Art De Seduire   Retourner sur ArtDeSeduire.com - Techniques et Conseils en séduction
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #41  
Vieux 11/02/2019, 09h53
Totor Totor est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: mai 2011
Messages: 3 448
Par défaut

Citation:
Envoyé par don Diego de la Vega Voir le message
Si ce point est respecté Totor, aucune raison que ça finisse plus mal, et mes couilles seront bien gardées
Après je veux pas te faire peur, mais ca en prend pas le chemin , Courage
Réponse avec citation

Découvrez notre produit :
  #42  
Vieux 11/02/2019, 18h32
Garibaldi Garibaldi est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: fvrier 2016
Messages: 99
Par défaut

Update.

Bon ce que j'ai voulu dire plus haut (et apparemment je me suis mal fait comprendre) en ce qui concerne Elodie : entre la fille qui a eu des problèmes de couple "classique" (donc quelques "blessures", mais pas graves), et la fille qui est accro aux manipulateurs parce qu'elle aime ça (style SM), il y a tout un tas de variantes possibles, et elle est entre les deux. Pour moi, c'est une fille qui est sous l'emprise d'un manipulateur, qui des fois veut s'en sortir, et qui des fois culpabilise. Ce sont ces aller-retour permanents que je voulais expliquer.

Donc récit de cette journée de lundi...
On se voit se matin lors d'une petite pause. C'est elle qui vient vers moi. Elle discute avec moi comme si de rien n'était. Rappel : elle était sensée être allée rejoindre son "mec" ce week end, mais finalement au fil de la conversation je comprends qu'elle est restée chez ses parents. Cela fait la 2ème fois qu'elle repousse, alors qu'elle ne l'a pas revu depuis début janvier. On discute de tout et de rien, c'est elle qui relance la conversation à chaque fois. Puis elle me parle de billet de train qu'elle doit acheter... Aïe... Donc en gros elle prévoit d'y aller le week end prochain.
Je l'arrête : "Ne me parles pas de ce type, merci".
Elle : "Ok."
Puis blablabla, etc. Je dois retourner bosser, elle aussi, elle me dit qu'on peut se voir à midi.

A midi je débarque dans son bureau. Je lui propose direct de l'inviter au resto, un peu plus loin, en centre-ville. Dans ma tête c'était : "il faut agir vite", mais en même temps "restons calme".
Et elle me répond : "Oui pourquoi pas ?"
Juste avant elle me dit qu'elle a mal à une épaule. Je tente un petit massage. Bonne réaction, puis "Ah mais tu fais kiné aussi !?" Et puis elle me dit que chaque fois elle découvre un nouvel aspect de moi. Elle résume tous les "bons aspects" qu'elle a appris de moi.

Donc on y prend ma voiture, et on y va. On cherche un resto vegan (elle est vegan), je trouve assez vite, elle est contente.
Le resto s'est super bien passé. On a beaucoup discuté, quelques kinos. Des fois elle repousse gentiment, des fois elle ne repousse pas. Mais j'ai lu je ne sais plus où qu'il ne fallait pas trop insister avec les kinos si la femme est en couple.
On parle de voyages. Elle n'a pas beaucoup voyagé moi j'ai fait le tour du monde, elle me pose plein de questions. En parlant d'un pays je lui dis "Un jour on ira tous les deux", l'idée lui plaît.
A la fin, elle insiste pour payer l'addition (ça, je ne m'y attendais pas). Elle me dit que c'est parce qu'elle me doit un resto depuis l'autre jour, et puis : "Quand même on est au XXIe S non ?" (une expression qu'elle emploie souvent, par exemple quand on est quelque part et qu'elle veut me tenir la porte et que je lui dis que c'est à moi de la tenir : en fait elle apprécie beaucoup la galanterie, mais à condition de pouvoir retourner la galanterie à son tour de temps en temps : j'aime bien, ça me plaît ce genre d'attitude).

En rentrant du resto, on discute encore un peu à la salle de repos, et à côté il y a une petite salle qui ne sert à rien et elle me dit que cette salle l'intrigue, bref on rentre dedans. Mais, comment dire, je la sens hésitante dans son attitude : elle m'a attiré dans cette petite pièce sombre, puis une fois dedans elle se met à parler et à parler, de choses du boulot principalement, comme si elle voulait me dire que ce n'est pas encore le moment.

L'après midi on se voit brièvement à une pause. Elle me dit qu'elle sort plus tôt du boulot normalement le lundi, et qu'elle pourrait aller acheter son billet de train en sortant, mais qu'elle ne le fera pas. En fait elle a décidé de rester bosser une heure de plus pour attendre que j'ai fini ma journée.
Il faut que je prenne les choses en main, mais un KC ou tout autre geste dans le cadre du boulot là où je bosse c'est hors de question (même remarque pour la scène dans la petite pièce en rentrant du resto).

Je termine mon boulot plus tard que prévu. Mais elle est quand même dans son bureau à m'attendre. Elle m'accueille d'un geste style "vient voir ce que j'ai trouvé !"
Elle me montre une poésie qu'elle adore sur le thème de l'amour (rappel : elle adore la poésie). Le mec décrit les yeux d'une nana.
- Moi : "C'est mièvre, quand même." (Déqualification volontaire)
- Elle : "Quoi !!"
- Moi : "Mais c'est évident que quand un mec flashe sur les yeux d'une femme, il perd les pédales, et il est capable d'écrire des choses bien mièvres. C'est mignon, en fait."
- Elle : "Et ça tu ne trouves pas ça beau ?" Elle me montre un vers qui se termine par "nocturne et sûr".
- Moi : "J'aurais plutôt mis 'nocturne et dur' !"
- Elle : "Nooooon !!!" (Gros rires)
- Moi : "Oui, tu n'as pas idée comment un mec peut passer sa nuit après avoir flashé sur les yeux d'une femme."

A un autre moment, je vois sur son bureau un petit sac sur lequel est écrit "Je ne suis pas célibataire, j'ai un chat". Je lui dis "J'aimerais bien que tu sois célibataire". Elle en rit. Puis longue digression sur la copine qui lui a offert ce petit sac, sa meilleure copine, etc.
Puis, je ne sais plus pourquoi, elle se met à me montrer des photos d'elle : "là je me trouve moche, qu'en penses-tu ?"... "Là j'avais 20 ans" ... "Là j'avais 15 ans", etc.
Elle veut m'envoyer une photo d'elle par la suite (mais j'ai refusé celle où elle est "moche", bien que pas moche du tout, et celle où elle est gamine : je lui ai dit que je veux une photo d'elle récente).

Au total on a discuté plus d'une heure, seuls au boulot. Quand on est sortis on avait peur d'être restés enfermés. Moi : "ça ne me dérangerais pas qu'on couche là, on pourrait s'organiser". Elle : rires.
On s'est quittés sur le parking. Pas de KC pour aujourd'hui. Quand je lui ai fait la bise elle m'a bien tendu sa joue comme pour m'indiquer que ce ne serait pas pour ce soir qu'il y aurait un KC.

Je viens de rentrer. Pendant que j'écrivais ceci elle m'a envoyé un message pour continuer une partie de la conversation que nous avions eu (au sujet d'un film qu'elle m'avait prêté).
Je lui ai répondu par une phrase dans laquelle j'ai glissé le verbe "pénétrer".

BREF... Elle est entre deux eaux. Elle m'envoie des signes positifs, mais aussi des signes qui me disent "pas tout de suite".
Moi je passe mon temps à "jouer au tennis" (pour reprendre l'expression de Diego, même si ce n'est pas exactement dans le même sens) : toute tentative de "friendzoning", je remets les choses au clair : je ne suis pas à côté d'elle en tant qu'ami, je suis bien là pour la draguer et pas pour autre autre chose. Et pas de réactions négatives par rapport à ça, je dirais même plutôt qu'elle me tend pas mal de perches... Mais au dernier moment il y a toujours cette attitude de "pas pour le moment".
D'autre part j'ai réussi à "sexualiser" les choses, mais uniquement verbalement. Cela tranche complètement par rapport à nos interactions du début, entre deux timides maladifs (elle + moi).
En fait je pense sincèrement qu'il faut qu'elle revoit son "mec", même si ça me fait mal. La dernière fois qu'ils se sont vus (début janvier) ils se sont engueulés, mais depuis qu'il est revenu à la charge en tant que "gentil", elle l'idéalise. Donc ça ne peut pas avancer avec moi parce qu'elle culpabilise. S'ils se revoient il y a une forte probabilité que ça se passe mal à nouveau. Disons que tant que cet "abcès" n'aura pas été vidé, il y aura toujours cette culpabilisation de sa part...
Réponse avec citation
  #43  
Vieux 11/02/2019, 18h44
Avatar de Lady Rachel
Lady Rachel Lady Rachel est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: septembre 2018
Localisation: Paris
Messages: 497
Par défaut

Excuse moi d’être cash mais on dirait que vous avez 15 ans, sérieux.

Coince la dans la pièce sombre et embrasse la, t’as assez joué au chat et à la souris. Ça passe ou ça casse mais tu seras fixé.

Et puis ça m’horripile de lire « son couple », « son mec », c’est la maîtresse d’un homme marié qui ment à sa femme, ça n’a rien d’un couple!!
Réponse avec citation
  #44  
Vieux 12/02/2019, 03h27
Avatar de flower
flower flower est connecté maintenant
Player
 
Date d'inscription: avril 2017
Localisation: On the road
Messages: 1 397
Par défaut

+1 avec Rachel.

Je suis ce topic depuis le début et c’est de pire en pire.
Trop de blablas pour rien. Portes tes couilles comme un bonhomme.

Tu trouves que des excuses, le fait qu’elle t’ai tendu la joue en est une. J’ai déjà KC des mecs qui m’ont tendu leur joue ou meme KC à froid.

Faut juste se sortir les doigts du fion et la pecho comme un bonhomme. Je suis quasi sure qu’apres tout ce temps elle te voit meme pas comme un être sexué avec qui elle pourrait faire des dingueries.

Tu t’enterres petit à petit dans le rôle de mouchoir.
__________________


« A force de se planter, un beau jour on devient une fleur »

Mon journal : Like a Boy


Dernière modification par flower ; 12/02/2019 à 12h08
Réponse avec citation
  #45  
Vieux 12/02/2019, 08h12
Avatar de Ted69
Ted69 Ted69 est déconnecté
Moderator
 
Date d'inscription: juillet 2014
Localisation: Lyon/Barcelona
Messages: 6 716
Par défaut

Franchement on pourrait lock ce topic dès maintenant, on sait qu’il ne se passera jamais rien de plus que du bla-bla.
__________________
Ted

Envie de lecture ? Mon journal est par ici ========> One thousand dreams One fuckin' life

Mode d'emploi pour sortir seul, c'est par ici ==> Comment sortir seul ?

Tu veux pécho sur Tinder ? Par ici ==> Comment pécho sur Tinder

"On m'a dit que pour la séduire je devais la faire rire. Mais j'te jure, plus elle riait, plus c'est moi qui tombait amoureux..."
Réponse avec citation
  #46  
Vieux 13/02/2019, 18h38
Garibaldi Garibaldi est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: fvrier 2016
Messages: 99
Par défaut

Bien...
J'ai lu un partout (y compris sur ADS) que dans la situation "fille en couple", il ne fallait pas brûler les étapes trop rapidement.
Ce qui empêche le KC, c'est deux choses :
- Lorsque nous sommes dans notre lieu professionnel (pas recommandé du tout).
- Le fait qu'elle se sente vraiment coupable.
Si je voulais simplement en faire un PQ ou un PQR : d'une part je ne draguerais pas une fille sur mon lieu de travail (d'ailleurs c'est la 1ère fois que ça m'arrive, d'habitude j'évite), d'autre part je choisirais une situation plus simple.
Donc mon optique c'est soit une LTR (si elle quitte son mec), soit la garder comme amie mais prendre mes distances (si elle ne quitte pas son mec). Mais pour un PQ j'irais voir ailleurs.

Et la journée d'hier m'a confirmé qu'il valait mieux jouer sur le long terme, que ce n'est vraiment pas le moment d'accélérer les choses. En matière de séduction il faut aussi savoir gérer le timing : des fois il faut être "rapide", des fois le temps peut jouer (ou pas) en notre faveur.

Donc récit de la journée d'hier...

Le matin, elle me réveille à 7h par msg pour me dire : "Je ne savais pas que tu avais des talents de poète, ça m'a beaucoup touchée !! Tu as encore d'autres qualités comme ça ?"
(Elle adore la poésie, je lui avais envoyé un petit poème la veille, vers 23h, mais elle ne l'a lu qu'au réveil).
Et là elle me propose de prendre une pause ensemble à la même heure dans la matinée, et de la rejoindre dans son bureau à cette heure-ci. Puis on se voit le soir après le boulot. Normalement le soir je dois sortir plus tard qu'elle, mais elle m'attendais : message pour me dire de passer la voir à son bureau. On a à nouveau discuté jusqu'à plus d'heure. D'abord dans son bureau, puis sur le parking, puis comme il faisait froid elle m'a proposé de continuer la discussion dans ma voiture.

Résumé des discussions de la journée :
- Elle me raconte qu'une des employées dont elle est responsable lui a dit qu'elle nous verrait bien ensemble, ça la faite rougir, dit-elle.
- Mais elle ne peut pas. Comme elle va voir son "mec" ce week end, elle culpabiliserait énormément de le tromper.
- Elle est complètement perdue dans sa relation avec lui : elle a compris que ça ne mène à rien, mais elle a encore des sentiments pour lui.
- Elle n'a pas arrêté de me faire des compliments. De me trouver plein de qualités.
- Elle veut que j'attende, en gros elle veut un peu mieux savoir où elle en est avant de prendre une quelconque décision.

Au début je lui avais proposé qu'on se voit ce soir, mais elle m'a dit que son "mec" la surveillait de très près en ce moment (via son téléphone, et il lui interdit de sortir le soir).
Donc je lui dis "Ok, donc on se verra vendredi en coup de vent... ou pas"
(NB : elle n'est pas sur le même lieu de travail le mercredi et le jeudi, et après son week end chez le "mec" elle va passer deux semaines chez ses parents, donc après vendredi on ne se voit pas avant quelques temps).
Elle : "Ah non il faut qu'on se voit avant !"
Donc elle me propose qu'on se voit demain jeudi. Elle vient à l'instant de me demander par SMS de confirmer qu'on se voit bien demain.

Demain c'est la St-Valentin : son "mec" ne pourra pas la surveiller par téléphone vu qu'il sera... avec sa femme.
Donc étrangement, c'est avec moi qu'elle passera la soirée de la St-Valentin...
Mais je ne peux pas pour le moment inverser le cours des choses (enfin, après, tout est possible on verra) : cette situation la met dans un stress pas possible. Elle a tout le temps envie de me voir, elle me dit que je suis mieux que lui sur plein d'aspects, mais à chaque fois qu'il y a possibilité d'un peu plus de "rapprochement" je sens que la culpabilité lui revient en plein figure, et que ça la bloque. D'autant plus que le "mec" commence à soupçonner des choses (elle ne répond plus au quart de tour à ses appels, et comme il lui demande des comptes sur tout ce qu'elle fait, il sent qu'elle ne lui dit pas tout). Chaque fois qu'elle lui "ment" (je lui ai expliqué que de ne pas rendre des comptes à un manipulateur, ce n'est pas vraiment mentir, mais c'est comme ça qu'elle le ressent) elle se sent coupable après.

Ok j'ai avec elle un côté "St-Bernard" : elle est dans une situation qui la fait souffrir et qui l'empêche de s'épanouir (on en a beaucoup discuté hier) et j'ai envie de la sortir de là.
Mais en même temps chaque fois que je veux jeter l'éponge, elle revient à la charge. Il y a une partie d'elle qui la pousse à aller vers moi pour la sortir de là, et une partie d'elle qui la fait culpabiliser (j'ai compris que c'était vraiment son jeu, que c'est comme ça qu'il la tenait).

Sur ce lien d'ADS : Comment la convaincre de quitter son mec pour vous ?
J'ai lu ça :
"Mettez-vous un instant à sa place : pour elle, ça ne doit pas être très facile à gérer. Elle doit à la fois s’occuper d’une rupture (c’est toujours sale une rupture : jamais le bon moment, jamais quand on s’y attend, jamais indolore) et s’occuper d’un début de relation avec vous."

Pour moi ça décrit parfaitement la situation.

Dernière modification par Garibaldi ; 13/02/2019 à 18h44
Réponse avec citation
  #47  
Vieux 13/02/2019, 19h12
Avatar de Homer
Homer Homer est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: octobre 2014
Messages: 2 263
Par défaut

Citation:
Envoyé par Ted69 Voir le message
Franchement on pourrait lock ce topic dès maintenant, on sait qu’il ne se passera jamais rien de plus que du bla-bla.
Pour. Ça devient gênant là.
Réponse avec citation
  #48  
Vieux 13/02/2019, 19h12
Totor Totor est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: mai 2011
Messages: 3 448
Par défaut

Citation:

Résumé des discussions de la journée :
- Elle me raconte qu'une des employées dont elle est responsable lui a dit qu'elle nous verrait bien ensemble, ça la faite rougir, dit-elle.
- Mais elle ne peut pas. Comme elle va voir son "mec" ce week end, elle culpabiliserait énormément de le tromper.
- Elle est complètement perdue dans sa relation avec lui : elle a compris que ça ne mène à rien, mais elle a encore des sentiments pour lui.
- Elle n'a pas arrêté de me faire des compliments. De me trouver plein de qualités.
- Elle veut que j'attende, en gros elle veut un peu mieux savoir où elle en est avant de prendre une quelconque décision.

A
Je me suis arreté à là, dernière fois que je participe à ton sujet! En plus elle te demande d'attendre? Tromper un mec marié, déjà rien que ca, c'est a se tordre de rire Serieux mec, envoi la chié BORDEL... Elle va t'apporter que des emmerdes.. Elle se sert juste de toi pour gonfler le peu d'ego qu'elle a... Après t'as pas l'air d'en avoir bcp non plus

Sors, dragues vas voir tes potes, fais du sport j'en sers rien, mais zappe cette nana...

Je sais que tu le fera pas, donc je te souhaite bon courage....
Réponse avec citation
  #49  
Vieux 13/02/2019, 19h42
don Diego de la Vega don Diego de la Vega est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: novembre 2012
Messages: 18 285
Par défaut

Oui le timing est important, et ça fait déjà trop longtemps selon moi.


Les difficultés que tu rencontres sont en bonne partie dûes au fait que tu ne parviens pas à te positionner comme un amant, tu es trop dans le rôle de l'ami. Mouchoir est effectivement plus proche de la réalité.


Malheureusement je commence moi aussi à croire qu'il ne se passera rien.

Il faut que tu prennes les choses en main.
Réponse avec citation
  #50  
Vieux 13/02/2019, 19h51
Avatar de Péitho
Péitho Péitho est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: janvier 2018
Messages: 230
Par défaut

Citation:
Le fait qu'elle se sente vraiment coupable
C'est là que tu joues un rôle. Eviter toutes les conversations sur son amant, garder un comportement logique par rapport à tes désirs. Pense à la réciprocité : effort de ta part (pour la séduire) = effort de sa part, sinon éloignement. Elle pourrait se sentir moins coupable si, ne cautionnant pas son comportement tu décides de t'éloigner, ou au contraire d'attaquer. Mais là tu fais tout pour qu'elle rumines, en restant dans l'entre deux, et ça fait très longtemps que tu es dans l'entre-deux ! Oui, elle pourrait te rejeter si tu attaques, mais ça resterait selon moi la bonne solution.

Le poème franchement... Je ne connais pas une seule fille qui serait séduite par un poème. Même si j'ai récemment fait rire avec des poèmes et que c'est devenu un jeu, c'était depuis le départ du second degré.

Demain tu as une soirée un peu ambiguë, profite-en car je doute fortement que l'occasion se représente. Plus tu attendras, plus ça sera difficile de l'embrasser, et moins elle en aura envie.
__________________
~~~~~ Journal ~~~~~

Dernière modification par Péitho ; 13/02/2019 à 20h50
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 20h37.