Art De Seduire   Retourner sur ArtDeSeduire.com - Techniques et Conseils en séduction
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #61  
Vieux 05/12/2016, 01h01
Karolus Karolus est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: octobre 2011
Localisation: Strasbourg
Messages: 57
Par défaut

Je suis sorti de chez mon père et ma mère à 17 ans car c'était une ambiance horrible.

J'ai été libre et indépendant, découvert la vie, chez mes grands parents. 2 années de lycée difficiles mais où j'ai appris à être positif.

Je voulais aller à Strasbourg faire mes études, ma tante a toujours été bienveillante envers moi, mais j'ai reçu un appel téléphonique désagréable de celui qui prétend m'avoir mis au monde.

Par impuissance, je me suis réfugié dans la délinquance et la haine, j'ai perdu tous mes amis et ma famille.

Ensuite par obstination je me suis entêté dans cette voie, persuadé de détenir la vérité.

Je peine beaucoup à continuer de me battre, de marcher, et caetera.

J'ai l'impression d'être alteré, de n'être plus le même, j'avais touché la vie du doigt, maintenant je suis comme flottant dans le néant.
Réponse avec citation

Découvrez notre produit :
  #62  
Vieux 23/04/2020, 01h16
Timothée de Milet Timothée de Milet est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: fvrier 2018
Messages: 6
Par défaut

Artdeséduire: un formidable manuel de développement personnel, bien au-delà du seul domaine de la séduction.

Les "jeunes années" (15-23 ans)

Au lycée, j'étais à tout point de vue un individu "moyen". Ni loser, ni leader, je vivotais comme beaucoup de mes camarades, suivant le mouvement général et les conventions de ma génération, sans chercher à faire de vagues de quelque manière que ce soit. Niveau filles, un tableau là encore très "normal" avec deux petites copines (un OI de quelques mois suite à la rupture avec la première des deux).

A 18 ans, une fois le bac en poche, vient le temps des études supérieures, et de la vie à la grande ville loin de chez papa/maman.
La première année est typique du petit con qui n'a d'étudiant que le statut: absentéisme à la fac, soirées trop fréquentes, alcool, exams foirés. J'arrête alors mes études et je pars pour quelques années de petits boulots en intérim.
J'ai mon premier FC à 19 ans (une étudiante Erasmus rencontrée en soirée, avec laquelle je sors quelques mois).

Durant cette période, l'hygiène de vie hasardeuse me fait prendre du poids (je deviens assez "gras"), et je me questionne pas mal sur ma situation. Je tente une évolution professionnelle à 22 ans en commençant un nouveau job dans le cadre d'une formation en alternance, mais je ne m'y retrouve absolument pas et je plaque le tout au bout de 6 mois.

Me sentant au pied du mur, je me lance dans une introspection qui me conduit à aller consulter un psychiatre, à retrouver un physique acceptable par la musculation (méthode Lafay), et à bâtir un nouveau projet: reprendre des études qui me plaisent, en fac, en bossant à côté.

Une première "renaissance"

Ayant trouvé un boulot à temps partiel, je concrétise mon projet de reprise d'études. Je m'inscris en fac d'histoire (discipline qui m'a toujours beaucoup intéressé) avec une grande volonté de réussir le défi que je me suis lancé. Les débuts sont un peu compliqués en matière d'organisation, mais je parviens finalement à trouver un rythme. La passion me donne une grande force en termes de volonté et d'investissement. Je deviens un lecteur vorace, je m'éclate, les résultats suivent, et je me lie d'amitié avec des camarades de promo qui sont sur la même longueur d'ondes que moi.

Niveau relations, une étudiante de ma promo (une HB7) à laquelle je n'avais jamais parlé se prends d'intérêt pour moi. Elle va à la pêche aux renseignements me concernant, trouve mon FB, m'ajoute, et le "trop cérébral" que je suis se met un peu à paniquer . Bref, je prends mon courage à deux mains, je vais lui parler "en vrai", et s'en suit une relation d'un peu plus d'un an. Après la rupture, je fais un petit OI de quelques semaines, et c'est ce qui me conduit pour la première fois sur AdS. Je lis des articles de Sélim, je comprends que "chercher à la récupérer" est plus une connerie qu'autre chose, et je m'en remets ainsi très bien (on est alors à l'été entre la L2 et la L3).

Les deux années de Master sont un peu particulières. Je bosse toujours à temps-partiel et je valide mon diplôme avec de bonnes notes, mais je suis assailli par une sensation de "déclin personnel", j'ai de moins en moins de goût pour pas mal de choses, je commence à picoler un peu trop, je reprends du poids et une silhouette de mec "gras". Des tensions apparaissent dans mon groupe d'amis, et j'en absorbe une partie telle une éponge. Bref, ça ne va pas fort, et je retourne consulter le psy qui m'avait suivi quelques années avant.

Une fois diplômé, je ne souhaite pas me lancer vers une suite quelconque (concours, poursuite en thèse), et je décide de ne rien faire d'autre que mon boulot alimentaire.

La seconde "renaissance" ou l'art de devenir la meilleure version de soi-même

J'embraye donc sur une année faisant office de "parenthèse". Les premiers mois sont difficiles psychologiquement, je me dénigre beaucoup, et j'angoisse pas mal sur mon avenir.
En errant sur le net, je tombe sur quelques notions de développement personnel. J'approfondis mes recherches, et voilà que je retombe sur AdS, alors que la séduction est à ce moment là le cadet de mes soucis. Je dévore un maximum d'articles axés sur le développement personnel, et je prends alors la décision de devenir la "meilleure version de moi-même".

Les résultats apparaissent très rapidement. Je développe une volonté de fer qui me permet de retrouver une discipline de vie compatible avec mes objectifs. Je fais du sport, je perds du poids et retrouve une silhouette athlétique. Après ces quelques mois de renouveau, j'ai la sensation de déborder d'énergie, et je réactive les projets laissés en jachère quelques mois auparavant.

Suite à ce renouveau, j'ai préparé et réussi un concours, je m'éclate dans mon nouveau boulot (prof d'H-G), je mets en place un projet de thèse, je me fixe des objectifs personnels pour continuer à avancer .

Bien au-delà du domaine de la séduction, ArtdeSeduire est donc un véritable puits d'énergie positive et une excellente base en terme de développement personnel pour qui aura le courage de prendre sur soi et de faire le nécessaire pour devenir acteur de sa propre vie !

Dernière modification par Timothée de Milet ; 23/04/2020 à 01h25
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 18h20.