Art De Seduire   Retour sur ArtDeSeduire.com
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 31/03/2017, 22h23
Avatar de Oncle Barney
Oncle Barney Oncle Barney est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: novembre 2012
Localisation: Bordeaux
Messages: 15 536
Par défaut Dieu a fait l'homme viril apparemment

Reportage du 20h de France 2 sur le virilisme chez les cathos

Si même les cathos s'y mettent...

Hey les gars! L'affirmation de soi et le dépassement de soi, c'est pas spécialement une affaire d'hommes!
Pas obligé d'y mêler le genre. Non vraiment, vous êtes pas obligés
__________________
Appelez moi Barney tout court

Praticien en Programmation Neuro-Linguistique [PNL] (aperçu)
et en Communication Non Violente [CNV] (aperçu)


Mes pensées et réflexions
Réponse avec citation

Découvrez notre produit :
  #2  
Vieux 31/03/2017, 22h38
Barbiche_ Barbiche_ est déconnecté
Confirmé
 
Date d'inscription: aot 2015
Localisation: Paris
Messages: 651
Par défaut

Leçon numéro 1 de virilité, ne pas faire de stage de virilité parce que admettre son manque de virilité, c'est pas viril

Citation:
Envoyé par 'Barney' Voir le message
Hey les gars! L'affirmation de soi et le dépassement de soi, c'est pas spécialement une affaire d'hommes!
Pas obligé d'y mêler le genre. Non vraiment, vous êtes pas obligés
C'est toi qui rapproche la masculinité et l'affirmation de soi
C'est donc toi qui sur-valorise les traits masculins par rapport aux traits féminins
C'est donc toi qui fait preuve de sexisme en associant la féminité à un manque d'affirmation de soi-même
Et c'est ta réflexion qui fait qu'aujourd'hui, l'affirmation féminine passe systématiquement par l'adoption des traits masculins par les femmes et qui rend donc le féminisme comme le plus gros promoteur de la masculinité sur terre en associant une femme "accomplit" à celle qui se sera imposée sur le terrain des hommes et JAMAIS comme celle qui aura su simplement revaloriser la féminité où elle en avait besoin

Le reportage traite du manque d'affirmation de virilité des hommes, de la perte d'affirmation masculine, elle ne rapproche pas l'affirmation de soi même à la masculinité

Il y a 8,7 millions d'espèces sur terre et une toute petite partie de la notre (parce que oui, elle ne concerne que la triade de la déchéance : USA-Europe-Japon) depuis quelques dizaines d'années soit grosso modo une partie infime de l'histoire de l'humanité, veut essayer de faire croire au gens que un homme et une femme ont en fait de différent que quelques attributs physiques (d'ailleurs, elle avance cette théorie que depuis que les conditions y sont favorables, j'suis pas sûre que si on devait refaire Verdun demain, l'égalité des sexes* et la féminisation des hommes seraient autant mises en avant)

*l'égalité des sexes n'étant que l'assimilation totale et voulue de la féminité par la masculinité
La femme est l'avenir de l'homme que dans la mesure où la femme du futur est un homme avec un vagin
__________________
Roi de la préparation, Empereur de l'inaction

Dernière modification par Barbiche_ ; 31/03/2017 à 23h12
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 01/04/2017, 08h00
Avatar de don Diego de la Vega
don Diego de la Vega don Diego de la Vega est déconnecté
Moderator
 
Date d'inscription: novembre 2012
Messages: 16 905
Par défaut

Citation:
La femme est l'avenir de l'homme que dans la mesure où la femme du futur est un homme avec un vagin
En même temps, Dieu a fait toute l'humanité a tout seul, même pas besoin d'une femme le gars, donc ouais pourquoi pas
__________________
"Mille victoires sur mille ennemis ne valent pas une seule victoire sur soi-même." Bouddha
"Actions speak louder than words" Diego

Articles écrits par le forum pour le forum : articles collaboratifs
3 notions-clé : 1-Réciprocité 2-Détachement 3-Action
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 01/04/2017, 08h17
Notic Notic est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: juin 2011
Messages: 1 831
Par défaut

"Les gars il faut qu'on trouve une activité de bonhomme pour le colloque sur la masculinité.
_On pourrait pousser une voiture comme de vrais mâle!!
_Très bon régis c'est validé!"

Statistiques sorties de mon cul:
83% des mecs de cette vidéo ont eu des pensées homo sexuelles et n'assument pas.
97% ne connaissent de la virilité que son orthographe.
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 01/04/2017, 08h46
Barbiche_ Barbiche_ est déconnecté
Confirmé
 
Date d'inscription: aot 2015
Localisation: Paris
Messages: 651
Par défaut

Citation:
Envoyé par don Diego de la Vega Voir le message
En même temps, Dieu a fait toute l'humanité a lui tout seul, même pas besoin d'une femme le gars, donc ouais pourquoi pas
Dieu a créé la terre comme un paradis pour y accueillir une femme qu'il venait de rencontrer sur Vénus mais ne pouvait fréquenter faute de logistique (fai tro cho sur Vnusse)
Elle lui aurait posé un lapin...
En fait Dieu est un beta provider comme Chris du Field Report de cette semaine CQFD

Ça expliquerait qu'il nous ait abandonné
__________________
Roi de la préparation, Empereur de l'inaction
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 01/04/2017, 09h07
Avatar de tron
tron tron est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: septembre 2010
Localisation: Montpellier
Messages: 10 223
Par défaut

Je les trouve très lisses les gars de la vidéo. Ca colore le côté vraiment pas masculin quand ils parlent de virilité.

Je sais pas c'est peut-être une culture différente que je comprends pas et qu'ils peuvent être virile malgré cette apparence lisse.



Citation:
Envoyé par Barbiche
Citation:
Envoyé par Barney
L'affirmation de soi et le dépassement de soi, c'est pas spécialement une affaire d'hommes!
C'est toi qui rapproche la masculinité et l'affirmation de soi.
J'ai l'impression qu'il dit exactement l'inverse.
__________________
Tout est une question de perception.
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 01/04/2017, 09h07
Tom33 Tom33 est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: octobre 2013
Localisation: Paris
Messages: 4 507
Par défaut

Citation:
Pas obligé d'y mêler le genre
Le sexe.

Le genre renvoi à une catégorie d'individus qui renvoit à un comportement Définitions : genre - Dictionnaire de français Larousse (def 2)

Quand la catégorisation sexuelle de l'espèce humaine (comme pour toute espèce) se fait uniquement par caractéristique biologique. Définitions : sexe - Dictionnaire de français Larousse


Que tu le veuilles ou non, Caroline Fourest ne décide pas à elle seule de la langue française.
__________________

Anciennement Gottcha
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 01/04/2017, 09h28
Barbiche_ Barbiche_ est déconnecté
Confirmé
 
Date d'inscription: aot 2015
Localisation: Paris
Messages: 651
Par défaut

Citation:
Envoyé par tron Voir le message
J'ai l'impression qu'il dit exactement l'inverse.
C'est toi qui part du postulat que l'on a tendance à rapprocher l'affirmation de soi à la masculinité tout sexe confondu (plus long mais ça revient au même )

Le reportage montre des hommes qui essaient d'affirmer leur masculinité, mais ils ne prétendent pas que l'affirmation de soi passe pour les hommes comme pour les femmes par l'affirmation d'une masculinité

Je dénonce le fait que l'"émancipation" des femmes se fait par le dédain de leur propre sexe au profit d'une virilité fantasmer.
__________________
Roi de la préparation, Empereur de l'inaction

Dernière modification par Barbiche_ ; 01/04/2017 à 09h30
Réponse avec citation
  #9  
Vieux 01/04/2017, 16h00
Avatar de Oncle Barney
Oncle Barney Oncle Barney est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: novembre 2012
Localisation: Bordeaux
Messages: 15 536
Par défaut

Citation:
Envoyé par Barbiche_ Voir le message
C'est toi qui rapproche la masculinité et l'affirmation de soi
Je lis derrière leurs intentions avec ce stage un besoin qui n'est pas une question d'identité de mâle mais bien d'affirmation de soi. C'est ce qu'on fait à longueur de temps sur le forum à propos des nice guy. On les renvoie à des ouvrages comme: "Cessez d'être gentils, soyez heureux".
En tout cas, c'est la lecture que j'en fais. S'ils travaillaient ça avant toute chose, auraient ils besoin d'aborder cette question de la masculinité? Je donnerais chez pour avoir la réponse
Et je parle bien d'un BESOIN de chacun de ces hommes. Il n'est pas question pour moi ici de parler d'autres choses.

Donc pour te répondre, je rapproche l'affirmation de soi de ce que je considère être leur vrai besoin, alors que ce qui est dit dans le reportage et donc dans le camp, c'est bien de retrouver les attributs du masculin.

A partir de là:
Citation:
Envoyé par Barbiche_ Voir le message
C'est donc toi qui sur-valorise les traits masculins par rapport aux traits féminins
C'est donc toi qui fait preuve de sexisme en associant la féminité à un manque d'affirmation de soi-même
C'est un peu beaucoup alambiqué ton affaire, j'ai du mal à te suivre >_<

Et pour être honnête, je sens bien ton intention de crier au loup en inversant les rôles pour mieux dénoncer ce qui te tient à coeur.
Du coup, j'ai pas grand chose de plus à te répondre :-/

Citation:
Envoyé par Barbiche_ Voir le message
Et c'est ta réflexion qui fait qu'aujourd'hui, l'affirmation féminine passe systématiquement par l'adoption des traits masculins par les femmes et qui rend donc le féminisme comme le plus gros promoteur de la masculinité sur terre en associant une femme "accomplit" à celle qui se sera imposée sur le terrain des hommes et JAMAIS comme celle qui aura su simplement revaloriser la féminité où elle en avait besoin
Arrête, tu vas me faire rougir!
Je sais que j'ai un peu d'influence, mais tout de même, dire que ma voix porte à ce point sur les débats nationaux, ça me gêne

Je crois comprendre qu'on ne parle pas de la même chose quand on parle d'affirmation. Et c'est ce que j'ai essayé d'expliquer au début. Je parle d'une affirmation globale de son identité, avec tout ce que ça comporte, ses qualités et ses défauts. En aucun cas je parle de masculin ou de féminin.

Alors que toi si je comprends bien, tu parles d'affirmer sa masculinité ou sa féminité vers les attributs correspondants aux 2 genres. C'est bien ça?

Au passage, tu parles de "terrain des hommes", ça renvoie à cette scission entre hommes et femmes, avec un camp de réhabilitation comme dans le reportage uniquement pour les hommes, et un uniquement pour les femmes.
Ma question c'est: et si c'était à force de vouloir à tout prix les séparer qu'on en vient à parler par exemple d'aller "sur le terrain des hommes", qu'on parle même tout simplement de camp de l'un contre l'autre?
Dit autrement, et si en mettant l'accent à ce point sur les différences, on créait les tensions?

Et du coup, la question qui en résulte, parce que j'anticipe la réaction que je connais que trop bien, et qui à mon sens central: en quoi le fait de rapprocher les 2 "terrains" serait un danger?
Parce qu'on va pas se mentir, derrière tout ça, il y a des peurs dont on ne parle pas assez et qui ont besoin d'être exprimées clairement.

Citation:
Envoyé par Barbiche_ Voir le message
Le reportage traite du manque d'affirmation de virilité des hommes, de la perte d'affirmation masculine, elle ne rapproche pas l'affirmation de soi même à la masculinité
Alors le reportage ne "traite" pas du manque d'affirmation de virilité, il donne simplement à voir un phénomène de manière neutre (c'est d'ailleurs ça qui a créé une grosse polémique) qui est que les cathos font des stages pour des hommes qui se questionnent sur ce qu'est être un homme.

Mais effectivement, l'affirmation de soi n'est pas le thème du dossier. Je t'ai expliqué la démarche qui m'a amené à parler de ça.
Je te le refais en plus condensé et plus neutre: "et si la question que se posent ces hommes n'étaient pas la bonne"?
Quand je vois ce qu'il y a dans le stage, je me dis qu'ils manquent avant tout

La discussion intéressante porterait donc sur notre identité. Passe-t-elle infailliblement par être un homme ou une femme? Ou pour être plus précis, doit on forcément entrer dans la question au travers de son sexe? Et par là, se construire autour de ça? Mais du coup, qu'est ce que ça veut dire?
A la limite, pourquoi pas réfléchir ainsi! Mais ce qui me gêne, c'est ce qui est apposé derrière ce qu'est un homme ou une femme. D'où ça vient? Quelle est la légitimité de ce discours? En quoi est ce la seule réponse à la question que chacun se pose?

Citation:
Envoyé par Barbiche_ Voir le message
Il y a 8,7 millions d'espèces sur terre et une toute petite partie de la notre (parce que oui, elle ne concerne que la triade de la déchéance : USA-Europe-Japon) depuis quelques dizaines d'années soit grosso modo une partie infime de l'histoire de l'humanité, veut essayer de faire croire au gens que un homme et une femme ont en fait de différent que quelques attributs physiques (d'ailleurs, elle avance cette théorie que depuis que les conditions y sont favorables, j'suis pas sûre que si on devait refaire Verdun demain, l'égalité des sexes* et la féminisation des hommes seraient autant mises en avant)
Déjà, il était question au départ de remettre en cause cet ordre établi - le patriarcat - car cela créait des inégalités insoutenables. Ai je besoin de les nommer? Est ce que tu es d'accord sur ce point de départ?

Une fois le débat ouvert, une fois qu'on remet en cause un modèle, qu'on acte qu'il n'est plus adéquat ou acceptable, on réfléchit à ce qu'on veut à la place. Là aussi, est ce que tu es d'accord jusque là?

Du coup, vers quoi on veut aller? Ou pour toi, qu'est ce qu'on veut garder? Comment le décide-t-on?

Le problème, c'est qu'il n'y a pas de débat sur ça (et sur tellement d'autres choses!)
J'avais pourtant vu des tentatives à l'époque de Nuit Debout avec des comités dédiés au sujet, mais bon...

Et sans débat, ce sont les extrêmes qui s'emparent du sujet car ils supportent le moins le vide.
Sans parler du fait qu'en France, on a perdu l'art de débattre (il est loin le temps des grands philosophes).

En tout cas, je t'en veux pas de vouloir défendre ce que tu défends. J'essaie de te comprendre (toi et d'autres ici) et t'amener à en débattre.

----
Je viens donc de tester une nouvelle façon d'engager un sujet.
Avant, je diffusais l'info sans commenter et aiguiller et je voyais ce qu'il en était.
Cette fois ci, j'ai fait exprès de lancer une punchline (qui traduit ma pensée, ce n'est pas un piège), et c'est moi qui suis le centre de la conversation (pour ne pas dire la cible) et non plus le document à l'origine.

Je me demande ainsi si ma punchline provocatrice n'est pas ce qui a déclenché cette réaction et qui a de fait empêché la mise en place d'une discussion plus posée. Mea culpa dans ce cas là.

@Gottcha: si tu n'avais toujours pas compris depuis le temps, je t'ai mis dans ma liste d'ignorés, donc je ne vois pas ce que tu écris (au cas où tu cherches à m'interpeller).
__________________
Appelez moi Barney tout court

Praticien en Programmation Neuro-Linguistique [PNL] (aperçu)
et en Communication Non Violente [CNV] (aperçu)


Mes pensées et réflexions
Réponse avec citation
  #10  
Vieux 01/04/2017, 21h56
Avatar de don Diego de la Vega
don Diego de la Vega don Diego de la Vega est déconnecté
Moderator
 
Date d'inscription: novembre 2012
Messages: 16 905
Par défaut

Bon on va essayer de régler quelques points intéressants en prenant le taureau par les cornes : Topic : La théorie du genre

Parce que c'est bien de cela qu'il s'agit.


En plus, ça va te plaire, c'est un psy le mec
__________________
"Mille victoires sur mille ennemis ne valent pas une seule victoire sur soi-même." Bouddha
"Actions speak louder than words" Diego

Articles écrits par le forum pour le forum : articles collaboratifs
3 notions-clé : 1-Réciprocité 2-Détachement 3-Action
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 11h45.