Art De Seduire   Retour sur ArtDeSeduire.com
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #11  
Vieux 05/12/2018, 19h22
Avatar de indiana007
indiana007 indiana007 est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: juin 2013
Localisation: Uqbar, Tlön
Messages: 2 319
Par défaut

Citation:
Envoyé par JcDusse Voir le message
bon et en plus j'ai pas des tonnes d'amies filles, comme dit précédemment ca part souvent en cacahuètes )
Tu veux dire le schéma amitié d'abord qui ensuite dérape vers le sexe?

C'est si fréquent que ça?

ça m'interpelle vu que ça heurte le principe canonique selon lequel il ne faut pas "être ami" avec la femme à séduire. Sous peine de passer pour tout sauf sexué.

j'aurais envie de croire que les amitiés qui deviennent des relation amoureuses/sexuelles (parfois des années plus tard... il y a eu des cas dans mon entourage) sont des rapports homme-femme où le mec dès le début a déjoué tous les pièges de la FZ en restant toujours sexuel

EDIT:

Citation:
Envoyé par Tigroo Voir le message
Le physique de la fille, j'ai comme l'impression que même en amitié ça peut compter ... (je vais me faire taper sur les doigts mais Fuck).
Je dirais plutôt l'inverse justement, c'est qu'en matière de physique, l’amitié compte! Ou ce que certains hommes considèrent comme tel: entretenir un rapport de pseudo amitié avec une belle femme dans le but de parvenir a ses fins
__________________
"Le sommet de la liberté pour un Homme consiste à vivre comme s'il était déjà mort. C'est-à-dire accomplir vivant ce qu'on aurait pas osé faire, mais qu'on aurait réalisé de façon posthume" , Jacques Attali.

"Ne jamais être tenté par aucun objet autre que les armes", 宮本 武蔵 , 五輪書, Miyamoto Musashi, Traité des cinq roues

Réussir en séduction obéit à une mécanique irrationnelle, relevant bien plus de l'exception que de la règle (http://forum-seduction.artdeseduire....29-post65.html)

Dernière modification par indiana007 ; 05/12/2018 à 19h41
Réponse avec citation

Découvrez notre produit :
  #12  
Vieux 06/12/2018, 10h01
JcDusse JcDusse est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: aot 2018
Messages: 37
Par défaut

Hello,

Si fréquent que ça non je n'ai pas cette prétention, et quand je dis "part en cacahuètes" ce n'est pas forcément consommé, mais il arrive régulièrement (régulièrement= une proportion importante de mes relations "amicales" avec des femmes, ça ne représente pas forcément un grand nombre dans l'absolu) dans mon cas qu'on finisse par s'éloigner car l'un des deux n'est pas satisfait et en attendait plus (sans que ça aille forcément jusqu'au FC kc).

C'est un peu triste comme constat, et je ne sais pas vraiment comment changer ça, mais en effet j'ai constaté (au moins pour moi) que c'est difficile de maintenir a long terme une amitié avec une femme sans que l'un des deux n'y cherche autre chose a un moment donné. Je ne sais pas exactement si c'est un problème "de départ" (dans le sens ou l'un des deux ne cherche des le départ cette amitié qu'avec autre chose en tête) ou si ça vient d'une complicité et d'un confort qui s'installe. Dans tous les cas je trouve ça un peu dommage mais je n'ai pas encore trouvé de réponse a ça.
Rapport au fait de rester sexué en permanence c'est possible que ce soit une explication, je t'avoue que je ne pourrais pas t'apporter de réponse franche car j'ai encore un peu de mal a analyser mon comportement vis a vis de ça mais effectivement a posteriori il y a sans doute des situations où je suis resté sexué "malgré moi" (c'est a dire sans chercher à l'être vraiment, car a la réflexion c'est possible que je le sois plus quand il n'y a pas vraiment d'enjeu pour moi, dommage ha ha).
Réponse avec citation
  #13  
Vieux 07/12/2018, 10h31
Avatar de indiana007
indiana007 indiana007 est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: juin 2013
Localisation: Uqbar, Tlön
Messages: 2 319
Par défaut

Citation:
Envoyé par JcDusse Voir le message
c'est difficile de maintenir a long terme une amitié avec une femme sans que l'un des deux n'y cherche autre chose a un moment donné.
Au fond, ça pourrait etre une voie d'accès à la séduction quelque part, devenir amis, pour progressivement s'acheminer vers un autre type de rapport, à condition de ne pas passer pour un mec totalement asexué et qui serait perçu comme un pote gay. Peut etre que c'est juste plus long que les méthodes classiques présentées vu qu'il faut apprendre à se connaitre, etc...

Tu dis que c'est rare que l'un des deux partenaire recherche pas plus à un moment donné. ceci dit c'est surtout les hommes qui auront droit à "restons plutot amis" quand il y aura une demande outrepassant une certaine limite...

Je parle pas pour toi, mais en général.
__________________
"Le sommet de la liberté pour un Homme consiste à vivre comme s'il était déjà mort. C'est-à-dire accomplir vivant ce qu'on aurait pas osé faire, mais qu'on aurait réalisé de façon posthume" , Jacques Attali.

"Ne jamais être tenté par aucun objet autre que les armes", 宮本 武蔵 , 五輪書, Miyamoto Musashi, Traité des cinq roues

Réussir en séduction obéit à une mécanique irrationnelle, relevant bien plus de l'exception que de la règle (http://forum-seduction.artdeseduire....29-post65.html)
Réponse avec citation
  #14  
Vieux 09/12/2018, 12h12
JcDusse JcDusse est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: aot 2018
Messages: 37
Par défaut

Citation:
Envoyé par indiana007 Voir le message
Au fond, ça pourrait etre une voie d'accès à la séduction quelque part, devenir amis, pour progressivement s'acheminer vers un autre type de rapport.
De nature très timide, et à l'époque doté d'une confiance en moi proche de zéro, c'était ma façon de procéder dans mes jeunes années, en partie je pense car je n'osais pas affirmer mes envies, en partie aussi par la vision un peu idéalisée du couple que je pouvais avoir à ce moment-là. Mon retour la-dessus est que ça peut marcher, mais c'est (très) long, et pour le coup je pense qu'il faut plus que jamais être détaché du résultat dans ce cas car au final on finit par nouer une relation beaucoup plus profonde avec la personne et la chute peut en être d'autant plus difficile. De mon point de vue parmi les pour, lorsque ca marche, c'est qu'en effet si tu entames une relation tu connais déjà bien la personne, et c'est plus facile de se projeter. Comme je l'ai dit, assez timide notamment à l'époque beaucoup de mes amis possèdent aussi ce trait de caractère, et pour le coup beaucoup ont aussi utilisé ce type de processus. Ca a marché pour certains et débouché sur de belles LTR, le problème étant pour ceux pour qui ca ne marche pas, qui ne se sont pas sortis de ce schéma et qui aujourd'hui pataugent un peu à ce niveau-là. C'est peut-être aussi une question d'âge, dans le sens ou autour de la trentaine on a peut-être moins le temps d'attendre (ou on se donne moins le temps) qu'autour de la vingtaine. Bref je pense que ca peut marcher, que ca permet des relations de qualité, mais il faut alors s'asseoir sur la quantité, être assez résilient à la frustration et très patient. Je ne suis pas certain que je le conseillerais. D'autant que jouer uniquement sur ce tableau peut faire rater des opportunités en étant trop focalisé.

Citation:
Envoyé par indiana007 Voir le message
Tu dis que c'est rare que l'un des deux partenaire recherche pas plus à un moment donné. ceci dit c'est surtout les hommes qui auront droit à "restons plutot amis" quand il y aura une demande outrepassant une certaine limite...
Alors je suis assez d'accord avec ça, mais je me demande si ce n'est pas aussi du au fait que la société étant ce qu'elle est les hommes tenteront plus souvent ladite demande puisqu'ils pensent que c'est ce qu'on attend d'eux, tandis que les femmes même si elles sont intéressées auront moins tendance à prendre les devants et préféreront s'éloigner si elles ne sentent pas d'intérêt de la part du mec.
Désolé ca dérive un peu du sujet initial. Pour y revenir un peu, mon idée est que certes coucher avant d'entamer une relation amicale peut désamorcer la tension, mais j'aurais tendance à croire que ca suppose une grande maturité de la part des deux partenaires, et une bonne mise à plat, sinon il y a toujours le risque selon moi: qu'un des deux en attende plus, ou alors que la relation amicale soit un peu biaisée car l'un des deux pense que l'autre en attend plus (même si ce n'est pas forcément le cas), ce qui peut l'empêcher de se livrer (or je pense que c'est quand même un des objectifs d'une amitié, pouvoir se livrer un minimum).
Réponse avec citation
  #15  
Vieux 10/12/2018, 20h00
Niico Niico est déconnecté
Confirmé
 
Date d'inscription: juillet 2010
Messages: 637
Par défaut

Whaou Whaou whaou... Je lis le le débat dans son intégralité et ça me choque un peu...

A chacun des post, vous partez du principe qu'il y a forcément une attirance sexuelle, et vous considérez chacune de vos amitié comme potentiellement "concluante"...
Ca vous viendrait pas a l'idée de vous dire "tien, i'a moyen avec ce mec" alors pourquoi toutes vos réflexion partent du postulat suivant :
"C'est une femme, i'a moyen qu'on couche ensemble"?
C'est hyper réducteur
Je ne veux pas me placer en moralisateur. Moi même j'ai eu une période durant laquelle j'imaginais que chacun de mes contact féminin, je saisirais la perche si "i'a moyen à un moment ou à un autre"
Et c'est ainsi qu'on se prive du contact enrichissant de la moitié de l'humanité...

Pourquoi toujours envisager la charrue avant les boeufs?
Si on pousse la réflexion plus loin, ça veut donc dire que vous ne pouvez pas avoir d'amis homo, sous prétexte que eux sont (peut-etre) attirés par vous...?

Là, la réflexion me semble trop primaire. On est des être pensant. Si le désir peut traverser l'esprit a un moment ou un autre, faut le voir comme un biais mental, pas comme un mur infranchissable...?

C'est arrivé a tous le monde de désirer des amies, et c'est arriver a beaucoup de coucher avec une amie. Mais i'a aussi énormément d'amitié qui n'ont jamais eu cette approche là. Et même avec des femmes.

Pour le coup, j'ai tout testé. Cul puis amitié réelle. Amitié réelle puis cul. Et amitié sans ambiguité. Mais pas avec des objectifs et une stratégie près établie.

Effectivement, j'ai pu fantasmer sur des copines. Mais on parle de fantasme. Et c'est pas obligatoirement verbalisé. Tant que c'est ton vélo dans ta tête, c'est ton problème.

Pour ma part, je trouve le contact a la gente féminine tellement enrichissant que j'ai pas envie de m'en priver sous prétexte que je pense qu'avec ma bite et un "et si jamais..." sournois...
Les milieux que je fréquente sont hyper mixte. Certains (a cause des normes sociale et sociétale) moins. Mais ça n'empêche pas de rechercher cette amitié avec des femmes. I'a du flirt parfois, sans conséquence. C'est pas parce qu'une femme flirte légèrement que je bloque "attend, i'a moyen ou pas là? elle m'a fait un clin d'oeil...)
Le truc c'est d'etre naturellement charmant : j'essaie d'être agréable avec les gens, qu'ils soient hommes ou femmes, parce que j'aime plaire. Je le fais pour moi. Et les amitiés qui naissent de cette rencontre sont souvent magiques. Pas besoin de cogiter sur le fait que c'est une femmes, puisque mon attitude n'est pas genrée.

Je ne porte pas de jugement, j'ouvre le débat autrement. Et j'aimerais qu'on puisse prendre du recul sur ca

Petit lien intéressant vers un article ;

Pourquoi les mecs preferent les mecs – Le Mecxpliqueur
__________________
La Vie est faites de rencontres.

Dernière modification par Niico ; 10/12/2018 à 20h03
Réponse avec citation
  #16  
Vieux 13/12/2018, 11h55
Avatar de Tigroo
Tigroo Tigroo est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: fvrier 2015
Localisation: Dans ma tête
Messages: 160
Par défaut

@Niico Salut, j'apprécie beaucoup ton point de vue.

Citation:
Et c'est ainsi qu'on se prive du contact enrichissant de la moitié de l'humanité...
Je crois que tout est dit.


Mais j'aimerais bien savoir pour ton cas :

Amitié réelle puis cul ? Comment ça s'est fini ? (ça n'a rien détruit ?)


Cul puis amitié réelle ? Comment ça s'est fini ?
__________________
"N'aie pas peur, chef !" Nick Diaz
Réponse avec citation
  #17  
Vieux 16/12/2018, 00h59
Niico Niico est déconnecté
Confirmé
 
Date d'inscription: juillet 2010
Messages: 637
Par défaut

Amitié réelle puis cul ; une de mes ex, avec qui j'ai d'abord été ami. Sans réellement bouger les choses elle était mimi, mais j'ai pas spécialement été vers Elle. Puis j'ai senti son intérêt. Alors on est sorti ensemble
5 ans. Ce fut compliqué la rupture mais maintenant on parle parfois. La fin à cassé l'amitié, compliqué dans ces cas.
Ensuite, plan cul puis amitié. Une femme que j'ai rencontré i'a 2 ans
On se voit, on se plaît' on sort, et la un magnifique ons qui mériterait un rapport ?
Mais bon ensuite distance puis vie divergente. Une Année passe. On se recapte, elle a un mec, je suis pas en chien, donc on continue de parler'. On reparle même de cul histoire de communiquer intelligemment' on devien pote. C'est une femme que je trouve tree belle mais ia vraiment aucune ambiguïté. Faut juste être respectueux' Pour moi c'est la base. Si tes respectueux, tu respectes sa vie, ses choix' et donc le fait qu'elle soit en couple. Point
Le reste on s'en fou. On peut discuter de tout. J'ai plein d'amis filles. Et certainez avec qui il s'est rien passé et ne se passera rien. ?
J'ai d'autre exemples... Le cul et amitiés. Moins, effectivement, d'amitié puis cul...
__________________
La Vie est faites de rencontres.
Réponse avec citation
  #18  
Vieux 19/12/2018, 22h43
Avatar de AlexandreDeMacedoine
AlexandreDeMacedoine AlexandreDeMacedoine est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: aot 2014
Messages: 1 594
Par défaut

Impossible pour ma part c'est soit rapport "sexué" soit rien du tout. Quand je dis rien du tout c'est qu'on peut échanger vite fait mais ça restera au mieux une connaissance.
Réponse avec citation
  #19  
Vieux 19/12/2018, 22h56
Avatar de Play15
Play15 Play15 est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: avril 2015
Localisation: Auvergne
Messages: 2 859
Par défaut

J'ai beaucoup de potes filles, les thons et les moyennes j'en ai rien à faire, elles ont une teub pour moi. Et les canons, bah si justement c'est des potes, c'est que j'ai jugé que l'amitié l'emportait sur une LTR déjà, pour diverses raisons (nana trop impulsive, instable, pommée, vision de la vie en totale opposition etc.. Et que l'amitié pouvait m'apportait pas mal d'atouts (invitation à des soirées, wing, passer sous les radars ou simplement qu'en dehors du fait qu'une LTR mènerait au clash, amicalement on s'entend super bien).

Après, me taper une pote, j'y réfléchis vraiment à deux fois, ça peut foutre une merde pas possible, des tensions, et parfois c'est impossible que tout redevienne comme avant, adieu complicité, légèreté, amitié. Je suis un grand partisan du mode castré quand il s'agit d'une pote, l'amitié, ça vaut souvent bien plus qu'une one shot ou qu'une histoire de quelques mois.

Après, une ligne de conduite n'empêche pas de réagir sur un coup de tête, chose que j'ai déjà fait, et la plupart du temps regretté (une fois ressorti )
__________________
Spécialiste en Hypnose. (psychothérapeutique, spectacle, conversationnelle...)
Réponse avec citation
  #20  
Vieux 20/12/2018, 11h04
Beren777 Beren777 est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: dcembre 2018
Messages: 32
Par défaut

À mon sens l'amitié « homme-femme » hétérosexuelle ne peut réellement exister. Soit il y a attraction unilatérale ou réciproque, soit il n'y a rien. Cette attraction peut revêtir plusieurs formes : connexion émotionnelle, mentale et spirituelle, désir charnel, convoitise ( une sorte de pulsion, d'envie de possession matérielle et symbolique = relation par intérêt ). Nous savons que dans le cadre de la plupart des relations humaines saines et durables, ces critères d’attractivité sont cumulatifs et complémentaires.
Or, un homme catégorisera une femme d’ « amie » pour ces raisons :
- La demoiselle l’attire sexuellement, mais est déjà en couple au moment de leur rencontre. Il espère secrètement. ( 1 )
- La demoiselle lui plait physiquement, mais il est déjà engagé au moment de la rencontre. ( 2 )
- La demoiselle l’attire. Elle est libre, il est également célibataire, mais il n’ose pas tenter de la séduire. ( 3 )

Et s’il y a désir caché, sous-jacent, la relation « amicale » est déjà viciée à l’origine. Car l’autre ( la femme ) l’ignore et ne partage pas forcément les mêmes attentes — et s’il les partageait, alors il ne s’agirait plus d’une amitié, logiquement. La réciprocité, la communication authentique sont le ciment de toute relation sociale saine.

Vient à présent l’hypothèse dans laquelle la femme ne serait pas au goût de l’homme, sur le plan physique, mais lui conviendrait dans d’autres aspects ( ben ouais, si tu n’apprécies rien chez une personne, tu ne peux pas la fréquenter ). Dans cette éventualité, rien ne dit que le point de vue de la femme est réellement équivalent à celui de l’homme. Celle-ci pourrait par exemple être sexuellement intéressée mais ne pas oser franchir le pas ( voir plus haut les trois raisons, et les appliquer inversement ).

Il n’est pas non plus exclu qu’un désir sexuel initialement bas, voire quasi-inexistant ( selon ma conception, le désir « zéro » n’existe pas. Car nous sommes des êtres sexués, instinctifs ; c’est biologique. Et il n’existe en réalité objective que très peu de « laidrons parfaits/absolus/ en tous points ». Une « moche » du visage aura toujours un intérêt reproductif et donc suscitera des pulsions sexuelles, ne serait-ce que pour son entrejambe, ses seins et ses fesses ), augmente en intensité avec le temps ( car influencé par différents facteurs. Par exemple : connexion émotionnelle. Ou tout simplement parce que la morphologie d’un individu est par nature évolutive ). Il faut savoir que les souvenirs de moments passés en commun créent de l’attraction. Aussi, si vous avez bu des dizaines de cafés, discuté et « refait le monde » et fait les « 400 coups » avec une ‘ amie ‘ ( wing notamment ), il y a fort à parier que vous êtes déjà inconsciemment un couple ( il n’y a pas que le sexe, et l’exclusivité/fidélité n’est pas toujours obligatoire ). Cela peut prendre quelques semaines, plusieurs mois voire des années, mais l’un des deux ‘ amis ‘ finira incontestablement par tomber amoureux de l’autre, souvent en secret.


Aux plus suspicieux, je propose souvent ceci. Imaginez un scénario dans lequel vous et votre ‘ amie ‘ vous retrouvez seuls dans une pièce exiguë à fortes connotations ( tiens, une chambre d’hôtel ), par exemple après avoir passé une soirée mémorable en boîte de nuit. Vous ne pouviez pas faire autrement car vous habitez tous deux trop loin du lieu de votre sortie. Vous partagez le même lit. C’est un scénario extrême à tenter le diable, me direz-vous ( et en pensant cela, vous admettez qu’il y a en effet un « diable », donc une tension sexuelle pré-existante ). Bien, prenons un cas beaucoup plus fréquent.
Imaginez à présent que votre ‘ amie ‘ est terriblement attristée, et que vous passez chez elle pour la réconforter. Soirée canapé-Netflix, cocooning. Pouvez-vous affirmer, en toute franchise, qu’il ne se passera rien ( absolument rien, pas même de baisé ni de contact intime ) ? Maintenant que vous avez votre réponse, posez la question à votre ‘ amie ‘.

Alors, certains me diront qu’une fois la pulsion assouvie, le désir comblé, une telle amitié de genres est envisageable. Oui, mais non. Le fait d’avoir préalablement couché avec une femme ( par exemple un plan cul ) ne te préserve pas de futures envies. Et au final, l’on n’est pas censé baiser ses amis, si ?

Dernière modification par Beren777 ; 20/12/2018 à 14h42
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 11h59.