Art De Seduire   Retourner sur ArtDeSeduire.com - Techniques et Conseils en séduction
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #431  
Vieux 29/07/2020, 08h57
Nokoto Nokoto est connecté maintenant
Motivé
 
Date d'inscription: juillet 2020
Messages: 116
Par défaut

Citation:
Envoyé par Krokodik Voir le message
J'avais envie de tester une nouvelle approche aujourd'hui,pas tant pour avoir des numéros mais pour travailler mon côté "social"

J'ai donc aujourd'hui abordé en tout huit filles

Dont plusieurs étaient 2 ou 3 donc des groupes

Des interactions courtes,j'ai fait du indirect

A la fin j'ai quand même donné mon numéro à une fille xD

Maintenant c'est des approches qui se sont faites sans échanger de EC avant

Je ne me suis pas fait éjecter violemment non plus mais il manquait ces EC avant l'interaction ...
Ne pas donner son numéro, prendre le sien. TOUJOURS.

Citation:
Envoyé par Krokodik Voir le message
Hier je suis sorti à Paris et j'ai croisé un mec qui était entrain d'aborder une fille dans la rue,ils étaient posés entrain de discuter. Alors je suis arrivé au milieu de l'interaction mais l'échange était fluide,à la fin le mec à pris l'insta de le fille.

ça m'a grave motivé,je suis descendu sur les quais et j'ai voulu aborder la première fille
Elle était posé sur un banc,je l'aborde mais je me rend compte qu'elle est étrangère
Je switch sur l'anglais,je brise la glace c'est pas facile mais la discussion s'installe.
Elle va durer une dizaine de minutes,c'était fluide,à la fin je décide de prendre son insta
avant de partir.

J'aborderai par la suite deux autres filles mais elles m'ont fait comprendre qu'elles voulaient plus discuter entre elles,j'ai décidé de les laisser mais j'ai quand même pris leur instagram

"Salut excusez moi ça vous dit de discuter et de faire connaissance ?"

Et enfin j'ai abordé une femme d'une façon directe "Bonjour excusez moi,je suis venu vous voir car je vous ai trouvé belle" Elle m'a remercié,on a discuté un peu mais elle n'était pas dispo pour plus

Malgré tout une belle journée de flirt
Prendre l'instragram d'une fille est à mon sens le pire choix. C'est ce qu'elles donnent toutes volontiers, souvent pour esquiver, souvent pour avoir un follower de plus qui va liker les photos et booster son égo.
Une fois arrivé sur Insta, si tu n'as pas (1) créé un super moment de game avec la fille qui te fait sortir du lot, et, (2) un profil insta hyper DHV (BG, belles photos photoshoppées, belles photos qui témoignent d'un lifestyle hors du commun, ou d'une popularité élevée) qui vont la faire réagir, tu vas juste tomber dans l'oubliette, avec les autres centaines, milliers, ou dizaines de milliers de benêt qui likent toutes ces photos et lui envoient des MP après toutes ces story.

Insta est tout simplement contre productif, même si tu as déroulé un bon game. TOUJOURS prendre un numéro / Whatsapp.
Bises.
Réponse avec citation

Découvrez notre produit :
  #432  
Vieux 03/08/2020, 22h29
alinado alinado est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: octobre 2012
Localisation: Paris
Messages: 274
Par défaut

Quelque temps que je look ce topic en sous marin et je peux enfin y participer.
J'ai un pote qui m'a emmené aborder avec lui à Paris du côté des jardin du Luxembourg, tuileries et chatelet.

C'était la première fois que je faisait ça. Un peu stressé au début mais finalement on se rend vite compte qu'on s'en fait pour pas grand chose.
Une dizaines d'abordage réalisés. Agréablement surpris de voir qu'à chaque fois j'ai été bien accueilli et les filles toujours souriantes.
Va falloir continuer ça et puis s'améliorer petit à petit.
L'idée c'est d'avoir une aisance social pour tous les aspects de la vie et non pas se contenter d'aborder 2h par semaines dans les parcs.
Réponse avec citation
  #433  
Vieux 03/08/2020, 22h42
Avatar de Hanneman
Hanneman Hanneman est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: octobre 2011
Messages: 13 408
Par défaut

Citation:
Envoyé par alinado Voir le message
Quelque temps que je look ce topic en sous marin et je peux enfin y participer.
J'ai un pote qui m'a emmené aborder avec lui à Paris du côté des jardin du Luxembourg, tuileries et chatelet.

C'était la première fois que je faisait ça. Un peu stressé au début mais finalement on se rend vite compte qu'on s'en fait pour pas grand chose.
Une dizaines d'abordage réalisés. Agréablement surpris de voir qu'à chaque fois j'ai été bien accueilli et les filles toujours souriantes.
Va falloir continuer ça et puis s'améliorer petit à petit.
L'idée c'est d'avoir une aisance social pour tous les aspects de la vie et non pas se contenter d'aborder 2h par semaines dans les parcs.
GG.

Effectivement, si on s'y prend correctement, y'a peu de chance de faire dégager comme une malpropre. Sauf par les connasses, mais tu perds rien.

Félicitations.
__________________
HANNEMAN, OU LE MÉCHANT DU FORUM.

Mon nouveau journal :
Run salmon, run...

Mon 1ier journal :
Car le bonheur ce n'est pas les autres

SI TU VEUX QUE LES CHOSES CHANGENT, TRAITE LA SOURCE DU PROBLEME PAS LE(S) SYMPTOME(S)
Réponse avec citation
  #434  
Vieux 04/08/2020, 00h07
alinado alinado est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: octobre 2012
Localisation: Paris
Messages: 274
Par défaut

Les interactions étaientt assez courtes et indirectes. J'attend pas de résultat pour l'instant. C'est un travail sur la longueur je pense. Mais bordel que c'est plaisant ne serait ce qu'obtenir les sourires des femmes lors des conv

Dernière modification par alinado ; 04/08/2020 à 00h11
Réponse avec citation
  #435  
Vieux 05/08/2020, 15h24
Philton Philton est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: aot 2014
Messages: 21
Par défaut

Je vais raconter mon dernier abordage, car si ça peut motiver ceux qui hésitent, n'hésitez pas.

Mon expérience de SPU est faible, environ six mois en 2019 de manière intensive, puis quasiment plus rien. Je ne me sens pas un expert loin de là. En gros je sais ce qu'il faut faire mais n'y arrive pas forcément. Et ça reste une épreuve.

Donc le dernier, après plus d'un an, c'était en juillet dans un des deux grands bois parisien.
J'y étais allé sans intention de draguer, j'avais un truc à faire qui demande de la concentration, je m'installe sur un banc, et commence mon truc. À quelques mètres de moi une nana se faisait bronzer au bord de l'eau. Sur le coup je n'y ai pas tellement prêté attention car je pensais que c'était une dame quelconque, puis en fait je me suis rendu compte qu'elle était mignonne, puis canon. Bon j'essaye de rester concentré sur ce que j'ai à faire, mais elle est là à quelques mètres de moi à faire ses trucs, à regarder son tél, ou regarder au loin paisiblement.
Tous les mecs qui passent la reluquent, car elle n'est pas à un endroit où il y d'autres meufs en maillot de bain, puis le soleil est déclinant, c'est l'heure de se rhabiller.
À un moment un mec l'aborde, il lui parle debout en se penchant, ça fait bizarre, à sa place je me serais abaissé. Elle répond aimablement mais sans doute le rembarre car l'intéraction s'arrête.
Peu de temps après elle range ses affaires, je me dis que si je dois y aller c'est maintenant. Mais bizarrement j'ai eu un moment de concentration sur ce que je faisais et je ne l'ai pas vue partir ! Merde ! Je regarde au loin je vois sa jupe, je me dis tant pis je n'étais pas venu pour ça et puis bon voilà quoi faut pas rêver, elle est ultra-mignonne et a au moins vingt ans de moins que moi (j'ai plus de 40, et même plus).
Sauf que du coup je me retrouve tout seul sur mon banc comme un gland, j'ai à peu près fini ce que je voulais faire, et la direction qu'elle a prise est la mienne. Je me lève, cette fois avec l'intention de tenter quelque chose. Je rejoins l'endroit où elle est. Elle est en train de chercher la direction qu'elle doit prendre. J'y vais, aucune phrase d'approche en tête. Pour ceux qui bloquent sur la phrase d'approche : le contenu n'a aucune importance ! Ce qui compte est que la manière dont vous la dite corresponde à ce que vous ressentez sur le moment. Ça ne veut pas dire que c'est facile, ça déplace le problème, il faut être capable de ressentir quelque chose et de l'exprimer. Je lui ai sorti "Bonjour, je vous ai vu au bord de l'eau". Voilà, c'est tout. Dans une fraction de seconde, au moment où elle a entendu m'a voix alors qu'elle ne me regardait pas, elle a eu une grimace d'énervement, peut-être un dixième de seconde pas plus, puis en relevant la tête pour voir d'où venait la voix, sa grimace s'est transformée en un ravissant sourire. J'ai enchaîné avec "Vous m'avez un peu troublé dans ce que j'étais venu faire". Elle en riant "Ha ben désolée" (alors que pas du tout désolée la meuf, bien contente au contraire). Moi : "Vous aviez l'air paisible. C'est votre nature d'être comme ça ?". Sourire toujours elle répond "Non pas tellement". Moi "Ah bon vous êtes speed ?". Elle "Bien obligé quand on habite à Paris. Moi "Ah vous habitez Paris ?". Elle "bla-bla-bla". Moi "bla-bla-bla". Voilà, je l'ai raccompagnée jusqu'à son bus en la rassurant sur le fait qu'après je la laissais tranquille.
Devant l'arrêt, je me tâte, et je me lance "C'était vraiment sympa de discuter avec vous, si on a une autre occasion ça me ferait plaisir, vous avez un numéro ?". Elle "Oui avec plaisir".

Je suis donc rentré chez moi avec son numéro. Et là où j'ai un problème c'est que je ne sais jamais quoi faire de ces numéros. Neuf fois sur dix je n'en fais rien. Là quand même ça serait trop con, la fille est hyper ouverte. Alors je l'ai appelée le mardi (appelée hein, pas envoyé un pauvre SMS, entre deux options, toujours choisir la plus couillue), on a discuté vite fait et on a dit que ça serait bien de se revoir. Depuis j'ai essayé de fixer un rdv, mais on n'a pas réussi à trouver un créneau, et depuis j'ai laissé mourrir le truc. Pour une raison que j'ignore je ne suis pas plus motivé que ça. Je vais quand même relancer pour le sport et voir ce qu'il se passe lorsqu'on laisse autant de temps, le risque le plus évident étant qu'un autre mec l'aura alpaguée et qu'elle sera passé à autre chose.
Réponse avec citation
  #436  
Vieux 05/08/2020, 15h43
Tony Micelli Tony Micelli est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: aot 2019
Messages: 62
Par défaut

Citation:
Envoyé par Philton Voir le message
Je vais raconter mon dernier abordage, car si ça peut motiver ceux qui hésitent, n'hésitez pas.

Mon expérience de SPU est faible, environ six mois en 2019 de manière intensive, puis quasiment plus rien. Je ne me sens pas un expert loin de là. En gros je sais ce qu'il faut faire mais n'y arrive pas forcément. Et ça reste une épreuve.

Donc le dernier, après plus d'un an, c'était en juillet dans un des deux grands bois parisien.
J'y étais allé sans intention de draguer, j'avais un truc à faire qui demande de la concentration, je m'installe sur un banc, et commence mon truc. À quelques mètres de moi une nana se faisait bronzer au bord de l'eau. Sur le coup je n'y ai pas tellement prêté attention car je pensais que c'était une dame quelconque, puis en fait je me suis rendu compte qu'elle était mignonne, puis canon. Bon j'essaye de rester concentré sur ce que j'ai à faire, mais elle est là à quelques mètres de moi à faire ses trucs, à regarder son tél, ou regarder au loin paisiblement.
Tous les mecs qui passent la reluquent, car elle n'est pas à un endroit où il y d'autres meufs en maillot de bain, puis le soleil est déclinant, c'est l'heure de se rhabiller.
À un moment un mec l'aborde, il lui parle debout en se penchant, ça fait bizarre, à sa place je me serais abaissé. Elle répond aimablement mais sans doute le rembarre car l'intéraction s'arrête.
Peu de temps après elle range ses affaires, je me dis que si je dois y aller c'est maintenant. Mais bizarrement j'ai eu un moment de concentration sur ce que je faisais et je ne l'ai pas vue partir ! Merde ! Je regarde au loin je vois sa jupe, je me dis tant pis je n'étais pas venu pour ça et puis bon voilà quoi faut pas rêver, elle est ultra-mignonne et a au moins vingt ans de moins que moi (j'ai plus de 40, et même plus).
Sauf que du coup je me retrouve tout seul sur mon banc comme un gland, j'ai à peu près fini ce que je voulais faire, et la direction qu'elle a prise est la mienne. Je me lève, cette fois avec l'intention de tenter quelque chose. Je rejoins l'endroit où elle est. Elle est en train de chercher la direction qu'elle doit prendre. J'y vais, aucune phrase d'approche en tête. Pour ceux qui bloquent sur la phrase d'approche : le contenu n'a aucune importance ! Ce qui compte est que la manière dont vous la dite corresponde à ce que vous ressentez sur le moment. Ça ne veut pas dire que c'est facile, ça déplace le problème, il faut être capable de ressentir quelque chose et de l'exprimer. Je lui ai sorti "Bonjour, je vous ai vu au bord de l'eau". Voilà, c'est tout. Dans une fraction de seconde, au moment où elle a entendu m'a voix alors qu'elle ne me regardait pas, elle a eu une grimace d'énervement, peut-être un dixième de seconde pas plus, puis en relevant la tête pour voir d'où venait la voix, sa grimace s'est transformée en un ravissant sourire. J'ai enchaîné avec "Vous m'avez un peu troublé dans ce que j'étais venu faire". Elle en riant "Ha ben désolée" (alors que pas du tout désolée la meuf, bien contente au contraire). Moi : "Vous aviez l'air paisible. C'est votre nature d'être comme ça ?". Sourire toujours elle répond "Non pas tellement". Moi "Ah bon vous êtes speed ?". Elle "Bien obligé quand on habite à Paris. Moi "Ah vous habitez Paris ?". Elle "bla-bla-bla". Moi "bla-bla-bla". Voilà, je l'ai raccompagnée jusqu'à son bus en la rassurant sur le fait qu'après je la laissais tranquille.
Devant l'arrêt, je me tâte, et je me lance "C'était vraiment sympa de discuter avec vous, si on a une autre occasion ça me ferait plaisir, vous avez un numéro ?". Elle "Oui avec plaisir".

Je suis donc rentré chez moi avec son numéro. Et là où j'ai un problème c'est que je ne sais jamais quoi faire de ces numéros. Neuf fois sur dix je n'en fais rien. Là quand même ça serait trop con, la fille est hyper ouverte. Alors je l'ai appelée le mardi (appelée hein, pas envoyé un pauvre SMS, entre deux options, toujours choisir la plus couillue), on a discuté vite fait et on a dit que ça serait bien de se revoir. Depuis j'ai essayé de fixer un rdv, mais on n'a pas réussi à trouver un créneau, et depuis j'ai laissé mourrir le truc. Pour une raison que j'ignore je ne suis pas plus motivé que ça. Je vais quand même relancer pour le sport et voir ce qu'il se passe lorsqu'on laisse autant de temps, le risque le plus évident étant qu'un autre mec l'aura alpaguée et qu'elle sera passé à autre chose.
Purée!!!
J'ai tellement de respect pour toi mec, le symbole du courage.
Ton histoire est super inspirante, j'ai trop envie de me bouger le cul comme un porc.
Merci!
Réponse avec citation
  #437  
Vieux 06/08/2020, 10h49
Avatar de Wilfred
Wilfred Wilfred est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: juillet 2016
Messages: 1 139
Par défaut

Allez je me lance aussi. Petites anecdotes qui montrent la simplicité d'une interaction grâce aux transports.

Je suis étudiant. 7h30, j'ai un bus à prendre pour aller à la fac. J'y vais, je croise des potes, on parle, et comme d'hab je suis excité. (c'est ça de se lever 1h30 plus tôt que tout le monde)

Je monte dans le bus avec mes potes, on se rend compte qu'on va devoir se serrer, le bus est blindé. Le dernier mec à entrer empeste un combo de tise, de sueur, et de vêtement pas lavés depuis 3 mois. Evidemment quand je vois les visages des gens autour de moi, ça me fait marrer. Je commence à taper la discute à des jeunettes (le bus en direction de la fac est plein d'étudiant). J'ai dû sortir un truc du genre "Ahhh se lever tôt le matin pour ça, ça fait plaisir hein". Puis on a rigolé tout le trajet. Hop NC des poulettes, qu'on a revu en soirée.

Une autre fois, un midi en attendant le bus, un mec chelou passe devant nous en disant des conneries qui n'ont aucun sens. Il passe devant une nana et lui demande du feu avec une voix roque de bon prolo, j'adore. Ça me fait marrer. Je vais en face de la nana et lui demande si elle a pas du feu, avec la même voix que le bonhomme. On se marre. On discute, NC.

Tout ça pour dire que suffit de s'en battre les steaks. Quand je suis juste dans l'optique d'échanger, de rigoler, tout passe, et c'est vraiment de super moments.
Réponse avec citation
  #438  
Vieux Hier, 09h22
MrKlug MrKlug est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: juillet 2019
Messages: 102
Par défaut

Citation:
Envoyé par Philton Voir le message
Je vais raconter mon dernier abordage, car si ça peut motiver ceux qui hésitent, n'hésitez pas.

Mon expérience de SPU est faible, environ six mois en 2019 de manière intensive, puis quasiment plus rien. Je ne me sens pas un expert loin de là. En gros je sais ce qu'il faut faire mais n'y arrive pas forcément. Et ça reste une épreuve.

Donc le dernier, après plus d'un an, c'était en juillet dans un des deux grands bois parisien.
J'y étais allé sans intention de draguer, j'avais un truc à faire qui demande de la concentration, je m'installe sur un banc, et commence mon truc. À quelques mètres de moi une nana se faisait bronzer au bord de l'eau. Sur le coup je n'y ai pas tellement prêté attention car je pensais que c'était une dame quelconque, puis en fait je me suis rendu compte qu'elle était mignonne, puis canon. Bon j'essaye de rester concentré sur ce que j'ai à faire, mais elle est là à quelques mètres de moi à faire ses trucs, à regarder son tél, ou regarder au loin paisiblement.
Tous les mecs qui passent la reluquent, car elle n'est pas à un endroit où il y d'autres meufs en maillot de bain, puis le soleil est déclinant, c'est l'heure de se rhabiller.
À un moment un mec l'aborde, il lui parle debout en se penchant, ça fait bizarre, à sa place je me serais abaissé. Elle répond aimablement mais sans doute le rembarre car l'intéraction s'arrête.
Peu de temps après elle range ses affaires, je me dis que si je dois y aller c'est maintenant. Mais bizarrement j'ai eu un moment de concentration sur ce que je faisais et je ne l'ai pas vue partir ! Merde ! Je regarde au loin je vois sa jupe, je me dis tant pis je n'étais pas venu pour ça et puis bon voilà quoi faut pas rêver, elle est ultra-mignonne et a au moins vingt ans de moins que moi (j'ai plus de 40, et même plus).
Sauf que du coup je me retrouve tout seul sur mon banc comme un gland, j'ai à peu près fini ce que je voulais faire, et la direction qu'elle a prise est la mienne. Je me lève, cette fois avec l'intention de tenter quelque chose. Je rejoins l'endroit où elle est. Elle est en train de chercher la direction qu'elle doit prendre. J'y vais, aucune phrase d'approche en tête. Pour ceux qui bloquent sur la phrase d'approche : le contenu n'a aucune importance ! Ce qui compte est que la manière dont vous la dite corresponde à ce que vous ressentez sur le moment. Ça ne veut pas dire que c'est facile, ça déplace le problème, il faut être capable de ressentir quelque chose et de l'exprimer. Je lui ai sorti "Bonjour, je vous ai vu au bord de l'eau". Voilà, c'est tout. Dans une fraction de seconde, au moment où elle a entendu m'a voix alors qu'elle ne me regardait pas, elle a eu une grimace d'énervement, peut-être un dixième de seconde pas plus, puis en relevant la tête pour voir d'où venait la voix, sa grimace s'est transformée en un ravissant sourire. J'ai enchaîné avec "Vous m'avez un peu troublé dans ce que j'étais venu faire". Elle en riant "Ha ben désolée" (alors que pas du tout désolée la meuf, bien contente au contraire). Moi : "Vous aviez l'air paisible. C'est votre nature d'être comme ça ?". Sourire toujours elle répond "Non pas tellement". Moi "Ah bon vous êtes speed ?". Elle "Bien obligé quand on habite à Paris. Moi "Ah vous habitez Paris ?". Elle "bla-bla-bla". Moi "bla-bla-bla". Voilà, je l'ai raccompagnée jusqu'à son bus en la rassurant sur le fait qu'après je la laissais tranquille.
Devant l'arrêt, je me tâte, et je me lance "C'était vraiment sympa de discuter avec vous, si on a une autre occasion ça me ferait plaisir, vous avez un numéro ?". Elle "Oui avec plaisir".

Je suis donc rentré chez moi avec son numéro. Et là où j'ai un problème c'est que je ne sais jamais quoi faire de ces numéros. Neuf fois sur dix je n'en fais rien. Là quand même ça serait trop con, la fille est hyper ouverte. Alors je l'ai appelée le mardi (appelée hein, pas envoyé un pauvre SMS, entre deux options, toujours choisir la plus couillue), on a discuté vite fait et on a dit que ça serait bien de se revoir. Depuis j'ai essayé de fixer un rdv, mais on n'a pas réussi à trouver un créneau, et depuis j'ai laissé mourrir le truc. Pour une raison que j'ignore je ne suis pas plus motivé que ça. Je vais quand même relancer pour le sport et voir ce qu'il se passe lorsqu'on laisse autant de temps, le risque le plus évident étant qu'un autre mec l'aura alpaguée et qu'elle sera passé à autre chose.
C'est énorme, félicitations !!
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 15h44.