Art De Seduire   Retourner sur ArtDeSeduire.com - Techniques et Conseils en séduction
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 23/11/2015, 19h31
Shadiboo Shadiboo est déconnecté
Confirmé
 
Date d'inscription: novembre 2014
Messages: 708
Par défaut Repartir de zéro

Hello à tous, me revoilà et malheureusement pas sous les meilleures conditions. Mais comme le but est de m'en sortir, je viens solliciter votre aide.

Pour ceux qui ont suivi l'histoire, depuis que je ne suis plus avec mon ex, ce n'est pas le top.

J'ai tenté (et partiellement réussi) de la reconquérir mais il faut croire que ce n'était qu'une illusion (mon précédent sujet pour ceux que ça intéresse : http://forum-seduction.artdeseduire....tml#post808307 )

Ceci étant, maintenant c'est foutu, elle a un nouveau copain et me zappe complet (je ne vous raconte pas la chute pour moi, quand quelques semaines avant elle me disait qu'elle tenait beaucoup à moi ect).

A cela s'ajoute que j'ai perdu mon taf il y a peu alors que c'était un des motifs de satisfaction de ma vie de tous les jours, et que du coup ça me fais poser pas mal de question sur mon avenir.


Alors voilà où j'en suis :

- Je pense toujours à mon ex, j'ai eu beau flirter et/ou coucher avec d'autres filles, ça n'y change rien, c'est elle que je veux.
J'ai également de la rancoeur sur le fait qu'elle soit heureuse avec lui pendant que je suis encore bloqué sur elle (je sais c'est faible de penser comme ça mais ça m'énerve).
- Je sors pas mal pour oublier mais ça ne marche pas, je passe juste du bon moment sur le coup.
- Je n'ai plus de taf et du coup je ne sais plus trop ce que je veux faire (la fin de mon précédent contrat m'a fais remettre en question sur si c'est vraiment ce que je veux faire de ma vie?) -> conséquence : je ne cherche même pas actuellement, ne sachant vers quoi me diriger.
- Je suis chez mes parents à plus de 25 ans, je le vis comme un échec et quand j'échange avec des gens ils trouvent ça louche aussi.


J'en appelle à votre expérience:

Par où devrais-je commencer?

La logique serait de s'occuper d'un job en 1er, mais ma mélancolie liée à elle me bloque dans tous les aspects de ma vie.
Et pour le taf est-ce que c'est l'échec qui me fais douter que cela soit ma voie où est-ce vraiment une question plus profonde? (sachant que je n'arrive pas à le déterminer moi même).
-> Là je sais que c'est à moi de trouver la réponse au fond, mais si cette réflexion vous ai déjà arrivée ça m'intéresse.

Je ne parle même pas du climat actuel qui n'aide pas à l'optimisme, mais je me dis que je n'ai pas trop le droit de me plaindre.

Dernière modification par Shadiboo ; 23/11/2015 à 19h37
Réponse avec citation

Découvrez notre produit :
  #2  
Vieux 23/11/2015, 19h56
Maf Maf est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: octobre 2015
Messages: 71
Par défaut

Effectivement pour le taf toi seul peut savoir si c'est ta voie ou pas mais sinon oui il faut commencer par ça ! Et si tu ne sais pas vers quoi te diriger pourquoi pas trouver un taf alimentaire en attendant ou faire un bilan de compétences ou quelque chose du genre pour essayer de poser les choses.

Si tu trouves du boulot, tu reprendras déjà confiance en toi, ensuite tu seras plus occupé donc tu auras moins le temps de ressasser sur ton ex. Tu pourras prendre ton indépendance (après moi perso je trouve pas ça louche d'être chez ses parents à 25 ans), et rencontrer de nouvelles têtes.
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 23/11/2015, 22h05
don Diego de la Vega don Diego de la Vega est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: novembre 2012
Messages: 18 285
Par défaut

De toute façon il te faudra du temps. Accepte ça.
Après tu peux chercher des moyens comme exhutoire pour expulser ou exprimer ce que tu ressens. L'idée malgré tout c'est de ne pas retenir ton processus de deuil en ayant l'illusion que tu le dépassera plus vite ainsi.

D'accord avec Maf, quels que soient les leviers que tu utiliseras pour te relever et pour y puiser un combustible à ton moteur, tu devrais diriger tes efforts vers le taf. Car sans ce filet pour structurer ta vie dans cette période de doutes, tu risques de tomber dans le gouffre.

Courage dude !
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 24/11/2015, 07h42
Avatar de phantom_green
phantom_green phantom_green est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: septembre 2014
Messages: 5 503
Par défaut

Citation:
Envoyé par Shadiboo Voir le message
Ceci étant, maintenant c'est foutu, elle a un nouveau copain et me zappe complet (je ne vous raconte pas la chute pour moi, quand quelques semaines avant elle me disait qu'elle tenait beaucoup à moi ect).
C'est dur, mais c'est comme ça la plupart du temps. Tu ne peux rien y faire, tu n'as plus qu'à l'accepter.

Citation:
Envoyé par Shadiboo Voir le message
- Je n'ai plus de taf et du coup je ne sais plus trop ce que je veux faire (la fin de mon précédent contrat m'a fais remettre en question sur si c'est vraiment ce que je veux faire de ma vie?)
T'avais l'air de dire que ton boulot c'était une grosse source de motivation. Donc si tu aimais ton travail, ne te pose pas trop de questions pour changer de domaine j'ai envie de dire.

Citation:
Envoyé par Shadiboo Voir le message
- Je suis chez mes parents à plus de 25 ans, je le vis comme un échec et quand j'échange avec des gens ils trouvent ça louche aussi.
Ok, tu souffres de l'avis des gens. C'est un travail sur soi qu'il faut faire pour te ficher complètement du regard des autres. Ce n'est pas facile, mais ça t'aidera.
Par contre en effet, si tu es quelqu'un d'indépendant, il vaut mieux ne pas rester traîner trop longtemps chez papa maman, endroit ou tu vas ruminer ton deuil et où ils se montreront peut-être un peu "trop" gentils et compréhensifs avec leur fiston. "Ce n'était pas une fille pour toi", "je le savais depuis le début" etc etc. ça ne l'a pas fait, ça ne l'a pas fait, il faut l'accepter.

La mélancolie s'estompera avec le temps.
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 24/11/2015, 09h24
Mind_ Mind_ est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: novembre 2015
Localisation: Lyon
Messages: 50
Par défaut

Je suis d'accord avec la plus part des commentaires ci-dessus. Dans une rupture le plus difficile c'est le deuil. C'est une étape qui prend plus ou moins de temps suivant les personnes et tout le monde est obligé d'y passer. C'est normal que tu ne puisses pas enlever ton ex de la tête mais tu verras qu'avec le temps ça finit par changer.

Il faut accepter. Je trouve que cette étape et la plus douloureuse/longue. Pratique des activités que tu n'as jamais fait avec elle : un sport en particulier (rugby par exemple), un voyage dans le Cantal etc...

Après avoir vécu deux ruptures, le meilleur moyen que j'ai trouvé pour oublier la dite fille est le sport. Ca m'a permit de me dépasser mentalement mais aussi physiquement et d'augmenter la confiance en moi

---------------------------------------------------

Concernant ton travail, un bilan de compétences est une très bonne idée. Va voir des spécialistes, discutes en avec des recruteurs (apec par exemple) et cherche quelque chose qui te plais avant tout.

Tu n'es pas le seul à avoir passer ces étapes et tu arriveras à surmonter tout ça
Mind_
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 24/11/2015, 14h42
Shadiboo Shadiboo est déconnecté
Confirmé
 
Date d'inscription: novembre 2014
Messages: 708
Par défaut

Avant tout, merci pour vos réponses constructives, mine de rien ça m'aide vraiment.

Pour ma rupture, je sais qu'il y a une phase de deuil mais perso ça fait super longtemps qu'elle dure (bon c'était ambigü et on a continué à se voir pendant pas mal de temps)

Là j'essaye de me faire une raison, elle a un copain et me zappe et j'ai déjà tout tenté, mais ça prend quand même beaucoup de temps et trop de place dans ma tête.

Je n'ai pas un manque particulier d'être en couple, mais j'ai "peur" parce qu'en 1 an je n'ai pas rencontré une seule fille qui me fasse autant d'effet qu'elle.

Je fais déjà du sport et heureusement, tu as bien raison c'est libérateur, mais sur le moment. J'hésite à en pratiquer d'autres (combat notamment) dans la semaine mais je me dis qu'à force ça serait plus un échappatoire pour combler un vide qu'une vraie nécessité.

Suite à la lecture de vos posts, ça m'a redonné un petit coup de boost, je me remet à chercher du taf en essayant d'être optimiste.
Le côté négatif d'être en recherche étant qu'on se coupe pas mal socialement des autres (hors week end)
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 24/11/2015, 15h07
don Diego de la Vega don Diego de la Vega est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: novembre 2012
Messages: 18 285
Par défaut

Citation:
Je n'ai pas un manque particulier d'être en couple, mais j'ai "peur" parce qu'en 1 an je n'ai pas rencontré une seule fille qui me fasse autant d'effet qu'elle.
Tu ne peux pas comparer ton souvenir idéalisé d'une personne avec laquelle tu as partagé plusieurs années, à quelqu'un de nouveau que tu ne connais pas encore et avec qui tu n'as rien vécu..
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 24/11/2015, 15h38
TheGraduate TheGraduate est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: aot 2014
Localisation: Annecy - Geneve
Messages: 369
Par défaut

Salut Shadiboo, rebatir la structure de ta vie est primordial. C'est un poncif mais taf = logement = independance = remontee de ton estime de toi etc.

Pour rebondir ce qui a ete dit au dessus, demarrer son deuil c'est d'abord accepter. Pour avoir eu le "privilege de traverser le vrai deuil" ainsi qu'un certain nombre de ruptures, ce qui est le plus difficile a accepter c'est le caractere irreversible de la chose.

Quand j'ai perdu mon pere, ce que j'ai eu le plus de mal a encaisser c'est que je ne le reverrai plus jamais. C'est dur, froid, implacable et tu n'y peux rien.

Dans le cas d'une rupture, quand l'un des deux en a decide, ce qui est le plus dur a encaisser c'est que ce qui a ete n'est plus. Tes souvenirs, tes sentiments sont toujours partiellement la, mais le cadre dans lequel ils se sont developpe est caduc. Et c'est ce que tu dois accepter pour commencer ton deuil.

Or je n'ai pas l'impression que tu aies reellement accepte encore cet etat de fait. Pourtant il est fort a parier que tu n'aies pas d'autre choix.

Maintenant une petite note optimiste quand meme. Ton mindset actuel est que cette fille c'est mieux que le beurre a tartiner, que tu ne retrouveras pas mieux et que cette perte est irreparable... bin tu te gourres big time.

Le monde est plein de nanas qui valent le detour, tu es extremement jeune, tu en connaitras beaucoup d'autre et si tu procedes pas a pas : acceptation, deuil, reconstruction il te reste un paquet de trucs geniaux a vivre qui te feront rigoler de ton desarroi actuel dans quelques annees.

Nous sommes nombreux a etre passe par la, et si un vieux schnock comme moi a un seul message a te passer c'est qu'on s'en remet et qu'on repart gonfle a bloc pour bouffer la vie (ou autre chose).
__________________
C'est la marge qui tient la page
Réponse avec citation
  #9  
Vieux 24/11/2015, 18h27
Shadiboo Shadiboo est déconnecté
Confirmé
 
Date d'inscription: novembre 2014
Messages: 708
Par défaut

Tu n'as pas tort, c'est le côté irréversible qui me pose un gros gros problème.

Dans tous mes échecs je suis un acharné qui essaye de changer la tendance (en sport ça peut être bon, mais pas dans tous les aspects de la vie, j'en conviens).

Par rapport à un vrai deuil, je me dis qu'on peut toujours faire changer les choses, c'est peut être là mon erreur. Et tu as raison, il semble bien que je n'ai pas d'autre choix.

Un autre de mes doutes, tu me dis qu'il y a plein de filles géniales, c'est vrai, j'en connais une ou deux, mais plus mon âge avance, plus elles sont maquées/mariées voir avec des enfants.

Je vais suivre ton conseil sur la structure de ma vie, il faut commencer par là, et perseverer même quand je me décourage.
Réponse avec citation
  #10  
Vieux 24/11/2015, 18h53
Théou Théou est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: dcembre 2011
Messages: 125
Par défaut

Je suis d'accord avec les posts précédents, mais bon ça se voit que tu es assez atteint psychologiquement, mais je te propose une autre réponse.

D'une si tu crois que c'est la bonne, c'est faux, sinon tu ne serai pas là.
De deux, il y a 4 milliards de femmes sur Terre, alors il y a indéniablement 10 millions qui peuvent te correspondre, enfin peut-être bien plus même

Ensuite, si tu es si perdu, c'est parce que j'ai l'impression que tu n'avais qu'elle comme gros point d'attache, il y en faut toujours plusieurs dans la vie : sa carrière, la famille, les amis, sa passion, le sport. La relation amoureuse est un complément.

Quels sont tes rêves ? Si tu en as bouge-toi pour les réaliser, là tu subis la vie pour une relation amoureuse, mais apprend à subir TA vie !
Les échecs ne sont causés majoritairement que par toi, parfois par d'autres paramètres incontrôlables comme les sentiments amoureux de ta copine.
Tu as toute la vie devant toi, prend-toi en main, tu crois vraiment que c'est une gazelle qui va t'empêcher de vivre ?
Tu sembles jeune, il n'y a rien qui te retiens, t'es même pas marié.
Je préfère avoir à subir des ruptures que de devoir vivre dans l'horreur

Courage, le sport c'est la vie.
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 14h56.