Art De Seduire   Retourner sur ArtDeSeduire.com - Techniques et Conseils en séduction
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 04/11/2018, 08h23
algerino4 algerino4 est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: juin 2011
Messages: 125
Par défaut Remise en question de tout cet univers, dépression

Salut la communauté,

Ça faisait longtemps que j'avais rien posté ici et tant mieux.

Je suis revenu faire un tour par curiosité et puis, je commence à être blasé de nous, d'elles, de nous collectivement.

J'ai 25 ans et je viens de finir mes études et de commencer mon "vrai" métier, je suis ingénieur. J'ai débuté dans une boîte où on est 95% d'hommes. Je ne suis pas amené à rencontrer des femmes dans ma vie routinière.

D'où le premier problème, dans ce cas on est censés les voir où? Depuis que j'ai quitté la vie d'étudiant pour la vraie vie, je trouve cela problématique. Avant, j'en rencontrais beaucoup à la fac et je m'étais jamais posé cette question. Maintenant, j'ai le choix entre cold approach random ou bars/boîtes. J'ai un malaise énorme avec le cold approach que j'avais pas y'a quelques années. Même si j'ai eu du succès avec ça, même quand ça se passe bien, je trouve ça "cringe", "awkward", malaisant, anormal. Je trouve qu'on est une espèce d'hommes bizarres, que c'est artificiel, que c'est pas sain comme comportement. Que les rencontres devraient être amenées un minimum.

Enfin peu importe que vous soyez d'accord et probablement pas, j'ai supprimé le cold approach de ma vie, ou au moins 90% de celui que je pratiquais. Il me reste les sorties, les festivals de musique, bars, boîtes, etc. Mais quel joyeux ramassis de pétasses. Et quel petit enculé je suis. Genre j'ai débloqué, y'a 5 ans j'aurais rêvé d'avoir ces résultats, mais là, je me, nous, trouve navrant, à moins d'être alcoolisé. J'aborde une femme au bar et 10 minutes plus tard elle fait rebondir son cul sur mon entrejambe sur un son débile. 2018 années pour arriver à ça? L'autre jour je regardais le film de Mesrine avec la discothèque des années 60 et je regrettais mon époque. C'était tellement plus élégant.

Aussi le mois dernier dans une boîte je tombe sur une jolie blonde et je fais tout mon numéro. Oui mon putain de numéro. Je la disqualifie volontairement, je lui dis tout le contraire de ce que je VEUX lui dire. "t'es enseignante? arff mes parents sont enseignants je déteste ça " "t'es pas vraiment mon genre mais t'es super mignonne. c'est juste que je préfère les brunettes" "ouais je suis un peu éméché, essaye pas de profiter de moi" etc etc etc avec un body language distant, chaud froid, je la repousse, je l'amène, etc.

Bref 2 heures de ce petit jeu à la con et je la ramène chez moi et je la baise. Mais merde que c'est con. Je suis qu'un petit malin qui a galéré et qui a débloqué et maîtrisé un jeu d'acteurs et de manipulations pour satisfaire mes envies. Cette blondinette en question, je la trouvais splendide, et j'aurais aimé simplement lui dire à quel point elle était belle ce soir là. Que c'est faux qu'elle m'intéressait pas. Lui payer un verre. Qu'elle m'explique pourquoi elle aime tant enseigner aux jeunes enfants. MAIS C'EST INTERDIT. LEUR INSTINCT DE MERDE NE NOUS LE PERMET PAS.

Au lieu de ça:
"mes élèves ont 7 ans, ils sont tout mignons, j'adore leur enseigner"
"ahh c'est mignon, t'es trop attachante je vais faire de toi ma petite soeur. 7 ans c'est le bel âge, profite après ils deviennent des connards"
"et toiiii, t'es un connard? *yeux ravageurs*"
"possible, alors t'attaches pas trop"
et là elle colle sa poitrine sur moi, se frotte...
Mais bordel un mec bien, celui que je suis au fond, l'aurait sondé sur son fond, ses valeurs, sa passion. MAIS ÇA AURAIT EU AUCUN EFFET SUR ELLE, ou ça m'aurait mis gentil de service. Pourquoi on peut pas être un mec bien?

C'est un peu tout ça que je me demande. Des interactions et des exemples comme ça, j'en ai des dizaines, et je remarque toujours ce pattern de merde. J'ai essayé de faire autre chose, de plus franc, de plus intègre, de plus fidèle à moi-même. Mais ça mène pas où je voudrais. Y'a distorsion entre mes objectifs et ma quête d'intégrité.

Faut dire que je vis à Toronto aussi, le haut lieu de la pétasse et de la superficialité, la valeur principale ici c'est Drake et The Weeknd. Je hais mon pays et je commence à penser que je dois me relocaliser dans des endroits qui sont pas devenus post modernes. Ailleurs qu'en Occident. Peut-être l'Amérique Latine, l'Europe de l'est, l'Asie?

En réalité j'ai pas vraiment de questions et j'ai oublié la moitié des choses que je voulais dire. Je pense un peu à tout ça depuis quelques mois. Je devais juste ventiler.

Bye
Réponse avec citation

Découvrez notre produit :
  #2  
Vieux 04/11/2018, 08h51
S_Sunshine S_Sunshine est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: octobre 2014
Localisation: Se balade sur un arc-en-ciel en moonwalk
Messages: 969
Par défaut

YouTube

Je t'invite à éditer ton post, oú j'ai vu deux trois "pétasses" à droite à gauche.

Je comprends la frustration que tu ressens, mais la renvoyer sur les femmes est un bien mauvais réflexe.
__________________

"Être un héro ne rend pas super. Il faut être super pour être un héro !"
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 04/11/2018, 09h06
algerino4 algerino4 est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: juin 2011
Messages: 125
Par défaut

Salut Sunshine.

Non, je ne compte pas éditer le pétasse dans le contexte que je l'ai utilisé. Car je ne renvoie rien sur "les femmes". Je fais une qualification de certaines femmes qui sont effectivement des pétasses. J'aurais édité avec plaisir si dans un élan de colère j'avais dit "les femmes sont des salopes", ou une connerie du genre. Mais quand je dis que Toronto est un haut lieu de la pétasse, j'en pèse chaque lettre. Comme il y a plusieurs connards, enculés, c'est objectivement leur état qualificatif, y'a rien de renvoyé.

Sinon, merci du partage, j'avais complètement oublié Fauve, je me souviens d'ailleurs que la dernière fois que j'écoutais ça c'est y'a 4-5 ans où j'étais totalement ailleurs sur tous les aspects. Je pense pas que je comprenais tout ça. Ça répond à une partie. En tout cas ça a fait du bien à réécouter
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 04/11/2018, 09h39
S_Sunshine S_Sunshine est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: octobre 2014
Localisation: Se balade sur un arc-en-ciel en moonwalk
Messages: 969
Par défaut

Il y a également le passage que je comprends comme "les filles que je rencontre avec des sorties, festivals, boites, et bars sont un joyeux ramassis de poufiasses".

Imagine qu'une femme arrive et te dise "les mecs en boite c'est qu'un tas de connards", tu ressens le truc comment ?

-----------

Je trouve que ton coup de gueule représente plutôt bien un mal finalement plutôt commun de notre époque.

L'hypergamie féminine, associée à des normes sociales importantes et une recherche du plaisir instantané amène celui dégageant le plus de fun à s'en sortir.

Et donc, une certaine partie de la gente masculine à fake une certaine attitude pour amener des nanas au pieu. Parce que t'es clairement pas le seul.

Mais c'est pas le seul moyen, et tes émotions profondes sont pas en dehors du game, hein.
Y'a des millions d'années d'évolution derrière nos interactions, et crois moi que ton besoin de reconnaissance authentique y est pas étranger.

Tu fais ce que tu veux, hein. Si tu trouves les codes que tu appliques actuellement pour baiser bateaux, tu peux en trouver d'autres plus adaptés à ta personnalité et qui te permettront de partager en profondeur. (double sens inside)

Sort de ta CZ. Trouves toi une jolie artiste / lectrice / sportive ailleurs qu'en boîte sur de la musique latino


De rien pour le partage !
__________________

"Être un héro ne rend pas super. Il faut être super pour être un héro !"

Dernière modification par S_Sunshine ; 04/11/2018 à 09h42
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 04/11/2018, 10h29
Amazone Amazone est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: octobre 2018
Messages: 38
Par défaut

Je pense que c’est surtout toi qui est attiré par ces dites pétasses. Tu ne vois qu’elles parce que tu ne côtoies qu’elles. Je comprends que tu ai envie de partager quelque chose de plus enrichissant qu’une danse ou une partie de jambe en l’air mais pour cela il faudrait peut-être revoir tes critères de choix et surtout il faudrait que tu sois prêt à évoluer dans ce sens.

En tant que femme, je suis persuadée que la disqualification est la pire des techniques possibles. Personnellement, quand un mec l’utilise avec moi, je commence sérieusement à douter de sa maturité. C’est cramé qu’un homme qui aborde une femme puis la disqualifie ne le fait pas de façon spontanée. Si elle ne lui plaisait pas, il ne l’aurait pas abordé ou aurait écourté la discussion. La première chose à laquelle je pense face un mec disqualifiant : «encore un gamin prétentieux». Une fille a qui tu sors ça soit elle se barre soit elle couche avec toi si tu lui plais un peu ou qu’elle n’en veut pas passer sa soirée toute seule mais elle ne s’ouvrira jamais à toi parce que tu n’auras établi aucun lien de confiance. Hormis les filles qui se prennent pour de la merde et pour lesquelles tu ne fais que confirmer leur état d’esprit, les autres ne t’accorderont pas le privilège d’une soirée intéressante parce qu’elles savent ce qu’elles valent et ne s’épuiseront pas à te démontrer leur valeur puisqu’elles considèreront que la tienne est moindre.
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 04/11/2018, 10h49
S_Sunshine S_Sunshine est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: octobre 2014
Localisation: Se balade sur un arc-en-ciel en moonwalk
Messages: 969
Par défaut

Citation:
C’est cramé qu’un homme qui aborde une femme puis la disqualifie ne le fait pas de façon spontanée. Si elle ne lui plaisait pas, il ne l’aurait pas abordé ou aurait écourté la discussion.
Un homme peut approcher une femme pour apprendre à la connaître, puis découvrir des éléments le désintéressant.

Citation:
Une fille a qui tu sors ça soit elle se barre soit elle couche avec toi si tu lui plais un peu ou qu’elle n’en veut pas passer sa soirée toute seule mais elle ne s’ouvrira jamais à toi parce que tu n’auras établi aucun lien de confiance.
Disqualifier, ou jouer verbalement sur un niveau d'intérêt, ça peut être une partie d'un jeu complice de séduction qui se joue à deux.

Tu peux trouver ça immature, mais il ne s'agit là que de ton jugement personnel.

Citation:
Hormis les filles qui se prennent pour de la merde et pour lesquelles tu ne fais que confirmer leur état d’esprit, les autres ne t’accorderont pas le privilège d’une soirée intéressante parce qu’elles savent ce qu’elles valent et ne s’épuiseront pas à te démontrer leur valeur puisqu’elles considèreront que la tienne est moindre.
"Une fille accorde le privilège d'une soirée intéressante"
"Aucune fille ne te justifiera sa valeur car la tienne est moindre"
"Si ça marche un tant soit peu sur une fille c'est qu'elle se prend pour de la merde"

__________________

"Être un héro ne rend pas super. Il faut être super pour être un héro !"
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 04/11/2018, 12h09
Amazone Amazone est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: octobre 2018
Messages: 38
Par défaut

Citation:
Envoyé par S_Sunshine Voir le message
Un homme peut approcher une femme pour apprendre à la connaître, puis découvrir des éléments le désintéressant.
Auquel cas, le mec à la recherche d’un échange enrichissant écourterait la discussion. Quel serait l’intérêt de poursuivre avec une fille qui ne lui plait pas? Le plaisir de la disqualifier tu crois ahah. Je prends les événements dans leur contexte.

Citation:
Envoyé par S_Sunshine Voir le message
Disqualifier, ou jouer verbalement sur un niveau d'intérêt, ça peut être une partie d'un jeu complice de séduction qui se joue à deux.

Tu peux trouver ça immature, mais il ne s'agit là que de ton jugement personnel.
Sûrement mais comme tu le dis on reste dans le cadre du jeu donc ça reste une technique d’amusement et encore une fois ça ne correspond pas/plus aux attentes de l’auteur puisqu’il dit être lassé de ça. Je lui donne des pistes au vu de sa situation qui n’est peut-être pas la tienne.

Absolument, tout comme ton avis t’es propre.

Citation:
Envoyé par S_Sunshine Voir le message
"Une fille accorde le privilège d'une soirée intéressante"
"Aucune fille ne te justifiera sa valeur car la tienne est moindre"
"Si ça marche un tant soit peu sur une fille c'est qu'elle se prend pour de la merde"

Ne sors pas les choses de leur contexte comme ça ahah toi je suis sûre que tu travaille pour la prod d’une chaîne de télé très connue
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 04/11/2018, 16h47
Notic Notic est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: juin 2011
Messages: 1 845
Par défaut

Citation:
Envoyé par algerino4 Voir le message
Bref 2 heures de ce petit jeu à la con et je la ramène chez moi et je la baise. Mais merde que c'est con. Je suis qu'un petit malin qui a galéré et qui a débloqué et maîtrisé un jeu d'acteurs et de manipulations pour satisfaire mes envies. Cette blondinette en question, je la trouvais splendide, et j'aurais aimé simplement lui dire à quel point elle était belle ce soir là. Que c'est faux qu'elle m'intéressait pas. Lui payer un verre. Qu'elle m'explique pourquoi elle aime tant enseigner aux jeunes enfants. MAIS C'EST INTERDIT. LEUR INSTINCT DE MERDE NE NOUS LE PERMET PAS.
C'est un peu le drame de la PNL. Une fois que tu connais le cheat code tu peux vite basculer vers fonctionnement automatique: *je fais ce qui marche* au lieu *je fais ce que j'ai envie*. Parfois ca se rejoint, parfois non.

Le pire c'est que si tu faisais ce que tu faisais, sans en avoir la connaissance, tu prendrais surement beaucoup plus de plaisir et ca fonctionnerait aussi bien. "Les ignorants sont bénis" il parait.

J'ai une solution pour toi ca s'appelle "le couple". Le naturel/le vrai il viendra avec une femme à qui tu t'accroches et tu passes du temps.
Dans cette phase là ses "instincts" dont tu parles seront bien différents. Les femmes baisent avec les connards manipulateurs certes mais elles ne restent pas en couple avec. Ou en tout cas ca ne dure pas.



"En tant que femme, je suis persuadée que la disqualification est la pire des techniques possibles. Personnellement, quand un mec l’utilise avec moi, je commence sérieusement à douter de sa maturité. C’est cramé qu’un homme qui aborde une femme puis la disqualifie ne le fait pas de façon spontanée"

Je ne peux pas être moins d'accord avec ca. Pour moi (et pour la plupart des séducteurs bizarrement...) c'est une des premières choses qu'il faut connaitre pour avoir des résultats. Un homme ado, presque toujours, mettra les femmes sur un pied d'estale.
Le prizing c'est ce qui marche, et la disqualification (les negs) c'est l'outil qui le permet (entre autre).
A part les LSE ou les filles qui sont objectivement en dessous, pour toutes les autres t'auras besoin de vanner, de neg, et d'oublier les compliments. Soit une très grande majorité des targets parce que personne n'a envie de taper dans le fond du panier.

D'ailleurs on pourrait tracer une courbe proportionnelle entre le niveau de neg qu'il faudrait lui balancer et son niveau de bonnitude.

Donc je remplacerai pire par meilleure dans ta phrase.


Dans ton exemple tu parles d'un homme qui le fait d'une mauvaise manière donc forcément ca ne fonctionne pas. Mais ce qui est sur c'est qu'on n'attire pas une femme en la complimentant et en répondant à ses attentes: faut représenter un challenge.

"Hormis les filles qui se prennent pour de la merde et pour lesquelles tu ne fais que confirmer leur état d’esprit"

Là aussi c'est complètement le contraire en fait. Celles qui se prennent pour de la merde il faudrait plutôt les rassurer pour que ca marche (et c'est pas du tout la majorité)

Dernière modification par Notic ; 04/11/2018 à 16h51
Réponse avec citation
  #9  
Vieux 04/11/2018, 21h05
Amazone Amazone est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: octobre 2018
Messages: 38
Par défaut

Citation:
Envoyé par Notic Voir le message
C'est un peu le drame de la PNL. Une fois que tu connais le cheat code tu peux vite basculer vers fonctionnement automatique: *je fais ce qui marche* au lieu *je fais ce que j'ai envie*. Parfois ca se rejoint, parfois non.

Le pire c'est que si tu faisais ce que tu faisais, sans en avoir la connaissance, tu prendrais surement beaucoup plus de plaisir et ca fonctionnerait aussi bien. "Les ignorants sont bénis" il parait.

J'ai une solution pour toi ca s'appelle "le couple". Le naturel/le vrai il viendra avec une femme à qui tu t'accroches et tu passes du temps.
Dans cette phase là ses "instincts" dont tu parles seront bien différents. Les femmes baisent avec les connards manipulateurs certes mais elles ne restent pas en couple avec. Ou en tout cas ca ne dure pas.



"En tant que femme, je suis persuadée que la disqualification est la pire des techniques possibles. Personnellement, quand un mec l’utilise avec moi, je commence sérieusement à douter de sa maturité. C’est cramé qu’un homme qui aborde une femme puis la disqualifie ne le fait pas de façon spontanée"

Je ne peux pas être moins d'accord avec ca. Pour moi (et pour la plupart des séducteurs bizarrement...) c'est une des premières choses qu'il faut connaitre pour avoir des résultats. Un homme ado, presque toujours, mettra les femmes sur un pied d'estale.
Le prizing c'est ce qui marche, et la disqualification (les negs) c'est l'outil qui le permet (entre autre).
A part les LSE ou les filles qui sont objectivement en dessous, pour toutes les autres t'auras besoin de vanner, de neg, et d'oublier les compliments. Soit une très grande majorité des targets parce que personne n'a envie de taper dans le fond du panier.

D'ailleurs on pourrait tracer une courbe proportionnelle entre le niveau de neg qu'il faudrait lui balancer et son niveau de bonnitude.

Donc je remplacerai pire par meilleure dans ta phrase.


Dans ton exemple tu parles d'un homme qui le fait d'une mauvaise manière donc forcément ca ne fonctionne pas. Mais ce qui est sur c'est qu'on n'attire pas une femme en la complimentant et en répondant à ses attentes: faut représenter un challenge.

"Hormis les filles qui se prennent pour de la merde et pour lesquelles tu ne fais que confirmer leur état d’esprit"

Là aussi c'est complètement le contraire en fait. Celles qui se prennent pour de la merde il faudrait plutôt les rassurer pour que ca marche (et c'est pas du tout la majorité)
Et le juste milieu qui consiste à parler d’égal à égal? Parce qu’a aucun moment je ne crois avoir parler de faire des compliments à outrance. En revanche, je trouve dommage d’appliquer encore et encore un pseudo commandement de séducteur si c’est pour arriver à la lassitude qu’exprime l’auteur qui je le pense et le répète trouverait bien plus de plaisir dans un échange plus vrai et donc moins calculé. Cette nécessité sécurisante que vous trouvez dans le fait de respecter des règles édictées pour des cas bien spécifiques détonne avec la séduction qui se vit plus au feeling qu’à l’application stricte d’une technique soit disant infaillible. L’excès est nuisible dans les deux sens. Ne pas tenir compte de la dimension humaine en appliquant un schéma robotique préétabli conditionne étrangement les débuts de relation. Affirmer que telle technique marchera forcément sur toutes les jolies filles de la planète est une utopie. Chacun et chacune sa personnalité, son caractère, son vécu et ses attentes. Je ne pense pas qu’il soit logique d’appliquer bêtement le même schéma à chaque fois. L’humain n’est pas une science exacte, ça se saurait depuis bien longtemps
Réponse avec citation
  #10  
Vieux 05/11/2018, 07h50
Notic Notic est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: juin 2011
Messages: 1 845
Par défaut

Citation:
Envoyé par Amazone Voir le message
Et le juste milieu qui consiste à parler d’égal à égal? Parce qu’a aucun moment je ne crois avoir parler de faire des compliments à outrance. En revanche, je trouve dommage d’appliquer encore et encore un pseudo commandement de séducteur si c’est pour arriver à la lassitude qu’exprime l’auteur qui je le pense et le répète trouverait bien plus de plaisir dans un échange plus vrai et donc moins calculé. Cette nécessité sécurisante que vous trouvez dans le fait de respecter des règles édictées pour des cas bien spécifiques détonne avec la séduction qui se vit plus au feeling qu’à l’application stricte d’une technique soit disant infaillible. L’excès est nuisible dans les deux sens. Ne pas tenir compte de la dimension humaine en appliquant un schéma robotique préétabli conditionne étrangement les débuts de relation. Affirmer que telle technique marchera forcément sur toutes les jolies filles de la planète est une utopie. Chacun et chacune sa personnalité, son caractère, son vécu et ses attentes. Je ne pense pas qu’il soit logique d’appliquer bêtement le même schéma à chaque fois. L’humain n’est pas une science exacte, ça se saurait depuis bien longtemps
T'es en train de me perdre dans ton raisonnement je ne te suis plus.

Moi je t'ai repris parce que tu remettais en cause le principe de prizing en disant que c'est mauvais. Il n'y a pas de jugement de valeur dans ce que je dis => mais c'est ce qui fonctionne.

Pour simplifier: tu dis à une jolie fille qu'elle est jolie tu ne vas pas marquer de points. Tu lui dis que c'est dommage qu'elle soit si petite, tu vas en marquer. C'est bien ou pas à chacun de juger,mais c'est comme ca.

" je trouve dommage d’appliquer encore et encore un pseudo commandement de séducteur si c’est pour arriver à la lassitude qu’exprime l’auteur qui je le pense et le répète trouverait bien plus de plaisir dans un échange plus vrai et donc moins calculé"


Oui moi aussi je trouve ca dommage mais la encore c'est comme ca. Les femmes fonctionnent ainsi. Ce que tu décris c'est tout le problème de algerino. Justement il a envie de lui dire qu'elle est belle mais il craint de la faire fuir: parce que c'est ce que 99% des dalleux lui ont toujours dit avant lui. Et ca ne créer pas de désir.

Ducoup il fait comment?

Après si tu veux parler des exceptions, il y en a oui évidemment. Comme toi visiblement et beaucoup d'autres femmes. On parle toujours de tendances. Mais il ne faut pas croire non plus que les femmes (ou les hommes mais c'est pas le sujet ici) sont toutes si différentes que ca.

[Mais je pense aussi, comme Sunshine l'a conseillé qu'il pourrait trouver plus de femmes comme ca en changeant de cible.]



Ce que tu décris c'est un peu ton idéal des relations H/F mais ce n'est pas la réalité. D'ailleurs pour en revenir sur la partie "feeling" c'est aussi IMHO très surestimé. Dans l'exemple d'algerino je suis sur que sa target a eu ce sentiment, et pourtant tout était joué.
Et des exemples de femmes qui m'ont parlé de la "chimie incroyable" entre nous j'en ai un paquet. Aujourd'hui je ne me rappelle même plus de leur nom.

Encore une fois je ne porte aucun jugement de valeur. Les femmes sont ce qu'elles sont et les hommes aussi, il faut faire avec, c'est le jeu.
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 21h45.