Art De Seduire   Retourner sur ArtDeSeduire.com - Techniques et Conseils en séduction
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #21  
Vieux 20/12/2018, 13h34
Play15 Play15 est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: avril 2015
Localisation: Auvergne
Messages: 2 885
Par défaut

Ouahou. C'est qui lui? Complètement perché!
Réponse avec citation

Découvrez notre produit :
  #22  
Vieux 20/12/2018, 19h13
Shadiboo Shadiboo est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: novembre 2014
Messages: 978
Par défaut

Ce n'est pas parce qu'il ne partage pas ton point de vue que c'est inintéressant.

Et même s'il part loin, je suis plutôt en accord avec ce qu'il dit. Pour ma part, ayant eu cette discussion avec des potes, ceux qui me soutenaient le contraire ont toujours finis par faire une "faute" avec une amie à eux.

Après la question c'est : peut on encore considérer qu'une personne avec qui on a couché ne reste quand même qu'une amie?
Réponse avec citation
  #23  
Vieux 20/12/2018, 21h23
Avatar de L'attaquant
L'attaquant L'attaquant est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: avril 2014
Messages: 1 483
Par défaut

Citation:
Envoyé par Beren777 Voir le message
À mon sens l'amitié « homme-femme » hétérosexuelle ne peut réellement exister. Soit il y a attraction unilatérale ou réciproque, soit il n'y a rien.

Toute ta pensée se fonde sur l'idée que s'il y a désir, il y a forcément réalisation de ce dernier, aujourd'hui ou demain.

Or l'expérience montre que face à la présence - indéniable - du désir, la majorité ne s'y soustrait pas et le vit très bien.

Ta pensée amène à se renier soi-même quelque part. Tu n'es pas défini que par ton désir, il peut être là et tu peux te contenter de le reconnaître et l'observer, sans qu'il te dérange.

L'amitié ne signifie pas l'absence de désir. L'amitié c'est faire des choix, contraints ou voulus.
__________________


Pensées

Réponse avec citation
  #24  
Vieux 20/12/2018, 23h18
Shadiboo Shadiboo est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: novembre 2014
Messages: 978
Par défaut

Intéressant aussi ce que tu dis l'attaquant, je ne l'avais jamais vraiment abordé sous cet angle là.
Pour moi dès lors qu'il y a attirance, l'amitié, au sens désintéressé sexuellement, n'est pas.

Je vais réfléchir à tes paroles.
Réponse avec citation
  #25  
Vieux 21/12/2018, 12h37
Limonade Limonade est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: dcembre 2018
Localisation: paris
Messages: 585
Par défaut

Ca manque d’avis féminins par ici..

Personnellement je partage l’idée selon laquelle une attirance sexuelle d’un côté ou de l’autre menace toujours d’éclore, à la faveur des vies des uns et des autres, des moments partagés, d’une multitude de facteurs.

Après, la question c’est effectivement la frontière entre fantasme et la réalité, entre ce qui se passe dans nos rêveries individuelles et ce qu’on décide ou non d’agir. Oui l’instinct sexuel est redoutable mais on est quand même dotés d’une conscience qui nous permet d’arbitrer entre ce qui se passe entre nos jambes et les liens qu’on veut préserver. Coucher avec un.e ami.e c’est se bercer d’illusion sur la nature de la relation à mon sens, ce que j’ai moi même fait hein pas de jugement

Personnellement j’ai de bons gènes et je suis féminine, j’aime bien charmer mais avec mes potes mecs que je veux garder comme tel j’hésite pas à bien sapper leur potentiel désir en faisant ou disant des trucs rédhibitoires. Si je mets pas en place une dynamique de séduction et qu’un pote essaie de se rapprocher physiquement j’aurais tendance à vraiment mal le prendre.

Pour ce qui est de coucher pour faire "retomber la tension sexuelle", je suis perplexe franchement.. Oui ça retombe si la baise est nulle (et du coup cimer la gêne), sinon ça alimente la machine à fantasmes, ça crée de l’intimité et ça donne surtout envie de recommencer. Personne n’a jamais mangé un éclair au chocolat en se disant « ah voilà j’en avais envie c’était super bon maintenant je vais plus jamais recommencer ».
Réponse avec citation
  #26  
Vieux 21/12/2018, 12h59
Shadiboo Shadiboo est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: novembre 2014
Messages: 978
Par défaut

Citation:
Pour ce qui est de coucher pour faire "retomber la tension sexuelle", je suis perplexe franchement.. Oui ça retombe si la baise est nulle (et du coup cimer la gêne), sinon ça alimente la machine à fantasmes, ça crée de l’intimité et ça donne surtout envie de recommencer. Personne n’a jamais mangé un éclair au chocolat en se disant « ah voilà j’en avais envie c’était super bon maintenant je vais plus jamais recommencer
Et mince là tu as mis à mal notre stratégie de gros loup!
Réponse avec citation
  #27  
Vieux 21/12/2018, 14h29
Niico Niico est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: juillet 2010
Messages: 2 733
Par défaut

Effectivement, l'Attaquant, dans ce débat, nuance bien :

On ne peut pas définir une relation sur un instant T et on ne peut pas la définir sans recul : Qui, complètement bourré, n'a pas dragué une meuf qu'il considère comme une bonne pote? (L'alcool n'est pas une excuse, il est un prétexte, mais un bon...)

Et pourtant, l'amitié ne s'est pas terni suite à ça.

Cependant, on peut faire évoluer les choses parce que nous sommes capable d'évoluer.

On ne peut pas tout résumer au désir, simplement parce que c'est un sentiment parmi d'autres : pression sociale, peur, amitié, honnêteté... Oui, il m'est arrivé de faire de la merde dans mes relations amicales avec des meufs, pour des problèmes qui ne se présenteraient pas avec des mecs.
Pourtant si on va plus loin dans la réflexion : c'est parfois de l'ordre du fantasme, et c'est quoi, un fantasme, sinon une facette du désir. Sans parler de refouler un fantasme (il est par définition inconscient) ni même l'assouvir (a-t-il vocation a être assouvi?)
Tu m'enlèves la pression sociale, la temporalité, les conséquences et tout le coté aléatoire, i'a plein de truc que je fait maintenant et des trucs con ou perchés. Mais c'est pas possible parce qu'on évolue dans un environnement, un écosystème qu'on se construit.

Pour moi celui qui ne réfléchis qu'au travers du spectre "je reste avec cette meuf parce que plus tard i'a moyen" il passe a coté d'un truc. Ou il manque d'opportunités.

Et attention, le désir, conscient, n'entre pas en contradiction avec l'amitié : figer la définition d'un sentiment humain, c'est complexe aussi.
- La différence entre l'amour et l'amitié ne se situe pas au niveau du sexe : désir et amour ne sont pas fusionnés. J'aime mes frêres, mes parents, ma famille, et pourtant il n'y a rien de sexuel.
-L'amitié n'est pas défini par une relation platonique : on peut etre tactile avec des potes (hommes ou femmes) et dans certains cas, avoir des relations sexuelles avec une amie.

La encore, c'est la discussion qui permet d'éviter toutes ambiguitée. Et je ne dis pas que c'est un équilibre facile a trouver.
Dans notre société, je définirais l'amour (vue de couple) comme l'exclusivité du sentiment amoureux (on peut etre amoureux de plusieurs personnes)) et
l'amitié comme l'envie de partager des choses avec quelqu'un, sans notion de jalousie ou de possessivitée (meme si la encore ça peut exister dans certaines amitiés)

De là, dire que c'est l'instinct primal qui décide a notre place, l’instinct reproducteur, c'est totalement faux. On a plein de névrose qui s'y ajoute (besoin de séduire, statut social valorisant...) et surtout cette humanité qui nous défini, que dire que tout est lié au cul, c'est digne de Freud et c'est légèrement dépassé je crois.
Réponse avec citation
  #28  
Vieux 21/12/2018, 14h51
Limonade Limonade est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: dcembre 2018
Localisation: paris
Messages: 585
Par défaut

Citation:
Envoyé par Niico Voir le message
De là, dire que c'est l'instinct primal qui décide a notre place, l’instinct reproducteur, c'est totalement faux. On a plein de névrose qui s'y ajoute (besoin de séduire, statut social valorisant...) et surtout cette humanité qui nous défini, que dire que tout est lié au cul, c'est digne de Freud et c'est légèrement dépassé je crois.
L'instinct sexuel ne fait pas tout mais c'est évidemment une grosse donnée à mesurer. En amitié, en amour, platonique, filial, tout ce que tu veux il faut quand même garder à l'esprit que nous sommes des êtres pulsionnels, et donc "excitables". L'excitation n'est pas forcément l'apanage du sexuel mais c'est son domaine d'épanouissement privilégié chez l'être humain. En période de disette sexuelle tu te retrouves à considérer les autres comme de potentiels partenaires, être davantage troublé par des caractéristiques physiques etc ça me semble indéniable.

Après sur la "définition" de l'amour ou de l'amitié : l'un exclusif, l'autre dénué de recherche de possessivité ça ne tient pas la route. Trop différent d'une personne à une autre, les critères sont trop volatiles.
Réponse avec citation
  #29  
Vieux 21/12/2018, 15h04
Niico Niico est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: juillet 2010
Messages: 2 733
Par défaut

Citation:
Envoyé par Limonade Voir le message
L'instinct sexuel ne fait pas tout mais c'est évidemment une grosse donnée à mesurer. En amitié, en amour, platonique, filial, tout ce que tu veux il faut quand même garder à l'esprit que nous sommes des êtres pulsionnels, et donc "excitables". L'excitation n'est pas forcément l'apanage du sexuel mais c'est son domaine d'épanouissement privilégié chez l'être humain. En période de disette sexuelle tu te retrouves à considérer les autres comme de potentiels partenaires, être davantage troublé par des caractéristiques physiques etc ça me semble indéniable.

Après sur la "définition" de l'amour ou de l'amitié : l'un exclusif, l'autre dénué de recherche de possessivité ça ne tient pas la route. Trop différent d'une personne à une autre, les critères sont trop volatiles.
Oui, certainement que le désir ne nous laisse pas indifférent, c'est tout l'intérêt de le susciter comme de le ressentir. Cependant, si on est un peu "Sapiens" on ne s'y plie pas chaque fois qu'un collègue un peu mignonne viens nous ramener un dossier... Et effectivement le fait d'être plus excitable en période de disette, c'est un porblème. Faut éviter de draguer ses amis dans un contexte semblable. Même si on est alors plus "flexible"

La définition c'est une définition, c'est pour cela que je nuance mes propos C'est quoi ta définition?
Réponse avec citation
  #30  
Vieux 21/12/2018, 15h11
Limonade Limonade est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: dcembre 2018
Localisation: paris
Messages: 585
Par défaut

Citation:
Envoyé par Niico Voir le message
La définition c'est une définition, c'est pour cela que je nuance mes propos C'est quoi ta définition?
J'aurais bien du mal à t'en donner une dans la mesure où je ne crois pas l'"Amour" avec un grand A et encore moins quand il est conçu seulement au singulier.

Si je devais distinguer mes relations avec mes potes mecs et celle du mec que je vois en ce moment ce qui s'impose comme différence fondamentale c'est la force du désir, l'attraction sexuelle un peu irrésistible. Le fait d'avoir "besoin" de coucher avec lui. Ce n'est pas seulement un truc primaire, c'est aussi une nécessité de concrétiser la somme des émotions qu'il provoque chez moi. J'imagine que le point culminant de ce sentiment est le désir de faire un enfant.
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 02h44.