Art De Seduire   Retourner sur ArtDeSeduire.com - Techniques et Conseils en séduction
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 21/09/2021, 22h39
W0lfenSs W0lfenSs est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: janvier 2018
Messages: 854
Par défaut Réorientation pro, demande info aux enseignants/profs

Salut à tous,

Voilà pour faire simple j'envisage de plus en plus une reconversion professionnelle. Et l'un des secteurs qui m'interpelle particulièrement est l'enseignement. Plus précisément en histoire pour ma part.
J'aimerais avoir des renseignements sur comment cela se passe après les études et le Master dédié. Doit on forcément être muté, l'embauche est elle facile ou basé exclusivement sur les résultats du Master ? Quelles sont les libertés accordée par l'état ou est on un simple toutou exécutant ?

Voilà s'il y a des profs sur le forum j'espère pouvoir prendre contact avec vous pour en apprendre plus sur un métier que je pourrais envisager de faire
Réponse avec citation

Découvrez notre produit :
  #2  
Vieux 22/09/2021, 09h01
Shadiboo Shadiboo est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: novembre 2014
Messages: 1 244
Par défaut

Juste en petit avertissement parce que beaucoup occultent ce passage, mais tu veux exercer où?

Parce qu'en région parisienne ton salaire de prof tu vas en chier pour vivre à moins d'être déjà en couple et d'habiter à 2.

Tu es en études?
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 22/09/2021, 10h28
W0lfenSs W0lfenSs est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: janvier 2018
Messages: 854
Par défaut

En province, j'y suis déjà. D'où la question sur la mutation. Lors de la titularisation c'est obligatoire de bouger ? Ça se fait selon ses notes, l'avis d'un conseil ? Genre on envois les pires et on se garde les meilleurs ? Quid des établissements privés ?

Non pour le moment je n'ai pas repris mes études il s'agit d'un projet que je mûris depuis un certain temps et qui ne sera effectif que l'année prochaine dans cette branche ou dans l'autre que j'ai choisie
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 22/09/2021, 11h45
Avatar de Ovni
Ovni Ovni est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: avril 2021
Messages: 439
Par défaut

Soit tu as déjà un master, et tu passes directement le CAPES (ou l'aggreg) d'histoire-géo.
Soit tu n'as pas de master et tu en fais un (n'importe lequel) et idem, CAPES/aggreg.
Tu peux sinon faire un master MEEF dans un INSPé. Il contiendra:
-> Une préparation au concours (cool)
-> Des stages en établissement (cool, mais le bordel depuis la dernière réforme)
-> Des formations "pédagogique" (de qualité extrêmement variable suivant les INSPé et les formateurs, mais majoritairement totalement fumeuse. Rien sur l'autorité, rien de réaliste sur comment organiser ton travail, rien de réaliste sur comment évaluer efficacement les élèves... Beaucoup de grande théorie hors sol)
-> Des formations "professionnelle" : fonctionnement d'un établissement scolaire (utile à savoir, mais chiant)

La réussite au master n'est pas lié à la réussite au concours, mais il faut avoir les deux pour être pris.

Si ça n'a pas changé avec la réforme : tu deviens alors professeur stagiaire, normalement dans l'académie où tu as passé le concours. Mieux tu es classés, plus tu choisis ton établissement.
Durant cette année, tu es un prof "normal", sauf que tu as un "tuteur", un autre prof qui te coach. A la fin de l'année, un inspecteur vient voir un de tes cours et te fais passer un entretient.
En fonction de son avis et de celui du chef d'établissement, tu peux être
-> Titularisé (tu deviens fonctionnaire)
-> Renouvelé (tu retapes ton stage, dans un autre établissement de l'académie)
-> Licencié

Si tu es titularisé, tu passes au mouvement national. Tout les profs qui souhaitent bouger d'académie font des demandes, les stagiaires sont obligés de faire une demande.
Il y a un système de point compliqué, mais en gros : jeune + pas d'enfant + pas marié = 0 points, donc tu es envoyé sur un poste dont personne ne veut.
Tu peux par contre chaque année demander à changer d'académie, donc en fonction de ce que tu demandes tu peux quand même quitter ce premier poste assez rapidement.
__________________
Arrête de penser. AGIS.

Mon journal : Rencontres du troisième type
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 22/09/2021, 11h59
Avatar de Ovni
Ovni Ovni est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: avril 2021
Messages: 439
Par défaut

Je te répond tout à l'heure pour le reste de ta question.
__________________
Arrête de penser. AGIS.

Mon journal : Rencontres du troisième type
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 22/09/2021, 13h14
Avatar de Ovni
Ovni Ovni est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: avril 2021
Messages: 439
Par défaut

Citation:
Quelles sont les libertés accordée par l'état ou est on un simple toutou exécutant ?
C'est assez compliqué de répondre de manière claire.

En théorie
Tu es libre d'enseigner comme tu veux , tant que tu suis les programmes. (forme comme tu veux, fond imposé).
La formation puis les services d'inspections s'assurent que la méthode que tu as choisis ne soit pas du n'importe quoi, mais respectent toujours ta liberté pédagogique.

En pratique
Il y a des "modes" pédagogique, et l'inspection voit d'un très mauvais œil les profs qui n'aiment pas la dernière mode. Accompagnée par le rectorat et le chef d'établissement, elle peux faire pression sur les profs de manière plus ou moins subtile.
MAIS
L'inspection est en sous-effectif monstrueux. Ils n'ont absolument pas les moyens de surveiller efficacement l'action des profs. (et de toute façon, il y a tellement de merdes dans l'EN que c'est dur de voir la différence entre un mauvais prof... et un prof qui enseigne dans des conditions merdiques avec 1h d'observation + 1h d'entretient)
De plus, le statut de fonctionnaire est ultra protecteur. L'inspecteur ne peut pas te faire grand chose. Sans compter qu'on est en telle dèche d'effectif qu'il faut vraiment y aller pour virer quelqu'un.

Conclusion
Te fais pas remarquer en mal. Que ce soit par les parents d'élèves, tes collègues ou la direction, tant que les gens ne râlent pas contre toi en masse tu fais ce que tu veux, personne ne viendra t'emmerder.
Si on te reproche quelque chose, bon forcément remet-toi en question, mais sinon il suffit d'être un peu diplomate et modifier un peu son cours pour ne plus avoir de problèmes. (je parle de reproche "massifs". Des parents relous, il y en aura toujours)
Quand l'inspecteur vient, tu fais "oui monsieur bien sûr" même s'il raconte n'importe quoi.

Exception notable, ta première année : lèche les bottes de l'inspection si tu veux être titularisé. Après c'est bon.

Posture
Ce système est à double tranchant : on est vraiment libre, mais des collègues se permettent n'importe quoi. Le programme par exemple : j'ai souvent des classes qui ont fait l'impasse sur tel ou tel chapitre... Super cool pour avancer...
__________________
Arrête de penser. AGIS.

Mon journal : Rencontres du troisième type
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 22/09/2021, 14h29
W0lfenSs W0lfenSs est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: janvier 2018
Messages: 854
Par défaut

Hmmm je vois, je te remercie pour les informations assez détaillées que tu apporte.
Il faut que je pèse le pour et le contre.

Pour :
Dans mon taff actuel j'aime particulièrement à transmettre le savoir
J'ai toujours eu un grand respect pour cette profession et je la juge d'intérêt public quasi numéro 1 au même titre que les soignants.
J'aime aider les jeunes et me dire que j'ai pu apporter une pierre à leur édifices, quelques uns de mes choix de vie assez importants ont eu une influence de profs/éducateurs géniaux.
J'adore l'histoire sous toute ses formes et je pense que pour transmettre il faut réellement être passionné. J'ai récemment passé mon bac en candidat libre et la philo/français que je ne pensais pas apprécier m'ont été apprises par un pote passionné et la chaîne YouTube de Mrphi. J'ai eu quasi mes meilleures notes.

Contre :
Cette satanée histoire de mutation m'embête. En gros si j'ai bien compris même avec des très bonnes notes et un inspecteur ravis je peux finir en banlieue parisienne ? Apprendre à des jeunes en difficulté me ferais pas peur en soit mais le loyer parisien plus la vie qui va avec très peux pour moi surtout que je réfléchis déjà de plus en plus à m'éloigner de la ville.

L'aspect financier, je suis employé, je gagne pas trop mal ma vie. Repartir pour 5 ans d'études c'est très très lourd à justifier financièrement même si j'ai ma chérie qui peux m'accompagner financièrement
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 22/09/2021, 14h48
Avatar de Ovni
Ovni Ovni est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: avril 2021
Messages: 439
Par défaut

Citation:
Dans mon taff actuel j'aime particulièrement à transmettre le savoir
J'ai toujours eu un grand respect pour cette profession et je la juge d'intérêt public quasi numéro 1 au même titre que les soignants.
J'aime aider les jeunes et me dire que j'ai pu apporter une pierre à leur édifices, quelques uns de mes choix de vie assez importants ont eu une influence de profs/éducateurs géniaux.
Attention à ne pas verser dans l'idéalisme, on fait ce qu'on peut avec ce qu'on a... Et il est impératif de savoir s'en contenter, c'est un coup à partir en burn out / dépression sinon.

Citation:
Cette satanée histoire de mutation m'embête. En gros si j'ai bien compris même avec des très bonnes notes et un inspecteur ravis je peux finir en banlieue parisienne ? Apprendre à des jeunes en difficulté me ferais pas peur en soit mais le loyer parisien plus la vie qui va avec très peux pour moi surtout que je réfléchis déjà de plus en plus à m'éloigner de la ville.
Ce n'est pas "je peux finir en banlieue parisienne ". C'est "de toute manière, je vais en banlieue parisienne dès que je suis titularisé".
Bon, plus précisément, académies de Créteil et Versailles. Mais il n'y a pas que de la banlieue, il y a aussi de la campagne.
Niveau loyer, je suis en banlieue à 700€ pour un 30m² en résidence sécurisée juste à côté du RER, c'est pas non plus énorme (pour de la ville).

Les mutations n'ont rien à voir avec "les notes" (lesquelles?) et l'avis de l'inspecteur. (heureusement d'ailleurs...) C'est ancienneté + situation familiale qui jouent.

Citation:
L'aspect financier, je suis employé, je gagne pas trop mal ma vie. Repartir pour 5 ans d'études c'est très très lourd à justifier financièrement même si j'ai ma chérie qui peux m'accompagner financièrement
Tu as quel niveau d'étude?
Pour le côté financier, regarde les grilles de salaire des profs aussi, y'en a qui se laissent surprendre... La première année tu sera à 1400€ net /mois.
__________________
Arrête de penser. AGIS.

Mon journal : Rencontres du troisième type
Réponse avec citation
  #9  
Vieux 22/09/2021, 15h52
W0lfenSs W0lfenSs est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: janvier 2018
Messages: 854
Par défaut

Nan je me posais la question de la mutation car j'ai une amie prof d'eps que je dois voir aussi d'ailleurs pour informations. Et elle n'a pas quitté la ville où nous sommes pourtant elle est belle et bien titularisée.

Je n'ai qu'une 2eme année de licence de droit non terminée donc à redémarrer de zéro en somme.
Le côté financier en spot est pas un soucis. Je sais que les salaires sont pas mirobolants et gagner moins pour être plus épanoui me fait pas peur.

Je voulais dire la position initiale après la titularisation n'est pas liée à tes notes de Master, et à l'avis de l'inspection. En gros on te place la ou il y a besoin point barre si j'ai bien compris ?
Dur dur dans ce cas en effet car la région parisienne m'attire pas plus que ça, et s'il faut attendre X année avant de pouvoir partir tu peux pas trop penser achat de bien si telle est ton envie.
Réponse avec citation
  #10  
Vieux 22/09/2021, 16h19
Avatar de Ovni
Ovni Ovni est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: avril 2021
Messages: 439
Par défaut

Citation:
Envoyé par W0lfenSs Voir le message
Je n'ai qu'une 2eme année de licence de droit non terminée donc à redémarrer de zéro en somme.
A oui effectivement, il faut planifier ça. Fait très attention aussi : est-tu simplement "passionné d'histoire" ou est-tu "bon en histoire"?
Perso je suis passionné d'histoire, j'en parle sans arrêt, je lis beaucoup. Par contre, jamais je serais capable de valider une licence d'histoire puis de passer le CAPES.
Anticipe ça, et prévois des plans B si tu te rend compte en cours de route que tu n'ira pas au bout.


Citation:
Envoyé par W0lfenSs Voir le message
Je voulais dire la position initiale après la titularisation n'est pas liée à tes notes de Master, et à l'avis de l'inspection. En gros on te place la ou il y a besoin point barre si j'ai bien compris ?
Réponse courte : oui.
Réponse longue : tout le monde a un certain nombre de points. (ancienneté dans le métier, ancienneté dans l'établissement, nombre d'enfants, bonus pour se rapprocher du conjoint, bonus divers et variés). Tout le monde fait des demandes. Si une académie a X places, elle prend les X profs avec le plus de points.

La majorité des nouveaux profs ayants 14 points (le minimum possible. Par comparaison, regarde les barres d'entrée en histoire géo les années passées : http://www.siaes.com/mutations/mouve...geographie.pdf ), ils passent en dernier.
Il n'y a pas que la région parisienne, mais c'est souvent ça.
Mais peut-être qu'elle habite dans un coin avec très peu de demandes.

Citation:
Envoyé par W0lfenSs Voir le message
Nan je me posais la question de la mutation car j'ai une amie prof d'eps que je dois voir aussi d'ailleurs pour informations. Et elle n'a pas quitté la ville où nous sommes pourtant elle est belle et bien titularisée.
Elle est dans le publique? (le privé marche complétement autrement). Sinon cf ci-dessus.


Après, j'oubliais complétement, mais... Si ça se trouve, d'ici que tu passes le CAPES ce concours aura disparu. Lol.

J'oubliais aussi, le CAPES c'est la "voie royale" pour enseigner. Mais pour pouvoir travailler (presque) où on veut avec un niveau de formation moindre, on peut faire professeur contractuel.
__________________
Arrête de penser. AGIS.

Mon journal : Rencontres du troisième type
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 06h32.