Art De Seduire   Retourner sur ArtDeSeduire.com - Techniques et Conseils en séduction
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 07/02/2019, 21h09
Garibaldi Garibaldi est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: fvrier 2016
Messages: 99
Par défaut Compliqué : fille intéressée mais en couple.

Bonjour.
Je suis venu sur ce site il y a 3 ans, depuis j'ai connu diverses aventures, et me revoilà.
J'ai 52 ans, divorcé depuis longtemps, je fais un métier que j'aime bien, dans une bonne ambiance de travail (collègues sympas, on se connaît depuis longtemps, etc).
Je vais essayer de résumer mon problème, mais je vais faire un peu long donc je remercie ceux et celles qui vont me lire...

Il y a quelques mois une jeune femme est arrivée dans la boîte. Je vais l'appeler Elodie. Pour l'instant en CDD, mais CDI pour bientôt. Elle est assez jolie, et ne fait pas on âge (elle a 30 an, je la croyais plus jeune). Mais très très réservée, très timide et surtout très émotive, en fait pendant ses 1ers mois elle ne parlait à personne. Et puis nous avons beaucoup sympathisé, au départ je ne la voyais que comme une collègue. Nous passions de longs moments à discuter seuls à la pause de midi, au début elle me demandait des conseils professionnels, et petit à petit elle m'a fait comprendre qu'elle se sentait bien avec moi, qu'elle était timide avec tout le monde sauf avec moi. Elle me complimentait tout le temps.
Au début je me disais : c'est étrange, d'habitude les femmes, même intéressées, envoient des séries de messages et de contre-messages au début d'une relation (des "oui" suivis de "non")... et que là je n'avais eu aucun "contre-message" : bref tout me paraissait aller assez bien.
Juste avant Noël je lui ai demandé son 06. Je me rappelle que lorsque j'ai rentré son numéro, elle a regardé par dessus mon épaule : "Il n'y a pas d'autre Elodie dans ton répertoire j'espère !" Au début nos textos consistaient essentiellement à s'envoyer nos voeux et à s'échanger quelques nouvelles. Je la laissais plutôt prendre l'initiative.
Puis début janvier elle s'est de plus en plus confiée à moi, on prévoyait des sorties, on s'échangeait des bouquins, etc. Sortie d'abord repoussée parce que sa mère avait besoin de la voir ce jour-là, puis le 2nd rdv prévu (à on initiative), elle m'envoie un texto d'annulation. Lorsque je la revois le lendemain, elle me dit qu'elle a un mec, plus âgé que moi, que c'est comme ça elle aime les mecs plus âgés qu'elle.
Et là toutes les séries de "messages - contre-messages" que je n'avais pas eues, ça m'est tombé dessus d'un coup !
Elle se met à me parler de son mec, elle avait l'air complètement perdue. Le type vit à 400 km, ils se voient peu, il est marié, lorsqu'elle le voit c'est chez lui (le mec fait croire à sa femme que c'est une amie, elle dort dans la chambre d'amis les rares fois où elle va chez lui), mais il l'espionne tout le temps par téléphone (en fait, le type lui demande d'allumer son téléphone une grande partie de la journée, pour écouter ce qu'elle fait lorsqu'elle bosse, il lui demande des comptes sur ses sorties... bref un malade). Elle me dit qu'elle n'en peut plus de cette situation, que de toute façon le mec ne va jamais quitter sa femme, et que même s'il l'a quittait elle ne se voit pas faire sa vie avec lui. Elle me le décrit comme un pervers narcissique, qui la considère comme un objet, et dont elle a du mal à se débarrasser.
Et en même temps elle me décrit comme un type très différent de lui, qui a beaucoup plus de qualités que lui.
Un week end je lui envoie un mail lui disant que cette situation me fait souffrir, qu'il vaudrait mieux qu'on prenne nos distances. Elle ne l'interprète pas comme je pensais : elle me répond qu'elle savait que j'avais des sentiments pour elle, qu'elle ne veut pas me faire souffrir, etc... MAIS qu'elle veut qu'on continue à se voir, parce qu'elle aime discuter avec moi.
Dans les semaines qui ont suivi, j'ai alterné les journées où je l'évitais, mais à chaque fois elle me bombardait de SMS pour qu'on se voit, à la pause de midi ou à la sortie du boulot, pour discuter un peu. Ce à quoi je répondais tantôt par un silence radio (qui avait le don de l'agacer, et m'assurait d'avoir une salve de SMS dans la foulée), tantôt par des allusions coquines à double sens (ce qui la faisait marrer).
Il se trouve que nous avons découvert que nous avons un ami commun.
Le jour de mon anniversaire, elle voulait absolument me voir, et moi je l'évitais pour continuer mon Freeze Out. Mais elle m'a bombardé de SMS toute la journée, du coup je suis allé la voir à la fin du boulot... et là surprise : elle avait un cadeau pour moi ! (L'ami commun lui avait dit ma date d'anniversaire, et ça faisait une semaine qu'elle m'avait acheté ce cadeau) J'ai failli fondre en larmes, je l'ai serrée dans mes bras. Donc du coup fin du Freeze Out (je ne pouvais pas faire autrement). De plus elle m'a dit qu'elle n'avait pas revu son mec depuis Noël, qu'il était venu chez ses parents mais que ceux-ci ne voulaient plus le voir, qu'il l'avait invitée à venir passer un week end chez lui mais qu'elle avait refusé. Qu'il est devenu très con, qu'elle l'a envoyé balader.
Le lendemain elle a demandé à notre ami commun de m'inviter à une sortie ciné (une idée à elle). J'ai pas mal discuté avec cet ami, il m'a dit qu'elle lui parle très souvent de moi, qu'elle lui dit qu'elle s'entend bien avec moi. Et cet ami commun rajoute qu'elle lui parle très peu de son mec, si ce n'est en des termes très négatifs. Bref en gros il me dit qu'il suffit juste d'être un peu patient, mais que ça va plutôt dans le bon sens pour moi. Il me dit aussi que je connais plein de choses sur elle qu'il ne savait même pas, ce qui signifie qu'elle a vraiment beaucoup plus confiance en moi qu'en n'importe qui d'autre. Durant quelques jours on passait des heures au téléphone à se parler le soir (c'est elle qui me demandait de l'appeler).

Mais ensuite elle a complètement changé d'attitude : le type venait à nouveau l'espionner sans arrêt, elle ne savait plus quoi faire, et il l'invitait à nouveau. Un jour elle est venue ver moi pour discuter, et elle m'a mis on téléphone sous le nez : le type l'écoutait depuis 2 heures, il ne raccrochait toujours pas, alors qu'elle était en plein boulot (en gros le type l'avait appelée en l'obligeant à rester en ligne, uniquement pour l'espionner). Et là elle me dit "Ne t'inquiètes pas, je l'ai mis en silencieux on peut discuter". Et elle me sort que le type lui a avoué qu'il avait accès à tous les numéros de qui elle recevait des appels ou des messages, ou vers qui elle envoyait des appels ou des messages (je ne sais pas trop comment il fait, mais apparemment le téléphone est à son nom, et il a mythoné l'agence de téléphonie pour avoir accès à ça).
Et là je lui ai sorti : "J'aimerais avoir le talent d'un manipulateur", et je suis parti je l'ai laissée plantée là.
Donc nouveau Freeze Out de ma part. Et nouvelles salves de SMS de sa part.
Résultat : lundi dernier elle vient me voir en insistant pour que j'installe whatsapp, pour qu'on puisse s'envoyer des messages et s'appeler sans que le type s'en rende compte. Et elle me propose qu'on se fasse une sortie cinéma. Elle a pu avoir des billets gratos par un ami, c'est elle qui m'invite.
Notre sortie était prévue ce soir. Mais hier matin (NB : le mercredi et le jeudi elle n'est pas sur le même lieu de travail que moi), elle me téléphone pour décommander (raison très valable que je ne peux pas expliquer ici, et je connaissais cette raison ça m'étonnais qu'elle me propose ce soir-là, c'est elle qui ne s'en rappelait plus). Je lui dis : "Pas de problème", elle me réponds : "Par contre comme je ne pourrai pas profiter de ma place de ciné je peux te l'offrir, comme ça toi tu en profiteras" - Moi "Ok si tu veux on peut se voir ce soir après le boulot, comme ça tu pourras me passer le billet" - Elle : "Ok super !"

Hier soir, donc, on se voit. Je lui propose d'aller boire un pot. Et là elle se rend compte qu'elle a oublié le billet de ciné : "Bon, ben, après on passera chez moi pour aller le chercher !"
On discute beaucoup dans le bar, puis je lui propose un resto. On va au resto. On reste des heures à discuter, de nos goûts respectifs sur un peu de tout (la bouffe, les voyages, les relations hommes-femmes).
Puis ce connard (son mec) l'appelle à deux reprises. Le type voulait absolument la mettre "sur écoute" comme il a l'habitude de le faire. Elle répond à chaque fois rapidement en l'envoyant balader, et en lui faisant croire qu'elle est au ciné. Puis en raccrochant et en me regardant : "je déteste mentir".
MAIS du coup elle a commencé à culpabiliser. Elle m'explique qu'elle va le voir quand même ce week end, que depuis quelques temps il est devenu très gentil, que peut-être ça va marcher entre eux.
Puis changement d'attitude : on va à pied jusqu'à son appart, elle me fait monter chez elle, et on discute encore un moment... dans sa chambre (elle assise sur son lit, moi assis devant elle, de temps en temps elle va à la fenêtre pour me montrer la vue sublime qu'elle depuis son appart, etc).
J'ai senti que ce n'était pas le moment de tenter quoi que ce soit, qu'en ce moment elle est perdue, qu'elle ne sait pas où elle en est, que ça va tantôt dans un sens tantôt dans un autre, qu'il vaut mieux qu'elle ait la vision gros connard d'un côté, gentleman de l'autre.
Mais je me suis peut-être trompé... Je ne sais pas... Là pour l'instant le mec a repris la main, il va la voir ce week end, évidemment ça me fout les boules, mais en même temps je repense à ce qu'elle me disait mi-janvier : quand il veut la revoir, il fait toujours le gentil, mais quand ils se voient, ça se passe mal.

Dernière modification par Garibaldi ; 13/02/2019 à 19h29
Réponse avec citation

Découvrez notre produit :
  #2  
Vieux 07/02/2019, 21h15
Avatar de Ted69
Ted69 Ted69 est connecté maintenant
Moderator
 
Date d'inscription: juillet 2014
Localisation: Lyon/Barcelona
Messages: 6 633
Par défaut

Tu t’es clairement planté ouais. Tu vas devenir le bon pote si tu ne retrouves pas tes couilles rapidement.
__________________
Ted

Envie de lecture ? Mon journal est par ici ========> One thousand dreams One fuckin' life

Mode d'emploi pour sortir seul, c'est par ici ==> Comment sortir seul ?

Tu veux pécho sur Tinder ? Par ici ==> Comment pécho sur Tinder

"On m'a dit que pour la séduire je devais la faire rire. Mais j'te jure, plus elle riait, plus c'est moi qui tombait amoureux..."
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 07/02/2019, 21h29
Garibaldi Garibaldi est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: fvrier 2016
Messages: 99
Par défaut

Peut-être... Mais quelle stratégie adopter ?
Jusqu'à présent j'ai voulu me démarquer de l'attitude du type, sans tomber dans le "nice guy". A chaque fois qu'elle me mettait dans la case "ami" ou "confident', je recadrais les choses : je ne veux pas être dans cette case-là, et entre nous les choses sont très claires là-dessus. Et à chaque fois que j'ai voulu prendre de la distance, c'est elle qui est revenue vers moi. J'ai toujours fait en sorte que dans toutes nos interactions ce soit elle qui soit "demandeuse" (c'est elle qui vient discuter vers moi, ou lorsque je viens vers elle c'est parce qu'elle m'a fait signe de venir, ou parce qu'elle m'a envoyé un texto).
Jusqu'à présent ma "stratégie" ça a été de me démarquer complètement de l'attitude son mec : je ne la flique pas (au niveau de son mec de toute façon c'est pas possible : c'est un malade, elle-même me l'a dit), au contraire je passe mon temps à lui faire comprendre que je ne suis pas un mec qui "flique", je fais en sorte que tous nos moments passés ensemble soient de bons moments, j'ai eu pas mal de "validations"... mais elle est dans ses méandres avec son mec, et là c'est très compliqué d'agir pour le moment.
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 07/02/2019, 21h31
Avatar de Ted69
Ted69 Ted69 est connecté maintenant
Moderator
 
Date d'inscription: juillet 2014
Localisation: Lyon/Barcelona
Messages: 6 633
Par défaut

Il n’y a rien de compliqué, t’en a juste pas le courage.
__________________
Ted

Envie de lecture ? Mon journal est par ici ========> One thousand dreams One fuckin' life

Mode d'emploi pour sortir seul, c'est par ici ==> Comment sortir seul ?

Tu veux pécho sur Tinder ? Par ici ==> Comment pécho sur Tinder

"On m'a dit que pour la séduire je devais la faire rire. Mais j'te jure, plus elle riait, plus c'est moi qui tombait amoureux..."
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 08/02/2019, 14h03
Niico Niico est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: juillet 2010
Messages: 1 514
Par défaut

Je vais agrémenter d'un exemple : J'ai croisé une meuf sur un BNB, je la connaissai ni d'êve ni d'adam
(faut meme que je fasse un FR de cette soirée tellement elle est digne d'un film porno scénaristiquement parlant)
Elle m'a parlé de son gars alors que je l'ai attaqué directement. Ca n'allait pas bla bla bla...
OK. Elle m'a lancé une LMR. OK
J'ai pas trop parlé, j'ai agi.
On a couché ensemble.

Je l'ai jamais revue, mais une semaine après elle m'a envoyé les photos les plus HOT que j'ai jamais recus d'une femme. Bah peu apres elle s'est casé avec un nouveau mec, aux dernières nouvelles ca roule pour elle.

J'te dis pas ce que tu dois faire. Mais jte dis juste que là, tu ne fais juste rien. Et que forcément ça peut pas marcher. T'aurais du l'embrasser sur le balcon. Au pire elle te refoule et tu dis ; j'en avais envie" au mieux...enchaine
__________________
La Vie est faites de rencontres.
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 08/02/2019, 17h18
don Diego de la Vega don Diego de la Vega est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: novembre 2012
Messages: 18 285
Par défaut

Il te suffit de l'inviter à prendre un verre et de l'embrasser.

Par la suite elle va vriller, tu dois lui imposer de quitter l'autre enfoiré en restant present à ses cotés (sinon il va lui retourner le crane car il a beaucoup moins de scrupules que toi).

Rend toi compte, ce mec est clairement agressif tandis que tu es passif.
Tu as une marge de manoeuvre énorme.
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 09/02/2019, 13h37
Garibaldi Garibaldi est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: fvrier 2016
Messages: 99
Par défaut

Bonjour à tous, et merci de vos interventions.
Un petit update, mais auparavant je voudrais rectifier le tir sur "avoir des couilles" et "passif" : apparemment j'ai dû aller trop vite sur certains trucs.

En séduction il faut énormément prendre en compte trois choses : le type de nana (son profil psychologique, son environnement), le type de terrain (on ne drague pas en boîte et dans le milieu professionnel de la même façon), et aussi ce qu'on veut faire avec la nana (one shot ou long terme).

Il m'est arrivé de draguer des femmes uniquement pour tirer un coup. Dans ce cas-là, on n'en a rien à foutre qu'elle soit maquée ou pas (il m'est arrivé de coucher avec une femme mariée en manque de sexe... les maris impuissants sont le fond de commerce des hôtels de zone commerciale spécialisés dans les 5 à 7). On n'en a rien à foutre qu'elle ne veuille que du court terme (on est là pour ça aussi). Et si le terrain le plus favorable pour ce genre de rencontre ce sont les boîtes ou les sites comme meetic... mais le milieu professionnel, franchement c'est à éviter (enfin en tout cas pas pour moi). Dans mon milieu professionnel en tout ce serait très mal venu, et c'est le genre de truc qui peu apporter des emmerdes.
Et il m'est arrivé de KC ou de FK dès le 1er date, donc pour moi ce n'est pas un problème de "couilles" ou de "courage", ou de "passivité".
Par contre pour moi le problème est que ce genre de situation m'oblige (selon moi) à être extrêmement précis dans le dosage de l'escalation :
- Le fait que ça ait commencé dans le milieu professionnel : il fallait d'abord l'attirer en-dehors du cadre professionnel. Le KC au bureau très mauvaise idée, pour toutes les raisons imaginables, plus une autre : les collègues qui peuvent débarquer dans son bureau ou dans le mien à tout moment). Mais depuis mercredi c'est bon : on s'est vu en-dehors du cadre professionnel, et franchement au départ je pensais qu'on allait juste prendre un pot, la suite (resto + aller chez elle) ça s'est fait de fil en aiguille.
- La psychologie de cette fille. Certaines filles aiment que l'escalation soit rapide, d'autres n'aiment pas que le mec brûle toutes les étapes trop vite. C'est exactement la même chose au lit : il y a les filles qui aiment quand c'est rapide, d'autre qui aiment quand les préliminaires occupent les 3/4 du temps, il y a celles qui aiment que ce soit brutal, d'autres qui aiment la douceur, la plupart des filles sont une des multiples variantes possible de tout ça. Si on veut un coup d'un soir on s'en fout, si on s'intéresse vraiment à la fille il faut être à son écoute, comprendre quel est le "rythme" qu'elle veut, comprendre qu'elle est le "dosage" qui la fait grimper plus facilement.
Evidemment il y a toujours le risque de se tromper. Comme tout le monde je me suis pris des râteaux, et la fille croisée des années plus tard m'a avoué que si j'avais été plus rapide / plus lent dans l'escalation, j'aurais réussi.
Il y a toujours le risque de se tromper, mais en général si on est bien à l'écoute ce risque est beaucoup moindre.
Donc, d'après ce que je "sens", de ce que je "comprends" de cette fille d'après les messages qu'elle m'envoie, ce qu'elle veut c'est : "oui mais pas trop vite, n'oublies pas telle ou telle étape" + "tu dois savoir me guider". "Guider", ça ne veut pas dire lui sauter dessus tout de suite, mais au contraire être "bon" à toutes les étapes.
Et ce qu'il y a de bien c'est qu'à chaque fois j'ai un retour en terme de "validation" : "là ce que tu as fait c'est bien".
Je préfère mille fois une fille qui "valide" chaque étape, même si ça prend du temps, à une fille que j'aurais prise par surprise en profitant d'un moment de faiblesse qu'elle va me reprocher après. Pour moi c'est mieux si on veut construire quelque chose derrière. Après c'est mon choix, je me trompe peut-être. On verra.
Mais ce n'est pas par "absence de couilles" ou par "passivité" que je le fais : c'est un choix délibéré, qui pour moi correspond à ce type de nana. Et quelque part c'est parce que je valorise davantage ce type de nana (à la limite si ça avait été trop vite ça m'aurait déçu).

J'ai un peu lu ce qui se dit sur les sites de séduction sur "comment draguer une fille en couple", et ce sont les conseils d'ADS qui m'ont parus les plus pertinents.
En fait, j'ai surtout connu des filles faciles d'accès (pas forcément des filles moches d'ailleurs, le monde des filles canons mais LSE ou "Attention whores" c'est tout un monde, vaste sujet, j'ai pas mal d'expérience là-dessus, trop même, je pourrais donner ici plein de conseils... en fait je commence par UN CONSEIL : à éviter !!!)
... Et les filles vraiment intéressantes, ben... en général elles sont prises. La plupart d'entre elles sont prises par des mecs intéressants (donc tant mieux pour elles : je n'y touche pas), d'autres sont prises par des connards ou des bad-boys et elles s'en plaignent à longueur de journée mais elles y reviennent toujours parce qu'elles aiment ça ou y trouvent leur compte.
Là c'est le cas de la fille super intéressante (avec quelques défauts, comme tout le monde, mais des défauts mineurs... en fait son défaut c'est qu'elle a tellement de tabous alimentaires que de l'emmener dans un resto c'est toute une organisation), mais prise dans les griffes d'un type manipulateur hors-normes, qui aimerait en sortir mais avec des hauts et des bas dans ses tentatives de sortir de ses griffes.
Avantages : il vit très loin d'elle, ils se voient très peu souvent, en gros une fois tous les deux mois, et chez lui donc en mentant à sa femme.
Inconvénients : il la surveille à distance, il lui fait des chantages complètement loufoques (chantages émotionnels, chantages divers), bref c'est comme si elle était embrigadée dans une secte, qu'elle commence à peine à ouvrir les yeux, qu'elle commence à comprendre que c'est du gâchis.

Les conseils que l'on donne souvent sur "draguer une fille déjà en couple", ce sont soit des conseils pour en faire un PQ ou un PQR à l'insu d'un mec qui ne tient pas la route mais qu'elle ne veut pas larguer non plus, soit des conseils pour le type de femme qui ne peut pas lâcher une branche avant d'en avoir attrapée une autre, ce qui est à peu près le cas de cette fille.
Mais ce sont deux cas où l'escalation n'est pas du tout la même : autant il faut être rapide dans le 1er cas (devenir l'amant d'une femme qui reste en couple), autant il faut jouer serré et avec beaucoup de tact dans le 2nd cas (la femme ne va pas quitter sa "branche" sans s'être assurée que la nouvelle "branche" à laquelle elle s'accroche tient vraiment la route).
Et dans mon cas, il me semble que j'ai tout intérêt à me démarquer complètement de l'autre. Quitte à surjouer le "gentleman" (NB gentleman ne veut pas dire "nice guy"), quitte à prendre un peu plus de temps que d'habitude. Enfin c'est mon idée, et là le jeu en vaut la chandelle.
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 09/02/2019, 13h37
Garibaldi Garibaldi est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: fvrier 2016
Messages: 99
Par défaut

(SUITE)
Hier je savais qu'on allait se voir, qu'elle irait vers moi. J'avais franchement les boules, vu qu'elle m'avait dit qu'elle irait voir son mec ce week-end. En fait je n'avais pas trop envie de la voir alors que c'était la veille de ce week-end là.
Mais elle est venue me parler et je n'ai pas pu l'éviter. Evidemment dans un cas comme celui-là ne surtout rien laisser paraître de ses émotions, mais ne pas non plus être trop sympa (ce serait "valider" le fait qu'elle me traite en ami alors qu'elle va voir son mec).
Donc être dans un jeu "froid", puis "cookie & funny", puis rentre-dedans, puis de nouveau froid, histoire de lui retourner un peu le cerveau dans tous les sens.
On se voit rapidement le matin entre deux portes (je n'ai pas trop le temps de faire une pause, là...). Elle me glisse juste un truc du genre "J'ai été confronté à telle situation professionnelle tout à l'heure, j'ai pensé à toi, à ce que tu m'avais dit de faire dans cette situation".
A la pause de midi elle vient me voir et là elle me parle de signes du zodiac (elle a fait tout un tas de recherches sur quel est mon ascendant à partir de mon heure de naissance) : il y a beaucoup de compatibilités entre son signe et son ascendance, et mon signe et mon ascendance.
Moi : "Ah bon" (froid) - "Ah oui tu ne crois pas à ces choses-là" - "Et quel type de compatibilité, par exemple ?" - "Blablabla, blablabl" (contente que je m'intéresse enfin à ce qu'elle raconte) - "Oui mais (tel signe, son signe) tu m'as dit que c'était soit très intéressé par le sexe, soit pas du tout, selon l'ascendant et selon le signe du partenaire" - (Rougit, puis rires)
Ensuite elle me parle de ses goûts en poésie (apparemment elle veut monopoliser la parole, recentrer la conversation sur des choses plus romantiques, et elle cherche tout le temps à meubler les blancs). Moi j'alternais regard froid puis je l'observais, toute rouge en me parlant, phrases très saccadées, beaucoup plus émotive que d'habitude. J'adorais ses cheveux qui partaient en vrac parce qu'elle perdait le contrôle. Je trouvais ça très sexy.
Donc elle : "La poésie de tel poète, blablabla, blablabla" - Moi : "Ah bon" (re-froid) - "Blablabla, blablabla" (Cause toujours, moi j'ai envie de parler de poésie) - Moi : "Ok j'y vais faut que je bosse" - "Déjà !? Mais tu ne commences pas à cette heure d'habitude ?" - "J'y vais, ciao" (l'idée était de lui faire penser que j'en n'avais rien à foutre de ses histoires de poésie).
J'aime bien écrire des poèmes. En général c'est très déconseillé en séduction : ça fait needy, etc. En fait si c'est bien placé, si ça ne tombe pas comme un cheveux sur la soupe, et si on sait que la "cible" aime ça, et si c'est fait sur un ton non pas needy mais pour sexualiser un moment, cela peut être très efficace.
Dix minutes après que je lui ait fait croire que sa conversation sur la poésie m'ennuyait, elle recevait par texto un petit poème fait de ma main, à la va vite, sur l'instant, mais pas trop mal, où je lui disais que quand elle m'avait parlé l'instant d'avant, sa chevelure m'avait suscité certaines idées.
Dans un cas comme ça, ça passe ou ça casse.
Pas de réponse : là c'est normal, elle a lu son message juste avant une réunion (ce timing faisait aussi partie de mon plan : lui balancer ça pile au moment où elle avait le temps de lire mais pas celui de répondre, histoire que ça fasse son chemin).
Je la vois après sa réunion. Elle vient direct vers moi dans la salle de repos. On se met un peu à part des collègues qui sont là devant la machine à café.
Je sens qu'elle veut absolument meubler la conversation. Je la laisse faire son déroulé. Une suite infinie de petites choses purement professionnelles : bref, elle veut vraiment meubler. Puis au passage j'entends qu'elle va directement chez ses parents après le boulot (donc plus question d'aller voir son mec ? ou peut-être qu'elle prendra le train depuis chez ses parents et qu'elle ne le verra que pour un jour ? je le saurai lundi). Puis je dois retourner bosser (elle a fini mais pas moi, il me reste un truc à faire), donc je lui dis au-revoir. Elle (avec un clin d'oeil) : "Au fait, la prochaine fois que je suis décoiffée tu me le dis tout de suite, d'accord !?"

Le soir nouvelle suite de textos entre nous, par intermittences, parlant de choses et d'autres : j'étais avec notre ami commun, elle voulait savoir si le film qu'on était allé voir était bien... cf à la base c'est elle qui m'avait offert la place gratos. Je lui ai dit "Tiens, dans ce film il y a tel truc qui m'a fait penser à toi" - "Lol merci". Puis j'ai mis fin à la conversation en lui disant qu'il était tard et qu'elle devait aller se coucher (NB : il ne faut jamais laisser traîner le virtuel SMS, et plutôt être celui qui met fin à la conversation, plutôt que celui qui cherche à entretenir cette conversation).
Réponse avec citation
  #9  
Vieux 09/02/2019, 17h42
Avatar de Ted69
Ted69 Ted69 est connecté maintenant
Moderator
 
Date d'inscription: juillet 2014
Localisation: Lyon/Barcelona
Messages: 6 633
Par défaut

Mec personne va lire ton pavé.
Propose lui un date et on avisera ensuite.
__________________
Ted

Envie de lecture ? Mon journal est par ici ========> One thousand dreams One fuckin' life

Mode d'emploi pour sortir seul, c'est par ici ==> Comment sortir seul ?

Tu veux pécho sur Tinder ? Par ici ==> Comment pécho sur Tinder

"On m'a dit que pour la séduire je devais la faire rire. Mais j'te jure, plus elle riait, plus c'est moi qui tombait amoureux..."
Réponse avec citation
  #10  
Vieux 09/02/2019, 18h39
don Diego de la Vega don Diego de la Vega est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: novembre 2012
Messages: 18 285
Par défaut

Mais grave.

Une seule question : as-tu déjà posé un rdv (rdv en dehors du travail évidement) afin de faire progresser l'interaction ?

Si ce n'est pas le cas, fais le.
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 13h55.