Forum seduction et drague - Forum artdeseduire

Forum seduction et drague - Forum artdeseduire (https://forum-seduction.artdeseduire.com/)
-   Séduction et dynamiques sociales (https://forum-seduction.artdeseduire.com/seduction-et-dynamiques-sociales/)
-   -   Séduction, gentillesse et méchanceté (https://forum-seduction.artdeseduire.com/seduction-et-dynamiques-sociales/92701-seduction-gentillesse-et-mechancete.html)

Helmut 21/02/2019 17h58

Citation:

Envoyé par Pistache (Message 1037224)
Selon le livre de Robert A Glover."trop gentil pour être heureux, le syndrome du nice guy'
Trop gentil ou trop méchant avec les femmes ça revient à être un nice guy, y compris manipulateur d'ailleurs. Les concepts de gentillesses et de méchancetés c'est de la connerie. Le tout c'est de s'affirmer.

La connerie c'est d'en faire des concepts, alors que ce sont des qualités humaines.
Si tu aimes (mais profondément) d'être gentil, si après introspection tu es ainsi, tu ne seras pas moins séduisant.
Le fermeté du caractère détermine si l'on aura une femme; la forme du caractère détermine quel type de femme ce sera. (clin d'oeil au mec génial qui semblait presque envier les mecs en tolle d'avoir une femme...)

don Diego de la Vega 21/02/2019 20h33

La dominance encore et toujours.

Les notions de bien et de mal ont effectivement peu de poids face à ce besoin féminin. Comprendre : tant que la dominance est présente, peu importe dans quelle direction elle s'exerce.

Pistache 21/02/2019 22h47

Citation:

Envoyé par Helmut (Message 1037634)
La connerie c'est d'en faire des concepts, alors que ce sont des qualités humaines.
Si tu aimes (mais profondément) d'être gentil, si après introspection tu es ainsi, tu ne seras pas moins séduisant.
Le fermeté du caractère détermine si l'on aura une femme; la forme du caractère détermine quel type de femme ce sera. (clin d'oeil au mec génial qui semblait presque envier les mecs en tolle d'avoir une femme...)

C’etait précisément l’idée: c’est stupide d’en faire des concepts; gentillesse n’entraîne pas faiblesse, c’est l’excès de l’un ou de l’autre qui reste mauvais selon moi; ça cache forcément quelque chose. Ceux qui veulent se donner un genre en étant méchant sont tout autant des Nice Guy, idem pour,l’excès de fermeté qui peut devenir de la psychorigidité, qui est un mécanisme de protection en réponse à une peur.
Fermeté et forme, c’est bien trop simpliste ça ne se définit pas uniquement comme ça. C’est pas parce que quelqu’un est fermé qu’il aura forcément une femme, inversement, quant à la forme y’a des milliers de possibilité pour qu’un même trait attire des femmes différentes.

don Diego de la Vega 21/02/2019 22h53

Différentes mais pas de qualité égale, c'est là qu'on reçoit ce qu'on mérite.

Bien souvent au milieu réside la vertu, d'où l'intérêt de viser l'équilibre comme tu le dis à demi mot.

geek n' chic 22/02/2019 15h15

j'ai pas tout lu (et j'aime pas Freud)

comme le dit DDDLV "gentil" et "méchant" ce n'est pas le bon vocable.

Ce sur quoi tu essayes de mettre le doigt c'est "en recherche de validation" et "indépendant".

Parce qu'être attentionné ça n'a jamais mis quelqu'un out of the game.

Ce qui te rend non désirable c'est les marques d'attention dans le but d'être récompensé: le "gentil" étant la plupart du temps "gentil" dans le but de rendre redevable la personne, là ou ce qui est "charmant" est de le faire sans recherche de validation.

Niico 22/02/2019 15h45

Citation:

Envoyé par geek n' chic (Message 1037771)
Ce sur quoi tu essayes de mettre le doigt c'est "en recherche de validation" et "indépendant".

C'est ça... comment on se détache de ce sentiment de vouloir etre validé? Je sais le faire quand je m'en fou, mais des qu'émotionnellement je suis impliqué, c'est beaucoup plus difficile... Faut se forcer a surtout faire l'inverse de ce que l'on ressent? S'obliger, quitte a se faire violence, a se laisser aller au dela de la raison, dans le sentiment?.. La dernière fois que j'a jugulé ça, que je suis tombé sur un coup de coeur et que du coup j'ai rationnalisé a mort...j'ai fini par m'en détacher complètement au bout de quelques mois, j'ai même failli la tromper bref...

Ca ne m'empéchait pas d'etre très sympa gentil, avenant, attentioné. Juste, effectivement, i'avais plus ce besoin de validation.

Rester détacher, c'est gardé le controle. Mais i'a quand meme des émotions beaucoup plus forte, on ressens beaucoup plus lorsqu'on est pas détaché et qu'on ressens, non? A quel moment ca vient? Sans tomber dans le besoin de la validation, juste pouvoir etre soi, en accord avec ses émotions... a fait trop longtemps que j'ai pas ressenti ce laché prise. J'suis toujours dans le controle c'est frustrant.
L'équilibre est difficile a trouver.

AlexandreDeMacedoine 23/02/2019 22h04

Le livre "trop gentil pour être heureux" a un très mauvais titre. En fait "nice" est différent de "kind" qui est déjà plus proche de "gentil" en français. "Nice" a une connotation plus d'image sociale, du mec propret.
Nice est donc plus fade au niveau de la personnalité, en français par contre gentil est plus un fourre-tout.

Le titre a probablement été choisi justement pour attirer son public, il faut bien vendre des livres ! S'il s'était appelé "syndrome du mec trop bien pour être honnête" ou "syndrome du louvoiement" je ne pense pas que cela aurait marché.

La gentillesse est une qualité assez rare et je pense que la méchanceté totale aussi, globalement la plupart des gens sont contrastés sur ces points.

====

Concernant le besoin de validation il est normal...dans une certaine mesure. Je ne pense pas qu'en faire un objectif soit pertinent, c'est plus une conséquence de l'affirmation de soi dans le monde. Le détachement est une notion très complexe qui est à mon avis aussi surtout une conséquence de la vie. Se détacher ce n'est pas nier ou ne pas ressentir mais ne pas miser sa personne dans un évènement qui ne dépend pas que de soi.

Pistache 24/02/2019 16h40

Citation:

Envoyé par Niico (Message 1037774)
C'est ça... comment on se détache de ce sentiment de vouloir etre validé? Je sais le faire quand je m'en fou, mais des qu'émotionnellement je suis impliqué, c'est beaucoup plus difficile... Faut se forcer a surtout faire l'inverse de ce que l'on ressent? S'obliger, quitte a se faire violence, a se laisser aller au dela de la raison, dans le sentiment?..

Ni l’un ni l’autre. Tu l’as dit toi même, facile quand tu t’en fou, difficile quand tu es émotionnellement impliqué. C’est toute la vie qui est comme ça, il y a des choses faciles à faire quand il n’y a pas d’enjeu, c’est facile de réciter un texte chez soi, plus difficile devant une assemblée de 100 personnes où tu dois faire tes preuves. Toute la question d’être un homme c’est de tenir le rôle de celui qui encaisse l’émotion et qui garde les pieds sur Terre. Faut aussi voir que c’est l’entraînement et la répétition qui permet d’etre plus serein.
Donc fuir ton ressenti n’est pas non plus la bonne solution, faut le reconnaître et accepter aussi bien la possibilité de réussite que d’échec.

Nice et Kind, c’est exactement ça. Comme Love et like qui trouvent leur traduction dans un seul mot: aimer. Le mot gentil est pas précis et peut effectivement prêter à confusion.

geek n' chic 26/02/2019 13h43

Citation:

Envoyé par Niico (Message 1037774)
C'est ça... comment on se détache de ce sentiment de vouloir etre validé?

C'est une question de valeur perçu je dirai.
Ne pas se dénigrer.
Ne pas laisser les autres nous dénigrer.

Comprendre qu'on vaut aussi bien que les autres.

Citation:

Envoyé par Niico (Message 1037774)
Rester détacher, c'est gardé le controle.

oui
non

ça dépend de la motivation à être détaché.

Si être détaché c'est une manière d'être dans le contrôle oui
Si être détaché c'est une manière de se protégé à la longue c'est bête.
l'idéal étant de ne pas être détaché mais d'être attaché d'une manière adapté a la situation ou la relation.
Là on est pas dans le contrôle mon point de vu, étant donné que ça ne permet pas d'avoir l’ascendant.
dans la protection ... oui peut être encore... je ne sais pas trop...

don Diego de la Vega 26/02/2019 13h51

Le détachement permet surtout de garder la tête froide, et donc de ne pas faire de connerie sous le coup de l'émotion, et ça c'est déjà énorme.

Ensuite ça permet de ne pas se laisser (trop) mener par le bout du nez, de tout accepter comme si ta vie en dépendait (cf les nice guys et autres OI/needys en couple ou pendant le game)


Mais on est d'accords c'est une question d'équilibre, le but n'est pas de ne plus rien ressentir ou de tout couper.
C'est plus pour viser la stabilité émotionnelle je dirais.


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 07h22.

Édité par : vBulletin® version 3.8.11
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Version française #16 par l'association vBulletin francophone
Search Engine Optimisation provided by DragonByte SEO (Pro) - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2019 DragonByte Technologies Ltd.