Art De Seduire   Retourner sur ArtDeSeduire.com - Techniques et Conseils en séduction
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 20/05/2019, 00h06
Avatar de Saïm
Saïm Saïm est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: juillet 2015
Messages: 182
Par défaut La dynamique d'un groupe de femme et leur attitude envers un homme

Salut à tous.

J'ouvre un sujet à propos d'un sujet que je trouve délicat à appréhender concernant les dynamiques hommes/femmes dans un groupe. Délicat car je ne voudrais pas balancer trop de conneries ou avoir l'air de réinventer la roue (c'est probablement ce qui va se passer malheureusement. Je m'en excuse par avance).

Le fait est que bien souvent, en m'insérant dans un groupe, je remarque que les femmes s'alignent sur l'opinion des hommes. En tous cas les groupes que je fréquente (et je n'ai pas la prétention d'avoir la science infuse la dessus).
Quel que soit par ailleurs, la personnalité de ces dames, qui peuvent être par ailleurs, des personnes très intéressantes et indépendantes d'esprit, individuellement. Quand un groupe social se forme, de ce que j'en ai observé, elles se rangent systématiquement, après une courte période, derrière l'avis du ou des hommes.

Cette personne, ça peut être moi, mais parfois (je ne vais pas me cacher derrière mon petit doigt), ça se fait à mon détriment. Peu importe, d'ailleurs si j'avais auparavant un bon contact avec ces femmes, individuellement parlant.

Si vous vous voulez un exemple concret: il me vient en tête une période il y a quelques années durant laquelle je sortais régulièrement avec un groupe de connaissances (femmes et hommes). Je n'avais de problèmes avec personne, je plaisantais, discutais avec tous le monde, sans tensions. Bref.
Du jour au lendemain, arrive un nouveau salarié. Le jeune coq du coin (en gros). Sympa au début, puis très vite, il commence à me vanner sur de petites choses, mais répétées, ce qui fait que je ressens très vite un malaise. Mais comme il est drôle, je me dis que ça vient sûrement de moi. Et puis je n'ose rien dire car il fait rire les dames, et tu te dis que si tu commence à l'ouvrir pour protester, tu vas casser l'ambiance et passer pour le râleur (ce qui finit de toutes façons souvent par m'arriver vu ma personnalité assez impulsive).

Progressivement, ces attaques se font de plus en plus sentir, et le comportement des femmes à mon égare se met à changer. Ça commence par des regards en coin aux copines quand je parle. Tu sens que ça discute sur ton passage. Elles ne te sourient plus quand tu tu engage la conversation, alors que c'était quasi-systématiques avant...etc Parfois même le retournement de situation est très rapide. Et c'est d'autant plus douloureux que tu ne l'as pas vu venir et que tu n'as rien fais de spécial pour le provoquer.

Bon là, en principe, vous vous dites que c'est un emmerdeur de plus, et que ce n'est ni étonnant, ni un cas isolé. Effectivement c'est le cas. Ici, ce n'est pas l'emmerdeur en question qui me pousse à poster dans cette section, c'est que dans ces moments, je ne vois pas de changement dans le comportement des autres hommes à mon égard (ou vraiment à la marge). Seulement dans celui des femmes.

Et il y a la dedans, quelque chose qui m'étonne toujours. Pourquoi perdent-elles très souvent leur indépendance d'esprit pour jouer collectivement les suiveuses du premier connard arriviste venu? Pourquoi ne peuvent-elles simplement pas réserver leur jugement et se la fermer, dans ce genre de cas? Qu'est ce qui fait que tant de femmes, en groupe, peuvent se transformer de personnes très sympathiques, en une bande de hyènes (pardon si le mot est fort) en si peu de temps.
J'ai l'impression qu'il y a un lien fort entre la vision qu'elles ont des hommes et leur propre dynamique de groupe.
En tout cas il y a certainement là une croyance limitante de ma part, que je comprends en partie, instinctivement, mais sur laquelle j'aimerais mettre des mots. Je n'y arrive pas.
__________________
"Beaucoup encore il te reste à apprendre"

"Ne me dites jamais <<Ca n'est pas de ta faute>>. Cela voudrait dire que je ne peux rien faire pour changer"
Réponse avec citation

Découvrez notre produit :
  #2  
Vieux 20/05/2019, 08h17
senechat senechat est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: juillet 2016
Messages: 2 277
Par défaut

Je trouve ce sujet super intéressant. Je n'ai aucune connaissance en psychologie donc c'est quelque chose qui se rapporte à ce que j'ai vécu.

Je ne pense pas qu'il s'agit réellement d'un problème hommes/femmes mais plus du different type de personnalites qu'on rencontre en entreprise.

C'est surtout qu'il y a souvent un meneur, une tête de turc, un rebelle, l'aigrie...

J'ai travaillé dans l'automobile avec uniquement des hommes et dans le tourisme d'affaire avec uniquement des femmes, les MEMES schémas se répétaient.

Le vrai problème , ce qui a inversé la tendance c'est que tu n'oses rien dire. Ou que tu sois avec qui que tu sois, tu sera considéré comme le faible. Et tu as vu ce qu'il s'est passé? Ca s'est empiré.


Je pense que je suis independante et que je dis tout ce que je pense mais:

Parfois aussi je me range du côté de quelqu'un parce qu'il a raison. A un moment donné, faut pas chipoter pour rentrer dans un débat interminable. Si quelqu'un a raison que ce soit un homme ou un animal, je vais me ranger de son côte.

Et aussi parfois parce que je m'en bat les couilles. Debat inutile qui ne necéssite pas que j'intervienne. Ce que tu crois être une prise de partie est en fait une manière d'écourter le débat qui ne m'intéresse pas du tout.

Et puis, les femmes se rangent systématiquement du côte des hommes, pas forcément. C'est peut être pas le chemin que ça emprunte. A l'homme va avoir un avis. B sa meuf va être d'accord. C la meilleure amie va être d'accord avec B , D la cousine de C va être d'accord avec elle. Finalement, toi tu te dis qu'elles sont toutes d'ccord avec A. Elles vont toutes aux toilettes ensembles.

Bien entendu, le male dominant beaugosse aura plus les faveurs mais le contraire est aussi vrai.
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 20/05/2019, 12h16
Avatar de Oncle Barney
Oncle Barney Oncle Barney est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: novembre 2012
Localisation: Bordeaux
Messages: 16 269
Par défaut

Citation:
Envoyé par Saïm Voir le message
Du jour au lendemain, arrive un nouveau salarié. Le jeune coq du coin (en gros). Sympa au début, puis très vite, il commence à me vanner sur de petites choses, mais répétées, ce qui fait que je ressens très vite un malaise. Mais comme il est drôle, je me dis que ça vient sûrement de moi. Et puis je n'ose rien dire car il fait rire les dames, et tu te dis que si tu commence à l'ouvrir pour protester, tu vas casser l'ambiance et passer pour le râleur (ce qui finit de toutes façons souvent par m'arriver vu ma personnalité assez impulsive).
Désolé mais c'est ça qui devrait focaliser ton attention.

Parce que ce que tu essaies de faire, c'est de rationnaliser des comportements sociaux, mais ça ne t'aidera en rien à changer ces situations qui se répètent pour toi.

Donc oui, il y aurait une tendance à ce que les femmes suivent le mec alpha. Ok. Et donc? T'en fais quoi? Tu vois le problème que je pointe?

C'est le même mécanisme de défense de l'ego qui amène des mecs qui n'arrivent à rien avec les filles de décortiquer le pourquoi du comment les femmes sont aussi mesquines/hypergame/relous/etc. Ca ne leur aura jamais servi, bien au contraire!

J'espère que tu entendras ce message.
__________________
Appelez moi Barney tout court
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 20/05/2019, 21h51
Avatar de Theros
Theros Theros est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: juin 2013
Localisation: Paris
Messages: 1 328
Par défaut

Problème classique, quel que soit le groupe dans lequel tu te trouves, ton rôle sera vite le même au bout d'un certain temps.

A toi de méditer un peu sur ce qui se passe en toi, en termes d'émotions et de résistance, pour déterminer ce qui te fait agir de la sorte
__________________
Vesper : You know James... I just want you to know that if all that was left of you was your smile and your little finger... You'd still be more of a man than anyone I've ever met.
Bond : That's because you know what I can do with my little finger

Moi, j'aime ma banque. Mais plus que tout, je participe au Projet Philippe
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 21/05/2019, 21h35
Avatar de Saïm
Saïm Saïm est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: juillet 2015
Messages: 182
Par défaut

Au fond on s'écarte du sujet des femmes. Je les ai pointé du doigt mais le lien est peut-être moins flagrant que je ne le pense. Il s'agit peut-être plus d'un problème de dynamiques social au sens large.

Donc, je médite comme suggéré par Theros. Et j'éprouve le besoin de me justifier.

Déjà ce n'est pas moi qui en fait systématiquement les frais. Bien souvent je me suis retrouvé dans la situation d'être le mec que j'évoque. En y repensant, je ne suis pas fier mais à ma décharge j'étais inconscient de tout ça. Maintenant je fais attention (l'âge, certainement). Et c'est aussi la raison de mon post ici. Ce n'est pas uniquement vexatoire, ça me permet de comprendre comment fonctionne les groupes pour en tirer le meilleur parti.

Le problème, c'est mon fort ressentiment vis à vis de ça. J’exècre autant le fait qu'il existe des personnes comme le mec que je décris que le fait qu'il existe des personnes qui le suivent, sans se poser plus de questions. Souvent quand je sors je n'ai pas d'intentions particulières envers les femmes. Je me réprime à ce niveau car je sais parfaitement que ça fout le bordel, et ça m'ennuie vraiment de voir des tensions inutiles. Voir les gens se déchirer et se tirer dans les pattes pour rien me rend mal à l'aise et triste.
Mon état d'esprit c'est plutôt: pourquoi je me créerais des adversaires, alors que je pourrais avoir des amis? C'est assez naturel pour moi. Ça n'a rien de forcé (comme ça pourrait l'être pour une caricature de Nice guy).

Et ça fonctionne, jusqu'à ce qu'un mec vienne faire son kéké et amène des tensions que personne n'a demandé. Sérieusement, vous connaissez un exemple de ce type de comportement qui mettrait une bonne ambiance dans un groupe?
- Ça fout le bordel entre mecs (concurrence, avec toutes les vexations que ça peut apporter, et souvent un exclu, femme ou homme qui est certainement super(be) mais à qui on fait perdre confiance en lui/elle).
- Ça fout le bordel entre femmes (concurrence aussi entre elles: même conséquences)

Ça me paraît être un super manque de respect vis-à-vis pas seulement de moi, mais aussi vis-à-vis des autres. J'ai subis ce genre de choses et je sais que c'est destructeur. C'est plutôt ça qui me met en rogne. À plus forte raison quand je le subis directement.

J'en arrive à ça:
Citation:
Parce que ce que tu essaies de faire, c'est de rationnaliser des comportements sociaux, mais ça ne t'aidera en rien à changer ces situations qui se répètent pour toi.

Donc oui, il y aurait une tendance à ce que les femmes suivent le mec alpha. Ok. Et donc? T'en fais quoi? Tu vois le problème que je pointe?
En quoi le fait de ne pas comprendre va m'aider à lutter contre? Tu me demande ce que j'en fais, mais le fait est que je n'en sais rien.
Qu'est ce que vous me conseilleriez de faire? Car réfléchir/méditer/analyser, je ne fais que ça. Effectivement, ça ne marche pas.

Je m'arrête là. Vos réponses m'ont permis de réfléchir plus avant, mais ça ne sert à rien d'écrire un pâté, pour l'instant. Merci à vous.
__________________
"Beaucoup encore il te reste à apprendre"

"Ne me dites jamais <<Ca n'est pas de ta faute>>. Cela voudrait dire que je ne peux rien faire pour changer"
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 21/05/2019, 23h23
Avatar de phantom_green
phantom_green phantom_green est connecté maintenant
Sage
 
Date d'inscription: septembre 2014
Messages: 5 060
Par défaut

Ca sent la tentative d'AMOGing à plein nez. Et en effet, situation très répandue.
Citation:
Envoyé par senechat Voir le message
Je ne pense pas qu'il s'agit réellement d'un problème hommes/femmes mais plus du different type de personnalites qu'on rencontre en entreprise.
This. Je suis totalement d'accord.
Cela étant dit, mon expérience me laisse à penser que les gens ont tendance à laisser la "grande gueule" d'un groupe s’époumoner sans trop le contredire, quitte parfois à ne pas dire ce qu'ils pensent. Cependant celui qui n'a pas froid aux yeux à souvent "l'avantage" en terme d'attention du groupe(à tort ou a raison).

Citation:
Envoyé par Saïm Voir le message
Et c'est d'autant plus douloureux que tu ne l'as pas vu venir et que tu n'as rien fais de spécial pour le provoquer.
Pourtant, je pense que tu l'as vu venir.

Pourquoi ? A cause de ceci :

Citation:
Envoyé par Saïm Voir le message
Sympa au début, puis très vite, il commence à me vanner sur de petites choses, mais répétées, ce qui fait que je ressens très vite un malaise. Mais comme il est drôle, je me dis que ça vient sûrement de moi. Et puis je n'ose rien dire car il fait rire les dames, et tu te dis que si tu commence à l'ouvrir pour protester, tu vas casser l'ambiance et passer pour le râleur (ce qui finit de toutes façons souvent par m'arriver vu ma personnalité assez impulsive).
Perso je pense que les AMOG se nourrissent du fait que les gens le laissent faire par peur de conflit ou de casser l’atmosphère. Concrètement, quand il te manque de respect, il faut le remettre en place illico presto.
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 22/05/2019, 07h32
senechat senechat est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: juillet 2016
Messages: 2 277
Par défaut

Citation:
Envoyé par Saïm Voir le message
ça fonctionne, jusqu'à ce qu'un mec vienne faire son kéké et amène des tensions que personne n'a demandé. Sérieusement, vous connaissez un exemple de ce type de comportement qui mettrait une bonne ambiance dans un groupe?
- Ça fout le bordel entre mecs (concurrence, avec toutes les vexations que ça peut apporter, et souvent un exclu, femme ou homme qui est certainement super(be) mais à qui on fait perdre confiance en lui/elle).
- Ça fout le bordel entre femmes (concurrence aussi entre elles: même conséquences)

Ça me paraît être un super manque de respect vis-à-vis pas seulement de moi, mais aussi vis-à-vis des autres. J'ai subis ce genre de choses et je sais que c'est destructeur. C'est plutôt ça qui me met en rogne. À plus forte raison quand je le subis directement.
Je pense également qu'il s'agit plus de dynamiques sociales.

Tu ne peux pas reprocher à un mec de prendre la place que tu lui donne.

Quand il te fait des reflexions et que tu ne réponds pas, tu lui laisse la place. L'absence de réponse à des attaques quotidiennes donne une idée très rapide du genre de personne que tu peux être et si oui ou non tu peux être une cible.

Je ne pense pas que les gens perdent confiance en eux , je pense que justement, le kéké s'attaque à des personnes qui n'ont pas confiance en eux de base c'est ça le truc. Et il les repère comment? En voyant qui ne répond pas aux attaques répétés.

Je vais te dire, j'ai une collegue qui agresse les gens. Elle ne leur parle pas mal, elle les agresse style nana de cités. Quand je suis revenue dans mon entreprise, je suis arrivée dans son équipe. Je ne disais rien et j'observais.

Elle a commencé à m'agresser un jour, en 3 secondes je l'ai remise à sa place. Aujourd'hui, on s'entend super bien. Pas un mot plus haut que l'autre.

Une autre collègue qui s'est laissée faire était en pleure sur le plateau au bout d'un mois.

Moi je vois plutôt un mec qui n'a pas la force ni l'envie de contrer et qui aimerai que les autres changent.

Les autres ne changeront jamais. Tu rencontreras ce type de profil encore et encore. Essayer de trouver pourquoi ils sont comme ca ne t'aidera en rien. C'est à toi de savoir pourquoi TU es comme ca et ce que TU peux faire pour changer.

Dernière modification par senechat ; 22/05/2019 à 07h57
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 22/05/2019, 14h36
Kazuo Kiriyama Kazuo Kiriyama est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: janvier 2017
Messages: 224
Par défaut

Citation:
Envoyé par senechat Voir le message
Je pense également qu'il s'agit plus de dynamiques sociales.

Tu ne peux pas reprocher à un mec de prendre la place que tu lui donne.

Quand il te fait des reflexions et que tu ne réponds pas, tu lui laisse la place. L'absence de réponse à des attaques quotidiennes donne une idée très rapide du genre de personne que tu peux être et si oui ou non tu peux être une cible.

Je ne pense pas que les gens perdent confiance en eux , je pense que justement, le kéké s'attaque à des personnes qui n'ont pas confiance en eux de base c'est ça le truc. Et il les repère comment? En voyant qui ne répond pas aux attaques répétés.

Je vais te dire, j'ai une collegue qui agresse les gens. Elle ne leur parle pas mal, elle les agresse style nana de cités. Quand je suis revenue dans mon entreprise, je suis arrivée dans son équipe. Je ne disais rien et j'observais.

Elle a commencé à m'agresser un jour, en 3 secondes je l'ai remise à sa place. Aujourd'hui, on s'entend super bien. Pas un mot plus haut que l'autre.

Une autre collègue qui s'est laissée faire était en pleure sur le plateau au bout d'un mois.

Moi je vois plutôt un mec qui n'a pas la force ni l'envie de contrer et qui aimerai que les autres changent.

Les autres ne changeront jamais. Tu rencontreras ce type de profil encore et encore. Essayer de trouver pourquoi ils sont comme ca ne t'aidera en rien. C'est à toi de savoir pourquoi TU es comme ca et ce que TU peux faire pour changer.

Mais euh ... C'est un super-génie au travail cette meuf ou elle suce bien ? Vu qu'il est question de plateau j'imagine que c'est une connasse de service " nécessaire " vu le mal qu'on peut entendre du milieu ? J'avoue qu'à part pour les emplois ne nécessitant pas de compétences (et encore je sympathise pas pour autant) je comprendrai jamais que des professionnels puissent sciemment pourrir l'ambiance et agresser les collègues sans être inquiété ...

Sinon l'auteur, rappelles toi qu'en général t'as juste à bien le descendre une fois, et il ne s'y ré-essayera plus, du coup n'hésites pas à faire du "repérage de faiblesse" et de bien taper fort là où ça fait mal. Si tu arrives à le faire s'énerver, alors c'est le pompom assuré ! Tout ce que tu as à faire ensuite, c'est une accolade bien gluante accompagnée d'un "mais je rigole enfin, on est amis ". Là normalement le mec va chercher quelqu'un de plus faible, et les autres lui afficheront plus autant de soutien, après tout, il vaudrait mieux pas te mettre à dos après tout
Réponse avec citation
  #9  
Vieux 22/05/2019, 15h56
senechat senechat est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: juillet 2016
Messages: 2 277
Par défaut

Citation:
Envoyé par Kazuo Kiriyama Voir le message
Mais euh ... C'est un super-génie au travail cette meuf ou elle suce bien ? Vu qu'il est question de plateau j'imagine que c'est une connasse de service " nécessaire " vu le mal qu'on peut entendre du milieu ? J'avoue qu'à part pour les emplois ne nécessitant pas de compétences (et encore je sympathise pas pour autant) je comprendrai jamais que des professionnels puissent sciemment pourrir l'ambiance et agresser les collègues sans être inquiété ...

Sinon l'auteur, rappelles toi qu'en général t'as juste à bien le descendre une fois, et il ne s'y ré-essayera plus, du coup n'hésites pas à faire du "repérage de faiblesse" et de bien taper fort là où ça fait mal. Si tu arrives à le faire s'énerver, alors c'est le pompom assuré ! Tout ce que tu as à faire ensuite, c'est une accolade bien gluante accompagnée d'un "mais je rigole enfin, on est amis ". Là normalement le mec va chercher quelqu'un de plus faible, et les autres lui afficheront plus autant de soutien, après tout, il vaudrait mieux pas te mettre à dos après tout
Imagines toi, je te parle d'une nana qui menace de gifler ses collègues, qui hurle en disant "vous voulez m'enculer? Bah moi je vais vous enculer!!" parce qu'elle a récupéré un dossier dont elle ne voulait pas.

Bref, l'élégance.

Et mes collègues un peu plus faibles s'en sont pris plein la gueule.

Je ne sais pas pour ta technique mais si ça m'arrivait, j'aurai le seum Donc why not?
Réponse avec citation
  #10  
Vieux 22/05/2019, 17h54
Kazuo Kiriyama Kazuo Kiriyama est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: janvier 2017
Messages: 224
Par défaut

Citation:
Envoyé par senechat Voir le message
Imagines toi, je te parle d'une nana qui menace de gifler ses collègues, qui hurle en disant "vous voulez m'enculer? Bah moi je vais vous enculer!!" parce qu'elle a récupéré un dossier dont elle ne voulait pas.

Bref, l'élégance.

Et mes collègues un peu plus faibles s'en sont pris plein la gueule.

Je ne sais pas pour ta technique mais si ça m'arrivait, j'aurai le seum Donc why not?
Ben en fait le secret de la technique c'est que tu rentres exactement dans le jeu de l'adversaire, être méchant et vicieux à la barbe de tous sous couvert du "allons, nous sommes tous amis enfin, ce n'est que pour rire "

Ah ouais, moi qui pensais que t'exagérais un poil ... Mais ce que je voulais savoir pour ta collègue, vraiment, pourquoi elle est pas virée ? Même en France c'est suffisant pour se faire virer ce genre de comportement, ce qui laisse supposer qu'elle a un joker dans la manche ...
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 14h08.