Art De Seduire   Retourner sur ArtDeSeduire.com - Techniques et Conseils en séduction
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 23/03/2020, 18h35
celolf celolf est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: fvrier 2010
Messages: 242
Par défaut lâcher prise

Bonjour,

Je suis en couple avec une femme de 30 ans depuis 1 an et demi, et nous habitons ensemble. Ma question concerne notre relation au lit: elle n'est pas à l'aise avec le sujet, n'est pas très demandeuse alors que moi oui, et ne cherche pas à développer cet aspect de la relation. Cela pose donc problème, car il me manque quelque chose du coup, et cela risque de mettre en péril notre couple...

J'ai bien sûr évoqué plusieurs fois la situation avec elle mais c'est très compliqué pour elle d'en parler. Elle m'a à plusieurs reprises dit qu'elle n'arrivait pas à lâcher prise et qu'elle ne savait pas comment faire. C'est ancré en elle que certaines choses ne se font pas: elle est par exemple mal à l'aise de venir vers moi pour initier un rapport, mal à l'aise de faire d'autres positions que le missionnaire, etc.
Elle est attirante, et aucun problème de poids, donc je ne vois pas de raison physique pour elle d'être mal à l'aise. C'est vraiment psychologique.
Elle semble déconnectée de ses pulsions, elle les inhibe, refuse de les laisser s'exprimer.
Je précise que je suis très patient avec elle, je fais tout pour la mettre en confiance.
Elle n'a pas eu beaucoup d'expériences avant de me connaître, elle avait tout à apprendre.

J'ai pris beaucoup de temps pour l'aider, elle a pris confiance pour certaines choses, mais je n'arrive pas à la faire vraiment lâcher prise. Elle est tout le temps dans le contrôle, elle ne prend pas de risque.

Est-ce que vous auriez quelques conseils ?
Certains ont-ils vécu une situation similaire ?
Réponse avec citation
  #2  
Vieux 23/03/2020, 18h56
Avatar de Oncle Barney
Oncle Barney Oncle Barney est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: novembre 2012
Localisation: Bordeaux
Messages: 17 077
Par défaut

Vous êtes dans l'impasse, et tu ne pourras certainement pas débloquer la situation par toi même.

Là, il faut consulter un.e thérapeute. Mais ça suppose qu'elle veuille trouver des solutions, qu'elle veuille faire ce travail sur elle.
A noter que ça doit avant tout être une démarche personnelle, et pas une démarche de couple (peut être dans un deuxième temps)

Mais bon, ça sera après le confinement, à moins qu'elle soit hyper motivée et dans ce cas, ya moyen de consulter à distance.
__________________
Appelez moi Barney tout court
~ En Retraite ~
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 23/03/2020, 19h55
Avatar de KevBull
KevBull KevBull est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: fvrier 2011
Messages: 383
Par défaut

En attendant une éventuelle aide extérieur,
Au niveau de son plaisir ça se passe bien ?
Essaye d'être à 2 doigts de la faire jouir et stop toi,
Tu verra si elle te saute dessus ou te supplie de continuer ou pas.

Ensuite comme tu fais soit patient,
Explique lui que le sexe n'est pas sale
Et que peut importe ce que vous faites ou ses
Envies c'est normal, cela fait pas d'elle une salope.

Peut être qu'elle testera ave toi des choses qu'elle a jamais essayé et verra si elle kiffe ou non.
__________________
[J]:Parlons français.
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 23/03/2020, 21h58
senechat senechat est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: juillet 2016
Messages: 3 925
Par défaut

Tu sais, pas besoin de problème de poids pour ne pas se sentir à l'aise avec son corps.

Elle a peut être grandit avec l'idée que le sexe c'est pour les putes.

Je te dis ça car le mec de ma copine déteste les fellations. Il a été en prison et les nanas timbrées qui venaient le voir pouvaient juste le sucer. Pour lui, c'était des putes.

Il associe la fellation avec une image négative. Ça fait 10 ans qu'ils sont ensembles, elle a tout tenté, c'est mort.

Alors, effectivement, faut déjà s'assurer qu'elle veuille y faire quelque chose. Parce que si elle n'est pas chaude pour arranger quoi que ce soit, vous n'allez jamais avancer. Si elle le veut, vous pouvez toujours aller voir un professionnel.

Après, si elle n'a pas l'envie, si elle n'est pas excitée, je me met dans les situations où je n'avais pas envie (différentes raisons) et bien il n'y aurait rien eu à faire.

Il faut aussi peut être accepter que les gens ont une libido différente.

Elle prend du plaisir pendant vos relations? Elle l'exprime de quelle manière?
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 24/03/2020, 14h56
celolf celolf est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: fvrier 2010
Messages: 242
Par défaut

Je suis d'accord pour le thérapeute, cela peut être une solution. Mais ça implique pour elle de s'ouvrir à un inconnu sur un sujet difficile pour elle, donc je reste prudent avec ça, je ne veux pas qu'elle se dise " J'ai un problème et il veut que je me soigne ". Ce serait bien sûr contre-productif. Ceci dit, j'ai déjà lancé l'idée quand elle m'a dit qu'elle n'arrivait pas à lâcher prise, et je ne l'ai pas sentie opposée à consulter. En tout cas elle sait qu'elle a cette possibilité.

Effectivement, elle a peut-être grandi avec une image erronée de ce qu'est le sexe. La difficulté consiste à lui donner une autre image, car elle n'a pas de référence excepté ce qu'elle a pu " apprendre " de ses parents.

Quand on s'est rencontrés, je me rappelle que le premier soir elle a été excitée, mais elle avait une sorte de blocage. Ca a duré plusieurs semaines, elle était très tendue au moment de la pénétration. Elle avait très peur que je la quitte à cause de ça, je lui ai promis que je serais patient, et je l'ai été. Au fil du temps ça s'est amélioré, je lui ai montré qu'elle était tout à fait capable de me satisfaire, je l'ai encouragée. Elle a vraiment progressé et a pu prendre davantage confiance.
Cependant je sens qu'il y a un aspect mécanique, elle ne lâche pas complètement prise, elle n'est pas totalement à l'écoute de ses sensations.

On utilise parfois des sextoys pour elle, elle arrive à avoir des orgasmes ( mais pas par la pénétration ), par contre ils ne semblent pas totalement " libérateurs " pour elle. Elle me dit que ça lui fait comme des décharges.

Un jour nous sommes allés dans un jacuzzi, on était que deux pendant quelques minutes. Je l'ai touchée, au début elle était angoissée de se faire surprendre par des gens, puis elle s'est laissée allée progressivement. Puis deux personnes sont arrivées, j'ai continué un peu à la toucher discrètement et à ma grande surprise elle a commencé à être vraiment excitée, et j'ai même dû arrêter parce qu'elle ne se contrôlait plus et qu'on allait se faire griller ! C'est très étonnant quand on sait qu'elle ne veut jamais prendre de risque à l'extérieur. Ca montre que les conditions jouent énormément, et qu'elle a bien des pulsions au fond d'elle.

Je me rappelle également être arrivé à lui donner un orgasme en lui parlant doucement, en étant très rassurant, en lui disant de me faire confiance: elle a joui et a été vocale, ce qui était vraiment agréable car cela arrive très peu. Malheureusement ça ne marche pas à chaque fois
Je ne perds pas donc pas l'espoir de libérer ses pulsions un jour, car je sais qu'elles existent.

Hier soir elle a vu que je n'allais pas bien, et elle est venue d'elle-même vers moi, ce qui est peu fréquent. En la pénétrant elle s'amusait à contracter son vagin, elle voit bien que ça me fait de l'effet. Jouer permet de dédramatiser le sexe, c'est sûrement un chemin à explorer. Si vous avez des idées de choses soft je suis preneur.
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 24/03/2020, 15h36
Victor Newman Victor Newman est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: septembre 2019
Messages: 2 983
Par défaut

Ouais mais justement le trop soft est peut être le problème.

C'est une partie de la problématique du slut shaming : il est très rare qu'une meuf prenne le lead à te dire que ce qu'elle aime c'est le sexe bestial (pour peu qu'elle ait suffisament exploré par elle même pour le savoir. On est sur du 1 à 10% à ce stade).
Combien de meufs savent se faire squirter avant de tomber sur un gros pervers ? De ma modeste expérience, aucune.


Donc quand je vois ça :

Citation:
Un jour nous sommes allés dans un jacuzzi, on était que deux pendant quelques minutes. Je l'ai touchée, au début elle était angoissée de se faire surprendre par des gens, puis elle s'est laissée allée progressivement. Puis deux personnes sont arrivées, j'ai continué un peu à la toucher discrètement et à ma grande surprise elle a commencé à être vraiment excitée, et j'ai même dû arrêter parce qu'elle ne se contrôlait plus et qu'on allait se faire griller ! C'est très étonnant quand on sait qu'elle ne veut jamais prendre de risque à l'extérieur. Ca montre que les conditions jouent énormément, et qu'elle a bien des pulsions au fond d'elle.
Ça veut bien dire que, comme la majorité des femmes, son top 3 des fantasmes c'est l'exhibitionnisme, le sexe à plusieurs et le viol. Sans surprise pour ma part. Google est votre ami.
Désolé je fais pas de fausse pudeur hein. On est là pour avancer.

Par contre disclaimer, un fantasme est une projection contrôlée.
Ceux qui ont compris qu'il fallait violer, allez vous constituer prisonniers au comissariat le plus proche.
Ceux qui ont compris que je faisais l'apologie du viol, contactez Caroline de Haas

Ce que je dis, c'est que la mise en scène a toute son importance.
Vous n'atteindrez pas un certain point de jouissance féminine sans être un bon scénariste/ metteur en scène.
Nul besoin d'aller fouiner dans l'univers Bdsm mais cela aide énormément. Lisez des récits érotiques de femmes.

Donc, pas de violence, mais une mise en scène de la violence.
La théâtralisation. C'est la différence entre la tenir par les cheveux avec une fessée légère, et lui tirer la crinière comme un malade en lui rougissant la croupe (certaines préfereront tout de même la seconde version, mais commencez toujours par la première. Le secret est d'y aller progressivement, sur plusieurs séances).

--------

Perso de ce que je lis son rapport n'est pas forcément pathologique et même probablement pas du tout. C'est assez commun, les mécaniques que j'expose sont tout à fait ordinaires et constituent la norme dominante du schéma d'apprentissage.

Vas y doucement, mais surtout vas y avec créativité et reste bien à l'écoute de ta partenaire.
De ce que je lis la première piste serait de réitérer l'expérience du jacuzzi, avec par exemple du sexe dans un parc en été, dans une voiture, ce genre de choses. Pourquoi pas pendant le confinement. Le fantasme sexuel se nourrit de la déviance.


Dis moi si cela te semble gérable ou pas du tout
Je suis allé vite.
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 24/03/2020, 15h47
Avatar de Ohyeah
Ohyeah Ohyeah est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: aot 2016
Messages: 1 772
Par défaut

Citation:
Ça veut bien dire que, comme la majorité des femmes, son top 3 des fantasmes c'est l'exhibitionnisme, le sexe à plusieurs et le viol.
Victor qui libère le kraken, la plume à la main, prêt à rédiger le scénario du prochain Dorcel.

Dernière modification par Ohyeah ; 24/03/2020 à 15h50
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 24/03/2020, 19h02
Avatar de Péitho
Péitho Péitho est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: janvier 2018
Messages: 473
Par défaut

Pour moi VN est dans le juste.
Elle n'avouerait pas ses fantasmes à un thérapeute, et même si c'était le cas, il ne jouera pas sur le terrain de la stimulation. Il orientera peut-être vers les blocages et non vers le déblocage : des choses qu'on ne s'avoue qu'avec un peu d'expérience, et qu'on ne confierait parfois même pas à sa/son partenaire. Par ailleurs je suis d'accord sur le fait que diagnostiquer un problème sera ensuite un obstacle de plus à franchir.

Citation:
Je précise que je suis très patient avec elle, je fais tout pour la mettre en confiance.
Je pense que l'excitation est à chercher dans les rapports de domination consentis plutôt que dans la situation idéale. "Attention c'est le moment d'introduire mon pénis dans ton vagin ! Tu es excitée ?" "Excitation check, tu peux y aller"...

Je reconnais l'excitation quand je dois luter pour que la pénétration soit retardée, plutôt que pour elle ait lieu. Que ce soit parce que ma copine me suce consciemment tellement bien que je dois la stopper de force, ou parce que je suis obligé de la balancer sur le lit pour éviter qu'elle me chevauche. Il y a toujours quelqu'un qui contrôle et l'autre qui accepte ou non, c'est un jeu de devinettes pour s’approcher d'envies passagères ou permanentes, un jeu basé sur des questions/réponses physiques qui est censé monter en intensité.

Je comprends bien le problème si elle ne répond pas aux stimulis... une piste serait de les améliorer et les diversifier. C'est la que je rejoins VN sur la question du rôle que tu joues et de l'assumer plus clairement, qu'il peut parfois se situer sur le terrain de la douceur, mais pas à chaque fois.
__________________
~ Mes articles sur la séduction ~

Dernière modification par Péitho ; 24/03/2020 à 19h10
Réponse avec citation
  #9  
Vieux 24/03/2020, 20h13
Avatar de Homer
Homer Homer est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: octobre 2014
Messages: 3 612
Par défaut

Quand je lis les propos de Victor, je me demande où est Niico.

Réponse avec citation
  #10  
Vieux 24/03/2020, 22h02
Victor Newman Victor Newman est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: septembre 2019
Messages: 2 983
Par défaut

J'ai l'impression qu'il a choppé le covid dès le début, comme quoi y'a toujours du positif même dans les heures les plus sombres.
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 22h17.