Art De Seduire   Retourner sur ArtDeSeduire.com - Techniques et Conseils en séduction
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 24/03/2020, 13h23
Zurui Zurui est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: dcembre 2017
Messages: 35
Par défaut Manque d'imagination sur sujet de conversation

Bonjour, la communauté. J’espère que le confinement se passe bien pour vous.

Personnellement, j’essaie d’en profiter pour améliorer ma gouaille.

J’ai voulu renforcer et étoffer les sujets de conversation que j’aime aborder en essayant de broder sur les séries mais rien ne m’est venu.

Pourtant ça m’a paru un bon sujet, tout le monde regarde des séries.

Comment vous aborderiez le sujet des séries avec une fille vous ?
Réponse avec citation

Découvrez notre produit :
  #2  
Vieux 24/03/2020, 14h29
Le Yel' Le Yel' est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: mai 2013
Messages: 2 351
Par défaut

Hello,

Bah ça dépend du contexte. Là, il sera évident de parler du confinement = rester chez soi = passer le temps = regarder des séries = lesquelles elle a vu...
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 24/03/2020, 14h39
Zurui Zurui est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: dcembre 2017
Messages: 35
Par défaut

Citation:
Envoyé par Le Yel' Voir le message
Hello,

Bah ça dépend du contexte. Là, il sera évident de parler du confinement = rester chez soi = passer le temps = regarder des séries = lesquelles elle a vu...
Ce que je veux dire par là, c'est : quelles émotions, quelles sensations évoquer dans ce sujet de conversation ?

Si je parle de voyages, ça évoque l'aventure, la libertée, la possibilité de se projeter, de se dhv, montrer son ambition, son énergie, etc.

Mais les séries ça m'évoque rien.

Je parle d'un contexte de dhv, le moment où j'essaie de me vendre plus ou moins subtilement.

C'est frustrant parce que j'ai une confiance en moi à la limite de l'arrogance, les filles ont tendance à me trouver séduisant, j'ai une voix qui peut littéralement faire jouir, et pourtant je n'arrive pas à l'exprimer dans une conversation. Je me sens comme un bourrin x)
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 24/03/2020, 17h16
Avatar de phantom_green
phantom_green phantom_green est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: septembre 2014
Messages: 5 936
Par défaut

La conversation se travaille... en discutant... Ce n’est donc pas en restant dans son coin tout seul que l’on peut développer ça, meme en regardant 50 séries et 3000 films.

Sur le sujet de conversation, tout est prétexte à discuter, il suffit de travailler son imagination. Les choses d’ailleurs les plus insignifiantes peuvent être les plus captivantes, ou faire marrer. Il suffit de regarder scene de la discussion autour du Hamburger dans Pulp Fiction.

Pour finir, pour avoir des choses à dire, il faut faire des choses, tout simplement. Donc sortir de sa routine, s’essayer a des loisirs, voyager etc(Impossible en ce moment cela étant dit). Quelqu’un qui passe son temps sur le canapé a rien faire aura du mal à trouver des sujets de conversation.
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 24/03/2020, 17h26
Avatar de AlexandreDeMacedoine
AlexandreDeMacedoine AlexandreDeMacedoine est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: aot 2014
Messages: 1 702
Par défaut

La dynamique de la conversation ne peut se travailler effectivement que par la discussion mais il est possible en ne se mettant pas de barrières à s'entraîner à discuter tout seul. Le vocabulaire, l'expression s'ingère dans le cerveau et ressort dans un contexte dynamique précisément parce qu'il a été produit en avance et recraché par la mémoire associative.

Bien qu'ayant eu peu de rapports avec les filles au lycée, etc., je m'étais surpris à réussir à conserver une discussion fluide et dynamique avec elles lors de ma petite poussée d'efforts pour séduire.
J'attribue cela à ma pratique habituelle, et non calculée car j'aime parler à voix haute, de la discussion imaginaire, du discours devant un parterre indéterminé, etc. Je ne visualise personne devant moi mais j'aime parler comme à quelqu'un.

Pour ton sujet, je pense que tu pars du mauvais côté. Sois tu as pour exercice de parler aux filles et alors tu te focalises uniquement sur ce point en sortant ce qui te vient par la tête, soit tu te concentres sur une série et en parle sans interlocuteur déterminé. Fixer deux variables de discussion quand tu es seul en réalité est trop difficile à tenir, ton cerveau ne peut pas traiter efficacement les deux signaux.

Vouloir se mettre en avant dans une discussion tout en feignant vouloir partager une passion est une pratique malsaine et sans intérêt, elle ne créé rien. Vouloir se mettre en avant et se vendre (de manière calculée car se vendre devant une femme qui nous intéresse est une pulsion naturelle qui s'exprimera d'elle-même) ne te mènera qu'à la frustration et à l'annihilation de ton être.

Dernière modification par AlexandreDeMacedoine ; 24/03/2020 à 17h34
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 24/03/2020, 18h02
Zurui Zurui est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: dcembre 2017
Messages: 35
Par défaut

Citation:
Envoyé par phantom_green Voir le message
La conversation se travaille... en discutant... Ce n’est donc pas en restant dans son coin tout seul que l’on peut développer ça, meme en regardant 50 séries et 3000 films.

Sur le sujet de conversation, tout est prétexte à discuter, il suffit de travailler son imagination. Les choses d’ailleurs les plus insignifiantes peuvent être les plus captivantes, ou faire marrer. Il suffit de regarder scene de la discussion autour du Hamburger dans Pulp Fiction.

Pour finir, pour avoir des choses à dire, il faut faire des choses, tout simplement. Donc sortir de sa routine, s’essayer a des loisirs, voyager etc(Impossible en ce moment cela étant dit). Quelqu’un qui passe son temps sur le canapé a rien faire aura du mal à trouver des sujets de conversation.



Citation:
Envoyé par AlexandreDeMacedoine Voir le message
La dynamique de la conversation ne peut se travailler effectivement que par la discussion mais il est possible en ne se mettant pas de barrières à s'entraîner à discuter tout seul. Le vocabulaire, l'expression s'ingère dans le cerveau et ressort dans un contexte dynamique précisément parce qu'il a été produit en avance et recraché par la mémoire associative.

Bien qu'ayant eu peu de rapports avec les filles au lycée, etc., je m'étais surpris à réussir à conserver une discussion fluide et dynamique avec elles lors de ma petite poussée d'efforts pour séduire.
J'attribue cela à ma pratique habituelle, et non calculée car j'aime parler à voix haute, de la discussion imaginaire, du discours devant un parterre indéterminé, etc. Je ne visualise personne devant moi mais j'aime parler comme à quelqu'un.

Pour ton sujet, je pense que tu pars du mauvais côté. Sois tu as pour exercice de parler aux filles et alors tu te focalises uniquement sur ce point en sortant ce qui te vient par la tête, soit tu te concentres sur une série et en parle sans interlocuteur déterminé. Fixer deux variables de discussion quand tu es seul en réalité est trop difficile à tenir, ton cerveau ne peut pas traiter efficacement les deux signaux.

Vouloir se mettre en avant dans une discussion tout en feignant vouloir partager une passion est une pratique malsaine et sans intérêt, elle ne créé rien. Vouloir se mettre en avant et se vendre (de manière calculée car se vendre devant une femme qui nous intéresse est une pulsion naturelle qui s'exprimera d'elle-même) ne te mènera qu'à la frustration et à l'annihilation de ton être.

Tout d'abord, je tiens à vous remercier d'avoir pris le temps de me répondre.

Ensuite, excusez-moi mais je pense que vous m'avez mal compris. C'est ma faute, j'ai du mal à être clair.

Je vais essayer de simplifier au maximum : j'ai toujours eu du mal à discuter avec les gens.

Je fluffe facilement et superficiellement parce que c'est un vieux mécanisme de mon enfance, pour éviter le sujet principal.

Du coup, pour contrer cet automatisme, j'essaie d'entrainer ma conversation.

Parce que je sais que c'est comme le dessin, le sport ou n'importe quoi d'autre, c'est par la répétition que ça s'acquiert.

Du coup, j'ai réfléchi à un sujet un peu banal et j'ai pensé aux séries.
Sauf que le sujet des séries ne m'inspire pas.

Du coup, c'ets pour ça que je vous demande comment vous feriez, vous. Car vous êtes plus expérimenté, les liens dans votre cerveau ils sont fait, les informations sont plus rapides.

Hors dans mon cerveau les liens ne sont pas fait, les informations n'ont pas encore tracé le chemin.

Donc, comme un dessinateur apprend à dessiner en décalquant des milliers de fois, j'ai pensé que m'inspirer de vos idées me permettraient de développer les miennes.

Voilà. Tous les principes je les connais, je ne suis pas un néophytes. Par contre j'ai quelques lacunnes comme celles-ci, c'est pour ça que je me focalise sur ce point afin de le rattraper.

Un peu comme si vous saviez écrire sans une faute d'orthographe, que vous connaissiez toutes les règles mais qu'il vous manquait celle sur les accents, par exemple. Une règle toute bête mais importante. Et ebsuite vous vous entrainez jusqu'à-ce que ça rentre.

Je ne suis plus dans une optique d'apprentissage mais d'acquisition par entrainement.

Et non, je ne passe pas mes journées dans le canapé.
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 24/03/2020, 18h16
Avatar de AlexandreDeMacedoine
AlexandreDeMacedoine AlexandreDeMacedoine est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: aot 2014
Messages: 1 702
Par défaut

Ce qui est le plus difficile est de commencer. Peut-être te fixes-tu à l'avance une structure et un jugement paralysant sur ce que tu vas dire et c'est cela rejoint sur ce que je disais sur le fait de fixer trop de variables.
Ce que tu dis a été également durant de nombreuses années une problématique et comme je te l'expliquais je parle à voix haute depuis très longtemps pour les mêmes raisons en plus de l'aide précieuse que cela m'apporte en termes d'efficacité de la pensée.

Je suis moi-même en train de m'entraîner à parler sur des sujets.
Pars d'une série et laisse toi aller à ce qui te passe par la tête, structure comme tu le peux et répète. Si tu alignes trop d'enjeux :

- parler à une femme
- parler de séries
- te mettre en avant

tu es paralysé forcément.
Après peut-être que le sujet ne t'intéresse pas tant que ça.

En clair : peut-être que c'est le perfectionnisme qui te bloque ?
Enfin j'ai remarqué qu'il valait mieux penser aussi en tâche de fond aux sujets en plus d'être en face d'un exercice préparé. Il faut un peu de "folie" dans le lot pour vraiment apprendre, du jeu.
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 25/03/2020, 08h11
Zurui Zurui est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: dcembre 2017
Messages: 35
Par défaut

Citation:
Envoyé par AlexandreDeMacedoine Voir le message
En clair : peut-être que c'est le perfectionnisme qui te bloque ?
Enfin j'ai remarqué qu'il valait mieux penser aussi en tâche de fond aux sujets en plus d'être en face d'un exercice préparé. Il faut un peu de "folie" dans le lot pour vraiment apprendre, du jeu.
Je ne suis pas vraiment bloqué. J'essaie juste de m'améliorer. Je remarque que je suis quelqu'un de très sérieux alors j'essaie d'être plus fun, d'aborder des sujets plaisir et ce n'est pas habituel pour moi, ça demande un réel effort.

Du coup je déconstruit tout, j'analyse et je reconstruis à ma manière. Ca peut paraitre complètement forcéner et représenter une somme de travail monstrueuse mais ça ma manière de faire, si je fais quelque chose j'aime autant le faire aussi bien que possible.

Merci de ta réponse
Réponse avec citation
  #9  
Vieux 25/03/2020, 16h44
Avatar de AlexandreDeMacedoine
AlexandreDeMacedoine AlexandreDeMacedoine est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: aot 2014
Messages: 1 702
Par défaut

C'est tout à ton honneur d'aspirer à la qualité mais il faut bien comprendre que cette approche ne s'entend que dans le domaine de la Raison, et c'est peut-être pourquoi le domaine des plaisirs, de l'originalité, de l'humour t'échappe quelque peu lorsque tu essaie de les approcher de cette façon.

C'est en effet contre-intuitif mais l'originalité, l'humour, la "folie" sont antagonistes de l'état de tension qui fait partie du perfectionnisme puisqu'en réalité ces domaines font parties du monde de l'imperfection. Physiquement et pratiquement (parce que c'est bien là ce qui t'intéresse), l'originalité ne peut s'épanouir que dans un cerveau parfaitement "zen", ouvert, presque dans un état de déraison.
Le conseil premier est donc de viser non pas à bien faire mais à mal faire paradoxalement.

Et comme rien ne naît du néant, je t'invite à te pencher sur des œuvres un peu plus abstraites ou absurdes, c'est aussi simplement en écoutant et en répétant que l'on acquiert une "folie" qui par ressassement devient notre originalité propre.

Pour résumer en langage plus clair : faire s'épanouir sa folie requiert de passer au dessus du soi "coincé du cul" et de détruire ce qu'il a construit. L'autocritique, ou la "mata"autocritique est un exercice de ce style.
Réponse avec citation
  #10  
Vieux 25/03/2020, 21h11
Avatar de Victor Newman
Victor Newman Victor Newman est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: septembre 2019
Messages: 1 820
Par défaut

Citation:
Le conseil premier est donc de viser non pas à bien faire mais à mal faire paradoxalement.
Très bonne idée pour s'ouvrir de nouvelles perspectives.

Fais confiance à la théorie du chaos
La créativité nait du désordre selon moi.
Apprendre à apprécier l'absurde peut contrecarrer ton approche trop rationnelle.

Ce n'est pas "la" clé, mais un bon exercice.
__________________
Liste d'ignorés : Niico
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 00h37.