Art De Seduire   Retourner sur ArtDeSeduire.com - Techniques et Conseils en séduction
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #71  
Vieux 05/11/2014, 01h15
Avatar de Phylos
Phylos Phylos est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: janvier 2014
Localisation: Paris
Messages: 441
Par défaut

La fête est finie ! Je crois que c'est bel et bien foutu avec cette fille.

Je ne suis ni triste, ni en colère, comme l'autre fois. Je suis perdu, hagard.

Pour résumer, j'ai revu la fille et sa copine, et je n'ai reçu presque aucun signe d'intérêt (à part qu'elle est venue vers moi pour me parler). J'ai ramené un bon ami à moi, qui savait que j'étais intéressé par A. Il a essayé de m'aider, en vain. J'ai invité A à danser. Il n'y a pas eu de rapprochement particulier.
On s'est un peu taquinés, il y a eu des discussions intéressantes quoique courtes.
Elle a par exemple fait remarquer qu'elle ne donnait pas son numéro à n'importe quel mec (je n'ai pas le sien).

Plus tard, pourtant, elle a dansé avec un gars qu'elle ne connaissait pas. Ils ont discuté quelque peu, et j'ai appris qu'il avait eu son numéro. Il a donc réussi en quelques minutes là où j'ai échoué depuis notre rencontre.
Ce n'est pas le garçon auquel je faisais référence dans mes messages. C'est un illustre inconnu.

Quand on est rentrés avec le groupe, il n'y avait rien. Elle est rentrée de son côté.
Je suis moi-même rentré avec l'une de ses meilleures amies, qui n'a pas du tout essayé, comme le font parfois les amies qui sont dans la confidence des sentiments, de me sonder.
Tout ce que j'ai appris, c'est qu'elle et la fille que je convoit(ais) m'ont trouvé froid ; elles ont cru que je les évitais. C'est bon à savoir : je parais froid.

Mon ami B m'assure que c'est foutu pour moi.

Je ne vais pas le démentir. Elle va peut-être revoir le gars à qui elle a donné son numéro. J'ai démontré trop peu d'intérêt : soit elle-même n'en a jamais eu pour moi, soit elle a pensé que je n'étais moi-même pas intéressé. Je pense tout simplement qu'elle n'a jamais été intéressée, et que je me suis emballé à partir de signes dérisoires.


Je suis désabusé. Je ne sais pas ce que je vais faire quand je la reverrai. Au moins, je n'aurais aucun scrupule à danser avec d'autres filles.

D'ailleurs, au cours de cette soirée, une fille m'a invité à danser. Il ne s'est rien passé cependant, car elle était en couple.

C'est vraiment l'échec total. Barney va dire que c'est le moment classique de dévalorisation ; eh bien le voici : on en revient aussi à l'histoire du physique. Cela n'explique pas tout, mais je pense que les filles ont du mal à être attirées par moi dès l'abord. Cela n'arrange rien que je paraisse distant.

C'est terrible, mais c'est ainsi. J'ai probablement perdu cette fille.

Je ne vais sans doute pas abandonner, mais c'est un coup de plus que je reçois.

Dernière modification par Phylos ; 26/03/2015 à 19h54
Réponse avec citation

Découvrez notre produit :
  #72  
Vieux 05/11/2014, 01h23
PetitSuisse PetitSuisse est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: septembre 2014
Messages: 242
Par défaut

A mon avis elle était réceptive mais tu as loupé la fenêtre de tir.

Être détaché est un avantage pour l’attraction au contraire.
Pour la fille, ne lui cours plus après. Il va falloir accepter le next.

Et tu apprendras qu'il ne faut pas toujours se fier aux paroles des femmes. Regarde plutôt leurs actes et leur body language.
Mais au delà de cela, tu agis en toute circonstance.

Dernière modification par PetitSuisse ; 05/11/2014 à 01h26
Réponse avec citation
  #73  
Vieux 05/11/2014, 09h31
TheGraduate TheGraduate est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: aot 2014
Localisation: Annecy - Geneve
Messages: 369
Par défaut

Phylos, il n'est nul besoin de te devaloriser si tu as fait le necessaire. A contrario, si tu t'es contente d'analyser les signes envoyes par la dame sans discuter, isoler etc. c'est regrettable.

Tu viens de te confronter a l'asymetrie offre-demande entre les hommes et les femmes. Ce type qui a pris le numero a fait ce que nous te recommendons depuis ton premier post. Ce sur quoi beaucoup de debutants trebuchent c'est le timing.

Il est beaucoup plus court en moyenne qu'on ne l'imagine et il n'y a pas forcement de seconde chance parce que tu es en concurrence avec beaucoup plus d'autres hommes que tu ne le pense (une jolie fille peut se faire aborder plusieurs fois par jour directement ou indirectement en milieu urbain).

Au total, tu n'etablis pas autant de mindshare chez une fille qu'elle n'en etablit chez toi en general, c'est pourquoi il faut forcer sa nature pour faire avancer l'interaction jusqu'a ce que tu en aies suffisamment pour te faire ta place au soleil et eclipser les autres.

Autre point, les signes d'interet sont souvent furtifs et il faut savoir les analyser et les exploiter sans tarder...

Que tu doives nexter ou pas t'incombe ainsi qu'a elle. Il y a beaucoup de femmes interessantes en ce monde, ne te laisse pas ecraser par ta deception mais sers-t-en pour ne pas commettre les memes erreurs lorsqu'une creature passera dans ton perimetre.

Amicalement.
Réponse avec citation
  #74  
Vieux 05/11/2014, 11h21
Avatar de Phylos
Phylos Phylos est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: janvier 2014
Localisation: Paris
Messages: 441
Par défaut

Merci.

Nuit difficile. Je ressassais les épisodes de la soirée. Je ne suis pas si triste que cela ; je suis plutôt sonné et ne me rends pas compte.

J'ai fait n'importe quoi : la responsabilité de l'échec m'incombe avant tout. En voulant paraître désintéressé, j'ai été froid et désagréable.
Je ne saurais dire si elle avait un véritable intérêt au début comme vous le suggérez. Mon ami, qui était souvent avec moi, pense que non et que les signaux étaient bien trop limités.
En dernière analyse, je ne crois pas qu'il ait tort.

Surtout, elle a accordé plus d'intérêt à un illustre inconnu qu'à moi. C'est peut-être ma faute, peut-être parce que, justement, je paraissais désintéressé.

Il est vrai que j'aimerais bien savoir. Hier, quand j'étais avec sa copine, je me suis demandé s'il fallait que je lui dise pourquoi j'avais semblé froid, pourquoi j'avais été si distant. J'ai préféré ne pas le faire.

Le pire serait évidemment qu'elle ait effectivement eu de l'intérêt pour moi, et que je n'aie pas répondu à ses attentes, ce qui explique son attitude par la suite.
J'aimerais en avoir le cœur net.

Sans vouloir remettre la faute sur d'autres, je trouve que mon "ami" B m'a aussi induit en erreur en me conseillant d'y aller doucement, de ne pas la brusquer, connaissant ses convictions religieuses. On voit bien qu'en fait, il fallait agir comme avec toutes les filles.

Le peu d'intérêt qu'elle m'a témoigné quand on est rentrés avec le groupe était manifeste. Elle était toute guillerette, sans doute parce qu'elle avait été séduit par le type à qui elle a donné son numéro. Je ne sais pas si elle est vraiment intéressée par lui, mais comme elle avait bien précisé, elle ne donne pas son numéro à n'importe qui.

Je passe à autre chose sans vraiment y croire, et me demande ce que je vais faire quand je la reverrai.
Réponse avec citation
  #75  
Vieux 05/11/2014, 12h33
Avatar de Oncle Barney
Oncle Barney Oncle Barney est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: novembre 2012
Localisation: Bordeaux
Messages: 17 075
Par défaut

Comme l'on dit mes collègues, tu as raté le coche.

Citation:
Envoyé par Phylos Voir le message
Tout ce que j'ai appris, c'est qu'elle et la fille que je convoit(ais) m'ont trouvé froid ; elles ont cru que je les évitais. C'est bon à savoir : je parais froid.
NON! Tu ne parais pas froid! Tu es paru froid!

Avec toutes tes tergiversations, tes attentes de signaux, tes brainstorming, tu ne peux pas être dans l'ACTION. On te l'a dit et répété. C'est typiquement ce que dégage quelqu'un qui pense trop. Il le fait pour ne pas être présent. Or vivre le moment présent, c'est être dans la chaleur du contact et de l'échange.

Citation:
Envoyé par Phylos Voir le message
J'ai démontré trop peu d'intérêt : soit elle-même n'en a jamais eu pour moi, soit elle a pensé que je n'étais moi-même pas intéressé. Je pense tout simplement qu'elle n'a jamais été intéressé, et que je me suis emballé à partir de signes dérisoires.
Je te l'ai dit plusieurs fois pourtant. Les signes, quand on arrive à les lire, ne sont que des signes d'intérêt, non des signes de "viens je te veux!". Tu confonds tout.
Un signe d'intérêt est une invitation à aller plus loin dans l'interaction avec la fille. Tant que tu as des IOI, tu avances tes pions. Dès que tu as des IOD, tu calmes le jeu. Pour mieux reprendre ensuite, telle les vagues sur la plage. C'est ça la SEDUCTION.

Autrement dit, les IOIs, ça se provoque. Et plus tu en as, plus tu as envie d'avancer, et donc plus tu en as de nouveau, etc.
Et je vais te confier un secret: les plus grands séducteurs sont ceux qui se moquent des IOIs et qui entament la séduction quand même, en mettant les 2 pieds dedans. Ca passe ou ça casse mais ils sont tout de suite fixés et je peux t'assurer qu'ils font très vite la différence. (et au passage, les gentlemans séducteurs sont ceux qui savent être sensibles aux IODs et qui savent s'arrêter quand il le faut car ils sont dans le respect de l'autre, c'est la classe, comparés aux bourrins de la séduction qui constituent la majorité des PUAs, qui eux, arrivent à leurs fins par la manipulation et la "contrainte").

Citation:
Envoyé par Phylos Voir le message
C'est vraiment l'échec total.
Oui et?
Bravo! Tu n'as pas séduit cette femme! Bienvenue parmi nous!
Non mais tu croyais quoi? Que la première fille avec qui tu avais un feeling allait te tomber dans les bras? Quand le reste du monde enchaine les échecs et rateaux (entrecoupés de réussite hein)? Le Grand Phylos se croyait au dessus de la masse? Car oui, les objectifs que tu te fixes sont carrément inatteignables. Et c'est comme ça que tu parviens à te dévaloriser. Je me tue à mettre en valeur tes réussites mais toi, tu ne donnes d'importance qu'à tes échecs.
Mais échec de quoi au juste? Il y avait un concours? Organisé par qui? Par une partie du subconscient de Phylos qui veut prouver qu'il est incapable de plaire à une fille. Et il a réussi!

Et pour saupoudrer ce totale désastre (oui parce qu'échec total, je trouvais ça trop gentil), cette partie sournoise de Phylos appuie là où ça fait mal pour bien montrer qu'il avait raison en y mettant la jalousie des autres hommes qui eux réussissent avec elle. Ca lui rappelle toute son enfance où il regardait impuissant les autres garçons pécho quand lui se trouvait moche et incapable de plaire.

Tu vois Phylos, cette partie sournoise de toi, c'est le petit garçon qui est en toi. Le petit garçon qui s'est construit une image de lui pendant l'enfance, grâce aux autres, l'image qu'ils lui renvoyaient. Il s'est marqué au fer blanc qu'il ne peut pas plaire, qu'il est moche, qu'il n'est capable de rien. C'est vrai puisque c'est ce qu'il s'est passé pendant toutes ces années. Tout ça, c'est son identité, en tout l'image qu'il s'en fait.
Alors imagine si tu lui prouves le contraire! Il va se défendre et va tout faire pour te saboter le travail, car il veut avoir raison. Il n'est pas concevable de se tromper puisque c'est sa réalité.
Ce petit garçon Phylos, il a juste peur. Peur parce qu'il n'a pas reçu l'amour et la bienveillance pour se construire comme tout ses copains. Quand on n'est pas abreuvé de cette nourriture, on se protège et on se méfie de tout. Il ne faut donc pas lui en vouloir. Lui, tout ce qu'il veut, c'est te protéger parce qu'il sait que le monde est dangereux.
Mais le petit garçon a grandi. L'adulte que tu es sait que tout cela est faux. Il veut lui prouver qu'il a tord. Mais tord de quoi? De te protéger? Ce petit garçon, c'est TOI. Si tu l'ignores, ou pire, que tu te fâches contre lui, comment te sentiras tu? A la place, qu'as tu envie de lui dire? Qu'a envie d'entendre le petit Phylos, qu'a-t-il toujours eu envie d'entendre? Et derrière cette envie de te protéger, quels sont ses rêves? Si tu lui ouvres enfin la porte à une réalité bienveillante, que va-t-il avoir envie de faire qu'il ne s'est jamais autorisé à faire?

L'enjeu derrière tout ça, c'est de libérer ta vraie nature Phylos. Ces peurs dans lesquelles tu te drapes ne sont pas toi. Tu as tant à offrir pour les gens qui t'aiment, et pour la femme avec laquelle tu seras.

Citation:
Envoyé par Phylos Voir le message
Je passe à autre chose sans vraiment y croire, et me demande ce que je vais faire quand je la reverrai.
Comprends bien que cette fille ne sait absolument pas ce qu'il se passe dans ta tête. Elle a juste vu un mec plutôt sympa, vers qui elle a eu envie d'aller. Puis elle t'a senti distant et froid. Forcément, elle a pris ses distance, préférant passer une bonne soirée.
Si tu joues les mecs jaloux, le mec qui lui en veut, elle ne va pas comprendre et va définitivement te mettre dans la case des mecs chelous, case qui te va si bien dixit le petit garçon en toi.

Alors Phylos, envie de bien fêter cette apocalypse (ouais j'y vais crescendo) par une bonne dépression, ou alors envie d'en ressortir plus fort?
__________________
Appelez moi Barney tout court
~ En Retraite ~
Réponse avec citation
  #76  
Vieux 05/11/2014, 14h35
Avatar de Phylos
Phylos Phylos est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: janvier 2014
Localisation: Paris
Messages: 441
Par défaut

Ce que tu m'as dit, Barney, me touche. Pas seulement parce que je suis triste d'avoir échoué, mais parce que tu as presque entièrement raison sur ma personnalité et ma vie. Soit tu es éminemment intelligent voire omniscient, soit tu es psychiatre : dans les deux cas, tu ne peux pas savoir combien je te remercie de m'écrire et de me répondre à chaque fois. Tu m'as apporté plus "virtuellement" que la plupart de mes proches "réellement". Je n'exagère pas l'importance de messages tapés sur un clavier et échangés entre deux ectoplasmes : ces mots ont un effet direct sur la vie d'un homme, et je ne pense pas que ce soit négligeable.

Tu as en effet pointé le problème : j'ai peur, et j'ai peur parce que je ne suis qu'un enfant. Je sais que ce n'est pas exactement ce que tu me dis, mais je sais aussi que c'est cela. On connaît la célèbre phrase ; je ne suis pas encore devenu un homme. Je me suis complu dans ma sphère de confort, et même si j'en suis progressivement sorti, j'en avais en quelque sorte gardé l'esprit.

Tu te trompes sur un point : je n'ai pas manqué d'amour, au contraire. J'ai toujours été adoré par mes parents, et c'est peut-être le problème. Dans ma famille, mon père, que j'aime profondément, m'a apporté de l'amour comme une seconde mère et m'a préservé du monde extérieur. Je n'ai jamais pu avoir les armes pour l'affronter.

Ce n'est certainement pas sa faute si j'en suis là, mais le noyau familial explique sans doute beaucoup de choses.

Quoi qu'il en soit, tu as vu juste sur les autres éléments de mon enfance. Petit, je ne me trouvais pas laid, cependant ; je ne l'étais d'ailleurs pas. Mais je me rappelle encore m'être fait "voler" ma bien-aimée à l'école primaire par un gars que je trouvais minable, parce que je n'ai jamais avoué mes sentiments ou tenté quoi que ce soit avec la fille que j'aimais.

Vous rendez-vous compte ? Je n'ai pas changé depuis l'enfance ! Quelle est la différence avec aujourd'hui ? Je me fais doubler par un nigaud parce que j'ai semblé désintéressé d'une fille que j'aimais !

Au moins, grâce à vous tous, j'ai cerné le problème.

Je m'excuse vraiment des épanchements auxquels je vous condamne ; mais je n'ai pas trop de scrupules étant donné que c'est un forum, que chacun est libre de me lire ou non et surtout, que chacun sait à quoi s'attendre en ayant affaire à moi.

Tu as raison, Barney, je crois que cette expérience malheureuse peut me faire grandir.

Dernière modification par Phylos ; 21/11/2014 à 12h47
Réponse avec citation
  #77  
Vieux 05/11/2014, 15h05
Avatar de AlexandreDeMacedoine
AlexandreDeMacedoine AlexandreDeMacedoine est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: aot 2014
Messages: 1 797
Par défaut

Yo mec,

Alors ne fais pas de cette découverte une montagne non plus. J'ai fait la même que toi récemment et d'ailleurs je me souviens que j'écrivais comme toi, enfin même avec davantage d'emphase. J'aimais romancer ma vie et j'ai fait aussi l'expérience d'un échec avec une fille "impénétrable". Bon je suis allé plus loin vu que j'ai attaqué même si c'était très maladroit...au final, ça fait quand même du bien. Aller au râteau m'a complètement libéré.

Ton problème est classique chez les gens "de bonne famille" avec un environnement protecteur.

C'est normal d'être bouleversé parce que se rendre compte qu'en fait les excuses valorisantes que l'on se donnait cachaient des peurs.

Pour l'instant, tu es sous le choc, c'est normal mais je te conseille de dédramatiser parce qu'au final ton histoire n'est rien du tout : c'est davantage ce que ça représente qui l'est.

Profite de cette période pour essayer de progresser sans te mettre trop de pression. Par ex, hier je suis allé à une soirée dansante où j'étais débutant. J'ai dansé avec des filles que j'ai invité en étant maladroit et tu vois que les erreurs/faiblesses qu'on dramatise sont en fait que dalle.

Je te conseille "Trop gentil pour être heureux" pour te foutre un bon coup de pied au derrière ainsi que "Tremblez mais osez".
Deux tests intéressants : celui des messages contraignants (je devine facilement le tien rien qu'en regardant ton message ^^) et l'enneagramme.

PS : ne laisse pas tes amis orienter ta vie, si tu veux une fille, tu attaques de la façon que tu veux

Dernière modification par AlexandreDeMacedoine ; 05/11/2014 à 15h35
Réponse avec citation
  #78  
Vieux 07/11/2014, 19h32
Avatar de Phylos
Phylos Phylos est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: janvier 2014
Localisation: Paris
Messages: 441
Par défaut

Bon, après quelques jours, ça va beaucoup mieux !

Je ne sais pas s'il s'agit vraiment d'une obsession amoureuse, en fin de compte. Je pense encore beaucoup à elle, il est vrai, mais je suis plutôt porté à rire en m'imaginant en train de la voir avec son éventuel futur copain.
Je suis bien décidé à rencontrer d'autres filles, et peut-être dès demain.

Cependant, je dois avouer que je garde un espoir avec la fille "impénétrable". Pourquoi ? Je me dis qu'elle ne sera peut-être pas séduite par le gars qui a pris son numéro et, même si c'était le cas, j'aurais, qui sait, une possibilité un jour. Ce n'est pas très grave, de toute façon.

De plus, j'aimerais beaucoup, moi aussi, me ramener à une soirée avec une fille, et voir sa réaction : si elle s'en moque, eh bien, je n'aurais rien perdu ; si elle est un peu jalouse, j'en serais satisfait.

Je me demande toujours si j'ai intéressé cette fille au début, comme vous me le suggériez, ou si je ne l'intéresse nullement depuis notre rencontre.
J'aimerais beaucoup le savoir, afin de ne pas nourrir de regrets !

En y repensant, je trouve qu'il y a eu une rupture dans nos relations initiales lors de la soirée d'il y a près de deux semaines. Elle est toujours venue vers moi ; j'ai rarement fait la même chose ; j'ai toujours été froid et distant, voire désagréable.
Dans ces conditions, elle a préféré donner son numéro à un type agréable qui la drague plutôt qu'à moi. Comment lui en vouloir ?

Que me conseillez-vous de faire ? Je suis malheureusement amené à la revoir (sans certitude). Il est absolument sûr que je vais continuer à m'intéresser à d'autres filles ; mais je pense la regarder du coin de l’œil.
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 09h11.