Art De Seduire   Retourner sur ArtDeSeduire.com - Techniques et Conseils en séduction
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 12/03/2020, 10h18
Avatar de Oceuss
Oceuss Oceuss est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: mars 2020
Messages: 844
Par défaut Une reconquête est-elle possible ?

(attention, très long pavé qui expliquera toute ma situation)

Bonjour,

Pour expliquer ma situation, je vais vous faire un bref résumé. J'ai 22 ans, elle 27 ans, nous sommes collègues à la base, et en couple depuis quatre mois quand la rupture a eu lieu.

Moi, je suis inexpérimenté dans les relations amoureuses. Elle, elle a subi onze ans de couple. J'utilise le mot subir parce que toutes ses relations ont retrouvé un peu le même schéma : mecs trop collants, intrusifs, ça s'est mal terminé, et souvent les types la poursuivait après coup pendant des mois (un type avec qui elle a rompu depuis deux ans le faisait encore).

Elle a eu une relation avant moi, un ex collègue de boulot aussi. Un type invivable qui a trompé sa copine à la base quand elle est sortie avec. Elle ne l'aimait absolument pas. Mais elle était incapable de savoir pourquoi elle était en couple avec.

Info importante, elle a décidé de mettre "fin" à son couple avec parce qu'elle a eu un chaton, avec lequelle elle se comporte comme une réelle maman. Oui, c'est quasiment un enfant humain dans sa façon de le gérer. Le type en question lui a menti en allant à une soirée plutôt qu'en prendre soin quand le chaton avait à peine un mois et demi, erreur impardonnable. Elle l'a largué. Mais a vécu encore avec lui un temps et m'a clairement dit qu'elle se sentait l'utiliser pour le sexe.

Ce qu'il s'est passé c'est qu'elle a pris un appartement seul. Moi pendant ce temps on discutait juste au taf. Le type était jaloux à mort de moi. Mais je n'avais réellement aucune ambition avec cette femme, en fait, elle était sympa mais ne me plaisait pas. Puis quand ils ont rompu, je lui ai proposé de présenter nos chats respectifs, histoire d'habituer le sien à la présence d'autres félins.

Ce fut un électrochoc. On a littéralement discuté de 14h quand elle m'a récupéré (elle vit plus loin que moi dans un appartement de 60m carré et je n'ai pas encore le permis, moi je vis dans un appartement de 20m carré) jusqu'à 4h du matin sans même se rendre compte du temps qui passait. J'ai réalisé après coup, le lendemain que oui, cette fille me plaisait.

J'ai déballé lentemant mon jeu pour être sûr. On s'est revu deux semaines après, exactement le même type de soirée. Avec quelques jeux. J'ai initié des contacts. A un moment, j'ai vu qu'elle s'interrogeait sur mes intentions. Je lui ai dit qu'elle me plaisait. Elle m'a dit qu'elle ne voulait pas relation avec un collègue, que c'est une erreur, et qu'elle allait me détruire. Je lui ai dit qu'elle ne pouvait pas me faire de mal. Je l'ai rassuré, on a fini au bout d'un certain temps par s'embrasser, dormir ensemble. Et la fois d'après, on a couché ensemble.

Elle ne voulait pas que le travail soit au courant, parce qu'elle avait peur. On se voyait dans le secret total. On s'embrassait dans l'ascenseur vide. On prenait des pauses éparpillées pour être discrets. Je l'attendais derrière le bâtiment de travail quand elles finissaient afin de me récupérer et que personne ne nous voit. Et on s'éclatait. Elle et moi n'avons jamais rien connu de similaire, dans la relation en général, dans le plaisir de voir l'autre ou dans le sexe. J'étais plus heureux que je ne l'ai jamais été.

Et puis, ce qu'il s'est passé, c'est que fin novembre, j'ai vu ma meilleure amie qui est une collègue de travail. Et je lui ai dit pour nous. C'est ma meilleure amie, j'étais heureux de lui dire qu'on était ensemble. Mais je lui ai fait promettre de ne le dire à personne. Elle a tenu parole, même devant son mec.

Elle, mon ex, a avoué la même chose à un collègue de travail qui allait bientôt partir pour le sud (nous sommes dans le nord) en m'ayant demandé si je pensais que c'était une bonne idée. J'ai dit oui sans arrière pensée. Car je me disais concrètement qu'en parler à quelqu'un ça lui ferait du bien. Elle l'a fait.

Et lors de la soirée organisée par ce collègue pour son départ, il a confirmé l'info (il y avait des doutes qui planaient) à tout notre service...

Mon ex a fait l'air de rien, mais en rentrant, je l'ai senti tendu, triste et en colère. Sur le coup, je ne comprenais pas vraiment. Je lui ai dit que ce n'était rien, et qu'honnêtement, j'en avais parlé à ma meilleure amie. Elle m'a fait une scène, dont je me suis défendu comme je pouvais. On est allé se coucher rapidement, manque d'appétit, en se faisant un peu la gueule.

Le lendemain matin, je me suis préparé pour le mariage de ma soeur, tout semblait normal. Puis, alors que j'étais bourré à 1h du matin le lendemain, elle est venue me parler par messenger de ce problème. Je me suis excusé comme pas permi, disant que je n'avais pas compris l'importance de la chose. Et surtout, que ma fierté avait moins d'importance que notre relation. Cela semblait l'avoir apaisé.

Le mois de décembre s'est passé normalement. Si ce n'est qu'elle avait 0 libido. Mais elle avait plein de fantômes qui la hantaient dans cette période. Je lui ai dit qu'elle avait le temps qu'elle voulait devant elle, que je n'étais pas là pour le sexe. Nous avons fait notre noël à deux. Nous avions aussi prévu de faire le nouvel an ensemble, mais pas de bol, elle allait pas bien du temps. Elle m'a demandé d'avoir simplement la paix quelque jour pour déprimer, je l'ai laissé une semaine.

Nous nous sommes revus ensuite en janvier. Nous n'avons plus fait l'amour qu'une fois, et je sentais que la passion n'y était pas. La situation s'est dégradée. Progressivement. Au point qu'un jour, j'ai pris un billet de train spontanément à 18h pour rentrer chez moi car elle avait besoin d'être seule.

Et ça a continué comme ça. Début février, nous ne nous sommes pas vu pendant deux semaines. Plutôt que rentrer dans le sujet, je lui laissais toujours plus de temps, et les choses étaient de pire en pire. Quasi plus de calin, de baiser. C'est moi qui devait tout initiait, qui proposait de se voir, ce qu'on mangeait. On cuisinait énormément ensemble, plus rien. Pire, elle n'avait plus goût à ce que je proposais de faire à manger. Certaisn jours, j'avais juste l'impression de jouer avec son chat, et ne pas être là pour être avec elle. On tuait nos soirées devant des séries, rare moment qu'elle appréciait (mais à chaque fois, c'était des trus qu'elle, elle aimait).

Vint notre soirée de début mars. J'ai tenté de l'approcher question libido. Elle m'a repoussé en me disant que l'événement de décembre la hantait toujours. Qu'elle se foutait de mes raisons, qu'elle avait établi qu'on n'en parlerait à personne du travail, et que je l'avais fait, peu importe qui c'était. Que c'était la condition. Que pour elle, je faisais exactement tout ce qu'elle avait vécu avec ses ex auparavant. Elle se sentait trahie.

J'ai joué la serpillère et me suis excusé toute la soirée. Je m'en voulais, je culpabilisais comme pas permi. Je lui ai demandé de me pardonner, et lui ai dit que je voulais penser à nous, à notre avenir, que je ne savais pas pourquoi j'avais fait ça, sans doute que j'étais juste trop heureux. Après deux heures à parler, elle a statué qu'elle savait pas si elle pouvait me pardonner, elle m'a dit qu'il lui fallait du temps, et nous avons dormi.

Elle m'a déposé le dimanche, et jusqu'au mardi après midi, j'étais mal. D'une part elle était extrêmement froide et distante par messenger, ainsi qu'au travail. D'autre part, je culpabilisais, vous n'avez pas idée. J'ai demandé à ma meilleure amie (collègue à qui j'avais parlé de notre couple) de l'aide, elle m'a conseillé. Elle m'a fait comprendre que ce problème était là, qu'il était normalement mineur pour un couple qui s'apprécie, que je n'avais rien fait de grave. Mais surtout, que le problème, c'est qu'aujourd'hui il n'y avait plus aucune passion depuis deux mois dans notre couple. J'ai pris mon courage à deux mains, le mardi je lui ai proposé une soirée crêpes. J'ai fait les courses, j'ai pris le train. Et là, révélation. Elle m'a repris la main, m'invitait à arrêter de me lever et de venir dans le canapé. Elle m'a complimenté, m'a embrassé spontanément plusieurs fois, et surtout, nous avons dormi alors qu'elle était dans mes bras. Choses qui n'était pas arrivée depuis deux mois.

Par contre, par message, elle était distante. Je me disais que nous avions parlé h24 pendant trois mois, donc plus forcément grand chose à se dire à part des banalités. Pas grave, je me suis dit qu'il fallait que je recrée une distance par téléphone afin de me focaliser sur les moments ensemble. Le vendredi dans la semaine, nous nous sommes vus. C'était plus distant, car elle hypocondriaque et avec les histoires de corona, elle a eu mal au ventre toute la soirée. Mais ça allait.

Lundi, j'ai décidé de franchir le cap. De la reséduire complètement. Soirée préparaiton de cookies, elle m'y a aidé, je l'ai embrassé fougueusement plusieurs fois, pris les fesses (elle rigolait), j'ai joué d'un humour taquin auquel elle était réceptive avec de grands sourires et qu'elle me renvoyait. Et surtout, nous avons passé la soirée à parler ensemble, pas à regarder ou jouer à quoique ce soit.
Réponse avec citation
  #2  
Vieux 12/03/2020, 10h19
Avatar de Oceuss
Oceuss Oceuss est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: mars 2020
Messages: 844
Par défaut

(suite)

Vous n'avez pas idée du regain de confiance que j'avais. Je me suis dit que mon couple repartait. Qu'il nous fallait un électrochoc. Dans le lit, j'ai commencé à essayer de la chauffer. Elle m'a dit :
"Je sais ce que tu essaies de faire.
-Et alors, tu en as envie ?
-Non, c'est mort."

Douche froide. Pas grave, quand tu veux, il lui faut peut-être un peu de temps. Je lui ai dit que j'espérais qu'elle appréciait malgré tout le geste, que je voulais relancer notre sexualité. Elle s'est tournée vers moi, et m'a dit "En fait, je pense que devrait arrêter là".

Je me suis redressé. Et j'ai demandé des explications. La conversation a durée de minuit à 3h du matin. Elle m'expliquait qu'elle n'arrivait pas à faire l'impasse sur le fait que j'ai raconté la chose. Qu'elle avait juste l'impression de se faire marcher sur les pieds à chaque relation, et qu'elle refoulait ses propres sentiments. Je lui ai dit que là n'était absolument pas mon but, que j'étais juste heureux et que je l'avais partagé. Elle m'a dit comme la dernière fois, qu'elle s'en foutait, si on lui disait de ne pas dire quelque chose, elle ne le faisait pas. Et que c'était la condition ultime de notre couple. Et que ça faisait trois mois qu'elle allait mal à cause de ça.

Je lui ai dit que j'étais désolé. Mais surtout, que pour moi, l'important c'était elle. Que je ne voulais pas la perdre à cause de ça. Que je m'étais rendu compte que j'étais amoureux d'elle. Que j'avais déjà envisagé des projets avec elle (elle veut retourner à Bordeaux d'ici un ou deux ans, sa ville natale, moi, je suis prêt à quitter mon nord natal pour ça). Que je passais le permis parce que c'était une motivation à pouvoir être mobile et mieux gérer nos rencontres. Que la seule chose qui m'importait, c'était son bonheur.

Elle a dit qu'elle me croyait sincèrement. Mais que son cerveau travaillait h24, et que depuis cet évènement en décembre, cela lui retournait l'esprit. Et qu'elle avait vraiment l'impression dans chaque relation que tout le monde faisait comme il le voulait, et qu'elle n'avait jamais le dernier mot. Les types faisaient une connerie, s'excusaient, et elle devait l'accepter.

Elle m'a dit qu'honnêtement oui, elle m'appréciait (je ne sais pas jusqu'à quel degré je dois l'entendre). Mais que c'était plus possible. Et surtout, qu'elle avait lu la vie de quelqu'un récemment qui a la trentaine, s'était rendue compte qu'elle avait était en couple toute sa vie, et qu'elle ne connaissait pas le célibat. Et elle m'a dit qu'après onze ans de couple, elle voulait être célibataire.

Je lui ai dit que je voulais son bonheur. Et que même si ça impliquait que je rompe avec elle, j'étais prêt à faire le nécessaire. Mais que je n'avais pas envie d'abandonner. Je voulais faire un break, pour qu'elle respire et puisse se ressourcer, et la retrouver plus tard. Elle m'a dit que les breaks ne marchaient jamais. Je lui ai dit alors de simplement se laisser le temps nécessaire après la rupture pour se retrouver plus tard. Elle m'a dit qu'elle voulait pas me donner de faux espoirs et qu'elle pensait pas, si elle avançait sur soit et ses sentiments, pouvoir se remettre avec quelqu'un qui avait provoqué à nouveau le sentiment de trahison chez elle.

Elle m'a précisé que même si tout allait bien, quand elle se serait rendu compte qu'elle était en couple depuis onze ans, elle aurait demandé la rupture. Mais je ne sais pas si c'est vrai ou pas.

Elle m'a accordé un dernier calin où j'ai pleuré, et un dernier baiser. Et elle a dormi. Moi, j'étais piégé chez elle. De 3h à 7h30 j'ai tourné en rond. Je me suis levé à 7h, je l'ai regardé pendant vingt minutes. J'ai passé les dix dernières à l'embrasser pendant qu'elle dormait. J'ai dit au revoir à son chat qui m'adore et inversement, et je suis parti. J'ai chialé tout le trajet. Au travail, elle est arrivée plus tard, nous avons tout deux fait l'air de rien. Mais j'ai demandé à utiliser des heures supplémentaires pour finir plus tôt. Ma meilleure amie m'a réceptionné et j'ai passé la soirée chez elle. J'en ai parlé avec beaucoup de monde qui m'a dit qu'elle ne me méritait pas, qu'une copine qui me cachait c'était pas un couple, que mon action était normale et qu'elle n'avait eu aucune conséquence et que donc m'en vouloir était stupide, que je devais laisser tomber, aller de l'avant et la laisser se débrouiller.

Elle va quitter l'entreprise le 22 mars. Et partir en vacances à Bordeaux tout le mois d'avril après. Je suis en télétravail, je ne la reverrai sans doute pas au boulot jusqu'à ce qu'elle parte. Je la reverrai à la soirée d'un collègue le 27 par contre.

Elle m'a envoyé un message le lendemain de la rupture en me demandant "ça va ?". J'ai clairement dit que non, que j'étais chez ma pote, que je n'avais pas dormi de la nuit, et que j'avais réfléchi. Que notre couple avait été trop rapide. Que moi je n'étais pas prêt à vivre une relation cachée, et que elle, elle avait effectivement besoin d'être seule. Et je lui ai dit que j'avancerai, et que peut-être un jour, une fois que chacun aurait travaillé de son côté, on pourrait se retrouver. Elle m'a dit qu'elle ne voulait pas couper les ponts, mais qu'elle ne voulait pas non plus me donner de faux espoirs. J'ai essayé d'avoir une posture digne en lui disant que ce n'était pas une question de l'un ou de l'autre. Juste que peut-être, d'ici quelques mois, je lui renverrai un message. Et que le deux personnes que nous serions se recontreraient alors comme pour une première fois. En gros, repartir à 0. Elle m'a dit qu'on verrait. Et c'est mon dernier contact depuis lors.

Je suis en silence radio. Elle a juste fait une teinture, j'ai mis un coeur sur sa photo instagram (aucune idée de si c'était une bonne ou mauvaise idée, mais trop dur de résister sachant qu'elle avait prévu de le faire avec qu'on rompe et que j'avais aimé ça). Mon bilan de tout ça :

1) Première fois que je suis amoureux, et première relation "longue". Mes relations durent en général trois semaines parce que je me lasse des gens. J'étais ultra insensible à tout avant elle, je me suis complètement ouvert. Et je me dis que je vais utiliser cette expérience pour être plus équilibré à l'avenir.

2) J'ai espoir de la retrouver. Parce que si elle fait son bonhomme de chemin, elle changera. Et je pense que tout ce qu'il y a eu, l'attirance ultra forte, notre alchimie unique, existe. Elles ont besoin simplement de pouvoir se reformer et que le "problème" soit résolu.

3) Ce n'est pas être seule dont elle a besoin je pense. Elle a besoin en fait d'apprendre à se connaître, et sa façon d'être implique d'être seule. Je suis prêt à lui laisser le temps nécessaire. Même si j'en souffre.

4) Je n'arrive pas à me dire de lâcher l'affaire. Parce que ce serait un regret dans ma vie d'avoir complètement abandonné quelqu'un que j'ai aimé. Et je ne veux pas vivre avec des regrets.

5) J'ai l'impression qu'elle m'a largué à ce moment là parce que, grosso modo, comme je commençais à reconstruire un truc, elle a dû prendre peur de se dire qu'elle n'aurait plus été capable d'en finir avec la relation après vu qu'elle voulait être seule. J'ai l'impression qu'elle a des sentiments pour moi. Sinon elle n'aurait pas passé trois mois avec moi malgré l'événement. Elle m'a dit qu'elle avait hésité à me larguer sur le coup, mais qu'elle s'était dit "Non, mais c'est sûrement tes sentiments qui sont idiots". Je lui ai répondu qu'elle ne devait pas refouler ses sentiments quoiqu'il advienne.

6) Il faut que j'avance. Je vais continuer les leçons de conduite. Je compte trouver une voiture, déménager. Reprendre mes passions persos. Me forger un physique meilleur que celui que j'ai. Mais je dois avouer que j'agis beaucoup avec cette idée de "Comme ça, elle verra à quel point j'ai une bonne vie, et elle ne pourra qu'être plus attirée que par mon moi d'avant".

7) Je me dis qu'elle va quitter le taf. Prendre des vacances. Être loin de la multitudes de problèmes perso qui la minaient ces derniers mois (il y en a beaucoup en fait). Elle va se retrouver seule. Va pouvoir respirer. Réaliser sa formation en onglerie. Et que justement, cette nouvelle dynamique, ce changement, sera ce qui fatalement lui fera penser à moi à un moment donné, que c'est là que je vais sans doute avoir mes chances.

J'ai peur de me donner de faux-espoirs, mais je redoute aussi le fait de juste laisser couler. Je suis en silence radio depuis deux jours, c'est dur. J'ai envie de lui parler. Je ne sais pas combien de temps je devrais continuer à le faire. Je ne sais pas comment je devrais me comporter à la soirée (sans doute comme un ami, et ne faire aucune allusion ? Montrer que j'ai une vie à moi ?). Je sais que je dois désormais affirmer mes positions, que sa réaction était compréhensive dans son histoire passée mais excessive dans la réaction. Que j'ai tout donné, me suis aplati, et que c'était une erreur parce que j'ai sûrement dû l'étouffer quand elle s'éloignait. C'est pour ça que je fais silence, car je me dis qu'il faut tout laisser tomber si je veux la reconquérir.

Honnêtement, qu'en pensez-vous ? Croyez-vous qu'il m'est possible de sauver la chose ? J'ai appris tellement avec elle, sur mes goûts, mes envies, mes passions, mes projets, et je l'aime sincèrement. Je ne sais pas où j'en suis, ce que je devrais faire. J'ai envie de la retrouver plus que tout, même si je dois en souffrir avant pour.
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 12/03/2020, 10h34
Victor Newman Victor Newman est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: septembre 2019
Messages: 3 484
Par défaut

Franchement dans les deux premiers paragraphes il y a déjà de bons gros warnings.


Citation:
Moi, je suis inexpérimenté dans les relations amoureuses. Elle, elle a subi onze ans de couple.
Niveau de victimisation : warlord
(un bon niveau white knight chez toi aussi du coup...)

Citation:
Elle a eu une relation avant moi, un ex collègue de boulot aussi. Un type invivable qui a trompé sa copine à la base quand elle est sortie avec. Elle ne l'aimait absolument pas. Mais elle était incapable de savoir pourquoi elle était en couple avec.
Niveau de déperdition mentale : goddess

Citation:
Info importante, elle a décidé de mettre "fin" à son couple avec parce qu'elle a eu un chaton, avec lequelle elle se comporte comme une réelle maman.
Et une femme à chat en prime


Bon, tout ça c'est rigolo, mais là où ça devient glauque :

Citation:
Je lui ai dit qu'elle me plaisait. Elle m'a dit qu'elle ne voulait pas relation avec un collègue, que c'est une erreur, et qu'elle allait me détruire.
Allô ?

_________


Bon je vais pas tourner autour du pot.
Tu acceptes des plans de merde parce que tu manques d'opportunités, n'est-ce pas ?
Résous ça, et quitte cette morue.

Comment peux tu croire à un quelconque avenir avec elle ? Déjà depuis le début, mais encore plus maintenant avec tous les breaks violents qu'elle t'a calé dans les dents...

Désolé d'être cash mais là faut que tu relèves la tête où tu vas finir dans les stats de mecs suicidés à cause d'une mégère.
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 12/03/2020, 10h46
Avatar de Ohyeah
Ohyeah Ohyeah est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: aot 2016
Messages: 8 263
Par défaut

Citation:
Mon ex a fait l'air de rien, mais en rentrant, je l'ai senti tendu, triste et en colère. Sur le coup, je ne comprenais pas vraiment. Je lui ai dit que ce n'était rien, et qu'honnêtement, j'en avais parlé à ma meilleure amie. Elle m'a fait une scène, dont je me suis défendu comme je pouvais. On est allé se coucher rapidement, manque d'appétit, en se faisant un peu la gueule.

Le lendemain matin, je me suis préparé pour le mariage de ma soeur, tout semblait normal. Puis, alors que j'étais bourré à 1h du matin le lendemain, elle est venue me parler par messenger de ce problème. Je me suis excusé comme pas permi, disant que je n'avais pas compris l'importance de la chose. Et surtout, que ma fierté avait moins d'importance que notre relation. Cela semblait l'avoir apaisé.
Une déesse
Elle en parle à son pote qui balance tout
Tu fais de même à ta meilleure amie qui ne balance rien
Mais elle pète un câble sur toi car t'es allé annoncé ton histoire comme elle l'a fait
Seule différence tu sais mieux choisir les personnes à qui te confier.

Victor a tout dit

RUN

Raconte ton histoire à ton cousin de 10 ans, je suis sûr qu'il arrivera à la même conclusion que nous sans avoir eu de copines de sa vie.
Pas besoin d'avoir eu 50 ltr pour repérer les gens nocifs.
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 12/03/2020, 10h52
Victor Newman Victor Newman est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: septembre 2019
Messages: 3 484
Par défaut

Citation:
Une déesse
Elle en parle à son pote qui balance tout
Tu fais de même à ta meilleure amie qui ne balance rien
Mais elle pète un câble sur toi car t'es allé annoncé ton histoire comme elle l'a fait
Seule différence tu sais mieux choisir les personnes à qui te confier.
WHUT

J'avais même pas capté, j'ai dû relire trois fois suite à ton com
Je croyais que c'était la meilleure amie de Oceuss qui avait cafté au type.
Mais en fait c'est la fille à chat qui depuis le début lui reproche quelque chose qu'elle a fait.

Laisse moi stp revoir mon commentaire. On est bien en présence d'une connasse à la limite de la schizophrénie nocive.
Signale la à un institut psychiatrique. Et vraiment, mais barre toi, qu'est ce que tu fais encore là bordel...

tu as graaaaaaaand besoin de ce forum.
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 12/03/2020, 11h09
Avatar de Ohyeah
Ohyeah Ohyeah est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: aot 2016
Messages: 8 263
Par défaut

Citation:
Et puis, ce qu'il s'est passé, c'est que fin novembre, j'ai vu ma meilleure amie qui est une collègue de travail. Et je lui ai dit pour nous. C'est ma meilleure amie, j'étais heureux de lui dire qu'on était ensemble. Mais je lui ai fait promettre de ne le dire à personne. Elle a tenu parole, même devant son mec.

Elle, mon ex, a avoué la même chose à un collègue de travail qui allait bientôt partir pour le sud (nous sommes dans le nord) en m'ayant demandé si je pensais que c'était une bonne idée. J'ai dit oui sans arrière pensée. Car je me disais concrètement qu'en parler à quelqu'un ça lui ferait du bien. Elle l'a fait.

Et lors de la soirée organisée par ce collègue pour son départ, il a confirmé l'info (il y avait des doutes qui planaient) à tout notre service...

Mon ex a fait l'air de rien, mais en rentrant, je l'ai senti tendu, triste et en colère. Sur le coup, je ne comprenais pas vraiment. Je lui ai dit que ce n'était rien, et qu'honnêtement, j'en avais parlé à ma meilleure amie. Elle m'a fait une scène, dont je me suis défendu comme je pouvais. On est allé se coucher rapidement, manque d'appétit, en se faisant un peu la gueule.

Citation:
Vint notre soirée de début mars. J'ai tenté de l'approcher question libido. Elle m'a repoussé en me disant que l'événement de décembre la hantait toujours. Qu'elle se foutait de mes raisons, qu'elle avait établi qu'on n'en parlerait à personne du travail, et que je l'avais fait, peu importe qui c'était. Que c'était la condition. Que pour elle, je faisais exactement tout ce qu'elle avait vécu avec ses ex auparavant. Elle se sentait trahie.

J'ai joué la serpillère et me suis excusé toute la soirée. Je m'en voulais, je culpabilisais comme pas permi. Je lui ai demandé de me pardonner, et lui ai dit que je voulais penser à nous, à notre avenir, que je ne savais pas pourquoi j'avais fait ça, sans doute que j'étais juste trop heureux. Après deux heures à parler, elle a statué qu'elle savait pas si elle pouvait me pardonner, elle m'a dit qu'il lui fallait du temps, et nous avons dormi.
Citation:
Je me suis redressé. Et j'ai demandé des explications. La conversation a durée de minuit à 3h du matin. Elle m'expliquait qu'elle n'arrivait pas à faire l'impasse sur le fait que j'ai raconté la chose. Qu'elle avait juste l'impression de se faire marcher sur les pieds à chaque relation, et qu'elle refoulait ses propres sentiments. Je lui ai dit que là n'était absolument pas mon but, que j'étais juste heureux et que je l'avais partagé. Elle m'a dit comme la dernière fois, qu'elle s'en foutait, si on lui disait de ne pas dire quelque chose, elle ne le faisait pas. Et que c'était la condition ultime de notre couple. Et que ça faisait trois mois qu'elle allait mal à cause de ça.
Haha bah oui cette meuf est une sorcière.
Elle a compris que son cerveau était défaillant et qu'elle s'est autobaisee seule, dur à accepter donc elle rejette toute la faute sur son copain.

Citation:
J'ai demandé à ma meilleure amie (collègue à qui j'avais parlé de notre couple) de l'aide, elle m'a conseillé. Elle m'a fait comprendre que ce problème était là, qu'il était normalement mineur pour un couple qui s'apprécie, que je n'avais rien fait de grave.
Elle a raison ton amie, un couple heureux s'en fiche que les autres soient au courant tant qu'ils sont bien ensemble.

Oceuss t'as rien merdé du tout, stop t'excuser, t'es juste tombé sur une cinglée.

Dernière modification par Ohyeah ; 12/03/2020 à 11h12
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 12/03/2020, 11h13
Victor Newman Victor Newman est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: septembre 2019
Messages: 3 484
Par défaut

Nan mais ça fait peur, on a franchi un gap là.

Curatelle obligatoire et déchéance de son statut d'adulte.
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 12/03/2020, 13h06
Avatar de Alphalex
Alphalex Alphalex est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: dcembre 2019
Localisation: Worldwide
Messages: 219
Par défaut

Elle te fait tourner en bourrique et toi tu t'écrases comme une grosse M**** à t'excuser toutes les 2 minutes de respirer !!!

Mec, reprend tes couilles et arrête de chialer! Coupe les ponts avec cette fille et va passer ton permis! Comme ca la prochaine fois, tu pourras te casser en pleine nuit sans rester bloqué chez ta future meuf!
Réponse avec citation
  #9  
Vieux 12/03/2020, 13h57
Avatar de Oceuss
Oceuss Oceuss est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: mars 2020
Messages: 844
Par défaut

Merci de vos retours.

En soit, je sais que vous avez raison. Absolument tout le monde me dit la même chose. A tel point que je développe même une forme de pitié pour elle, en me disant qu'elle ne sait pas ce qu'elle va rater à l'avenir.

Mais bon. Je suis amoureux. Je ne peux pas m'empêcher de me dire que j'espère qu'elle sera heureuse. Et je vous avoue que comme ça ne fait que quelques jours, au fond j'ai tendance à espérer qu'elle pense à moi et que mon silence la fait travailler mentalement.

Mais vraiment, merci. Je réalise tout ce que j'ai investi, en terme de temps, de volonté, d'affection, et aussi d'argent. Et que c'était vraiment à sens unique. Elle m'a apporté peu de soutien surtout. Et n'a jamais été là pour me rassurer quand j'allais mal...

Elle a besoin de temps pour elle, c'est sûr. J'espère qu'elle pourra grandir.
Réponse avec citation
  #10  
Vieux 12/03/2020, 14h06
Avatar de Alphalex
Alphalex Alphalex est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: dcembre 2019
Localisation: Worldwide
Messages: 219
Par défaut

Citation:
Envoyé par Oceuss Voir le message

Elle a besoin de temps pour elle, c'est sûr. J'espère qu'elle pourra grandir.
Donne lui tout le temps qu'elle veut et toi prend du temps pour toi

Sache que tu ne peux pas rendre une personne heureuse uniquement par ta propre volonté! c'est un travail qui se fait soit seul soit à deux mais JAMAIS seul quand tu es à deux!
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 01h03.