Art De Seduire   Retourner sur ArtDeSeduire.com - Techniques et Conseils en séduction
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 06/05/2015, 17h30
Avatar de Melahel
Melahel Melahel est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: novembre 2012
Messages: 1 572
Arrow [Alimentation] Le sucre, ce poison, cette drogue



Bonjour à tous,

Le printemps est synonyme d’une meilleure hygiène de vie, d’une mise à jour de son alimentation et de sa condition physique. Je vous écris donc cet article pour parler d’une des bases pour améliorer votre hygiène de vie à savoir, la diminution de votre consommation de sucre au quotidien. Car, vous allez le lire ci-dessous, le sucre est un véritable poison, une drogue qui détruit votre santé, provoque un bon nombre de maladie et est la source du surpoids dans la population. Et pour être séduisant, mieux vaut être en pleine forme et en bonne santé.

Aimer la saveur sucrée est normal, c’est inné. Nos ancêtres avait la perception du sucré pour indiquer quand un fruit était mure. Mais en ingurgiter de grosses quantités à longueur de journée aux sodas, cookies, viennoiseries, chocolat et autres biscuits risque de mettre en danger votre santé. Car le sucre active les circuits qui renforcent notre envie d’en manger encore plus. Il est donc grand temps pour vous de s’en défaire, mais en douceur.

Les textes et informations sont tirées de Femmes d’Aujourd’hui, un hebdomadaire féminin belge (23 avril 2015), de Men’s Health (Décembre 2013) ainsi que de divers articles trouvés sur la toile.


Pourquoi, aimons-nous consommer du sucre ?

Les glucides ont pour effet de stimuler la production de sérotonine, une hormone qui agit comme neurotransmetteur favorisant l’apaisement. Manger sucré constitue donc une forme d’automédication. Sauf que c’est rarement ponctuel et que lorsque les tensions se multiplient, le recours au sucre devient un tranquillisant, un réflexe trop fréquent. Le plus bel exemple étant avec le chocolat lors des échecs sentimentaux ...

Bonus : la sérotonine est un excellent moyen de bien dormir et l'ananas en est naturellement riche. Mangez-en avant de dormir ! Idéal en musculation pour la récupération.

Comment fonctionne le sucre dans notre organisme ?

Chaque fois que nous consommons des glucides, notre pancréas secrète de l’insuline : cette hormone fait pénétrer le sucre dans les cellules et ramène la glycémie (taux de sucre sanguin) à des valeurs normales. Mais l’absorption d’une grande quantité de sucre en peu de temps provoque une hyperglycémie brutale, toujours suivie d’une hypoglycémie rapide, se manifestant par un malaise … et des envies de sucres (logique). Un véritable cercle vicieux infernal qui peut déboucher, une fois le pancréas épuisé, sur du diabète.

Par ailleurs, ce sucre excessif, s’il n’est pas éliminé par un effort physique par exemple, est stocké par l’organisme sous deux formes :

1) Sous forme de glycogène (polymère de glucose) au niveau du foie et des muscles (pour donner l’énergie à l’effort pour la musculation, par exemple). Mais la quantité de glycogène étant limité dans le corps, le stockage sous forme de glycogène n’est pas infini. Et à l’inverse des sels minéraux, il n’est pas éliminé par les urines. Une présence de sucre dans l’urine est synonyme de diabète de sucre ou de problème rénal …

2) Sous forme de graisses, d’abord sous forme d’acide gras puis en triglycérides c’est à dire 3 acides gras liés au glycérol par covalence (un peu de chimie !) d’où le risque de surpoids et d’obésité.

L’excès de sucre a aussi des répercussions sur notre bien-être. Insidieusement, il provoque davantage de fatigue, d’anxiété, d’irritabilité, de troubles du sommeil. Plus gênant, il peut affecter notre santé générale, avec un risque accru d’inflammations chroniques, de troubles digestifs, de aladie cardiovasculaires, de cancers, …

En BONUS, voici un article ultra intéressant parlant des maladies cardiaques où le chirurgien démontre parfaitement que la cause de ces dernières n'est pas l'excès de graisse mais bien de sucre. Après avoir lu mon article, foncez sur celui-ci : La réelle cause des maladies cardiaques

Où se cache-t-il ?

Partout ! Le glucose est la principale source d’énergie immédiatement disponible pour le cerveau. L’appétence pour le goût sucré est universel et présent dès la naissance. Une attirance exploitée par l’industrie alimentaire qui en ajoute partout. Le plus bel exemple étant Coca-Cola. L’été, vous venez à peine de finir votre verre de Coca en terrasse qu’il vous en faut un autre … Vous commencez à comprendre pourquoi non ? L’urine est meilleure pour la santé que le Coca, ne l’oubliez pas

Ensuite, vous pensez peut-être ne pas consommer de sucre car vous ne sucrez pas votre café ou que vous ne mangez aucune sucreries ou gâteaux, eh bien, c’est raté. Car le sucre se cachent aussi dans les plats préparés, la charcuterie, l’alcool, le pain, la moutarde, les sauces, etc.

A retenir : « Plus d’un tiers des calories que nous ingérons aujourd’hui proviennent des sucres et de la farine raffinée ajoutés aux éléments transformés. Or, notre physiologie n’est pas destinée à affronter cet apport. » Dr Jacob Teitelbaum (auteur de Décrochez du sucre, éd. Marabout).

En bonus, voici une vidéo proposée par Fuzz qui résume parfaitement la situation actuelle concernant le sucre : Sucrez, sucrez moi ! #DATAGUEULE 12
__________________
Lifecoach et jobcoach (en formation)

Praticien PNL et en psycholgie positive (en formation)

Coaching individuel en Belgique (Hainaut). Contact par mp.


Si vous êtes en OI ou que votre couple ne tient plus, lisez ceci :
Comment en finir avec la dépendance affective et émotionnelle

Tout connaitre sur le sucre, ce poison légal :
Le sucre, ce poison, cette drogue

Dernière modification par Melahel ; 12/05/2015 à 19h02
Réponse avec citation

Découvrez notre produit :
  #2  
Vieux 06/05/2015, 17h31
Avatar de Melahel
Melahel Melahel est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: novembre 2012
Messages: 1 572
Par défaut

On parle de sucre, mais quels sucres ?

Dans le secteur industriel, c’est le sirop de glucose-fructose qu’on rajoute principalement. Or, son absorption excessive augmente la synthèse des triglycérides et favorise le stockage des graisses. « Notre consommation de ce type de sucre a augmenté de 250% au cours des 15 dernières années et le nombre de diabétiques, d’environ 45% durant le même laps de temps », signale le Dr Teitelbaum. Même si les industries tentent de faire taire le débat en affirmant que ce n’est pas un sucre, il agit bien comme tel dans le corps et il est plus toxique que le sucre de canne. »
Même lorsque les glucides sont plus naturels (sirop d’agave, sirop de riz ou de blé, sucre de coco ou de dattes, etc.), ils ne sont pas inoffensifs pour autant. Ils apportent quasiment le même nombre de calories et élèvent presque autant la glycémie que le sucre blanc mais ont l’avantage d’apporter des nutriments.

Comme nous mangeons du sucre sans réfléchir, voici quelques petites notions de chimie. Elles sont faciles à comprendre je vous rassure et vous fourniront des repères utiles (je l’espère).

Avant de développer en particulier, le fructose et le glucose sont des sucres simples naturellement présents dans les fruits, à parts quasiment égales. Quant au saccharose, il résulte de la combinaison du glucose et du fructose. En dépit de leur parenté, ces sucres se comportent différemment dans l’organisme et ces particularités se répercutent sur la prise de poids …

Les différents types de sucres et d’édulcorants :



1) Le glucose est absorbé par l’intestin puis passe dans le sang où l’insuline va le diriger vers es cellules où il servira de carburant. Tout excédent est stocké sous forme de glycogène dans le foie et les muscles. On le trouve essentiellement dans les boissons sportives, le miel et le sirop d’agave.

2)
Le fructose, présent dans les fruits, le miel et l’agave, est un sucre simple qui se comporte comme un sucre lent c'est-à-dire qu’il a indice glycémique faible, il ne perturbe donc pas vraiment la glycémie (sucre conseillé pour les diabétiques). Par ailleurs, comme ce sucre ne produit pas autant d’hormones de la satiété que le glucose, il est moins rassasiant et ensuite, son pouvoir sucrant est plus élevé que le glucose et demande donc moins de quantité et est de faite, moins caloriques.

Aussi, certaines publications scientifiques lient la consommation excessive de fructose avec la résistance à l'insuline et une action défavorable sur certaines hormones de la satiété et de l'appétit. Le fructose favoriserait donc l'obésité et augmenterait le risque de maladies cardio-vasculaires.

Bien que les preuves des effets néfastes du fructose soient limitées, en ajouter de grandes quantités à son alimentation ne semble pas être conseillé. De plus, trop en consommer est synonyme de maux de ventre et de diarrhée … Faites le test en buvant beaucoup de jus de fruit (BIO, bien sur) et en mangeant trop de fruits, vous verrez ! Parfois ça constipe, parfois provoque l’effet inverse.

Le fructose peut être intéressant pour les sportifs d'endurance qui doivent s'alimenter dans les heures qui précède l’exercice.

Avant l'épreuve, il n'est pas conseillé d'absorber des sucres dits "rapides", c'est à dire des aliments à indice glycémique élevé. La raison est qu'ils vont être vite absorbés et perturber la glycémie. Le risque principal étant la survenue d'un coup de pompe. C'est un phénomène bien connu des sportifs que l'on appelle hypoglycémie réactionnelles, souvent due à la consommation excessive de sucres rapides dans les heures avant l'entraînement ou la compétition.

Il est donc conseillé aux sportifs d'endurance d'utiliser, pour les repas qui précèdent l'épreuve, des glucides à index glycemique bas comme les pâtes. A l'approche du départ, une formule riche en fructose, comme du jus de fruit dilué ou un bidon d'eau fructosée, permettront un apport d'énergie constant et une glycémie stable.

3) Le saccharose (ou sucrose) associe ces deux types de sucre à parts égales. On l’appelle couramment le sucre de tables, le sucre blanc. Il est extrait de la betterave sucrière ou de la canne à sucre. C’est le sucre le plus fréquent dans les sodas et aliments industriels.

4) Parlons maintenant d'un isoglucose, un sucre très fréquent mais moins connu, le sirop de maïs (ou l’HFCS 42) est composé de glucose à 100% puis transformé en HFCS 42 (contenant 42% de fructose et 58% de glucose). Il est assimilé de la même façon que le saccharose dans l’organisme. Il est présent dans les pâtisseries industrielles, les plats cuisinés, les soupes et les boissons sucrées.

5) L’HFCS 55, une variante de l’isoglucose, a une proportion de 55% de fructose pour 45% de glucose. Plus sucré que le HFCS 42, on le retrouve dans les boissons gazeuses essentiellement mais aussi les viennoiseries, gâteaux et soupes.

6) Le lactose, n’ayant pas de goût sucré, est bel et bien un glucide associant deux sucres (le glucose et le galactose). On le trouve dans le lait et les produits laitiers (Ah bon ?)

7) Le miel est légèrement plus sucré que le saccharose est contient un mélange de glucose et fructose avec l’avantage d’être une excellent source d’antioxydants et de nutriments.

8) L’agave
, dérivé d’une plante du même nom, est un composé de glucose et fructose (jusqu’à 90% de fructose). Pour information, c’est le sucre employé pour fabriquer la tequilla. Utilisé principalement pour les cocktails et en produit sucrant pour café.

9) Le dextrose est un glucose ou plutôt un D-glucose donc une version ramifiée du glucose qui est plus rapidement disponible dans l’organisme. C’est le sucre privilégié des sportifs de part son IG élevé (IG de 100)

10) La (ou plutôt les) maltodextrine est le sucre des sportifs par excellence (il est une amélioration plus digeste du dextrose c'est-à-dire qu’il quitte plus vite l’estomac vers l’intestin). Provenant de l’hydrolyse du blé et du maïs, il s’avère être idéal avant l’effort car il maximise les réserves en glycogène du corps de par son IG élevé (95). Elle est aussi idéale pour la récupération musculaire après l’entrainement pour favoriser la recharge en glycogène.

11) L’aspartame, mauvais pour la santé, est faiblement caloriques (pouvoir marketing) et est un assemblage de deux acides aminés. Il est présent dans le Coca Cola Light (et d’autres sodas light) et les yaourts allégés.

12) La stévia est un édulcorant naturel non calorique élaboré à partir de feuilles séchées d’une plante herbacées d’Amérique du Sud. Il est présent dans les smoothies étiquetés « Sans sucre ajouté », les produits sucrants pour le café, le thé et les sodas lights.

13) La saccharine est un édulcorant produit à partir de soufre et d’autres substances chimiques qu’on retrouve dans certains aliments (E954) en combinaison avec l’aspartame qui augmente sa stabilité à la chaleur (en parlant de chaleur, le fructose tient mieux à la chaleur que le glucose).

14) Le sucralose est synthétisé en substituants des atomes de chlore aux groupes hydroxyles du saccharose. Présent dans de nombreux desserts et boissons faiblement caloriques.

Concernant le pouvoir sucrant des sucres et édulcorants présentés ci-dessus, voici une liste des coefficiants par rapport au saccharose (valeur de 1) :


Sucralose (600) > Saccharine (300) > Stévia (200) > Aspartame (200) > Agave (1.6) > Miel (1.5) > Fructose (1.4) > HFCS 55 (1.1) > Saccharose (1) > HFCS 42 (0.92) > Glucose (0.75) > Lactose (0.16)

Sans contestation, on constate l’importance des édulcorants dans les aliments industriels … A éviter.

L’indice glycémique (IG) à la loupe :

Pour la santé, mieux vaut éviter les aliments augmentant de manière important le taux de sucre dans le sang. Mais comment les repérer ? Grâce à ce qu’on appelle l’indice glycémique. L’indice glycémique (IG) d’un aliment se base sur la vitesse avec laquelle un aliment élève la glycémie. On trouve globalement trois catégories : Les aliments à IG élevé (entre 50 et 100) à consommer de manière ponctuelle, ceux à IG moyen (entre 35 et 50) qui ont leur place dans les repas journaliers, et ceux à IG faible (moins de 35), à consommer « sans restriction ». L’intensité du goût sucré ne sufft pas évaluer l’indice glycémique d’un aliment. Exemple : le chocolat noir, bien que sucré, affihe un IG assez bas (25). Voilà pourquoi j’en bouffe. Autre subtilité : l’IG d’un aliment peut varier d’un état à l’autre. Exemple : la pomme de terre à un IG variable selon qu’elle est préparée au four (95), en purée (83), rissolée (75) ou cuite à la vapeur (65). Pour s’y retrouver, le plus simple consiste à se référer à des tableaux, comme ceux présents sur le site Bienvenue sur Diabete.fr | Diabete.fr
A noter qu’en musculation, il faut bien respecter l’IG si vous voulez prendre en muscle et tenir à l’entrainement. Ainsi, avant l’entrainement, on favorisera les aliments à IG faibles à moyen et après l’entrainement ceux à IG élevé (dans les 30 minutes qui suivent l’entrainement) et modéré. L’indice faible étant toujours préconisé peu importe le moment. Les flocons doivent en poudre dans votre shaker de whey fera l’affaire pour reconstituer en douceur votre stock en glycogène musculaire. Veillez donc à ne pas manger de sucreries soit disant boostantes ou de boissons énergisantes avant votre entrainement. Catastrophe annoncée si vous vous entraînez comme un malade. Une galette de riz fera l’affaire ou un repas complet une heure ou deux avant.
__________________
Lifecoach et jobcoach (en formation)

Praticien PNL et en psycholgie positive (en formation)

Coaching individuel en Belgique (Hainaut). Contact par mp.


Si vous êtes en OI ou que votre couple ne tient plus, lisez ceci :
Comment en finir avec la dépendance affective et émotionnelle

Tout connaitre sur le sucre, ce poison légal :
Le sucre, ce poison, cette drogue

Dernière modification par Melahel ; 06/05/2015 à 17h38
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 06/05/2015, 17h31
Avatar de Melahel
Melahel Melahel est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: novembre 2012
Messages: 1 572
Par défaut

Et comment je me débarrasse de cette envie de sucre ?

Arrêter du jour au lendemain votre consommation de sucre aura le même effet qu’un accro à la clope qu’on prive de cigarettes … Le corps réagira de façon similaire ! Il faut donc procéder en douceur.

Suivi le chef

Au quotidien :

Commencez par limiter fortement le suce facile à repérer : le sucre blanc que vous ajoutez dans vos boissons, yaourts, compotes, … Tenez compte aussi de celui présent dans les pâtisseries, les sodas, les préparations industrielles … Bon à savoir : l’alcool, même si cela n’apparait pas au goût, est une source de sucre. Même la bière (hormis l’Orval, bière des diabétiques qui n’en contient pas).

Restez patient : il faut plusieurs jours pour se déshabituer à l’envie de sucre et plusieurs semaines avant d’apprécier la saveur des aliments nature. Si vous avez envie d’une note sucrée, essayer de vous diriger de préférence vers un morceau de chocolat noir (qui augmente peu la glycémie) ou des fruits secs, riches en fibres et en bons lipides. Bon à savoir : consommées au cours de votre repas, les petites douceurs se mélangent alors au bol alimentaire et sont lentement assimilées par l’organisme. Dans votre céréales le matin, dans votre yaourts natures, dans vos salades de saisons ou encore. Pour plus d’informations relatives aux fruits secs : Faut-il manger plus de fruits secs ?

En bref, plus vous diminuez votre consommation de sucre, moins vous en voulez et quand vous cherchez du sucre, soit vous résistez soit vous sucre naturellement. Dans votre thé, préféré le miel. Dans votre café, préféré le sirop d’agave. Et quand vous aurez refait votre éducation alimentaire, sans le sucre, vous commencerez à savourer l’amertume des aliments et croyez-moi, l’amer a vraiment beaucoup de saveur !

Au supermarché :

Evitez les biscuits, gâteaux, viennoiseries, bonbons, chocolat et autres encas industriels. Les préparations artisanales ou bio peuvent encore être tolérée mais le sucre sera quand même présent. Evitez principalement ceux dont la liste des ingrédients affiche en bonne place sucre ou sirop de glucose, glucose-fructose, galactose, sirop de sucre inverti, maltodextrine, isoglucose (HFSC), dextrose, maltose, … Et s’ils sont associés, c’est encore pire.

Lisez les étiquettes : vous serez surpris de constater la présence de sucre dans les soupes en conserve, le ketchup, certaines charcuteries, le pain et les biscottes, certaines conserves de légumes cuisinés, les frites surgelées, … Limitez-les au maximum.
Préférez tant que possible les aliments non raffinés, plus riches en fibres : pain complet, riz complet, pâtes complètes, lentilles, …

Optez pour des aliments non transformés : des flocons d’avoine plutôt que du porridge prêt à l’emploi (souvent sucré/aromatisé/enrichi), de simple pétales de maïs non sucrés plutôt que les céréales classiques de la gamme Kelogg’s … A éviter comme la peste, surtout pour les enfants. Le Nutella, je n’en parle même pas.

Consommez, dès que possible, des fruits bien de chez nous, ils auront meilleur goût car cueillis à maturité. Faites donc les marchés et favoriser le BIO, quitte à payer plus chère.

Préférez les confitures moins sucrées, avec 35 à 40%% de sucre ajouté (au lieu de 60% pour une confiture traditionnelle).

Privilégiez les mentions "sans sucre ajoutés", signifiant que le seul sucre contenu est celui des fruits pour les compotes, des céréales pour les mueslis, etc.

Voici à titre d'exemple une vidéo réalisé par Fitness Musclation Nutrition, une page FB que je suis où l'on voit bien l'arnaque totale des soit disant produits minceurs en l'occurrence des céréales allégés. En même temps quand il est écrit Kellogg's, il faut être con pour acheter ...
Le mensonge sur les céréales et autres produits sois disant "allégé, pour maigrir, fitness..."

Après cela, je pense que vous comprenez qu'il est important de manger autrement le matin ...

En cuisine :

Vous pouvez diminuez l’apport de sucre en rusant : en ajoutant à vos desserts des noisettes concassées, des épices (cannelle, anis…), des zestes d’agrumes, des fruits secs.
Pour remplacer les sodas,parfumez l’eau avec des feuilles de menthe ciselées, des mroceaux de concombre, des écorces d’orange bio, du citron (surtout pour l’eau pétillante), etc. Pour vous déshabituer des thés sucrés, pensez aux tisanes aux fruits, à la réglisse ou à la vanille par exemple.

Mon expérience :

Il y a encore deux ans d’ici, je mangeais sucrés à longueur de journée et je ne faisait pas de sport. Résultat, j’avais des coups de fatigue régulier, pas toujours beaucoup de motivation et le stress et l’angoisse montaient vite. Puis un jour, j’ai décidé d’arrêter le Coca, car trop de reportage m’ont incité à éliminer ce poison de ma vie. Je suis donc passé de 1 à 2l par jour à plus rien. Je bois peut-être un coca par mois, pas plus. En soirée, je bois de l’eau si j’ai envie d’un soft. Pour éviter un long pavé, je vais vous décrire ma diète pendant plus de 10 ans et ma diète actuelle.

Avant :
  • Matin : brioches/pain blanc au Nutella + jus d’orange concentré ou céréales Kelogg’s + jus d’orange concentré
  • 10h : chocolat au lait ou sucreries (Snikers, Twix, etc.) + coca
  • Midi : Sandwich pain blanc jambon beurre ou tartines de pain blanc avec diverses salades préparées, salami, jambon, fromage, etc. + coca + sucreries
  • 16h : Comme à 10h en générale, une glace l’été.
  • Soir : Repas équilibrés traditionnelles (parfois gras, bien sure) + coca
  • En soirée : grignotage de sucrerie et coca avant 22h. Après, c’était du jus d’orange …

Après : (j’ai changé progressivement mon alimentation pour enfin arriver à ceci depuis maintenant 6 mois)
  • Matin :
    5 œufs sur le plat (5 blancs et 1 jaune)
    Un citron pressé
    50g de flocon d’avoine (100g en pdm) + un poignet de pétale de maïs nature + un cuillère à café de cacao 100% + du lait 0% MG
    Un yaourt nature
    Un thé vert
  • 10h : Une pomme + un shakeur de whey (30g de protéine de petit lait)
  • Midi (froid) : Pain complet + filet de poulet le plus souvent. Sinon quinoa/riz, poulet/thon/poisson blanc et salade de légume frais (tomate, radis, avocat, concombre, etc.).
  • 16h : Fruits secs (5 variétés) + chocolat noir (70%-85% voire 100% si j’en trouve) + shakeur de whey (30g protéine de petit lait + 5g de créatine)
  • Soir (chaud): repas complet (toujours variés et équilibrés en rapport protéine-glucides et lipides). Actuellement, j’évite les graisses au stricte minimum pour ma sèche qui se déroule à merveille.
  • Post training (22h30) : Shakeur de whey (60g de protéine de petit lait + 5 de créatine + 5g de glutamine + 5g de BCAA (10g pendant l’entrainement))
  • Si entrainement en journée, collation de 22h : shakeur de whey (30g de protéine de petit lait).

Rajoutez à cela, 2-3l durant la journée dont presque 2l à l'entrainement. Je fais aussi une cure de magnésium/taurine/VitamineB6 pendant un mois. J’en ai probablement pas besoin mais c’est psychologique

Actuellement, je me sens en pleine forme ! La seule fatigue que j’encaisse, c’est celle liée à une mauvaise récupération après l’entrainement que je récupère après durant une sieste. Mais c’est assez rare. En générale, je suis en pleine forme. Bonne humeur et sexuellement, je pourrais me comparer au lion en période de chaleur, 50 fois sur la journée ne me pose aucun problème (excepté niveau fertilisant, j’ai pas le stock suffisant).

p.s: La muqueuse vaginale ne contient aucun sucre ! La lèche est donc sans limite
__________________
Lifecoach et jobcoach (en formation)

Praticien PNL et en psycholgie positive (en formation)

Coaching individuel en Belgique (Hainaut). Contact par mp.


Si vous êtes en OI ou que votre couple ne tient plus, lisez ceci :
Comment en finir avec la dépendance affective et émotionnelle

Tout connaitre sur le sucre, ce poison légal :
Le sucre, ce poison, cette drogue

Dernière modification par Melahel ; 06/05/2015 à 23h22
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 06/05/2015, 19h06
Avatar de Mandella
Mandella Mandella est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: aot 2012
Messages: 3 486
Par défaut

Je suis pharmacien et étudiant en médecine, effectivement, le sucre + les acides gras insaturés (W6 et trans) + le sel sont des gros poisons alimentaires notamment à l'origine des maladies cardio-vasculaires.

Bouffer souvent ces composés revient à entailler les parois de vos artères jour après jour.
Sans parler des effets négatifs sur tout le reste de l'organisme.

A diminuer au maximum de l'alimentation.
__________________
Ever tried. Ever failed. No matter. Try again. Fail again. Fail better. - Samuel Beckett

Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait. - Mark Twain
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 06/05/2015, 19h37
Emilien Emilien est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: octobre 2010
Messages: 31
Par défaut

Salut,

excellent article à nouveau. Depuis que j'ai commencé à prendre soin de moi (musculation mais je ne vais pas à la salle => un peu de lafay + haltères), je mange équilibré dans ce style et je ne ressens plus de besoin en sucre pourtant j'étais un gros consommateur (goodbye coca tu m'as bien pourri la vie, nutella j'étais fan sur un crêpe).
Ton régime alimentaire est peut-être un peu trop calorique pour mon niveau mais c'est toujours bien pour comparer.
Je crois qu'il faudrait aussi parler du cheat meal dans un régime alimentaire équilibré, car cette alimentation est assez lassante. Perso' n'étant pas un très bon cuisinier, parfois je mange juste pour manger, ce qui n'est pas très joyeux (en plus seul )

Rétrospectivement, si j'avais pris conscience des méfaits du sucre plus jeune (adolescence) je pense que j'aurais mieux vécu cette période (j'étais légèrement rond et sans style vestimentaire). Donc je pense que c'est bien d'au moins informer les autres (vieux comme jeunes).

A+

Dernière modification par Emilien ; 06/05/2015 à 19h40
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 06/05/2015, 19h47
Play15 Play15 est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: avril 2015
Localisation: Auvergne
Messages: 2 889
Par défaut

Aucun rapport avec le sucre mais pourquoi tu ne fractionne pas tes prises de créatine? Genre 1gr matin midi 4h soir et post training? C'est ce que je fais depuis toujours!
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 06/05/2015, 20h02
Avatar de Melahel
Melahel Melahel est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: novembre 2012
Messages: 1 572
Par défaut

Citation:
Envoyé par Play15 Voir le message
Aucun rapport avec le sucre mais pourquoi tu ne fractionne pas tes prises de créatine? Genre 1gr matin midi 4h soir et post training? C'est ce que je fais depuis toujours!
La créatine est relativement fixe dans le corps. Elle se stocke au niveau des muscles et attend un effort pour agir. Donc j'estime qu'en milieu de journée, mon stock de créatine a diminué. Puis après l'effort, logique. Je pourrais effectivement le fractionner mais ça me ferait chier de bien calculer avec la coupelle de 5gr ... Ensuite, le midi et le soir, en mangeant, j'en ingurgite, certes une faible quantité mais suffisamment pour combler. Donc, je pense que ça n'a aucune espèce d'importance de fractionner la prise. Tant qu'avant l'entrainement, il y en a en suffisance dans les muscles et qu'après, je comble la perte, no souci.

Mais je compte arrêter la prise de créatine en août. Pour un mois. Je pars 2 semaines en road trip donc ce sera mes 2 semaines de rebond annuel. Je flippe déjà rien qu'à cette idée car je serais déjà super sec à ce moment. Je ferais p-e une pdm pour les 2 dernières semaines de juillet
__________________
Lifecoach et jobcoach (en formation)

Praticien PNL et en psycholgie positive (en formation)

Coaching individuel en Belgique (Hainaut). Contact par mp.


Si vous êtes en OI ou que votre couple ne tient plus, lisez ceci :
Comment en finir avec la dépendance affective et émotionnelle

Tout connaitre sur le sucre, ce poison légal :
Le sucre, ce poison, cette drogue
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 07/05/2015, 20h54
maxss maxss est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: janvier 2014
Messages: 146
Par défaut

Tu a fais un sacré changement dans ton alimentation, ton post est top.
t je me rend compte qu'il y a du scre dans tout et j'en ingérè deja 30g rien qu’au petit dej.
__________________
Mon journal
Réponse avec citation
  #9  
Vieux 07/05/2015, 23h08
Avatar de Melahel
Melahel Melahel est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: novembre 2012
Messages: 1 572
Par défaut

Citation:
Envoyé par maxss Voir le message
Tu a fais un sacré changement dans ton alimentation, ton post est top.
t je me rend compte qu'il y a du scre dans tout et j'en ingérè deja 30g rien qu’au petit dej.
Et le pire est qu'on me dit que je ne prend pas de plaisir à manger vu que je me prive. Et bien justement, c'est tout le contraire. Avant, je mangeais tout et n'importe quoi. J'étais une véritable poubelle et j'aimais vraiment tout même si j'avais mes préférences, comme tout le monde.

Maintenant que ma dépendance au sucre et aux nourritures grasses a disparu, le goût des saveurs naturels sont revenues et je mange presque que des produits naturels et j'adore !!! C'est un régale pour moi de manger des salades avec des légumes frais, de manger du poisson, des fruits, de la bonne viande, etc. Chaque repas et collation est un véritable plaisir car je ne mange rien de reconstitué, que des produits naturels (ou presque bien sur). Et pour les amateurs de vins, on le savoure cent fois mieux quand on a perdu le goût du sucre.
__________________
Lifecoach et jobcoach (en formation)

Praticien PNL et en psycholgie positive (en formation)

Coaching individuel en Belgique (Hainaut). Contact par mp.


Si vous êtes en OI ou que votre couple ne tient plus, lisez ceci :
Comment en finir avec la dépendance affective et émotionnelle

Tout connaitre sur le sucre, ce poison légal :
Le sucre, ce poison, cette drogue
Réponse avec citation
  #10  
Vieux 10/05/2015, 20h52
Avatar de Rakos
Rakos Rakos est déconnecté
Confirmé
 
Date d'inscription: mai 2012
Localisation: Grenoble
Messages: 726
Par défaut

J'ai pas trop compris,
Sur les étiquettes il est marqué par exemple, 16.6 g de glucide dont 1.2 de sucres.
Les 1.2 de sucres représente la part de tous les sucres que tu nous a décrit plus haut ?
Le reste c'est que du "bonus" ? "glucide pur" ?

Pas taper
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 12h11.