Art De Seduire   Retourner sur ArtDeSeduire.com - Techniques et Conseils en séduction
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 22/10/2015, 12h05
geek n' chic geek n' chic est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: aot 2011
Localisation: Lyon
Messages: 3 488
Par défaut Névrose psy - Alain vatério

Névrose psy
Alain valterio
aux éditions Broché








résumé:
Inspiré par son expérience clinique et son travail en institution, l’analyste jungien Alain Valterio dénonce les dérives d’une société « psychologisée » à outrance, au point d’en avoir développé une véritable névrose.

La thérapie est partout, dans la boîte de médicaments qui est sur notre table de nuit, dans le vocabulaire que nous employons, dans le séminaire sur la motivation dispensé dans le cadre de notre entreprise, dans nos lectures, dans les jugements que nous émettons sur les autres, dans notre manière d'analyser les situations, dans le regard que nous portons sur la vie..., en un mot elle est dans notre tête. Tout le monde est plus ou moins thérapeute ! Il semble bien que cette névrose psy, soit le fait d'une catégorie d'adultes qui ont peur de grandir et se font un devoir absolu d'écouter avant tout " l'Enfant " : à la fois celui qu'ils sont censés éduquer mais aussi leur propre " Enfant Intérieur ".

L'auteur appelle cette "névrose psy", psyrose.
Ce néologisme ce serai imposé à lui en raison du fantasme qu’il fait miroiter : une vie sans blessure dont il faut profiter comme d’une friandise

Avec la psyrose, le plus faible a toujours raison, avec pour conséquence qu'il est définitivement victimisé et privé de l'énergie d'apprendre à se défendre. Le problème, c'est que maintenant tout le monde veut en croquer de cette bienveillance en toute circonstance ! Il n'y a donc plus grand-chose que les jeunes gens sont prêts à accepter de leurs supérieurs, parents, enseignants car on leur a trop bien appris qu'ils devaient " s'affirmer ", " savoir dire non ", et " se faire respecter ". On a fait que de gonfler leur susceptibilité et ils en payeront le prix en futures désillusions, car on ne construit rien sans cadre et sans effort.

quatrième de couverture
Citation:
Une nouvelle culture issue de la thérapie sortie de ses murs s'est imposée dans toutes les sphères de la société et jusque dans la tête de l'Occidental moyen. J'appelle cette culture "psyrose", dont j'espère avoir mis en évidence certaines illusions bien établies, et j'appelle " névrose psy" les effets pervers qu'elle exerce sur les mentalités. C'est avant tout dans l'éducation, où j'observe que les limites entre le thérapeutique et l'éducatif ne sont pas toujours très claires, que je constate les ravages causés par cette névrose.
Le drame de l'éducation aujourd'hui, c'est qu'il n'y a plus de parents ni d'éducateurs, il n'y a plus que des psychologues. On préfère un enfant perturbé à un enfant qui transgresse, poser un diagnostic plutôt qu'imposer un cadre. Mais c'est dans l'ensemble de nos conduites et jusque dans la sexualité que la psyrose exerce ses influences pathogènes. Pour ne pas se voir traiter de "pervers narcissique" ou de "manipulateur", chacun devrait faire preuve avec l'autre (et aussi avec lui-même) de la même bienveillance que le complaisant thérapeute est supposé avoir avec son patient.
Croyant avoir éliminé la religion, la psyrose en est en fait une autre, qui aujourd'hui entretient dans l'inconscient collectif ses propres dogmes, ses propres mythes, ses propres interdits et donc ses propres abus, avec tout ce qui a les allures de ce que Jung nomme une épidémie psychique.
Je me décide a vous faire connaitre ce livre alors que je ne l'ai plus trop en tête...
Vous m’excuserez donc de ne pas vous résumer chaque chapitre...

En gros l'auteur dans ce livre traite principalement des enfants roi, du manque de cadre dans l'éducation des adolescent et de la vague d'adulescents qui se déverse dans la population adulte.
Pour lui, cela viens principalement d'une mauvaise compréhension de la psychologie par les gens, de sa vulgarisation médiatique et d'une vision trop permissive de se que l'on doit attendre des enfants et de nous même.

Il se penche sur la dérive du rôle du père, du rôle de la mère, de la définition sociale du rôle d'un homme et d'une femme...

Points positifs
Gros coup de pied au cul.
Monsieur ne mâche pas ses mots.

Points négatifs
C'est aussi le plus gros défaut du livre.
J'ai vite failli arrêté la lecture très rapidement... l'auteur est constamment en train de friser avec le politiquement incorrecte.
En effet, l'auteur remet beaucoup en cause la nouvelle figure du père qui a été "imposée" dans les années postes 68 avec la démocratisation de la pensée féministe.
Il dit lui même avoir participé a ce courant de pensée a l'époque.Le ton employé étant relativement agressif, on serait très facilement enclin a penser que monsieur est animé par une misogynie latente... et extrêmement réactionnaire dans sa pensée.

je suis donc allé voir la conclusion avant d’arrêter ma lecture et y ai trouvé ce que je cherchait... des "excuses" ou il explique pourquoi le ton est aussi dure

Je trouve néanmoins dommageable le fait que la forme, plus que le fond soit volontairement agressif et rentre dedans...

Avis personnel
J'ai longtemps hésité a vous présenté ce livre... très borderline.

Cependant, je pense qu'aller voire le contre discours de la pensée majoritaire, même dans le développement personnel ou la "communauté" , est toujours salvateur.

Tout n'est pas à mon sens a prendre comme parole d'évangile...

Il faut dire que l'auteur est analyste et non psychiatre ou psychothérapeute... j'ai toujours eu tendance a me méfier des psychanalistes, trouvant que l’obédience psychanalytique s'appuie principalement sur des mythes et des dogmes et non sur des faits.
J'ai néanmoins trouvé en ce livre pas mal de bon sens.

Depuis la lecture de ce livre, je suis beaucoup moins complaisant avec moi et mes faiblesses... je pense en avoir retiré pas mal de positif donc ...
et avoir gagné en maturité, ce qui est toujours bon a prendre pour un vieux "puer eternus" comme moi

Liens complémentaires
le blog de l'auteur : Coopération
L'interview m’ayant fait connaitre l'auteur : https://www.youtube.com/watch?v=y4LOnH-596M

Ce deuxième lien venant de la page youtube de Stéphane Edouard (petit gourou concurent du site) je comprendrais si le lien est modéré.
Réponse avec citation

Découvrez notre produit :
  #2  
Vieux 22/10/2015, 15h09
Reflex Reflex est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: mars 2013
Messages: 1 824
Par défaut

Il a fait un podcast avec Stéphane Edouard, professionnel de la sociologie contemporaine.
Il fera parti de mes prochaines lectures.
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 22/10/2015, 16h45
Avatar de tron
tron tron est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: septembre 2010
Localisation: Montpellier
Messages: 10 209
Par défaut

Les mythes en analyse sont toujours basés sur les faits. D'ailleurs les mythes d'après les psy avaient fonction de mettre en avant les faits.
Je crois que peu de gens aujourd'hui en dehors de ceux qui étudient sérieusement la question réalise de la rigueur nécessaire pour la psychanalyse. On la comprends avec nos éléments sauf qu'une expression veut dire une chose précise et pas une autre.
Je sais que c'est pas forcément où tu veux en venir.

Je comprendrais la problématique du livre aux 60' mais aujourd'hui j'ai pas l'impression que le monde soit accablé par la psychologie. Rien qu'à voir la vision culpabilisante qu'ont les gens de la (vraie) dépression j'ai envie de dire qu'on devrait faire plus de psy.
Aujourd'hui surtout en analyse on sait à quel point ne pas mettre de cadre peut-être destructeur, par contre on sait aussi que mettre un cadre froidement détruit des gens. Le mec qui peut pas respecter le cadre il finit comment?

N'oublions pas que cette surdose psy répondait à une dictature sourde qui entraînée dépression et hystérie en masse. C'est mauvais certes mais c'est un calibrage à l'échelle de l'humanité.

Je dis ça mais je serais très content de lire ce livre.
__________________
Tout est une question de perception.

Dernière modification par tron ; 23/10/2015 à 07h17
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 20h01.