Art De Seduire   Retourner sur ArtDeSeduire.com - Techniques et Conseils en séduction
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 01/06/2019, 19h54
auto-therapie auto-therapie est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: mai 2019
Messages: 27
Par défaut Devenir libre en claquant des doigts

Vous cherchez à devenir libre ? C’est une noble requête, c’est vrai après tout, on ne vit qu’une fois alors autant vivre libre. Vous n’êtes pas les seuls d’ailleurs à vouloir être libre, c’est même le rêve de tous ces êtres désespérés qui passent leur vie à courir après cette liberté fugace aussi difficile à saisir qu’une mouche agitée.

Qu’est-ce qu’une personne libre ?

C’est vrai que la liberté a l’air plutôt alléchante à première vue. Mais qu’est-ce qu’une personne libre ? Déjà, une personne libre peut faire ce que bon lui semble. Si l’envie lui prend de pousser un cri pour se vider des tensions négatives, elle peut le faire.

Imaginez un instant ce que c’est d’être libre. En étant libre, on pourrait là tout de suite sortir de chez nous, danser sous le regard interloqué des passants, prendre un billet d’avion – ou un ticket de métro pour les plus démunis – pour n’importe où tant que ça nous permet de quitter un peu notre routine plus léthargique qu’une triple dose de somnifère. C’est là que je vous entends murmurer à distance : Que ça doit être génial d’être libre ! Et vous n’avez pas tout à fait tord.

Vu comme ça, la liberté sait comment nous séduire. Imaginez-vous en train de flâner dans un champ de tulipes et de crier « Comme je suis libre !« , rien que d’y penser vous enchante déjà au plus haut point. Qui ne rêverait pas d’avoir la capacité ultime de décider tout à coup comme par magie entre la pizzeria et le McDonald’s ? Pour rassurer les bouffeurs de bio, en étant libre, vous n’êtes même pas condamnés à choisir entre ces deux options qui réduisent drastiquement l’espérance de vie !

Au risque de vous surprendre, être libre, c’est bien plus que ça. En étant libre vous obtenez un pouvoir qui n’est pas des plus négligeable : le pouvoir de faire ce que vous voulez de votre vie. Si, si, je vous assure. Dans l’hypothèse – certes improbable, mais tout de même concevable grâce aux mystères insondables de l’esprit – où vous êtes libre, vous vous réveillez le matin et hop vous avez vraiment le choix de faire ce que vous voulez de votre vie…

Imaginez ce que c’est d’être libre

Faites donc un effort d’imagination et voyez ce que ce serait d’être libre. Ça tiendrait quasiment de l’ordre du miracle, on pourrait faire ce que l’on veut de notre existence. Il suffirait de se battre un peu pour obtenir ce que l’on veut. Peut-être que l’objet de nos désirs finirait par nous glisser entre les doigts, mais ça n’aurait rien d’une tragédie, car il nous suffirait de nous savoir libre pour trouver des milliers de moyens de rebondir. La vie d’un homme libre ne serait-elle pas profondément belle ?

Imaginez tous les choix que la liberté nous laisserait. Il y a même de quoi se dire que ça ne doit pas être facile tous les jours d’être libre. Imaginez-vous tous les choix cruciaux que vous devriez faire. Être libre ce serait un peu comme si à chaque situation de notre vie on avait à choisir dans les plus brefs délais entre l’œuf et la poule.

Les possibilités ne se compteraient même plus au risque de faire une overdose de chiffres. Je sais que ça vous semble totalement fou dit comme ça, mais en étant libre, vous pourriez bien devenir ce que vous rêvez de devenir, vous pourriez même changer le monde si tel est votre souhait, ou bien tout simplement profiter de votre vie en enchaînant les belles demoiselles sans même penser au lendemain, et je ne suis pas en train de parler de pratiques SM.

En affirmant de tels trucs insensés avec tant d’audace, je donne presque l’impression de faire dans la science fiction, non ? Je mériterais d’être insulté de pauvre fou. C’est vrai, c’est vrai, parler de cette fameuse liberté légendaire dont la simple évocation en fait frémir plus d’un, c’est comme parler de la téléportation, de la machine à voyager dans le temps, ou encore du grille pain, inventions utopiques et révolutionnaires qui font fantasmer l’homme depuis la nuit des temps.

Prendre conscience de sa liberté

Et si je vous faisais une révélation qui risque d’être fatale aux plus cardiaques d’entre vous ? Vous êtes prêts ? Réduisez autant que possible les facteurs de stress et demandez un certificat médical à votre médecin avant de lire la suite, ce qui va suivre risque d’ébranler vos convictions, le choc sera dangereux, et je n’ai pas envie d’avoir mauvaise conscience pour le restant de mes jours.

En vérité, nous sommes libres depuis toujours ! Vous voulez une preuve ? Essayez d’enrouler votre bras fétiche autour de votre cou en commençant par la nuque, et une fois que vous avez effectué un tour complet, touchez votre épaule avec l’extrémité de vos doigts, vous verrez ça marche, sauf si vraiment vous êtes un cas extrême d’obésité et que vos bras semblent ne faire qu’un avec votre buste. Qui d’autre qu’un homme libre pourrait effectuer un tel geste quand bon lui semble ? Ne me dites pas que vous n’êtes pas convaincus.

Nous sommes libres, mais nous n’en avons pas forcément conscience. Et croyez-moi, le fait de le savoir, de pouvoir se dire « Je suis libre ! » ça change tout. Pour être libre, nul besoin de fuir la société de consommation et d’aller vivre dans la forêt amazonienne avec pour seul sous-vêtement une feuille de vigne, car la liberté est déjà en vous et il ne tient qu’à vous d’en prendre conscience. J’essaye par l’intermédiaire de mon texte de vous faire l’effet d’une révélation : mon but c’est que vous soyez en ce moment même en train de vous dire « Tiens c’est pas con, c’est vrai que je suis libre. »

Quelqu’un qui se demande comment être libre croit que la liberté n’est pas en lui, il doute de son pouvoir. À force de se sentir emprisonné par ses doutes et ses craintes, il a fini par remettre en question sa propre liberté, pauvre créature. Certains vont mêmes jusqu’à ne plus croire en la liberté, c’est tragique ! Mais qu’ils comprennent bien que c’est leur propre sentiment d’oppression qui leur fait voir le monde ainsi. La liberté n’existe que pour les âmes libres. Alors si vous êtes incapables de percevoir à quel point vous êtes libres, commencez par briser toutes vos chaînes.

« Comment devenir libre ? » c’est certes le titre d’une multitude de tutoriels et d’ebooks miracles vendus à prix d’or sur le net, mais aussi une question que nombreux d’entre nous se pose.

Mais voyez-vous, quelqu’un qui se pose cette question, c’est avant tout quelqu’un qui doute de son propre pouvoir, car il croit que la liberté se trouve à l’extérieur de lui et qu’on lui donnera en guise de réponse une carte au trésor avec une croix à l’emplacement clé. Le pauvre gaillard se trompe, car la liberté ne se trouve nulle part ailleurs qu’en nous-même ! Et tant qu’il en doutera, il peinera à s’accomplir à travers la vie, car il aura l’impression de ne pas avoir un réel contrôle sur les choses.

Alors maintenant que vous avez pris conscience que vous êtes libres, qu’attendez-vous donc pour entreprendre ? Non franchement, pourquoi continuez-vous à suivre cette routine qui vous rend si morose alors même que vous êtes libres ? C’est de la folie, vous avez le pouvoir de faire ce que vous voulez de votre vie et vous préférez rester malheureux ? Moi je vous dis que vous êtes libres et qu’il ne tient qu’à vous de changer la donne.

Votre vie vous déplaît ? Alors changez de vie, vous êtes libres de le faire. Vous avez bien des passions, des projets qui vous tiennent à cœur mais dans lesquels vous avez eu peur de vous lancer ? Alors sachez qu’il n’est pas trop tard ! Prenez conscience de votre liberté et voyez toutes les portes qui s’ouvrent tout à coup à vous.

Conclusion

Demander « Comment devenir libre ? » c’est déjà douter de sa liberté. Et comment donc agir en homme libre tant que l’on ignore notre liberté ? Mais pourtant mes chers, vous êtes libre comme l’air et rien ne vous retient. Il vous suffit d’en prendre conscience pour réaliser qu’il ne tient qu’à vous de changer de vie, d’être le maître de votre destin et de devenir celui que vous voulez être.

Dernière modification par auto-therapie ; 14/06/2019 à 01h46
Réponse avec citation

Découvrez notre produit :
  #2  
Vieux 02/06/2019, 08h03
Avatar de Locke
Locke Locke est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: octobre 2013
Messages: 1 287
Par défaut

J'ai suivi ton conseil et je suis allé voir mon médecin et j'ai fais un certificat médical. Merci pour ton conseil car sans ça, je ne sais pas si j'aurai pu survivre en lisant la suite de ton message !

Merci Jésus
__________________
Ne participe plus qu'à la section journal du forum au vu de la modération à deux poids, deux mesures.

Liste des ignorés:
  • Victor Newman - motif: banni 4 fois "définitivement" du forum et insulte envers membre.
  • Hanneman - motif : seuil de tolérance dépassé
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 02/06/2019, 12h36
auto-therapie auto-therapie est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: mai 2019
Messages: 27
Par défaut

Que ton médecin soit béni. Maintenant que tu as lu la suite, tu peux même retourner le voir pour lui demander quelques jours d'ITT histoire que tu te remettes du choc.
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 03/06/2019, 20h10
auto-therapie auto-therapie est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: mai 2019
Messages: 27
Par défaut

Vu l'émoi qu'a suscité mon dernier écrit, il me semble bienvenu d'en reposter un :

Qui ne rêve pas de réaliser ses rêves ?

Les morts vous allez me dire. Ce qui est plutôt une bonne nouvelle puisqu’il me semble que vous vous n’en êtes pas un. Vous devez prendre conscience d’une chose : les rêves ne sont pas faits pour être rêvés, ils sont faits pour être réalisés. Répétez-vous cette phrase en boucle dans votre tête une centaine de fois et elle devrait s’imprégner dans votre subconscient. Quel plaisir tirerait-on d’avoir des rêves si on était persuadé d’avance que jamais ils ne pourraient voir le jour dans notre propre existence ? Ce serait comme voir le soleil derrière les barreaux de notre cage. Ce serait comme s’imaginer un bon gâteau au chocolat digne des plus grands artisans qui ont peuplés la planète alors que l’on a que des vieux gâteaux bio sans gluten tellement durs que l’on peut y laisser nos dents qui fermentent dans le fin-fond de notre placard.

Vos rêves n’attendent que vous !

Nos rêves se nourrissent de l’espoir que l’on y met, remplissez-les jusqu’à ce qu’ils soient tellement enrobés qu’ils puissent rouler. Plus on espère qu’ils se réalisent un jour, plus nos rêves sont forts. Mais attention… l’espoir ne suffit pas, c’est une force en nous, mais encore faut-il s’en servir comme propulseur pour passer à l’action ! Si on se contente toute notre vie d’espérer que nos rêves se réalisent comme par magie, on risque d’être déçu et de laisser le train de notre vie nous filer sous les yeux.

Alors dite-moi, qu’attendez-vous pour réaliser vos rêves ? Je vous pose sérieusement la question. Sachez que vous n’avez pas besoin d’attendre qu’un génie sorte de votre lampe de chevet pour que vos rêves les plus fous se réalisent !

Allez c’est parti, achetez un pot de cire sur amazon avec livraison express, construisez-vous des ailes, greffez les sur votre dos et foncez tout droit sur le soleil comme si c’était la cible d’un jeu de fléchette et que vous deviez atterrir en plein dans le mile. Certes vous allez certainement vite déchanter et y laisser des plumes, mais au moins vous aurez eu l’occasion de toucher le soleil, et croyez-moi ce n’est pas donné à tout le monde ! De toute façon c’est l’aventure, le chemin parcouru, qui compte, le résultat n’importe que peu.

Une chose est sûre, ce n’est pas en restant allongé dans son lit que l’on réalise ses rêves ! Je crois qu’à un moment ou l’autre vous allez devoir renoncer à l’idée d’épouser votre matelas, même si votre corps se marie bien avec votre couette. Je sais ce n’est pas facile à entendre, je suis peut-être en train de remettre en question vos projets d’avenir, mais rappelez-vous qu’à un moment donné vous allez devoir vous bouger si vous voulez réaliser vos rêves. L’imagination humaine est certes un puits sans fond, on peut s’y noyer pendant des heures, mais vos rêves ne sont pas faits pour être éternellement rêvés ! Sauf si vous êtes atteint d’une sévère narcolepsie.

Vous rêvez de devenir riche ?

Admettons que vous souhaitez devenir riche. N’en ayez pas honte, qui ne rêve pas d’avoir une villa à Saint-Tropez et tout le tralala ? Les moines tibétains peut-être. Vous n’avez pas besoin d’avoir des rêves originaux non plus. Bref, alors vous voulez devenir riche, c’est un rêve dans lequel vous placez d’ailleurs beaucoup d’espoir. L’espoir est une énergie, alors profitons-en pour agir ! Mais ne faites pas non plus n’importe quoi… C’est là que tout se joue, et c’est votre rêve le plus cher qui est en jeu, alors mettez toutes les chances de votre côté ! L’espoir c’est comme la bourse, il faut être capable de faire des bons placements.

Si vous êtes un flemmard de compétition, vous pouvez placer votre espoir dans les jeux de hasard et vous servir de l’énergie que votre espoir vous procure pour aller au bar tabac du coin histoire d’acheter des tickets à gratter à foison. À force de perdre et de ne pas être l’heureux élu qui rafle le pactol, vous allez commencer à désespérer et à vous faire à l’idée qu’hélas, vous n’êtes pas fait pour devenir riche. Votre rêve de goutter un jour aux soirées mondaines où les femmes se déguisent en lapines est sur le point de tomber à l’eau. Ce n’est plus qu’un songe lointain qui vous paraît aussi irréaliste que de remplacer votre montre waterproof en plastique contre une rolex en or. Mais imaginez maintenant une seconde ce qu’une meilleure utilisation de cette énergie aurait pu donner !

Si vous abandonnez un rêve, que vous ne vous croyez plus capable de le réaliser, ce n’est que le début de vos déboires, car croyez-moi, lorsque l’on passe à côté de nos rêves par manque de persévérance, il y a un regret amer qui nous hante jusqu’à la fin de nos jours ! Alors si vous n’avez pas envie de finir dans le fond d’un bistro de campagne à ruminer à haute voix vos erreurs de parcours sous l’effet de l’ébriété, commencez dès maintenant à chérir vos rêves ! Prenez en soin si vous voulez les voir germer.

On se décide d’abandonner nos rêves parce qu’on se croit incapable de les réaliser. Mais voyez-vous il s’agit comme je le dis bien d’une croyance ! Alors même si vos échecs du passé vous ont fait croire que vous n’y arriverez de toute façon pas, ils n’ont pas la science infuse. Ne les laisser pas définir qui vous êtes et de quoi vous êtes capables, montrez leur que vous valez mieux que ça. Une larve qui se croit incapable de devenir papillon restera à jamais une larve ! Laissez donc l’espoir renaître en vous et cette fois-ci domptez-le pour en faire quelque chose de beau !

Le cinéma hollywoodien sait comment nous vendre du rêve. Qui ne rêve pas d’explosions et de folie ? Alors oui c’est bien beau de rêver derrière l’écran de cinéma et de revenir à la réalité juste après le générique de fin, mais ne sous-estimez pas vos capacités. Car sachez que votre vie aussi peut devenir palpitante ! Je ne dis pas que l’histoire de votre vie pourrait inspirer le prochain gros projet de science fiction, mais ne vous contentez pas de rêver devant un film comme si c’était normal que votre vie à vous soit ennuyante ! Sentez-vous capable de mener une belle histoire, celle de votre vie. Motivez-vous avec les scénarios qui vous parlent le plus, même s’ils se déroulent dans un monde parallèle, et n’oubliez pas qu’avec la volonté on peut déplacer des montagnes !

N’ayez pas peur de viser les étoiles

C’est bien de voir les choses en face, mais n’ayez pas peur d’être un rêveur pour autant. N’ayez crainte de viser les étoiles ! Voyez les choses en grand, quitte à vous écraser comme une carpette contre le mur de la réalité. Devenez le roi d’un royaume, quand bien même celui-ci est imaginaire. Lancez-vous dans des batailles épiques. Relevez les défis les plus fous qui soient. Faite une traversée du Sahara ! N’oubliez pas que vous n’êtes pas n’importe qui, vous êtes vous-même. Rien ne peut vous arrêter si ce n’est vous-même. Construisez, bâtissez, accomplissez, mais surtout ne vous arrêtez pas.

Vous n’avez plus rien à perdre ? Vous avez suivi un parcours de vie qui n’est pas des plus jouissif et vous vous sentez dépérir peu à peu ? Là tout de suite quels sont les projets fous qui vous trottent dans la tête ? Vous voulez faire le tour du monde ? Lancez-vous ! Comment ? On s’en fiche, commencez en métro s’il le faut. Faite même le tour du monde ne montgolfière, ce qui compte c’est de se sentir vivant ! Partez à l’étranger, allez refaire votre vie ailleurs, quitte à devenir conducteur de pousse-pousse en Chine, mais surtout ne passez pas à côté de votre vie !

Maintenant que vous avez de nouveau des rêves et que vous vous sentez à peu prêt capables de les réaliser, vous devez avoir fait le plein d’espoir, diesel lui-même ne peut pas test, n’est-ce pas ? Alors ne passez pas à côté de cette occasion en or, utilisez votre nouvelle énergie pour cette fois-ci en faire quelque chose de concret ! Posez-vous cette question « Si je voulais atteindre ce rêve aussi lointain qu’un astre qu’aucune sonde de la NASA n’a jamais repéré, par quoi devrais-je donc commencer ? En partant de là où j’en suis, de mon petit patelin paumé, comment pourrais-je donc m’y prendre pour avancer vers mon but ? » Il y a bien quelques idées qui vous viennent en tête, non ? Alors procédez étape par étape, et plus vous vous rapprocherez du but, plus vous vous sentirez inspirés.

Conclusion

Qu’est-ce qui vous empêche vraiment d’avancer si ce n’est vos propres doutes ? Les seules barrières sont dans votre esprit ! S’il y a des trucs plus importants à régler pour le moment du genre payer les factures, jeter la poubelle, ranger votre maison, dites-vous que ça fait parti de votre plan, que c’est une étape obligatoire avant d’aller plus loin dans la réalisation de vos rêves. Mais ne quittez jamais des yeux ce qu’il y a au bout du parcours !

Dernière modification par auto-therapie ; 14/06/2019 à 01h44
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 05/06/2019, 12h56
auto-therapie auto-therapie est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: mai 2019
Messages: 27
Par défaut

Ne jamais refuser un défi

Si quelqu’un pour qui vous avez de l’estime vous lance au défi là tout de suite, comment réagissez vous ? Vous n’allez quand même pas vous dégonfler, ce ne serait pas beau à voir. Vous allez lui montrer de quoi vous êtes capable et lui faire taire son bec. Imaginez maintenant que c’est vous-mêmes qui vous mettez tout seul au défi, jusqu’où êtes vous prêts à aller pour vous montrer qui vous êtes et ce que vous valez vraiment ? Êtes-vous prêts à vous éventrer par hara-kiri pour voir ce que vous avez dans le ventre ? C’est une métaphore hein !

Se sentir vivant grâce aux défis

Une vie sans défi, ce n’est pas marrant. Pourtant beaucoup négligent cette notion de défi et ne l’invitent pas à rejoindre leur quotidien. C’est bien dommage parce que ma foi ça ne tient qu’à eux. Vous par exemple, dites-moi franchement, quel est le dernier défi que vous avez relevé ? Si vous pensez à la fois où vous avez fait deux tours de stade à la suite pour impressionner votre voisine de classe au collège ou à la fois où vous avez sonné à l’interphone d’une vieille avant de partir en courant, c’est clairement que votre vie manque de défi.

Le défi, c’est le meilleur moyen pour palper notre progression à travers la vie et de se coucher le soir avec un sentiment d’accomplissement ! Il y a une infinité de défis à relever pour se sentir vivant et dépasser ses limites. Il peut s’agir de faire plus de deux jongles avec des quilles en bois, mais aussi de trucs plus concrets comme de faire ces choses que malgré votre envie, la peur vous empêche de faire depuis déjà trop longtemps. Allez de plus en plus loin et n’oubliez jamais que les limites n’existent que dans votre esprit !

Il faut tout de même que ce soit un minimum difficile pour vous, c’est le seul et unique critère à respecter pour faire un défi. Cela dit vous n’êtes pas obligés de commencer par aller affronter un ours brun à mains vu, vous pouvez y aller doucement, pas besoin de vous mettre trop de pression d’entrée.

Ce qui compte en vérité c’est de ne pas rester à stagner dans notre quotidien sans jamais se mettre à l’épreuve, car on fini par moisir. Nos passions s’émoussent, notre énergie diminue jusqu’à ce que notre seul place en ce monde semble être dans un cageot de légumes avariés.

C’est alors que l’on se regarde dans le miroir d’un air morose et le comble c’est que l’on ne sait même plus vraiment qui l’on est. Parce qu’on a passé notre vie à se laisser emporter par le courant tel un poisson mort. Tandis que relever des défis, c’est aussi bâtir des repères concrets, se définir petit à petit. Et quand on regarde dans le passé pour se faire une idée de qui on est vraiment, on peut se dire fièrement moi j’ai accompli ça, ça… Je suis quelqu’un !

N’attendez plus pour vous mettre au défi !

Alors n’attendez plus, mettez vous au défi ! Tout de suite. Il y a un projet que vous remettez sans arrêt à plus tard depuis déjà bien trop longtemps ? Mettez vous au défi de commencer maintenant et de ne plus vous arrêtez jusqu’à la fin, quitte à avoir des cernes de panda. Il y a une fille que vous n’osez pas aborder alors que vous avez des sentiments pour elle ? Alors allez l’aborder le plus rapidement possible, osez. Il y a un changement dans votre vie que vous voulez faire, mais vous avez peur du changement ? Alors franchissez le pas. Vous n’avez qu’à imaginer que je suis derrière vous à vous encourager vivement en criant votre nom !

Mettez vous à l’épreuve et voyez de quoi vous êtes capables. Vous vous demandez peut-être « Qu’est-ce qui vous engage à aller jusqu’au bout ? » Mais ça c’est à vous même de le comprendre ! Si vous abandonnez en cours de route, alors vous ne pourrez vous en prendre qu’à vous-même. Ce qui compte c’est de persister malgré les difficultés, d’aller jusqu’au bout malgré les obstacles et de se sentir fier de soi.

À chaque défi c’est presque comme si votre vie même était en jeu, vous devez ressentir la même adrénaline que si vous étiez poursuivis par une horde de requins affamés !

Si ça peut vous aider, imaginez-vous que vous êtes face à une entité maléfique et que si vous daignez abandonner, baisser les bras, alors elle prendra possession de vous et vous rongera de l’intérieur : les regrets, la frustration, le sentiment de ne pas être à la hauteur, de ne pas être accompli, d’être passé à côté de sa vie… Autant dire que ce n’est pas ce que je vous souhaite !

Relevez même des défis qui ne servent à rien pourvu que ça vous pousse à faire des efforts ! Mettez vous des bâtons dans les roues, placez des peaux de banane sur votre chemin, c’est le meilleur moyen pour apprendre à chuter puis à se relever !

Il peut vraiment s’agir de n’importe quoi, confrontez vous à toutes les situations qui vous effraient. Que ce soit prendre la parole en publique, dire ce que vous pensez au fond de vous à chaque fois que l’occasion se présente, escalader la Tour Eiffel sans protection de secours, ne plus vous laissez marcher sur les pieds, vous lancer dans un voyage rocambolesque au Kazakhstan, dire ses quatre vérités à la grosse truie qui vous sert de belle mère.

Le seul mot d’ordre c’est d’oser, de tenter, sinon des occasions de rêve vous glisseront entre les mains et le destin vous claquera bien des portes au nez qui pourtant cachaient peut-être des trésors merveilleux.

J’irais même jusqu’à vous conseiller de vous donner des défis qui rendent votre quotidien plus pénible qu’à l’accoutumé. Mais pourquoi donc vous compliquer la vie ? Eh bien tout simplement pour avoir le sentiment de vous dépasser ! C’est moins idiot que ça en a l’air, croyez-moi. Vous pouvez même mêler l’utile au désagréable, par exemple par le biais d’un régime alimentaire pesant, de prendre le temps de discuter au quotidien avec vos collègues de travail aussi passionnants soient-ils.

L’idée que j’essaye de vous communiquer c’est vraiment d’apprendre à tirer du plaisir dans le simple fait de relever un défi. Vous pouvez par exemple quitter votre lit le matin dès que le réveil sonne sans rester quelques secondes de plus sous la couette puis enchaîner avec une douche à l’eau froide. Bon là c’est vraiment un défi extrême réservé aux vétérans, je vous l’accorde.

Vous êtes gagnants quoi qu’il arrive

Même si l’enjeu du défi ne semble pas intéressant à première vue, sachez que le véritable enjeu se trouve en vous même ! La satisfaction d’avoir surmonté ce que l’on croyait insurmontable, d’avoir osé malgré tout… C’est la seule victoire qui vaut vraiment quelque chose, celle d’être allé jusqu’au bout malgré vents et marées. On a de quoi se sentir fier de soi !

Notre estime personnelle s’accroît à chaque fois que l’on ose relever un défi, même si on perd, car l’essentiel c’est d’oser ! Tout se joue dans votre tête, vous savez que vous avez un défi à relever, et la seule personne qui sera là pour vous applaudir n’est autre que vous-même. N’attendez pas une récompense extérieure, car c’est vous-même qui devez vous récompenser après chaque effort accompli, après chaque goutte de sueur versée.

Si vous allez aborder celle qui vous fait chavirer et que ça ne se passe pas comme prévu, si vous donnez tout ce que vous avez dans votre défi et que finalement le sort vous joue un mauvais tour en vous gloussant au nez, sachez que ce n’est pas bien grave et que vous ne devez surtout pas vous considérer tel ce perdant qui repart les mains vides et avec un visage de déterré !

Car rappelez-vous, le défi que vous vous êtes donné n’était autre que d’oser, que d’aller jusqu’au bout, et ça vous l’avez fait, n’est-ce pas ? Alors croyez en votre pouvoir et sachez que vous êtes gagnant quoi que puisse en dire les autres ! Vous n’avez pas besoin d’attendre l’assentiment d’autrui pour vous sentir victorieux ! Vous êtes le propre maître de votre victoire.

La vie nous propose plein de défis au quotidien, il suffit de regarder autour de soi et de se dire tiens ça ça pourrait faire un joli défi. Alors hop on ne perd pas une seconde et on se lance.

Si le destin nous offre une opportunité, on se doit de la saisir ! Alors à la vue d’un signe, que ce soit une annonce, une jolie fille, lancez-vous et quoi qu’il arrive ne regrettez pas ce que vous avez eu le courage de faire. Le regret c’est bien au contraire celui de ne pas avoir saisi sa chance et d’avoir laissé son existence nous passer devant les yeux en ayant trop peur de l’échec pour essayer de la saisir.

Conclusion

Relevez les défis de la vie avec bravoure et vous ressortirez gagnants quoi qu’il arrive ! Parsemez votre quotidien de défis et prenez l’habitude de vous dépasser ! Si vous n’êtes pas un fervent admirateur de la vie réelle, vous n’avez qu’à penser que chaque défi est comme un trophée remporté dans un jeu. Si vous voulez obtenir le platine, il va falloir suer. Et n’oubliez pas que ce n’est pas n’importe quel jeu, c’est celui de la vie, alors donnez-vous à fond !

Dernière modification par auto-therapie ; 14/06/2019 à 03h05
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 08/06/2019, 23h27
auto-therapie auto-therapie est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: mai 2019
Messages: 27
Par défaut

La tension négative

Il y a encore quelques instants, vous aviez envie de croquer la vie comme jamais. Et là maintenant, vous n'êtes plus que l'ombre de vous-mêmes. Vous n'avez plus d'énergie, votre regard est vide et vous peinez à vous projeter dans un avenir plus lumineux. Mes mots défilent sous vos yeux sans même que vous y trouviez le moindre sens. Allez ressaisissez-vous ! Je n'écris pas tout ça pour rien quand même ! Paniquez pas, c'est normal, et je vais vous expliquer pourquoi.

Si vous êtes en train de regarder mon texte comme le ferait un zombie, je vous prierais avant d'aller plus loin d'utiliser le peu de fougue qu'il vous reste pour vous concentrer sur mes mots. Vous ne le regretterez pas. C'est bon maintenant on peut aller plus loin ? Alors allons-y.

Vous vous demandez sûrement d'où provient ce sentiment de vide que vous ressentez. Sachez qu'il n'y a pas de mystère. Je n'irais pas jusqu'à dire que c'est un parasite alien semblable au ver solitaire qui s'est glissé en vous pour se nourrir de votre énergie, mais ça y ressemble.

Vous voyez toute cette tension négative que vous avez accumulée au fil des ans ? Eh bien où croyez-vous qu'elle est ? Elle n'a pas disparue. Vous vous rappelez de tous les échecs que vous avez traversés, les expériences pas faciles, les déceptions amères comme le jus de citron, les moments où la solitude fut votre seul refuge ? Les cicatrices qui sont gravées sur votre âme font parties de votre histoire, c'est indéniable !

Alors parfois, même si on fait de notre mieux pour s'orienter vers la bonne voie et que l'on croit être à l'abri de notre passé, il nous rattrape en galopant à la vitesse de l'éclair. Nos projets d'avenir nous semblent alors n'être plus qu'une vaste mascarade et la frustration, aussi vile soit-elle, est à son comble.

Que faire dans ces moments-là ? La première étape, c'est de ne pas écouter la petite voix en vous qui vous murmure entre autre de tout casser, que vous n'y arriverez pas, que vous ne pouvez plus changer de vie. Pour qui elle se prend franchement ?

Lorsque de telles pensées traversent notre esprit, on leur accorde souvent trop d'importance, alors qu'on devrait tout simplement les considérer comme si elles n'étaient rien de plus que les paroles mal-intentionnées d'un nain obèse frustré qui cherche à nous décourager.

Et puis elle se base sur quoi cette fameuse petite voix pour affirmer tout ça ? Sur pas grand chose, croyez-moi. Elle se contente de ressasser les mauvais souvenirs, alors si elle essaye de vous dissuader de continuer, ne l'écoutez surtout pas !

Ne la laissez surtout pas écraser votre espoir ! Rangez-vous dans le bon camp. L'espoir ne veut que votre bien, il vous encourage à continuer "Allez mon gars, continue, bientôt tu pourras goûter aux vrais délices de la vie !", alors nourrissez-vous de cette flamme pour terrasser la négativité qu'il y a en vous.

Notre énergie positive, celle qui nous pousse à entreprendre et à déployer nos ailes, a besoin d'espoir pour se ressourcer. Lorsqu'elle se fait rare, on se transforme en loque humaine. Mais ce n'est pas une raison pour abandonner, si vous y croyez assez la force finira par revenir.

Par ailleurs, je vous suggère de faire l'heureuse acquisition d'un sac de frappe. C'est un bon moyen de se défouler. Mais si vous préférez aller crier en pleine nature, c'est tout en votre droit. Le mieux ça reste tout de même de vous inscrire à un sport qui vous plaît, les sports de combat sont la solution idéale pour se purger de toute tension négative !

Dites-vous bien une chose, les phases sombres que vous aurez à traverser tout au long de votre quête vers une vie meilleure font parties du combat que vous menez ! Sinon ce serait trop facile. Vous devez les voir comme des étapes à surmonter, des escaliers à gravir en plein milieu du parcours, donc rien de bien méchant en vérité.
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 09/06/2019, 08h18
Avatar de Anandam
Anandam Anandam est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: septembre 2012
Messages: 1 248
Par défaut

Je ne réagirai qu'au premier post et lirai les autres quand j'aurai plus de temps :

Mec, tu n'es pas fou, tu es un héros en devenir voire peut-être même déjà accompli !

Vois-tu, connaître la liberté est devenu mon objectif de vie numéro 1 et c'est même LE défi que je dois relever. Je suis FORTEMENT poussé à le FAIRE par la vie, c'est un cri de l'âme, ce serait long à expliquer...

Citation:
Mais voyez-vous, quelqu'un qui se pose cette question, c'est avant tout quelqu'un qui doute de son propre pouvoir, car il croit que la liberté se trouve à l'extérieur de lui et qu'on lui donnera en guise de réponse une carte au trésor avec une croix à l'emplacement clé. Mais le pauvre gaillard se trompe, car la liberté ne se trouve nulle part ailleurs qu'en nous-même !
Tout à fait ! La liberté, comme le bonheur, est un état interne et comme l'extérieur est l'exact reflet de l'intérieur, se sentir libre nous rend bel et bien libre !

Je souhaite à ce topic de grossir (grandir ?) encore et encore...
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 09/06/2019, 08h32
Avatar de Anandam
Anandam Anandam est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: septembre 2012
Messages: 1 248
Par défaut

Mec, tu m'excites, je l'ai toute raide en ce moment même...

Les rêves :

Un des moteurs de l'existence... Je vais réaliser mon rêve le plus cher dès octobre prochain. En attendant, je le vis dans mon esprit et s'y associe automatiquement une indescriptible sensation de joie !

Toute cette énergie ainsi générée vient appuyer et favoriser les actions concrètes que je mets en place pour la bonne réalisation dudit rêve et je peux d'ailleurs constater que tout se déroule avec une fluidité déconcertante...
Réponse avec citation
  #9  
Vieux 09/06/2019, 12h58
auto-therapie auto-therapie est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: mai 2019
Messages: 27
Par défaut

Merci à toi pour le message de soutien

Je vois ce que tu veux dire, la vie m'a moi aussi conduit à viser les étoiles.

Ravi que tu puisses réaliser ton rêve le plus cher !

En parlant d'héros :

Devenir un héro

Oui vous avez bien lu, le titre est on ne peut plus sérieux, je vais ici même vous enseigner comment faire pour devenir un héro. Ce que j’ai à vous proposer n’a rien d’un tutoriel couture pour confectionner une cape. Vous pourrez même conserver votre tenue décontractée il n’y a pas de problème. Le costume ne fait pas le super moine. Non voyez-vous, être un héro, c’est avant tout dans la tête, c’est un état d’esprit.

Il suffit de vouloir être un héro pour le devenir. Peut-être bien que vous serez le seul à vous auto-proclamer héro, mais c’est déjà ça, il faut bien que ça commence par quelqu’un. Et puis je vous rappelle qu’il ne s’agit pas ici de remédier à votre besoin de reconnaissance. Vous ne ressortirez certes pas de cette lecture avec une immunité aux balles, mais elle vaut tout de même le coup. Vous aurez ici toutes les clés pour devenir un héro ! Ensuite, il ne tient qu’à vous de vous transformer, bien entendu. Si vous préférez boire du thé devant netflix, je ne vais pas vous forcer la main.

Que les plus pleutres d’entre vous arrêtent de paniquer, vous n’aurez même pas à verser une goutte de sang pour devenir un héro. Vous n’avez pas besoin non plus besoin de camper en début de nuit devant la seine à attendre qu’une âme en détresse s’y jette pour pouvoir sauver un individu de la noyade. Patience, je vais tout vous expliquer.

Un héro sans super-pouvoir

Pour commencer, vous devez comprendre une chose, il ne faut pas obligatoirement avoir des super-pouvoirs pour être un héro. Ce n’est pas parce que vous n’avez pas la force de Hulk que vous êtes condamnés à être ce fameux gringalet indigne d’intérêt que l’on toise du regard.

Vous vous dites d’un air blasé que la roulette de la génétique ne vous a pas fait de cadeau et que par conséquent vous ne serez jamais un héro ? Eh bien détrompez-vous. C’est juste que vous doutez de vos capacités. Mais il n’y a pas de critère décisif pour être un héro, il suffit juste de croire en son propre pouvoir. Que vous soyez un nain barbu ou un ectomorphe, n’oubliez pas que tout se joue dans la tête.

Sachez que le véritable héroïsme n’a rien à voir avec tout ça ! Si l’on retire les supers-pouvoirs aux supers-héros, ils n’en restent pas moins des héros ! Alors certes, peut-être que le « super » se perd, mais être un héro c’est déjà pas mal. Ne fantasmez pas sur les explosions ou sur la taille des biceps, mais plutôt sur ce qu’une personne est prête à faire, jusqu’où elle est prête à aller, ce qu’elle est prête à endurer, par la simple force de sa volonté.

En gros, tout le monde peut devenir un héro. Peut-être même que votre voisin obèse qui sue assez pour faire fleurir un désert et que vous regardez d’un air pas très flatteur est en vérité un héro comme on en a jamais vu. Il cache certes bien son jeu, mais parfois les apparences sont trompeuses. En même temps je vous rappelle qu’il suffit seulement d’une chose pour devenir un héro, de le vouloir. Et hop comme par magie on devient un héro.

Contre qui combattre ?

Qu’est-ce que fait un héro ? Un héro se doit d’avoir au moins quelques occupations de héros, sinon son statut ne lui sert pas à grand chose. Ce serait comme un missionnaire qui ne part jamais en mission.

Vous l’aurez compris, un héro ne peut pas passer son temps à dormir. Il a besoin d’un peu d’action pour alimenter son quotidien. Combattre me semble être une occupation louable pour un héro. Vous avez le droit d’être pacifique, mais une petite bataille de temps en temps, ça ne fait pas de mal. Ne laissez pas votre arme prendre la poussière.

Mais contre qui combattre ? Contre les méchants bien sûr. Mais rassurez-vous, je ne vais pas vous demander d’aller roder en début de nuit dans des ruelles obscures pour faire le justicier masqué, bien que vous en avez tout à fait le droit si tel est votre souhait.

Le premier ennemi contre qui vous devez livrer bataille n’est autre que vous-même ! Il ne s’agit pas de s’auto-flageller, ni de livrer un combat à mort contre soi-même hein, ce serait regrettable. Votre premier ennemi n’est autre que la partie sombre qui vous habite, celle qui est plus ténébreuse qu’un ciel de nuit sans étoile.

Cette partie pessimiste de vous murmure des trucs pas cools, genre « Tu n’es qu’un petit morveux ! » Elle s’exprime à travers des sentiments qui ne veulent pas votre bien comme la peur, le doute, la haine, l’angoisse… Combien passent leur existence entière à exécuter les ordres de leur partie sombre sans jamais broncher ? Si vous cédez plus longtemps à ses exigences, vous finirez par passer à côté de votre vie et par devenir l’ombre de ce que vous auriez pu être !

Je ne dis pas cela pour hanter vos nuits, mais c’est presque comme s’il y avait un intrus aux intentions louches dans votre corps ! Qui plus est avec des talents de ventriloque, alors ne le laissez surtout pas faire de vous sa marionnette ! Soyez votre propre justicier et ne le laissez pas semer la zizanie dans votre espace privé ! Abandonner, ce n’est pas vraiment dans vos projets, n’est-ce pas ? Alors combattez votre partie sombre et vos pensées négatives, terrassez-les à coup de massue. Apprenez à rebondir face aux obstacles, à rester forts, et vous serez sur la bonne voie pour devenir un héro !

Après si vous voulez un peu plus d’action, vous pouvez toujours mener des missions pour préserver la paix dans votre bourgade. Lancez-vous aux trousses des dérobeurs de poules si vous habitez à la campagne. Avec un peu de chance vous apparaîtrez comme un héro dans le journal du village et cela vous permettra d’accroître votre succès auprès des villageoises.

Changer le monde

Un héro se doit de changer le monde, pas vrai ? En tout cas c’est ce qui dit la légende. Parce qu’un héro qui ne se préoccupe que de sa propre merde, il perd vite son statut et se retrouve au chômage sans indemnité, alors faites un peu d’efforts.

Admettons que pour assumer notre rôle de héro jusqu’au bout, on se décide un beau matin de changer le monde, la première question qui nous vient à l’esprit si l’on est normalement constitué n’est autre que « par quoi commencer ? » Alors c’est assez simple enfaîte. Sachez que se changer soi-même c’est déjà un bon point de départ ! Mais si vous voulez mettre le nez un peu plus loin, je peux peut-être vous apporter quelques conseils.

Figurez-vous que pour être un héro, vous n’avez même pas besoin d’avoir un rang haut gradé dans la société ! Que vous soyez épicier ou toiletteur pour chien, ne désespérez pas, vous n’en avez pas moins l’étoffe d’un héro ! Chaque fonction a son importance dans la société, et ce n’est pas parce qu’une personne a plus de pouvoir et d’influence que vous, qu’elle fera forcément un meilleur héro. Être respectueux envers les siens, sa famille, c’est déjà digne des plus grands héros.

Il ne suffit pas de grand chose pour changer le monde. Transmettre sa bonne humeur autour de soi, c’est déjà un acte héroïque ! Sans blague, vous n’imaginez pas tout ce qu’un sourire peut faire ! En répandant de la joie dans l’air, on incite les autres à répandre à leur tour des rayons lumineux. Si vous voulez c’est le même principe que le virus et la contagion, sauf que là c’est tout de même un peu plus jovial. Et un sourire anodin peut à lui seul semer des graines d’espoir et sauver des milliers de vies ! Alors souriez dès que vous en avez l’occasion, n’attendez pas d’être filmés !

Pour être un héro de qualité qui se bat pour un monde meilleur, il faut aussi être capable de relativiser, de voir le bon côté des choses. Il faut être capable de croire en soi, de croire en l’homme, de croire en l’avenir, et tout ceci demande beaucoup de force ! Croire en un monde meilleur malgré les guerres et les folies qui sévissent partout sur le globe demande une force exceptionnelle ! Garder espoir malgré tout c’est la clé, il faut être capable de voir le potentiel qu’il y a en chacun, mais aussi en soi.

Conclusion

C’est là que vous commencez à vous dire qu’en fin de compte ce n’est pas si facile que ça de devenir un héro. D’autant plus qu’un héro doit être capable de se montrer optimiste lorsque plus personne n’y croit, il doit continuer de se battre lorsque tout le monde a déjà renoncé, même si tout est là pour annoncer la défait . Un héro continue à avancer tout droit jusqu’à son dernier souffle quitte à s’étaler grossièrement lorsqu’il arrive au sommet ! Mais quoi, vous ne vous sentez pas capables de faire pareil ? Essayez au moins ! C’est assez amusant et vous finirez par vous prendre au jeu. Alors êtes-vous prêts à écrire votre propre histoire ?

Dernière modification par auto-therapie ; 23/06/2019 à 02h49
Réponse avec citation
  #10  
Vieux 09/06/2019, 20h04
auto-therapie auto-therapie est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: mai 2019
Messages: 27
Par défaut

Réveillez-vous !

Ne me dites pas que vous aussi vous faites parti de ces créatures molles qui attendent toute leur vie que le temps passe ? Non franchement, vous n’avez donc que ça à faire ? Et puis qu’est-ce que vous attendez au juste que le facteur passe ? Qu’il sonne à votre porte en vous donnant la clé de votre avenir emballée dans du papier cadeau ? Vous en avez pas marre ? Bordel, vous êtes vivants, vous pouvez faire tout ce que vous voulez de votre existence et vous préférez rester planter là à vous plaindre ? Vous ne voyez pas que votre réveil est en train de sonner ? Oh oh, vous êtes vivants alors réveillez-vous !

Vous n’êtes pas des robots !

Vous êtes en vie, rendez-vous compte de la chance que vous avez ! Regardez les morts-vivants, pourquoi ont-ils l’air si blasés à votre avis ? Parce qu’ils rêveraient d’être en vie ! Vous, vous êtes en vie et vous vous comportez comme des morts-vivants, non mais franchement.

Vous en avez pas marre de vivre comme des robots ? De faire à longueur de journée ce que l’on vous dit de faire jusqu’à en devenir désincarné ? N’y a-t-il pas pourtant un cœur qui bat au fond de vous, des sentiments, des désirs ? Eh bien qu’est-ce que vous faites de tout ça ? Vous croyez que c’est de la décoration ? C’est à vous de donner vie à vos espoirs, personne ne le fera à votre place !

Vous attendez que l’on vous verse un seau d’eau glacé sur la tête pour vous réveiller ? Vous croyez que c’est en réfléchissant à vos idées qu’elles vont prendre formes dans la vie réelle ? Eh bien non, navré de vous l’apprendre. Vous pensez que c’est en lisant des livres que vos rêves vont se réaliser ? Eh non encore une fois, au bout d’un moment, il n’y a plus d’échappatoire, il faut passer à l’action !

Vous êtes une créature sociale

Soyez fiers de représenter le clan des humains ! Combien cherchent sans arrêt à rabaisser leur propre espèce ? Certains se sont battus toute leur vie pour la cause humaine alors un peu de respect. Réveillez-vous et pensez à tout ce que vous pouvez accomplir en vous unissant aux autres.

N’ayez surtout pas hontes d’être humain. Vous vous plaisez à cette attitude négative ? Non mais. L’humain c’est bien la seule espèce qui est capable de s’auto-mépriser. Assumez ce que vous êtes et soyez en fiers. Oui, oui, je sais bien, Hitler, la famille Rockefeller, Kim Jong Un, c’est pas bien beau à voir, mais si vous ne voulez voir que ces personnages-là, c’est peut-être que le problème vient de vous !

C’est ça votre sourire ? Ce sourire vaseux que vous faites à chaque fois que vous croisez un collègue sur cette fameuse route du fonctionnaire que vous empruntez tous les matins ? Mais arrêtez ! Me dites pas qu’il y a la moindre once de sincérité là dedans, votre sourire est autant authentique que la poignée de main moite du président.

C’est quoi cette froideur dont vous faites preuve ? Vous avez la chance de vivre avec d’autres gens, de partager des moments avec, n’est-ce pas magique ? Alors sautez de joie plutôt que de chercher ce qui ne va pas chez l’autre et de vous prendre la tête pour des broutilles.

Arrêtez d’avoir peur. Si le regard des autres vous empêche d’être libre, c’est que vous cherchez la liberté à l’extérieur de vous même ! Car il ne tient qu’à vous de voir en l’autre un souffle de vie qui vous donne la force d’aller plus loin plutôt qu’un fardeau !

Ne perdez jamais une occasion de dire ce que vous avez sur le cœur et de montrer à quel point vous êtes humains. Exprimez la vie qui grouille en vous à chaque fois que vous le pouvez. Parce que là je ne vois pas des hommes libres, je ne vois que des machines rouillées !

Bougez-vous !

Qu’attendez-vous pour vivre votre propre vie ? Bougez-vous. Quand une chose ne vient pas à vous, ce n’est pas parce qu’elle s’est paumée en cours de route tel un paquet Colissimo qui a déclenché une fausse alerte dans un aéroport ou un pigeon voyageur qui s’est pris un avion en pleine face. Non, si la chose que vous attendez ne vient pas à vous c’est tout simplement parce que c’est à vous d’aller la chercher ! Personne ne le fera à votre place, et à ce que je sache rien ne tombe du ciel à part la pluie et les grenouilles.

Bien sûr que les miracles existent ! Mais ils ne sortent pas de nulle part. Si vous attendez toute votre vie après un miracle, vous risquez d’être déçu. Si vous voulez assister à un miracle en direct, vous vous devez de le créer ! Accomplissez ce dont vous vous croyez incapables et vous pourrez constater par vous-mêmes que les miracles existent.

Vous êtes en vie et vous n’en profitez même pas ? Qu’est-ce qui ne va pas dans votre tête ? Vous pouvez aimer, créer, faire tout ce que vous voulez de votre vie, et vous restez planter là ! Affirmez-vous, révélez au grand jour celui que vous êtes vraiment et agissez comme bon vous semble, vous vous sentirez libérés.

Conclusion

C’est facile de dire que le monde et la vie sont laides si on ne fait pas l’effort de voir leur beauté. C’est facile de dire que les choses sont ennuyantes si on ne fait pas l’effort de s’amuser avec. C’est facile de rejeter la faute sur les autres si on ne fait pas l’effort de se remettre en question. C’est facile de dire que l’on est des créatures limitées si on ne fait pas l’effort de dépasser nos limites. C’est facile de s’apitoyer sur son sort si on ne fait pas l’effort de se battre. Alors réveillez-vous et apprenez à voir les choses en face !
__________________
Mon site pour les curieux :
http://auto-therapie.com/

Dernière modification par auto-therapie ; 09/06/2019 à 20h06
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 08h21.