Art De Seduire   Retourner sur ArtDeSeduire.com - Techniques et Conseils en séduction
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #11  
Vieux 25/03/2019, 09h14
Avatar de Light23
Light23 Light23 est déconnecté
Confirmé
 
Date d'inscription: dcembre 2018
Messages: 557
Par défaut

Citation:
Envoyé par Oncle Barney Voir le message
Et tu t'intègres comment dans ces groupes? Dans les discussions? Que partages tu avec eux? Est ce que tu leur montres le vrai Light23? Et sinon, t'as envie de les voir ces gens pour échanger ou tu te forces?

C'est pas clair. Tu dis ne pas assez bosser. Tu sous entends que tu es train de plus bosser et que tu n'as pas le temps pour ta vie extra scolaire?


Evidemment qu'on se compare, fatalement. Mais il faut en tirer des enseignements pour avancer.

Qu'est ce qui te fait dire qu'ils ont plus de facilité dans leur vie sociale? Sur quoi te bases tu pour dire ça?
Tu parles d'obstacles dans la communication, j'imagine que tu parles de ton retard de sociabilisation. Hé bien ça fait comme ce que je t'ai expliqué avec le sport: t'es débutant dans la discipline, mais ça ne veut pas dire que tu es un humain de moindre valeur. Ne confonds pas la communication avec qui tu es vraiment. Quelqu'un d'hyper communicant a rarement de belles qualités humaines. Et autant te dire que quand il rentre tout seul chez lui, c'est pas le mec (ou la fille) le plus heureux.

Ce qu'il se passe là, c'est que ta réalité se créée autour de ton complexe (car il s'agit bien de ça), accentuant tes défauts en même temps que la soi disant capacité des autres. C'est une illusion que tu dois combattre, en te rappelant tout ce que je te dis ici.

Alors aboule les exemples! Histoire que tu comprennes vraiment ce qu'il se joue dans les rapports sociaux et que tu corriges ça pour les prochaines fois

Va falloir détailler tout ça. Compte sur moi pour creuser la surface, parce que pour le moment, elle recouverte d'une bonne couche de dépréciation et de subjectivité culpabilisante.

Si tu vois du changement, tant mieux, continue comme ça.
Mais rapplique ici pour faire un topo régulier, parce que ça sera pas tout le temps tout rose.
@Oncle Barney

M'integrer dans des grandes groupes j'ai du mal (à partir de 4 personnes j'ai du mal à suivre les différentes conversations et je me perd) Mais oui je me force pas mal pour sociabiliser et je pense que les gens le sentent du coup là en ce moment je commence à être plus posé et à me dire que si les gens ont envie de venir vers moi ils viendront (je suis un mec cool,sympa au fond) Et surtout me demander si moi j'ai vraiment envie de les voir... Point intéressant

Un exemple assez frappant je pense pour illustrer les choses c'est le fait que je n'ai pas de second degré et que je n'ai pas de sens de l'humour du coup quand je suis dans un groupe et que les gens rigolent,je ne comprends pas vraiment pourquoi du coup je suis déconnecté.Je suis quelqu'un qui est trop sérieux,par exemple je n'aime pas trop faire la fête. (J'ai déjà été à une soirée chez des potes mais cela ne me plaît pas)
Ce qui me plaît c'est discuter avec des personnes sur des sujets sérieux (comme la philosophie ou d'autres trucs comme ça...) De plus comme je l'ai déjà dit dès qu'il commence avoir trop de personnes dans les interactions je commence à me sentir dépassé ce qui me pousse d'avantage vers les relations inter-personnelles.

Pour donner un autre exemple : j'ai du mal à discuter de la pluie et du beau temps avec les gens,avoir des conversations simples parfois (cela m'arrive mais très rarement)

Côté séduction

Petite histoire qui m'est arrivé récemment avec une fille que j'ai rencontré à l'université

Nous avons sympathisé et nous avons simplement commencé à sortir pour nous promener ensemble mais au fur à mesure de nos sorties on s'est rapprochés et on a instauré une certaine proximité physique (au début on se tenait par la main) puis au fil de nos rencontres elle a commencé à se mettre dans mes bras... Cette proximité physique s'est installé progressivement... Je me suis surpris moi même pour être honnête car il y a quelques semaines je me disais qu'avec des kino j'ai du mal

Cependant elle est déjà posé avec quelqu'un et du coup j'ai du mal à comprendre totalement pourquoi elle fait ça mais j'ai pas trop cherché à me poser des questions j'ai simplement vécu pleinement ces moments


EDIT 1 : Ce que j'entends par laisser venir les autres vers moi c'est pas être inactif mais cela s'inscrit plus dans un état d'esprit
D'être posé intérieurement pour acceuillr l'autre quand il voudra venir C'est la pratique d'une connexion authentique et au moment présent. Alors cela fera peut-être moins de rencontres mais plus de rencontres authentiques.

EDIT 2 : Pour le moment j'ai du mal à briser mon "armure" quand je suis en société avec les autres, je montre ma fragilité et mes faiblesses à peu de personnes car je suis hypersensible au fond,trop gentil peut-être (pas en terme de Nice Guy) naïf par moments ou candide,rêveur
Parce que ça coute cher de montrer ses faiblesses aux autres,c'est pas facile...

Dernière modification par Light23 ; 25/03/2019 à 09h33
Réponse avec citation

Découvrez notre produit :
  #12  
Vieux 25/03/2019, 09h24
Avatar de Light23
Light23 Light23 est déconnecté
Confirmé
 
Date d'inscription: dcembre 2018
Messages: 557
Par défaut

Citation:
Envoyé par ZeKeH Voir le message
Je m'excuse par avance, entre les multiples médicaments pris et une douleur anesthésié je risque de ne pas être à la hauteur de ma pensé.

Bien, je vais aller dans le sens contraire de ce que tout le monde pourrait te dire. Etant quelqu'un avec une attention approximatif ne dépassant rarement les 15 secondes si le sujet ne m'intéresse que vaguement, il peut en être de même pour d'autres.

Première question, ce dont tu discute t'intéresse-t'il réellement ? Ou bien le fais-tu pour y mettre les formes ? Car si les formes tu veux mettre, nullement besoin d'être intéressé, le simple fait de réutiliser les dernières expressions employés au cours de la phrase précédentes de ton interlocuteur, peut mené celui-ci à croire que t'intéresse réellement à ce qui est dit, pour peu que l'on insiste un peu sur le eyes-contact mais pas trop, celui-ci se dira "wouah, enfin quelqu'un qui m'écoutes", lorsqu'on te pose des questions sur toi, commence par un "parles moi d'abord de toi".

Évidemment cela n'est pas très réelle, en soit, j'oublie ce qui est dit au bout des 15 secondes suivantes, c'est très problématique, alors j'ai développé une technique qui devrais satisfaire ton âme d'écrivain.

Écrire l'histoire de ta rencontre, et les dialogues qui s'en sont suivi, si tu sent capable, n'hésites pas, cela créera des schémas cognitif qui permettrons à ton cortex cérébral, de relier différents points lui permettant d'accrocher à ce que l'émetteur dira.

Exemple : "Ouaiis, alors là en faites, elle à dit à Jack que John était sorti avec son ex Jehnny, que pour le sex, mais ce que tu sais pas, c'est que jehnny elle avait déjà touché francis pendant le cours de bio, où sa copine l'attendant devant le bahut, nan mais t'y crois à ça".
- Si j'y crois à ça ? Wow (Osef)

Toi en rentrant, tu réécrit la scène où la réinterprète à ta façons, ce qui en plus de t'en rappeler, peut te permettre d'en reparler avec Stephy.

Ecrire l'histoire de ta vie... (Putain je me perd)

Seconde question : Penses-tu que l'échange en question te permettra d'avancer dans ta route philosophique ? Si oui ; Tu sera intéressé.
Si non : Ton cerveau triera.

Enfin une dernière question : Prends tu du plaisir à aider ton prochain ? Laisser une HB à un bro' ? Aider une HB à déménager ? Ecouter leur problèmes, et surtout leur expliquer les tiens.

Merci les médocs' have good night bro'
Salut

Écrire l'histoire de ta rencontre, et les dialogues qui s'en sont suivi, si tu sent capable, n'hésites pas, cela créera des schémas cognitif qui permettrons à ton cortex cérébral, de relier différents points lui permettant d'accrocher à ce que l'émetteur dira.

c'est quelque chose que j'ai envie d'essayer, ça peut être quelque chose d'intéressant

Penses-tu que l'échange en question te permettra d'avancer dans ta route philosophique ?

Ah je pense que oui,pas mal de mes sujets de discussions sont sur une route philosophique de toute façon xD Genre des trucs profonds

Ecouter leur problèmes, et surtout leur expliquer les tiens
.

Oui je le fais
Réponse avec citation
  #13  
Vieux 26/03/2019, 08h25
Avatar de Oncle Barney
Oncle Barney Oncle Barney est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: novembre 2012
Localisation: Bordeaux
Messages: 16 739
Par défaut

Citation:
Envoyé par Light23 Voir le message
M'integrer dans des grandes groupes j'ai du mal (à partir de 4 personnes j'ai du mal à suivre les différentes conversations et je me perd) Mais oui je me force pas mal pour sociabiliser et je pense que les gens le sentent du coup là en ce moment je commence à être plus posé et à me dire que si les gens ont envie de venir vers moi ils viendront (je suis un mec cool,sympa au fond) Et surtout me demander si moi j'ai vraiment envie de les voir... Point intéressant
Tu commences à te respecter, en arrêtant de trop te forcer. C'est bien de ça dont je parlais quand je t'ai pointé la notion d'introversion. Ya vraiment quelque chose à creuser là. L'idée est de ne pas vouloir imiter les extravertis, tout en combattant sa timidité, et en respectant son rythme. Vaste programme, c'est sûr que ça ne se fait pas en 2 jours.
Citation:
Envoyé par Light23 Voir le message
Un exemple assez frappant je pense pour illustrer les choses c'est le fait que je n'ai pas de second degré et que je n'ai pas de sens de l'humour du coup quand je suis dans un groupe et que les gens rigolent,je ne comprends pas vraiment pourquoi du coup je suis déconnecté.Je suis quelqu'un qui est trop sérieux,par exemple je n'aime pas trop faire la fête. (J'ai déjà été à une soirée chez des potes mais cela ne me plaît pas)

Ce qui me plaît c'est discuter avec des personnes sur des sujets sérieux (comme la philosophie ou d'autres trucs comme ça...) De plus comme je l'ai déjà dit dès qu'il commence avoir trop de personnes dans les interactions je commence à me sentir dépassé ce qui me pousse d'avantage vers les relations inter-personnelles.

Pour donner un autre exemple : j'ai du mal à discuter de la pluie et du beau temps avec les gens,avoir des conversations simples parfois (cela m'arrive mais très rarement)
Je pense que ce qu'il se passe, c'est que tu encore du mal à accepter ton identité, sur fond de vie étudiante où la sociabilisation est si importante, et à un âge où on se cherche. Tu te compares aux autres pour savoir comment tu devrais être, tu essaies de faire comme les autres, mais ton naturel te rattrape. D'où l'oscillation perpétuelle entre le faux toi qui essaie de s'intégrer et le vrai toi qui n'a rien à voir avec tout ça.
Et j'ai envie de te dire que ça fait partie du processus de stabilisation (provisoire) de son identité, soit la prolongation de l'adolescence au début de l'âge adulte.
Seulement toi, contrairement à la plupart des gens, tu as du mal à développer ce faux toi, à faire semblant, à mettre à l'écart ton vrai toi. C'est un mal pour un bien car plus tard, tu n'auras pas à faire une crise d'identité (ou en tout cas une bien moindre que les autres) parce que l'écart entre le vrai et le faux toi ne sera plus gérable.

J'ai pas de recette miracle ici, à part te dire que toutes ces expériences font avancer le processus, et donc de continuer à faire tes expériences.
Et c'est là le point fondamental je pense: ton état d'esprit ne doit pas être guidé par l'imitation des gens autour de toi pour t'intégrer à tout prix (sinon tu renforces ton faux toi), mais par le fait d'expérimenter cette vie sociale en restant conscient de tes limites et prenant conscience de ta vraie identité. Mais pour ça, il faut sortir de sa zone de confort. A toi de voir à quel point. Et si tu veux faire l'expérience ultime pour savoir si tu n'es vraiment pas fait pour la vie sociale, alors je te suggère d'aller faire du théâtre d'impro ou de prendre des cours d'éloquence. Ce sont des expériences transformatrices qui ont changé la vie de bien des introvertis.

Pour finir, je pense que ta vie étudiante ne va pas être le meilleur moment de ta vie. Ca va être une série d'expérience plus que de plaisir.
Je suis prêt à parier par contre que ton entrée dans la vie professionnelle te conviendra bien mieux, débarrassé de ce contexte d'hyper sociabilisation (ça sera tout le contraire!!!). Ca veut pas dire que ça sera simple. Mais ça te conviendra mieux.

Citation:
Envoyé par Light23 Voir le message
Côté séduction

Petite histoire qui m'est arrivé récemment avec une fille que j'ai rencontré à l'université

Nous avons sympathisé et nous avons simplement commencé à sortir pour nous promener ensemble mais au fur à mesure de nos sorties on s'est rapprochés et on a instauré une certaine proximité physique (au début on se tenait par la main) puis au fil de nos rencontres elle a commencé à se mettre dans mes bras... Cette proximité physique s'est installé progressivement... Je me suis surpris moi même pour être honnête car il y a quelques semaines je me disais qu'avec des kino j'ai du mal

Cependant elle est déjà posé avec quelqu'un et du coup j'ai du mal à comprendre totalement pourquoi elle fait ça mais j'ai pas trop cherché à me poser des questions j'ai simplement vécu pleinement ces moments
Je parie une demi couille que ta passivité dans cette relation, le fait que tu ne tentes absolument rien avec elle et que tu te laisses faire, la rassure au moment où elle a besoin d'un doudou. Car oui, tu es sa peluche à l'heure actuelle, parce que tu ne dégages absolument rien de sexuel. Tes désirs sont encore bien enfouis au fond de ton slip. C'est ce qui caractérise par ailleurs le Nice Guy. Réfléchis y.

Citation:
Envoyé par Light23 Voir le message
EDIT 2 : Pour le moment j'ai du mal à briser mon "armure" quand je suis en société avec les autres, je montre ma fragilité et mes faiblesses à peu de personnes car je suis hypersensible au fond,trop gentil peut-être (pas en terme de Nice Guy) naïf par moments ou candide,rêveur
Parce que ça coute cher de montrer ses faiblesses aux autres,c'est pas facile...
Ca dépend à quel niveau apparaissent ces faiblesses. Donne des exemples pour voir.
__________________
Appelez moi Barney tout court
Réponse avec citation
  #14  
Vieux 27/03/2019, 08h39
Avatar de Light23
Light23 Light23 est déconnecté
Confirmé
 
Date d'inscription: dcembre 2018
Messages: 557
Par défaut

Citation:
Envoyé par Oncle Barney Voir le message
Tu commences à te respecter, en arrêtant de trop te forcer. C'est bien de ça dont je parlais quand je t'ai pointé la notion d'introversion. Ya vraiment quelque chose à creuser là. L'idée est de ne pas vouloir imiter les extravertis, tout en combattant sa timidité, et en respectant son rythme. Vaste programme, c'est sûr que ça ne se fait pas en 2 jours.

Je pense que ce qu'il se passe, c'est que tu encore du mal à accepter ton identité, sur fond de vie étudiante où la sociabilisation est si importante, et à un âge où on se cherche. Tu te compares aux autres pour savoir comment tu devrais être, tu essaies de faire comme les autres, mais ton naturel te rattrape. D'où l'oscillation perpétuelle entre le faux toi qui essaie de s'intégrer et le vrai toi qui n'a rien à voir avec tout ça.
Et j'ai envie de te dire que ça fait partie du processus de stabilisation (provisoire) de son identité, soit la prolongation de l'adolescence au début de l'âge adulte.
Seulement toi, contrairement à la plupart des gens, tu as du mal à développer ce faux toi, à faire semblant, à mettre à l'écart ton vrai toi. C'est un mal pour un bien car plus tard, tu n'auras pas à faire une crise d'identité (ou en tout cas une bien moindre que les autres) parce que l'écart entre le vrai et le faux toi ne sera plus gérable.

J'ai pas de recette miracle ici, à part te dire que toutes ces expériences font avancer le processus, et donc de continuer à faire tes expériences.
Et c'est là le point fondamental je pense: ton état d'esprit ne doit pas être guidé par l'imitation des gens autour de toi pour t'intégrer à tout prix (sinon tu renforces ton faux toi), mais par le fait d'expérimenter cette vie sociale en restant conscient de tes limites et prenant conscience de ta vraie identité. Mais pour ça, il faut sortir de sa zone de confort. A toi de voir à quel point. Et si tu veux faire l'expérience ultime pour savoir si tu n'es vraiment pas fait pour la vie sociale, alors je te suggère d'aller faire du théâtre d'impro ou de prendre des cours d'éloquence. Ce sont des expériences transformatrices qui ont changé la vie de bien des introvertis.

Pour finir, je pense que ta vie étudiante ne va pas être le meilleur moment de ta vie. Ca va être une série d'expérience plus que de plaisir.
Je suis prêt à parier par contre que ton entrée dans la vie professionnelle te conviendra bien mieux, débarrassé de ce contexte d'hyper sociabilisation (ça sera tout le contraire!!!). Ca veut pas dire que ça sera simple. Mais ça te conviendra mieux.


Je parie une demi couille que ta passivité dans cette relation, le fait que tu ne tentes absolument rien avec elle et que tu te laisses faire, la rassure au moment où elle a besoin d'un doudou. Car oui, tu es sa peluche à l'heure actuelle, parce que tu ne dégages absolument rien de sexuel. Tes désirs sont encore bien enfouis au fond de ton slip. C'est ce qui caractérise par ailleurs le Nice Guy. Réfléchis y.


Ca dépend à quel niveau apparaissent ces faiblesses. Donne des exemples pour voir.
Une analyse intéressante et je pense plutôt juste.

A l’époque au lycée j’entendais les gens dire que la vie étudiante va être géniale et que ça allait changer par rapport au lycée. Et c’est vrai que sur le plan social ça change pas mal mais c’est un environnement qui est si vaste qu’on fini par se perdre un peu.

Toutefois après deux ans de vie étudiante je peux te confirmer que pour moi c’est plus une série d’expériences. J’ai fais des rencontres intéressantes et j’ai eu des discussions intéressantes qui m’ont appris des choses.

Pas de relations profondes mais des liens faibles comme on dit en sociologie.Alors peut être que dans le millieu professionnel ça sera different.

En première année j’étais allé à la journee d’intégration on nous avait demandé de nous mettre en groupes pour ensuite passer une journée ensemble dans une course d’orientation j’ai bien aimé et c’était sympa mais par la suite le groupe ou j’étais s’est disloqué et les gens sont partis dans differents directions (certains ont déménagé) Après ce fut juste une série de rencontres fortuites

Tu n’a pas la solution miracle mais bon je m’attendais pas à une solution qui se fasse en 2 jours

Là à travers la discussion il y a eu un début de prise de conscience et c’est déjà pas mal mais après c’est un travail qui se fera sur des années au fond hors du forum (peut être avec l’aide d’un spécialiste) ton analyse sur la crise d’identité est intéressante et effectivement le « moi social » à du mal au fond peut être parce qu’il est trop en décalage avec le « véritable moi »

J’ai fais du théâtre pendant 3 ans en amateur dans un petit théâtre (quand j’étais au lycée) Une experience qui m’a permis de devenir plus à l’aise dans la prise de parole dans des présentations orales et peut être faire un peu reculer ma timidité. Je reprendrais sans doutes un jour car c’est une activité qui m’a beaucoup plu.Mais qui a peut être aussi renforcé le "Moi social" et forgé ce masque.

(Peut etre que tu as entendu parler des personnalités caméléon peut être que j'ai un penchant comme et cela affaiblit le "véritable moi" mais là est une hypothèse et j'aimerais pas partir dans une mauvaise direction et m'inventer des problèmes)

La séduction pour l’instant n’est pas ma priorité (même si je reconnais que la question de l’amour me préoccupe en entandant les gens de mon âge parler des relations amoureuses..) j’ai raconté cette histoire avec la fille mais je me prends vraiment pas la tête avec ça,donc il y a de la passivité mais bon
Si j’avais l’état d’esprit dans la seduction j’aurais été plus actif mais là depuis quelques semaines c’est un changement de cap

Dernière modification par Light23 ; 27/03/2019 à 08h44
Réponse avec citation
  #15  
Vieux 27/03/2019, 14h11
Avatar de Oncle Barney
Oncle Barney Oncle Barney est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: novembre 2012
Localisation: Bordeaux
Messages: 16 739
Par défaut

Citation:
Envoyé par Light23 Voir le message
A l’époque au lycée j’entendais les gens dire que la vie étudiante va être géniale et que ça allait changer par rapport au lycée. Et c’est vrai que sur le plan social ça change pas mal mais c’est un environnement qui est si vaste qu’on fini par se perdre un peu.

Toutefois après deux ans de vie étudiante je peux te confirmer que pour moi c’est plus une série d’expériences. J’ai fais des rencontres intéressantes et j’ai eu des discussions intéressantes qui m’ont appris des choses.

Pas de relations profondes mais des liens faibles comme on dit en sociologie.Alors peut être que dans le millieu professionnel ça sera different.
Je trouve étonnant que tu n'aies pas rencontré des gens qui te ressemblent, qui ont les mêmes passions, le même tempérament.

Il me semble évident que tu as peu de chances de les trouver dans les soirées étudiantes. Donc qu'est ce que tu fais en dehors de ça et de tes cours?
Citation:
Envoyé par Light23 Voir le message
En première année j’étais allé à la journee d’intégration on nous avait demandé de nous mettre en groupes pour ensuite passer une journée ensemble dans une course d’orientation j’ai bien aimé et c’était sympa mais par la suite le groupe ou j’étais s’est disloqué et les gens sont partis dans differents directions (certains ont déménagé) Après ce fut juste une série de rencontres fortuites
Parce que l'expérience d'une après midi ne suffit pas à créer des liens. Ces liens doivent être renforcés avec d'autres expériences avec les mêmes personnes. Et forcément, il sera plus facile de faire ça avec des gens qui sont proches logistiquement parlant, et disponibles (niveau temps ET envie)
Citation:
Envoyé par Light23 Voir le message
Là à travers la discussion il y a eu un début de prise de conscience et c’est déjà pas mal mais après c’est un travail qui se fera sur des années au fond hors du forum (peut être avec l’aide d’un spécialiste) ton analyse sur la crise d’identité est intéressante et effectivement le « moi social » à du mal au fond peut être parce qu’il est trop en décalage avec le « véritable moi »
Je voudrais te faire revenir sur cette histoire d'environnement.
Pour moi, c'est juste que tu n'as pas trouvé (ou pas cherché) dans quel environnement tu étais à l'aise, et où tu sentais bien. C'est pourquoi je t'ai dit que j'ai l'impression que tu te forces à t'intégrer à des environnements qui sont trop éloignés de ton caractère. Tu comprends?
Citation:
Envoyé par Light23 Voir le message
J’ai fais du théâtre pendant 3 ans en amateur dans un petit théâtre (quand j’étais au lycée) Une experience qui m’a permis de devenir plus à l’aise dans la prise de parole dans des présentations orales et peut être faire un peu reculer ma timidité. Je reprendrais sans doutes un jour car c’est une activité qui m’a beaucoup plu.Mais qui a peut être aussi renforcé le "Moi social" et forgé ce masque.
Faux.

C'est toujours TOI quand tu prends la parole en public, augmenté de tes capacités orales.
Ce qui va te définir, c'est le POURQUOI tu fais ça, c'est ton INTENTION, tes MOTIVATIONS.

Si tu es guidé par la peur, si tu agis pour plaire, pour prouver quelque chose à quelqu'un, etc., tu laisses agir ton faux toi.
Si tu es guidé par tes envies, tes désirs, si tu cherches à atteindre tes objectifs, tu es pleinement TOI.
Citation:
Envoyé par Light23 Voir le message
(Peut etre que tu as entendu parler des personnalités caméléon peut être que j'ai un penchant comme et cela affaiblit le "véritable moi" mais là est une hypothèse et j'aimerais pas partir dans une mauvaise direction et m'inventer des problèmes)
J'en suis un, donc autant te dire que je connais bien

Ce qui me fait revenir une nouvelle fois sur ton choix de tes interactions sociales hors vie scolaire, à l'expression de tes désirs, à ce que tu veux accomplir. Parce que la personnalité caméléon va errer de groupes sociaux en groupes sociaux sans vraiment de but. Il s'adapte à chaque contexte (mieux que la moyenne) mais n'a pas de vrai objectif ni de vraies envies. Il es passif à ce qui lui arrive.
Est ce que ça te parle?
Citation:
Envoyé par Light23 Voir le message
La séduction pour l’instant n’est pas ma priorité (même si je reconnais que la question de l’amour me préoccupe en entandant les gens de mon âge parler des relations amoureuses..) j’ai raconté cette histoire avec la fille mais je me prends vraiment pas la tête avec ça,donc il y a de la passivité mais bon
Si j’avais l’état d’esprit dans la seduction j’aurais été plus actif mais là depuis quelques semaines c’est un changement de cap
Dans ce cas, "utilise" cette fille pour discuter à fond des relations hommes femmes, pour essayer de la comprendre, pour parler séduction. De toute façon, tu n'as aucune chance avec elle, et tu en rencontreras des dizaines par la suite. Donc autant en profiter
__________________
Appelez moi Barney tout court
Réponse avec citation
  #16  
Vieux 28/03/2019, 09h10
Avatar de Light23
Light23 Light23 est déconnecté
Confirmé
 
Date d'inscription: dcembre 2018
Messages: 557
Par défaut

Citation:
Envoyé par Oncle Barney Voir le message
Je trouve étonnant que tu n'aies pas rencontré des gens qui te ressemblent, qui ont les mêmes passions, le même tempérament.

Il me semble évident que tu as peu de chances de les trouver dans les soirées étudiantes. Donc qu'est ce que tu fais en dehors de ça et de tes cours?

Parce que l'expérience d'une après midi ne suffit pas à créer des liens. Ces liens doivent être renforcés avec d'autres expériences avec les mêmes personnes. Et forcément, il sera plus facile de faire ça avec des gens qui sont proches logistiquement parlant, et disponibles (niveau temps ET envie)

Je voudrais te faire revenir sur cette histoire d'environnement.
Pour moi, c'est juste que tu n'as pas trouvé (ou pas cherché) dans quel environnement tu étais à l'aise, et où tu sentais bien. C'est pourquoi je t'ai dit que j'ai l'impression que tu te forces à t'intégrer à des environnements qui sont trop éloignés de ton caractère. Tu comprends?

Faux.

C'est toujours TOI quand tu prends la parole en public, augmenté de tes capacités orales.
Ce qui va te définir, c'est le POURQUOI tu fais ça, c'est ton INTENTION, tes MOTIVATIONS.

Si tu es guidé par la peur, si tu agis pour plaire, pour prouver quelque chose à quelqu'un, etc., tu laisses agir ton faux toi.
Si tu es guidé par tes envies, tes désirs, si tu cherches à atteindre tes objectifs, tu es pleinement TOI.

J'en suis un, donc autant te dire que je connais bien

Ce qui me fait revenir une nouvelle fois sur ton choix de tes interactions sociales hors vie scolaire, à l'expression de tes désirs, à ce que tu veux accomplir. Parce que la personnalité caméléon va errer de groupes sociaux en groupes sociaux sans vraiment de but. Il s'adapte à chaque contexte (mieux que la moyenne) mais n'a pas de vrai objectif ni de vraies envies. Il es passif à ce qui lui arrive.
Est ce que ça te parle?

Dans ce cas, "utilise" cette fille pour discuter à fond des relations hommes femmes, pour essayer de la comprendre, pour parler séduction. De toute façon, tu n'as aucune chance avec elle, et tu en rencontreras des dizaines par la suite. Donc autant en profiter
Comme je suis quelqu’un d’introverti j’aime des environnements qui sont calmes et où il n’y a pas trop de monde.En dehors de mes cours,mes deux activites préférés sont l’ecriture et la promenade.
Même si j’aime aussi me promener avec quelqu’un.J’ai déjà reussi à renconter des gens avec les mêmes centres d’intérêt mais avec le même tempérament beaucoup moins.Je peux être aussi extraverti dans certaines situations mais ça va être extrement limité et mon énergie va s’épuiser rapidement s’il y a trop d’interactions d’un coup.

Je pense que je complexe trop sur le fait qu’il faut sociabiliser alors que clairement mon tempérament est different. Je suis plus à l’aise dans des conversations avec 1 voir 2 personnes
Si c’est plus je commence à perdre le fil et à m’effacer.
J’ai déjà fait l’expérience d’être dans un groupe de 4 personnes,j’arrivais à suivre plus ou moins mais à chaque fois je m’adressais à une seule personne concrète dans le groupe séparément.

L’introversion est mon tempérament et quand je cherche à être trop extraverti cela se ressent
Je complexe comme pas mal d’introvertis je pense en pensant que l’introversion est un défaut
Comme tu as dit il faut aussi connaître ses limites. Alors parfois il m’arrive d’aller vers les autres
Mais je commence à être stressé

Un exemple : Dernièrement à l’universite j’ai remarqué une fille qui me plaisait,j’ai décidé de venir vers elle pour lui parler et simplement faire connaissance mais la première chose qu’elle ait notée c’est mon stress elle m’a d’ailleurs dit de ne pas stressér. Pourtant ce stress était inconscient car c’est l’autre qui l’a perçu pas moi.

Donc je pense aller vers les autres certes mais aussi connaître ses limites et ses forces
Pour la description que tu as fait oui je m'y reconnais un peu

Dernière modification par Light23 ; 28/03/2019 à 09h13
Réponse avec citation
  #17  
Vieux 28/03/2019, 19h06
Avatar de Oncle Barney
Oncle Barney Oncle Barney est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: novembre 2012
Localisation: Bordeaux
Messages: 16 739
Par défaut

Citation:
Envoyé par Light23 Voir le message
Comme je suis quelqu’un d’introverti j’aime des environnements qui sont calmes et où il n’y a pas trop de monde.En dehors de mes cours,mes deux activites préférés sont l’ecriture et la promenade.
Les gens qui sont dans ce tempérament là avec ces centres d'intérêt là, on appelle ça des artistes. Tu en es un à ta façon, et tu vas créer des liens plus facilement avec des gens de cette communauté.
Donc je m'interroge sur l'exploration de tes passions. Il y a pleins de sorties et activités à faire dans cette idée là, et donc pleins de gens comme toi à rencontrer.
Qu'est ce qui fait que ça ne soit pas le cas aujourd'hui? Ca m'interpelle.
Citation:
Envoyé par Light23 Voir le message
Même si j’aime aussi me promener avec quelqu’un.J’ai déjà reussi à renconter des gens avec les mêmes centres d’intérêt mais avec le même tempérament beaucoup moins.
C'est à dire? Des gros extravertis qui aiment la promenade et l'écriture?
Citation:
Envoyé par Light23 Voir le message
Je peux être aussi extraverti dans certaines situations mais ça va être extrement limité et mon énergie va s’épuiser rapidement s’il y a trop d’interactions d’un coup.
Cette phrase montre que tu n'as pas bien saisi ce qu'était l'extraversion/introversion

Là tu prouves que tu es un introverti, qui se vide de son énergie dans les situations sociales, et qui va se ressourcer dans la solitude, l'extraverti étant l'inverse.
Citation:
Envoyé par Light23 Voir le message
Je pense que je complexe trop sur le fait qu’il faut sociabiliser alors que clairement mon tempérament est different. Je suis plus à l’aise dans des conversations avec 1 voir 2 personnes
Si c’est plus je commence à perdre le fil et à m’effacer.
Typique d'un introverti en effet.
Citation:
Envoyé par Light23 Voir le message
J’ai déjà fait l’expérience d’être dans un groupe de 4 personnes,j’arrivais à suivre plus ou moins mais à chaque fois je m’adressais à une seule personne concrète dans le groupe séparément.
C'est une très bonne solution en effet. Ne reste pas dans des conditions qui ne te vont pas si tu as le choix.
Citation:
Envoyé par Light23 Voir le message
L’introversion est mon tempérament et quand je cherche à être trop extraverti cela se ressent
Tu dois faire plus attention à ton énergie, c'est tout ce qu'il faut retenir.
Identifie les conditions où ton énergie est le plus vite drainée afin de limiter la durée d'exposition (voire en les évitant si ça n'est pas important), et prends des moments de pause sociale où tu vas faire un tour seul pour te ressourcer.
Citation:
Envoyé par Light23 Voir le message
Je complexe comme pas mal d’introvertis je pense en pensant que l’introversion est un défaut
Comme tu as dit il faut aussi connaître ses limites. Alors parfois il m’arrive d’aller vers les autres
Mais je commence à être stressé
Tu dois te procurer le livre de Susan Cain. Tu as sa conférence TED pour commencer.
Citation:
Envoyé par Light23 Voir le message
Un exemple : Dernièrement à l’universite j’ai remarqué une fille qui me plaisait,j’ai décidé de venir vers elle pour lui parler et simplement faire connaissance mais la première chose qu’elle ait notée c’est mon stress elle m’a d’ailleurs dit de ne pas stressér. Pourtant ce stress était inconscient car c’est l’autre qui l’a perçu pas moi.
Ben oui tu étais stressé, c'est toi qui a fait le job d'aborder une inconnue!
Tu ne dois pas en avoir honte. Ce que tu as fait demande beaucoup de courage, et peu de mecs en son capable au final.

Le problème ici n'est pas le stress généré par une situation stressante pour tout être humain, mais le regard que tu portes sur toi même. Parce que si tu acceptais ce qui arrive, si tu voyais les choses d'une autre manière (comme je te l'ai montré), tu en ferais une force et tu serais alors capable de répondre à la fille "qu'en effet, c'est pas évident d'aborder une ravissante inconnue dans ces conditions, mais qu'à chaque fois que tu y parviens, tu te sens fier de toi", et tu enchaines sur autre chose. Tu peux aussi la jouer en mode humour en lui répondant que "de nos jours, on n'est pas à l'abri qu'une femme sorte une bombe de poivre ou un poing américain en réaction à un mec qui lui dit bonjour "

Et tu sais quoi? Le fait d'arriver aussi stressé devant la fille te garantit presque la même réaction à chaque fois, ce qui fait que tu peux préparer à l'avance quoi répondre et rôder ton speech à force de pratiquer!
__________________
Appelez moi Barney tout court
Réponse avec citation
  #18  
Vieux 29/03/2019, 09h04
Avatar de Light23
Light23 Light23 est déconnecté
Confirmé
 
Date d'inscription: dcembre 2018
Messages: 557
Par défaut

Citation:
Envoyé par Oncle Barney Voir le message
Les gens qui sont dans ce tempérament là avec ces centres d'intérêt là, on appelle ça des artistes. Tu en es un à ta façon, et tu vas créer des liens plus facilement avec des gens de cette communauté.
Donc je m'interroge sur l'exploration de tes passions. Il y a pleins de sorties et activités à faire dans cette idée là, et donc pleins de gens comme toi à rencontrer.
Qu'est ce qui fait que ça ne soit pas le cas aujourd'hui? Ca m'interpelle.

C'est à dire? Des gros extravertis qui aiment la promenade et l'écriture?

Cette phrase montre que tu n'as pas bien saisi ce qu'était l'extraversion/introversion

Là tu prouves que tu es un introverti, qui se vide de son énergie dans les situations sociales, et qui va se ressourcer dans la solitude, l'extraverti étant l'inverse.

Typique d'un introverti en effet.

C'est une très bonne solution en effet. Ne reste pas dans des conditions qui ne te vont pas si tu as le choix.

Tu dois faire plus attention à ton énergie, c'est tout ce qu'il faut retenir.
Identifie les conditions où ton énergie est le plus vite drainée afin de limiter la durée d'exposition (voire en les évitant si ça n'est pas important), et prends des moments de pause sociale où tu vas faire un tour seul pour te ressourcer.

Tu dois te procurer le livre de Susan Cain. Tu as sa conférence TED pour commencer.

Ben oui tu étais stressé, c'est toi qui a fait le job d'aborder une inconnue!
Tu ne dois pas en avoir honte. Ce que tu as fait demande beaucoup de courage, et peu de mecs en son capable au final.

Le problème ici n'est pas le stress généré par une situation stressante pour tout être humain, mais le regard que tu portes sur toi même. Parce que si tu acceptais ce qui arrive, si tu voyais les choses d'une autre manière (comme je te l'ai montré), tu en ferais une force et tu serais alors capable de répondre à la fille "qu'en effet, c'est pas évident d'aborder une ravissante inconnue dans ces conditions, mais qu'à chaque fois que tu y parviens, tu te sens fier de toi", et tu enchaines sur autre chose. Tu peux aussi la jouer en mode humour en lui répondant que "de nos jours, on n'est pas à l'abri qu'une femme sorte une bombe de poivre ou un poing américain en réaction à un mec qui lui dit bonjour "

Et tu sais quoi? Le fait d'arriver aussi stressé devant la fille te garantit presque la même réaction à chaque fois, ce qui fait que tu peux préparer à l'avance quoi répondre et rôder ton speech à force de pratiquer!
Je vais creuser là dedans cela peut être une bonne idée,après j'ai déjà rencontré des gens avec les mêmes centres d'intérêts que moi (les artistes) mais il n'y a pas toujours eu la consolidation des relations.Disons que j'ai l'impression que les points communs sont important après il y a aussi la personnalité de la personne et la mienne qui rentrent en jeu.Mais en tout cas c'est une des pistes à explorer.

Non en général c'était des filles qui me plaisaient ou avec qui je m'entendait bien

Je fais déjà ces moments de pause sociale plutôt inconsciement,d'ailleurs je le fais assez souvent ces derniers temps (peut-être parce que je commence à cerner d'avantage mes besoins et mon véritable tempérament)

En fait je me dis que si j'arrive à enlver ce complexe d'introversion (enfin je pourrais pas supprimer mon introversion juste mieux l'accepter) Je m'enleverais un poids important.
Avant de faire cette remise en question,je pensais que je n'étais pas normal car j'étais peu sociable (à 2O ans ou la plupart les gens de mon âge vont en boîte ou font des soirées) mais en fait c'est juste que mon énergie fonctionne différement.

Merci ! Oui j'ai déjà vu sa conférence il y a deux ans (c'est d'ailleurs là que j'ai découvert le terme d'introversion) Pour le livre oui il faut que je me le procure et puis d'une façon général il faut que je me penche sur l'introversion dans mon travail sur soi.

Oui après la situation était différente car elle n'était pas vraiment une inconnue.
J'ai déjà dû m'adresser à elle quand j'avais besoin de trouver un livre car elle travaille à la BU mais je connaissais pas son prénom ce que j'ai voulu savoir en lui demandant,tout simplement.
En fait là j'essaie de moins forcer les choses mais si il y a une fille qui me plaît vraiment et que j'ai vraiment envie de connaître (au moins son nom) j'y vais. Je fais ça de temps en temps quand je ressens l'envie. Si j'en ressens pas l'envie,je le fais pas.

Juste je reviens sur l'histoire de la fille avec laquelle j'ai reussi à instaurer une certaine connexion physique,on s'était revu hier et on en a un peu discuté de la suite de notre relation.Une certaine connexion physique s'est installée.
Je lui ai clairement demandé si elle envisageait quelque chose avec moi (construire quelque chose,avoir un projet) Elle m'a dit qu'en soit elle avait envie mais elle n'était pas encore sûre.

En soit cette histoire est particulière car de toutes mes relations avec les filles que j'ai pu avoir,c'est une des rares ou la connexion physique réussi à s'établir aussi naturellement.

Après de ton point de vue,tu m'a dit que tu pensais que j'étais passif : dans cette situation comment moins l'être ? Quelle démarche adopter ? Comment faire avancer les choses ?
Réponse avec citation
  #19  
Vieux 29/03/2019, 09h26
Avatar de Oncle Barney
Oncle Barney Oncle Barney est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: novembre 2012
Localisation: Bordeaux
Messages: 16 739
Par défaut

Normalement, la proximité physique que vous avez est celle d'une relation intime. Le fait de ne pas vous être embrassés porte à grande confusion. Fallait pas t'attendre à ce qu'elle te dise qu'elle sait ce qu'elle veut... vu que tu ne le sais pas toi même, et/ou que tu n'agis pas en congruence.

Le fait de lui avoir posé la question, c'est à ne JAMAIS faire. Tu verbalises pour te rassurer, et parce que tu es incapable de poser des actes pour faire avancer la relation. C'est très problématique comme comportement. Je le dis et le répète, ta passivité alimente le flou et la fille ne se positionne pas. Alors c'était sympa cet entre deux quand tu avais 14 ans, mais là t'es un adulte! Va falloir te prendre en main et mettre de l'ordre dans ta tête et donc te positionner. Soit tu as envie d'elle et tu l'embrasses, soit la situation ne te convient pas, ça te bloque, et tu ne la laisses plus t'approcher autant. Mais finis l'entre deux! Grandis!
__________________
Appelez moi Barney tout court
Réponse avec citation
  #20  
Vieux 30/03/2019, 10h01
Avatar de Light23
Light23 Light23 est déconnecté
Confirmé
 
Date d'inscription: dcembre 2018
Messages: 557
Par défaut

Citation:
Envoyé par Oncle Barney Voir le message
Normalement, la proximité physique que vous avez est celle d'une relation intime. Le fait de ne pas vous être embrassés porte à grande confusion. Fallait pas t'attendre à ce qu'elle te dise qu'elle sait ce qu'elle veut... vu que tu ne le sais pas toi même, et/ou que tu n'agis pas en congruence.

Le fait de lui avoir posé la question, c'est à ne JAMAIS faire. Tu verbalises pour te rassurer, et parce que tu es incapable de poser des actes pour faire avancer la relation. C'est très problématique comme comportement. Je le dis et le répète, ta passivité alimente le flou et la fille ne se positionne pas. Alors c'était sympa cet entre deux quand tu avais 14 ans, mais là t'es un adulte! Va falloir te prendre en main et mettre de l'ordre dans ta tête et donc te positionner. Soit tu as envie d'elle et tu l'embrasses, soit la situation ne te convient pas, ça te bloque, et tu ne la laisses plus t'approcher autant. Mais finis l'entre deux! Grandis!
J'ai déjà essayé de l'embrasser mais elle n'a pas voulue.Après comme je n'ai jamais connu jusqu'ici aucune relation je pense qu'il est normal que je soit dans un premier temps dans cet entre deux.Après je suis d'accord qu'il faut sortir de cet entre deux
Elle est avec quelqu’un d'autre et dans cette histoire j'ai pas beaucoup d'attentes
Cela empêche l'idéalisation (que j'ai pu avoir dans d'autres histoires) Mais après j'ai quand même l'espoir d'aboutir à une véritable relation de couple car c'est ce que je veux.

Après pourquoi,laisse t-elle s'installer cette proximité physique ?
Pourquoi en étant dans mes bras elle me dit qu'elle est bien avec moi ?
Peut-être qu’au fond c'est encore trop tôt pour s'embrasser ?

Elle a peur de perdre celui avec lequel elle est en ce moment
Moi ça m'invite du coup à une certaine prise de distance
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 12h50.