Art De Seduire   Retourner sur ArtDeSeduire.com - Techniques et Conseils en séduction
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 17/10/2017, 14h24
Avatar de heaven_
heaven_ heaven_ est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: juin 2014
Messages: 157
Par défaut La prise de parole en public/aisance orale

Salut à tous ! je poste peu par ici mais je suis sur d'etre au bon endroit et j'ai besoin de vos avis .

Je suis etudiant en langues, ce matin j'ai du faire une présentation orale de 10 minutes en anglais sur un sujet Random.
J'ai sacrifié ma nuit pour pondre un plan et un contenu carré seulement comme vous vous doutez...

sonething went wrong!

Je suis tout a fait passé a coté de mon épreuve malgré un sujet intéressant et un travail de recherche relativement bien fourni, donc ce n'est pas le fond mais bien la forme qui a provoqué l'échec aujourd'hui

Etant de nature timide j'ai vite perdu mes moyens, zappé la moitié des points que je souhaitais aborder sous les yeux endormis de mes camarades (et d'une etudiante en particulier)

le comble c'est que je suis serveur a coté, donc cette aisance je la pratique au quotidien au travail sans aucune pression. Si c'est plus ou moins la meme démarche qu'au travail, pouquoi ca a semblé si difficile de faire preuve d'assurance? La barrière de la langue peut jour, mais ca ne fait pas tout

J'essaie de comprendre les raisons de cet échec pour revenir encore plus chaud la prochaine fois, je sais qu'il ne manque pas grand chose pour réussir et que souvent les personnes timides surestiment ce genre de difficultés.

Avez vous des témoignages similaires ou des liens a lire qui traitent le sujet ?

Je n'oublie pas évidemment de mentionner le fait que cette timidité me ruine la vie au quotidien lorsqu'il s'agit des femmes...

Bonne journée le forum !
__________________
"sache que même les plus petits hommes projettent de grandes ombres" Médine

"On ne peut pas atteindre la perfection mais ceux qui la visent atteignent l'excellence" Vince Lombardi
Réponse avec citation

Découvrez notre produit :
  #2  
Vieux 17/10/2017, 14h39
Avatar de D@rwin
D@rwin D@rwin est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: septembre 2016
Localisation: Région parisienne
Messages: 939
Par défaut

Ne pas être à l'aise en faisant une présentation devant un groupe, c'est presque la norme.
L'aisance naturelle étant l'exception.

La bonne nouvelle, c'est qu'à force de faire des présentations, l'aisance finit par arriver (de même qu'avec les filles).

Perso, j'étais archi nul et pas mal angoissé pour mes présentations orales quand j'étais au collège ou au lycée.
Pour m'en sortir, je les bossais à fond, c'était presque une poésie que je récitais.
Et le fait de savoir exactement ce que tu vas dire, ça permets de se concentrer à donner du rythme dans le discours.

Au fur et à mesure, tu perds ce besoin de préparation.
Tu peux improviser de façon fluide devant tes diapo.

Pour te dire aujourd'hui j'encadre des TD en université où je me retrouve à parler devant des groupes d'étudiants pendant des après-midi entiers.
Les premières fois c'était très dur (encore un autre level par rapport à une présentation de 15 minutes).
Et aujourd'hui c'est de plus en plus fluide, et je kiffe ça.
Alors il y a toujours du taff pour finir un super prof, mais la progression est rapide et vraiment palpable.

Donc voilà comme en séduction, pratiquer est la seule solution viable pour progresser.
__________________

Dernière modification par D@rwin ; 17/10/2017 à 14h42
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 17/10/2017, 15h18
beowulf beowulf est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: octobre 2015
Messages: 475
Par défaut

Yep, on est bon dans ce que l'on a l'habitude de faire

Et en France, le système éducatif ne fait pas la part belle aux présentations orales ; contrairement aux USA par exemple où les enfants sont amenés à présenter très tôt, devant toute la classe, sur une base régulière.

Le point positif, c'est qu'à force de faire des présas, tu vas devenir de plus en plus détendu et avoir de plus en plus de recul.

Par exemple, étant gamin c'était quasiment ma hantise de présenter. Au collège, je m'étais foiré XXL sur une présa d'un bouquin que j'avais pourtant lu et relu

Et la, aujourd'hui, je donne des cours à des étudiants M2 en amphi de 50+ personnes, j'ai même présenté mon boulot devant 5000 personnes l'année dernière.

Pas de fatalité la prochaine fois tu géreras mieux ton coup!
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 17/10/2017, 15h19
Avatar de Focus
Focus Focus est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: fvrier 2012
Localisation: Rhone-Alpes( St-étienne)
Messages: 377
Par défaut

Pour être à l'aise en publique la meilleure chose que je puisse te conseiller c'est d’être à 100% dans l'instant présent.

Prend conscience de ton environnement, tout ce qui est autours de toi, l'espace qui t'entoure, ensuite prend conscience de ton corps, il faut que tu ressentes tout ton corps.

A ce stade, tu serra déjà beaucoup plus apaisé et en alerte. Ce qui va te permettre d’être concentré dans l'instant présent et relax.

Si tu veux approfondir la chose, prend conscience de tes pensées négatives durant ton exposé, et ne t'identifie pas à celles ci, prend du recul, place toi en observateur de ce qui ce passe dans ta tète. Cette non identification à ton mental, t'apportera encore plus de calme.

Expérimente, là chose tout de suite là pour voir
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 17/10/2017, 15h35
don Diego de la Vega don Diego de la Vega est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: novembre 2012
Messages: 18 285
Par défaut

Ou sinon s'en battre les couilles.

Ça marche avec un public et avec les filles.
Mais je t'accorde que c'est un peu particulier.
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 17/10/2017, 16h55
flower flower est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: avril 2017
Localisation: On the road
Messages: 1 903
Par défaut

S'entrainer, s'entrainer, s'entrainer.

Et le plus important : bien dormir.

J'ai été dans des formations où tous nos oraux étaient sous forme de pitch de startupeurs qui cherchent à convaincre des investisseurs. Même dans le cadre du mémoire, la présentation gardait la même forme. On sortait clairement de la presentation scolaire, les profs avaient d'autres attentes Nos oraux/pitch c'était tous les 2-3 mois sur 3 ans, ça fait beaucoup de presentations orales, sans compter les events devant de vrais entrepreneurs où il fallait aussi pitcher, devant des professionnels, devant 3 classes, devant un pannel de jurys inconnus etc.

Les conseils que je peux te donner sont :

- Se distancer du public, dis toi que tu les imagine tous à poil, tu te sentira beaucoup moins intimidé
- Travailler tes oraux, tu ecris tout sous forme de notes les grandes lignes
- Tu t'entraines en te chronométrant voir si tu tiens les temps. Tu le fais 2-3 fois. Tu notes sur une autre feuille à chaque fois ce qui pêche.
- Tu t'enregistres avec l'appli de ton smartphone et tu reecoutes et tu notes encore ce qui pêche. (manque de dynamisme, de clarté, les points a revoir etc.)
- Au bout d'un moment tu vas être à l'aise et connaitre ton sujet par coeur, tu pourras juste marquer les thématiques sur une feuille.
- Essaye avec un binome de vous entrainer ensemble. Un coup il fait le jury, un coup c'es toi. Ca permet de prendre en considération le langage corporelle, le ton de la voix, comment tu occupes l'espace etc. Très important pour les oraux.
- Le jour où tu te rends à ton oral tu écoutes dans les transports ton meilleur audio.
- Je repete : dormir. T'es déjà assez stressé le jour même, si t'as les nerfs en compote le jour même tu peux craquer plus facilement.

Perso je connais des gens dans ma formation qui n'étaient pas du tout à l'aise à l'oral, voix super timide, craquage, pleurs, stress et qui à force d'en faire sont maintenant à l'aise.

Et même pour ceux qui sont à l'aise, le foirage n'est jamais très loin, ça peut arriver à tout le monde.

J'espère t'avoir aidé

Edit : Pour tes oraux et essayer de garder l'attention de ton public :

- D'entrée de jeu, sortir un chiffre percutant qui assoiera ta thématique
- Peut-être même une question ouverte qui pourra te faire interagir avec ton public et les captiver
- Soigner le storytelling de ta présentation

Le début de ta presentation est super importante. Si ton accroche ne prends pas, les gens n'écouteront pas le reste.

Dernière modification par flower ; 17/10/2017 à 17h03
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 18/10/2017, 08h48
Avatar de heaven_
heaven_ heaven_ est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: juin 2014
Messages: 157
Par défaut

merci pour vos avis et conseils ! je me rends compte que parmi ceux qui ont été cités (par exemple le storytelling pour capter l'attention au départ, ca je l'ai tenté... mais ca n'a as eu l'effet escompté ^^

J'ai réussi a rendre mon texte court et concis (2 lignes max a chaque fois) pour éviter de donner l'impression de fuir le regard en lisant betement son script, la encore plus je regardais mes camarades, plus je perdais mes moyens (surtout quand ELLE me regardait)

J'ai peut etre eu les yeux plus gros que le ventre sur le choix du sujet (technique mais interessant et qui ouvre au débat)

le sommeil évidemment, jai du dormir 3 petites heures pour finir mon travail + le trac et les 5 litres de café n'ont pas du aider... D'ailleurs ca me permets de rebondir sur les signaux qu'envoient le coprs a ce moment et ici aucune surprise : tremblements, l'équivalent de 3 coutelleries dans le ventre, l'attention qui décroche, impossible d'organiser ses pensées, les nerfs qui commencent a tirer la sonette d'alarme (ici je précise qu'entre le boulot et les cours ca faisait 3 jours que j'enchainais cours/boulot/revisions le soir en rentrant, en fait mon corps entier etait en train de dire stop)

J'ai tellement mal vécu cet échec que le reste de la journée j'étais amorphe et a 2 doigts de pleurer a tout moment tellemnent la tension à l'interieur etait forte... mais rien n'est sorti je me suis contenté d'une bonne nuit de sommeil

DIfficile dfe relativiser malgré tout mais ca reste un souci d'inner-game (qui depuis toujours est un point ou il est difficile pour moi de rester constant) ce qui fait que garder confiance en soi reste compliqué, mais j'essaie de tenir bone, je sais que le prochain se passera bien mieux =)
__________________
"sache que même les plus petits hommes projettent de grandes ombres" Médine

"On ne peut pas atteindre la perfection mais ceux qui la visent atteignent l'excellence" Vince Lombardi
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 18/10/2017, 10h24
Avatar de Hologram
Hologram Hologram est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: aot 2017
Messages: 866
Par défaut

Salut heaven

Les autres t'ont tous filé de bons conseils.

S'en battre les couilles comme dit Diego ça peut être une chose!

Moi je te conseillerai d'ajouter une touche d'humour durant ton intervention, ça va te faire du bien d'être un peu familier (j'ai dis un peu,) et d'entendre quelques rires autour de toi.

Enfin il faut que tu prennes du plaisir à faire cette présentation que tu sois fier de ton travail, tu as bossé non? Montre que le sujet t'as intéressé devie un peu, fais toi plaisir.

J'ai eu un entretien y' a peu d'ordinaire j'aime pas ça, ça le fait carrément chier, je prends pas de plaisir et ça me discrédite, en revanche je kiffe les interview, donc maintenant je fais comme si un entretien était un i.terview, dans ton cas tu peux imaginer que la classe c'est tes élèves.

Personellement peux tu essayer de faire des choses qui peuvent t'aider? moi j'avais un groupe pendant un moment quand j'ai commencé à faire quelques scènes je me chiais dessus à mort, mais j'essayais de dominer le truc en disant aux gens ''rapprochez vous, on va pas vous manger'', en faisant participer le public, en lâchant des blagues de merde et du coup ça se passait tres bien au final.

Du coup j'ai adapté ça naturellement dans mes oraux ou lors des réunions au travail.

Les gens sentent quand tu as de la prestation si tu prend plaisir, ils t'ecouteront si tu te chies dessus ils trouveront que ta présentation est à chier.

Le tout c'est d'habituer ton cerveau a combattre la peur, à force de la combattre ça va devenir naturelle, tu auras toujours un peu de peur mais ce sera limité.

Avec les filles c'est pareil, tu parles d'une ''elle'', va lui parler, c'est possible? Vous vous parlez déjà un peu?même si tu te sens liquéfié à idée d'aller la voir, on a tous peur, mais on a qu'une vie, si tu ne te forces pas tu auras des regrets.
__________________
''Je connais un homme qui a arrêté de fumer, de boire, de faire l'amour et de faire ripaille.
Il était en bonne santé jusqu'à ce qu'il se suicide.''

lien vers mon journal: http://forum-seduction.artdeseduire....e-volonte.html
Réponse avec citation
  #9  
Vieux 18/10/2017, 12h53
Avatar de heaven_
heaven_ heaven_ est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: juin 2014
Messages: 157
Par défaut

la fameuse "Elle" c'est encore autre chose, c'est juste qu'elle etait dans la salle à ce moment là et je pense que ça a du jouer aussi...

ca fait la 3eme annee qu'on est dans la meme promo sans s'etre jamais parlé et comme par magie la semaine derniere elle m'ajoute sur FB alors qu'on ne s'était jamais parlé... donc c'est plutot cool =)

mais on ne s'est encore jamais adressé le moindre bonjour, et a vrai dire c'est plutot terrifiant ^^
__________________
"sache que même les plus petits hommes projettent de grandes ombres" Médine

"On ne peut pas atteindre la perfection mais ceux qui la visent atteignent l'excellence" Vince Lombardi
Réponse avec citation
  #10  
Vieux 18/10/2017, 13h13
Avatar de chino
chino chino est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: juin 2013
Messages: 1 330
Par défaut

Citation:
Envoyé par heaven_ Voir le message
le sommeil évidemment, jai du dormir 3 petites heures pour finir mon travail + le trac et les 5 litres de café n'ont pas du aider... D'ailleurs ca me permets de rebondir sur les signaux qu'envoient le coprs a ce moment et ici aucune surprise : tremblements, l'équivalent de 3 coutelleries dans le ventre, l'attention qui décroche, impossible d'organiser ses pensées, les nerfs qui commencent a tirer la sonette d'alarme
Je trouve qu'il ne faut pas chercher plus loin... qunad tu es bon dans un truc, tu peux t'adapter à l'environnement pour atteindre un niveau "ok". Si tu es débutant ou normal, tu vas avoir du mal à t'en sortir avec un environnement hostile comme manque de sommeil + sujet trop ambitieux + café + fille distrayante.

Tous les autres conseils sont bons :*apprends progressivement, et ne te rajoute pas de difficultés supplémentaires.
__________________
Lisez : Models de Mark Manson (séduction), Sex god method de Daniel Rose (sexe), Getting Things Done de David Allen (organisation), Lettres à Lucilius de Sénèque (philosophie), Imparfait, libre et heureux de Christhophe André (estime de soi), The power of habit de Charles Duhigg (habitudes).
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 00h39.