Art De Seduire   Retourner sur ArtDeSeduire.com - Techniques et Conseils en séduction
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #71  
Vieux 21/10/2020, 10h10
Avatar de Victor Newman
Victor Newman Victor Newman est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: septembre 2019
Messages: 3 490
Par défaut

Franchement vous exagérez quand même.
Sur ce forum on essaie d'avoir une autre approche que sur doctissimo, si c'est pour que chacun poste des histoires sans aucun détails, cela ne permet ni de comprendre le pourquoi, ni le comment, et pire encore vous pissez sur la possibilité de relation toxique qui est hyper importante et courante dans ce genre de délire.

Ce n'est rien d'autre que ce que je questionnais envers l'auteur initiallement.
J'ai eu des réponses de voleur, et vous venez derrière faire la morale.
Comment on propose ça, comment on en parle ? On en sait rien. Avec vous visiblement mettre les gens devant le fait accompli ne pose pas problème. C'est même une vertu de tolérance (je vomis).

Mais vous n'avez rien compris.
Vous n'êtes certainement pas en mode "vertu supérieure" dans votre façon de faire alors redescendez un peu.

Et arrêtez votre fragilité extrême alors que la meuf a juste posté une histoire qui ne la concerne même pas, c'est bon elle va s'en remettre.

Votre "débat" on dirait un film de bisounours sur la drogue "c'était trop bien tout le monde s'aimait", ou des naïfs qui découvrent le Bdsm et qui se retrouvent la semaine d'après attachés chez un inconnu sans comprendre.
Deux ans après curieusement ce n'est plus le même délire, surtout quand on fait n'importe quoi.

Donc ouais ce topic craint, je n'ai aucun problème d'éthique et je suis très très certainement plus ouverts que vous sur ce point, vu que déjà vous n'avez pas compris le sérieux et les dangers de ce genre de sujets.



Merci d'arrêter de croire qu'être tolérant et ouvert à tout est une vertu, c'est un danger, et vous êtes irresponsables dans votre discours.
__________________
Liste d'ignorés : Niico
Réponse avec citation

Découvrez notre produit :
  #72  
Vieux 21/10/2020, 10h29
Avatar de Ohyeah
Ohyeah Ohyeah est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: aot 2016
Messages: 2 469
Par défaut

Parce que t'es nul.
Regarde ce magicien.

We Have the Perfect Polygamous Relationship | This Morning - YouTube

Il s'est mis en couple avec une bisexuelle.
Ensuite il s'est trouvé une meuf encore plus bonne que sa copine.
Il lui a fait un bébé et a réussi à garder les deux nanas. Maintenant il enchaîne les threesome tous les soirs.

En lisant les témoignages, on remarque que pour une minorité avec qui cela se passe bien, toutes les autres tentatives de polyamour se pètent la gueule et les gens finissent par retourner vers un modèle monogame.

Un peu comme le regime vegan, où les premiers mois/années les gens sont dans le monde des bisounours à bouffer des graines, mais une fois qu'ils ont en marre d'avaler 20 pilules de compléments et d'aller aux chiottes 20 fois par jour, d'avoir les dents qui pourrissent et la peau blanchâtre, ils retournent la plupart du temps au régime omnivore. Sauf si leur éthique les oblige à risquer leur santé pour le bien-être des animaux.

Sur le papier tout a l'air sympa, en pratique c'est un numéro de funambule.

Déjà qu'on galère déjà à gérer un partenaire, pire avec l'arrivée d'un enfant alors croire qu'on est capable de s'occuper de 2 partenaires avec la famille qui va avec, impossible.

Dernière modification par Ohyeah ; 21/10/2020 à 10h37
Réponse avec citation
  #73  
Vieux 21/10/2020, 10h32
marseye marseye est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: aot 2017
Messages: 4 721
Par défaut

On en parle de celles ( je crois dans les alpes maritimes) qui ont portées plainte pour viol contre un mec , chez qui elles sont allez masqué (ou yeux bandé a peine par elle meme avant de rentrer dans l'appart de l'homme) en rdv purement sexuel ?

c'etait l'epoque 50 nuances de grey, rencontre via reseaux sociaux et sites de rencontres, sauf que le mec au final n'etait pas le bogoss en photo , mais un type de 60 ou 70 piges,

les femmes enlevées leurs bandeaux autours des yeux juste apres le rapport qui etait consenti a la base. et là... forcement la mauvaise surprise

faut avouer que ça parait dingue non ?


donc oui l'homme est clairement un dingue, mais les femmes.... c'est hallucinant la prise de risques
__________________
"C'est pour les gueules de clé à molette, les rarement diplomates
Les automates des blocs qui changent Cléopâtre en playmate"
Réponse avec citation
  #74  
Vieux 21/10/2020, 10h35
Caro Caro est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: fvrier 2020
Messages: 67
Par défaut

Citation:
Envoyé par Mountain Climber Voir le message
Mais je pense qu'au fond on est tous d'accord que chacun fait ce qu'il veut, tant qu'il fait pas de mal aux gens et qu'il impose pas son fonctionnement aux autres.
Tout à fait et merci. Après je peux pas dire non plus que ça a été facile. On est tellement conditionnés au couple de deux que quand on les a vu à trois...ben il faut s'y faire visuellement on va dire. Bien que eux soient très discrets et peu démonstratifs. Et le paysage a encore changé quand la quatrième est arrivé. Pareil il a fallut s'y faire mais on s'habitue et ils ont l'air heureux comme ça. En plus ils sont supers sympas.

L'autre truc tout con c'est la logistique. Eux habitent pas loin de chez nous mais on fait parti d'un vieux groupe d'amis que la vie a éparpillé un peu partout dans le pays. On aime bien essayer de se retrouver tous chez les uns ou les autres le temps d'un ou deux week end par an. Les couples classiques et les célibataires tout le monde sait gérer. Mais un couple de 3/4 (ou plus si ça existe) vous répartissez les chambres comment ?

Eux ne sont pas chiants et s'adaptent à tout. Mais je sais pas si ça marche partout comme ça.

Sinon raconté comme ça ça a l'air simple mais quand L se confiait à moi elle m'expliquait que ça avait été très compliqué comme cheminement. Les deux se sentaient bien ensemble mais quelque chose leur manquait. Il a fallu du temps pour comprendre ce que c'était, l'accepter et l'assumer.

Je suppose que c'est pour toutes les orientations sexuelles non classiques pareil. Surtout que finalement tout ce qui sort de l'ordinaire reste encore assez tabou voir invisible.

J'assimile souvent ça à la période de fin de collège où tu ne connais rien au monde du travail et à toutes ces possibilités mais où on te balance "maintenant tu dois choisir un métier".

Vous vous contraindrez un certain temps à être secrétaire ou ingénieur parce que c'est ce qu'on vous a dit qu'il fallait faire mais c'est pas pour ça que vous serez bien et épanoui. Et un jour vous plaquerez tout parce que vous aurez trop longtemps étouffé votre vraie nature.

Merci en tous cas à ceux qui ont réussi à prendre ce témoignage sans jugement. Je voulais pas jeter leur histoire en pâture.
Réponse avec citation
  #75  
Vieux 26/10/2020, 00h45
Rpjopxcav' Rpjopxcav' est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: juillet 2011
Messages: 192
Par défaut

La femme a "besoin" d'un homme qui sera là pour l'aider à prendre soin de ses progénitures.
L'homme a "besoin" d'une forme d'assurance qu'il investit ses ressources à s'occuper de progénitures qui sont véritablement les siennes.

Je dirais que c'est ainsi la monogamie se justifiait à l'origine.

Nous sommes en 2020. Aujourd'hui un homme peut faire un test d'ADN pour confirmer que l'enfant est véritablement le sien. De son côté, la femme a mille moyens légaux pour saigner l'homme qui déciderait de ne pas prendre ses responsabilités. Sans parler de tous ces couples qui n'auront jamais d'enfants. Alors pourquoi la monogamie ?

On dirait que ce qui justifie aujourd'hui la monogamie, c'est la jalousie. Les gens sont insécures. Ils ont peur qu'en faisant de nouvelles rencontres, leur partenaire déciderait de les abandonner en ce rendant compte qu'il existe mieux ailleurs. Ça ne vous semble pas un petit peu malsain ?

Je ne pense pas que la solution contre l'insécurité soit de contraindre chacun à l'exclusivité sexuelle, mais plutôt de savoir montrer son affection à l'autre. En fait, ce que les hommes et les femmes ont vraiment besoin, c'est d'être entourés de gens par qui ils se sentent aimés.

Par ailleurs, il me semble niais de s'imaginer que l'on passera le reste de nos jours avec la même personne. Les relations interpersonnelles sont rarement éternelles. Je pense qu'il faut être serein avec le fait que notre bande d'amis d'aujourd'hui ne sera pas la même bande d'amis dans dix ans. Penser que l'on construit sa vie avec une autre personne, je dirais que c'est de se mettre beaucoup trop de pression inutile, et que ça explique peut-être toute cette insécurité.
Réponse avec citation
  #76  
Vieux 26/10/2020, 01h51
Toby66 Toby66 est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: octobre 2020
Messages: 52
Par défaut

Citation:
Sur le papier tout a l'air sympa, en pratique c'est un numéro de funambule.
Pour avoir vécu presque dix ans avec un mec et une femme qui s'est greffée à nous deux ensuite (9 mois après) ça pose globalement les mêmes problèmes qu'un couple "normal".

Evidemment, tout est amplifié. Par exemple, qui éprouve du désir pour qui et comment, bref le tempo sexuel, c'est déjà dur à deux et à trois ça se complexifie.

Idem pour la logistique. Je crois que Victor Newman parlait dans son journal de difficulté à trouver un espace-temps pour continuer sa vie sexuelle avec sa compagne comme il l'entend. Nous n'avions pas d'enfant mais fantasme mis à part, organiser un plan à trois avec des vies actives bien remplies, des amis, des passions respectives, c'est pas aussi facile que ça.

Le plus dur reste quand même le regard extérieur, ce compris chez les "ouverts d'esprit de service", qui finissent par trouver ça louche, que "ca marche". D'ailleurs, les plus durs chez nous ont été les LGBTQI+, pas les hétéro cisgenre tradi. Comme quoi?

Je ne conseillerais pas ce mode de vie à tout le monde; déjà parce que c'est très chronophage de consacrer sa vie affective à non pas une, mais deux personnes! Je ne sais pas comment j'aurais pu rajouter un enfant là dedans (ce qui a d'ailleurs poussé les 2 autres à devenir "couple" et à quitter notre trio pour fonder une famille via mère porteuse, mais c'est une autre histoire).

De plus, je ne sais pas pour les polyamoureux à 4 (des exemples connus ont toujours foirés m'enfin ça doit exister sur la durée?) mais à trois il y a toujours un côté 2+1, sur tout un tas de sujets ou de vie en commun. Et quand on se sent exclu pour une raison légitime, de leadership (par exemple c'est moi et L., la fille, qui gérions le budget/la thune, pas mon ex), franchement ça va, c'est comme un couple normal. Par contre, c'est beaucoup plus dur lorsqu'il s'agit d'une passion, d'une exclusion due à un centre d'intérêt.
L. a très mal vécu les quelques années où avec mon ex on a participé à un club de saut en parachute (elle a un fort vertige, pas faute de l'avoir poussée....). Ca peut paraitre idiot mais quand un couple pair/normal vit la même chose, ils s'excluent mutuellement et en discutent/laissent de l'espace à l'autre sans se sentir obligés de tout partager.

Bref, le polyamour c'est beaucoup de fantasmes et en vrai les mêmes soucis que le couple lambda.
Réponse avec citation
  #77  
Vieux 26/10/2020, 07h21
Judas Judas est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: aot 2015
Messages: 2 252
Par défaut

Mon ressenti : Contre.

Il serait vraiment temps d'arrêter de bafouer et de transgresser la valeur d'un couple et la beauté de l'amour, si vous êtes amoureux, c'est d'une femme, pas de six.

Ce n'est par ailleurs pas pour rien que la polygamie est passible de cinq à dix années de prison.

Par contre vouloir coucher avec plusieurs femmes, du moment que tu es célibataire, je ne vois absolument pas le problème, c'est ce qu'on appelle avoir différents plans culs.


Dernière modification par Judas ; 26/10/2020 à 07h25
Réponse avec citation
  #78  
Vieux 26/10/2020, 08h31
Avatar de Alana
Alana Alana est connecté maintenant
Motivé
 
Date d'inscription: novembre 2014
Messages: 202
Par défaut

Il serait vraiment temps d'arrêter de bafouer et de transgresser la valeur d'un couple et la beauté de l'amour, si vous êtes amoureux, c'est d'une femme, pas de six.

Ce n'est par ailleurs pas pour rien que la polygamie est passible de cinq à dix années de prison.



Attention de ne pas partir sur un idéalisme religieux ici hors propos.
La question n'est pas de savoir si c'est autorisé ou non dans certaines cultures.

Chacun voit midi à sa porte. Le terme Polyamour au sens large implique des personnes consententes, je ne vois pas là dedans où est le mal, ces gens là ne sont pas des criminels, à ce que je sache.

En outre, je voudrais bien savoir en quoi la non exclusivité bafoue ou transgresse les valeurs d'un couple. Pourquoi ? Parce que les livres nous obligent plus ou moins à la fidélité d'une seule personne ? Que c'est censé fonctionner ainsi ?

Encore une fois, qui sommes-nous pour juger ?

Si certains préfèrent l'amour ou des relations à plusieurs, libre à eux. Il me semble qu'on ne fait pas tant d'histoires pour les partouzes, et pourtant sur le stricte papier moral, il en va de même.
__________________
7353113

Gentlemen, he said, I don't need your organization, I've shined your shoes, I've moved your mountains and marked your cards, but Eden is burning...And cruel death surrenders with its pale ghost retreating between the king and the queen of swords.
Réponse avec citation
  #79  
Vieux 26/10/2020, 08h44
Judas Judas est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: aot 2015
Messages: 2 252
Par défaut

Citation:
Envoyé par Alana Voir le message

La question n'est pas de savoir si c'est autorisé ou non dans certaines cultures.
Dans ce cas-ci, on ne parle pas de culture mais de société : Dans la nôtre, c'est prohibé.

Il n'y a qu'en Afrique (exception Tunisie) et le Moyen-Orient qui la pratique.

J'essaye vraiment de faire la distinction entre poly-amour et poly-gamie mais je n'y arrive pas : quand tu es amoureux, j'ai toujours en tête que la finalité est d'être en couple avec la personne de tes désirs (même si y arriver, c'est autre choes).

Citation:
Chacun voit midi à sa porte. Le terme Polyamour au sens large implique des personnes consententes, je ne vois pas là dedans où est le mal, ces gens là ne sont pas des criminels, à ce que je sache.
De nouveau, si on pense que polyamour et polygamie sont les mêmes faces d'une seule pièce (ou plutôt un stade postérieure avant la polygamie) ces gens-là sont hors la loi vu que c'est interdit même si il y a bien pire dans la vie, je trouve la sanction vraiment disproportionée.

Citation:
En outre, je voudrais bien savoir en quoi la non exclusivité bafoue ou transgresse les valeurs d'un couple. Pourquoi ? Parce que les livres nous obligent plus ou moins à la fidélité d'une seule personne ? Que c'est censé fonctionner ainsi ?
Alors je suppose que tu dois faire référence à la bible en parlant de livre mais je n'ai absolument pas d'où la bible arrive sur le sujet.

Que ce soit en droit ou en sciences sociales (enfin ce qu'il en reste, je ne suis pas Eric Fassin), un couple, c'est une relation entre deux personnes, voilà d'où le polyamour selon moi, transgresse les valeurs d'un couple vu que son essence même, c'est l'amour exclusif entre deux personnes.

Maintenant, je ne suis pas "polyamourophone" : je n'irai jamais agressé ni insulté quelqu'un qui pratique cela comme certains homophobes vont dans les quartiers gays armés de battes de base-ball pour se faire plaisir.

L'auteur (le sujet date, je n'avais pas vu), demande notre avis, je donne le mien : Je suis contre mais je tolère totalement, notre ami Toby pratique cette méthode et je suis parfaitement heureux que cela puisse lui convenir

De la même facon (vu que c'est un sujet d'actualité chez vous) qu'une personne peut être contre l'islamisation d'une société mais n'a rien contre les musulmans.


Encore une fois, qui sommes-nous pour juger ?

Si certains préfèrent l'amour ou des relations à plusieurs, libre à eux. Il me semble qu'on ne fait pas tant d'histoires pour les partouzes, et pourtant sur le stricte papier moral, il en va de même.[/QUOTE]
Réponse avec citation
  #80  
Vieux 26/10/2020, 10h51
Avatar de Victor Newman
Victor Newman Victor Newman est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: septembre 2019
Messages: 3 490
Par défaut

Bon désolé mais j'interviens encore, obligé


Le fondement de toute civilisation c'est la transmission et l'héritage : éducation, transmission des biens matériels et des valeurs morales.

Les organisations humaines sont -historiquement- toutes orientées vers cet objectif.

La culture, la morale, l'éthique qui en découlent sont liées à cette organisation sociale. Il est important de ne pas intervertir la cause (pragmatisme social) et les conséquences (idéologie, religieuse ou non).


Le fondement du couple est bien celui là et strictement rien d'autre.
Les histoires d'insécurité etc sont hs. Parler de niaiserie m'a fait sourire. On voit bien comment il est facile d'invoquer la liberté pour déconstruire, alors que c'est cette construction même qui est garante des structures primordiales permettant l'autonomie de l'individu.
Il faut se méfier des discours actuels de la religion droit-de-l'hommiste, qui se fonde sur un discours hors sol de déni historique. Les religions traditionnelles me semblent encore moins nocives, car moins décérébrantes dans les liens de cause à effet qu'elles exposent (et oui, fallait le faire).

Les pratiques sexuelles se greffent aux différentes organisations sociales.
Le plaisir sexuel n'a jamais été fondateur d'aucune organisation sociale.
Les sociétés manient toutes un certain tabou et une certaine hypocrisie au niveau moral, afin de perpétrer leur modèle et de permettre sa reproduction.

Je sais qu'il est tentant de mentionner quelques tribus qui ne s'inscrivent pas dans ce modèle. Perso je ne construis pas un référentiel sur des exceptions (qui en plus n'ont jamais dépassé l'âge de pierre).


Les différentes histoires perso vues ça et là s'inscrivent toutes dans ce contexte.
Expérimenter et jouer ne porte qu'à peu de préjudices tant que cela reste du plaisir. Si les aspects de sécurité affective et sanitaire sont ok il n'ya pas d'autre conséquence directe.
Quand il s'agit de faire des enfants par contre, la rationnalité reprend le dessus.
Et c'est bien pour ça que l'aspect légal intervient.


--------

La confusion entre le "sexe plaisir" et le "sexe reproduction" explique en partie la légèreté de ce topic.
Cette confusion est régulière sur ce forum, or elle a pour conséquence des incompréhensions, par exemple on ne séduit pas exactement pareil selon que l'objectif est un one shot ou fonder une famille.
Se référer à la pyramide des besoins de Maslow permet de mieux saisir cette nuance : la reproduction est un besoin primaire au même tire que se nourrir ou dormir. Le sexe est un besoin tertiaire, lié au plaisir.

On voit donc bien que la question dépasse une simple tolérance et qu'elle contient des enjeux.
Ces enjeux là vont permettre de savoir si ce qui est proposé est de la merde ou pas (il est utile de savoir juger).
Chacun se fera son avis.
__________________
Liste d'ignorés : Niico

Dernière modification par Victor Newman ; 26/10/2020 à 11h00
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 19h03.