Art De Seduire   Retourner sur ArtDeSeduire.com - Techniques et Conseils en séduction
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 26/01/2020, 18h26
Mosby Mosby est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: janvier 2017
Localisation: Montréal
Messages: 321
Par défaut Asociabilité et désintérêt d'autrui - Comment y remédier?

Salut à tous,

j'ai décidé de poster sur ce forum car je suis actuellement dans une grosse période d'interrogation.

Mon problème pourrait se résumer de la façon suivante: Je ne parviens ni à m'intéresser ni à m'attacher aux gens, me sens mieux lorsque je suis seul malgré une envie paradoxale de vie sociale et de partage, que ce soit au niveau amical ou sentimental.

Je n'ai pas de vie sociale au sens strict du terme. J'enchaine les dates, les fréquentations de 2 mois et les relations d'un soir. J'ai une incapacité totale à m'attacher. Dans la plupart de mes fréquentations, mes partenaires veulent me voir 2 à 3 fois par semaine (chose tout à fait normale et classique), alors que si cela ne tenait qu'à moi, une fois par semaine serait amplement suffisant. Cela crée donc des dynamiques totalement différentes, qui n'empêchent cependant pas ces femmes de tomber amoureuse. Le cycle précédent est donc amplifié. Avec les sentiments, leurs attentes deviennent plus importantes, et leur patience de plus en plus faible. De plus, je me lasse toujours de mes partenaires. J'aime découvrir chaque partenaire mais très rapidement, cette envie de découverte laisse place à une lassitude, un ennui et un désintérêt. Ceci mène irrémédiablement à chaque fois à la rupture. Cependant, je n'éprouve jamais de peine lorsque ce pattern récurrent arrive. Je me dis juste que c'est dommage car je partageais quand même de bons moments avec, et je passe immédiatement à autre chose.

Je suis une personne très analytique et vide au niveau émotionnel. J'aimerais un jour ressentir un attachement profond envers quelqu'un. J'essaie donc de rencontrer des filles très différentes les une des autres; à la recherche du profil en mesure d'éviter cette lassitude récurrente et de générer en moi des émotions. J'aimerais ressentir l'envie et le besoin de voir une personne très régulièrement. Ressentir une profonde affection, avoir l'envie sincère de prendre soin d'une personne sans que cela représente un effort. Ceci est valable aussi au niveau amical.

D'autre part, je ne me sens jamais à l'aise en groupe. Lorsque je rentre d'une soirée avec quelques amis, je suis heureux de rentrer pour pouvoir me ressourcer car je trouve ce genre d'activités fatigantes.

Plusieurs personnes, dont des personnes travaillant auprès de personnes autistes, m'ont fait part du fait que j'avais des caractéristiques communes aux autistes Asperger: ce côté très analytique, un fonctionnement émotionnel différent, une sensibilité exacerbée aux bruits environnants.

En conclusion, mes envies et objectifs de vie sont à l'opposé de ma manière de fonctionner. Tout ceci génère une énorme frustration et énormément de questionnements. Je ne sais pas trop dans quelle direction je m'en vais et je devrais aller.

Il y a t'il des gens ici qui se reconnaissent dans ce profil? Quelles solutions existeraient pour sortir de ce schéma? Dois je me forcer à rencontrer des gens, faire des activités sociales pour casser ce pattern? Si oui, comment rencontrer? Le fait que je sois immigré au Québec depuis 5 ans ne facilite pas la tâche.
Réponse avec citation

Découvrez notre produit :
  #2  
Vieux 26/01/2020, 18h57
Avatar de Oncle Barney
Oncle Barney Oncle Barney est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: novembre 2012
Localisation: Bordeaux
Messages: 17 077
Par défaut

Citation:
Envoyé par Mosby Voir le message
En conclusion, mes envies et objectifs de vie sont à l'opposé de ma manière de fonctionner.
C'est pas clair dans ce que tu as écrit avant.
Synthétise ça pour y voir plus clair.
Citation:
Envoyé par Mosby Voir le message
Je ne sais pas trop dans quelle direction je m'en vais et je devrais aller.
Tu "devrais aller"? Parce que tu as un "devoir" d'aller quelque part?

Je crois surtout que tu as besoin de mieux te comprendre, de mettre des mots plus précis sur ton fonctionnement propre, de savoir d'où ça vient, etc.
Et évidemment, c'est pas tout seul dans ton coin que tu pourras faire ça...
__________________
Appelez moi Barney tout court
~ En Retraite ~
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 26/01/2020, 19h23
Mosby Mosby est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: janvier 2017
Localisation: Montréal
Messages: 321
Par défaut

Pour dire les choses de manière plus directe:

Mes attentes:
Au niveau amical: une vie sociable riche et variée. Avoir un cercle de gens sur qui pouvoir compter et avec qui partager des activités de temps à autres.
Au niveau sentimental: rencontrer une femme avec laquelle je serai toujours stimulé au bout de 3 mois de relation et qui sera capable de générer en moi des sentiments.

Mon fonctionnement:
La solitude est ma zone de confort.
Incapacité à ressentir des sentiments pour autrui.
Incapacité à maintenir de l'intérêt pour une partenaire ou des amis.

La façon dont je fonctionne m'emprisonne dans une bulle différente de celle ou j'aimerais être dans la vie.

Ou devrais aller? Vers un quotidien épanouissant? N'est ce pas le sens de la vie?
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 26/01/2020, 20h44
Avatar de chino
chino chino est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: juin 2013
Messages: 1 238
Par défaut

Sur la vie amicale, j'ai longtemps cru que si je n'étais pas du côté "quantitatif" (beaucoup de relations superficielles), j'étais du côté qualitatif (peu de relations mais profondes).
En fait je ne suis ni l'un ni l'autre, ou plutôt un mélange des deux. J'ai quelques amis que je connais depuis un moment et que j'ai plaisir à revoir, sans avoir cette "certitude" qu'on sera "amis pour la vie" et qu'on pourra "tout faire l'un pour l'autre". Et beaucoup de relations de gens que je connais, avec qui je peux passer une bonne soirée ou un repas ou une discussion dans le bus.
J'ai accepté un truc récemment chez moi : je me fatigue vite de la compagnie des gens. Au bout de deux-trois heures avec eux, je leur dis cash "j'ai envie de rentrer chez moi, bye" / "rentrez chez vous", gentiment bien sûr.
Tout ça pour dire qu'il y a nos attentes, ce qui est considéré comme "normal" par la société, et son propre fonctionnement individuel. Et plus vite on l'accepte au lieu de chercher quelque chose qui ne nous convient pas, mieux on se porte et plus on profite de ces relations.

Sur la femme qui t'intéresse plus…
Prends un peu de temps entre deux relations ? Pourquoi enchaîner direct ? Si tu n'as pas plus faim que ça, pourquoi commencer le plat suivant ?
Cherche quelqu'un qui a une vraie profondeur d'esprit.
Accepte de recevoir et de profiter sans critiquer.
__________________
Je recommande : Hanneman, Jack Beauregard, Chochem, Don Diego de la Vega
Lisez : Models de Mark Manson (séduction), Sex god method de Daniel Rose (sexe), Getting Things Done de David Allen (organisation), Lettres à Lucilius de Sénèque (philosophie), Imparfait, libre et heureux de Christhophe André (estime de soi), The power of habit de Charles Duhigg (habitudes).
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 26/01/2020, 20h45
Avatar de Oncle Barney
Oncle Barney Oncle Barney est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: novembre 2012
Localisation: Bordeaux
Messages: 17 077
Par défaut

Citation:
Envoyé par Mosby Voir le message
Mes attentes:
Au niveau amical: une vie sociable riche et variée.

Mon fonctionnement:
La solitude est ma zone de confort.
Ca veut dire quoi une vie sociable riche et variée? Que cherches tu en voulant ça?
En quoi c'est incompatible avec le fait de ne sortir qu'une fois par semaine?
Citation:
Envoyé par Mosby Voir le message
Avoir un cercle de gens sur qui pouvoir compter et avec qui partager des activités de temps à autres.
Mais est ce que eux pourront compter sur toi si tu ne ressens rien pour eux? Ce qui signifie que tu te moques de ce qu'il leur arrive par ailleurs.
Citation:
Envoyé par Mosby Voir le message
Au niveau sentimental: rencontrer une femme avec laquelle je serai toujours stimulé au bout de 3 mois de relation et qui sera capable de générer en moi des sentiments.
Dis donc, faut pas pousser mémé dans les orties, cette femme là n'a pas vocation à te "guérir", tu te rends compte de ce que tu dis?
Citation:
Envoyé par Mosby Voir le message
Ou devrais aller? Vers un quotidien épanouissant? N'est ce pas le sens de la vie?
Le sens de ta vie, c'est à toi de le trouver, en partant de qui tu es, pas en fantasmant une vie qui n'est pas la tienne.
Citation:
Envoyé par Mosby Voir le message
Incapacité à ressentir des sentiments pour autrui.
Incapacité à maintenir de l'intérêt pour une partenaire ou des amis.

La façon dont je fonctionne m'emprisonne dans une bulle différente de celle ou j'aimerais être dans la vie.
Il faut que tu te fasses accompagner dans une meilleure connaissance de toi même, non seulement sur ton fonctionnement propre, mais aussi sur tes aspirations parce qu'en l'état, excuse moi te le dire, elles sont encore celles d'un petit garçon qui croit que tout est possible.
__________________
Appelez moi Barney tout court
~ En Retraite ~
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 26/01/2020, 21h24
Mosby Mosby est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: janvier 2017
Localisation: Montréal
Messages: 321
Par défaut

Citation:
Envoyé par chino Voir le message
Sur la vie amicale, j'ai longtemps cru que si je n'étais pas du côté "quantitatif" (beaucoup de relations superficielles), j'étais du côté qualitatif (peu de relations mais profondes).
En fait je ne suis ni l'un ni l'autre, ou plutôt un mélange des deux. J'ai quelques amis que je connais depuis un moment et que j'ai plaisir à revoir, sans avoir cette "certitude" qu'on sera "amis pour la vie" et qu'on pourra "tout faire l'un pour l'autre". Et beaucoup de relations de gens que je connais, avec qui je peux passer une bonne soirée ou un repas ou une discussion dans le bus.
J'ai accepté un truc récemment chez moi : je me fatigue vite de la compagnie des gens. Au bout de deux-trois heures avec eux, je leur dis cash "j'ai envie de rentrer chez moi, bye" / "rentrez chez vous", gentiment bien sûr.
Tout ça pour dire qu'il y a nos attentes, ce qui est considéré comme "normal" par la société, et son propre fonctionnement individuel. Et plus vite on l'accepte au lieu de chercher quelque chose qui ne nous convient pas, mieux on se porte et plus on profite de ces relations.

Sur la femme qui t'intéresse plus…
Prends un peu de temps entre deux relations ? Pourquoi enchaîner direct ? Si tu n'as pas plus faim que ça, pourquoi commencer le plat suivant ?
Cherche quelqu'un qui a une vraie profondeur d'esprit.
Accepte de recevoir et de profiter sans critiquer.
C'est un peu ce que je me dis depuis quelques temps. Je ne colle pas avec les standards et normes de la société et j'ai du mal à trouver ma place. J'ai mis du temps à comprendre que je suis marginal et j'ai du mal à vivre avec ça au quotidien.

Concernant les relations, je me suis mal exprimé. Par enchainer, je voulais dire que je n'ai que des relations qui s'essoufflent au bout de 3 mois. Mais il y a parfois des périodes de quelques mois de célibat entre chaque relation.
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 26/01/2020, 21h32
Mosby Mosby est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: janvier 2017
Localisation: Montréal
Messages: 321
Par défaut

Citation:
Envoyé par Oncle Barney Voir le message
Ca veut dire quoi une vie sociable riche et variée? Que cherches tu en voulant ça?
En quoi c'est incompatible avec le fait de ne sortir qu'une fois par semaine?

Mais est ce que eux pourront compter sur toi si tu ne ressens rien pour eux? Ce qui signifie que tu te moques de ce qu'il leur arrive par ailleurs.

Dis donc, faut pas pousser mémé dans les orties, cette femme là n'a pas vocation à te "guérir", tu te rends compte de ce que tu dis?

Le sens de ta vie, c'est à toi de le trouver, en partant de qui tu es, pas en fantasmant une vie qui n'est pas la tienne.

Il faut que tu te fasses accompagner dans une meilleure connaissance de toi même, non seulement sur ton fonctionnement propre, mais aussi sur tes aspirations parce qu'en l'état, excuse moi te le dire, elles sont encore celles d'un petit garçon qui croit que tout est possible.
Une vie sociale riche et variée veut juste dire avoir des amis avec qui sortir de temps à autre. J'en ai quasi aucun. Et ceux que j'ai sont tous en couple, ce qui crée un décalage.

Pour ce qui est de l'amitié, mon explication sur la relation amoureuse est valable aussi ici. Je me rends compte qu'étant incapable de m'attacher même en amitié, des amitiés sont impossibles. Et j'aimerais être capable de ressentir ce genre de choses meme dans le domaine amical.

"Guérir"? Serais je donc "malade"? Je pense que tu as compris le fondement de mes propos. Tu as juste voulu faire une punch line ici assez facile. Mais au cas ou tu n'aurais vraiment pas saisi, je cherche une femme avec qui vivre une vraie relation et partager de vraies choses (cf post initial).

Est ce immature d'avoir envie d'une relation de couple "meaningfull", des amitiés sincères et être capable de ressentir des émotions humaines?
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 26/01/2020, 22h06
Avatar de chino
chino chino est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: juin 2013
Messages: 1 238
Par défaut

Citation:
Envoyé par Mosby Voir le message
C'est un peu ce que je me dis depuis quelques temps. Je ne colle pas avec les standards et normes de la société et j'ai du mal à trouver ma place. J'ai mis du temps à comprendre que je suis marginal et j'ai du mal à vivre avec ça au quotidien.

Concernant les relations, je me suis mal exprimé. Par enchainer, je voulais dire que je n'ai que des relations qui s'essoufflent au bout de 3 mois. Mais il y a parfois des périodes de quelques mois de célibat entre chaque relation.
On peut être solitaire et taiseux sans être marginal et asocial. Mais faut pas se rêver super star du groupe ou des soirées

Pendant longtemps je me suis demandé si j'étais normal. Réponse : oui. Si tu n'étais pas normal, tu ne te poserais pas la question. Tu te poses des questions, tu cherchés ta place et ton fonctionnement. Tente des trucs différents. Fais ce qui te plait. Tu n'auras plus le temps de t'en poser et au bout d'un moment ça te semblera derrière toi.

Édit : je pense à un truc, tu as déjà pleuré devant un film, une musique, un livre ?
__________________
Je recommande : Hanneman, Jack Beauregard, Chochem, Don Diego de la Vega
Lisez : Models de Mark Manson (séduction), Sex god method de Daniel Rose (sexe), Getting Things Done de David Allen (organisation), Lettres à Lucilius de Sénèque (philosophie), Imparfait, libre et heureux de Christhophe André (estime de soi), The power of habit de Charles Duhigg (habitudes).

Dernière modification par chino ; 26/01/2020 à 22h09
Réponse avec citation
  #9  
Vieux 26/01/2020, 22h07
Avatar de Oncle Barney
Oncle Barney Oncle Barney est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: novembre 2012
Localisation: Bordeaux
Messages: 17 077
Par défaut

Ok, je vais être très honnête avec toi.

D'abord, si je ne me trompe pas, tu n'as jamais parlé de ton enfance ou de ton passé, ou d'un quelconque suivi psy.
Je pars de là pour la suite.

Tout ceci n'est qu'une question de gestion de tes émotions. Car comme 99,999% de la population humaine, tu es capable d'en ressentir et de t'attacher aux gens. C'est juste que tu n'as pas appris comment le faire, avec tes spécificités peut être, mais ça s'apprend. Et au pire des cas, un trauma dans l'enfance t'a fait basculer dans ce fonctionnement aémotionnel pour te protéger. Et ça n'a rien d'irrémédiable.

Et si tu fais partie des exceptions, tu dois être correctement diagnostiqué.

Dans tous les cas, tu dois aller voir un médecin psychiatre pour entamer cette quête dont je te parle pour la troisième fois en trois messages, et que tu as évité jusque là.

Tu pourras prendre le problème par le bout que tu veux, tu ne peux y échapper. Mais peut être n'es tu pas encore prêt. C'est ok. Par contre, sois honnête avec toi même et arrête ce discours dans lequel tu t'es enfermé.
__________________
Appelez moi Barney tout court
~ En Retraite ~
Réponse avec citation
  #10  
Vieux 27/01/2020, 12h47
lucky-vert lucky-vert est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: juillet 2018
Messages: 85
Par défaut

Citation:
Envoyé par Mosby Voir le message
Plusieurs personnes, dont des personnes travaillant auprès de personnes autistes, m'ont fait part du fait que j'avais des caractéristiques communes aux autistes Asperger: ce côté très analytique, un fonctionnement émotionnel différent, une sensibilité exacerbée aux bruits environnants.
Tu peux aller faire un tour sur le forum ZebraCrossing, qui regroupe des personnes qui ont le fonctionnement que tu décris : www.zebrascrossing.net
Tu y trouveras peut-être des clés de compréhension, et des gens qui partagent ta problèmatique.
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 19h35.