Art De Seduire   Retour sur ArtDeSeduire.com
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 13/01/2018, 15h32
Avatar de Haruh
Haruh Haruh est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: aot 2014
Messages: 990
Par défaut Se développer et acquérir de la valeur

Comme vous avez pu le remarquer, je nage à contre courant ces derniers temps. Au lieu de me demander ce que pensent les autres de moi, comment les impressionner etc, je me demande plutôt ce que je pense de moi, de l'évolution de ma vie et comment je peux moi même m'impressionner.
Ces petites victoires passent par la prise de risque calculée, la découverte de nouvelles activités et personnes ou alors se mettre dans une position totalement inédite.

En lisant certains journaux et en discutant avec DDLV, j'ai pris conscience du concept de valeur et de DHV, qui ne me quitte plus depuis.

Je me demandais donc :



Comment est-ce que vous définiriez la notion de valeur pour un homme ?


Qu'est ce qui sépare (étapes, habitudes) un homme lambda d'un homme à grande valeur ?




J'ai quelques pistes que j'énoncerai après vos réponses pour ne pas vous influencer.
__________________

Si tu veux voir ma lutte dans le perfectionnisme : Mon Journal
Réponse avec citation

Découvrez notre produit :
  #2  
Vieux 13/01/2018, 23h10
Avatar de Theros
Theros Theros est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: juin 2013
Localisation: Paris
Messages: 1 311
Par défaut

Hello !

Pour moi la valeur d'un homme s'apprécie par rapport à beaucoup de critères, mais je pense qu'on peut tout ramener à son propre bien être.

Un mec bien dans ses baskets, et dieu sait combien de choses ça implique, ça se voit. A l'inverse, quand tu te sens merdique, ça se voit aussi !
La plus grande valeur que tu peux acquérir selon moi, c'est ton épanouissement personnel. Donc je te conseillerai d'identifier ce qui toi te plait ou pas chez toi, et de travailler sur ce qui te plait pas. Indirectement tu augmenteras ta valeur puisque tu te sentiras mieux.

Voilà, je sais que tu as beaucoup creusé la question, j'enfonce peut-être une porte ouverte, mais j'espère que ça va t'aider !
Bonne chance gars
__________________
Vesper : You know James... I just want you to know that if all that was left of you was your smile and your little finger... You'd still be more of a man than anyone I've ever met.
Bond : That's because you know what I can do with my little finger

Moi, j'aime ma banque. Mais plus que tout, je participe au Projet Philippe
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 15/01/2018, 22h18
Avatar de don Diego de la Vega
don Diego de la Vega don Diego de la Vega est connecté maintenant
Moderator
 
Date d'inscription: novembre 2012
Messages: 15 724
Par défaut

Bon ! J'ai essayé de répondre l'autre jour, et puis j'ai fait une dissert, et finalement je comprenais plus rien.

Ensuite Theros débarque et lache une pêche qui en dit plus que les trois pages que j'avais


Pour compléter/ ouvrir un peu quand même :


Citation:
Comment est-ce que vous définiriez la notion de valeur pour un homme ?
Pas spécifique à un homme, mais je dirais direct :
Valeur perçue / valeur interne
En gros il ne suffit pas d'avoir des qualités ; il faut qu'elles soient reconnues par le groupe de pairs.

Et là on peut avoir une grosse asymétrie entre les deux.

Pour ma part j'aime l'idée du mec qui réécrit le code et qui fait émerger une nouvelle notion de valeur.

Précise stp si ta question est vraiment relative à l'homme, en opposition à la femme.


Citation:
Qu'est ce qui sépare (étapes, habitudes) un homme lambda d'un homme à grande valeur ?
La reconnaissance

Après ya l'aspect "structures internes" : façon de penser, bonnes habitudes, éducation...et l'entourage, très important.

Mais là encore pour bien répondre faudrait un think tank


Citation:
J'ai quelques pistes que j'énoncerai après vos réponses pour ne pas vous influencer.
Tu vas cracher oui ?
__________________
"Mille victoires sur mille ennemis ne valent pas une seule victoire sur soi-même." Bouddha
"Actions speak louder than words" Diego

Articles écrits par le forum pour le forum : articles collaboratifs
3 notions-clé : 1-Réciprocité 2-Détachement 3-Action
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 15/01/2018, 22h39
Krush Krush est déconnecté
Confirmé
 
Date d'inscription: mai 2013
Messages: 533
Par défaut

Time's UP: (En un mot)

Congruence

Citation:
Le lien suivant peut être représenté entre le Discours, le Comportement et les Valeurs :
Valeur = Discours = Comportement => congruence
(je pense qu’il est mauvais de fumer, je le dis et je ne fume pas)
Valeur = Discours ≠ Comportement => incongruence
Valeur ≠ Discours = Comportement => incongruence
(je pense qu’il est mauvais de fumer, je le dis mais je fume)
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 15/01/2018, 23h15
Avatar de Theros
Theros Theros est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: juin 2013
Localisation: Paris
Messages: 1 311
Par défaut

Citation:
Envoyé par Krush Voir le message
Time's UP: (En un mot)

Congruence
Si tu veux bien je vais recopier ta réponse dans mon carnet "Les 100 phrases à relire chaque matin"
__________________
Vesper : You know James... I just want you to know that if all that was left of you was your smile and your little finger... You'd still be more of a man than anyone I've ever met.
Bond : That's because you know what I can do with my little finger

Moi, j'aime ma banque. Mais plus que tout, je participe au Projet Philippe
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 20/01/2018, 13h06
Avatar de don Diego de la Vega
don Diego de la Vega don Diego de la Vega est connecté maintenant
Moderator
 
Date d'inscription: novembre 2012
Messages: 15 724
Par défaut

A lire dans le thème.

(Haruh tu reconnaitras surement une phrase que je t'ai piqué sans vergogne nyark ! )
__________________
"Mille victoires sur mille ennemis ne valent pas une seule victoire sur soi-même." Bouddha
"Actions speak louder than words" Diego

Articles écrits par le forum pour le forum : articles collaboratifs
3 notions-clé : 1-Réciprocité 2-Détachement 3-Action
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 20/01/2018, 13h46
Avatar de tron
tron tron est connecté maintenant
Sage
 
Date d'inscription: septembre 2010
Localisation: Montpellier
Messages: 10 048
Par défaut

Citation:
Envoyé par Haruh
Au lieu de me demander ce que pensent les autres de moi, comment les impressionner etc, je me demande plutôt ce que je pense de moi
Citation:
Envoyé par Haruh
Comment est-ce que vous définiriez la notion de valeur pour un homme ?
Qu'est ce qui sépare (étapes, habitudes) un homme lambda d'un homme à grande valeur ?
Je note le paradoxe. La question c'est comment toi tu le définirais, pas comment les autres le définissent pour que tu puisses te mettre dans cette case (toi ou un autre). Je dis pas que tu devrais pas nous poser la question mais qu'elle sous entendent l'existence de valeurs objectives et absolues.

Bon après il faut pas non plus chercher à être détaché du regard des autres, il nous sera toujours attaché et s'en foutra jamais bien longtemps. La question c'est ce qu'on en fait.
Le but c'est quand même de faire coller tes propres idéaux (sur lesquels tu peux t'identifier) à une réalité (ce qui inclus d'être reconnu pour ce qu'on fait bien sûr).

La valeur d'un grand homme ça implique qu'il y a un consensus sur la question. Le concept de valeur déjà ça me fait penser genre à la valeur qu'on attribue à l'or par exemple, il y a un consensus sur pourquoi l'or vaut telle somme et pas plus. Si la valeur de l'or était subjective ça briserait le concept de valeur. Pourtant l'or je m'en fous en soi, si on virait ça valeur marchande je jetterais des kilos d'or.

Les valeurs d'un grand homme sont les valeurs de la société donc les valeurs de réellement personnes (fondamentalement, l'or intéresse peu de gens).

Est-ce que comme pour l'or on s'intéresse à l'idée d'être un grand homme pour la valeur d'échange que ça nous apporterait (succès, meufs etc.)? Est-ce que comme pour l'or on veut être comme ça sans savoir pourtant ce qu'on en ferait? Est-ce qu'on est pas dans le fantasme aveugle sans but?

Agir au mieux pour tes valeurs ne fera pas forcément de toi un grand homme même si t'atteins tous tes objectifs. Ca dépendra de la place que tu te donnera dans la société. Les terroristes agissent pour leurs valeurs (ce qui veut pas dire qu'il y a pas d'endoctrinement et qu'ils ne regretteraient pas leurs actes avec un peu de recul).

Perso je sais que cette position de grand homme ne pourra m'être donné que dans l'échec de mes valeurs. Mon objectif est dans la réparation de la civilisation donc plus mes actes feront parler de moi, plus ça voudra dire que j'ai échoué dans ma mission de faire parler de la civilisation. Je devrais quand même être reconnu pour ça par mes pairs, je pense qu'une vie de sacrifice est un paradoxe mais être un bon auteur/psy/boulanger/père/mari veut pas dire être un grand homme, il y a quelque chose de plus posé.
Dans une tout autre échelle, je pense à Lénine qui voulait pas qu'on fasse des éloges de lui et qui a été sacralisé par Staline à sa mort. Il a été un grand homme au dépend de la révolution Russe.
L'ombre la plus sombre provient du héro le plus brillant.

La vraie question n'est pas de savoir comment être un grand homme mais comment être bon (ou le mieux possible) pour soi.
__________________
Tout est une question de perception.

Dernière modification par tron ; 20/01/2018 à 14h07
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 05/02/2018, 22h37
Avatar de Haruh
Haruh Haruh est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: aot 2014
Messages: 990
Par défaut

Citation:
Envoyé par Theros Voir le message
Hello !

Pour moi la valeur d'un homme s'apprécie par rapport à beaucoup de critères, mais je pense qu'on peut tout ramener à son propre bien être.

Un mec bien dans ses baskets, et dieu sait combien de choses ça implique, ça se voit. A l'inverse, quand tu te sens merdique, ça se voit aussi !
La plus grande valeur que tu peux acquérir selon moi, c'est ton épanouissement personnel. Donc je te conseillerai d'identifier ce qui toi te plait ou pas chez toi, et de travailler sur ce qui te plait pas. Indirectement tu augmenteras ta valeur puisque tu te sentiras mieux.

Voilà, je sais que tu as beaucoup creusé la question, j'enfonce peut-être une porte ouverte, mais j'espère que ça va t'aider !
Bonne chance gars
Justement, j'ai l'impression que pour découvrir ce qui te plait (et qui te rend heureux (pour que les autres puissent le capter et se dire que t'es un gars cool, équilibré), il faut passer par un scission avec le groupe, le temps de découvrir ton individualité, de la développer (suffisamment pour résister aux balles de tes nombreux adversaire dans ta quête du bonheur, ces chiens) et ensuite, avoir envie de l'affirmer quand tu seras soumis au conformisme. Autant les premières étapes dépendent de toi, autant celle là dépend fortement du milieu dans lequel tu comptes t'affirmer (si tu repars pas en pleurant), parce qu'il y à deux cas de figure :

- Soit tu t'affirmes en ne laissant rien passer (principe de congruence), tu expliques tes choix et les gens le comprennent et l'accepte. A ce moment là tu deviens l'initiateur d'un mouvement qui sera qualifié d'élévateur et c'est bingo.

- Soit tu t'affirmes, et on te prend pour un con, que t'es un type bizarre associable inadapté.

On voit déjà que dans les deux cas, il y a un rapport de force entre toi et les "dominants" de ton milieu qui, une fois en haut de la pyramide, n'acceptent pas que celle-ci tombe, ce qui est compréhensible.
Quand ils sont arrivés (par la base), on leur à dit "Pour réussir, va falloir lécher tous les culs de la pyramide". Les types, réfléchissant pas deux minutes, acceptent le game, "parce que c'est comme ça". Des années plus tard, en haut de la pyramide, après avoir léché plus de cul que quiconque, toi t'arrives et tu dis "Ce système est à chi**, on devrait agir comme cela plutôt !". Tu leurs met dans la tronche qu'ils ont léché des culs pendant des années parce qu'ils n'ont pas été un peu malin. Normal qu'ils aient quelques réticences à changer. Puis rapport du dominé/dominé : comme ils ne veulent rien changer et qu'ils ont la dominance, les autres suivent (et ne bougent pas).

Je pense que le soucis, c'est les attentent. Soit tu fais ce qu'on attend de toi très bien et t'es vu comme une bonne personne (performance), soit tu fais très bien quelque chose d'autre (dissident) et là c'est quitte ou double...
Il y aurait donc deux manières d'acquérir de la valeur.

Citation:
Envoyé par don Diego de la Vega Voir le message
Bon ! J'ai essayé de répondre l'autre jour, et puis j'ai fait une dissert, et finalement je comprenais plus rien.

Ensuite Theros débarque et lache une pêche qui en dit plus que les trois pages que j'avais


Pour compléter/ ouvrir un peu quand même :




Pas spécifique à un homme, mais je dirais direct :
Valeur perçue / valeur interne
En gros il ne suffit pas d'avoir des qualités ; il faut qu'elles soient reconnues par le groupe de pairs.

Et là on peut avoir une grosse asymétrie entre les deux.

Pour ma part j'aime l'idée du mec qui réécrit le code et qui fait émerger une nouvelle notion de valeur.

Précise stp si ta question est vraiment relative à l'homme, en opposition à la femme.




La reconnaissance

Après ya l'aspect "structures internes" : façon de penser, bonnes habitudes, éducation...et l'entourage, très important.

Mais là encore pour bien répondre faudrait un think tank




Tu vas cracher oui ?
Je suis absolument d'accord avec ta vision du mec qui réécrit les codes et qui est solide comme un rock. Cela inclut la notion d'autonomie, de résistance au conformisme, envoyer des Scud de qualité...
Le type qui à de la valeur, c'est celui qui fini par influencer les gens autour de lui, de part ses bonnes actions, quand il en a plus rien à faire.
C'est con quand même...

Je parlais de l'homme là, mais on peut généraliser aux femmes si tu veux aussi.
Je sais que tu prends tout .

Valeur perçue/valeur interne ?
Ah, j'avais cette idée en tête mais par soucis de simplification j'en ai pas parlé.
En fait, on peut voir ça sous deux angles :
- Soit on parle d'un homme valeureux vis à vis de lui même, indépendamment des autres. Dans ce cas là, je pense que sa valeur passe par le fait de se développer au point d'arriver à ses propres limites ; de s'auto étonner, de s'auto impressionner.

- Soit on parle d'un homme valeureux vis à vis des autres, et là on inclut la notion de performance, de faire "plus" (quantitatif) ou "mieux"(qualitatif) que les autres.
Cela rejoint ce que j'ai dis plus haut, avec quantitatif = faire ce qu'on attend de toi en "mieux" et qualitatif = faire quelque chose de différent parce que l'ancien modèle est bon à jeter. En gros, l'écart entre tes aspirations actuelles et le système sont trop éloignés et ça passe par le choix de l'un et la mort de l'autre.
Citation:
Envoyé par Krush Voir le message
Time's UP: (En un mot)

Congruence
Absolument. C'est nécessaire mais pas suffisent.
Tu peux être congruent mais pas valeureux.
Je pense que tu es valeureux si tu es congruent avec tes choix et si ces derniers son dictés par des valeurs "acceptées" et "bonnes".
Le mec qui bat sa femme, parce qu'il a totalement accepter le concept, et si il l'applique tout le temps, il sera congruent mais pas un homme de valeur (tu vois DDLV, t'es dans la merde ).

Citation:
Envoyé par tron Voir le message
Je note le paradoxe. La question c'est comment toi tu le définirais, pas comment les autres le définissent pour que tu puisses te mettre dans cette case (toi ou un autre). Je dis pas que tu devrais pas nous poser la question mais qu'elle sous entendent l'existence de valeurs objectives et absolues.

Bon après il faut pas non plus chercher à être détaché du regard des autres, il nous sera toujours attaché et s'en foutra jamais bien longtemps. La question c'est ce qu'on en fait.
Le but c'est quand même de faire coller tes propres idéaux (sur lesquels tu peux t'identifier) à une réalité (ce qui inclus d'être reconnu pour ce qu'on fait bien sûr).

La valeur d'un grand homme ça implique qu'il y a un consensus sur la question. Le concept de valeur déjà ça me fait penser genre à la valeur qu'on attribue à l'or par exemple, il y a un consensus sur pourquoi l'or vaut telle somme et pas plus. Si la valeur de l'or était subjective ça briserait le concept de valeur. Pourtant l'or je m'en fous en soi, si on virait ça valeur marchande je jetterais des kilos d'or.

Les valeurs d'un grand homme sont les valeurs de la société donc les valeurs de réellement personnes (fondamentalement, l'or intéresse peu de gens).

Est-ce que comme pour l'or on s'intéresse à l'idée d'être un grand homme pour la valeur d'échange que ça nous apporterait (succès, meufs etc.)? Est-ce que comme pour l'or on veut être comme ça sans savoir pourtant ce qu'on en ferait? Est-ce qu'on est pas dans le fantasme aveugle sans but?

Agir au mieux pour tes valeurs ne fera pas forcément de toi un grand homme même si t'atteins tous tes objectifs. Ca dépendra de la place que tu te donnera dans la société. Les terroristes agissent pour leurs valeurs (ce qui veut pas dire qu'il y a pas d'endoctrinement et qu'ils ne regretteraient pas leurs actes avec un peu de recul).

Perso je sais que cette position de grand homme ne pourra m'être donné que dans l'échec de mes valeurs. Mon objectif est dans la réparation de la civilisation donc plus mes actes feront parler de moi, plus ça voudra dire que j'ai échoué dans ma mission de faire parler de la civilisation. Je devrais quand même être reconnu pour ça par mes pairs, je pense qu'une vie de sacrifice est un paradoxe mais être un bon auteur/psy/boulanger/père/mari veut pas dire être un grand homme, il y a quelque chose de plus posé.
Dans une tout autre échelle, je pense à Lénine qui voulait pas qu'on fasse des éloges de lui et qui a été sacralisé par Staline à sa mort. Il a été un grand homme au dépend de la révolution Russe.
L'ombre la plus sombre provient du héro le plus brillant.

La vraie question n'est pas de savoir comment être un grand homme mais comment être bon (ou le mieux possible) pour soi.
Ah, merci d'avoir noté ce passage.
Justement, je pose la question pour définir des zones d'ombres que j'ai vis à vis de ce concept, pas pour en définir une case de m'y mettre.
En ce qui concerne les valeurs objectives et absolues, je me demande si elles existent (parce que ça réglerait le débat), mais c'est pas gagné.

L'or, intrinsèquement, t'en fais rien. Comme tu dis, ça n'a de la valeur que parce qu'une part non négligeable de la population y porte de l'intérêt. On en revient à la question "Est ce que si un nombre suffisamment import de personnes croient en quelque chose, cela suffit pour dire que cette chose est vraie ?".

L'eau par contre, si tu en as beaucoup, tu seras riche vis à vis de toi même, mais pas des autres. Cela revient au message de DDLV et à ce que j'ai écrit plus haut sur la notion de valeur relative/personnelle.



Le point commun des hommes que je trouvent valeureux ont un points communs, c'est qu'il sont autonomes, indépendants. Ils donnent cette impression que si tout se casse la gueule demain, leurs monde n'en sera pas affecté.
Ils sont aussi ce rapport mystique aux choses, qui fait qu'ils font le "bons" choix. Ils sont serein, calme, comme si ils avaient trouvé toutes les réponses aux questions du monde.
Ils ont aussi une forte tendance à la construction et à l'acceptation.
__________________

Si tu veux voir ma lutte dans le perfectionnisme : Mon Journal

Dernière modification par Haruh ; 05/02/2018 à 23h13
Réponse avec citation
  #9  
Vieux 05/02/2018, 22h57
Avatar de Theros
Theros Theros est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: juin 2013
Localisation: Paris
Messages: 1 311
Par défaut

Citation:
Je pense que le soucis, c'est les attentent. Soit tu fais ce qu'on attend de toi très bien et t'es vu comme une bonne personne (performance), soit tu fais très bien quelque chose d'autre (dissident) et là c'est quitte ou double...
Il y aurait donc deux manières d'acquérir de la valeur.
Non je te confirme y'en a qu'une

Oublie les autres, pas de dominants/dominés ni quoi que ce soit. C'est justement toute la difficulté du bien être, c'est qu'il ne dépend QUE de toi. Oui bien sûr, d'autres personnes dans notre vie contribuent à notre bien être, mais la base (le plus important) elle vient de toi. Quand ta base est bonne, t'as de quoi construire quelque chose de bon.

Citation:
il faut passer par un scission avec le groupe, le temps de découvrir ton individualité, de la développer (suffisamment pour résister aux balles de tes nombreux adversaire dans ta quête du bonheur, ces chiens) et ensuite, avoir envie de l'affirmer quand tu seras soumis au conformisme. Autant les premières étapes dépendent de toi, autant celle là dépend fortement du milieu dans lequel tu comptes t'affirmer (si tu repars pas en pleurant)
Je pense pas que ce soit tout à fait exacte comme approche.
Il n'y a pas d'un côté une phase individuelle où tu détermines ce que tu veux être et faire, puis une autre phase où tu appliques ça au groupe dans lequel tu évolues.

Le plus souvent, tu pars d'une base que tu vas de suite appliquer dans ta vie de tous les jours pour tout, pas que les autres. Ca peut être vis à vis de toi seulement, ta famille, ta zouz, tes potes, tes profs, j'en passe et des meilleurs.
Le fait de confronter ta base à tout ça, ça va te permettre de voir ce qui va et ce qui va pas. Après c'est à toi de calibrer en fonction des ressentis que tu as, c'est un peu ton retour sur expérience. C'est très important d'écouter ses ressentis, d'être attentif, et de savoir les interpréter. Typiquement si tu veux consigner ça dans un journal je pense que c'est le top parce que ça te pousse à y faire attention et surtout comprendre leur signification.

Forcément avec le temps de nouveaux éléments rentreront en compte dans ta base : nouvelles rencontres, expériences, réflexions perso, avancement dans ta vie, etc.
De là tu fais une update régulière de ta base en calibrant à chaque fois (tout ça se fait inconsciemment la plupart du temps) de façon à être bien dans tes baskets.

Le plus important, c'est d'avoir la bonne base de départ, si t'as pas ça c'est foutu, tout est à recommencer (cf mon journal) !
Mais une fois que tu l'as, roule ma poule

EDIT : ma réponse porte a confusion. Quand je dis que tu confrontes ta base aux éléments de ta vie comme par exemple tes potes ou ta meuf, il ne s'agit pas d'une attente de validation. Si au fond de toi tu estimes ta base bonne du fait de ton ressenti positif, mais que certaines personnes veulent te pisser dessus à cause de ça, c'est pas toi le problème. Ca c'est de la congruence.
__________________
Vesper : You know James... I just want you to know that if all that was left of you was your smile and your little finger... You'd still be more of a man than anyone I've ever met.
Bond : That's because you know what I can do with my little finger

Moi, j'aime ma banque. Mais plus que tout, je participe au Projet Philippe

Dernière modification par Theros ; 05/02/2018 à 23h16
Réponse avec citation
  #10  
Vieux 05/02/2018, 23h05
Avatar de don Diego de la Vega
don Diego de la Vega don Diego de la Vega est connecté maintenant
Moderator
 
Date d'inscription: novembre 2012
Messages: 15 724
Par défaut

Citation:
Le mec qui bat sa femme, parce qu'il a totalement accepter le concept, et si il l'applique tout le temps, il sera congruent mais un homme de valeur (tu vois DDLV, t'es dans la merde ).
J'ai pas fini de lire mais je te suggère de regarder si il manque pas une négation quelque part avant que tu sois signalé aux femens
__________________
"Mille victoires sur mille ennemis ne valent pas une seule victoire sur soi-même." Bouddha
"Actions speak louder than words" Diego

Articles écrits par le forum pour le forum : articles collaboratifs
3 notions-clé : 1-Réciprocité 2-Détachement 3-Action
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 12h47.