Art De Seduire   Retourner sur ArtDeSeduire.com - Techniques et Conseils en séduction
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #21  
Vieux 09/07/2019, 10h43
Avatar de Lady Rachel
Lady Rachel Lady Rachel est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: septembre 2018
Localisation: Paris
Messages: 494
Par défaut

Citation:
Envoyé par Lady_Melodia Voir le message
J'ai essayé d'en parler un peu ici mais ça reste pas très clair pour moi :
"Rq : Les N n'ont pas tous la même curiosité : les Ne ont une curiosité totale et dévorante, ils souhaitent tout comprendre, absolument tout les intéresse mais dès qu'ils ont compris ils passent à autre chose. Les Ni ont une curiosité totale sur certains sujets ciblés : même quand ils ont compris ils veulent plus de détails pour encore mieux comprendre. En revanche tout ne les intéresse pas."
ça me correspond plutôt bien.

Citation:
Envoyé par Lady_Melodia Voir le message
Du coup pour séduire une fille comme toi que faut-il faire ?
Avoir un niveau supérieur au tien dans tes centres d'intérêts de prédilection et te donner des informations pour progresser petit à petit, comme une sorte de compte-goutte ?
Aucune idée, je crains devoir dire que ça ne m'est jamais arrivé. Je vais essayer de le dire sans faire la prétentieuse mais personne de mon entourage n'a fait de hautes études, ni n'est intéressé par quoi que ce soit de scientifique, culturel ou autre. Je n'ai jamais eu de discussion philosophique ou psychologique ou quoi que ce soit avec eux. Les conversations tournent autour du travail, des enfants, des vacances, du quotidien en somme, et ça ne veut pas dire qu'ils sont tous idiots, je tiens à le préciser. Je ne me sens pas supérieure à eux, ça me va très bien comme sujets de conversation. Donc je ne sais pas si un "esprit supérieur" pourrait me séduire à long terme.

Citation:
Envoyé par Lady_Melodia Voir le message
PS : Peut-être un début d'explication sur le pourquoi toi et ton mari n'êtes pas toujours en phase
PS 2 : Mais du coup, qu'est ce qui t'as plu chez lui au juste ?
Qu'il était super mignon et tout timide? En fait, il est ISFJ donc j'imagine que les trois autres lettres compensent, finalement on fonctionne à peu près de la même façon. Et franchement, j'aime bien sa façon de me faire redescendre sur Terre quand je pars un peu trop dans l'imaginaire, dans la sur-interprétation. Je lui demande toujours son avis quand je sens que mon cerveau turbine de trop, il créé l'équilibre.

Pour la question de la pertinence de ce test, je pense qu'il est pas mal et que ça donne des pistes. Quand j'ai découvert l'introversion, ça m'a fait un bien fou, ça m'a permis de comprendre pourquoi j'avais besoin de coupures sociales et que ça ne faisait pas de moi quelqu'un d'antisocial. Il suffit de ne pas en faire un principe de vie.

Edit: Après réflexion, s'il y a bien une personne qui me fascine dans mon entourage et avec qui j'aurais aimé discuter plus souvent c'est mon oncle. Le fait est que du côté de mon père, on ne voit quasiment personne donc j'ai eu très peu de contacts avec lui mais ils ont toujours été de qualité. Pour mes 18 ans, il m'a offert "Les liaisons dangereuses" et "La nouvelle Héloïse" dans de vieilles éditions et ils font indéniablement partie des plus beaux cadeaux de ma vie. J'ai eu l'impression ce jour là qu'il y avait au moins quelqu'un qui me comprenait. Ses filles ont fait du théâtre, du piano, l'une a fait Sciences Po, je crois que j'aurais adoré être la fille de mon oncle.
Et puis la plupart des mes profs de Lettres (hommes et femmes) à la fac. Toujours un nouveau concept à explorer. Quand j'ai quitté la fac, j'ai perdu tout contact avec le monde littéraire (au niveau social s'entend, je lis toujours beaucoup).

Dernière modification par Lady Rachel ; 09/07/2019 à 10h55
Réponse avec citation

Découvrez notre produit :
  #22  
Vieux 09/07/2019, 15h58
Lady_Melodia Lady_Melodia est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: septembre 2017
Messages: 130
Par défaut

Citation:
Envoyé par geek n' chic Voir le message
du coup je pose ça là
YouTube
Ah ben là GNC, tu me fais super plaisir

Du coup je vais pouvoir te citer du Christophe Michel à tout va ^^

Comme tu as pu le lire dans mes 2 messages du début, quand mon pote zèbre m'a parlé du MBTI, j'ai d'abord été très sceptique (d'ailleurs, le fait que je dise que ses explications ont activé mon "bullshitomètre" était une référence à cette vidéo YouTube)

Le truc c'est que je suis une personne curieuse donc au lieu de dire "je pense que c'est de la merde donc ça en est sûrement", à la place j'ai suspendu mon jugement et je suis passée en mode "cerveau 2"

J'ai passé ensuite un mois à faire des recherches par ci par là, à étudier la théorie du MBTI et aussi à lire les critiques faites au MBTI afin de me faire ma propre opinion.

Au final j'ai été davantage convaincue par la théorie du MBTI et ses résultats que par les critiques de ses détracteurs et voilà pourquoi :

Parmi les critiques les plus courantes :

- "On peut avoir des résultats très différents en faisant le test à peu de jours d'écart"

Certes, mais comme tous les tests auto-administrés qui évaluent des données subjectives.
Dans ce cas on pourrait aussi dire que l'échelle visuelle analogique de la douleur est un test qui ne sert à rien puisqu'on a tous vu au moins une fois patient qui met immédiatement 10 sans réfléchir et qui 5 min plus tard mettra finalement 4. Pour autant l'EVA est un très bon test.

En fait le test MBTI n'est là que pour poser des question et faire une synthèse des réponses en fonction de ce que la personne a elle-même saisie.
Si la personne se ment à elle-même ou saisi les réponses qu'elle pense qu'on attend de sa part (dans le cadre d'un recrutement par ex), alors effectivement le résultat du test sera faux sans que cela signifie que le test en lui même soit mauvais.
Shit in shit out comme on dit.

Après on peut aussi avoir des idées fausses de soi-même, c'est possible, et le test MBTI peut justement aider à s'en rendre compte. Perso la première fois je me suis "mistypée" parce que je pensais aimer les cadres et l'ordre.
Du coup je suis sortie J avec un taux autour de 50% et le profil associé était moyen.

En vieillissant je me suis rendue compte qu'il fallait que je fasse attention, non pas à ce que je disais mais à ce que je faisais, et quand j'ai refais le test il y a un mois, j'étais devenue P (pas un énorme P non plus, entre 55 et 60%) et la description était parfaite.

Aujourd'hui ça me semble évident que je suis P : quand j'ai le choix entre faire un truc propre ou un truc qui part dans tous les sens, très souvent je préfère partir dans tous les sens, même si j'aimerais être une fille plus ordonnée.

Ce que je remarque surtout du MBTI c'est son caractère reproductible et prédictif quand c'est bien fait, et ça ce sont les caractéristiques d'un test fiable, contrairement à l'astrologie.
Et quand c'est mal fait ben...aucun test mal fait au monde ne donne de bons résultats.

- "Ça enferme dans des cases fermées"

=> Bacchus a très bien répondu


- "Le test n'est pas précis et met des gens différents dans les mêmes cases"

A mon sens pour être plus exact, le test devrait faire des sous groupes entre les gens qui ont une fonction "faible" avec un score entre 50 et 60%, ceux qui ont une fonction "moyenne" avec un score entre 60 et 75%, et ceux qui ont une fonction "élevée" avec un score à + de 75%,
Le truc c'est que ça serait vite totalement illisible vu qu'on aurait 27 "sous type" pour chacune des 16 personnalités, soit 432 profils !
Et puis est ce qu'on a besoin de ce degré de détail alors que le test repose sur un questionnaire auto administré pour lequel la marge d'erreur est potentiellement importante en raison des multiples biais cognitifs humains ?

Un test avec 16 personnalités, ça reste facilement compréhensible et accessible au plus grand nombre mais, forcément, cette "facilité d'utilisation" va de pair avec une précision qui n'est que "correcte" et pas "excellente".
Ça fait le gros oeuvre mais pas les finitions quoi, ce qui laisse de l'espace pour échanger avec la personne afin de découvrir les détails soi-même.

- "Le principe de complexité interdit la notion même de classification"

Un peu la même idée que celle au dessus.

Perso je ne vois pas pourquoi la complexité interdirait la notion même de classification...ça sort d'où ce truc ?

Le corps humain peut être considéré comme "complexe" il me semble, et ça n'empêche pas qu'on ait répertorié et classé un grand nombre de ses dysfonctionnements (on appelle ça des maladies), défini des valeurs "normales" pour la température, le pH sanguin etc..., qu'on traite les mêmes maladies avec les mêmes remèdes et que dans la majorité des cas, ben ça marche plutôt bien.

Après oui, parfois ça ne marche pas, et on retouche les modèles mais là, avec des phrases comme "Le principe de complexité interdit la notion même de classification" on a l'impression que l'auteur pense qu'il vaudrait mieux ne définir aucun modèle parce que si on le fait, ben il risque d'y avoir des cas où le modèle est faux, donc il vaut mieux ne rien faire.

Perso je me range encore à la vision de Christophe Michel : "pour raisonner correctement, il vaut mieux avoir une opinion pas très correcte plutôt que pas d'opinion du tout" (YouTube, 7min40)


- le fait de faire le test en étant observé modifie les résultats

Sûrement, mais le test MBTI ne précise pas qu'il faut être observé pour être valable donc ça ne remet pas en cause la validité du test.
Perso j'ai fais le mien chez moi, toute seule devant mon PC.

- il n'y a pas de traits de caractère négatifs

Effectivement, sur les descriptions "grand public" qu'on trouve sur internet, les traits négatifs ne sont pas renseignés car le but est de faire payer les gens en nous vendant une belle histoire (c'est pour ça que quand mon pote zèbre m'en a parlé j'ai eu un voyant "effet Barnum" qui s'est allumé).

Pour autant, ce que le marketing a fait de l'interprétation du test MBTI ne signifie pas que le test en lui-même est mauvais, et c'est pour ça que je vous ai mis les liens du blog de la Chouette parce que pour moi, les descriptions qu'elle présente en repartant du test original sont bien plus qualitatives que toutes celles qu'on trouve ailleurs (en même temps elle ne vend rien...).

A titre d'exemple, les défauts qu'elle donne pour mon type sont : bordélique, maladroit avec son corps ("gauche"), sans pitié (dans sa jeunesse), insistant et pénible, moqueur ("troll"), dispersé = a du mal à finir ce qu'il commence, méprisant, manipulateur.
Je trouve que ça fait déjà pas mal...

J'ai passé pas mal de temps à comprendre cette théorie, à peser les pour et les contre, et si au final j'ai posté sur le forum c'est parce que je trouve qu'elle est globalement intéressante, qu'elle peut tout à fait servir de "modèle de débroussaillage" dans les rapports humains ou de point de départ à plein de pistes de réflexions sur la séduction.

De plus je trouve qu'elle a le mérite de favoriser une vision bienveillante de soi et des autres, en particulier pour les personnes N qui ne sont pas juste "des gens bizarres qui ne veulent rien faire comme les autres et qui refusent d'appliquer nos conseils parce qu'ils sont arrogants et stupides ", et qu'ainsi elle peut participer au développement personnel des membres.

En conclusion, je ne pense pas que ce soit "beaucoup d'air pour pas grand chose".

Dernière modification par Lady_Melodia ; 09/07/2019 à 16h15
Réponse avec citation
  #23  
Vieux 11/07/2019, 19h07
Avatar de Dupont
Dupont Dupont est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: mai 2018
Messages: 133
Par défaut

Test de la Triade noire - IDR Labs

Un autre test psychologique / de personnalité qui envoies du lourd.
Réponse avec citation
  #24  
Vieux 12/07/2019, 07h28
senechat senechat est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: juillet 2016
Messages: 2 401
Par défaut

Citation:
Envoyé par Lady_Melodia Voir le message

A titre d'exemple, les défauts qu'elle donne pour mon type sont : bordélique, maladroit avec son corps ("gauche"), sans pitié (dans sa jeunesse), insistant et pénible, moqueur ("troll"), dispersé = a du mal à finir ce qu'il commence, méprisant, manipulateur.
Je trouve que ça fait déjà pas mal...


On dirait moi.

Il faudrait que je le fasse pour voir si on est du même type. Je n'y connais rien, ca sera l'occasion.
Réponse avec citation
  #25  
Vieux 12/07/2019, 16h42
Beren777 Beren777 est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: dcembre 2018
Messages: 146
Par défaut

Citation:
Envoyé par Dupont Voir le message
Test de la Triade noire - IDR Labs

Un autre test psychologique / de personnalité qui envoies du lourd.
63% de narcissisme, 23% de machiavélisme. Environ 7 % plus " sombre " que la moyenne.
__________________
Masculiniste et révolutionnaire assumé. Courant de pensée MGTOW.
Réponse avec citation
  #26  
Vieux Hier, 08h17
Avatar de Lady Rachel
Lady Rachel Lady Rachel est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: septembre 2018
Localisation: Paris
Messages: 494
Par défaut

42% psychopathe lol.

Citation:
Le psychopathe est identifié par le signe révélateur de réponses émotionnelles peu marquées. Les traits de personnalité associés au psychopathe incluent un manque d'empathie ou de remords, un comportement antisocial et une grande volatilité.
Autant le comportement antisocial je veux bien dans une certaine mesure mais alors le manque d'empathie!! C'est bien l'un des grands problèmes de ma vie, mon empathie trop prononcée.
Réponse avec citation
  #27  
Vieux Hier, 10h14
Niico Niico est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: juillet 2010
Messages: 1 368
Par défaut

46% de narcissisme, 15% de machiavélisme, 6% psychopathe. 11,6% moins sombre que la moyenne.
Le fait de publier ça ici, ça prouve mon narcissisme XD

Concernant ton post, lady, de ce que je peux savoir de toi, tu ne confond pas empathie et compassion?
__________________
La Vie est faites de rencontres.
Réponse avec citation
  #28  
Vieux Hier, 19h52
JoBaker JoBaker est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: juillet 2019
Messages: 8
Par défaut

Je suis une femme INTP (ENTP depuis quelque temps mais j'ai du mal à y croire) et je valide la plupart des conseils donnés. Surtout le passage sur le touché, je peux être tactile si on me laisse l'initier. Le passage sur le fait que les filles N aiment les mecs avec beaucoup de connaissance, je trouve ça vrai, j'adore ça et je ne résiste jamais à taquiner et provoquer le gars sur celles-ci. C'est ma manière de flirter.

Et wow le passage sur la FZ ! Le friendzonage est un processus qui entame automatiquement la concrétisation d'un intérêt de ma part. Généralement les mecs que je friendzone, ce sont les mecs pour qui j'ai le plus d'intérêt non superficiel et du coup j'essaie de concrétiser cette connexion par le biais de la FZ. C'est le SAS obligé avant de passer à quelque chose de plus sérieux lol. Ce qui est assez déstabilisant pour eux. Bref, tout fait magiquement sens !

D'ailleurs je segmentarise pas mal mes relations : les mecs que je trouve hot c'est pour le sexe et les mecs à qui je trouve du charme physiquement mais qui ne mettent pas le feu dans ma culotte, pour quelque chose de plus sérieux. Pour le moi, le sexe demande déjà une certaine implication émotionnelle et j'ai toujours du mal à envisager de rajouter à ça l'intimité émotionnelle crée avec une personne avec qui je vais sexer. Trop d'étincelles en perspective (et lorsque ça arrive, les émotions me dépassent et ça devient une expérience ouf et très effrayante). Voilà l'étrange raison pour laquelle, je peux ken un mec avec qui il n'y a aucune intimité émotionnelle assez facilement. Et pas l'inverse.

Merci pour ce post.

73% de narcissique 54% de machiavélisme 40% de psychopathie : 22,83% plus sombre que la moyenne. J'ai l'air d'une personne charmante.
Réponse avec citation
  #29  
Vieux Hier, 22h16
beowulf beowulf est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: octobre 2015
Messages: 208
Par défaut

Salut,

J'avais dit que je reviendrai par ici poster pour retour d'expérience, c'est désormais chose faite

J'ai personnellement fait le test il y a plus ou moins cinq ans, j'ai été assez surpris de constater que j'étais INFP avec plus de 90% sur le N et le F. Je me suis rendu compte que depuis tout petit j'ai pratiqué énormément de sport à bon niveau, et me suis forcé depuis gosse à "casser" cette personnalité pour être le cool kid de mon collège/lycée, et bati un faux self ESTP sur lequel je switch lorsque je fais du sport ou que je suis en soirée et que j'ai envie d'ambiancer. Mais force est de constater qu'avec les années, tenir cette position me prend de plus en plus d'énergie et j'ai besoin de passer beaucoup de temps seul, ou à écrire pour récupérer.

Avec les femmes, j'ai eu la plupart de mes relations longues avec des "SF" (pas sex friend bande de vicelards ), et honnêtement j'ai connu de très belles histoires à chaque fois. Peut-être que mon côté ESTP s'y retrouve, ou peut-être que je passe déjà bien assez de temps dans ma tête, en tout cas, je pense qu'une personne "S" peut très bien compléter un "N", au moins pour du moyens terme (LTR de 4 et 1 ans pour moi).

Avec les femmes "N" maintenant, j'en ai connu au moins 3 (probablement NT), la plupart étaient des relations courtes pour des questions de timing de ma part. Je pense honnêtement que les conseils prodigués ici sont plutôt bons pour la plupart. Les mecs "N" étant pour la plupart des cérébraux et, disons le, assez souvent des AFC (c'était mon cas/ça l'est probablement encore partiellement), je trouve que ça ne fais pas de mal de s'entendre dire d'être un peu moins fleur bleue/un peu moins dans la réflexion, d'apprendre à porter ses balls, etc. On a beau dire, une relation amoureuse, avec un/une "N" ou "S", s'échafaude sur une attirance, qu'il convient de construire, et d'entretenir. Egalement, un/une "N" n'est pas à l'abri des conventions sociales en termes d'attirance, une femme "N" aime souvent les mecs virils, affirmés, comme un mec "N" ne crachera pas sur une femme sensuelle. Peut-être qu'on peut voir ça comme le fait de travailler ses fonctions tertiaires/inférieures?

Mon expérience à moi est en tout cas, que les femmes "N" que j'ai connu et séduites, je les ai séduites comme je l'ai fait pour des femmes "S", i.e. en restant moi-même, sincère et authentique autant que possible mais tout en gardant à l'esprit que discuter de choses trop techniques, abstraites ou lourdes au détriment de plus de légèreté barberait certainement autant ma target que moi. Pour les kinos en revanche, je ne peux pas me prononcer, j'ai toujours été assez bidon sur ce plan-là, à part en boite de night et encore

Au niveau de mes attirances, personnellement, je cherche à ressentir des émotions fortes principalement (plus une attirance physique ou plus exactement une fascination). Les discussions trop techniques qui trainent en longueur me fatiguent vite, je pense donc que je cherche plutôt un profil NF (si une jolie blondinette ENFJ traine par ici ), quelqu'un de passionné, déter, bienveillante, avec un égo pas trop surdimensionné, ce serait cool.

My 2 cents

Dernière modification par beowulf ; Hier à 22h18
Réponse avec citation
  #30  
Vieux Aujourd'hui, 14h50
Avatar de Oimat
Oimat Oimat est déconnecté
Confirmé
 
Date d'inscription: juin 2018
Localisation: Bordeaux
Messages: 635
Par défaut

J'ai une question qui me démange sérieusement. Je suis pas convaincu de l'utilité des tests psychologiques dans la vie de tous les jours, mais poru vous ça marche alors tant mieux, je ne remet pas ça en cause. Mais je remet en cause le fait de tout vouloir expliquer sous ce prisme.

Ma question est la suivante : comment vous faites pour connaître le type XYZ de vos exs ? Genre beowulf, est-ce que tes 3 ex-N-que-tu-sais-sont-N, tu l'as su comment ?
Chacune de mes théories me laisse perplexe, je vous prie de m'éclairer.
  • Vous avez demandé à vos ex de passer les test : pourquoi ? En quoi ça vous avance ?
  • Tous vos ex ont passé le test individuellement : comment ça se fait que vous n'arriviez à sortir qu'avec des gens qui ont fait ce test ? Faites-vous partie d'une communauté friande des tests psychologiques ?
  • Ça s'est fait au compte goutte et vous ne connaissez le profil psy que de quelques ex : ça n'a pas l'air compatible avec vos anecdotes mais c'est ce qui me paraît le plus logique
  • La réponse D ?

À titre privé, j'avais une ex qui aimait bien ce genre de choses. Elle m'a catégorisé HP, comme à peu près la moitié de ses exs... J'ai l'impression qu'elle projettait le désir d'un résultat du test sur moi plutôt qu'un vrai résultat, puisque je n'ai jamais cru bon de passer ce genre de tests.
__________________
Le journal du salséro et du lindy hoppeur
Rien ne sert d'attendre sans raison, il faut partir à point.
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 23h38.