Art De Seduire   Retour sur ArtDeSeduire.com
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 21/08/2018, 11h46
Talatala Talatala est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: aot 2018
Messages: 3
Par défaut Les relations se suivent et se ressemblent

Bonjour, tout d’abord apprêtez vous à lire un pavé pour les plus téméraires d’entres vous. Le but de ce topic est de partage mon expérience et d’y voir plus clair notamment sur ma relation que je vie actuellement.

Pour situez le contexte, je sors avec une fille depuis un peu plus de deux mois, une fille de mon travail qui plus es. De base, cette fille m’attiré physiquement, nous avons couches peut de temps après notre premier date. Je n’avais pas l’idée de continuer plus loin mais nous nous sommes entendus dès le début, nous avons bien rigolé.

Au début, je voulais me sentir détaché d’elle, chose que j’ai pas longtemps réussi à faire puisqu’elle ne l’était pas vis à vis de moi, du type 20 a 30 sms échanges par jour (avec de la séduction des deux côtés, mais aussi beaucoup de sujet à la con et dès questions sans intérêt). J’ai eu l’impression qu’elle me demandait pas mal d’affection. Je note probablement la première erreur ici, le fait de me laisser aller dans son sens et ne pas me respecter en prenant mon temps avec elle comme je le souhaitais.

La relation continue, je me calle à sa longueur d’onde, on se voit une fois par semaine en dehors du boulot, et on passe des week-ends ensembles lorsqu’on est disponible. On parle toujours autant par sms.

Elle arrive parfois à me dire par sms des mots doux (j’ai envie de t’embrasser, de passer du temps avec toi) auquel je réponds pas avec la même envie qu’elle (je me freine parceque moi aussi j’en avais envie).

Une fois après avoir coucher ensemble, elle me parle de mon côté mystérieux, et qu’elle veut que je m’ouvre sur mon passé très douloureux pour moi (explication plus bas). Je le prend comme une remarque, et on s’engueule un peu avant de lui dire que l’on ne se connais pas assez et que c’est trop tôt, et que si je lui en parle je risque de changer (tomber dans le OI). De son côté elle s’ouvre notamment sur son ancienne relation qui a duré 3 ans et qui s’est terminé il y a un an maintenant.

La relation continue, je lui reparle de cette altercation en lui disant que ce n’est pas contre elle et que je ne lui cache rien. Je lui demande également qu’elle ne le prenne pas pour un manque de sincérité. Elle me comprend à ce moment là.

Les vacances arrivent, 3 semaines ou nous sommes sépares, et je commence alors à subir du one itis (c’est pas la première fois). On se parle par messages (2 chacun par jour, des fois 0). Elle met du temps à répondre, occupé certes mais pas assez pour être active sur les réseaux sociaux. Bref mes potes me disent de pas me prendre la tête et que c’est normal. En même temps, que je sois en soirée avec mes potes, je réponds quand j’ai un petit moment ( pas dans la minute non plus hein).

Nous rentrons de nos vacances respectives; nous nous revoyons le soir même sans plus. On discute un peu des vacances mais voila. Elle a des signes d’affections, mais je les snobes en grande partie. Lorsque nous nous couchons, un bonne nuit pas de bisous, et je me tourne de mon côté. Le lendemain nous nous réveillons, câlin et on couche ensemble. Pas de câlin de ma part, je me lève et prends ma douche. On mange ensemble le midi et l’après midi mademoiselle dort, en me laissant seul à m’occuper à l’apart.

Je l’a laisse tranquillement et je l’a réveil en lui demandant ce qu’on fait le soir, réponse négative de sa part, je pars alors. Je lui fais part par message de ma frustation de ne pas avoir profiter assez et elle me dit qu’elle est désolé

La semaine suivante j’ai bien senti que nous n’étions pas sur la même longueur d’onde, alors on se voit et on en discute.

De mon côté je lui dit qu’elle m’intéresse mais qu’il y a un manque de communication flagrante entre nous (je le prend comme ma faute sur ce coup) et que pendant les vacances elle m’a manqué.

De son côté elle me dit qu’elle était à fond dans ses activités et que je ne lui ai pas vraiment manqué. Elle me reparle de son ex, et qu’elle ne se sent pas elle même au boulot avec nos collègues en commun. Je ressens une peur de revivre un schéma qu’elle a vécu avec son ex et une peur d’affronter la pression au boulot (elle le ressent comme ça).

Donc constat flagrant, des peurs des deux côtés. Je ne ressent aucune peur au boulot puisque j’en ai rien à faire de ce que je peux vivre dans ma vie personnelle avec elle. Je fais le discernement boulot et vie privée.

Cependant j’ai une grande peur, c’est d’angoisser et de me poser un tas de question en rapport avec la peur de la perdre et un sentiment d’insécurité. Je pense qu’elle l’a compris instinctivement. De plus je me suis toujours pas ouvert à elle sur mon vécu.

Nous nous sommes embrassés dans la soirée et lorsqu’on s’est séparés. Nous avons donc convenu de réfléchir à nos attentes et de venir en reparler quelques jours après (pas encore fait). En prenant du recul, j’ai l’impression que la peur prend le dessus sur les sentiments qui sont présents ( ce n’est que mon avis après tout).

Je ne sais pas trop quoi pense de tout ça, je l’apprécie et j’ai envie de continuer. Mais de son côté je ne suis pas sûr qu’elle veuille. Si vous pourriez m’éclairer un peu plus là dessus d’ailleurs!

De mon côté, j’ai vécu une enfance qui manquait d’affection, de communication et de sécurité. Pour couronner le tout, j’ai perdu 4 membres de familles en 3 ans, avec en premier lieu le décès de ma mère qui m’affecte encore. La relation avec mon père c’est inversé dès lors que ma mère est décédé. J’avais 16 ans, je suis devenu l’homme de la maison et je me suis contenu pendant plus de 4 ans à être dans le déni et de ne pas extérioriser mes émotions.

Il y a un an, j’ai vécu ma première expérience sexuelle avec une femme âgé de plus de 10 ans que moi. C’était formidable, sauf que mes peurs et des émotions négatives ont surgit. C’est là que j’ai compris que j’avais un réel problème. J’ai commencé une thérapie, qui ne porte pas ses fruits sûrement du à un trauma d’enfance enfouit dans mon inconscient. ( je suis toujours en thérapie à l’heure actuelle)

Il y a 8 mois, je suis sorti avec une fille drogué et pas vraiment intéressante. Ça n’a tenu qu’un mois et j’ai souffert mais pas pour les bonnes raisons encore une fois.

J’ai compris à ce moment là que je ne pouvais pas changer une personne, et que pour sortir avec quelqu’un il fallait que je l’accepte comme elle est.

Aujourd’hui les relations sont régit par des peurs et ce n’est pas bon du tout. Je me pose aussi la question d’en parler avec ma copine actuelle, au risque de la faire fuir ou de m’accepter tel que je suis avec mes peurs et mes angoisses. Je sais pertinemment qu’elle ne m’aidera jamais, mais je me dis que c’est peut être ce qu’elle attend de moi que je m’ouvre plus à elle.

Voilà, je serais heureux de répondre à vos questions, vos remarques et votre perception de la chose.
Réponse avec citation

Découvrez notre produit :
  #2  
Vieux 21/08/2018, 12h25
Avatar de Oncle Barney
Oncle Barney Oncle Barney est connecté maintenant
Sage
 
Date d'inscription: novembre 2012
Localisation: Bordeaux
Messages: 15 399
Par défaut

Citation:
Nous rentrons de nos vacances respectives; nous nous revoyons le soir même sans plus. On discute un peu des vacances mais voila. Elle a des signes d’affections, mais je les snobes en grande partie. Lorsque nous nous couchons, un bonne nuit pas de bisous, et je me tourne de mon côté. Le lendemain nous nous réveillons, câlin et on couche ensemble. Pas de câlin de ma part, je me lève et prends ma douche. On mange ensemble le midi et l’après midi mademoiselle dort, en me laissant seul à m’occuper à l’apart.
Purée le glaçon le mec!!

T'as de la chance qu'elle ne se soit pas barrée après ça. Une fille me fait ça, c'est la grosse discussion pour savoir ce qu'il se passe, je peux pas accepter ça sans rien dire!

Bref. Ce que je retiens surtout, ce sont TES problèmes. Tu peux pas les faire reposer sur l'autre, surtout dans une relation naissante. C'est pas sa responsabilité. Le pire, c'est que cette fille pourrait être du genre à en prendre la responsabilité toute seule! Ce qui donne des couples totalement bancals qui ne vivent jamais très bien et qui finissent dans les larmes...

Je reviens sur ça:
Citation:
J’ai commencé une thérapie, qui ne porte pas ses fruits sûrement du à un trauma d’enfance enfouit dans mon inconscient. ( je suis toujours en thérapie à l’heure actuelle)
D'une, n'oublie jamais que le thérapeute ne peut pas faire de miracle si toi même tu retiens tout ça. Ce n'est pas un médecin qui va te guérir sans que tu n'aies rien de spécial à faire. D'où ma question: es tu sincèrement prêt à affronter ce ou ces traumas? De là dépendra la réussite potentielle de la thérapie.
De deux, si tu n'es pas satisfait de ton psy, si tu n'a pas confiance en lui et son travail, d'abord il faut lui faire part de tes doutes, et ensuite, si ça ne vas toujours pas, alors il faut en changer!! Et peut être envisager d'autres méthodes thérapeutiques (tu ne dis pas sa spécialité, mais ya des méthodes plus efficaces que d'autres pour traiter les traumas)

Citation:
je me dis que c’est peut être ce qu’elle attend de moi que je m’ouvre plus à elle.
Que tu t'ouvres à elle, oui évidemment!
Mais ça ne veut pas dire te déverser avec toutes tes histoires et tes problèmes, avec le mal être qui va avec. Ce sont 2 choses distinctes. On doit garder un jardin secret vis à vis de l'autre. Sais tu faire cette différence?

Enfin:
Citation:
Je ne sais pas trop quoi pense de tout ça, je l’apprécie et j’ai envie de continuer. Mais de son côté je ne suis pas sûr qu’elle veuille. Si vous pourriez m’éclairer un peu plus là dessus d’ailleurs!
Le coup classique du "j'attends d'avoir la certitude qu'elle est à fond sur moi pour me décider"
Cette stratégie illusoire si pernicieuse de l'ego!
Une logique vraiment à la con, parce que quand toi tu attends d'elle des garanties pour t'engager, hé ben c'est la même chose pour elle! Vous allez vous retrouver à la fin comme 2 cons qui ne se rencontreront jamais vraiment...

Tiens, la prochaine que vous vous voyez, tu feras ça, ça te décoincera!
__________________
Appelez moi Barney tout court

Praticien en Programmation Neuro-Linguistique [PNL] (aperçu)
et en Communication Non Violente [CNV] (aperçu)


Mes pensées et réflexions
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 21/08/2018, 13h11
Talatala Talatala est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: aot 2018
Messages: 3
Par défaut

Merci Barney pour ton message

Citation:
Envoyé par Oncle Barney Voir le message
Purée le glaçon le mec!!

T'as de la chance qu'elle ne se soit pas barrée après ça. Une fille me fait ça, c'est la grosse discussion pour savoir ce qu'il se passe, je peux pas accepter ça sans rien dire!
Je sais que je me suis comporté comme un porc avec elle, qu’elle n’a rien demandé tout cela; je me suis même pas excusé et je m’en veux d’ailleurs.

Citation:
Bref. Ce que je retiens surtout, ce sont TES problèmes. Tu peux pas les faire reposer sur l'autre, surtout dans une relation naissante. C'est pas sa responsabilité. Le pire, c'est que cette fille pourrait être du genre à en prendre la responsabilité toute seule! Ce qui donne des couples totalement bancals qui ne vivent jamais très bien et qui finissent dans les larmes...
Tu as tout à fait raison. Sur ma première relation, je ne comprenais pas d’ou Ça venait. J’ai compris qu’au fil du temps, les relations ont toutes eu un dénominateur commun qui est : moi et mes problèmes. J’en suis bien conscient

Citation:
D'une, n'oublie jamais que le thérapeute ne peut pas faire de miracle si toi même tu retiens tout ça. Ce n'est pas un médecin qui va te guérir sans que tu n'aies rien de spécial à faire. D'où ma question: es tu sincèrement prêt à affronter ce ou ces traumas? De là dépendra la réussite potentielle de la thérapie.
De deux, si tu n'es pas satisfait de ton psy, si tu n'a pas confiance en lui et son travail, d'abord il faut lui faire part de tes doutes, et ensuite, si ça ne vas toujours pas, alors il faut en changer!! Et peut être envisager d'autres méthodes thérapeutiques (tu ne dis pas sa spécialité, mais ya des méthodes plus efficaces que d'autres pour traiter les traumas)
Ça fait environ 6 mois que je pleure à chaque consultation, pour diverses raisons. Pour une raison évidente je te dirais que j’en suis prêt, j’ai vraiment envie d’aller de l’avant.

Cependant, ça fait quelques temps que je songe à changer de psy, je me sens pas à l’aise avec sa méthode de travail. Je compte l’a revoir jeudi et lui en parlait.


Citation:
Que tu t'ouvres à elle, oui évidemment!
Mais ça ne veut pas dire te déverser avec toutes tes histoires et tes problèmes, avec le mal être qui va avec. Ce sont 2 choses distinctes. On doit garder un jardin secret vis à vis de l'autre. Sais tu faire cette différence?
Non, pourrais tu m’eclairer ou me renvoyer vers un article interessant ?

Citation:
Le coup classique du "j'attends d'avoir la certitude qu'elle est à fond sur moi pour me décider"
Cette stratégie illusoire si pernicieuse de l'ego!
Une logique vraiment à la con, parce que quand toi tu attends d'elle des garanties pour t'engager, hé ben c'est la même chose pour elle! Vous allez vous retrouver à la fin comme 2 cons qui ne se rencontreront jamais vraiment...

Tiens, la prochaine que vous vous voyez, tu feras ça, ça te décoincera!
Merci pour le lien, je vais m’y intéresser
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 12h35.