Art De Seduire   Retourner sur ArtDeSeduire.com - Techniques et Conseils en séduction
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #11  
Vieux 04/03/2020, 10h56
Avatar de Eudes
Eudes Eudes est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: novembre 2009
Messages: 1 471
Par défaut

Yes merci

Nous sommes déjà allés aux urgences psy, c'est là où elle a vu une psy qui ne lui correspondait pas (jugeante, culpabilisante ...). On en est au step d'après, vraiment démarrer un suivi.

Face à ses pulsions suicidaires, j'en viens à envisager l'internement ... Au passage, même l'emmener aux urgences psys c'est compliqué ... il faut limite employer la force quoi ...
__________________
Ceci n'était que ma modeste contribution

Le drop goal n'est que l'éjaculation précoce de l'attaque

Mon journal : http://forum-seduction.artdeseduire....ead.php?t=5399
Réponse avec citation
  #12  
Vieux 04/03/2020, 11h09
beowulf beowulf est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: octobre 2015
Messages: 433
Par défaut

Salut,

Le meilleur conseil t'a été donné ici: il fait que ta copine soit suivie et suive un traitement (médication+psychothérapie) par un médecin psychiatre.

Tu ne peux pas la faire interner de force, à la rigueur seuls ses parents pourraient éventuellement et encore, il faut une preuve de risque de passage à l'acte.

Toi, t'es démuni... songe à te protéger toi aussi.

À titre de retour d'expérience, ça vaut ce que ça vaut: ce genre de truc m'est arrivé une fois, une femme avec qui je suis resté 1 an, ça allait probablement moins loin que toi de ce que je vois, néanmoins j'ai eu droit au chantage au suicide, appels en plein milieu de la nuit en pleurant, crises de nerfs, phases "0 énergie" sous neuroleptiques, bref tu vois le topo j'ai fini par me barrer, je sentais que ça devenait craignos pour moi. Ça m'a mis un bon coup dans la tronche, 1 an 1/2 après, je galère de fou à me relancer dans une relation après ça.

Bref. Il y a des limites pour moi à ce que tu peux faire pour quelqu'un qui va mal à ce point. Protège-toi aussi, coeur sur toi
Réponse avec citation
  #13  
Vieux 04/03/2020, 11h21
Avatar de Eudes
Eudes Eudes est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: novembre 2009
Messages: 1 471
Par défaut

Citation:
Envoyé par beowulf Voir le message
Toi, t'es démuni... songe à te protéger toi aussi.

À titre de retour d'expérience, ça vaut ce que ça vaut: ce genre de truc m'est arrivé une fois, une femme avec qui je suis resté 1 an, ça allait probablement moins loin que toi de ce que je vois, néanmoins j'ai eu droit au chantage au suicide, appels en plein milieu de la nuit en pleurant, crises de nerfs, phases "0 énergie" sous neuroleptiques, bref tu vois le topo j'ai fini par me barrer, je sentais que ça devenait craignos pour moi. Ça m'a mis un bon coup dans la tronche, 1 an 1/2 après, je galère de fou à me relancer dans une relation après ça.

Bref. Il y a des limites pour moi à ce que tu peux faire pour quelqu'un qui va mal à ce point. Protège-toi aussi, coeur sur toi
Tu tapes dans le mille avec ton retour d'expérience ... c'est clairement le même délire sauf que l'on vit ensemble. Je ressens aussi le besoin de me protéger ne serait-ce que pour avoir suffisamment d'énergie à lui donner ... mais aussi égoïstement je me dis que je devrais me casser ... mais ça me ferait culpabiliser, je vois clairement l'enchevêtrement ... Comment as-tu géré cela beowulf? Cette culpabilité?

Je pense à contacter sa famille (ils sont "loin") mais je sais qu'elle leur cache des choses ... et je redoute sa réaction
__________________
Ceci n'était que ma modeste contribution

Le drop goal n'est que l'éjaculation précoce de l'attaque

Mon journal : http://forum-seduction.artdeseduire....ead.php?t=5399
Réponse avec citation
  #14  
Vieux 04/03/2020, 11h39
beowulf beowulf est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: octobre 2015
Messages: 433
Par défaut

Honnêtement? J'en ai chié

Je sais pas s'il y a une bonne manière de gerer ce genre de truc. Moi j'ai essayé pendant 6 mois de garder le rôle de mec (cad pas de jouer le psy ou la maman), ce qui implique: proposer des sorties fun, des voyages, pour qu'elle voie un peu des choses positives, arranger le coup pour qu'elle sorte, voie des potes, même sans moi.

Mais bon je peux pas dire que ça ait marché du tonnerre.

La culpabilité en revanche a pas été si dure à porter, parce que je suis convaincu que j'ai fait absolument tout ce que je pouvais, et que à faire plus ça devenait assez craignos pour ma santé mentale à moi. Chaque cas est particulier, mais c'est vraiment cette sensation d'avoir bien fait tout ce qui était en mon pouvoir, d'avoir supporté un paquet de choses, de se dire "si c'était à refaire, je ferai exactement pareil", qui est importante, tu vois le genre?

En revanche je pense que tu devrais mettre sa famille au courant, vraiment!
Réponse avec citation
  #15  
Vieux 04/03/2020, 12h38
Fabre Fabre est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: fvrier 2012
Messages: 176
Par défaut

Bon, je vais être un peu trashouille les coupaings, mais j'ai connu assez ce genre de situation et où ça peut mener; des couples d'amis plus agés entrainés tous les deux par le fond, des amis où rien ne change etc.

Le problème de la dépression c'est que c'est multifactoriel; effectivement je ne saurai pas mieux t'en parler qu'un pro, mais ya plein de facteurs en jeu: l'environnement, le stress, la génétique, la dopamine, des zones du cerveau qui rapetissent, tes pensées, ton état d'esprit...et quand tu soignes l'un, ça modifie les autres etc, c'est tendax.

La question est, en dehors de tout le truc médical, quelle limite de temps tu te donnes? Une dépression en moyenne c'est six mois, avec 50% en moyenne de chances de récidive de plus que les gens qui n'ont jamais eu d'épisode dépressif. Et ça peut durer beaucoup plus que six mois.

De même, il y a donc trois sorties possible du truc: soit elle est dépressive tout le reste de sa vie, soit ça s'arrête au bout de 6 mois, un an, deux ans, dix ans et elle revient à "comme avant"(mais est ce que ce retour est possible?) soit c'est un entre deux où le retour possible plane sur vous comme un couperet prêt à tomber à chaque instant.

Comment tu gères le couperet? Est-ce que tu en veux?

Cela dit, n'importe qui peut devenir déprimé au sens médical. Mais quelque part, "la confiance est rompue".

Parce que faut voir si c'est pas mieux d'en parler à sa famille, de ne pas la laisser seule, et de carrément dire à ses parents/ses proches "je me sens pas assez fort/je ne l'aime pas assez pour tout ça", et ne pas trop t'abîmer, que de partir de toute façon dans six mois, un an, dix ans pour sauver ta peau quand tu auras vieilli, que tu seras crevé ou que tu l'auras trompée oun que l'envie de partir deviendra super forte parce que ton foyer sera tellement plombant que tu n'arriveras plus à respirer.

Cette question là, on ne peut pas répondre à ta place, mais elle se pose. J'ai vu tellement de gens qui sont "restés" et qui finissent par partir bien déglingués.

Comprends moi bien, c'est pas la faute de ta copine, et il y a des égoïsmes très douloureux, mais l'amour ne sauve pas les gens.

A contrario, je connais une meuf fiancée à un mec qui s'est pris une volée de balles dans le corps, un convoyeur de fonds; il ressemble à Frankenstein. Tout le monde lui a dit de se barrer, de pas l'épouser. Ils sont mariés depuis 30 ans et ont trois enfants.

Cette épreuve peut vous renforcer aussi. Mais tu peux aussi t'abîmer.
Réponse avec citation
  #16  
Vieux 04/03/2020, 13h17
Avatar de Eudes
Eudes Eudes est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: novembre 2009
Messages: 1 471
Par défaut

Merci de ta réponse Fabre. Pour répondre à tes questions.

Pour le moment je ne me donne pas de limite de temps et je suis quasi sûr de moi que je ne veux/peux pas gérer ce couperet. Mais il serait irresponsable de la jeter maintenant.
J'en déduis que j'en ai environ au minimum jusqu'à fin 2020.

Mon diagnostic de comptoir est que jusqu'ici elle a refoulé plein de choses qui ont explosé et là tout est en morceaux. Il faut tout ramasser et tout débugger mais comme dit plus haut, je n'ai pas les compétences ni le temps pour cela.
__________________
Ceci n'était que ma modeste contribution

Le drop goal n'est que l'éjaculation précoce de l'attaque

Mon journal : http://forum-seduction.artdeseduire....ead.php?t=5399
Réponse avec citation
  #17  
Vieux 04/03/2020, 13h24
Fabre Fabre est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: fvrier 2012
Messages: 176
Par défaut

Oui, c'est pas évident; quand tout va bien, tout va bien. Et puis...l'essentiel c'est de faire ses choix en toute connaissance de cause, je crois. Le reste, c'est l'inconnu. Si ça se trouve c'est une bonne chose, elle va en ressortir grandie.

Préviens bien tous ses proches en tout cas (les vrais, genre famille/amis très sûrs) et reste pas tout seul, les pros sont là. Surtout s'il y a des envies de TS, c'est à prendre très au sérieux. Il ya l'idée populaire assez idiote que si c'est verbalisé/formulé il y a moins de chances ou c'est juste "un appel au loup". C'est des conneries. Je ne sais pas comment tout le dispositif médical marche en France, donc je ne sais rien conseiller sur ce plan-là.

Plein de pensées et de courage en tout cas.
Réponse avec citation
  #18  
Vieux 04/03/2020, 13h45
Niico Niico est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: juillet 2010
Messages: 2 446
Par défaut

Déjà, commence a lui parler de toi et ta présence. Rassure la sur ton soutien en étant factuel : tu la soutiens, tu la soutiendra encore. Ne laisse jamais sous entendre en sa présence qu'elle peut t'agacer. C'est trop tot, on sens que t'as pas envie encore d'en arriver la (que t'y pense c'est normal, mais lui verbalise pas)

Ensuite entreprend des démarches pour l'accompagner. Tu ne peux pas etre à sa place, mais tu peux l'accompaggner. meme si c'est toujours une posture compliquée, j'suis sur que t'es capable de trouver ta place. Tu la connais. Tu as quelques idées sur la facon dont la situation a démarré aussi j'imagine...?

Est ce qu'elle a encore des motivations? des centres d'intérêt? Des objectifs?...

Ce que tu peux faire, c'est l'ancrer dans un présent fun pour éviter qu'elle ne cogite sur un futur sombre...

Rappelle toi aussi, les compétences s'aquièrent.. si toi tu n'as pas le temps pour elle, qui est ce qui aura du temps pour elle?... Si ta vision du couple c'est de mettre les voiles sous prétexte de manque de temps... Pose toi d'autres question alors (ce n'est pas un jugement, mais un constat)
__________________
Un trou est un trou, une b*** n'a pas d'oeil, c'est pour ça que l'amour est aveugle...
Réponse avec citation
  #19  
Vieux 05/03/2020, 19h10
Avatar de Mountain Climber
Mountain Climber Mountain Climber est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: juin 2017
Messages: 222
Par défaut

Salut,

Je viens apporter ma pierre, car j’en connais un peu là-dessus, ayant fait plusieurs dépressions sévères, dont la dernière en étant en couple. Et mon ex a grave bien géré le truc, d'ailleurs, malgré la difficulté. Je vais te faire une réponse longue parce que c’est un sujet compliqué et qu'il me touche. Par contre c’est juste des clefs que j’ai trouvé et qui sont valables pour moi hein.


Alors d’abord quelques trucs généraux par rapport à la dépression (j’enfonce peut-être quelques portes ouvertes mais bon)

- C’est une maladie. La personne est pas coupable. Il faut bien se rappeler et LUI rappeler cela. Et ça se joue dans la façon dont on en parle. Elle n’est pas dépressive, elle fait une dépression/souffre d’une dépression. Faut déjà qu’elle se désidentifie du truc si elle veut en sortir. Et qu’elle se déculpabilise aussi. Il y a sûrement de très bonnes raisons qui l’ont mené à tomber en dépression, même si ce n’est pas évident de les voir dans un premier temps. Ah oui, lui rappeler aussi qu’il n’y a pas de honte à souffrir d’une maladie.

- C’est multifactoriel à s’kip. Et en plus c’est différent pour chaque personne. Mais outre le contexte familial, des événements de vie, ou alors la chimie, qui ont déjà été cités dans ce fil, il y a aussi la gestion des émotions (plus précisément, leur refoulement) qui est en cause. Certains psy disent que la dépression (de même que l’angoisse, la sensation de vide etc) vient du fait de refouler ou d’avoir refoulé ses émotions. D’ailleurs quand on est en dépression on ne ressent plus d’émotions, ou presque. Et à l’inverse quand on ressent une émotion, on est pas en dépression (en tout cas dans mon cas c’est très vrai). Perso je suis sorti de la dernière dépression (pour de bon, I hope!) quand j’ai commencé à ressentir à nouveau des émotions (de la jalousie, en l’occurrence, merci au mec avec qui mon ex s’est si bien entendue à cette période ! ). En partant de-là, vu que j’avais entre temps compris que c’était la clef, j’ai recommencé à sentir aussi les autres émotions, et depuis je fais gaffe tous les jours, à chaque instant, à rester en contact avec elles, aussi désagréable que cela puisse être. Et du coup ma dépression est fini (je pleure tous les jours en ce moment mais c’est une autre histoire et franchement c’est cool en comparaison). Bref, j’ai partagé quelques ressources sur ça ici..

- Les médocs : perso j’ai une grosse réticence pour les médocs MAIS j’en ai pris quand même à un moment où tous les jours j’avais envie de me buter. Parce que bah faut bien essayer et qu’à ce niveau-là bah de toutes façons y’a plus rien à perdre. Donc comme ça a été dit : psychiatre illico pour un traitement médicamenteux, et aussi suivi en psychothérapie, suivi qui sera peut-être long si elle veut vraiment s’en sortir. Mais on a rien sans rien.


Concernant ton rôle là-dedans :

Je dirais qu’il faudrait que tu soit présent, attentif et réconfortant mais sans lui servir de déversoir à plainte infinie.
Il faudrait que tu essayes de la motiver/bouger/sortir un peu, mais sans non plus la brusquer ou la culpabiliser.
Il faudrait que tu soit disponible pour elle mais sans t’oublier.
Et surtout il faut que tu arrives à connaître tes limites et à les respecter, à ne pas lui donner plus que ce que tu peux donner, à continuer de suivre et de te nourrir de ce qui toi te fait plaisir dans la vie, sans culpabiliser. Sans culpabiliser, parce que rappelle-toi que si tu t’assèche ça n’arrangera rien, donc tu dois trouver de ton côté des sources de vitalité.

Voilà. C’est vraiment pas facile à gérer comme position. Mais comme le dit l’intervenante de cette excellente vidéo TEDx, les proches ne peuvent pas faire grand-chose, mais leur présence est quand même hyper importante, malgré leur impuissance.

Mais en fait Niico a déjà très bien résumé tout ça :

Citation:
Ensuite, tu ne peux pas la sauver d'elle même, mais tu peux donc l'accompagner dans ses démarche. Par exemple, il n'y aura pas de "bon" interlocuteur si elle ne veut pas entreprendre les démarches, normal.
Maintenant doit y avoir des causes racines, a démeller.. Et ca c'est pas ton boulot mais tu peux rendre l'ordinaire plus agréable. J'espère que ton énergie n'est pas encore vide...
Concernant l’aide concrète que tu peux lui apporter : je dirais que c’est toujours mieux si c’est elle qui fait les démarches. Y compris prévenir ses parents. Mais sur ce point, je te conseillerait de le faire quand même à sa place (en la prévenant avant) si elle refuse de le faire elle-même. Tout simplement parce que tu ne peux pas, ne doit pas être le seul à porter la situation avec elle. Sans compter que le jour où elle fait une TS ils risquent de t'en vouloir si tu savais et que tu leur a rien dit.

Pour le psy, je dirais que c’est vraiment, vraiment mieux si ça vient d’elle. Au pire tu lui prémâche le travail, tu lui imprime une liste de psychologues ou de thérapeutes, mais ELLE passe les coups de fils. Pourquoi ? Parce qu’elle ne s’en sortira pas si elle n’est pas un minimum motivée et impliquée dans sa guérison. Et même quand on est vraiment dans le bad le plus total, même si on y croit pas du tout, on peut passer un coup de fil. Dernier point sur le sujet des psy : je dirais qu’il faut en essayer plusieurs et qu’elle suive son feeling avec la personne. Et il faut pas hésiter à essayer différentes approches : psychothérapie classique, TCC, Gestalt, hypnothérapie etc.

Bon, voila ce qui me vient pour l'instant. On peut parler plus en privé si besoin.

En attendant, bon courage à toi, et à elle.
C'est dur et c'est long (qui a dit "comme ma...? ) mais on peut s'en sortir.
__________________
Mon journal : Journal d'un explorateur amoureux

Dernière modification par Mountain Climber ; 05/03/2020 à 21h48
Réponse avec citation
  #20  
Vieux 11/03/2020, 12h56
Avatar de Eudes
Eudes Eudes est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: novembre 2009
Messages: 1 471
Par défaut

Merci de vos réponses qui me confirment que c'est normal pour moi de trouver ça difficile de trouver ma place, c'est rassurant d'un côté.

Quelques news tout d'abord : pas vraiment d'amélioration ... on alterne avec des jours "normaux" et des soirées catas comme hier soir où elle a fait une crise d'angoisse, avec des menaces de mutilation etc... C'est vraiment vraiment difficile et usant, ça me bouffe mon sommeil et je suis obligé d'aller bosser etc... Je dois vraiment faire gaffe à mon niveau d'énergie ...

Le point positif c'est qu'elle a enfin pu obtenir un rdv dans un centre psy. On verra ce que ça donne ... J'ai aussi pris l'initiative de contacter sa famille, pour avoir un peu de soutien extérieur même si, comme dit plus haut, ils sont loin et c'est moi qui me retrouve à gérer le quotidien.

Clairement je sens qu'on est en train de tirer sur la corde ... je sens que je suis moins patient, plus stressé ... c'est un cercle vicieux

@Mountain Climber : merci de ta réponse, quand tu dis que ton ex a bien géré, comment plus spécifiquement? Je te pose la question en public pour que ça puisse servir pour d'autres, MP si tu n'as pas envie de t'étaler en public.
__________________
Ceci n'était que ma modeste contribution

Le drop goal n'est que l'éjaculation précoce de l'attaque

Mon journal : http://forum-seduction.artdeseduire....ead.php?t=5399
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 12h19.