Art De Seduire   Retourner sur ArtDeSeduire.com - Techniques et Conseils en séduction
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 28/02/2014, 15h58
gabriel95 gabriel95 est déconnecté
 
Date d'inscription: fvrier 2014
Messages: 5
Par défaut Je vis constamment dans mes rêves

Bonjour à tous

Alors je sais cela peut paraître bizarre, mais depuis la 4ème (je suis actuellement en 1ère) je m'invente des histoires dont je suis le héros. Je pense que cela est un peut près normal lorsqu'on a 13 ans, mais pas lorsqu'on a 16 ans...

C'est très handicapant dans la vie de tous les jours. Lorsque je suis au lycée je suis bien présent, je blague avec les gens, je participe aux discussions, mais dès que je rentre chez moi, c'est plus fort que moi, je met une musique à fond et je commence à rêvasser, à m'inventer des histoire qui me mettent en valeur. C'est comme des pulsions, après ça se calme et je commence à culpabiliser, à me sentir nul de réaliser des choses seulement dans ma tête et pas en vrai. De ce fait, j'arrive pas à me concentrer sur mes devoirs, au bout d'une demi heure, je pars dans des délires pendant des heures, du coup j'ai toujours des moyenne qui oscillent autour de 12, 13, alors que tout le monde me dit que je pourrais avoir plus.

Je suis quelqu'un de sociable qui arrive à se faire facilement des amis, mais mes parents sont très strictes et sont en panique pour le dossier des grandes écoles après le lycée. Du coup j'ai jamais vraiment eu le droit de sortir, à part avec eux pour se promener (youpi). De temps en temps pendant les vacances je peux me faire un ou deux ciné mais ça s'arrête là. A cause de ça, je n'arrive pas à me faire de vrai amis , puisque je ne les vois que dans le cadre scolaire. Au début, j'étais invité aux soirées organisées par les groupes "populaires", mais comme je pouvais jamais y aller, les gens ne m'invitent plus et du coup je suis complètement mis à l'écart. Le 3 mecs avec qui je traîne si des mecs qui n'ont pas d'autres amis, du coup on reste que tous les 3, avec des temps en temps des incrustes dans des groupes, sans que cela soit considéré comme de la vrai amitié.

C'est un cercle vicieux, comme j'ai des notes moyennes, mais parents ne me laissent pas sortir, comme je ne sors pas, je ne me fais pas de vrais potes, et comme je ne me fais pas des vrais potes, je m'illusionne en me créant une lifestyle de rêve. Et cela peut aller très loin, dès que je vois un film, je peux me mettre à la place de l'acteur principal et me faire des scénarios, idem pour les chanteurs...
Je vous jure que je ne pas peux faire autrement, tous les matins je me dis :"c'est bon, aujourd’hui, tu es dans ce que tout fait, tu ne pars pas dans des délires", mais il y a un moment ou je craque.

En plus le week end quand je reste chez moi, mes parents sortent en pensant que je travaille, mais dès qu'ils s’absentent, je me précisent sur mon ordinateur, je met le volume à fond et je me crée des histoires pendant des heures, et pendant ce temps là je ne fais rien du tout. C'est comme une drogue, quand j'ai envie de mettre la musique pour rêvasser et que je ne peux pas (par exemple parce qu'il y a mes parents),j 'ai une boule dans le ventre, je transpire, je stresse, puis dès que je le fais, mais tension redescend, et je me sens mieux.

Quelqu'un est-il dans le même cas que moi, aussi improbable soit-il ? J'en peux plus, j'ai pas de solutions j'ai l'impression de gâcher ma vie.
Réponse avec citation

Découvrez notre produit :
  #2  
Vieux 28/02/2014, 16h06
Reflex Reflex est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: mars 2013
Messages: 1 824
Par défaut

J'ai honte en te lisant parceque oui je suis dans le même cas que toi et j'ai 27 ans. J'ai passé ma vie à rêver. Sauf qu'un jour tu te réveilles et tu es dans un monde inconnu, le vrai. Celui ou tu peux pas faire marche arrière, le temps passe trop vite.

Le pire c'est l'epic music, ya rien de pire pour te faire partir très loin . J'avais pensé à tout écrire, c'est aussi un moyen d'extérioriser toute cette imagination mais je suis pas assez organisé pour cela, j'ai l'impression que je devrais écrire 4 chapitres différents en même temps pour suivre...
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 28/02/2014, 16h13
gabriel95 gabriel95 est déconnecté
 
Date d'inscription: fvrier 2014
Messages: 5
Par défaut

C'est horrible je n'arrive pas à m'en diffère c'est comme une drogue... C'est exactement dans ce cas de figure que je ne veux pas arriver : Regretter, plus tard, de n'avoir rien fait pour me sortir de ce pétrin, c'est pour ça que je cherche une solution depuis maintenant pas mal de temps. Certaines musiques ont un effet ahurissant sur moi, j'ai l'impression d'être transporté et comme tu le dis, j'ai l'impression d'exposer mon imagination au grand jour.
Je sais pas d'où ça peut venir...je me demande même si c'est pas une maladie
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 28/02/2014, 16h22
Avatar de Squale
Squale Squale est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: dcembre 2012
Messages: 245
Par défaut

Je me vois un peu dans ce que t'écris. Moi aussi j'suis un grand un rêveur, mais ce n'est pas si mauvais. Du moins tu peux en faire une force. Personnellement (oh le narcissique il parle de lui en voulait aider les autres :P ) j'essaye de faire de mes défauts une force. Et vu que j'ai ce défaut là aussi, voici comment moi j'en fais une force, peut-être que ça pourrait t'être utile.

Comme toi je rêvasse, et je rêvasse encore mieux avec de la musique (vas-y Clint Mansell fait péter les basses ahah), j'aime beaucoup le sport, plus particulièrement la gym, le parkour et le tricking (si tu connais). Et je m'imagine souvent enchaîner les figures sur le tempo, parfois des figures que je ne maîtrise même pas encore. Mais je prends ça comme la "visualisation" d'un objectif à atteindre. Ce n'est pas un simple rêve mais plutôt une vision du futur. You know what I mean ? Et partant de cette vision du futur je me dis "Bon, que faut-il pour que ça se réalise ?". Et de là tu commences à te faire une liste d'objectif pour faire de ce rêve une réalité.

Je t'encourage à continuer à rêver, c'est les rêveurs qui font que les choses avancent. Et toi qui rêve tout le temps ça va peut-être te paraître incroyable, mais beaucoup ont du mal à rêver, fantasmer leur vie possible. Il n'est pas rare que les gens ne se croient pas assez bien pour vivre une vie pleinement épanouie. Rêver sa vie, imaginer s'élever au-dessus de ce que l'on est peut être un formidable moteur.

Pour l'instant chez toi ça reste à l'état de "projet", t'as la maquette du truc, tu vois comment ça serait, maintenant passe à l'étape suivante, essaye d'imaginer étape par étape comment tu pourrais arriver à concrétiser cela. Et sers toi de ces rêves comme d'un moteur !
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 28/02/2014, 16h27
Avatar de Oncle Barney
Oncle Barney Oncle Barney est connecté maintenant
Sage
 
Date d'inscription: novembre 2012
Localisation: Bordeaux
Messages: 16 808
Par défaut

Tu te culpabilises alors que tu n'y es pour rien.
J'ai bien le nom des responsables mais ils risquent de pas aimer...

Je t'avoue que je n'ai pas à l'heure actuelle de solution miracle.
La seule chose que tu puisses faire à mon sens, c'est de demander à tes parents de voir une personne pour que tu lui expliques la situation. Ils ont tout à y gagner s'ils ont autant d'espoir en toi.
__________________
Appelez moi Barney tout court
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 28/02/2014, 17h07
gabriel95 gabriel95 est déconnecté
 
Date d'inscription: fvrier 2014
Messages: 5
Par défaut

Merci beaucoup pour vous réponses

Le problème Squale, c'est que ces songeries sont parfois irréalisables (, mais il est vrai que je rêve de temps en temps d'un idéal atteignable .
J'ai tendance à considérer mon rêveries comme un défaut, quelque chose que je dois éliminer, mais comme je l'ai dit dans mon premier message, j'ai tenter plusieurs fois d'y mettre fin sans un parvenir. C'est vrai que de voir ça comme un moteur et non comme un défaut pourrait beaucoup m'aider, je pense que j'ai tendance à trop idéaliser un futur incertain et du coup le brusque retour à la réalité me déprime. Tu as raison, si je ne peux pas m'en débarrasser, autant en faire un force, je ne suis sans doutes pas assez compétitif avec moi, et c'est ce que je vais tenter de corriger.

J'ai déjà essayé, Barney, d'en parler à mon père, mais j'ai bien vu qu'il n'avait pas compris ce que je tentais de lui expliquer... La seule chose qu'il m'ai dit, c'est "Maintenant tu arrêtes de rêver et tu te mets au travail", ce qui est dans mon cas plus facile à dire qu'à faire.
Réponse avec citation
  #7  
Vieux 28/02/2014, 17h13
Avatar de Oncle Barney
Oncle Barney Oncle Barney est connecté maintenant
Sage
 
Date d'inscription: novembre 2012
Localisation: Bordeaux
Messages: 16 808
Par défaut

Citation:
Envoyé par gabriel95 Voir le message
J'ai déjà essayé, Barney, d'en parler à mon père, mais j'ai bien vu qu'il n'avait pas compris ce que je tentais de lui expliquer... La seule chose qu'il m'ai dit, c'est "Maintenant tu arrêtes de rêver et tu te mets au travail", ce qui est dans mon cas plus facile à dire qu'à faire.
Tu ne t'es pas fait comprendre. Donc, tu vas y retourner et te faire comprendre. C'est aussi simple que ça

Que lui as tu dit exactement?
__________________
Appelez moi Barney tout court
Réponse avec citation
  #8  
Vieux 28/02/2014, 17h21
gabriel95 gabriel95 est déconnecté
 
Date d'inscription: fvrier 2014
Messages: 5
Par défaut

Je lui ai pas dit aussi cru que dans mon message. En gros je lui ai dit que j'avais tendance à m'emporter dans des rêves et que pendant ce temps j'avais pas toute mon attention focalisée sur mes devoirs, et que c'était çà qui me pénalisait au lycée
Réponse avec citation
  #9  
Vieux 28/02/2014, 17h24
Avatar de Oncle Barney
Oncle Barney Oncle Barney est connecté maintenant
Sage
 
Date d'inscription: novembre 2012
Localisation: Bordeaux
Messages: 16 808
Par défaut

Oublie le fait de lui raconter pour tes rêves. Parle plutôt d'un mal être, de ne plus savoir qui tu es, 'fin bref, un truc qui correspond à ce que tu vis, qui fait crise d'adolescence mais sans le coup des rêves.

Ton but, c'est de décrocher un rdv. Tu peux lui dire ça, que déjà, 1 séance te ferait du bien.

Une fois que tu auras le rdv, tu pourras parler à cette personne de tout ce que tu voudras (évidemment, il n'y aura pas tes parents).
__________________
Appelez moi Barney tout court
Réponse avec citation
  #10  
Vieux 28/02/2014, 17h32
Avatar de Bob Leponge
Bob Leponge Bob Leponge est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: janvier 2013
Localisation: Dans son Ananas
Messages: 4 534
Par défaut

Tout les jours sur ce forum, je vois des gens qui ont les même problèmes que moi. Ca fait plaisir je vois que je ne suis pas seul.

Tkt pas mon petit, j'ai 22 ans et je suis comme toi. C'est bien, tu as commencé à chercher une solution à ce problème plutôt tôt. Rien que pour ça je te fais un



Une solution à ton "problème" ? La méditation. C'est le truc le plus efficace que j'ai jamais essayé. Ca te permet de te connecter vraiment au réel et ne pas te laisser dériver dans tes pensées.

Je te préconiserais de méditer à raison de 10 min par jour. Tu te concentres sur ta respiration, le va et vient du souffle dans tes narines, le gonflement de ton abdomen ou de ta poitrine. Observe ton flots de pensée sans te laisser entraîner, toujours en gardant le focus sur ta respiration. Au début, tu devrais en chier, et c'est normal. Mais tu devrais sentir les effets venir petit à petit, à force de pratique et de persévérance.

Le maître mot c'est régularité. Prends toi 10 min par jour dédié à la méditation (généralement, en te levant ou juste avant de te coucher est conseillé, car ça fait un rappel facile). Pour moi c'est le plus dur, de le faire vraiment tout les jours. C'est vraiment que comme ça que les résultats apparaissent.

Pour le temps j'ai dis 10 min car c'est la base de temps que j'utilise, mais c'est assez libre en fait. Certains pratiquant disent que 5 min suffisent, d'autres que c'est pas assez... Ca dépend de toi. Mieux vaut que tu fasses 5min où tu arrives à focus sur ta respiration que 10 min où tu seras perdu le 3/4 du temps dans tes rêves.

M'voilà.

Have fun !

Edit : J'ai oublié de préciser que ce qui était important dans la pratique, c'est que tu reviennes à ta respiration sans juger tes pensées. Tu vois/entends une pensée, tu la regardes, sans la suivre, en la laissant s'évaporer, et tu reviens à la respiration. Même quand tu as eu des long moments d'absence, tu te contentes de revenir, sans juger.

(Au début, tu jugeras, beaucoup de fois, donc ne te juges pas sur le fait que tu ais jugé non plus. )
__________________
"Until you learn to trust your own actions and learn to pursue women with your own unique style and personality, you have learned absolutely nothing"
Mark Manson

Dernière modification par Bob Leponge ; 28/02/2014 à 17h41
Réponse avec citation
Réponse

Tags
pensée, penser, rêvasser, rêver

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 17h36.