Art De Seduire   Retourner sur ArtDeSeduire.com - Techniques et Conseils en séduction
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #11  
Vieux 10/09/2019, 13h45
Sex friend only Sex friend only est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: juillet 2019
Messages: 438
Par défaut

Parfois mon ami les proies les plus dures à séduire sont les plus top a savourer !!!

Coucher le 1er soir, ok sympa mais facile....

Mon record c est 6 mois pour réussir à fc !! J ai savouré même si elle avait peu d xp au lit!! Car comme le game est dur, ça devient un challenge et on y gagne en intérêts...
Réponse avec citation

Découvrez notre produit :
  #12  
Vieux 10/09/2019, 17h33
Avatar de Homer
Homer Homer est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: octobre 2014
Messages: 2 358
Par défaut

Citation:
Envoyé par Mosby Voir le message
Le fait de perdre de l'intérêt dans mes relations a toujours été mon problème. C'est pour ça qu'a 35 ans, je n'ai jamais été amoureux.

Lorsqu'elle s'est excusée d'avoir parlé de ça, je lui ai demandé pourquoi elle s'en excusait et que je voyais ce côté coquin de sa personnalité comme un point au contraire très positif. Elle m'a répondu "ce n est pas parce que je fais ce genre de rêve que je suis une coquine! Merci de me coller une étiquette éronnée". Et c'est la qu'elle a placé que les mecs étaient tous les mêmes et que la discussion précédemment décrite est venue.

Je suis d'accord avec toi que je ne pue pas le sexe dans ce genre de rencard. J'y parviens uniquement lorsque je date des femmes dans une optique purement sexuelle. J'ai eu 2 dates récemment avec des femmes où la finalité était clairement annoncée. La première m'a emmené chez elle (j'avoue que c'est elle qui a mené la date puisque lorsque le serveur est arrivé pour proposer un deuxième verre, elle a dit devant lui qu'elle avait également du très bon porto à la maison et qu'elle m'invitait) et la deuxième est venue chez moi apres avoir bu un cafe ensemble un matin. Selon le contexte des dates, mes comportements sont totalement différents.

Sinon, je suis d'accord avec vous qu'elle a surement besoin d'etre rassurée.
Te force pas si tu le sens pas.

Mon message était + général, pour ta prochaine target.
Tu veux du fun et du cul ? Sois toi-même une sex-machine. C'est quand même rare qu'une nana glisse toute seule sur une sexu intense au 1er ou 2e rdv. Il faudra l'y pousser
Réponse avec citation
  #13  
Vieux 10/09/2019, 22h22
Mosby Mosby est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: janvier 2017
Localisation: Montréal
Messages: 280
Par défaut

Si lors de date sérieuses, j'arrivais à me comporter comme lors de dates "légères", je me simplifierais la vie et augmenterais mon taux de succès. Mais je n'y parviens pas, et ça depuis toujours.

Idéalement, je cherche une relation substantielle, mais je n'ai pas envie de vivre dans la chasteté tant que je n'aurai pas trouvé ça. Parfois, je date dans une optique purement sexuelle. J'ai appris à décerner sur les applications vers quoi une date pourrait aller selon mes interlocutrices.

Pour en revenir à ma date, malgré nos derniers échanges un peu "tendus", elle m'a écrit pour me proposer d'aller boire un verre ensemble ce week-end. Ça ne coûte rien d'y aller.
Réponse avec citation
  #14  
Vieux 11/09/2019, 09h18
Avatar de Homer
Homer Homer est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: octobre 2014
Messages: 2 358
Par défaut

J'arrive pas trop à comprendre pourquoi tu fais une dichotomie là-dessus. Les meufs aiment le cul comme nous.
Pars du principe que, plan cul ou LTR, ce sont des coquines qui se cachent. De toute façon, si tu heurtes une nana pour ça, dis-toi que tu t'épargnes une casse-burnes au pieu

Bon, elle semble très intéressée comme prévu. Lâche-toi un peu, essaie de t'imposer. T'as quand même une belle réussite, tes targets sont souvent offensives.
Elles sont toutes comme ça au Québec ?
On va repeupler leur pays de Français en chien
Réponse avec citation
  #15  
Vieux 11/09/2019, 21h56
Mosby Mosby est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: janvier 2017
Localisation: Montréal
Messages: 280
Par défaut

Je me suis longtemps posé cette question. J'ai trouvé une réponse assez simple. Lorsque je date une fille avec qui je vois un potentiel pour une LTR, j'attache une (trop?) grande importance à ce qu'elle va penser de moi, ce qui m'inhibe. Je n'ose pas être sexuel, aller trop loin dans ma démarche. J'ai peur de faire le mauvais move et de transmettre une image qui n'est pas la bonne.

Quand je date une fille pour du sexe, je me moque complètement de ce qu'elle va penser de moi et si je vais la revoir ou non. J'arrive donc à être très entreprenant. De plus, avec les filles que je date pour du sexe, les discussions en amont de la rencontre sont assez explicites. Il y est souvent dit que la soirée se finira chez l'un ou chez l'autre si la chimie est au rendez vous. Quand je sais ça, toutes mes barrières sont ouvertes.

Les québécoises sont clairement "offensives". L'histoire de la fille au porto est assez révélatrice de la mentalité des femmes à Montréal. Je ne dirais pas que c'est pareil dans les autres villes et provinces, mais Montréal est une ville extrêmement ouverte et tolérante. Beaucoup de femmes assument vouloir coucher avec des mecs et vont faire en sorte de prendre les devants. La dynamique est telle qu'il est souvent dit que l'homme québécois ne drague pas et est plutôt passif. Il est généralement mal vu que payer le verre à sa target. La normalité fait que chacun paye ce qu'il a consommé. C'est quand même une autre game ici.

Pourtant, ma target actuelle est une française à Montréal depuis 2 ans seulement. Mais peut être qu'elle s'est très bien adaptée
Réponse avec citation
  #16  
Vieux 12/09/2019, 03h58
Avatar de Hanneman
Hanneman Hanneman est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: octobre 2011
Localisation: Quebec city
Messages: 10 791
Par défaut

Citation:
Envoyé par Mosby Voir le message
Les québécoises sont clairement "offensives". L'histoire de la fille au porto est assez révélatrice de la mentalité des femmes à Montréal. Je ne dirais pas que c'est pareil dans les autres villes et provinces, mais Montréal est une ville extrêmement ouverte et tolérante. Beaucoup de femmes assument vouloir coucher avec des mecs et vont faire en sorte de prendre les devants. La dynamique est telle qu'il est souvent dit que l'homme québécois ne drague pas et est plutôt passif. Il est généralement mal vu que payer le verre à sa target. La normalité fait que chacun paye ce qu'il a consommé. C'est quand même une autre game ici.

Pourtant, ma target actuelle est une française à Montréal depuis 2 ans seulement. Mais peut être qu'elle s'est très bien adaptée
Salut Mosby,

Je me suis rendu compte il y a 2 jours que je n'avais pas répondu à ton MP d'il y a 3 mois. Toutes mes excuses, je vais réparer ça c'est promis.

Tu trouves les QCoises "offensives" ? Wow... je sais pas d'où elles sortent dans ce cas, parce qu'ici, c'est la même que les Françaises (attentistes), en bien plus agréables tout de même.

Avant d'habiter à QC, je pensais que ça allait se passer comme tu l'écris, mais maintenant que ça fait 1 an que j'y suis... non clairement je ne trouve pas le moins du monde. Je trouve qu'elles n'ont rien d'offensif et pourtant je suis entouré de filles, tout le temps, tous les jours, à chaque moment où je suis en dehors de chez moi.

J'ai même un pote player (un mec qui sortait tous les soirs et qui abordait tout le temps) qui a quitté QC en disant que c'était une des pires place (MTL inclus) qu'il avait visité au Canada pour draguer et que les QCoises étaient frileuses et coincées.

Je suis vraiment surpris de ton témoignage... Je trouve en plus de cela que la police de la pensée pèse un poids énorme sur le jugement que les uns ont envers les autres. Un jugement qui ne sera jamais dit ouvertement, mais un jugement dont les règles tacites de la vie en société s'occupent de poser.

Je n'ai jamais connu une seule QCoise qui ait pris les devants avec moi et de toutes celles que je connais, pas une seule s'est déjà exprimé pour dire qu'elle pouvait prendre les devants et jamais une seule ne m'a déjà dit quoi que ce soit d'engageant pour aller plus loin (et pourtant, j'ai su par d'autres moyens que certaines étaient attirées). Du peu de QCoises que j'ai connu intimement, elles sont les plus timides que j'ai rencontré.

Ne te méprends pas, je ne dis pas que tu dis n'importe quoi, tu as ton expérience et je l'entends, mais sincèrement, je ne reconnais pas la province que tu décris, j'y reconnais seulement le "cliché" véhiculé outre-atlantique.

D'ailleurs, après avoir rencontré Croustibat, qui lui aussi habite MTL, tout comme toi, il partage mon avis pour dire que les QCoises n'ont rien du cliché de la femme "offensive" en séduction.
Et des mots d'une de mes amies française : Qcoises, Françaises ; c'est kif kif.

Mon sentiment, c'est qu'il est très difficile de draguer en dehors d'endroits connotés "rencontres et assimilés", comme les clubs et les bars de nuit, car le poids du harcèlement et du féminisme est partout.
__________________
HANNEMAN, OU LE MÉCHANT DU FORUM.

Mon nouveau journal :
Run salmon, run...

Mon 1ier journal :
Car le bonheur ce n'est pas les autres

SI TU VEUX QUE LES CHOSES CHANGENT, TRAITE LA SOURCE DU PROBLEME PAS LE(S) SYMPTOME(S)

Dernière modification par Hanneman ; 12/09/2019 à 04h30
Réponse avec citation
  #17  
Vieux 13/09/2019, 03h03
Mosby Mosby est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: janvier 2017
Localisation: Montréal
Messages: 280
Par défaut

Pas de soucis. Je crois que j'avais mis du temps pour répondre au tiens également.

C'est à mon tour d'être extrêmement surpris par ton partage. Je connais plusieurs français ici qui sont assez unanimes pour dire qu'ils n'ont jamais autant "pogné" depuis qu'ils sont à Montréal et qu'il est beaucoup plus facile de conclure ici. En France, il y a cette mentalité des françaises qui peuvent parfois feindre l'indifférence pour faire ramer le mec. Jamais je n'ai vécu ça à Montréal avec des québécoises. J'ai plusieurs autres anecdotes du même style que celle avec la femme avec qui j'ai été boire un porto.

En presque 5 ans ici, j'ai eu 3 à 4 fois plus de partenaires qu'en France jusqu'à mes 30 ans. Bien-sûr, tu me diras que si j'en avais eu qu'une en France, ça n'a rien d'exceptionnel . Même si une expatriation change la personne que nous sommes, je ne pense pas avoir changé autant que ça et que seule mon évolution puisse expliquer ce succès soudainement plus important que celui que j'avais en France.

Par contre, je tiens à préciser que je parle ici exclusivement de québécoises rencontrées sur des sites et applications de rencontre. J'en ai jamais rencontré dans la vraie vie et ne me suis jamais fait dragué dans la vie de tous les jours. Est ce que ce facteur pourrait expliquer nos expériences divergentes?

Ne serait ce que ce soir, j'ai engagé la discussion avec une québécoise sur un appli de rencontre, et au bout d'une petite heure de conversation, la fille m'a donné son cellulaire en me proposant d'aller boire un café pour voir si ça clique et m'a clairement annoncé qu'elle était là pour trouver de l'amitié avec bénéfices. Pour moi, ceci un comportement libéré, assumé et offensif.

Je ne sais pas dans quelle tranche d'âge tu te situes, mais je rencontre que des femmes dans la trentaine. Je ne sais pas si la génération peut influer sur ces comportements?

Comme je l'ai précisé avant, je parle de Montréal uniquement qui est une ville à part. J'ai passé 15 mois à Sherbrooke avant, et je n'ai pas vécu là bas ce que je vis à Montréal. Je pense qu'il y a un micro climat dans cette ville par rapport au reste de la province. Par exemple, l'homosexualité à Montréal est très acceptée et les homosexuel(les) s'affichent sans tabou, chose qui n'était pas le cas lors de mon passage à Sherbrooke. Montréal est pour moi une ville où le sexe est extrêmement présent et accepté et je pense que cela influe beaucoup sur le comportement des individus.

Croustibat m'avait écrit pour me proposer d'aller boire un verre. Ce serait quelque chose de sympa à faire pour échanger davantage sur le sujet et nos expériences.
Réponse avec citation
  #18  
Vieux 15/09/2019, 14h58
Mosby Mosby est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: janvier 2017
Localisation: Montréal
Messages: 280
Par défaut

Petit update:

Les échanges avec cette fille sont toujours aussi réguliers mais j'ai encore eu droit à des remarques négatives sur la gente masculine. Je passerai les détails de la conversation mais je lui ai fait remarqué qu'elle tenait des propos dégradants sur les hommes de façon très redondante et qu'elle renvoyait vraiment l'image de quelqu'un qui n'est pas encore prêt à se lancer dans une nouvelle fréquentation.

Elle m'a répondu que j'avais une image d'elle biaisée et que ce n'était pas parce qu'elle avait une mauvaise image des hommes qu'elle n'y croyait plus. Elle a ajouté qu'elle avait envie de rencontrer un homme qui comprendrait son point de vue car cela fait partie de son parcours et qu'elle attend juste qu'on lui montre que son image des hommes est fausse plutôt qu'être jugée.

Elle a enchainé en me disant qu'au resto, elle avait passé une très bonne soirée avec moi et que jamais elle s'est dit que j'étais comme les autres, et que sa vision des hommes ne l'empêchait pas d'avoir envie d'apprendre à me connaitre. Elle en a profité pour me dire que j'avais beaucoup de conversation mais que j'en dévoilais peu sur moi et que je me donnais un genre trop mystérieux.

Nous nous sommes finalement revus samedi après midi. Elle m'avait proposé d'aller boire un verre, mais j'avais prévu d'aller à un évènement sur le tatouage à Montréal. Je lui ai proposé de m'accompagner. Elle a tout de suite accepté. Ce fut un agréable moment avec pas mal de complicité.

Cette fois-ci, j'ai pu kinoter, par exemple en la prenant par la taille afin de la mettre à une place plus appropriée pour qu'elle puisse voir un tatoueur en action, ou des mains dans le dos devant les différents stands, ou pour lui parler dans l'oreille.

À la sortie de l'expo, elle n'avait clairement pas envie de partir. Je lui ai proposé d'aller souper dans un excellent restaurant italien. Contrairement au dernier restaurant où un chanteur était présent et rendait difficile les discussions, ce restaurant était très intimiste et silencieux. J'ai trouvé les échanges beaucoup plus agréables que la fois précédente. J'ai essayé de poursuivre les kinos, en lui mettant ma main sur la joue alors qu'elle se moquait de moi. Idem en sortant du resto lorsque j'ai mis ma main sur sa nuque alors qu'elle me taquinait.

Au moment de nous dire au revoir, je n'avais pas l'intention de l'embrasser puisqu'elle m'avait partagé dans nos premiers échanges le fait que les hommes d'aujourd'hui étaient trop pressés, voulaient conclure trop vite et que les gens ne prenaient plus le temps d'apprendre à se connaitre avant de passer à la vitesse supérieure. J'ai cependant fait un petit test. Au moment de lui dire au revoir, je l'ai prise par la taille et je me suis approché doucement d'elle de façon à être autant à mi distance de la bise que du baiser. J'ai pu noter qu'elle s'est approchée aussi lentement que moi et dans une position similaire. Je pense que j'aurais pu KC.

Une fois rentrés, on a échangé pendant une bonne demie-heure sur messenger pour faire suite à un sujet de conversation que nous avions eu au restaurant. Cela lui a permis de me parler des zones de son corps les plus sensibles aux "papouilles". Même si c'est très soft, il y a un peu de sexualisation qui s'installe dans nos échanges.

Lors d'une autre conversation messenger, elle me racontait que son voisin était en train de coucher avec une fille et qu'il était assez intense... Je lui ai répondu qu'il avait raison et qu'il fallait l'être de temps en temps, ce à quoi elle m'avait répondu qu'elle n'avait jamais dit le contraire. Elle m'avait aussi parlé de ses 2 amies un peu soûles vendredi soir qui parlaient de leurs vies sexuelles sur le balcon et que tous les voisins devaient entendre. J'ai plaisanté et l'ai taquiné en disant que ses amies étaient des femmes modernes et libérées et qu'elle me semblait beaucoup plus sage que ses amies. Elle m'avait répondu qu'on pouvait être libérée sexuellement sans le crier sur tous les toits.

J'ai un peu la sensation de marcher sur des oeufs pour sexualiser vu sa piètre opinion des hommes, qui se résume pas mal à des êtres qui ne pensent qu'à baiser tout ce qui bouge le plus rapidement possible. Je ne suis déjà pas doué à la base pour sexualiser

Vu qu'au moment de la bise pour nous dire au revoir, elle m'a dit "aurai je la chance de te revoir?", la porte est clairement ouverte pour un autre rendez vous. J'ai toujours une petite réticence à cause de sa vision des hommes, mais ses explications sur cette dernière l'ont un peu diminué et je dois avouer que j'ai trouvé ce deuxième rendez vous bien plus agréable que le premier.
Réponse avec citation
  #19  
Vieux 16/09/2019, 09h09
Sex friend only Sex friend only est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: juillet 2019
Messages: 438
Par défaut

Bravoooooo

Tout est excellent dans ta démarche et surtout le kino multiple qui passe bien , la complicité et les taquineries !!!

Ne pas la kc, ça peut aussi lui donner une image de mec sérieux pour une ltr....

La sexualisation par message est bien aussi !!

Je pense qu elle t apprécie de plus en plus etveut y croire !!

Donc ne la déçois pas, continue ton game fun et léger et essaie de kc...

Pour fc, prends ton temps, ne la brusque pas !!
Réponse avec citation
  #20  
Vieux 16/09/2019, 14h59
Avatar de Victor Newman
Victor Newman Victor Newman est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: septembre 2019
Messages: 479
Par défaut

Citation:
Au moment de nous dire au revoir, je n'avais pas l'intention de l'embrasser puisqu'elle m'avait partagé dans nos premiers échanges le fait que les hommes d'aujourd'hui étaient trop pressés, voulaient conclure trop vite et que les gens ne prenaient plus le temps d'apprendre à se connaitre avant de passer à la vitesse supérieure.
Attention quand même à ce genre de poncif, c'est vu et revu le cas du mec qui s'inhibe suite à des déclarations féminines de grande vertu, et qui finit par se faire éjecter sur cette base.

Au final ce qui compte c'est de ne pas prioriser le sexe sur la relation.
Ne pas agir différemment avant et après avoir couché, bref être congruent.


Citation:
qui se résume pas mal à des êtres qui ne pensent qu'à baiser tout ce qui bouge le plus rapidement possible.
Te laisse pas prendre là dedans, t'es déjà dans le mal avec ce genre de rhétorique.
Si on devait attendre que les femmes se bougent l'humanité se serait éteinte avant homo sapiens.
Faut arrêter de se laisser piéger par un argument aussi faible et culpabilisant.
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 05h24.