du moins. Et je pense que c'est en partie l'autoconviction que "c'est fini, je ne l'aimerai jamais" qui retourne le cerveau, comme dit Péitho, après une histoire comme ça. Dans ce cas effectivement, plus rien n'est possible après.
Réponse avec citation
  #27  
Vieux 06/05/2021, 07h49
Avatar de marseye
marseye marseye est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: aot 2017
Messages: 6 610
Par défaut

test ultime :

tu dors dans le memelit a coté d'une de ta "meilleure amie" "besta" ou ce que tu veux , si avant de dormir tu bande comme un dromadaire au salon du tapis iranien , c'est que l'amitié avec elle c'est du bullshit.
__________________
"C'est pour les gueules de clé à molette, les rarement diplomates
Les automates des blocs qui changent Cléopâtre en playmate"
Réponse avec citation
  #28  
Vieux 06/05/2021, 09h44
Avatar de Alana
Alana Alana est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: novembre 2014
Messages: 2 143
Par défaut

Citation:
Envoyé par marseye Voir le message
test ultime :

tu dors dans le memelit a coté d'une de ta "meilleure amie" "besta" ou ce que tu veux , si avant de dormir tu bande comme un dromadaire au salon du tapis iranien , c'est que l'amitié avec elle c'est du bullshit.
Field testé !!!!

J'avais 17 ans. Le gars avait même sorti son pyjama immonde, rayé vert caca d'oie acheté sûrement sur La Redoute...
J'avais tenté un petit rapprochement, mais il s'est endormi.

Environ un an plus tard, j'ai chopé son numéro en secret pour le recontacter, lui ai courru après pendant un an de plus avec des stops en pagaille.

Quand enfin il s'est décidé à me donner une chance, j'avais rencontré Mr.G.
Avant l'heure c'est pas l'heure, après l'heure, c'est plus l'heure.
__________________
7353113

Gentlemen, he said, I don't need your organization, I've shined your shoes, I've moved your mountains and marked your cards, but Eden is burning...And cruel death surrenders with its pale ghost retreating between the king and the queen of swords.
Réponse avec citation
  #29  
Vieux 06/05/2021, 09h49
Avatar de Guignol
Guignol Guignol est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: mars 2021
Messages: 136
Par défaut

Citation:
Envoyé par notrade Voir le message
Guignol est un petit peu trop fataliste sur la friendzone,

Disons qu'il y a plusieurs types de friendzone: celle où vraiment contre 1000000 la meuf ne te chopperait pas et/ou que tu t'y es pris comme un manche, et celle due à un manque de timing (ce dont parle onizuka, la nana en couple au moment où tu moves) mais qui peut se décanter plus tard, ça peut concorder avec ce que décrit Modesty, tu restes en orbite et attends l'année où le joueur arrive en fin de contrat et tu anticipes quelques mois avant le début du mercato pour le/la cuisiner; peut-on appeler ça une relation amicale? Pour moi oui, tout autant que le pote plombier qui te dépanne de temps en temps avec des échanges de bon procédé

Friendzone ne rime pas toujours avec manque d'attirance/attractivité, association qu'on est un bon nombre à faire
Je suis d'accord avec toi pour dire qu'il y a des nuances, dont la fameuse "zone grise" qui ne reflète pas forcément un manque d'attirance mais un problème de timing: tu arrives au mauvais moment. Il est également possible que la femme dont nous parle Onizuka ait réellement été intéressée, je ne le nie pas. Mais on connaît tous la propension des femmes à mentir dans ce genre de situation pour se préserver et préserver l'autre d'un malaise potentiel suite à un refus. Ce que je veux dire, c'est que même dans le cas de cette fameuse zone grise je ne comprends pas totalement l'intérêt de rester en "orbite" autour de la fille. C'est potentiellement entretenir de faux espoirs et se placer dans une position attentiste alors qu'on pourrait dans le même temps se consacrer à la recherche et à la séduction de filles plus "ouvertes". Je comprends l'idée de l'orbite, mais je la juge dangereuse, le risque étant d'oublier de vivre et de ne rester qu'un "satellite".

Citation:
Envoyé par Péitho Voir le message
Yes, ça manque de nuances... D'un côté on a l'amitié version AFC prêt à s'auto-castrer, ou investi à perte jusqu'au ressentiment. De l'autre on a l'absence d'amitié, avec le pseudo alpha binaire oui/non, qui fuit la FZ et manque aussi d'intelligence sociale.
Ce n'est pas tant une question d'intelligence sociale qu'une question d'intelligence émotionnelle. Intelligence émotionnelle en ce qu'en refusant la friendzone vous vous épargnez des émotions négatives et inévitables à ce genre de situation: souffrance, déception, amertume, rancune, jalousie. Ce n'est pas une fuite, c'est un rejet basé sur des considérations purement logiques.

Citation:
Par ailleurs ça me paraît fondamental d'être entouré de filles attirantes qui m'apprécie, avec qui je développe des relations d'amitié. Amitié chez moi ne veut pas dire absence d'attirance, ni investissement dans le but d'obtenir une faveur. Mais complémentarité et augmentation de ma valeur. Car l'influence des femmes est aussi importante que ma propre confiance pour constituer ma valeur.
Citation:
D'autre part il y a le fait d'avoir su m'entourer de filles attirantes à qui je plais, avec qui je ne coucherai pas, et qui constituent une part de ma valeur. L'influence des femmes est fondamental. Dans un groupe, un garçon charrié par des jolies filles aura déjà un temps d'avance : je me sers donc du mimétisme comme en politique.
A mes yeux il n'y a rien de "sain" et encore moins d'amical dans les interactions que tu nous décris avec ces femmes. J'appellerais plutôt ça une communauté d'intérêts puisque tu essentialises ces femmes à la valeur qu'elles t'apportent. Une sorte de LinkedIn. Tu as une conception trop politique, voir assez machiavélique, de ce type de relation. Je comprends le désir et la volonté de se créer la fameuse situation d'abondance dont parlait DDDLV, je ne partage juste par le point de vue que tu as sur le moyen d'y parvenir. Ce ne sont pas les autres, les femmes que tu côtoies qui t'apportent de la valeur, ta propre valeur est intrinsèque. Ce ne sont pas les autres qui témoignent de ta valeur, tu en es ton propre témoin.

Citation:
D'une part je pense ne plus être dépendant émotionnellement
Si tu penses que ta propre valeur découle de l'intérêt que les autres te portent c'est que tu n'es pas encore complétement affranchi de cette dépendance émotionnelle. Je ne te jette pas la pierre, on y est tous soumis.

Citation:
Quand je parle de constituer sa valeur avec des jeux d'influence, c'est pas vraiment une question de booster son ego pour être mieux dans sa peau.
Pourtant c'est très clairement l'impression qu'on a en te lisant, une question d'égo tintée de pointes de narcissisme.
Réponse avec citation
  #30  
Vieux 06/05/2021, 11h12
Freaky-friday Freaky-friday est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: janvier 2019
Messages: 62
Par défaut

Citation:
Envoyé par Ohyeah Voir le message
Les filles sont beaucoup moins loyales que les hommes en amitié (d'après mes observations).

Je prends mes amis mecs, je peux les appeler à 1h du mat et leur dire, j'arrive chez toi.
Les mecs m'ouvrent la porte instantanément.
Ou tu les appelles à l'improviste parce que t'as besoin d'aide ils se ramènent sans même te demander pourquoi.
Evidemment c'est réciproque, je ferai pareil s'il me demandait une faveur

Entre mecs ca nous prend exactement 5s top chrono pour nous chauffer et motiver à faire quelque chose. (Sauf la vaisselle et le ménage, là c'est mission impossible )

Des nanas qui sont "ride or die", je sais même pas si ca existe. (Sauf ta femme)

Ceux qui ont beaucoup d'amies filles, quelle est votre expérience ?
Citation:
Envoyé par Alana Voir le message
L'amitié finalement, c'est l'un de ces sentiments tellement aléatoires que tu te rends compte que ton seul véritable ami ou ennemi, c'est toi-même.
Beaucoup de façades, de promesses, mais au final tu peux compter sur personne.

Voilà pourquoi je n'ai QUE des connaissances hommes ou femmes, et que ça me va très bien comme ça.
Je rebondis sur ce que ce vous dites car ca me fait penser certaines choses même si ça dévie un peu du sujet.
Je n'ai jamais eu d'amies filles. Des connaissances, des potes de soirée oui mais des vraies amies proches jamais. D'ailleurs ça + misère sexuelle a du jouer dans le fait que j'ai longtemps idéalisé ces créatures...

Mais j'ai des amis de longue date sur lesquels je sais que je peux compter. Un en particulier qui m'a énormément apporté. Ce mec m'a aidé et soutenu, que ce soit moralement ou financièrement quand j'étais au plus mal. Sans que j'ai à lui demander. Sans me montrer à quel point ça lui à coûté (temps/argent/désagrément), car ça lui a bien sûr coûté. Et sans jamais me le rappeler jusqu'à aujourd'hui. Et il agit comme ça au quotidien avec moi (que ce me winger comme il faut, accompagner ma daronne à l'aéroport, me passer les clés de sa voiture pour que j'aille fc dedans, assurer mes arrières quand ca part en couille avec un gars...) Je fais pareil pour lui c'est mon frère (même si j'ai jamais pu lui apporter autant qu'il m'a apporté, ce qui reste une frustration pour moi)
Et ce type c'est tout sauf un nice guy. C'est simplement un mec qui n'a qu'une parole et qui parle par ses actes.
C'est pourquoi je ne peux décemment pas être d'accord avec le post d'alana.

Une relation d'amitié aussi pure, ca me semble impossible d'en partager un jour avec une femme pour ma part. Car il suffit d'y mêler un peu d'attirance, qui peut engendrer jalousie et autres conneries et ca part en couille... En ça je ne crois pas à l'amitié HF

Et même je devie un peu du sujet mais j'ai l'impression que je ne pourrai jamais nouer une relation aussi "vraie" avec une femme. Je sais qu'une femme m'aimeras pour les émotions/la situation que je peux lui apporter et cet amour peut-être sincère. Mais le jour ou je serai au fond du trou est ce qu'elle m'aimera encore et me soutiendra comme le ferait mon ami ?
J'ai encore jamais eu de vraie ltr a l'heure actuelle, jamais eu d'amies filles mais ces dernières années j'ai beaucoup plus côtoyé de femmes par le prisme de la séduction. Et le moins qu'on puisse dire c'est que je ne les idéalise plus du tout

Au contraire... J'ai tout simplement du apprendre à ne pas me fier à leurs paroles car la plupart du temps (pour ne pas dire 99% du temps) elle n'en avaient aucune (ou beaucoup trop haha). Et attention elle n'étaient pas malveillantes pour autant ! Elles ont tellement l'habitude d'avoir été brossées dans le sens du poil (vu qu'elles ont un vagin) qu'elles on l'habitude qu'on leur pardonne... et qui donc ne juge pas ca si grave que ça je pense.

Simplement des choses comme la loyauté, le respect, l'humilité, la gratitude, l'honnêteté intellectuelle, la persévérance, la remise en question, le fait d'assumer ses actes, ses envies et ses responsabilités...
Ces qualités que je trouve extrêmement importantes chez une personne je ne les ai que rarement rencontré (dans une proportion que je juge respectable) chez une femme. Entendons nous y'a pleins d'hommes qui n'ont pas ces qualités non plus hein... Et j'ai déjà rencontré des femmes avec ces qualités (ce sont d'ailleurs les seules avec lesquelles je voyais plus loin que le fc) mais elles se compte sur les doigts d'une main d'un tortue ninja pour être précis.

J'ai l'impression d'avoir de moins en moins "d'estime" pour les femmes (je met des guillemets, comprenez l'admiration et le respect que suscite en moi certaines qualités dont celles que je vous ai citées). Car j'ai l'impression qu'elle ont plus rarement ces qualités ou que celles-ci ne sont pas importantes pour elles.
Alors quand je vois certains topics féminins ou que je discute avec des féministes qui me parle de respect et se plaigne mais n'ont aucune des qualités que j'ai cité, ou mes targets qui sont totalement incohérentes avec elles mêmes dans leurs paroles et leurs actes, ca me file vite de l'urticaire

Bref j'ai plus d'estime pour mes amis que pour mes targets. Et je me demande si ce sera le cas aussi avec ma future femme/ltr... est ce que c'est votre cas ?
Ou est ce que je deviens misogyne haha

Dernière modification par Freaky-friday ; 06/05/2021 à 11h21
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 21h28.