Art De Seduire   Retourner sur ArtDeSeduire.com - Techniques et Conseils en séduction
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #91  
Vieux 17/01/2019, 14h01
Niico Niico est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: juillet 2010
Messages: 1 415
Par défaut

Putain les mecs vous me faites peur... nan mais vraiment...

Les femmes dominent, c'est elles qui ont les cartes en main. Whaou. Va dire ça aux hommes puissant. C'est comme toujours une question de choix et de jeu de pouvoir.

Un physique, il s'impose. Un boudin, il se console. Et t'y ajoute un esprit un peu vil, et t'as une femme fatale ou un don Juan. Mais faut pas oublier : on est tous le boudin de quelqu'un...

Ce qui me fait tiquer "la femme impose depuis toujours la sexualité" c'est vraiment récent ça... on parle de la notion de "devoir conjugal"? du fait qu'un mec pouvait faire interner sa femme pour "gronderie"si elle la ramenait un peu trop? Du fait que, si i'a toujours eu des bons amant, le plaisir féminin, c'est à la marge quoi pendant des siècles?...
Tu veux des exemples factuels? Jsais pas moi : qui est le plus souvent responsable de la contraception dans un couple? Perso tu me donne une pilule pour que j'arrête de produire mes spz, et qui augmente les risque de cancer des testicules, en plus de me faire grossir ou risquant de me donner des prb d'erection, hum... Même si ia des test a faire, mais je te crache dessus et je garde ma capote. Pourtant... Les femmes le font...
Et je te parle meme pas du fait que certains médicament (produit par et pour des hommes ) sont jusqu'a 50% moins efficace chez les femmes qui ont une balance physiologique un peu différente? Alors le couplet sur "les femmes ont toujours eu le choix" bof... Je préfère dire qu'on est tous humain.

En ce qui concerne le sexe, c'est effarant d'imaginer qu'elles ont le pouvoir. Ok jsuis demandeur et ce que tu veux, mais faut pas imaginer ca comme une négociation, si? I'a toujours une arrière pensée? c'est pas pour autant qu'il faut limiter à ca? J'imagine que les femmes aiment ça autant que les homme sinon plus. MAis i'a encore cette histoire de pression sociale, tout ca...

Ah et le pire truc que j'ai lu "les femmes moins matheuse, moins bonne en orientation" Putain ca m'a arraché les yeux. Ils ont fais des expériences en double aveugles, renseignez vous : si tu dis a une promo "les garcons sont avantagé sur ce test de math " les résultats parlent d'eux meme. Si tu ne dis rien avant : 50/50 et si tu dis l'inverse, la tendance s'inverse. Les histoire de cablage différent, bof. I'a une petite part hormonale mais bon elle doit etre minime. Vous savez que globalement, par rapport aux hommes, la paire de chromosome XX contient plus d'information que XY...
Enfin, pour ceux qui pensent que l'homme est malmené par la femme : ben qu'il cherche un peu de bienveillance et pas de domination quoi ^^

Ouais, j'ai eu mon lot de connasses, égocentrées et de déconvenues. Mais le fait personnel est l'ennemie de la science.
__________________
La Vie est faites de rencontres.
Réponse avec citation
  #92  
Vieux 19/01/2019, 19h29
don Diego de la Vega don Diego de la Vega est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: novembre 2012
Messages: 18 285
Par défaut

La prochaine fois essaie de lire le topic avant de répondre quand même.

Là c'est n'imp et ça sert à rien, t'as largué ta pêche en 5 minutes et t'as même pas vu que c'était tombé à côté du chiotte.

Dernière modification par don Diego de la Vega ; 19/01/2019 à 19h34
Réponse avec citation
  #93  
Vieux 19/01/2019, 19h47
Avatar de Modesty
Modesty Modesty est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: septembre 2015
Localisation: Strasbourg
Messages: 2 545
Du pouvoir partagé et de l'investissement premier de l'homme dans une relation
Par défaut

DDLV tu m'as tué

J'ai lu en diagonale, le sujet m'intéresse pas spécialement, mais y'a eu de belles réflexions sur le questionnement initial !
Réponse avec citation
  #94  
Vieux 20/01/2019, 09h26
Avatar de Locke
Locke Locke est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: octobre 2013
Messages: 1 144
Par défaut

Merci pour le partage Niico, pas mal de faits scientifiques, je pense qu'on a lu les mêmes études.

Pour revenir sur l'étude, il y a également une autre étude avec un panel égale de garçon et de filles enfant.

Si tu dis que l'étude est une étude de géométrie, plus de réussite chez les garçons,
Si tu dis que c'est une étude sur le dessin et la réprésentation du réel, meilleure résultat chez les filles.

Il y a pas mal d'étude sur le site de hacking social qui parle de sujet avec des études sociologiques derrière, hésitez pas à regarder un peu.

Par contre, sur l'aspect égalitaire sur le sexe entre les hommes et femmes, je pense que c'est faux. Il suffit de regarder les préocupations des deux genres sur le sujet.

Les hommes se renseignent en général plus sur comment séduire et réussir à avoir une relation sexuelle avec une femme pour commencer.
Les filles se renseignent en général plus sur construire une relation durable et épanouie.

J'ai pas d'étude derrière mais cette conséquence montre cependant que la partie avoir une relation sexuelle pour une femme est plus facile que pour un homme.


Pour revenir sur la question d'équilibre dans le début d'une relation, pour moi, cela dépends des personnes. Tu as des hommes qui fuient l'engagement à fond et la fille qui galère pour le garder une fois qu'ils ont couché ensemble. Et inversément, tu as des filles qui s'engagent pas et le mec qui galère pour transformer en relation durable.

Je pense que cela dépends vraiment des individus et de leur positionnement par rapport à la relation et à l'autre.


Par contre, il y a personne qui tique sur la définition du patriarcat Je cite
Citation:
Pendant des siècles les hommes, soucieux de maintenir le pouvoir du côté de la sphère masculine, ont nourri l'idée que la femme est à l'homme ce que la chair est l'esprit. La femme serait donc un être plus faible, plus en proie à ses pulsions, plus proche du règne animal et donc moins légitime à évoluer dans des domaines où doivent dominer l'intellect et la raison.
Je ne suis pas d'accord. On est en plein dans le conspirationnisme avec tous les hommes qui se mettent d'accord pour dominer les femmes. Le rapport entre l'homme et la femme est une construction sociale qui s'est ensuite retrouvé transcrit dans une réalité sociale puis dans les textes de lois.

Va donc dire que la femme est plus faible à toutes les reines qui ont gouvernées, à toutes les femmes qui étaient patrons ou écrivaines. Que dire de Cléopatre, la Marie-Antoinette d'Autriche, La reine Elizabeth en Angleterre. Je suis sûr qu'il y a pleins d'exemple à travers le temps de femme qui ont gouvernées.

Il y aura toujours des hommes dominants et des femmes dominantes. Je ne sais pas si tu as lu Madame Bovary de Flaubert mais il décrit bien une réalité où l'homme est "faible" et la femme "forte". Et des exemples comme ça il y en a beaucoup comme avec les liaisons dangereuses par exemple.

Je pense qu'il s'agit à l'origine d'une division des responsabilités entre les hommes et les femmes par facilité physique. L'homme est, de part la nature, plus adaptée à réaliser des activités exigeant la force physique. La femme, de part la nature, est plus adaptée à nourrir les enfants notamment car les hommes ne peuvent pas produire de lait.

Sachant qu'à l'époque, les familles pouvaient avoir 6 enfants et que l'allaitement pouvait durer plus que les 3 semaines d'aujourd'hui, ajouté une durée de vie était pas très élevé. On en vient vite à s'organiser pour que la femme ait assez de flexibilité pour pouvoir le faire et par associé la femme aux enfants.


Citation:
Ce rapport particulier de la femme à l'existence charnelle a notamment été nourri par des idées sur son corps, faillible (d'ailleurs elle saigne), dont il faudrait alors supprimer au maximum les traces d'animalité. Interdiction aux femmes d'évoluer dans l'espace publique pendant les menstruations par ex, mais aussi épilations intégrales qui n'est pas un fait moderne mais était une exigence aussi pendant la Renaissance. Il y a donc bel et bien eu un long travail de culpabilisation des femmes par rapport à leur corps.
J'ai rien trouvé sur l'aspect le corps faillible de la femme. Par contre, sur les poils, cela me fait chier mais cela remonterait même plus loin du temps de l'antiquité.

Dernière modification par Locke ; 20/01/2019 à 09h28
Réponse avec citation
  #95  
Vieux 20/01/2019, 09h40
don Diego de la Vega don Diego de la Vega est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: novembre 2012
Messages: 18 285
Par défaut

Citation:
Merci pour le partage Niico, pas mal de faits scientifiques, je pense qu'on a lu les mêmes études.
Bah sortez les vos études parce que là ça pue le détournement et les conclusions erronnées.
(Franchement "pas mal de faits scientifiques", laisse moi rire)


Bref votre étude c'est celle là : Menace du stereotype — Wikipedia

Quand on lit correctement on comprend que le stereotype rajoute un effet pygmalion (encouragement/decouragement).
Rien de plus.
Ca ne dit rien des variables qui ont créée ce stereotype.

A votre dispo pour commenter la page.
Réponse avec citation
  #96  
Vieux 20/01/2019, 13h25
axelos axelos est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: juillet 2018
Messages: 24
Par défaut

Citation:
Envoyé par Helmut Voir le message
Bonjour,


Je souhaiterais vous soumettre deux questions qui me troublent l'esprit en ce moment afin de recueillir divers avis.

1° Un couple étant une relation de pouvoir (au moins à ces débuts) à quoi reconnait-on que l'on est, dans une relation jeune, dominant ou dominé ? On dit que celui qui aime le plus a le moins de pouvoir, mais est-ce bien vrai ?
Salut,
Plutôt que relation de pouvoir, je parlerais plutôt de rapport de forces. Comme dans toute intéraction sociale, il y a des rapports de force dans un couple. Mais un couple n'est pas seulement un rapport de forces.

Le rapport de force s'exprime lorsqu'il faut faire un choix sur un sujet et que les 2 membres du couple ne sont pas d'accord sur ce choix.

Dans la vie d'un couple, il y a au quotidien une infinité de choix à faire et d'actions à réaliser. On ne pourrait pas débattre de tout tout le temps.

Cela fait que chaque membre du couple va avoir le contrôle sur certains sujets. C'est donc lui qui fera par défaut les choix sur ces sujets. Si l'un des choix ne convient pas à l'autre, ce sera à lui de le faire savoir. Il y aura conflit, confrontation des points de vue et résolution du conflit.

Dans l'idéal, il y a un équilibre des rapports de force, et chacun prend en charge préférentiellement les domaines qui l'intéressent, et laisse l'autre choisir concernant ceux qui ne l'intéressent pas.

Si Monsieur se fiche de la déco de la maison, on ne peut pas dire qu'il est dominé parce que c'est Madame qui décide de tout concernant cet aspect.

En revanche, on peut dire qu'il est dominé si Madame décide de tout et que ses choix l'emportent à chaque fois sur Monsieur, y compris concernant les domaines qui sont importants pour lui.

Citation:
Le rôle actif de l'homme l'oblige à s'investir le premier dans une relation. Cela empêche l'équilibre. L'homme, étant investit, aime plus, lorsqu'il n'aime pas comme souvent le premier et avec plus de force.
Il n'y a pas de lien entre le fait d'avoir socialement le rôle de l'initiative dans la drague, et le fait de dire oui à tout une fois en couple.

Cela peut plutôt être dû à :
- De l'inexpérience
- La peur de ne pas retrouver quelqu'un
- La peur de vivre seul
- La flemme de se remettre "sur le marché" (beaucoup des actions et choix des hommes s'expliquent par le fait de ne pas vouloir perdre le confort qu'on a en étant en couple)

Citation:
L'ardeur d'un homme, modérée par une femme, n'est-ce pas le signe qu'elle contrôle la relation ? Les efforts d'un homme, refusés ou approuvés par la femme comme elle fait des avances dans la séduction, n'est-ce pas là un signe de faiblesse ?
Non pas du tout. C'est juste l'expression des codes de notre société concernant les rapports entre les hommes et les femmes hétéros.

Certes, c'est dur d'être dans le rôle de celui qui propose, car ça demande de l'énergie et qu'on peut essuyer plus de refus. Mais sur le long terme, cette position est préférable à celle de la personne qui dispose, car nous pouvons nous créer des opportunités là où une position passive ne donne accès qu'à des choix qu'on nous présente, et qui ne conviennent pas toujours.

Dernière modification par axelos ; 20/01/2019 à 14h08
Réponse avec citation
  #97  
Vieux 20/01/2019, 13h56
don Diego de la Vega don Diego de la Vega est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: novembre 2012
Messages: 18 285
Par défaut

Citation:
Il n'y a pas de lien entre le fait d'avoir socialement le rôle de l'initiative dans la drague, et le fait de dire oui à tout une fois en couple.
Si, le lien est clair par la logique de l'investissement.
Quand on songe que l'homme paie l'abonnement SDR, ou les consos dans un bar ou un resto, et ce potentiellement à plusieurs femmes avant qu'une n'accepte ses avances, cette logique est indéniable.

Forcément celle qui sera courtisée gratos aura plus de facilité à retourner vers le célibat ou les plans culs.
L'homme, lui, a déjà investi beaucoup plus. Sans compter le temps et l'énergie. C'est juste incomparable.

D'autre part, c'est pas pour être méchant gratuitement mais ça se voit sur ce forum qu'il y a très peu de mecs avec une expérience de couple significative (j'entends par là avoir vécu au moins 3-4 ans dans un habitat commun).
Car je mise une couille que tous ceux répondant aux critères ci-dessus ont nettement remarqué que le nombre de demandes (ou exigences) de leur femme n'est absolument pas comparable aux leurs.


Citation:
Certes, c'est dur d'être dans le rôle de celui qui propose, car ça demande de l'énergie et qu'on peut essuyer plus de refus. Mais sur le long terme, cette position est préférable à celle de la personne qui dispose, car nous pouvons nous créer des opportunités là où une position passive ne donne accès qu'à des choix qu'on nous présente, et qui ne conviennent pas toujours.
Discutable.
Mais vu que ce point là ne changera jamais, osef.

Dernière modification par don Diego de la Vega ; 20/01/2019 à 14h00
Réponse avec citation
  #98  
Vieux 23/01/2019, 14h34
Niico Niico est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: juillet 2010
Messages: 1 415
Par défaut

J'ai lu le topic, et c'est pas parce que tu prendras une tournure marrante que mon propos sera desservi (même si ça m'a fait sourire) Peut etre que ce que j'écris correspond pas à ce que tu penses, mais on peut en débattre plutot que faire des hommes de pailles. J'suis la pour ça

Quand la science s’interesse aux stereotypes de genre - Le Temps


La partie sur les biais implicite. J'ai pas encore retrouver l'autre article de l'expérience avec "énoncé" en amon... je poursuis mes recherches
__________________
La Vie est faites de rencontres.
Réponse avec citation
  #99  
Vieux 23/01/2019, 15h46
don Diego de la Vega don Diego de la Vega est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: novembre 2012
Messages: 18 285
Par défaut

Bah, c'est toujours la même démonstration : le stéréotype renforce le fossé, mais ces études ne disent rien de ce qui a fabriqué ce stéréotype.

Intéresse toi à cette fabrication et tu verras que ça ne tombe pas du ciel, c'est tout.

En gros c'est du perlimpinpin.

Citation:
Selon les experts, il est indispensable d’augmenter la mixité et de privilégier l’égalité des sexes
Une évidence, mais avec des abus de langage, l'égalité est un concept juridique et c'est déjà fait.

Citation:
mais aussi de dispenser une meilleure éducation relative aux biais sexistes et à leurs effets
Le truc débile.
Le biais sexiste sera toujours présent quoi qu'on fasse.
Le principe défendu est surtout de faire de la discrimination positive en faveur des femmes.
A l'inverse même si les biais sexistes qui touchent le masculin peuvent être difficiles à gérer (=ne pas être faible) je ne vois pas en quoi les supprimer améliorerait quoi que ce soit (à part la facilité à gouverner)

La seule question à se poser selon moi c'est de savoir si on veut des femmes fortes ou des hommes faibles.
Réponse avec citation
  #100  
Vieux 24/01/2019, 08h07
Niico Niico est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: juillet 2010
Messages: 1 415
Par défaut

Citation:
Envoyé par don Diego de la Vega Voir le message
La seule question à se poser selon moi c'est de savoir si on veut des femmes fortes ou des hommes faibles.
C'hui impressionné par ton manichéisme sur le coup. Tout ne peux pas etre blanc ou noir, et meme si c'est plus facile de mettre dans des cases, i'a tellement de nuances. Peut-être qu'on peut simplement vouloir plus de tolérances, moins d'archétype étouffant (des deux cotés)...
Après, d'expérience personnelle (c'est donc pas scientifique) oui je reconnais que je connais beaucoup de meuf qui se disent féministe, et qui pourtant sortent avec des connards irrespectueux, mais je pense mettre ça sur le syndrome du saint bernard plutot

Cela étant, i'a aussi de tout
__________________
La Vie est faites de rencontres.
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 20h13.