Art De Seduire   Retourner sur ArtDeSeduire.com - Techniques et Conseils en séduction
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 10/05/2019, 15h23
Popeen Popeen est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: novembre 2016
Messages: 53
Par défaut Plus de motivation, un vrai robot...

Salut à tous !
Ça fait... Longtemps presque deux ans ! Ce forum m'avait grandement aidé à une époque, pour des choses plus "superficielles" on va dire, donner un coup de boost à la motivation, se rassurer... Mais depuis j'ai un peu grandi (quoi que...) et je sais qu'ici on peut recevoir une bonne claque, donc je me dis pourquoi pas...
https://forum-seduction.artdeseduire...n-poulain.html

Pour un petit rappel des faits il y a deux ans.
J'habitais donc la capitale et au final je me suis mis en couple avec la fille citée dans le premier post, ça a duré tant bien que mal 6 mois environs, jusqu'au jour où elle m'a annoncé qu'elle était en fait amoureuse d'un amis en commun.
Aussi surprenant que ça en q l'air, je l'ai plutôt bien pris, la vie parisienne ne me convenait de toute façon pas du tout (je suis du sud à la base), j'en ai profité pour trouver un travail dans un bureau d'étude électronique à Marseille et j'ai déménagé l'an passé (avril 2018).

De retours dans le sud de la France j'ai bossé pour une SSII, qui globalement s'est bien moquée de moi (frais de déplacement non payés) et a rompu ma période d'essaie après deux fois 4 mois, sous prétexte que je ne me suis pas bien intégré, ce qui est globalement vrai, boulot jeux vidéo était ma devise.
Je suis donc au chômage depuis janvier 2019 et autant directement le dire, c'est une catastrophe...
Je ne sors quasiment pas de chez moi, je passe des heures et des heures à jouer en ligne ou glander devant la tv, le ménage je dois le faire une fois tout les 20j, je n'ai AUCUNE motivation.
Il m'arrive souvent de me dire "bon ok, demain tu te fous un coup de pied au cul", de me sentir bien motivé, et une fois le réveil sonne... Plus personne, je déambule comme un robot chez moi, j'ai l'impression que tout autours de moi est flou, que je ne vois plus le monde.
Si je pense à mon avenir professionnel, travailler dans un bureau d'étude, ça ne me tente absolument plus, je n'ai trouvé aucun épanouissement dans se travail, je ne me sent pas utile, je me lève pour faire plaisir à un patron qui veut vendre des montres connectées à des gens qui en ont pas besoin.
J'aimerais me sentir utile, mais mal grès mon travail d'ingénieur je n'ai qu'un bac +2, je ne sais pas quoi en faire...
Au niveau sentimental, j'ai envie d'aimer (amour amitié), mais quand je vois ma vie actuelle, je sais que je n'ai rien à apporter aux autres, et que toute façon je vais les zapper pour glander sur le canapé devant la télévision.

Aussi loin que je m'en souvienne, ça a commencé vers mes 17 ans, j'avais une petite chérie depuis 1 ans, que j'ai abandonné, en même temps que mes études et mes rêves d'être vétérinaire pour jouer à world of warcraft, depuis c'est toujours la même histoire, j'ai envie d'un truc, je m'y met quelques semaines et je retourne à mon état de larve par flemme, car c'est trop "dur". J'ai ruiné pas mal d'histoires pour ça, j'ai perdu un nombre incalculable d'amis et j'ai perdu 6 ans d'étude (en comptant les redoublement etc), pour finir dans une situation ou :
Avec du travail je m’ennuie et je regarde ma montre toute la journée
Sans travail je larve sur le canapé, sortant juste pour faire les courses
Et ça m'énerve grandement, d'avoir ruiné tant de choses, alors que je sais que je suis loin d'être stupide, mais que tout mes choix le sont. Je n'ai absolument plus aucune confiance, que ce soit relationnel (j'ai peur de tout faire capoter, de pas être à la hauteur) ou professionnel (qui voudrait d'un mec qui se fait chier au travail ?).

La situation peut plus durer, j'ai écrit tout un tas de choses sur du papier, j'ai passé des heures les yeux fermés à réfléchir mais rien y fait, je suis perdu.
Le psy pour mon chômage c'est bien trop hors de prix, la seule solution de mon medecin c'est de me mettre sous anti dépresseur (que j'ai refusé), en bref je ne sais pas pour où commencer pour me sortir de là !
Réponse avec citation

Découvrez notre produit :
  #2  
Vieux 10/05/2019, 20h06
Avatar de Oncle Barney
Oncle Barney Oncle Barney est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: novembre 2012
Localisation: Bordeaux
Messages: 16 793
Par défaut

Sans entrer dans le détail pour le moment, tu vas aller te rendre dans un CMP (lié à ton lieu de vie) et demander de l'aide.

Il te faut absolument être accompagné. Je suis passé par ce genre de période, plus le temps passe, plus ça devient difficile de se reprendre en main (seul en tout cas).
__________________
Appelez moi Barney tout court
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 10/05/2019, 20h13
Popeen Popeen est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: novembre 2016
Messages: 53
Par défaut

Très bien, je suis entrain de regarder (il yen a plusieurs dans ma ville apparemment) et vue qu'on est vendredi je vais devoir attendre lundi, mais dès lundi matin je téléphone !
Je ne suis pas familier avec ce genre d'établissement, on y fait quoi ?
Edit : j'ai trouvé réponse à mes questions, c'est pas très loin de chez moi, j'irai donc à pied lundi à l'ouverture, j'aurais pas eu le weekend entre en me mettant un ptit coup de pied plus tôt, j'ai également une doute sur la liste d'attente dans une grande ville, mais on verra..

Dernière modification par Popeen ; 10/05/2019 à 21h08
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 11/05/2019, 09h34
Avatar de Oncle Barney
Oncle Barney Oncle Barney est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: novembre 2012
Localisation: Bordeaux
Messages: 16 793
Par défaut

Ce qui est fait est fait, le principal est que tu y ailles dès lundi.
Tu prendras rdv pour un premier entretien avec une infirmière psy qui constituera ton dossier afin qu'il soit discuté lors d'une réunion entre praticiens et qu'ils te prennent en charge de la meilleure des manières.

Je le redis, c'est qu'une première étape, une sorte de tuteur pour plante afin de repousser droit. Ce n'est pas une solution miracle mais le début d'un processus, de ta remise sur pied.

J'attends de voir ce qu'il ressort de ton premier entretien et on en rediscute. Ca marche?
__________________
Appelez moi Barney tout court
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 11/05/2019, 14h12
Popeen Popeen est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: novembre 2016
Messages: 53
Par défaut

Citation:
Envoyé par Oncle Barney Voir le message
Ce qui est fait est fait, le principal est que tu y ailles dès lundi.
Tu prendras rdv pour un premier entretien avec une infirmière psy qui constituera ton dossier afin qu'il soit discuté lors d'une réunion entre praticiens et qu'ils te prennent en charge de la meilleure des manières.

Je le redis, c'est qu'une première étape, une sorte de tuteur pour plante afin de repousser droit. Ce n'est pas une solution miracle mais le début d'un processus, de ta remise sur pied.

J'attends de voir ce qu'il ressort de ton premier entretien et on en rediscute. Ca marche?
Ça marche Barney, on en rediscute lundi, de mon côté je vais essayer d'organiser un minimum mes pensées durant le week end, c'est peut être un début mais merci de m'aiguiller un peu.
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 12/05/2019, 08h39
Avatar de Anandam
Anandam Anandam est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: septembre 2012
Messages: 1 248
Par défaut

T'es passé par les SSII ? Je vois qu'en 2019, leur éthique (de mes couilles) reste inchangée !

Je ne vais pas y aller par quatre chemins car ce que tu traverses, je l'ai vécu :

Tu as compris qu'aller faire la pute tous les matins pour un "projet" qui n'apporte rien de vraiment concret à la collectivité, ce n'est pas pour toi ! Sans parler du mépris à ton égard de la part de ceux pour qui tu tapines...

Donc : N'hésite pas à revoir complètement ton avenir pro (et même avenir tout court) ! N'aie pas peur d'envoyer bouler tout ce dans quoi tu as investi jusqu'à présent. Surtout, n'aie pas peur de la réaction des proches, de les décevoir ! La vie t'envoie un signe fort pour t'inciter à évoluer (quitte à ce que ça implique un fort changement). Là, elle t'a mis une grosse claque parce que tu n'as pas tenu compte des signes qu'elle t'a envoyés précédemment.

Réfléchis bien à ta condition, prends bien le temps et sache que la direction idéale à prendre existe bel et bien. Courage !
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 13/05/2019, 15h11
Popeen Popeen est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: novembre 2016
Messages: 53
Par défaut

Citation:
Envoyé par Anandam Voir le message
T'es passé par les SSII ? Je vois qu'en 2019, leur éthique (de mes couilles) reste inchangée !

Je ne vais pas y aller par quatre chemins car ce que tu traverses, je l'ai vécu :

Tu as compris qu'aller faire la pute tous les matins pour un "projet" qui n'apporte rien de vraiment concret à la collectivité, ce n'est pas pour toi ! Sans parler du mépris à ton égard de la part de ceux pour qui tu tapines...

Donc : N'hésite pas à revoir complètement ton avenir pro (et même avenir tout court) ! N'aie pas peur d'envoyer bouler tout ce dans quoi tu as investi jusqu'à présent. Surtout, n'aie pas peur de la réaction des proches, de les décevoir ! La vie t'envoie un signe fort pour t'inciter à évoluer (quitte à ce que ça implique un fort changement). Là, elle t'a mis une grosse claque parce que tu n'as pas tenu compte des signes qu'elle t'a envoyés précédemment.

Réfléchis bien à ta condition, prends bien le temps et sache que la direction idéale à prendre existe bel et bien. Courage !
Le soucis c'est qu'en l'état tout remettre en cause alors que c'est le brouillard me semble (mais ne l'est peut être pas) impossible pour moi, si c'est pas indiscret tu as fais quoi par la suite ?

Sinon je suis donc allé au cmp ce matin, j'ai effectivement eu un entretien avec une infirmière, où j'ai raconté grosso modo ce que j'ai écris au dessus.
On a discuté de mes problèmes de sommeil (vue que je tourne toute la nuit à la recherche de je ne sais quoi).
Elle m'a un peu questionné sur mes parents et ma famille, savoir si on se parlait beaucoup, je lui ai répondu que non, mes parents anciens hôteliers n'ayant jamais était trop là je n'ai pas pour habitude de discuter avec eux hormis "oui ça va".
On a parlé de mon hygiène de vie, savoir que je mange 3 fois par jour et que je fait du sport 3 fois par semaine.
Et enfin on parlé de mon passé "addict" aux jeux vidéo et du fait que je regrettais amèrement d'avoir perdu 3 ans de ma vie.

D'après elle je ne devrais pas avoir besoin de médicament ou autre, juste de discuter pour pouvoir faire la part des choses, j'ai donc rendez-vous avec ce coup ci un psychologue d'ici 1 mois.

Dernière modification par Popeen ; 13/05/2019 à 19h33
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 14/05/2019, 02h25
auto-therapie auto-therapie est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: mai 2019
Messages: 27
Par défaut

Pour commencer, il faut impérativement que tu réalises quelque chose, le temps que tu as perdu à ne rien faire et les erreurs de parcours par lesquelles tu es passé ne sont pas aussi vaines que tu peux le croire.

Tout ceci t'a permis de prendre conscience que le temps est précieux. Plus encore, tu as l'air de te dire que durant tout ce temps que tu as perdu, tu aurais pu aller loin et réussir dans la vie.

Mais ce que tu dois tirer de cette réflexion c'est qu'en effet comme tu as fini par le comprendre tu es maître de ton temps ! Tu peux faire ce que tu veux de chacune de tes heures. Seulement avant tu n'en avais pas conscience. Donc non avant tu n'aurais pas pu mieux employer tes heures puisque tu avais besoin de perdre le temps que tu as perdu pour voir les choses comme tu les vois aujourd'hui. Mais aujourd'hui, tu le peux ! Il n'est pas trop tard !

Seulement tu te dis que modifier un peu ton emploi du temps pour faire des trucs utiles, c'est bien, mais dans le fond ce n'est pas ce qui va te permettre non plus d'avoir la vie que tu veux avoir et de sortir de ta condition actuelle. Donc à quoi bon ?

Pour retrouver la motivation il faut que tu aies un but. Si par exemple tu te dis que dès demain tu te mets à lire 2h par jour ou à pratiquer 30min d'aquagym dans te baignoire dans le but de développer ton charisme. C'est sûr que tu vas vite abandonner parce qu'il n'y a rien de vraiment concret derrière tout ça, ton avenir reste tout aussi flou. Tu ne sauras pas comment occuper le reste de ta journée, et ce sentiment de vide se nourrira de lui-même.

Maintenant imagine que tu te fixes un point à atteindre vers la vie que tu veux avoir, que tu organises un emploi du temps quotidien pour atteindre ce point. Tu auras chaque jour la sensation de progresser, d'avancer droit vers un avenir propice, et ce sera déjà une bonne source de motivation ! C'est à toi de réfléchir à ce que tu veux faire par la suite et à te débrouiller pour t'en rapprocher chaque jour un peu plus, quitte à reprendre les études ou à faire des sacrifices. Mais l'idée c'est vraiment de tout mettre en œuvre pour réussir, recommencer à zéro, renaître.

A ton emploi du temps professionnel que je te laisse le soin de bâtir dans les plus brefs délais rajoute aussi des activités de sociabilisation, remplis ton agenda d'une manière radicale avec des trucs qui te font progresser.

A chaque fois que tu as la flemme, pense à ce qui t'attend si tu vas jusqu'au bout, et au contraire à ce à quoi tu te condamnes si tu continues à traîner, toi en quinquagénaire et dans l'exact même condition qu’aujourd’hui puisque entre temps tu n'auras fait aucun pas vers l'avant. Ca ne doit pas être très agréable à imaginer, alors j'espère qu'une telle vision te dissuade de laisser passer un jour de plus à ne rien faire, c'est à toi de saisir ta chance. Commence par faire autant de recherches qu'il le faut pour te forger un programme digne de ce nom et lance toi.

Dis-toi que la flemme qu'il y a en toi ne veut pas ton bien, elle est là pour te nuire, elle cherche à te faire passer à côté de ton existence, de ton destin. Alors la prochaine fois que tu es confronté à elle, réfléchis à deux fois avant de te prosterner devant et de la laisser faire ce qu'elle veut de toi. Montre lui que tu es capable de la défier et d'en venir à bout. Piétine-là.
Réponse avec citation
  #9  
Vieux 14/05/2019, 09h46
Avatar de Oncle Barney
Oncle Barney Oncle Barney est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: novembre 2012
Localisation: Bordeaux
Messages: 16 793
Par défaut

@auto-thérapie: il faut aller te présenter avant de participer au forum, c'est la règle. Merci

Citation:
Envoyé par Popeen Voir le message
Sinon je suis donc allé au cmp ce matin, j'ai effectivement eu un entretien avec une infirmière, où j'ai raconté grosso modo ce que j'ai écris au dessus.
On a discuté de mes problèmes de sommeil (vue que je tourne toute la nuit à la recherche de je ne sais quoi).
Elle m'a un peu questionné sur mes parents et ma famille, savoir si on se parlait beaucoup, je lui ai répondu que non, mes parents anciens hôteliers n'ayant jamais était trop là je n'ai pas pour habitude de discuter avec eux hormis "oui ça va".
On a parlé de mon hygiène de vie, savoir que je mange 3 fois par jour et que je fait du sport 3 fois par semaine.
Et enfin on parlé de mon passé "addict" aux jeux vidéo et du fait que je regrettais amèrement d'avoir perdu 3 ans de ma vie.

D'après elle je ne devrais pas avoir besoin de médicament ou autre, juste de discuter pour pouvoir faire la part des choses, j'ai donc rendez-vous avec ce coup ci un psychologue d'ici 1 mois.
C'est une bonne nouvelle, elle te juge capable de te sortir de cette mauvaise passe sans médication.

Sinon, qu'est ce que tu en as pensé? Comment te sens tu après y être allé?

Citation:
Envoyé par Popeen Voir le message
Le soucis c'est qu'en l'état tout remettre en cause alors que c'est le brouillard me semble (mais ne l'est peut être pas) impossible pour moi, si c'est pas indiscret tu as fais quoi par la suite ?
Oui, c'est pas à l'ordre du jour pour le moment.
Ca sera à questionner à un moment donné, mais pour le moment, je te déconseille d'y réfléchir outre mesure, tant que tu n'es pas accompagné dans cette démarche.

En attendant le rdv dans un mois, tu vas profiter de ce moment pour installer une nouvelle dynamique dans ta vie, avec une nouvelle hygiène de vie, une nouvelle routine.
As tu déjà une idée de ce que tu pourrais faire et aussi ne plus faire?
__________________
Appelez moi Barney tout court
Réponse avec citation
  #10  
Vieux 14/05/2019, 14h45
Popeen Popeen est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: novembre 2016
Messages: 53
Par défaut

Citation:
Envoyé par Oncle Barney Voir le message
@auto-thérapie: il faut aller te présenter avant de participer au forum, c'est la règle. Merci


C'est une bonne nouvelle, elle te juge capable de te sortir de cette mauvaise passe sans médication.

Sinon, qu'est ce que tu en as pensé? Comment te sens tu après y être allé?


Oui, c'est pas à l'ordre du jour pour le moment.
Ca sera à questionner à un moment donné, mais pour le moment, je te déconseille d'y réfléchir outre mesure, tant que tu n'es pas accompagné dans cette démarche.

En attendant le rdv dans un mois, tu vas profiter de ce moment pour installer une nouvelle dynamique dans ta vie, avec une nouvelle hygiène de vie, une nouvelle routine.
As tu déjà une idée de ce que tu pourrais faire et aussi ne plus faire?
Le soulagement, c'est la seule chose qui me vient en tête, certes je sais que rien n'est gagné, mais je me sens moins seul là dedans, je me sens plus léger. Le fait d'avoir mis un pied devant l'autre est une bonne chose. Par contre ne pas réfléchir outre mesure... Il va falloir que je fasse un gros effort là dessus.

Pour l'instant comme je l'ai dit je fais déjà du sport 3 fois par semaine et je mange équilibré, la dessus donc je pense ne rien avoir à changer.
Il faut à tout pris que je m'occupe du ménage de mon appartement, le laisser à l'abandon 90% du temps et vivre dans mon bordel ne dois pas aider je suppose.
Je dois également réduire mon temps sur la console et avoir un vrai rythme de sommeil, entre les insomnies et les lendemains où je dors de 9H à 15H... Mais ça me semble assez compliqué pour le moment (je tourne sans arrêt une fois au lit).
Enfin pour les 4j ou je n'ai pas sport il faudrait que j'occupe 1H30/2h (ou plus ?) à faire une activité...
J'adore cuisiner donc peut être faire un gâteau le weekend, pour les autres jours je ne sais pas trop.
Sachant que je ne me sent pas du tout prêt à partir à l'aventure dehors et m'inscrire dans un club de lecture (ceci est un exemple), pourtant j'aimerais rencontrer de nouvelles personnes, c'est assez étrange comme dualité.
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 23h48.