Art De Seduire   Retourner sur ArtDeSeduire.com - Techniques et Conseils en séduction
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 19/07/2022, 09h59
Avatar de mike95
mike95 mike95 est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: septembre 2019
Messages: 169
Par défaut Je n'arrive pas à me débarrasser sur syndrome du Nice Guy

Bonjour à tous,

Désolé d'avance pour le pavé.

Je vous fait part d'un problème qui me ronge depuis mon adolescence, mais plus particulièrement depuis que je suis adulte et dans le monde du travail notamment. Pour rappel j'ai 26ans, et depuis l'adolescence je ne sais pas m'affirmer, me faire respecter.
Je subis des manques de respect (petits le plus souvent, gros parfois) quasi quotidiens, en tout cas je les perçois comme tels.

Dernier exemple en date de gros manque de respect : j'étais dans une boutique de fringues, déjà le vendeur me tutoies direct, jusque là je dis rien, je me dis que c'est le jeu, je le tutoies également. A un moment il me demande mon prénom, je le lui donnes, et là il me dit "ok mon petit Miki". Je suis alors tellement prostré par son culot que j'en reste pantois et ne dit rien, alors qu'intérieurement j'ai envie de le tuer et ca créé clairement un malaise en moi.
Après coup je tourne en boucle dans ma tête ce que j'aurai dû lui répondre etc et ce genre de choses me gâchent la journée voire plusieurs jours.

Au boulot je subis également beaucoup de petits manques de respect, je ne me sens pas pris au sérieux. Avec une collègue (clairement manipulatrice cependant, car je n'étais pas le seul) je me suis fait marcher dessus pendant un bon moment (elle me parlait sur un ton désagréable et sec notamment). Au bout de quelques mois j'ai fini par exploser jusqu'à la faire pleurer, mais cela ne l'a pas empêché de recommencer quelques temps après. J'ai également la propension à trop m'excuser alors que je n'y suis pour rien, ou à dire trop souvent merci également.
Je veux trop être poli, trop bien comme il faut.

Ce n'est pourtant pas faute d'avoir lu des livres sur le sujet, regardé des vidéos redpill etc, je consulte également un psy par rapport à ce manque d'affirmation. Je fais de la boxe depuis 2 ans en espérant que ca m'aide à m'affirmer etc... mais rien n'y fait, je crains autant les conflits et les joutes verbales.
J'ai toujours ces comportements ancrés en moi et je n'arrive pas à m'en défaire, ca me fait souffrir. Vous me direz surement que je suis fou : "
la folie c'est de faire toujours la même chose et de s'attendre à un résultat différent."
Chaque fois je me dis que la prochaine fois, je m'impose et je tape du poing sur la table. Sauf que sur le moment, je reste pantois et aucun mot ne veut sortir de ma bouche.
J'ai un souci de bégaiement depuis l'enfance et plus particulièrement depuis l'adolescence qui me gène un petit peu même si ce n'est pas très visible pour mon auditeur. Mais particulièrement lorsque j'ai un échange vif et spontané, la peur de bégayer monte et j'ai une forte crainte de me faire humilier. Donc je ne m'affirme pas. J'ai aussi peur qu'en m'affirmant je passe pour un méchant, peur de casser l'ambiance et de mettre l'autre mal à l'aise. Je sens que j'ai trop d'empathie.

Je me sens donc comme sans défense, emprisonné dans des schémas mentaux et des croyances limitantes qui m'empêchent de m'affirmer et défendre mon territoire comme il se doit. J'ai un peur accrue du conflit (surtout verbal, plus que physique) et je n'arrive pas à me lancer. Le peu de fois où je l'ai fait c'était de manière beaucoup trop agressive et cela m'a plus desservi qu'autre chose. Paradoxalement avec ma copine avec qui je suis depuis plus d'un an j'arrive assez bien à m'affirmer, ce qui fait que mon couple fonctionne encore.

S'il vous est arrivé la même chose, j'aimerais bien avoir vos avis ou quelques pistes pour s'en sortir car ca me bouffe vraiment la vie.
Je ne lâcherai rien et refuse d'abdiquer, je suis bien déterminé à mettre fin à ces problèmes.

Merci d'avoir pris le temps de me lire
__________________
"La santé de l'esprit a sa racine dans les couilles."



Dernière modification par mike95 ; 19/07/2022 à 10h30
Réponse avec citation

Découvrez notre produit :
  #2  
Vieux 19/07/2022, 10h17
Mikke Mikke est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: juin 2012
Messages: 2 353
Par défaut

Ça me rappelle mon adolescence cette histoire. Toujours peur de m'affirmer ou de me mettre en avant. Ma faiblesse me degoutais et me faisait bouillonner. Il a suffit d'un élément déclencheur., Une tentative de racket. Pendant que ça arrivait je me disais intérieurement "et sinon? Tu comptes rester une merde toute ta vie?" Et la, comme un réflexe, j'ai éclaté la tronche du mec sur un coffret EDF et il est tombé dans les vappe.
N'ai jamais peur de blesser les gens ou d'aller trop loin. Si tu estimes qu'on te manque de respect, agi. C'est comme la règle des trois secondes pour aborder, après, c'est trop tard.
__________________
Pour une vision plus global de ma pensé, aller jeter un oeil sur insta @latelierducorbeau

Citation:
Envoyé par Ohyeah Voir le message
haha vite fait, à la base elle a établi cette stratégie pour trouver l'âme soeur pas pour que des gros porcs comme oimat et mikke l'utilisent pour prendre en levrette des nanas au bout de 15 min.
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 19/07/2022, 10h33
FoolishDude FoolishDude est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: juin 2022
Messages: 3
Par défaut

Pour que tu puisses enfin vivre paisiblement :

Accepte ce que les autres ont à te proposer, et retourne le contre eux, arrête de te représenter ces stimulis extérieurs comme quelque chose que tu devrais combattre, au contraire, établis un rapport de statut d'égal à égal en copiant et en leur renvoyant l'énergie qu'ils te transmettent, sois un véritable miroir.

Avec l'acceptation, plus besoin de te faire des noeuds au cerveau, puisqu'ils te donneront directement les outils pour pouvoir interagir avec eux, tu n'auras plus cette déception post-interaction sur "ce que j'aurais dû dire, ou je me suis écrasé comme une merde, ou j'ai été impulsif comme un trou de balle et je me suis ridiculisé".

Après, si tu veux une technique beaucoup plus mordante, et moins passive, tu as le sarcasme, c'est tout un art, et c'est plutôt simple à prendre en main.

Dernière modification par FoolishDude ; 19/07/2022 à 10h37
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 19/07/2022, 10h44
Notic Notic est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: juin 2011
Messages: 3 657
Par défaut

Tres difficile de te conseiller sur tes blocages psy (ta peur accrue du conflit)

Neanmoins tu peux peut etre prendre quelques petites habitudes de bases.

Par exemple dans le cas du vendeur un peu trop a l'aise, pas besoin d'un enorme recadrage de vieux con.
Un simple "non non pas Miky" avec un regard affirme et le mec va se recadrer tout seul. Meme pas besoin d'etre agressif, tu demarreras aucun conflit.
Un simple non peut regler la plupart des situations ou tu estimes qu'on ne respecte pas tes limites.
Les gens trop a l'aise ca arrive.

J'ai un petit espace salon dans mon bureau, une fois un employe que j'avais convoque s'est assis sur le canape.
Un simple "what are u doing?" suffit a lui faire comprendre qu'il a un peu trop pris la confiance. Il s'est releve gene dans la seconde.
Pas besoin de le sermoner ou de parler du probleme 115 ans. Il etait peut etre fatigue, tete en l'air ou il avait peut etre oublie ou il etait. Rien de grave.


Ca ce ne sont pas des situations que je considere comme du manque de respect, plutot du laisser aller occasionnel.



Par contre si vraiment on te manque de respect regulierement (par exemple tu sens une vraie intention de te diminuer) regarde toi bien dans le miroir, c'est pas normal.
D'experience les mecs qui m'ont deja evoque ce genre de probleme recurrents ont tous des physique de nice guy / fragiles. (logique)
Je dis pas de viser le physique de the rock mais si tu deviens un minimum carre et que tu te tiens droit tu devrais deja sentir une grosse difference.
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 19/07/2022, 10h50
Toby66 Toby66 est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: octobre 2020
Messages: 1 324
Par défaut

Mh. Ça semble profond et donc go thérapie.

Physique ou pas (ça joue) on se laisse souvent marcher dessus parce que dans le fond on est persuadé que c'est ce qu'on vaut/mérite.

Est ce que tu t'aimes vraiment ? Comment est ton discours interne? Quelles phrases tu te dis à toi même quand tu te parles?

Ce sont des pistes à explorer.
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 19/07/2022, 12h07
Le Yel' Le Yel' est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: mai 2013
Messages: 2 678
Par défaut

Hello.

Bon déjà, sache qu'une grande partie des gens ici ont eu/Ont, au fond d'eux, ce syndrome du gentil garçon.
ON a travaillé sur nous.
J'ai également eu (et, j'ai toujours un peu cette tendance) à vouloir plaire à tout le monde, donc à avoir du mal à dire "non", à m'excuser souvent.
Beaucoup, beaucoup moins maintenant.
Parce que j'ai compris qu'au fond, justement, je voulais absolument éviter tout conflit car je voulais être apprécié systématiquement.
Puis, j'ai compris que c'était une illusion. Personne n'aime tout le onde et personne n'est aimé de tout le monde.
Il a fallut du travail, à savoir agir pour moi en premier, et jamais sacrifier ce que je voulais profondément pour plaire aux autres. A de très rares exceptions près, c'est "Moi d'abord, les autres ensuite". Bien entendu dans des relations, il faut savoir faire des compromis.

De plus, j'ai l'impression que tu es tellement focus là dessus que tu t'y perds. Pour moi, le vendeur qui te tutoies (cela dépend bien entendu le standing de la boutique), ce n'est pas forcément pour te rabaisser, mais peut être pour paraître sympathique. Car le mec, il à tout intérêt à te mettre dans la poche pour réaliser des ventes.

Mais bien sûr, comme le disent mes VDD, il est important que tu comprennes d’où vient ce malaise.
C'est long, mais je t'assure que ça se soigne
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 19/07/2022, 12h16
Avatar de sargento
sargento sargento est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: dcembre 2010
Messages: 1 478
Par défaut

Pas évident mon petit Miky ! (Désolé elle était facile )

Blague à part, je pense que l'on a été beaucoup comme toi ici à un moment de notre vie et j'ai pas mal de personnes dans mon entourage qui sont comme toi.

Je pense que pour comprendre, comment changer tout ça, le mieux est de te fixer des limites à ne jamais, jamais dépasser. Pour visualiser le truc, imagines que tu es la RDA, que les autres sont la RFA et ta limite infranchissable le mur de Berlin.
Que se serait il passé à l'époque si il y avait eu une intrusion en terrain adresse ? Sommation et riposte ! Pour ta vie de tous les jours, c'est la même chose, si les gens ne le comprennent pas tant pis pour eux, ce n'est pas ton problème. Après tout, ce n'est pas toi l'intrus mais eux ! A toi d'être subtile mais ferme.

Pour en revenir à ton exemple du vendeur. Lorsqu'il a commencé à t'appeler par ton prénom, tu aurais pu revenir à la case départ et re vouvoyer avec un regard fermé. Ne t'en fais pas, je pense qu'il aurait compris tout seul que vous n'étiez pas potes
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 19/07/2022, 12h23
Avatar de Younes.ben
Younes.ben Younes.ben est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: septembre 2019
Messages: 179
Par défaut

Je plussoie le com du Yel x1000.

J'étais comme ça aussi, petit manque de confiance en moi + chercher à éviter le conflit. J'avais même le problème du bégaiement sur certaines syllabes et selon le niveau de stress de la situation.

Pour ça je te conseille de faire beaucoup de lecture à haute voix et de bien tourner la phrase dans ta tête avant de la sortir. Parfois le bégaiement est dû au fait de vouloir parler trop vite ce qui cause des problèmes de motricité au niveau de l'articulation.

Comme le disent les messages précédents, le fait d'avoir un physique un peu plus imposant peut te permettre de prendre confiance en toi et de ne plus te laisser marcher dessus.

Quand tu essayes de plaire à tout le monde et de ne pas froisser ton interlocuteur, le résultat est souvent l'inverse. Tu passes pour quelqu'un de fragile et pas sûr de toi, ce qui va pousser les gens (consciemment ou inconsciemment) à prendre le dessus sur toi.

Tu verras que quand tu commenceras à t'imposer, non seulement les gens te respecteront plus mais t'apprécieront plus également (le fameux adage "Aime toi toi-même et les gens t'aimeront")

Les exemples de Notic sont excellents, tu peux t'en inspirer pour commencer, c'est une bonne piste à suivre...
Réponse avec citation
  #9  
Vieux 19/07/2022, 12h45
Avatar de Mr. Kong
Mr. Kong Mr. Kong est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: juillet 2021
Messages: 2 307
Par défaut

Citation:
Bon déjà, sache qu'une grande partie des gens ici ont eu/Ont, au fond d'eux, ce syndrome du gentil garçon.
ON a travaillé sur nous.
J'ai également eu (et, j'ai toujours un peu cette tendance) à vouloir plaire à tout le monde, donc à avoir du mal à dire "non", à m'excuser souvent.
Beaucoup, beaucoup moins maintenant.
Parce que j'ai compris qu'au fond, justement, je voulais absolument éviter tout conflit car je voulais être apprécié systématiquement.
Puis, j'ai compris que c'était une illusion. Personne n'aime tout le onde et personne n'est aimé de tout le monde.
Oui, absolument tous.

J’ajouterai concernant l’illusion : nous détestons et méprisons tous (c’est inné) la faiblesse et le manque de personnalité, même si cela s’exprime à des degrés divers (faiblesse à ne pas confondre avec gentillesse)

Le rapport de force semble être inhérent à la vie même, présent partout, après soit on l’assume ou non, soit on l’aborde frontalement ou non, mais il existe partout et tout le temps je crois.
Réponse avec citation
  #10  
Vieux 19/07/2022, 12h53
Avatar de Tarkie
Tarkie Tarkie est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: fvrier 2020
Messages: 157
Par défaut

Je me suis beaucoup reconnu dans ce que tu avances, toujours à m'excuser et à vouloir trop en faire, parfois à me plier en 4 pour le plaisir des gens.
Je ne pourrais pas répondre sur le fait de se laisser marcher dessus et ne pas répondre en revanche.

Sache que ça peut se corriger et que ce n'est pas à vie.
Ce que je te conseillerai principalement c'est de consulter un autre psy si celui ci ne te convient pas pour traiter ce sujet. On se rend pas compte mais généralement ça découle de loin et il vaut mieux régler le problème à la source que de le camoufler à l'arrivée.

Perso j'ai pu le corriger et j'ai compris plusieurs choses de ça :

- Tu as autant de valeur que les autres : Peut être que tu ne fais pas un métier passionnant, ou tu n'as pas de passions prenantes et tu considères être un mec tout à fait banal, soit. Ca n'enlève pas que tu comptes autant que n'importe qui. Quand j'ai compris ça j'ai compris que j'avais pas besoin de me rabaisser autant pour des personnes qui sont égales à moi.

- Les gens n'en feront jamais autant pour toi : C'est bête mais tu le remarque au quotidien, ce que tu donnes aux gens ne t'es jamais rendu à la hauteur de ce que tu as fait. Et ce n'est pas parce que tu en fait autant que les autres doivent t'en rendre autant.
Donc fais ce qui est bien pour toi et pas pour les autres.
Tu n'as pas besoin de t'excuser parce que tu n'as pas de clopes à donner à un mec qui te le demande, pas besoin de te confondre en excuses parce que t'avais oublié quelque chose sur ta commande et que le serveur doit faire un aller retour et surtout pas besoin de servir de tapis sur lequel on frotte ses pieds parce que t'as merdé avec une fille.

- Les gens te manquent de respect parce que tu te manque de respect à toi même : Quand j'ai appris à poser des limites avec les autres j'ai tout de suite commencé à me faire respecter. Malheureusement certaines personnes poussent toujours pour voir jusque où elles peuvent aller avec toi, il faut savoir se montrer ferme sans pour autant être arrogant, méprisant, énervé ou apeuré.



Enfin j'aimerais rajouter que c'est pas grave si tu fuis le conflit, on est pas tous fait pour être des politiciens et on aura pas tous la répartie d'un pro. Mais je ne peux que t'encourager à mater du stand up, je pense que niveau répartie il y a pas mieux, des personnes qui intéragissent et doivent composer en fonction de la salle et de ce que leur répondent les gens.

Depuis petit je gère mes conflits par l'humour et la répartie bien placée (mais jamais méchante). Savoir maitriser l'ironie et le second degré c'est super important et on prendra toujours la défense de quelqu'un qui a été bon joueur et qui a su répliquer avec intelligence plutôt que du gros bourrin qui insulte pour se faire entendre.

N'hésite pas si tu veux d'autres infos mes mp sont ouvert !
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 10h52.