Art De Seduire   Retourner sur ArtDeSeduire.com - Techniques et Conseils en séduction
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 12/07/2018, 17h20
yope yope est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: juillet 2018
Messages: 12
Par défaut Coaching ou psy ?

Bonjour à tous,

j'ai une question pour ceux qui avaient peur de l'approche (voire des femmes) et qui s'en sont sorti :

est-ce que vous avez eu besoin de dépasser des blocages psychologiques avec un thérapeute ou bien est-ce qu'un coaching en séduction a suffit ?

Je pense que mon problème est majoritairement (pour ne pas dire uniquement) dans ma tête mais je ne sais pas s'il faut le régler avant d'aller sur le terrain ou si en allant sur le terrain ça le réglera.

Sachant que je suis terrorisé à l'idée de parler avec une fille dans la rue...

Merci !
Réponse avec citation

Découvrez notre produit :
  #2  
Vieux 12/07/2018, 17h24
Avatar de Staf
Staf Staf est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: janvier 2014
Messages: 2 033
Par défaut

Je te conseillerai ni coach, ni psy, juste entraîne toi à parler aux filles.

Aborde dans la rue, ou bar/boite, sans arrière pensée. Cela t’enlèvera une pression énorme de pas avoir de close comme objectif. Tes premiers abordages seront certainement laborieux, tu bégayera peut-être, tu ne seras pas quoi dire, mais c'est pas grave! Puis à force de multiplier les abordages, tu seras de plus à plus à l'aise, et tu y prendras même plaisir.

édit : entraînes-toi aussi à parler aux filles sur tinder, même si ce n'est pas du tout pareil que leurs parler en vrai, ça t’entraînera à avoir des sujets de conversation et un peu mieux cerné la psychologie des femmes, même si y'a souvent un grand fossé entre le virtuel et le réel

Dernière modification par Staf ; 12/07/2018 à 17h32
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 12/07/2018, 17h27
Avatar de Oncle Barney
Oncle Barney Oncle Barney est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: novembre 2012
Localisation: Bordeaux
Messages: 17 077
Par défaut

C'est pas une question de psy ou coach, mais du chemin à emprunter qui t'est propre. Car à moins d'avoir de sérieuses névroses sociales, tu vas te réaliser dans l'action, comme tout le monde.

Tu parles d'aborder des filles dans la rue, mais déjà, tu te sens comment avec les filles dans d'autres contextes? Et dans la rue, es tu déjà capable d'aborder pour X raisons des individus lambdas?
Si déjà là ya un souci, ça te montre la voie à emprunter.

Et sinon, qu'est ce qui t'amène à te confronter à quelque chose qui te terrorise à ce point? En quoi en as tu fait semble-t-il un passage obligé?
__________________
Appelez moi Barney tout court
~ En Retraite ~
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 12/07/2018, 18h27
selfestime selfestime est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: janvier 2018
Messages: 204
Par défaut

Si tu fais le choix de ces armes là dans ton arsenal, c'est que tu penses que c'est une solution.

Le psy peut t'aider à te sentir mieux, peut-être à dépasser des complexes.

Le coach est là pour te filer un coup de pouce et te motiver.

Les 2 sont une solution mais ce que te propose Staf est bien plus puissant. Dis juste bonjour à des inconnues sans chercher à avoir un numéro de téléphone ou à draguer. Tu verras qu'il n'y a que le premier pas qui est difficile.

Le coup du Tinder je suis à 100% d'accord avec Staf : ce n'est peut-être pas comme dans le réel, mais c'est déjà un moyen de te désensibiliser aux refus. Qu'une parfaite inconnue sur le net t'envoit chier ou ne te réponde pas, ça n'a pas d'importance. Peut-être que pour les premières oui, mais ensuite tu verras que l'angoisse disparaîtra. Si tu fais cela en parallèle en disant juste bonjour à des inconnues dans la rue, ta progression pourra être très rapide (compte quelques jours pour être débarrassé de cette angoisse).

Après, psy ou coach ça s'inscrit sur la durée, donc tu as le choix des armes !
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 12/07/2018, 18h47
Avatar de tron
tron tron est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: septembre 2010
Localisation: Montpellier
Messages: 10 209
Par défaut

Je pense qu'un psy à partir de ce que tu dis devrait grossièrement essayer de montrer la voie la plus simple pour séduire par rapport à toi. Il pourra t'aider à relativiser aussi mais il montera pas ton manque de confiance. Ce qui le montera, ça sera l'amélioration de ton rapport aux femmes ce qui on l'espère est facilité par le fait de voir un psy.

Citation:
Envoyé par selfestime
Après, psy ou coach ça s'inscrit sur la durée, donc tu as le choix des armes !
Tout dépend du travail qu'on veut faire.
__________________
Tout est une question de perception.

Dernière modification par tron ; 12/07/2018 à 18h53
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 12/07/2018, 18h53
selfestime selfestime est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: janvier 2018
Messages: 204
Par défaut

Citation:
Envoyé par tron Voir le message
ça sera le fait d'améliorer ton rapport aux femmes ce qui on l'espère la conséquence du fait de voir un psy.
Cela passe par une "démystification" de la femme, la refaire un peu tomber du piédestal ? Ou ça risque d'être bien plus laborieux et de devoir analyser le rapport aux femmes dont la fameuse maman ?

Juste par curiosité Tron. Il y a des fois où je ne sais plus si il faut recommander un sexologue ou un psy dans ce genre de cas.
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 12/07/2018, 19h09
Avatar de tron
tron tron est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: septembre 2010
Localisation: Montpellier
Messages: 10 209
Par défaut

Citation:
Envoyé par selfestime
Cela passe par une "démystification" de la femme, la refaire un peu tomber du piédestal ? Ou ça risque d'être bien plus laborieux et de devoir analyser le rapport aux femmes dont la fameuse maman ?

Juste par curiosité Tron. Il y a des fois où je ne sais plus si il faut recommander un sexologue ou un psy dans ce genre de cas.
L'interprétation (lien avec la mère) n'est pas vraiment le moteur d'une psychanalyse, on fait surtout des liens pour historiser la personne, pour l'aider à prendre du recul et sortir un peu la tête du guidon.

Concrètement ça consiste à analyser ce que la personne nous dit, la manière dont elle nous le dit, voir comment la personne vie (les mécanismes), quand ça bloque et lancer éventuellement des idées que la personne pourrait saisir.
Le but est de comprendre la situation et d'aider à faire des pas de côté.
Ici le pas de côté pourrait être de trouver une manière de se rapprocher des femmes sans que ça soit trop anxiogène.

Je pense qu'il vaut mieux proposer les deux entre un psy et un sexologue, les gens feront leur choix. Un bon psy et un bon sexologue devrait être en mesure de faire le travail de l'autre pour un temps au moins.
__________________
Tout est une question de perception.
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 12/07/2018, 19h12
selfestime selfestime est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: janvier 2018
Messages: 204
Par défaut

OK. Merci pour ces détails !
Réponse avec citation
  #9  
Vieux 13/07/2018, 09h25
Avatar de solmal
solmal solmal est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: avril 2009
Messages: 880
Par défaut

Pour répondre à ce que tu dis, c'est effectivement systématiquement lié à la "tête" comme tu dis.

Quand t'as un mindset très fort, peu importe que tu saches aborder ou pas, que tu aies lu des articles ou pas, tu abordes cette nana.

C'était juste pour l'aparté.

Par rapport à la peur de l'abordage, si tu ressens la même réaction à chaque fois, que tu flippes, que ça te bloque, la MEILLEURE chose à faire selon moi, c'est :
1/ Faire une séance de NERTI avec quelqu'un de formé.

2/ Te confronter encore et encore et encore au rejet (va voir le bouquin "A l'épreuve du nom" de Jia Jiang, ou sa conférence TED), c'est vraiment thérapeutique

Bien à toi !
__________________
De puceau, timide, complexé et malheureux à conférencier, en couple et heureux en quelques années... Voilà mon parcours.

Si j'ai pu le faire, tu peux aussi le faire !

La qualité de ta vie dépend de la qualité de tes pensées.

Donc fais bien gaffe à l'histoire que tu te racontes
Réponse avec citation
  #10  
Vieux 13/07/2018, 09h58
yope yope est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: juillet 2018
Messages: 12
Par défaut Wow merci pour vos réponses !

Salut à tous,

déjà : wow, merci pour vos réponses, je ne m'attendais pas à en avoir autant et aussi rapidement.

@Staf : c'est vrai que j'ai fait quelques exercices où j'ai demandé une direction par exemple à des filles qui me plaisent dans la rue et j'y suis arrivé, mais à l'étranger. J'avais l'impression d'être crédible, je ne suis pas d'ici, je cherche ma route... Je vais creuser cette piste. Tinder, j'y suis mais c'est une pure perte de temps pour moi, très peu de match pour beaucoup de temps passé.

@Oncle Barney : "tu vas te réaliser dans l'action, comme tout le monde". C'est ce que je voulais dire par coaching, pour me pousser à passer à l'action et justement apprendre ce qu'il y a à apprendre de ces expériences. Je m'en fais un passage obligé parce que je sens que c'est la liberté ultime, de pouvoir aborder qui on veut quand on veut, et aussi parce que je ne sors pas en soirée/boîte/etc... donc le seul endroit où je croise des filles c'est dans la rue ou au supermarché, métro... J'avais fait un atelier avec Blusher pour aborder dans la rue, c'était génial et je m'étais bien amusé malgré tout le stress! J'avais eu de belles expériences, j'aimerais retrouver ça aussi. Je ne suis pas très à l'aise avec les filles quand je les trouve bien, même dans d'autres contextes, mais je suis à l'aise avec les gens et je peux aborder n'importe quel inconnu dans la rue si j'ai une raison "valable" de le faire.

@selfestime : effectivement pour avoir passé du temps sur Tinder, j'ai ressenti ce que tu dis, mais c'est juste que je me sens moins nul quand une fille arrête de discuter sur Tinder, ça ne s'applique pas encore au fait d'aborder en vrai. Tu parles de quelques jours seulement -> vraiment ??

@tron : je vois une psy et on en parle, c'est vrai qu'il y a cette notion de piédestal et ça aide pas, je le sens bien. Comment tu fais pour trouver une manière d'aborder les femmes qui ne soit pas trop anxiogène avec tes patients ? (j'ai supposé que tu es du métier, vu que tu dis "on")

@solmal : c'est exactement ce que je me suis dit hier justement, s'il en dépendait de ma vie ou de la vie de quelqu'un d'autre je parlerais à n'importe qui, donc ça vient bien de "ma tête" et des associations que j'ai. Merci pour la recommandation je vais regarder sa conférence TED dans un premier temps, le livre n'est plus à la FNAC. Tu fais des séances NERTI toi ?

Merci les gars, je me demande bien comment c'est de l'autre côté, quand on peut aborder les femmes facilement, voire même quand c'est un plaisir comme tu dis Staf. Et en même temps je crois qu'une de mes peurs est d'y prendre plaisir et de rencontrer rapidement une fille avec qui ça colle, du coup ça ferme la porte aux autres trop rapidement. Ça aussi ça doit forcément jouer.

Si vous avez d'autres idées, remarques, pistes, je suis preneur, merci les gars !
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 08h05.