Art De Seduire   Retourner sur ArtDeSeduire.com - Techniques et Conseils en séduction
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 30/12/2018, 18h09
Lejuste Lejuste est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: fvrier 2018
Messages: 67
Thumbs up Comment devenir chef en entreprise

Bonjour,

Voila une question que je me pose quand on est employé comment faire pour devenir chef.

Au début je croyais aux diplômes, au développement des compétences et à la méritocratie(le poste va au plus méritant) mais avec quelques années d'expériences de travail que j'ai maintenant je me rend compte que cela ne suffit pas.

C'est vrai que quelque part il faut du temps pour assimiler tout ce qui se passe en entreprise et apprendre le métier mais est-ce suffisant?

Est ce qu'il ne faut pas devenir un stratège pour passer devant les autres sans qu'ils s'en rendent compte?
Pire encore est-ce qu'il ne faut pas essayer de faire dégager ceux qui gênent pour arriver à satisfaire ses ambitions et ainsi passer du coté obscur de la force...?
Puis diviser son équipe pour mieux régner une fois qu'on est chef et ainsi s'assurer la pérennité de son poste?

Sachant que dans la vie tout finit par nous retomber dessus (le bien comme le mal) qu'elle est la meilleure voie à suivre?

Que pensez-vous de tout cela?
Réponse avec citation

Découvrez notre produit :
  #2  
Vieux 01/01/2019, 14h05
Avatar de chruterchraft
chruterchraft chruterchraft est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: dcembre 2014
Messages: 801
Par défaut

Hello, je trouve le sujet intéressant & en tant que chef d'entreprise, je pense pouvoir aider un peu ^^

A titre personnel, je ne me voyais pas grimper une hiérarchie pré-existante étant donné mon dégoût pour toute forme de commandement à la base

Alors j'ai monté ma boîte, d'abord tout seul, ce qui m'a permis d'acquérir certaines compétences en gestion. Comptabilité, administratif, impôts, etc. Des problèmes d'adultes quoi.
Ce truc m'a passionné au point que j'ai arrêté de jouer aux jeux de gestion, que je trouvais tout à coup sans saveur

Après ça vient naturellement, plus tu gères de trucs, plus tu prends d'assurance & tu te dis que les gus en dessous ça les intéresse pas & donc que c'est normal, voire "naturel" que ce soit toi qui prenne les décisions.
Ces mecs se plaignent souvent d'être pris pour des cons, mis à l'écart des conversations des "grands" (quand on parle d'oseille, quoi), mais tu leur parles 5 minutes de ton job & ils ont mal à la tête...

Mais bon, ça ne s'improvise pas, il ne suffit pas de dire "Je veux être le chef", de mon point de vue il faut d'abord faire la démonstration de ses compétences. Ya rien de pire qu'un "petit chef" à qui on a confié un semblant de responsabilités & qui se prend pour Pol Pot juste parce qu'il a fait la même école que son n+1 ou qu'il est le neveu du patron.

Lance-toi à ton compte, sur un vrai projet, avec de vrais risques (financiers), de vrais enjeux (Sim City ça compte pas ) & là tu vas apprendre. Et tu sauras si tu aimes ça ou pas ^^

EDIT : Car oui, les places sont bien squattées de nos jours & si tu attends le nez en l'air qu'on te confie un projet, tu risques d'attendre un long moment...
__________________
Keep It Simple, Stupid !
La séduction online facile

Dernière modification par chruterchraft ; 01/01/2019 à 14h08
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 02/01/2019, 17h04
Play15 Play15 est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: avril 2015
Localisation: Auvergne
Messages: 2 889
Par défaut

Pareil, je suis chef d'entreprise..

Si tu es employé, comme tu le dis, comprendre les critères qui feraient qu'on t'accorderait la place de chef, et que ceux qui ont le pouvoir de t'accorder cette place, le remarquent.

Par exemple:

- Tu fais gagner de la thune à ton entreprise, et tu en ferais gagner encore davantage si tu étais chef...
- Tu es digne de confiance
- Tu prends des initiatives
etc..

Pour ce qui est d'évincer les rivaux ou jouer les stratèges, à mon sens, tous les coups sont permis, ça dépend simplement de ta morale. Entre laisser un rival dans la merde pour que la hiérarchie se rende compte de ses bourdes, ou lui faire péter un boulard en saccageant son moral, en faisant courir des rumeurs sur lui etc.. Il y a un fossé.

Par contre une fois chef, diviser pour mieux régner... C'est à double tranchant, le degré de confiance et d'investissement de tes employés sera moindre... Ils auront tendance à travailler un peu à l'arrache, se sentiront moins impliqués, hésiteront pas à cacher des choses etc.. Si tu fais ça, faut une carotte (les primes), les gens se saignent pour le fric, ils hésitent pas une seule seconde à aller jusqu'au burnout pour ça. Parce que si tu manages en prônant l'individualisme, ils vont être supers efficaces, mais quand ils verront qu'au bout ils n'ont rien d'autre qu'un: c'est ben. Bah ils en auront plus rien à branler et ça va être la décadence, sauf pour les suces boules.
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 02/01/2019, 22h13
Avatar de AlexandreDeMacedoine
AlexandreDeMacedoine AlexandreDeMacedoine est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: aot 2014
Messages: 1 653
Par défaut

Il y a plusieurs choses dans ton message et il est important de savoir quel est ton objectif réel.
Je te dis cela car j'ai vécu - et sans doute beaucoup d'autres - ce que tu décris. J'ai travaillé intensément la première année, pas mal la seconde et changé de stratégie la dernière, tout ça pour obtenir une forme (indéterminée) de récompense.
La première année j'ai eu 20-25% d'augmentation, les suivantes rien mais j'ai quand même obtenu de travailler sur des projets importants et renforcé certaines choses.

Cependant, je me pose toujours la question : tu veux quoi ? J'ai pas mal pensé comme toi "être le chef" mais d'un autre côté ça peut être aussi le "mieux payé", etc. Or par exemple le mieux payé n'est pas forcément le poste de "chef" que tu vises. Ni même le plus enrichissant à long terme. Le problème est que dans une vision traditionnelle progresser=devenir manager (ce qui n'est pas forcément vrai).

Ensuite, concernant la méritocratie j'ai aussi tiré les mêmes conclusions. EN fait il faut comprendre que "chef" n'est pas ton travail++ mais un autre travail. Il ne s'agit donc pas de montrer que tu es le meilleur dans ce que tu fais mais que tu as atteint la maturité et l'image (très important aussi) nécessaires pour encadrer, tenir les réunions, négocier, résister aux jeux de pouvoirs.
Bref, paradoxalement le meilleur chef n'est pas le meilleur dans ce le domaine qu'il encadre. Car en sus si on place un excellent opérationnel en boss, on perd en force de travail.

Donc attendre une récompense est contre-productif.
Je dirais même par expérience que ça se passe mieux paradoxalement quand je n'attends rien.

Ensuite je ne te cache pas que des blaireaux vont te passer devant, ça arrivera un jour. La gestion RH en France (et pas que probablement...) est beaucoup dans les apparences et les faux semblants, on ne te dira jamais vraiment ce qui manque vraiment ou de façon très subtile. Donc oui il y a forcément des manœuvres.

Quant à ;

Citation:
Sachant que dans la vie tout finit par nous retomber dessus (le bien comme le mal) qu'elle est la meilleure voie à suivre?
Ça c'est une croyance karmique qui est un biais d'interprétation de la réalité à mon avis. Tu voles une ou deux sucettes dans des magasins, tu peux t'en sortir avec rien.
Sauf que dans la réalité plus tu réussis à passer des obstacles, plus tu vas prendre de risques.
Par exemple tu as réussi à voler une sucette, tu passes au jeu vidéo avec antivol ; tu as réussi à passer au bonhomme rouge sur le passage piéton donc la prochaine fois tu passes encore plus tard ; etc. C'est le cercle vertueux (ou malheureux en l'occurrence) de la confiance en soi.

Mais je suis convaincu néanmoins qu'on peut agir de façon régulière et progresser. Il n'y a pas qu'une seule entreprise au pire, si la situation est bouchée pour X raisons tu n'y peux rien.

Dernière modification par AlexandreDeMacedoine ; 02/01/2019 à 22h17
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 04/01/2019, 12h04
Lejuste Lejuste est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: fvrier 2018
Messages: 67
Par défaut

Bonjour à tous,

Tout d'abord merci pour vos réponses avisées et très intéressantes. Je trouve cela vraiment enrichissant de pouvoir traiter d'un tel sujet (ou d'autres sujets en rapport avec le travail) avec des chefs d'entreprise car je n'ai pas vraiment l'occasion de parler avec des chefs d'entreprise à pars avec ceux avec qui je travaille et encore cela se limite au boulot que je fais et au sport.

Pour chruterchraft, en fait je suis plus intéressé par le fait d'évoluer au sein d'une entreprise ou d'un grand groupe plutôt que de créer ma propre entreprise. C'est parce que j'ai peur (comme beaucoup de gens je pense) que ça ne marche pas et que je perde beaucoup d'argent. Puis je suis dans un domaine (l'agroalimentaire) ou c'est très dur de faire des marges, il faut faire beaucoup de quantité et il y a toujours le risque que des personnes tombent malade et que j'aille en prison. Enfin je suis peut-être un peu pessimiste mais j'essaye de rester pragmatique.

Dans la boite dans laquelle je suis actuellement, ils m'ont dit à l'entretien d'embauche que c'était un poste évolutif vers chef d'équipe. Après ça fait un an et demi que j'y suis et c'est peut-être pas encore suffisant. Je fais mon travail du mieux que je peux. Personne n'est au courant de mon ambition sauf mes responsables et je pense que c'est mieux ainsi (instinctivement), je me vois mal aller leur dire "je veux être chef dans les deux mois qui viennent" ou quelque chose du genre. Je me dis que ça doit venir d'eux mais j'ai peut-être tord...
J'ai un proche qui m'a dit qu'il lui a fallu d'être cinq ans dans une boite pour pouvoir évoluer et qu'on lui propose un meilleur poste et qu'il avait jamais rien demandé.

Concernant le fait de diviser pour mieux régner, je l'ai vécu en tant qu'employé et c'est vraiment pas terrible... Je ne pense pas être amené à le faire car l'ayant vécu c'est assez affreux. Le management par la terreur est dans son ensemble assez affreux.
Mais bon des fois je me dis que je pourrais devenir un gros connard et obtenir des choses plus rapidement niveau ambition d'un poste de travail.

Concernant mes objectifs personnels j'aimerais évoluer jusqu'à devenir chef d'entreprise. J'aimerais le faire sans avoir à faire du mal a quiconque mais j'ai l'impression que ça va être compliqué. Pour l'instant un poste de chef d'équipe suffirait a mon ambition.
L'argent honnêtement je m'en fous un peu, je veux juste pouvoir satisfaire les besoins de ma famille. Si je gagne un peu plus que le SMIC ça me va. Le SMIC tout court c'est un peu dur pour pouvoir satisfaire les besoins d'une famille... Et je bosse dur un peu pour la postérité je dirais sans avoir d'objectif précis.

Pour le Kharma, j'y crois dur comme fer personnellement, je me dis que si la Terre continue à tourner c'est que les gros connards de l'historie de l'humanité ont subit le mal qu'ils ont fait aux autres. Après peut-être que je me trompe....


Merci d'avance de vos réponses avisées.
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 04/01/2019, 12h34
Avatar de chruterchraft
chruterchraft chruterchraft est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: dcembre 2014
Messages: 801
Par défaut

Citation:
Envoyé par Lejuste Voir le message
Pour chruterchraft, en fait je suis plus intéressé par le fait d'évoluer au sein d'une entreprise ou d'un grand groupe plutôt que de créer ma propre entreprise. C'est parce que j'ai peur (comme beaucoup de gens je pense) que ça ne marche pas et que je perde beaucoup d'argent. Puis je suis dans un domaine (l'agroalimentaire) ou c'est très dur de faire des marges, il faut faire beaucoup de quantité et il y a toujours le risque que des personnes tombent malade et que j'aille en prison. Enfin je suis peut-être un peu pessimiste mais j'essaye de rester pragmatique.
Oui, moi-même à vrai dire je m'interdis certains projets, notamment dans le paramédical à cause de ça. Pourtant c'est pas les idées qui manquent, mais importer des produits destinés à la consommation humaine, en provenance de l'étranger parfois, bonjour le risque

Citation:
Envoyé par Lejuste Voir le message
Dans la boite dans laquelle je suis actuellement, ils m'ont dit à l'entretien d'embauche que c'était un poste évolutif vers chef d'équipe. Après ça fait un an et demi que j'y suis et c'est peut-être pas encore suffisant. Je fais mon travail du mieux que je peux. Personne n'est au courant de mon ambition sauf mes responsables et je pense que c'est mieux ainsi (instinctivement), je me vois mal aller leur dire "je veux être chef dans les deux mois qui viennent" ou quelque chose du genre. Je me dis que ça doit venir d'eux mais j'ai peut-être tord...
J'ai un proche qui m'a dit qu'il lui a fallu d'être cinq ans dans une boite pour pouvoir évoluer et qu'on lui propose un meilleur poste et qu'il avait jamais rien demandé.
Alors la critique que j'entends le plus fréquemment vis à vis des "jeunes", c'est qu'ils veulent tout, tout de suite. Ils font un truc pendant 6 mois, un an & paf ils comprennent pas pourquoi il n'y a pas d'augmentation de salaire conséquente ou d'évolution automatique de poste. Et après ils se démotivent.

J'entends ce refrain à longueur d'année & je suis forcé de reconnaître que c'est un peu vrai. L'autre année j'avais des stagiaires & il n'y avait rien à en tirer. Eux ce qu'ils voulaient c'était commander & leur école leur avait bien bourré le mou en leur disant qu'ils étaient les décideurs de demain, la future élite.
Donc la technique ça les intéressait pas, c'était juste une espèce de passage obligé pour avoir le diplôme & ils n'étaient pas bons dans ce domaine, forcément.

J'aime autant te dire qu'ils n'ont pas été longtemps en stage chez moi... Mais la rupture s'est bien passée, tellement ces abrutis étaient persuadés d'être des cadors & qu'ils n'auraient aucun mal à trouver mieux ailleurs.
Finalement c'est la petite pistonnée qui s'en est le mieux sortie cette année là, pourtant j'étais vraiment pas chaud à la base. Comme quoi...

Citation:
Envoyé par Lejuste Voir le message
Concernant mes objectifs personnels j'aimerais évoluer jusqu'à devenir chef d'entreprise. J'aimerais le faire sans avoir à faire du mal a quiconque mais j'ai l'impression que ça va être compliqué. Pour l'instant un poste de chef d'équipe suffirait a mon ambition.
Il n'y a pas de recette miracle en tous cas, celui qui veut progresser rapidement de nos jours, il faut qu'il maquille son CV & cherche une place ailleurs
__________________
Keep It Simple, Stupid !
La séduction online facile
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 04/01/2019, 13h47
Lejuste Lejuste est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: fvrier 2018
Messages: 67
Par défaut

Bonjour chruterchraft,

Je crois que tu as mis le doigt sur un défaut, c'est vrai que je suis peut-être un peu trop impatient et c'est vrai que les jeunes d'aujourd'hui le sont peut-être en majorité un peu trop.

Je vais essayer de travailler ça. Comme on dis tout vient à point à qui sait attendre...

Il y à une histoire qu'on m'avais dis au boulot et que j'aime bien alors je vous la partage :

"C'est un employé qui demande a un chef: chef, comment on fait pour devenir chef? Le chef lui répond: travaille et tait toi."

Ca représente un peu la mentalité que j'ai au boulot. Même si des fois au fond de moi je me demande si travailler et se taire est réellement suffisant.
Réponse avec citation
Réponse

Tags
ambition, chef, entreprise, méritocratie, travail

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 08h01.