Art De Seduire   Retourner sur ArtDeSeduire.com - Techniques et Conseils en séduction
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 15/08/2020, 13h25
Avatar de Le_Paternel
Le_Paternel Le_Paternel est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: aot 2018
Localisation: Paris
Messages: 111
Par défaut Relation parents/copine

Bonjour à tous,

Je pense qu’avant de parler du cœur du problème, il est nécessaire de poser le contexte.

J’ai 25 ans, j’ai fini mes études en 2019 et est trouvé par la suite mon premier CDI qui me convient très bien depuis. Nous pouvons rajouter à cela que je suis fils unique et ait toujours vécu chez mes parents avec qui j’entretiens une relation fusionnelle. Je suis avec ma copine depuis plus d’un an. Et j’avais des idées arrêtées quant à un potentiel aménagement, notamment sur le fait que je voulais vivre dans le domicile parental encore un ou deux ans pour mettre de côté. Mais ça, c’était avant le confinement. En effet, m’étant confiné avec ma copine, j’ai pu voir le plaisir que c’était la vie de couple (partager ses passions, avoir sa copine aux petits soins etc.). Avec tout ça, j’ai revu mes idées et me suis dit que j’étais prêt pour aménager. Suite au confinement, après une cinquantaine de visites, nous avons trouvé la perle rare et vivons ensemble depuis.

Pour mon plus grand bonheur, mais pas pour celui de mes parents il semblerait. La situation est assez tendue entre mes parents et ma copine, et j’en paie les pots cassés.

Tout a commencé avec l’aménagement. En leur exposant mon souhait d’avoir mon chez moi, ils ont été surpris de mon changement de décision (1 à 2 ans, à bon je quitte le domicile cette année) et on commençait à croire que ma copine avait fait le forcing durant le confinement pour accélérer ma décision. Ensuite, pour les visites, mes parents trouvaient toujours quelque chose à dire sur ce que nous visitions. Après, il y a eu l’emménagement où mes parents se sont (imposés selon ma copine) pour nous aider, pour nous proposer leurs meubles etc … Là où je voulais construire notre chez nous et ne voulait pas forcément reprendre des anciens meubles, et où je me prenais des « Tu gaspilles ton argent » en pleine face. Même s'ils venaient aider de bon cœur, ma copine les a trouvé trop intrusif durant l'aménagement me disant que c'était notre chez nous et pas le leur.

Étant donné qu'elle a un fort caractère, mes parents ont tendance à la trouver trop directive et ont donc par conséquent cette crainte que je suive bêtement étant aveuglé par amour. Même si cela ne justifie pas tout, je mettais ça sur les tensions d'un aménagement, de laisser partir leur enfant etc. Sauf que cela ne s'est pas arrêté, et je ressens de plus en plus cette animosité. Dès qu'ils me voient, j'ai le droit à des "Tu as changé. Ne laisse pas quelqu'un te changer" (Tout ça parce qu'un jour je leur avais dit que j'avais besoin de leur aide, et le lendemain que finalement on se débrouillait pour éviter de les embêter et eux l'ont pris en "Sa copine ne veut pas de notre aide, c'est elle qui décide et lui suit bêtement"). Et je me prends d'autres réflexions telles que "Tes amis n'ont pas été surpris de ta décision rapide ? Ah, ils sont contents pour toi ? Il en faut bien qui soient contents".

Le plus dur a été les vacances dernières. Nous avons une maison de famille où nous sommes plusieurs à se rejoindre, mes parents sont venus quelques jours, et c'était le froid glacial entre nous quatre comme si nous avions fait quelque chose de travers. Hormis pour dire qu’elle faisait quelque chose mal, ils ne lui ont quasi jamais adressé la parole.

Je dois reconnaître que c'est assez délicat comme situation, je ne pensais pas un jour être dedans étant donné que j'ai toujours eu une relation forte avec mes parents. C'est comme si peu importe ce qu'elle faisait, y trouverait toujours quelque chose à redire : Elle aime me faire plaisir et eux me disent "Tu sais, il ne faut pas voir que ça, ça ne fait pas tout. On ne quitte pas une mère pour en retrouver une autre". Alors que je suis sûr que si c’est moi qui faisait tout, ils me diraient « Tu t’es mis avec une assistée ».

Et j’avoue que je suis dans l’incompréhension la plus totale. Voir mes parents me répéter « Tu as changé, tu n’es plus le même » et me dire que je suis bêtement ma copine, ça me fait mal. Je veux dire, ok, je suis peut-être moins rigide en ayant raccourci mon départ du nid familial et ce rapidement, mais je n’ai pas changé du tout au tout, je ne suis pas parti au bout du monde pour la suivre sur un coup de tête, je ne me suis pas mis à délaisser tout le reste, aucun motif me semble légitime pour une telle situation. Je suis heureux et ils devraient être heureux pour moi. Et bien même si je faisais une erreur, c’est l’apprentissage de la vie, je n’ai fait pas un all-in non plus. Bien évidemment, la communication s’impose, et c’est ce que je ferai à mon retour de congés en leur demandant ce que j’ai fait de mal. Mais, malheureusement, je suis presque sûr qu’ils vont me dire « Ça y est, c’est ta copine qui te monte le cerveau pour que tu te dresses contre nous, tu vois, tu as changé ». Et c’est là que je ne sais pas vraiment comment aborder la chose.

Vous avez du feedback ? Merci !
Réponse avec citation

Découvrez notre produit :
  #2  
Vieux 15/08/2020, 13h37
Avatar de Homer
Homer Homer est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: octobre 2014
Messages: 5 198
Par défaut

Salut.
Tu as une origine ? Pays à forte tradition familiale ?

"Papa, maman. Je vous aime, merci pour tout ce que vous m'avez apporté. Mais je dois vivre ma vie d'homme et c'est avec Micheline que je veux le faire. Pouvons-nous trouver un terrain d'entente ?"
Je dirais ou écrirais un truc dans le genre tout en demandant à ma copine de laisser un peu de temps/accepter certaines remarques temporairement sans moufter.

Impossible de choisir entre la famille et sa meuf, c'est un combat perdu d'avance. Donc demerde-toi pour éviter la guerre.
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 15/08/2020, 13h41
Avatar de Le_Paternel
Le_Paternel Le_Paternel est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: aot 2018
Localisation: Paris
Messages: 111
Par défaut

Citation:
Envoyé par Homer Voir le message
Salut.
Tu as une origine ? Pays à forte tradition familiale ?

"Papa, maman. Je vous aime, merci pour tout ce que vous m'avez apporté. Mais je dois vivre ma vie d'homme et c'est avec Micheline que je veux le faire. Pouvons-nous trouver un terrain d'entente ?"
Je dirais ou écrirais un truc dans le genre tout en demandant à ma copine de laisser un peu de temps/accepter certaines remarques temporairement sans moufter.

Impossible de choisir entre la famille et sa meuf, c'est un combat perdu d'avance. Donc demerde-toi pour éviter la guerre.
Salut ! Non aucune. Juste une relation privilégiée de fils unique. Je compte en parler pour comprendre parce que c’est illogique et illégitime, si j’étais parti en vrille, je veux bien, mais bon là ... Clairement, je ne veux pas choisir, juste que chacun fasse la part des choses.
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 15/08/2020, 13h41
Avatar de Ohyeah
Ohyeah Ohyeah est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: aot 2016
Messages: 7 316
Par défaut

Citation:
je suis fils unique et ait toujours vécu chez mes parents avec qui j’entretiens une relation fusionnelle
CQFD

Pour la première fois de leur vie, ils voient leur petit bout de chou adoré quitter le cocon familial.

Ils ont du mal à te laisser partir et voit ta copine comme la femme qui leur vole leur fils.

Il faut que tu t'asseyes avec eux et que tu leur parles à coeur ouvert.

D'après ce que tu as écrit, ils ne veulent que ton bien.

Dis leur tout ce que tu nous as dit.
Que tu les aimes de tout ton coeur et que tu seras toujours leur fils adoré.
Malheureusement, tu es grand maintenant, tu as un boulot, tu as trouvé une copine, il est temps que tu prennes ton envol et deviennes un adulte accompli.
Ce n'est pas en restant chez tes parents pendant encore 20 ans ou en se faisant assister pour chaque activité que tu vas gagner en expérience.

Dis leur à quel point tu apprécies leur geste, par exemple la proposition de te passer d'anciens meubles mais que si tu veux choisir toi-même tes meubles avec ta nana était pour vous créer votre propre foyer avec vos propres choix.
Que tu ne gaspilles aucun argent (déjà t'as ton propre salaire donc ils n'ont rien à dire sur tes dépenses) mais en plus tu réutiliseras tous les objets que tu vas acheter.

Tu les aimes, mais il faut qu'ils acceptent que tu es devenu adulte et qu'il faut couper le cordon ombilical. Tu as changé, oui, tu as grandi.
Appelle-les toutes les semaines pour amener la transition en douceur.

Demande leur d'avoir confiance en toi.
Qu'ils ne s'inquiètent pas, qu'ils ont bien élevé leur fils et que jamais de la vie tu laisseras une femme te marcher sur les pieds.
Si une femme tente de te monter contre ta famille, tu la dégages instantanément. (si c'est vrai évidemment, je ne te connais pas, ni ta copine, ni ta capacité à t'imposer)
Mais ta copine n'est pas comme ça, elle est bienveillante et tu le vois dans ses gestes envers toi.

Dernière modification par Ohyeah ; 15/08/2020 à 13h45
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 15/08/2020, 13h43
Avatar de Homer
Homer Homer est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: octobre 2014
Messages: 5 198
Par défaut

Et dis leur que ta copine ne demande qu'à les aimer.
Ils ont un fils, ils pourraient y gagner une fille si chacun fait des efforts.
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 15/08/2020, 13h49
Avatar de Ohyeah
Ohyeah Ohyeah est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: aot 2016
Messages: 7 316
Par défaut

Amène l'argument des petits enfants. Imparable.

Si tu veux maman, je reste à la maison jusqu'à 70 ans avec toi.
Sans aucune femme, tu n'auras jamais de petits enfants qui gambaderont dans le salon à crier "mamie on t'aime".
Mais on sera tous les deux pour l'éternité.

Ta mère va flipper et t'ordonner de retourner voir ta copine.
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 15/08/2020, 14h05
Le Yel' Le Yel' est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: mai 2013
Messages: 2 680
Par défaut

Pour certains parents, surtout quand ils n’ont qu’un enfant, c’est dur de le voir quitter la maison.
Car, l’enfant peut devenir la raison d’être du couple, fondu dans une logique familiale.
Quitter le domicile, c’est, en quelque sorte, montrer aux parents que tu es parfaitement indépendant, que leur rôle d’éducateurs et de protecteurs est terminé.
Ça donne un coup de vieux, la prochaine étape l’attendue étant celle des grands parents, mais ça, ils ne veulent pas l’imaginer.
Bref, c’est une étape pour tes parents également.

Mais en tant que tels, ils doivent travailler sur eux mêmes pour accepter la situation, pour leur bien être, celui de leur couple, et du tient.

C’est leur responsabilité de le comprendre.
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 15/08/2020, 18h22
Avatar de W0lfenSs
W0lfenSs W0lfenSs est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: janvier 2018
Messages: 1 823
Par défaut

Effectivement faut que tu ai une discussion claire et posée avec eux qu'ils comprennent bien qu'il s'agit également de tes choix et que miss n'a rien influencé du tout. Si jamais ils campent leurs positions il faudra peux être taper un peux plus fort dans la ruche.
Dire ne te laisse pas changer sous couvert de reste avec nous c'est borderline chantage affectif type famille juive/musulmane/chrétienne tradi. Les écouter au pied et à la lettre serait accepter de changer ton désir pour les leurs. Et de facto faire ce qu'ils te reprochent.
Ironique n'est ce pas ?
Réponse avec citation
  #9  
Vieux 16/08/2020, 16h51
Avatar de Le_Paternel
Le_Paternel Le_Paternel est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: aot 2018
Localisation: Paris
Messages: 111
Par défaut

Merci pour tous ces conseils. Déjà ça me rassure parce que j’avais peur d’être anormal. Vous savez, j’adore mes parents et nous avons vraiment une relation privilégiée, du coup, ça fait mal mais ça remet vachement en question aussi. Et après avoir tout revisionné dans ma tête, je ne comprends pas ce qui légitimise tout ça. Le pire, c’est que c’est un cercle vicieux qui s’entretient. Plus mes parents seront froids/intrusifs avec ma nana, plus elle sera sur la défensive, et plus ils la trouveront autoritaire et plus ils me diront que j’ai changé blabla. Je veux leur parler et vais leur parler. Après c’est vrai que j’ai peur qu’ils mettent sur la table le « Non mais c’est toi qui est froid. Tu vois tu changes. Elle te dresse contre nous ». D’où le fait de clairement exposer le problème et choisir mes mots car oui ma copine ne demande qu’à entretenir une bonne relation avec eux.
Réponse avec citation
  #10  
Vieux 23/08/2020, 11h42
Avatar de Le_Paternel
Le_Paternel Le_Paternel est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: aot 2018
Localisation: Paris
Messages: 111
Par défaut

Hello !

Bon, j'en ai parlé, et cela ne s'est pas passé comme prévu. Cela fut vraiment douloureux me concernant. Mes parents ont directement joué la carte du "Tu as changé. Nous étions passés en vacances pour quelques jours pour passer un peu de temps avec toi. Or, tu es resté en permanence avec ta copine. Dès qu'il y avait l'un, il y avait l'autre. Tu ne nous adressais pas la parole. Tu étais gêné et ta copine faisait de même", ce à quoi j'ai expliqué mon ressenti et la gêne causée envers les deux parties, notamment sur les tensions de l'aménagement et ce côté intrusif, et je me suis fait démolir : "Attends, tu laisses dire à ta copine que nous sommes intrusifs ? De quel droit elle se le permet ? Nous t'avons aidé pour tout, pour les meubles, pour le déménagement, il fallait nous le dire si tu ne voulais pas de notre aide, en aucun cas, nous allons venir salir tes carreaux. Ne te laisse pas marcher dessus. Nous avons l'impression que ta copine est en train de tisser un cocon autour de toi en te faisant plaisir, faisant tout ce que tu veux, pour avoir le contrôle sur toi et te garder auprès d'elle. Ne t'enferme pas dans ce cercle vicieux. Elle se met à faire du sport avec toi, à s'intéresser à tes passions, tout ça pour avoir le contrôle sur tout. Pas de doute, on sait qui porte la culotte. En fait, tu pensais qu'on était froid avec toi car tu voyais ça à travers son regard. Tu fais tout à l'envers. Tu parles de quitter le nid dans 1 ou 2 ans, après le confinement, tu viens nous dire que tu songes à accélérer ça et c'est presque comme si dans la minute qui suivait tu avais déjà le logement".

Ils ont très mal pris le côté "intrusif" après tout ce qu'ils ont fait pour moi, j'avoue que c'est difficile, je n'aime pas les voir ainsi et ça fait forcément se remettre en cause : Où est la vérité dans tout ça ?

Je pense aussi qu'il y a une part de fonctionnement. J'aime passer du temps avec ma copine, et c'est vrai que j'aurais pu plus en passer avec eux en vacances, mais en aucun cas ce temps passé ensemble m'étais imposé. Et on est bien pour le moment dans ce fonctionnement actuel, il nous convient, mais pourtant, il semble mal vu de l'extérieur. Qu'en pensez-vous ? C'est vraiment pas une situation facile. Merci.
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 04h05.