Art De Seduire   Retourner sur ArtDeSeduire.com - Techniques et Conseils en séduction
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #31  
Vieux 24/04/2019, 06h56
senechat senechat est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: juillet 2016
Messages: 2 330
Par défaut

Citation:
Envoyé par Saïm Voir le message
C'est ce que j'ai voulu dire. Pardon de m'être mal exprimé

Je te livre mon sentiment à froid. Deux jours, c'est pas suffisant pour être sûre à 100%. Je n'ai pas oublié vos avertissement sur le fait de prendre une décision pour les mauvaises raisons. Je suis encore marqué par ce qui s'est passé.
Faut juste pas que tu prennes cette décision parce que t'as peur de la perdre.

Crois moi que si vous n'êtes pas sur la même longueur d'ondes, y'a rien de mieux qu'un bébé pour terminer le travail. Si au contraire ca peut créer un réel lien pour certains, ça peut etre fatal pour ceux qui etaient deja incertains. Saches que c'est complètement enfantin et farfelu de penser que de faire des enfants va la faire rester (je ne dis pas que c'est ce que tu penses, mais si dans ton calcul il y a un pourcentage qui est dédié à ça, oublies le).

T'as l'air de cogiter, je pense que ta décision sera la bonne.

En tout cas je te souhaite bon courage et j'espere que tu reviendra avec de bonnes nouvelles!!
Réponse avec citation
  #32  
Vieux 24/04/2019, 12h20
Avatar de Oncle Barney
Oncle Barney Oncle Barney est connecté maintenant
Sage
 
Date d'inscription: novembre 2012
Localisation: Bordeaux
Messages: 16 289
Par défaut

J'arrive au coeur de la bataille, scusez du retard.
Je vais te donner ma vision de ce qu'il s'est passé.

Déjà, vous étiez tous les deux arrivés à un point de saturation/angoisse. Il a suffit d'un événement pour tout laisser éclater. Il faut bien comprendre que le mélodrame était en place, prêt à se mettre en action. Donc ne soit pas étonné que se mêlent à tout ça des sentiments négatifs. Parler de trahison n'est que ton ressenti (très mal verbalisé du coup). Ne te focalise pas là dessus, c'est une vision erronée.

Ensuite, ce fameux événement déclencheur, c'est donc la "célébration" de ton concours. Vous attendiez ça depuis 3 ans. Il pesait dessus une lourde charge. C'était forcément un événement lourd de sens et de conséquences.
Quand tu dis avoir voulu garder la tête froide parce qu'il y avait encore un an de stage, tu étais en mode solo dans ta tête, tu considérais avant tout les choses du point de vue projet pro. En soi, pas de souci, sauf que c'est ça que tu as verbalisé devant ta copine, qui elle, avait la perspective de votre couple et de ce qui avait été mis en attente depuis tout ce temps. Vous ne parliez pas de la même chose à ce moment là, vous ne célébriez pas la même chose. Et ça a été le drame, car elle a du coup interprété ta réaction à l'aune de cette vision de votre couple. Elle en avait rien à carrer de ton histoire de stage. Tu avais bien expliqué que c'était le concours le graal (et sur lequel tu as tant buté), et pas tout le processus. Ce qui lui a donc fait dire que tu jouais finalement la montre sur cette histoire d'enfants, et ça lui a renvoyé en pleine face toutes ses angoisses qui la hantent, sans que tu ne mesures la portée de cette appréhension quotidienne (et le fait que tu ne le vois pas ou plus derrière ses complaintes montrent la fracture de votre relation depuis un certain temps).

De ton côté, j'avais bien compris que ce n'était pas tant l'idée de fonder une famille qui te posait le plus de soucis à ce moment là. Car ce qu'il s'est passé, c'est que depuis le début, tu étais focalisé sur ce concours et que la suite restait floue dans ta tête (ce qui t'arrangeait inconsciemment). Et le fait de le réussir rendait l'après bien réel tout à coup. Et tu t'es retrouvé avec cette réalité en pleine face, avec tout ce que ça comporte d'ENGAGEMENT. L'engagement qui te mène à passer une étape importante de ta vie, sans retour au moment d'avoir des enfants. Ca fait peur à n'importe qui au départ. Et je pense que tu es en plein dans ce travail, que tu vas devoir faire en 4ème vitesse pour le coup. T'as peur de te lancer, de perdre une certaine liberté, de faire le mauvais choix (mais comme tu le dis, il y aussi le mauvais choix de ne pas y aller). C'est pas rien!

Maintenant que faire?
Pour moi, il n'est pas question de tourner la page de cette relation de cette manière. Impossible. Les sentiments sont là. Il y a une profonde incompréhension à lever. Vous vivrez tous les deux avec de lourds regrets en en restant là.
Mais ça ne veut pas dire que la seule issue est de se remettre ensemble. Ca n'est pas aussi simple. Ce n'est de toute façon pas l'objectif aujourd'hui. Cette pseudo rupture est un électro choc pour vous amener à prendre du recul et à réfléchir, pour ensuite discuter, communiquer, échanger. Il va falloir aussi panser les plaies. Vous vous êtes fait du mal sans vraiment le vouloir, juste parce que les sentiments sont forts et que le revers de la médaille est que les émotions négatives sont à la hauteur des positives quand le bateau tangue.
Quand je dis "panser les plaies", c'est de verbaliser chacun les blessures reçues (en utilisant le JE et non le TU, de préférence en mode CNV) pour que l'autre les accueille et s'excuse d'avoir blessé l'autre si c'est ce dont vous avez besoin.

A partir de là, vous devriez pouvoir avancer et décider à la fin de ce que vous devriez faire.

Courage
__________________
Appelez moi Barney tout court
Réponse avec citation
  #33  
Vieux 24/04/2019, 13h34
Poushy Poushy est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: octobre 2018
Messages: 41
Par défaut

Bonjour Saïm,
Bonjour à tous,

Citation:
Tous les ans, à la même période, j'échouais, et repoussais d'un an la possibilité de nous poser.
Citation:
Comment dire: elle parle de son âge très souvent, et du fait qu'elle commence à se faire vieille. Moi je culpabilise intérieurement car je me sens coupable de ne pas pouvoir lui donner ce qu'elle veut.
Citation:
Mais plus ça va, plus ce discours me gonfle, et je commence à rejeter ce qui me cause tant de pression. J'ai du commencer malgré moi, à avoir l'air de la rejeter quand elle me tenait ce discours.

C'est souvent ta faute, quand même... Je suis attristée de voir à quel point tu te rends et te sens coupable de bien des choses, des situations.

Citation:
Pour l'instant, j'aime ma vie avec elle et j'ai très peur de me dire, qu'elle n'est avec moi que pour faire avancer sa vie à elle.
Est-ce que tu sais au moins que tu as le droit de te poser cette question, et que la démarche est saine ?

Citation:
La dessus, elle se met à pleurer, me fait une scène, et part voir mes parents
PARDON ?!?

Citation:
Mon père m'a sorti que je devrais aller voir un psy
Et pourquoi pas ? Un psy pourrait t'aider à y voir plus clair dans ton rapport à tes parents et à ta copine. Tu n'es pas un enfant qu'ils peuvent culpabiliser, effrayer, menacer pour obtenir ce qu'on veux au détriment de ce dont toi tu as profondément besoin. Personne n'a le droit de se poser ainsi en autorité décisionnaire de tes choix de vie d'adulte en formant au passage un jury chargé de te lapider à plusieurs pour tes choix de vie sentimentale ou professionnelle.

Pour ce qui est du psy, il n'est pas indispensable, mais j'ai bien l'impression qu'un gros travail sur toi l'est. Si tu en as l'envie et la possibilité, peut-être qu'il serait bénéfique pour toi de prendre de la distance avec tout ce petit monde, pas forcément longtemps, mais le temps d'amorcer une réflexion : es-tu connecté à tes besoins à toi, oses-tu les exprimer, connais-tu ta légitimité d'adulte face à tes parents et ta copine, te sens-tu reconnu comme une personne à part entière ?

Je t'envoie, même si cela ne semble que des mots, mon plus profond soutien et mon respect pour le courage dont tu sembles faire preuve dans cette situation délicate. J'espère de tout coeur que tu sauras faire preuve envers toi-même d'une bienveillance aussi grande que celle que tu souhaites accorder à autrui.

Edit : attention, en aucun cas je n'insinue qu'on a le droit de faire pression sur un enfant ! Je fais seulement référence à l'infériorité supposée de l'enfant, dont on considère qu'on sait mieux que lui de quoi il a besoin, envie, et qu'on suppose incapable de prendre ses responsabilités.

Dernière modification par Poushy ; 24/04/2019 à 13h45
Réponse avec citation
  #34  
Vieux 24/04/2019, 23h06
Avatar de Saïm
Saïm Saïm est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: juillet 2015
Messages: 182
Par défaut

Bonsoir à tous.

Merci pour vos avis nombreux.

J'ai parlé avec la dame hier soir. 2h durant. Ça a beaucoup tourné autour de l'expression des griefs. J'ai encaissé la majeure partie des critiques en faisant le dos rond. Je lui ai également expliqué que je ne supporterais plus qu'elle me fasse ce coup là. Ça a pas mal refroidit la conversation qui prenait une tournure plutôt bonne, mais tant pis. Pas question que je me fasse la serpillière intégrale dans l'histoire. Du coup ça s'est terminé de manière trop froide à mon goût.

Mais au final, elle a l'air de garder la porte ouverte dans son discours. Tout en me disant qu'elle n'a pas envie de me voir, pour l'instant car c'est trop tôt. Ça tombe bien.
Je la rappellerais demain. En attendant je ne la recontacte pas. Je ne sais pas si j'ai raison ou pas mais faut que je me concentre sur moi. J'ai un boulot plaisant et prenant. Je me vide la tête au sport. J'essaie de ne pas penser à cette histoire. Je pense que c'est le meilleur moyen de prendre du recul et de nous laisser réfléchir chacun de notre côté.

Je vois deux évolutions possibles. Soit, retour à la normale quand la colère sera retombée, tout en considérant bien sûre, les différentes choses dont on a discuté. Soit on n'arrive pas à passer par dessus ça, et tant pis, même si ça me fera bien mal.
Jusque là, on va être optimiste.

Beren777: J'entends bien ton point de vue qui fait écho à certaines de mes inquiétudes, mais avec toute la prudence possible, je ne pense pas que les choses soient si noires. On verra si les prochains jours te donnent raison ou tord.

Luciole: Je sais que tu m'aurais conseillé le grand déballage des sentiments, mais pour l'instant, je pense que ce n'est pas souhaitable. Je ne peux pas lui faire de grande déclaration comme ça, à froid. Si je fais ça ce sera réfléchi, après avoir fait retomber la tension.

Poushy: merci de ton soutien. Je ne me jette pas la pierre, mais je sais que j'ai des défaut et que je dois travailler dessus. C'est un truc que je devrais faire avec elle d'ailleurs. Je crois qu'on a tous les deux des soucis de ce côté (qui a le même pète au casque, s'assemble).

Barney: Ce que tu dis me semble assez équilibré. Il y a du travail à faire. Je vais me donner un n-ième coup de pied bien placé et faire au mieux (je remarque que chaque coup de pieds au cul après passage sur le forum, me donne un nouvel élan. Je pense que j'ai inventé une forme de mouvement perpétuel).
__________________
"Beaucoup encore il te reste à apprendre"

"Ne me dites jamais <<Ca n'est pas de ta faute>>. Cela voudrait dire que je ne peux rien faire pour changer"
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 23h09.