Art De Seduire   Retourner sur ArtDeSeduire.com - Techniques et Conseils en séduction
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #21  
Vieux 21/06/2019, 19h16
auto-therapie auto-therapie est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: mai 2019
Messages: 27
Par défaut

Comment ne plus être un fragile


Alors dites-moi tout, vous avez cliqué sur cet article par curiosité ou parce que vous vous sentez concernés ? Non je plaisante, il n’y a pas de honte, vous avez le droit d’être des fragiles. C’est déjà bien que vous en ayez conscience, et que vous souhaitez vous débarrasser de cette maladie virale qui n’a pas grand chose à envier à la peste. Ce n’est même plus les os de verre là, c’est les os en papier !

Le fragile est un spécimen pas forcément rare, on le caractérise notamment par sa tendance à tout dramatiser comme s’il était bloqué dans une pièce de théâtre, son incapacité à se battre face à l’existence, ses plaintes incessantes, sa tendance à fuir, mais aussi par ses nombreuses manières, parce que oui il faut dire qu’il est tout de même très capricieux. Son cri d’animal n’est autre que « Ouin ouin ouin », autrement dit le chouinement !

Oh ça va les fragiles, je plaisante. Pas besoin d’être sur le qui-vive comme si la fin du monde venait d’être annoncée sur BFMTV. Vous êtes peinard sur votre siège, arrêtez de suer comme si vous étiez dans une tranchée. Je ne cherche pas à vous malaxer le cerveau.

Bon je l’admets, ce n’est pas impossible que mon texte vous fasse l’effet d’un ouragan et que vous vous retrouvez sans dessus dessous, mais n’oubliez pas que mon but c’est de vous apporter un coup de pouce. Je devrais peut-être mettre un avertissement avant d’aller plus loin, je me tâte… Attention aux âmes sensibles ! Si ça peut vous rassurer, parce que vous voyez je ne suis pas non plus totalement bourrin, sachez que j’écris ce texte en rigolant.

Rappelez-vous que je suis là pour vous encourager à devenir un peu plus robustes ! Je ne compte pas vous suggérer de boire de la redbull, mais plutôt de réveiller le colosse qu’il y a en vous ! Mais il faut que vous y mettiez un peu du votre, car je ne fais que m’adresser à votre bonne volonté. Si vous êtes déjà en train d’éprouver de l’aigreur à l’égard de mes mots comme s’ils menaçaient votre équilibre mental, je ne vais pas pouvoir faire grand chose pour vous. Je vous propose de prendre un bon bain chaud tout en buvant un thé, et de revenir lorsque vous serez un peu plus détendus.

Une société fragilisée

Il faut le dire, le fragile est un phénomène de mode, nous vivons dans une société où il y a tout de même beaucoup de fragiles au km2. Qui ose encore dire ce qu’il pense ? Il en faut peu pour choquer l’opinion public, pour passer pour un personnage grossier, un goujat, voir pour l’incarnation du mal. Il suffit de dire « flûte ! » pour être perçu comme un monstre prêt à anéantir l’espère humaine.

Si vous en avez marre d’être des fragiles, ne vous laissez plus gangrener par la peur qui est si commune à cette société dans laquelle nous vivons ! Toutes ces barrières artificielles que l’on cherche à construire pour avoir un semblant de sécurité ne sont rien de plus que des manières d’entretenir la peur. Car pour vaincre sa peur, il ne faut pas chercher à la fuir, mais à s’y confronter. La peur ne vient pas de l’extérieur, elle vient de soi ! Donc même si le fragile se réfugie dans un bunker au fin-fond du pôle nord, il trouvera toujours des prétextes pour alimenter sa peur tant qu’il ne se sera pas décidé à l’affronter loyalement.

Pour être bien vu par ses pairs, il faut se comporter sans jamais déborder tel un névrosé qui fait un coloriage. Ce qui donne lieue à une hypocrisie ambiante qui sécurise les fragiles. Et on appelle cela le respect ! Les troubles-fêtes qui osent ne sont pas toujours les bienvenus. Et malgré toutes les manières luxueuses dont on fait preuve, la chaleur humaine est loin d’être caniculaire ! Eh oui mes chers, ce n’est pas parce vous faites la courbette devant votre supérieur et que vous ne faites jamais transparaître votre colère en public que vous êtes respectueux !

Dans les pays occidentaux où l’on vit, la sécurité et le confort passent avant tout, quitte à négliger les valeurs humaines. C’est ainsi que prennent naissance une flopée de fragiles qui vivent dans la peur du berceau à la tombe. Certains ont tellement peur de tout qu’ils préfèrent s’effacer plutôt que de combattre contre leurs craintes, c’est triste. On est pas en train de jouer à cache-cache là, pas besoin de rester plus longtemps dans votre buisson ! Le masque que vous portez constamment sur votre visage, est-ce pour dissimuler votre herpès ?

Dans les milieux bourgeois, il n’est pas rare de tomber sur des types tout coincés, qui se sentent vite en danger tels des élans en territoire inconnu et qui savent à peine rigoler d’eux-mêmes, malgré leur ceinture dixième Dan en calembours. Tous ceux qui ne se plient pas à leurs petits codes sont taxés de sauvages sortis tout droit des cavernes. Mais qu’ils sachent que même si les sauvages mangent avec les doigts, qu’ils sentent le rat mort et qu’ils n’ont pas les manières de la haute, ils ont le mérite d’être moins hypocrites que ces types des milieux mondains qui se sentent constamment agressés comme une fourmi qui se barre avec la dernière miette de pain.

On reconnaît par ailleurs un fragile à sa capacité à se camoufler, à faire comme les autres pour éviter de blesser. Il sait être complaisant envers tous. C’est sûr que niveau eau dans le vin, le fragile sait y faire. Même un chocolat à la liqueur est plus alcoolisé que la bouteille de vin du fragile. Mais croyez-vous qu’il fait le caméléon parce qu’il veut vraiment le bien de son prochain ? Ou bien parce qu’il a peur de sa réaction et qu’il cherche à s’en protéger en lui plaisant telle une coquette ? Perso, je pencherais plutôt pour la deuxième réponse. Mais sachez qu’en cherchant à plaire à tout le monde quitte à renier celui que vous êtes au fond, quitte à cracher sur votre véritable identité, vous ne serez jamais rien de plus que l’ombre de vous-mêmes. Respecter autrui, ça commence par ne plus en avoir peur.

Le fragile qui s’assume

Je vais commencer par adresser un message aux fragiles qui ont consciences de l’être ! Franchement, chapeau les gars, vous avez déjà fait un grand pas en avant. Alors certes vous n’êtes pas encore des mastodontes en acier, mais franchement à partir du moment où vous êtes capables de vous dire « Ah merde je suis fragile enfaîte », c’est clairement que vous êtes en mesure de devenir plus forts. Alors je vous encourage à avancer sur la voie du guerrier.

C’est bien d’en rigoler, mais j’espère que vous faites des efforts pour devenir un peu plus coriaces ! Parce que si vous ne faites pas d’efforts pour changer et que ce statut ne vous déplaît pas, c’est un peu comme se dire « Je suis une victime et fier de l’être ! » S’il suffit d’une pichenette pour vous mettre KO, ce n’est pas ce qu’il y a de plus classe quoi. Après c’est vous qui voyez.

Je m’adresse à ceux qui veulent changer et qui savent qu’il y a tout benef à devenir un peu plus solide. Ce qui signifie entre autre, être plus vrai, plus élégant, plus franc, savoir prendre sur soi, ou encore ne plus se comporter comme une victime ! Commencez par arrêter de vous dire que vous n’êtes pas un leader dans l’âme.

Je m’adresse aussi aux filles, mais attention, je ne suis pas en train de vous inciter à vous métamorphoser en Amélie Mauresmo ni de devenir des femmes à barbe viriles ! Mais apprenez au moins à ne plus vous laisser faire, car ce n’est franchement pas ce qu’il y a de plus sexy les nanas dociles.

Ne plus être un fragile, c’est déjà s’imposer tel que l’on est, avoir des valeurs. Quitte à ce que votre voisin vous targue d’avoir une attitude suspecte. Parce que oui quelqu’un qui ose est une espèce menaçante pour ceux qui ont décidés de ne pas être et qui se plient quotidiennement à ce que l’on exige d’eux.

Soyez fiers de vous ! Il n’y a par ailleurs rien de mal à être fier de soi, il ne s’agit pas pour autant de crier sur tous les toits que l’on est l’élu. Mais un peu d’arrogance ça ne fait pas de mal de temps en temps, même si les fragiles seront jaloux ! Parce que la fausse modestie du fragile qui tend à s’auto-rabaisser en permanence, ça manque un peu de piment.
__________________
Mon site pour les curieux :
http://auto-therapie.com/

Dernière modification par auto-therapie ; 23/06/2019 à 18h47
Réponse avec citation

Découvrez notre produit :
  #22  
Vieux 21/06/2019, 19h17
auto-therapie auto-therapie est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: mai 2019
Messages: 27
Par défaut

Le fragile qui ne s’assume pas

Mais le fragile n’a malheureusement que rarement conscience de sa pathologie ! Il pourrait au moins se dire « tiens je suis fragile, je devrais songer à devenir un peu plus fort quitte à prendre exemple sur les vikings ! Si je rentre dans l’arène de la vie comme ça, je crois que je vais faire un malaise, le samu va devoir m’évacuer d’urgence devant le public, la honte… », mais non même pas !

Le fragile qui ne s’assume pas n’est autre que celui qui manie l’art de se faire passer pour la victime ! N’est-il donc pas assez costaud pour porter le poids de sa propre responsabilité ? Alors voilà que l’on a à faire à cette éternelle victime, qui a atterri sur Terre contre sa volonté et qui subit avec un regard passif de bovin les uppercuts du sort et les railleries de ses camarades.

Je me demande presque pourquoi il voue un tel culte à ce statut, ce n’est pas comme si c’était hyper honorable non plus d’être une victime. Mais peut-être bien que ça lui permet de mettre de son côté l’opinion publique, et de coller une mauvaise image à tous ceux qu’il pointe du doigt ! Se faire passer pour la victime, n’est-ce pas une habile manière de fuir en étant déclaré officiellement inapte au combat ?

Arrêtez donc un peu de croire que vous détenez le monopole de la souffrance ! Apprenez à rendre les coups plutôt que de vous plaindre d’en avoir pris ! Montrez donc c’est qui le chef lorsque qu’un tel vous brusque un peu plutôt que de vous vexer et de faire un signe de croix avec vos doigts comme si vous veniez de croiser une entité démoniaque.

Ne cherchez pas à vous faire passer pour la victime, mais plutôt à garder la tête haute ! Pourquoi simulez-vous comme ça, cherchez-vous la validation de l’arbitre ? Ce n’est pas très loyal. Se laisser faire et ensuite accuser l’autre c’est une forme de servitude qui n’est pas jolie jolie à voir. Plutôt que de chercher à inspirer la pitié à votre prochain, je vous recommande plutôt ce truc démodé que l’on appelle la fierté ! Pourquoi ne chercheriez-vous pas désormais à rester debout, à ne jamais montrer vos failles comme le font les samouraïs ?

Conclusion

Le fragile est très toxique malgré son apparence inoffensive. Car plutôt que de prendre sur lui il transmet des ondes négatives dans l’air. Les radiations finissent par faire plus de dégâts que Tchernobyl sur le long terme, sans blague. On parle de la pollution, de la couche d’ozone, du réchauffement climatique, mais croyez-moi, il n’y a pas plus toxique pour l’avenir de la planète que les ondes négatives du fragile. Les écolos devraient peut-être prendre cette menace au sérieux !

Le fragile a peur de tout comme s’il était en permanence sur un Titanic en plein naufrage. Vous n’en avez pas marres d’être flasques comme ça les gars ! Vous voulez ressembler toute votre vie à des blobfishs ? Battez-vous, imposez-vous, faites donc ressortir l’animal qu’il y a en vous ! Apprenez à vous faire respecter et à ne plus vous laisser marcher sur les pieds ! Sinon vos peurs dicteront jusqu’au bout ce que doit être votre existence ! Apprenez donc à rire plutôt que de pleurer et de voir des mauvaises intentions partout ! La vraie modestie commence par là. J’encourage donc tous les fragiles à se rebeller, à se libérer de leurs chaînes, et à prouver ce qu’ils valent vraiment !
__________________
Mon site pour les curieux :
http://auto-therapie.com/

Dernière modification par auto-therapie ; 23/06/2019 à 18h47
Réponse avec citation
  #23  
Vieux 22/06/2019, 06h15
Anandam Anandam est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: septembre 2012
Messages: 1 248
Par défaut

Le fragile est donc une victime et être une victime dans cette société, c'est être dans le camp des gentils donc du bon côté...

Bref, ce nouveau contenu est bon !
Réponse avec citation
  #24  
Vieux 22/06/2019, 11h16
auto-therapie auto-therapie est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: mai 2019
Messages: 27
Par défaut

Merci ! Je souhaite de tout mon coeur que les victimes se rebellent, elles ne peuvent pas éternellement se laisser faire.
__________________
Mon site pour les curieux :
http://auto-therapie.com/
Réponse avec citation
  #25  
Vieux 26/06/2019, 02h40
auto-therapie auto-therapie est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: mai 2019
Messages: 27
Par défaut

Le hasard n'existe pas


Je parie que vous faites partis de ces types qui croient encore au hasard. En même temps ce n’est pas difficile à deviner, puisque c’est une croyance assez commune. Il est presque même admis que le hasard explique à lui seul notre existence de terrien ! Mais dites-moi, vous n’avez pas l’impression de casser un peu l’ambiance en croyant au hasard ? Laissez-vous plutôt emporter par la magie des choses ! Tant que l’on croit au hasard, on ne peut pas se sentir tout à fait maître du monde. On a plutôt le sentiment de passer à côté de tout et que notre vie elle-même n’a aucun sens.

Hasard ou destin ?

Alors vous êtes plutôt hasard ou destin ? Il ne s’agit pas de choisir entre viande et poisson, c’est une question très sérieuse que je mets sur la table. On fait souvent intervenir le hasard dans notre vie de tous les jours pour expliquer les choses. Rappelez-vous de la dernière personne que vous avez rencontré, cette mystérieuse touriste inconnue à l’accent Allemand, ce n’est pas très sexy je l’admets, qui vous a demandé son chemin. Comment expliquez-vous cette rencontre ? Quoi !? Encore le hasard ! Et si je vous disais que c’était votre destin ? Les choses de la vie ont un sens pour peu qu’on soit capable de leur en donner un.

Vous allez me demander, le hasard, le destin… qu’est-ce que ça change au juste ? Mais je vous répondrais que ça change tout ! C’est vrai qu’après avoir marché sur une crotte de chien, on se soucie bien peu de savoir si ce n’est qu’une question de hasard ou si on était destiné à marcher dessus à ce moment précis. Mais d’un autre côté en sachant que ça devait arriver, on a plus à ressasser la scène en regrettant amèrement de ne pas avoir eu la présence d’esprit de faire un petit saut en avant au moment clé afin d’éviter la collision. Désormais on fera plus attention et on regardera à deux fois où on met les pieds. Dites-vous que ce que je dis là fonctionne tout aussi bien avec les galères, autrement dit les merdes de la vie, que vous avez eu à traverser au cours de votre existence !

Si à chaque fois qu’une chose se produit dans votre existence, le fait de croiser la route de quelqu’un, de vous perdre, de rater votre bus, vous êtes capable de vous dire que c’est ce qui devait arriver, ne serait-ce pas un peu plus classe ? Il ne s’agirait donc plus de croiser la route d’un inconnu, mais de rencontrer une personne que l’on devait rencontrer, il ne s’agirait plus de se perdre, mais de s’égarer là où l’on devait s’égarer, il ne s’agirait plus de rater votre bus, mais de vous les cailler une heure de plus dans l’Abribus en attendant le prochain !

La magie des choses

Vous ne voyez pas la différence ? Mettez-y un peu du votre. Prenons l’exemple d’une simple rencontre, que ce soit lors d’un échange en soirée, ou une passante qui vous aborde dans la rue, et je ne parle pas d’une hippie aux tresses mal lavées qui empestent la bouse de vache vous demandant un briquet pour allumer son joint.

Si vous partez de l’idée que cette rencontre est le fruit du hasard, qu’elle n’a rien de magique, qu’elle n’est qu’une scène insensée parmi d’autres de votre existence, vous n’allez pas chercher à saisir les occasions qui pourtant se présentent à vous sur un plateau.

Tandis que si au contraire vous partez avec l’idée que rien est dû au hasard et que la rencontre en question devait arriver, n’y a-t-il pas de quoi attiser votre curiosité ? C’est ainsi que vous serez en mesure d’oser, de chercher à en savoir plus. Alors n’attendez plus ! Débrouillez-vous pour qu’il y ai une suite, demandez un 06.

N’hésitez jamais à aller aussi loin que vous pouvez car de toute façon ce qui doit arriver arrivera, alors à quoi bon hésiter plus longtemps ? Et si finalement vous vous prenez un panneau stop dans votre élan, vous pourrez tout simplement en conclure que c’était une fausse piste, mais qu’il fallait passer par là pour enchaîner sur des plans moins foireux.

Lorsque je parle du destin, il ne s’agit pas de prendre la première inconnue qui croise votre route pour votre âme sœur et de lui faire des clins d’œils en croyant qu’elle va accourir vers vous pour vous sauter dans les bras, mais de bien se mettre en tête que le hasard n’est jamais la bonne explication. C’est comme si à chaque situation de votre vie l’univers avait tout mis en œuvre pour votre petite gueule, vous n’avez donc plus qu’à saisir les occasions qui vous sont données !

Attention, il ne s’agit pas non plus de sombrer dans la paranoïa et de croire que le monde entier conspire contre vous. Ce n’est pas comme s’il y avait rien que pour vous des caméras installées à chaque coin de rue qui seraient là pour suivre votre progression et la diffuser sur une chaîne dont vous seul n’avez pas accès. L’idée c’est tout simplement de réaliser que tout a un sens !

Vous êtes au centre de l’action

Si tout n’était qu’une question de hasard, alors qu’importe ? Vous êtes là mais vous pourriez très bien être ailleurs. Vous auriez ainsi de quoi vous dire avec résignation que les situations que vous traversez au quotidien n’importent que peu, qu’elles n’ont pas réellement de sens, laissant alors les scènes de votre vie vous défiler sous les yeux !

Il est temps de ne plus être les spectateurs de votre vie ! Lorsque vous regardez un film, vous voyez bien que le protagoniste est au centre de l’action. Il n’y a pas de place pour le hasard, tout ce qui lui arrive a un sens et participe au dénouement. Alors dites-vous que vous êtes vous-mêmes l’acteur principal de votre propre vie ! Vous êtes au centre de l’action, alors vivez chaque scène de votre vie à fond si vous vouliez que le spectacle soit de qualité ! Oh ça va, ne prenez pas trop la confiance non plus ! Vous n’êtes pas encore une vedette, pas besoin d’enfiler des lunettes de soleil et de regarder tout le monde d’un air hautain !

Ce n’est pas parce que ce qui doit arriver arrive que l’on en perd notre libre arbitre ! Au contraire, on est même plus libre que jamais ! On est maître de notre destin. C’est d’ailleurs nous-même qui avons le choix de saisir une occasion ou de la laisser passer lorsqu’elle s’offre à nous. Plus encore, on a le choix de croire au hasard ou bien en la magie des choses !

Conclusion

Vous saisissez ce que j’essaye de vous faire comprendre ? Tout a un sens. Les situations qui s’enchaînent dans notre vie ont un sens, il suffit juste d’être attentif. Nos blessures, nos échecs, les épreuves de la vie, ont aussi un sens et sans elles on ne serait pas celui que l’on est devenu aujourd’hui. Même le temps que vous avez perdu à glander a un sens ! Car sans ces heures perdues, peut-être que vous n’auriez jamais réalisé à quel point le temps est précieux !
__________________
Mon site pour les curieux :
http://auto-therapie.com/
Réponse avec citation
  #26  
Vieux 27/06/2019, 18h54
auto-therapie auto-therapie est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: mai 2019
Messages: 27
Par défaut

Le sens du sacrifice


Vous êtes malheureux ? Dites-moi tout, qu’est-ce qu’il se passe ? C’est comme s’il vous manquait toujours quelque chose ? Ou bien le sort vous a pris pour son paillasson ? J’ai un petit secret à vous révéler. Il existe quelque chose ici-bas qui peut vous permettre d’être heureux même si vous n’avez rien de rien ! Et ce n’est pas le LSD. Je vous donne un indice, c’est une vertu. C’est loin d’être la tendance actuelle, donc vous ne connaissez sûrement pas, mais croyez-moi elle vaut la peine d’être découverte. Je parle de ce truc que l’on appelle le sens du sacrifice.

Un combat juste

Qu’est-ce que le sens du sacrifice ? Ce n’est pas de foncer tête baissée sur un terrain miné en attendant d’exploser, ce ne serait pas assez amusant. Je vais résumer ça simplement, il s’agit d’apprendre à tirer du bonheur de notre lutte quitte à mettre ses désirs personnels et égocentriques de côté.

Ouah mais comment c’est possible me demandez-vous avec stupéfaction. Eh bien c’est assez simple en vérité, il suffit de croire en quelque chose et de se battre jusqu’au bout pour notre cause, ce qui fera de nous des êtres heureux et comblés. Mais n’importe quoi ! C’est quoi encore cette idée extravagante ! Tu dis ça parce que tu ne connais rien à la vie ! Moi je suis déprimé dans ma tête tu sais pas ce que c’est donc arrête de juger svp. Tu veux me faire culpabiliser ouin ouin maman.

L’idée c’est que tant que l’on continue le combat, tant que l’on reste debout et que l’on est fidèle à nos valeurs, alors on est heureux, et ce peu importe les circonstances dans lesquelles on se retrouve ! Que l’on soit derrière les barreaux d’une prison, dans un repas de famille malaisant, ou bien encore en enfer, on garde le sourire ! Où que l’on soit, on reste fier et on ne se laisse pas abattre, tout simplement parce qu’on sait dans le fond que notre combat est juste !

Mourir avec le sourire

Vous voyez, c’est exactement comme ceux qui se sont battus toute leur vie pour une cause juste et qui sont morts avec le sourire. Eh oui ça existe, il y a des êtres comme ça qui ont déjà mis les pieds sur la planète Terre, ce n’est pas un mythe. Le simple fait de savoir qu’ils combattaient pour un monde meilleur leur a permis d’être heureux malgré les blessures de guerre, le mental affligé et constamment mis à rude épreuve par la perte des leurs.

Je pense notamment à Spartacus qui a incité les siens, les gladiateurs donc, à se rebeller face à l’autorité romaine qui les maintenait captifs. Et ce pendant que l’aristocratie romaine ou grec de l’époque faisait la fiesta dans des bals masqués à l’abri de la plèbe et que Socrate et ses disciples s’encu***** dans la caverne de Platon. Et dire que c’est l’histoire de Jules César qui est enseignée dans les manuels scolaire !

Eh oui prendre le glaive pour s’opposer à l’ordre établi pour l’amour des siens ou plus précisément se battre pour une cause juste, c’est une manière noble de mettre à l’épreuve son sens du sacrifice. Mais attention, ce n’est pas donné à tout le monde de faire preuve d’un tel sacrifice, il faut avoir du sang de roi qui coule dans les veines. Vous devrez être prêts à vous entraîner h24 et à mourir au combat !

Alors dites-moi, y a t-il une cause qui vous tient à cœur ? Qu’est-ce que vous attendez pour vous lancer ? Je suis sûr que cela vous permettra de vous sentir bien et accompli ! Pour quelle cause souhaitez-vous vous battre ? La justice ? C’est classe, vous n’avez plus qu’à rejoindre les avengers. La patrie ? Vous voulez vous sacrifier pour Emmanuel Macron ? Chacun ses délires.

Où puiser son bonheur ?

Cependant pas besoin de viser si haut pour avoir le sens du sacrifice. Car comprenez bien que combattre pour une juste cause, ça laisse place à tout de même pas mal de possibilités !

La cause peut être tout simplement le bonheur des siens, ou bien des opprimés auxquels vous avez décidés d’apporter un coup de pouce ! Alors vous serez heureux en voyant que les votre sont heureux, et ce quand bien même vous traversez de votre côté des galères qui n’en finissent plus. N’est-ce pas une belle manière d’avoir le sens du sacrifice que d’apprendre à se contenter du bonheur des autres ?

Vous avez par ailleurs le droit de consacrer votre vie à la spiritualité si c’est ce que vous voulez faire de votre sens du sacrifice ! Ainsi vous serez heureux par le simple fait de progresser dans votre quête spirituelle. Perso, je préfère l’action !

Plus encore, notre sens du sacrifice peut aussi s’exprimer à travers le fait de toujours rester valeureux et intègre, de toujours se relever malgré les chutes. Et alors vous vous sentirez heureux dans le fond par le simple fait de rester debout. Peu importe ce que les autres peuvent bien penser de vous. Car la fierté vous permettra de garder le sourire même lorsque vous serez seuls contre tous !

Conclusion

Il faut apprendre à tirer du plaisir dans le fait de ne pas baisser les bras, dans le fait de combattre. Y a-t-il une source de bonheur plus véritable ? Le reste c’est trop instable, ça peut être là aujourd’hui et disparaître tout à coup tel un mirage. Tandis que l’on peut toujours s’accrocher à notre combat. Gravissez la montagne que vous avez décidés de gravir et gardez le sourire peu importe les intempéries, car ce qui compte c’est d’avancer dans votre démarche personnelle et de rester fier !
__________________
Mon site pour les curieux :
http://auto-therapie.com/
Réponse avec citation
  #27  
Vieux 14/07/2019, 02h19
auto-therapie auto-therapie est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: mai 2019
Messages: 27
Par défaut

Devenir charismatique


Vous voulez devenir assez charismatique pour aborder de jolies demoiselles sans faire de crise de panique ? Vous voulez que votre présence fasse frissonner la foule ? Vous voulez avoir assez de classe pour être respecté par vos pairs ? J’ai ce qu’il vous faut.

Les mots qui vont suivre sont à boire comme une potion magique, ils vous transformeront en être charismatique si vous avez l’estomac assez costaud pour ne pas faire une indigestion. Vous voulez devenir aussi charismatique qu’un pan qui fait la roue ? Alors écoutez ce que j’ai à vous dire.

Sachez avant tout qu’il n’y a pas de honte. C’est normal de vouloir cultiver son charisme. Avoir la classe c’est avant tout s’imposer tel que l’on est, savoir se faire entendre, croire en soi, et ne jamais oublier qui l’on est.

Attention, je suis en train de parler du véritable charisme, celui qui bannit de son langage toute forme de superficialité, rien à voir avec les magasines de mode. Vous pouvez ranger votre trousse de maquillage, le charisme dont je compte parler est 100% naturel.

Travail en profondeur

On ne devient pas charismatique en imitant le charisme. Vous pouvez bien essayer de reproduire les techniques de séduction ou la façon de faire des personnages qui vous inspirent le plus, mais ça sonnera creux, il vous manquera ce petit quelque chose qui fait toute la différence. Ce n’est pas le geste qui rend séduisant, mais ce que l’on dégage qui donne de l’allure au geste. Vous comprenez ? En gros quelqu’un de classe peut se curer le nez avec classe.

En faisant des recherches sur Google du genre « comment devenir plus charismatique ?« , et ne me faites pas croire que vous n’avez pas de telles requêtes dans votre historique, vous allez tomber sur des tutos qui vous disent comment faire à la lettre. De vraies recettes de cuisine avec plein de conseils qui peuvent certes s’avérer parfois utiles. Mais il y a un élément crucial qui est ma foi trop peu pris en compte, et c’est pourtant l’ingrédient secret qui donne toute la saveur.

On vous apprendra à mimer le comportement d’un type classe en vous disant comment vous y prendre avec les femmes ou en société. C’est bien gentil, mais ce n’est qu’un travail de surface. En vérité on ne vous explique pas comment devenir classe, mais plutôt comment ressembler à quelqu’un de classe. Or ce n’est pas en adoptant un style que l’on devient stylé, mais en s’imposant avec son propre style, en débarquant dans la place avec ses propres codes. C’est seulement en passant par le même parcours de vie qu’un tel que vous pourrez atteindre son level de charisme, pas en mimant sa gestuelle.

C’est pour ça que je vous propose l’inverse, un travail qui se joue en profondeur. Je ne vais pas vous apprendre à faire comme quelqu’un de classe, à devenir une pâle copie, mais à faire ressortir votre propre charisme, à avoir confiance en votre pouvoir, et ça doit venir de vos tripes. Sachez que le charisme ne se trouve pas à l’extérieur de vous, il se trouve en vous-même, donc inutile de le chercher ailleurs, vous ne ferez que perdre votre temps et j’imagine que ce n’est pas votre but. Commencez par devenir classe et ensuite vous vous comporterez avec classe naturellement !

Avoir la classe

Vous avez l’impression de manquer de classe ? N’y voyez pas une fatalité si vous ne voulez pas que ça en devienne une. Vous cherchez l’élégance dans des magasins de luxe ? Perdu, l’élégance ne s’achète pas. Avant tout vous vous devez impérativement de comprendre une chose, il ne suffit pas d’enfiler une cravate pour avoir la classe. Tout se joue en profondeur.

On croit que la classe provient de l’extérieur, mais c’est faux. C’est seulement parce que la classe illumine celui qui la possède que l’on pense qu’elle provient de son apparence. Mais croyez-moi, la classe c’est un peu plus qu’une garde robe bien remplie. Elle ne provient non pas de l’extérieur, mais de l’intérieur. D’où le fait qu’un type en tong peut avoir une classe légendaire, tandis qu’un autre en costard peut avoir autant de charisme qu’une dinde farcie aux champignons.

Alors comment faire pour avoir la classe ? Il suffit de s’affirmer dans la vie en y gravant son empreinte ! Par contre ça prend un peu de temps, ce n’est pas le genre de truc qui se fait du jour au lendemain. Mais l’idée c’est surtout que vous compreniez pour de bon quelles doivent être vos priorités. N’oubliez jamais que c’est en avançant dans la vie que vous trouverez toutes les clés dont vous aurez besoin pour déverrouiller la porte du succès !

La solution pour devenir classe ne se trouve pas dans une méthode, mais dans votre quête personnelle. C’est seulement en vous accomplissant, en progressant, en réussissant des choses, en trouvant votre place ici-bas et en devenant quelqu’un que vous pourrez porter fièrement le badge de la classe. Vous aurez une histoire à raconter, de l’expérience, une identité, une confiance en vous qui résiste aux chocs, et c’est cela même qui fera tout votre charisme !

S’accomplir

Quelqu’un qui a du charisme c’est avant tout quelqu’un qui a parcouru du chemin, qui vient de loin. Il est suivi de prêt par les bagages de sa riche expérience, il s’est affirmé dans la vie, il a des choses à apprendre aux autres et a appris à être lui-même. Pas un type qui sort de nulle part et qui regarde le monde avec crainte telle une taupe qui met la tête hors de son trou. N’attendez pas d’être validé pour vous sentir classe. Ne cherchez pas non plus à être quelqu’un d’autre, le charisme se trouve dans l’acceptation de soi.

Vous voulez que votre charisme germe comme un haricot magique ? Alors avancez sur la voie que votre instinct vous murmure de suivre, écrivez votre destin à l’encre de chine, mais surtout vivez. Vous n’avez qu’à penser que chaque expérience de la vie, bonne ou mauvaise, vous rajoute +1 en charisme.

Faites ce que vous aimez, allez jusqu’au bout de vos rêves en vous accrochant au tapis volant de la volonté, pratiquez vos passions avec zèle sans compter les heures, persistez dans vos projets même lorsque l’alerte rouge est lancée, faites toutes les activités qui vous tiennent à cœur, et vous finirez par vous sentir à votre place comme un moine dans un monastère. C’est ainsi que vous parviendrez à avoir confiance en vous et à dépasser vos blocages. C’est une étape primordiale dans la quête du charisme.

Consacrez votre énergie à la construction d'un édifice qui sera là pour vous rappeler qui vous êtes et ce que vous avez accomplis ! Concentrez-vous sur votre vie professionnelle et sur vos objectifs. C'est plus facile d'accepter un échec ou un rejet lorsqu'on a bâtit quelque chose de solide dans la vie, car on sait que notre quotidien mouvementé nous offrira des milliers d'autres occasions, et parce que notre vie est trop remplie pour qu'on ai le temps de ressasser.

Visez l’épanouissement ! Lorsqu’on est épanoui les réponses viennent d’elles-mêmes comme par magie. Alors dites-vous que pour trouver une solution à tous les problèmes insolubles qui vous tracassent aujourd’hui, vous ne devez non pas chercher pendant des heures et des heures une réponse miracle comme un savant fou dans son labo, mais plutôt continuer d’avancer malgré le brouillard et toutes les solutions dont vous avez besoin se dessineront petit à petit à l’horizon.

Lorsqu’on se sent accompli, on a un état d’esprit de vainqueur, un optimisme à toute épreuve. Mais plus encore, on a aussi un mode de vie actif qui nous conduit à faire plein de nouvelles rencontres. Les têtes défilent face à nous et si tout à coup on se décide à mettre pause pour prendre le temps d’échanger avec autrui, de parler de nos parcours respectifs, de nos découvertes, alors on est libre de le faire. Et lorsqu’on a besoin de passer à l’action pour par exemple séduire une charmante inconnue, les mots nous viennent naturellement, car notre cadre de vie est riche en inspiration.

Conclusion

L’aura que l’on dégage après avoir fait ses preuves, après avoir bravé les aléas de la vie, est irrésistible. C’est clairement une arme de destruction massive en séduction. Vous n’aurez plus qu’à tirer vos flèches de Cupidon où bon vous semble. Nos mots ont dix fois plus d’impact lorsqu’on est un homme accompli, car on croit en ce que l’on dit et en ce que l'on fait. C’est cela même la classe, et non pas une posture de mannequin.
__________________
Mon site pour les curieux :
http://auto-therapie.com/

Dernière modification par auto-therapie ; 14/07/2019 à 02h29
Réponse avec citation
  #28  
Vieux 23/07/2019, 02h36
auto-therapie auto-therapie est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: mai 2019
Messages: 27
Par défaut

Trouver son âme sœur

Peut-être qu’au bout d’un moment vous arriverez à un stade de votre vie où vous aurez envie de vous poser, de trouver la perle rare. J’ai un scoop pour vous, votre âme sœur existe ! Non je ne suis pas en train de parler du père-noël, mais bien de votre âme sœur. La personne qui vous fera chavirer, tourner la tête, est cachée quelque part ici-bas. Si vous n’y croyez pas, vous passerez peut-être à côté de votre chance de la rencontrer. Alors qu’est-ce qui vous empêche d’y croire ? À vous de voir combien d’efforts vous êtes prêts à accomplir, combien de sommets vous êtes prêts à gravir, pour enfin atterrir dans ses bras.

Où est votre âme sœur ?

Je suppose qu’elle est proche de vous. Doucement quand même, n’essayez pas de la chercher sous votre lit ou dans votre armoire. Lorsque je parle de proximité, c’est plus une proximité spirituelle. D’ailleurs si vous faites un effort d’attention vous pourrez sûrement entendre sa voix suave vous murmurer de venir la chercher, votre âme sœur s’ennuie sans vous.

Donc pour entamer votre quête de l’âme sœur, le point de départ me semble se trouver nulle part ailleurs que dans votre esprit. Eh oui votre âme sœur cohabite avec vous depuis déjà pas mal de temps. Autrement dit, votre âme sœur est dans votre tête. Comprenez bien que je ne parle pas là de sa version physique, n’essayez pas de vous faire un scan cérébral en espérant découvrir à quoi elle ressemble, si c’est une bombe ou pas.

Vous avez bien dans votre esprit un idéal, une vision obsédante de cette femme mystérieuse que vous aimeriez absolument rencontrer comme si elle était faite pour vous. Essayez de la visualiser. La représentation peut paraître floue, cette femme sortie d’une dimension miroir peut même avoir plusieurs visages, mais il y a des détails qui reviennent toujours. Qui donc cela pourrait être d’autre que votre âme sœur ?

Mais visiblement la réalité ne semble pas toujours se plier à nos attentes, alors on fini par croire que cette femme aux allures célestes n’existe que quelque part dans notre imagination. Qu’elle est condamnée à errer dans les limbes de notre esprit sans jamais voir le jour. Qu’elle ne prendra jamais vie comme s’il n’existait d’elle qu’un hologramme, sans sombrer dans le complotisme.

Vous allez certainement devoir faire quelques efforts avant de la trouver. En même temps c’est votre âme sœur, pas un plan tinder. Ne vous attendez pas à la trouver aussi facilement que l’on ouvre la porte du frigo pour se servir à manger. Il va falloir faire preuve d’un peu plus de ressources. Peut-être qu’elle se trouve à l’autre bout du monde, qu’elle est en ce moment même en train de traverser le désert sur le dos d’un chameau. Mais peut-être aussi qu’elle est juste derrière la porte en face de chez vous, en gros c’est peut-être votre voisine, ce qui arrangerait fortement le flemmard que vous êtes.

Alors où devez-vous chercher plus exactement ? Le monde est vaste, ce ne serait pas stratégique de chercher partout. Contentez vous plutôt de suivre le cours de votre vie et vous finirez bien par tomber sur votre âme sœur. Après tout, vous êtes en quelque sorte reliés tout les deux, non ? Ce qui signifie que si vous croyez en elle, vous finirez par tomber dessus tôt ou tard. Vous serez attirés l’un par l’autre de kilomètre en kilomètre jusqu’à ce que vos chemins finissent par se croiser. C’est ce que l’on appelle la magie de l’univers.

Comment savoir si c’est bien elle ?

C’est vrai ça, comment savoir si la personne en face de nous est notre âme sœur ou juste un individu quelconque. Il me semble que le détecteur à âme sœur qui fait bip lorsqu’on croise la cible adéquate n’existe pas encore, donc vous allez surtout devoir compter sur votre instinct. Et je ne parle pas de votre instinct bestiale qui risquerait lui de vous faire sauter sur tout ce qui bouge. En vérité, c’est le seul et unique moyen de reconnaître notre âme sœur que de savoir écouter son instinct. Ce qui ne signifie pas que l’on ne peut jamais se tromper, mais un beau jour notre instinct se mettra à vibrer comme il ne l’a jamais fait, et cette fois-ci on comprendra que c’est la bonne.

La réalité peut parfois être une briseuse de rêves. D’un côté on veut croire que notre âme sœur existe, celle avec qui on est lié pour l’éternité. Mais la réalité prend un malin plaisir à démentir nos illusions. On rencontre une personne, on croit que c’est la bonne, et puis finalement on se rend compte que non même pas. Comme si les relations amoureuses n’étaient pas faites pour durer, qu’elles devaient forcément être imparfaites. N’est-ce pas malheureux de savoir qu’un jour ou l’autre notre relation finira par s’essouffler, par battre de l’aile ? Mais peut-être bien que ce n’est pas une fatalité… Après tout, le véritable amour ne peut être qu’immortel.

Et si en vérité cet idéal auquel on a fini par ne plus croire à force de déceptions existait vraiment ? Eh bien je vous affirme que c’est le cas. Continuez d’y croire malgré tout et un beau jour cet idéal tant convoité finira par pointer le bout de son nez, vous finirez par le rencontrer dans la vie réelle !

Si votre partenaire vous quitte, qu’il vous fait un truc pas réglo, alors inutile de croire plus longtemps en lui. Dites-vous que si c’était votre âme sœur, elle ne vous aurait jamais fait ça. Si c’était votre âme sœur elle vous aimerait au moins autant que vous l’aimez vous ! Si une personne qui vous plaît ne vous remarque pas, qu’elle vous méprise presque. Alors ne perdez pas votre temps avec ! Dites-vous que votre âme sœur aurait été capable de remarquer celui que vous êtes et de vous aimer comme tel. Elle aurait été capable de lire votre âme en un simple regard.

Vous vous devez de faire attention de ne pas prendre n’importe qui pour votre idéal. N’oubliez pas que vous n’avez qu’une seule âme sœur. Alors n’attribuez pas ce statut à la première personne venue ! Attendez de voir si votre crush du moment mérite une telle appellation. Ce serait disons déshonorant pour votre véritable âme sœur de l’avoir pris pour quelqu’un d’autre.

Peut-être que vous allez devoir passer par des mauvaises expériences encore et encore et vous heurter à bien des murs comme la bille d’un flipper, mais ne désespérez pas, le meilleur vous attend à quelques pas. Un jour vous tomberez sur cette tendre créature au regard sensuel qui saura prendre soin de vous. Elle fera renaître tout ce qui est mort en vous. Elle guérira vos blessures. Et c’est ainsi que vous réaliserez par vous-mêmes que votre âme sœur n’existe pas seulement dans votre esprit, que ce n’est pas une simple chimère.

Puisez de l’espoir

Ne vous sentez-vous pas tout à coup un peu moins seuls lorsque je vous dis que quelqu’un vous attend quelque part ? Qui plus est, ce quelqu’un ce n’est pas n’importe qui. Imprégnez-vous de cette idée, votre âme sœur vous attend ! Imaginez-vous que vous avez juste à vivre votre vie tranquillement, à avancer tout droit, et vous finirez par tomber sur votre âme sœur comme par magie !

Vous voyez cette image envoûtante qui vous vient à l’esprit lorsque vous pensez à votre idéal ? Cette douce nymphe issue d’un monde féerique. Si une créature semblable en tout point existe réellement sur terre, qu’elle n’attend que vous, qu’elle se trouve quelque part au loin, et qu’il vous suffit juste d’avancer tout droit pour un jour enfin la trouver. Cela ne vous donnerait-il pas donc une force infinie ?

Ce n’est pas parce que vous n’avez pas encore rencontré votre âme sœur que vous devez vous laisser abattre, au contraire, sinon vous sacrifierez par la même occasion vos chances de la rencontrer un jour. Alors lorsque vous êtes mal en point, que vous perdez espoir, remettez-vous en tête l’image de cette femme qui ferait pâlir n’importe quelle déesse et dites-vous que ce n’est pas une simple illusion. Puisez de l’espoir dans cette vision. Elle devrait vous inspirer assez pour terrasser tous les obstacles qui vous séparent d’elle.

Même si elle ignore encore tout de vous, montrez à votre âme sœur de quoi vous êtes capables en faisant tout ce qu’il faut pour la retrouver. Montrez-lui que vous n’êtes pas n’importe qui. Battez-vous pour elle autant qu’il le faudra. Elle doit comprendre d’emblée qui vous êtes. N’hésitez pas à traversez des océans, à vous perdre dans des coins obscurs, pour seul prétexte qu’elle pourrait peut-être bien s’y trouver.

Conclusion

N’oubliez pas que votre âme sœur ce n’est pas n’importe qui. Lorsque vous vous présenterez à elle, vous vous devrez d’être un minimum présentables. Vous devrez être dignes d’elle, c’est la moindre des choses. Il faut avoir l’âme d’un roi pour mériter une reine. Ne faites pas n’importe quoi de votre temps si vous voulez la séduire au moment venu. Lancez-vous dans une quête mythique rien que pour pouvoir l’atteindre ! Devenez la meilleure version de vous-même pour être sûrs que votre âme sœur puisse vous reconnaître au premier coup d’œil même si elle est borgne !

Après si vous avez un destin de solitaire et que le concept de l’âme sœur vous semble n’être qu’une vaste fumisterie, il vous reste l’option de bâtir votre propre harem. Je vous souhaite une bonne chance sincère dans cette démarche. Peut-être bien que l’une de vos conquêtes finira par vous faire changer d’avis un jour, ou pas.
__________________
Mon site pour les curieux :
http://auto-therapie.com/
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 18h55.