Art De Seduire   Retourner sur ArtDeSeduire.com - Techniques et Conseils en séduction
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #11  
Vieux 29/01/2020, 01h07
Mosby Mosby est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: janvier 2017
Localisation: Montréal
Messages: 321
Par défaut

Citation:
Envoyé par chino Voir le message
On peut être solitaire et taiseux sans être marginal et asocial. Mais faut pas se rêver super star du groupe ou des soirées

Pendant longtemps je me suis demandé si j'étais normal. Réponse : oui. Si tu n'étais pas normal, tu ne te poserais pas la question. Tu te poses des questions, tu cherchés ta place et ton fonctionnement. Tente des trucs différents. Fais ce qui te plait. Tu n'auras plus le temps de t'en poser et au bout d'un moment ça te semblera derrière toi.

Édit : je pense à un truc, tu as déjà pleuré devant un film, une musique, un livre ?
J'ai déjà pleuré devant un film étant enfant. Mais adulte, je n'ai aucun souvenir d'avoir pleuré pour une oeuvre artistique quelque soit le format.

La dernière fois que j'ai pleuré adulte fut lors du décès de ma mère à l'été 2018 des suites de complications lors d'une intervention chirurgicale. C'est là que je me suis aperçu pour la première fois que j'étais capable de pleurer adulte. Mais cela a duré 3 jours et je n'ai plus jamais pleuré ensuite.
Réponse avec citation

Découvrez notre produit :
  #12  
Vieux 29/01/2020, 01h15
Mosby Mosby est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: janvier 2017
Localisation: Montréal
Messages: 321
Par défaut

Citation:
Envoyé par Oncle Barney Voir le message
Ok, je vais être très honnête avec toi.

D'abord, si je ne me trompe pas, tu n'as jamais parlé de ton enfance ou de ton passé, ou d'un quelconque suivi psy.
Je pars de là pour la suite.

Tout ceci n'est qu'une question de gestion de tes émotions. Car comme 99,999% de la population humaine, tu es capable d'en ressentir et de t'attacher aux gens. C'est juste que tu n'as pas appris comment le faire, avec tes spécificités peut être, mais ça s'apprend. Et au pire des cas, un trauma dans l'enfance t'a fait basculer dans ce fonctionnement aémotionnel pour te protéger. Et ça n'a rien d'irrémédiable.

Et si tu fais partie des exceptions, tu dois être correctement diagnostiqué.

Dans tous les cas, tu dois aller voir un médecin psychiatre pour entamer cette quête dont je te parle pour la troisième fois en trois messages, et que tu as évité jusque là.

Tu pourras prendre le problème par le bout que tu veux, tu ne peux y échapper. Mais peut être n'es tu pas encore prêt. C'est ok. Par contre, sois honnête avec toi même et arrête ce discours dans lequel tu t'es enfermé.
En ce qui concerne mon enfance et mon passé, je n'ai pas beaucoup de choses à dire. La chose que je pourrais dire est que j'ai toujours été le souffre douleur à l'école. J'ai subi pas mal de choses comme des violences, me faire lacérer les doigts au cutter, me mettre dans des flaques d'eau etc pendant tout le collège.

Au niveau familial, j'ai grandi dans un milieu très stable (parents mariés pendant 50 ans). Par contre, dans ma famille, il n'y avait jamais de contact physique, ni d'extériorisations des sentiments. Les mots comme "tu me manques, je suis content de te voir, je t'aime" etc ont toujours été absents. Mes parents ont toujours tout fait pour moi mais n'ont jamais démontré leurs sentiments.

Ce sont les 2 éléments qui me viennent en tête qui pourraient avoir des répercussions aujourd'hui.

Pour le psy, le problème est que je suis au Québec et que ce genre de consultation coute une fortune avec presqu'aucune prise en charge par les assurances. Mais cette solution m'avait également traversé l'esprit.
Réponse avec citation
  #13  
Vieux 29/01/2020, 01h17
Mosby Mosby est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: janvier 2017
Localisation: Montréal
Messages: 321
Par défaut

Citation:
Envoyé par lucky-vert Voir le message
Tu peux aller faire un tour sur le forum ZebraCrossing, qui regroupe des personnes qui ont le fonctionnement que tu décris : www.zebrascrossing.net
Tu y trouveras peut-être des clés de compréhension, et des gens qui partagent ta problèmatique.
Merci, je vais aller voir ça. Je ne connaissais pas ce "concept" de zèbre.
Réponse avec citation
  #14  
Vieux 29/01/2020, 09h09
Avatar de Oncle Barney
Oncle Barney Oncle Barney est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: novembre 2012
Localisation: Bordeaux
Messages: 17 077
Par défaut

Citation:
Envoyé par Mosby Voir le message
En ce qui concerne mon enfance et mon passé, je n'ai pas beaucoup de choses à dire. La chose que je pourrais dire est que j'ai toujours été le souffre douleur à l'école. J'ai subi pas mal de choses comme des violences, me faire lacérer les doigts au cutter, me mettre dans des flaques d'eau etc pendant tout le collège.

Au niveau familial, j'ai grandi dans un milieu très stable (parents mariés pendant 50 ans). Par contre, dans ma famille, il n'y avait jamais de contact physique, ni d'extériorisations des sentiments. Les mots comme "tu me manques, je suis content de te voir, je t'aime" etc ont toujours été absents. Mes parents ont toujours tout fait pour moi mais n'ont jamais démontré leurs sentiments.
2 parfaits points de départ pour une psychothérapie.

Encore une fois, tout ce que tu vis là ne sort pas de nulle part. Tu as une histoire qui t'a amené à ce que tu es aujourd'hui. C'est important de pouvoir mettre des mots sur tout ça.
Citation:
Envoyé par Mosby Voir le message
Ce sont les 2 éléments qui me viennent en tête qui pourraient avoir des répercussions aujourd'hui.
Dis toi bien qu'en fouillant avec un thérapeute, tu en trouveras d'autres!
Ton inconscient te protège en ne te laissant pas aller aussi facilement à la source de ce blocage émotionnel.
Citation:
Envoyé par Mosby Voir le message
Pour le psy, le problème est que je suis au Québec et que ce genre de consultation coute une fortune avec presqu'aucune prise en charge par les assurances. Mais cette solution m'avait également traversé l'esprit.
Je ne vois pas où ça coûte une "fortune", l'ordre des psys québecquois parlent de prix allant de 55 à 85€ en moyenne, soit les tarifs rencontrés en France, sachant qu'il n'y a quasi pas d'aide ici non plus, à moins d'aller voir un médecin psychiatre (qui n'aura pas la même approche).

Alors oui, ça a un coût. Mais c'est un choix fort que tu ferais en y mettant toute la priorité que ça mériterait.
A moins que ça ne soit pas si important que ça, et dans ce cas, on clôt le sujet.

PS: pour info en ce moment, je gagne 950€ et je lâche plus de 200€ par mois pour ma psy... Question de choix

PPS: au sujet des zèbres, regarde plutôt là en premier lieu
__________________
Appelez moi Barney tout court
~ En Retraite ~
Réponse avec citation
  #15  
Vieux 02/02/2020, 01h52
Mosby Mosby est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: janvier 2017
Localisation: Montréal
Messages: 321
Par défaut

J'ai trop peu confiance aux psys pour faire un investissement financier aussi important. J'ai déjà essayé par le passé et j'avais écourté la séance tellement la situation me paraissait ridicule. Je suis hermétique devant un inconnu.

Je suis d'accord qu'une psychanalyse peut être très bénéfique mais si on est capable de jouer le jeu. Les psychanalyses ne sont pas faites pour tout le monde à mon humble avis.
Réponse avec citation
  #16  
Vieux 02/02/2020, 12h07
Avatar de Light23
Light23 Light23 est déconnecté
Confirmé
 
Date d'inscription: dcembre 2018
Messages: 747
Par défaut

Je me reconnaît pas mal dans ce profil

D'ailleurs Le Loup des Steppes est un roman qui illustre pas mal cette problématique de l'attachement

Pourquoi tu n'arrives pas à t'attacher à une personne ? Est-ce la peur de l'abandon ?

Une partie de la solution (de mon point de vue) est effectivement de te "forcer" d'aller vers les autres et faire des activités sociales

Sans oublier bien sûr d'apprécier des moments de solitude

Mais c'est une question d'équilibre

Pour les émotions,tu peux tenir un journal émotionnel ou tu listes différentes émotions ressentis au cours de la journée

Ensuite relier ces émotions aux personnes ou aux événements

Il y a aussi la lecture permet de développer son intérêt pour les autres

Dernière modification par Light23 ; 02/02/2020 à 12h11
Réponse avec citation
  #17  
Vieux 02/02/2020, 23h00
Avatar de indiana007
indiana007 indiana007 est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: juin 2013
Localisation: Uqbar, Tlön
Messages: 2 507
Par défaut

Citation:
Envoyé par Mosby Voir le message
Il y a t'il des gens ici qui se reconnaissent dans ce profil? Quelles solutions existeraient pour sortir de ce schéma? Dois je me forcer à rencontrer des gens, faire des activités sociales pour casser ce pattern? Si oui, comment rencontrer? Le fait que je sois immigré au Québec depuis 5 ans ne facilite pas la tâche.
Ton problème est en partie commun avec le mien: introversion, hyper réflexion...

Anxiété éventuellement? Bref plein de trucs que tu traines et qui font que tu est ainsi.

Cependant...

... tu as l’énorme avantage d'AVOIR DES DATES et de FC! Donc t'es au pire dans la norme de la capacité sociale. Après si tu parviens pas à t'attacher c'est un problème plus profond.

Oui il faut que tu te forces mais modérément et si tu vois qu'au bout d'un an t'y prends pas goût reste comme tu es je dirais. Pourquoi vouloir changer une nature profonde?

On est pas tous faits pour une vie sociale débordante, loin de là...


Citation:
Envoyé par Mosby Voir le message
lorsque je suis seul malgré une envie paradoxale de vie sociale et de partage, que ce soit au niveau amical ou sentimental.
t'as une ambivalence société/solitude, comme moi.

Citation:
Envoyé par Mosby Voir le message
D'autre part, je ne me sens jamais à l'aise en groupe. Lorsque je rentre d'une soirée avec quelques amis, je suis heureux de rentrer pour pouvoir me ressourcer car je trouve ce genre d'activités fatigantes.
Pareil là aussi. Il y a des psychismes pour lesquels l'interaction sociale bouffe trop d'énergie. En raison de l'introversion par exemple. A voir si tu veux malgré tout approfondir là dedans.

Citation:
Envoyé par Mosby Voir le message
Plusieurs personnes, dont des personnes travaillant auprès de personnes autistes, m'ont fait part du fait que j'avais des caractéristiques communes aux autistes Asperger: ce côté très analytique, un fonctionnement émotionnel différent, une sensibilité exacerbée aux bruits environnants..
Pour l'autisme disserter dessus ne servira à rien: seul un psychiatre spécialisé pourra poser un diagnostic. Mais vu que t'es suffisamment bon socialement pour des ONS, l'autisme j'y crois pas franchement.

Lucky-vert te renvoie sur Zebracrossing, bonne idée, car tu peux être HP! Si t'as pas passé de test de QI ce serait très utile de savoir que est ton score.

Je sais on va me dire que c'est une obsession chez moi de vouloir envoyer les gens passer un test de QI !

Citation:
Envoyé par Light23 Voir le message
Il y a aussi la lecture permet de développer son intérêt pour les autres
ça doit dépendre du type de lecture et surtout du tempérament du lecteur.

Je dirais que de toutes les activités humaines la lecture est probablement le plus "autistique".

Une personne déjà repliée, peu confiante va l’être encore plus.
__________________
"Tout peut arriver dans la vie, et surtout rien", Michel Houellebecq

Réussir en séduction obéit à une mécanique irrationnelle, relevant bien plus de l'exception que de la règle (http://forum-seduction.artdeseduire....29-post65.html)

Dernière modification par indiana007 ; 02/02/2020 à 23h05
Réponse avec citation
  #18  
Vieux 03/02/2020, 00h29
W0lfenSs W0lfenSs est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: janvier 2018
Messages: 386
Par défaut

Citation:
Envoyé par indiana007 Voir le message
Lucky-vert te renvoie sur Zebracrossing, bonne idée, car tu peux être HP! Si t'as pas passé de test de QI ce serait très utile de savoir que est ton score.

Je sais on va me dire que c'est une obsession chez moi de vouloir envoyer les gens passer un test de QI !
Dans le mile Émile ! Il y à bien trop de facteur qui rentre en jeu pour établir une corrélation entre une inaptitude à l'attachement et un QI de 130+

Encore une fois bon sang, j'ai 138 je m'attache trop facilement, je pleure devant tout les films que je vois même ceux de The rock, les 3/4 de ma playlist audio me foutent les larmes au yeux. Je suis tout le contraire de l'OP et pourtant s'il avait aussi 130+ il devrait agir d'une certaine façon. Du coup y'en à un de nous deux qui n'est pas normal non ?

Aller voir un psy me semble être d'une bien meilleure utilité pour comprendre son problème que de faire un test de QI pour pouvoir ensuite bien gentiment se ranger dans une case et commencer à se mettre des œillères. Je suis de type X alors je dois réagir de telle façon.
Réponse avec citation
  #19  
Vieux 06/02/2020, 12h54
Avatar de indiana007
indiana007 indiana007 est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: juin 2013
Localisation: Uqbar, Tlön
Messages: 2 507
Par défaut

Citation:
Envoyé par W0lfenSs Voir le message
je pleure devant tout les films que je vois même ceux de The rock, les 3/4 de ma playlist audio me foutent les larmes au yeux.
Vrai ou c'est ironique?

Citation:
Envoyé par W0lfenSs Voir le message
Dans le mile Émile ! Il y à bien trop de facteur qui rentre en jeu pour établir une corrélation entre une inaptitude à l'attachement et un QI de 130+

Encore une fois bon sang, j'ai 138 je m'attache trop facilement, je pleure devant tout les films que je vois même ceux de The rock, les 3/4 de ma playlist audio me foutent les larmes au yeux. Je suis tout le contraire de l'OP et pourtant s'il avait aussi 130+ il devrait agir d'une certaine façon. Du coup y'en à un de nous deux qui n'est pas normal non ?

Aller voir un psy me semble être d'une bien meilleure utilité pour comprendre son problème que de faire un test de QI pour pouvoir ensuite bien gentiment se ranger dans une case et commencer à se mettre des œillères. Je suis de type X alors je dois réagir de telle façon.
Attention je ne crée pas de lien entre un éventuel HP et un problème d'attachement mais entre le premier et un sentiment d’étrangeté et décalage avec la réalité sociale, relations interpersonnelles, etc.

Les HP et les aspergers (parfois les deux se combinent) ont souvent des difficultés adaptation à la société, pour des choses paraissant socialement basiques.

Oui je suis d’accord qu'un psy peut l'aider à y voir dans son problème d'attachement via un travail sur les origines. Mais s'il a un sentiment de décalage général avec autrui, c'est plutot à mettre sur le compte d'une singularité cognitive.
__________________
"Tout peut arriver dans la vie, et surtout rien", Michel Houellebecq

Réussir en séduction obéit à une mécanique irrationnelle, relevant bien plus de l'exception que de la règle (http://forum-seduction.artdeseduire....29-post65.html)
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 00h31.