Art De Seduire   Retourner sur ArtDeSeduire.com - Techniques et Conseils en séduction
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 10/03/2019, 06h45
Mosby Mosby est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: janvier 2017
Localisation: Montréal
Messages: 280
Par défaut Nouvelle date sans parvenir à sexualiser

Salut à tous,

Après mon topic sur le message à envoyer après une date qui a généré un petit débat, je reviens à nouveau suite à une nouvelle date au cours de laquelle je ne suis encore pas parvenu à sexualiser. Je suis preneur de conseils. Voici le contexte et le déroulement de la date:

Samedi matin, j'ai proposé une date à ma target pour le soir même. Proposition qu'elle a accepté immédiatement. Je l'emmène dans un bar à cocktail chic qu'elle ne connait pas.

Arrivé sur le lieu de rendez vous, la fille me plait énormément et m'intimide.

Elle est française comme moi (nous sommes à Montréal). Les sujets de conversations coulent tout seul, beaucoup de points communs suite à nos expériences d'expatriation.

Quand la serveuse arrive une fois notre verre vide, c'est ma date qui me demande si je veux reprendre un autre verre (idem que lors de ma dernière date).

À ce moment, je repense à vos commentaires de sexualisation et de KC. Mais je ne parviens pas à le faire. Je suis quelqu'un avec de la conversation, mais dans ce registre, je perds tout naturel et spontanéité.

Je la lance sur les différences dans les relations homme-femme au Québec versus France et sur les applis de rencontre. Elle me raconte des expériences cocasses comme par exemple d'un gars qui avait déjà apporté sa brosse à dent chez elle au bout d'une semaine, on parle du fait que des applications sont plus axées cul que relation sérieuse etc. Mais je ne parviens pas à amener de la sexualisation; gros échec.

J'essaie la technique du "à deux". Elle me parle de façon indirecte d'un désir d'enfant en me disant que tant qu'il n'y a pas d'enfants, la distance avec la famille est facile à gérer. Je note une petite inspection de ma réaction de sa part à ce moment. Elle me parle aussi du fait que beaucoup de couple au Québec n'emménagent pas ensemble et vivent chacun chez eux. Il y a un blanc durant lequel j'ai senti qu'elle attendait que je commente. Mais encore une fois, échec. À part ces choses finalement superficielles et banales, aucune sexualisation ou registre de discussion allant sur le terrain de la suggestion d'une intimité.

Niveau kino, je lui ai touché qu'une seule fois l'épaule lors d'un moment où nous rigolions. Rien de plus

Au bout de 3 heures, les serveurs font le forcing pour qu'on recommande un 3ème verre, mais à 16$ le cocktail, on refuse. Sous l'insistance des serveurs, elle me dit que l'on va quand même y aller.

On sort devant le bar. Un gros blanc. Personne ne bouge et ne parle. Je lui dit donc que ça serait bien que l'on se revoit. Elle me dit "oui, pour parler de nos expériences québécoises". Je lui réponds "ou autre, surtout toi avec tes nombreux voyages. Elle me répond en rigolant de façon un peu gênée "on n'est pas obligé de tout dire, il y a des choses à oublier". On reste tous les 2 sans bouger pis elle finit par me demander par où je pars. Je lui donne une direction et elle me dit que c'est son chemin. On marche ensemble. Arrivé au carrefour pour aller chez elle, elle me dit que c'est dans telle direction qu'elle va pour rentrer et me fait comprendre que nos chemins s'arrêtent là.

On se fait la bise pour se dire au revoir. Je lui mets ma main sur la taille et elle met sa main sur mon épaule. La deuxième bise fut cependant un peu plus longue dans le sens où nous avons laissé nos joues collées l'une contre l'autre un petit plus longtemps que lors d'une bise normale. Mais pas de KC. Je me demande encore si, entre le moment tous les 2 plantés devant le bar et cette bise, je n'aurais pas eu possibilité de KC

En colère après moi, je lui écris le message suivant en rentrant"
Moi "Même si tu n'avais pas loin, j'espère que tu es bien rentrée. Peux tu me donner ton numéro afin de sortir de ce supermarché?" (référence à notre discussion sur les applis de rencontre).
Elle (30 secondes plus tard) "oui bien rentrée, safe and sound. 438 xxx xxxx. Au rayon fruits et légumes" (private joke liée à la discussion lors de la date)
Moi (par texto) Private joke en référence aux fèves de tonka, ingrédient du cocktail que nous avons découvert ensemble".
Elle "Haha honnêtement, je vais en chercher aux prochaines courses"
Moi " tu aimes cuisiner et expérimenter?"
Elle " Plutôt je réapprends à cuisiner après des années de take away et toujours dans l'expérimentation oui! Pas toujours réussi mais toujours plaisant"
Moi "Tu me feras goûter "
Elle " À tes risques et périls "
Moi "j'ai développé et augmenté mon coefficient de tolérance et d'ouverture" (autre private joke en lien avec un vrai débat que l'on a eu sur la façon dont une expatriation transforme les gens).
Elle "Hehe je n'en doute pas"
Moi "Je ne vais pas te faire veiller plus tard. Passe une bonne nuit "
Elle "Déjà à moitié endormie Bonne nuit à toi"

(J'avais remarqué que ses réponses étaient de plus en plus longues à venir).

J'ai l'impression d'être complètement passé à côté de ma date et que j'ai loupé le coche et que je ne la reverrai sûrement pas.

Aucun sujet de conversation s'est avéré propice à une sexualisation ou des kinos en 3h de date. Ma question est la suivante: comment sexualisez vous? Comment amenez vous les kinos? Comment auriez vous fait dans cette date?

Et surtout, comment rattraper cette date ratée pour la revoir?

Dernière modification par Mosby ; 10/03/2019 à 06h49
Réponse avec citation

Découvrez notre produit :
  #2  
Vieux 10/03/2019, 09h53
Avatar de Homer
Homer Homer est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: octobre 2014
Messages: 2 358
Par défaut

Je dirais 50/50. C'est du classique mais tu te mets tellement de pression...

La sexu, si tu la places au mauvais moment, ça peut être contre-productif. Sois naturel, souriant et essaie de profiter du moment, ça semble déjà un bon début.

Pour répondre sur des exemples...
T'as de la sexu-compliment, genre tu complimentes son jeans qui met ses formes en valeur.
T'as de la sexu non-verbale où tu lui bouffes les lèvres du regard pendant un blanc.
Existe aussi le combo fatal, tu parles vacances, relaxation et t'amènes une conversation massages.

Calibre en fonction de la fille.

Elle t'a donné son numéro. Rien ne t'empêche de proposer un deuxième rdv. Puisque vous avez parlé cuisine, c'est peut-être le moment de montrer ce que vous savez faire
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 10/03/2019, 11h41
Avatar de Snake
Snake Snake est déconnecté
Confirmé
 
Date d'inscription: octobre 2014
Localisation: Bruxelles
Messages: 747
Par défaut

À force de trop penser séduction, game, sexualisation (y'a qu'à compter combien de fois reviens ce dernier mot), je dirais que tu en oublies les bases d'un bon rendez-vous : un moment détente où on laisse de côté notre substance grise pour faire place à l'émotionnel.

Tu es trop axé sur les détails et te focalises trop sur le résultat. La preuve, c'est que tu as tout retenu pour nous l'exposer. Mon conseil serait de desserer le poing et de débrancher ton tronc cérébral pendant ton rencard, et tu verras que les procédés naturels de la séduction viendront tout seul à toi.

Et si tu veux vraiment un exemple simple de kino efficace : celui des bracelets. Avec moi c'est radical ! Demande-lui s'ils ont une histoire, et pendant qu'elle s'explique tu lui pique doucement sans être oppressant, jusqu'à le passer à ton propre poignet. C'est fun et ça déroule le tapis rouge pour les jeux de mains, jeux de vilains.

Testé et approuvé vendredi soir ; après lui avoir piqué son bracelet j'ai discrètement collé ma main à son avant-bras. Trois minutes plus tard je lui caressais doucement l'avant-bras. Puis la main. Puis elle l'a fait également. Etc etc. Le KC a été assuré une heure plus tard. J'ai encore son bracelet à l'heure où j'écris ces lignes.
__________________
Mon propre guide pour Tinder ! > [ Guide ]
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 10/03/2019, 12h16
Mosby Mosby est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: janvier 2017
Localisation: Montréal
Messages: 280
Par défaut

Merci pour vos retours

J'ai vraiment apprécié le rendez vous et n'ai pas vu passer ces 3h, mais quand la fille me plait vraiment (chose rare), je me mets à tout intellectualiser et une liste de choses à faire durant la date apparait. J'ai vu passer vos critères HB et ne saurai mettre un chiffre derrière, mais quand nous sommes entrés dans le bar, plusieurs mecs se sont retournés sur elle pour la dévorer des yeux. Je ne peux pas m'empêcher de me dire que je vise trop haut.

Je prends note de ces sujets pour sexualiser et de la technique du bracelet (bien qu'il faille qu'elle en ait un ).

Je vais lui écrire aujourd'hui en lui proposant une nouvelle activité à une date et horaire précis. Si elle accepte, je tâcherai d'être plus naturel en me disant que si elle est là, son intérêt l'est également. Je garderai l'aspect cuisine pour une 3ème date pour que l'on se voit dans un contexte plus intime.

J'espère simplement qu'un numéro communiqué à la fin du premier rendez vous est synonyme de volonté d'un deuxième rendez vous (non amical).

Dernière modification par Mosby ; 10/03/2019 à 12h19
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 10/03/2019, 14h20
Avatar de Staf
Staf Staf est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: janvier 2014
Messages: 1 987
Par défaut

Tu as l'air clairement gèné, et le contexte n'aide pas. Parfois c'est dur en public de faire de l'escalation à cause de notre timidité et/ou la pression qu'on se met, en plus du regard des autres .

Pourquoi ne pas lui proposer un date chez toi ? Déjà ça t’ôtera la pression de faire l'escalation en public, et si elle accepte c'aller chez toi ça te prouvera encore plus qu'il y'a certainement moyen.
__________________
Le journal sur mon apprentissage du game :
[J]Staaze

Mon journal acutel :
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 10/03/2019, 14h49
Mosby Mosby est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: janvier 2017
Localisation: Montréal
Messages: 280
Par défaut

N'ayant pas réussi à escalader au premier rendez vous, je me sentirais encore plus gêné de la voir chez moi ou chez elle au deuxième rendez vous. Le gap serait très/trop important pour moi. On s'entend que si un gars invite une fille à venir chez lui et qu'elle accepte, le but ne sera pas de jouer aux billes. L'escalade devra être ultime jusqu'au FC. Me connaissant, je sais que la pression sera bien trop grande.

Je sais que c'est dans la tête car lorsqu'il s'agit de filles que je rencontre juste pour un coup d'un soir ou une relation fuckfriend, je suis beaucoup moins inhibé, suis beaucoup plus détaché et arrive à mes fins. Mais dès que je rencontre dans le but d'une relation conventionnelle, tout s'écroule.

Surtout qu'il s'agit ici d'une HB de haut niveau (du moins pour moi) et j'ai conscience qu'elle n'a qu'à se baisser pour saisir les opportunités. Je pense qu'il faut une game parfaite avec ce genre de filles.

Quand j'ai envoyé le message en lui demandant son numéro, c'était pour moi
un all in. Je ne m'attendais pas à ce qu'elle me le donne et je me serai su fixé et du pour passer à une autre target.
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 10/03/2019, 15h45
Avatar de Oncle Barney
Oncle Barney Oncle Barney est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: novembre 2012
Localisation: Bordeaux
Messages: 16 609
Par défaut

Ton problème se résume à ça:
Citation:
Envoyé par Mosby Voir le message
Surtout qu'il s'agit ici d'une HB de haut niveau (du moins pour moi) et j'ai conscience qu'elle n'a qu'à se baisser pour saisir les opportunités. Je pense qu'il faut une game parfaite avec ce genre de filles.
Ton état d'esprit découlant de ce système de croyances engendre tous les comportements et pensées que tu décris.

Il faut aller à la source pour corriger ça. Agir sur les symptômes ne résoudra rien très probablement.

C'est un travail introspectif de fond, tout comme tes autres SOS le laissent penser. Tu aurais tout intérêt à le mener au travers d'un journal selon moi.

A toi de voir.
__________________
Appelez moi Barney tout court
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 10/03/2019, 16h11
Mosby Mosby est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: janvier 2017
Localisation: Montréal
Messages: 280
Par défaut

Comment es tu parvenu Barney a avoir autant d'assurance avec une fille bien mais classique qu'avec une femme qui sort du lot?

Quel est ce principe de journal? Ouvrir un seul topic personnel dans lequel retracer toutes mes dates?
Réponse avec citation
  #9  
Vieux 10/03/2019, 16h36
Avatar de Oncle Barney
Oncle Barney Oncle Barney est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: novembre 2012
Localisation: Bordeaux
Messages: 16 609
Par défaut

Citation:
Envoyé par Mosby Voir le message
Comment es tu parvenu Barney a avoir autant d'assurance avec une fille bien mais classique qu'avec une femme qui sort du lot?
Déjà, ça n'est pas une question d'assurance mais de naturel.

Ensuite, se méfier des apparences. Une fille peut être à tomber vu de l'extérieur, mais ça cache énormément de soucis derrière, comme pour n'importe qui. C'est le principe d'arrêter d'idéaliser les gens. C'est faire rentrer le sens critique dans la donne.

Je parle ici du point de départ, quand tu ne connais pas ou peu la fille (ce qui est ton cas).
Ca n'est pas la même chose quand tu vis un truc intense avec une fille (un truc partagé of course) et que tout ton être réclame son contact. Là ça devient rock n roll à gérer si la relation ne se fait pas naturellement, sans réfléchir.

Alors tout ça tourne autour de l'estime que tu te portes, on va pas s'en cacher, puisqu'en donnant une certain valeur à l'autre, il y a le sous entendu de la valeur que tu te donnes avec laquelle tu compares.
Ca ne veut pas dire d'avoir forcément une valeur haute de soi, c'est de cultiver l'humilité, de se dire que personne n'est parfait, qu'on a le droit de faire des erreurs, que ce n'est pas ça qui nous définit. Et ça vaut évidemment pour les autres. Et en cultivant ton rapport à toi même, tu modifies ton rapport aux autres. D'où ma suggestion de faire ce travail là.
Citation:
Envoyé par Mosby Voir le message
Quel est ce principe de journal? Ouvrir un seul topic personnel dans lequel retracer toutes mes dates?
Tu narres tes histoires, tu fais des retours dessus, tu les réfléchis, sans systématiquement demander de l'aide. Et ça donne un fil rouge, ça permet de relever les choses qui se répètent, ça met en lumière ton identité et tes défauts.
__________________
Appelez moi Barney tout court
Réponse avec citation
  #10  
Vieux 10/03/2019, 16h42
Avatar de Staf
Staf Staf est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: janvier 2014
Messages: 1 987
Par défaut

Citation:
Envoyé par Mosby Voir le message
N'ayant pas réussi à escalader au premier rendez vous, je me sentirais encore plus gêné de la voir chez moi ou chez elle au deuxième rendez vous. Le gap serait très/trop important pour moi. On s'entend que si un gars invite une fille à venir chez lui et qu'elle accepte, le but ne sera pas de jouer aux billes. L'escalade devra être ultime jusqu'au FC. Me connaissant, je sais que la pression sera bien trop grande.

Je sais que c'est dans la tête car lorsqu'il s'agit de filles que je rencontre juste pour un coup d'un soir ou une relation fuckfriend, je suis beaucoup moins inhibé, suis beaucoup plus détaché et arrive à mes fins. Mais dès que je rencontre dans le but d'une relation conventionnelle, tout s'écroule.

Surtout qu'il s'agit ici d'une HB de haut niveau (du moins pour moi) et j'ai conscience qu'elle n'a qu'à se baisser pour saisir les opportunités. Je pense qu'il faut une game parfaite avec ce genre de filles.

Quand j'ai envoyé le message en lui demandant son numéro, c'était pour moi
un all in. Je ne m'attendais pas à ce qu'elle me le donne et je me serai su fixé et du pour passer à une autre target.
Sérieux, je sais que c'est dur, mais arrête de te prendre la tête, soit toi-même écoutes-toi, tu te mets une pression de fou, genre si ça foire c'est forcément de ta faute. Tu la connais à peine, ce ne va pas être la future mère de tes enfants, désacralise-la, même si c'est une hb 10, c'est un humain comme toi, comme moi.

Dans la vie y'a ceux qui cherchent les problèmes, et ceux qui cherchent les solutions, toi au lieu de savourer ce que beaucoup aimerais vivre, tu te prend la tête.

Tu veux qu'on te donne la solutions miracle ? En public tu arrives pas, et chez toi ou chez elle, tu y'arriverais pas non plus.

Là tu es un peu ton pire ennemi, et j'ai bien peur qu'en continuant dans sa démarche passive et résigné, tu te tire une balle dans le pied.
__________________
Le journal sur mon apprentissage du game :
[J]Staaze

Mon journal acutel :
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 05h02.