Art De Seduire   Retourner sur ArtDeSeduire.com - Techniques et Conseils en séduction
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #21  
Vieux 19/10/2020, 13h03
Niico Niico est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: juillet 2010
Messages: 2 733
Par défaut

C'est surtout une question de sécurité le couple. En échange de fidélité affective et d'exclusivité sexuelle, tu peux compter sur l'autre.
C'est une logique mathématique.

Les personnes puissantes, dans l'extrème abondance, et influente, elles sont rarement fidèle ou exclusive (de nos jours, ou la pression sociale est encore moindre a ce sujet, avant c'était pareil mais tu le cachait (a peine)plus)

Regarde les monarques, les grands de ce monde, ou les mannequins, les acteurs et actrices... Tous on a foisons de relation. Parce qu'ils ont le choix, l'opportunité, et en plus leur descendance reste à l'abris du besoin.
Pourquoi se faire chier 30 ans avec la meme personne alors? Quand tous les jours on te vend autre chose.

Reste d'autres qui font le choix d'etre fidèle, par d'autres raisons, ou par flemme?.. XD
Réponse avec citation

Découvrez notre produit :
  #22  
Vieux 19/10/2020, 13h08
Avatar de Volf
Volf Volf est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: mai 2020
Messages: 81
Par défaut

Les potes, contents de vous voir intervenir sur le débat !

Citation:
Envoyé par Wilfred Voir le message
Je sais pas si je vais être hors-sujet. Je vais parler de mon expérience et de l'expérience de ma bande de chacal.

Pour le contexte : Jeunes branleurs, 23 ans, vie simple, peu de complications.

Poly-amour impossible pour nous. On voit le couple comme un socle sérieux et on pourrait pas partager notre petite femme.

Niquer à foison on peut, mais partager notre vie et sentiments avec plusieurs femmes = impossible.

Je pense qu'il faut être super serein et avoir une vision très libre du couple pour être non-exclusif. Je sais que je pourrais pas me dire que ma meuf se fait déglinguer par un autre type (donc prend du plaisir avec autrui) et qu'elle a de forts sentiments pour un autre homme (l'égo peut prendre un coup). Je reste vieux jeu de ce côté.

Testobobo pourrait en parler, c'est un jeune électron libre avec une vision du couple très ouverte.
Je comprends tout à fait ta vision mon Wilfred, et c'est d'ailleurs celle qui est majoritaire aujourd'hui : "faire du sale à droite à gauche en attendant de trouver la bonne pour se poser".

Citation:
Envoyé par Mountain Climber Voir le message
Hello Volf,

Moi ce sujet du polyamour m'intéresse, on en avait parlé y'a quelques temps sur mon journal.

Depuis j'ai un peu expérimenté, je l'ai raconté d'ailleurs.
Une première nana que j'ai vu pendant un peu plus d'un mois (ça s'est mal fini, elle était barrée), et une autre que je vois en ce moment.

On est en libre mais pour l'instant ni elle ni moi n'a concrétisé ailleurs. Enfin, je crois : ce soir elle va me raconter un date qu'elle a eu avec un autre type récemment.

Après en l'occurrence parler de polyamour dans ce cas précis c'est un peu un abus de langage car... Je me sens pas amoureux d'elle
Donc pour moi avec elle c'est plus une façon de dire que je ne veux pas qu'elle se projette en couple avec moi, mais qu'on peut quand même voir et construire quelque chose. Genre plan cul ++.

Et toi ?

Tu pratiques en ce moment ?
Après encore une fois, et c'est très intéressant de voir que ce n'est pas moi mais sur ce sujet qu'est apparu le terme de polyamour, je parle surtout de relations non-exclusives, sexuelles et/ou affectives.

Polyamour en soi est aussi une étiquette qui peut être limitante, et dont la définition varie également selon les gens, même ceux qui se définissent par ça.
C'est pour ça que j'ai préféré introduire un terme plus large, qui définit plutôt "ce qui n'est pas".
Et puis, comme le soulignait Homer, pas sûr d'avoir ici eu beaucoup de gens qui ont connu l'amour (et qu'est-ce que l'amour ? haha, gros sujet aussi )

Actuellement oui, même si c'est encore jeune je vois deux personnes

Citation:
Envoyé par Victor Newman Voir le message
C'est bien le problème et c'est là que se situe la tartufferie ; tant qu'on ne se propose pas de construire quoi que ce soit, que ça n'engage à rien, le principe est facile.

C'est pour ça que je parle d'organisation sociale, ya un lifestyle qui colle avec ça, c'est de vivre seul chez soi sans engagements.
C'est une impasse sur le plan reproductif et civilisationnel, sauf en cas de polygamie avérée, mais il ne m'a pas semblé que les pays qui pratiquent la polygamie étaient particulièrement performants sur un plan culturel : quand tu ne t'occupes pas de tes gosses, tu te retrouves avec une société qui a les crimes qu'elle mérite.

Pour préciser sur la remarque du modèle religieux qui a conditionné les sociétés occidentales, il y a aussi le modèle asiatique hein, où il me semble que la polygamie est anecdotique.
J'avais tendance à penser ça aussi, mais en cherchant un peu on trouve des exemples qui marchent, c'est juste, comme toute relation, question de volonté, de communication et d'organisation.

Quant aux problèmes que tu évoques, c'est un autre débat, le monde n'a pas attendu ces "nouveaux modèles" pour laisser sa population partir en vrille. Au contraire même

Citation:
Envoyé par marseye Voir le message
Je crois que le polyamour c'est surtout un terme a la mode pour eviter des termes plus brut : polygamie, libertins etc

Un peu comme le terme sex-friend est devenu a la mode, alors que concretement c'est un plan cul.


Les mots ont un sens, est une nouvelle novlangue, en tout cas on vois bien depuis 10/15 ans , le glissement de notre societé aidé grandement par l'hypersexualisation
Pas du tout marseye, comme tu le dis, les mots ont un sens, et en te renseignant sur les différents termes que tu cites (polygamie, polyamour, libertinage) tu verras que ces pratiques/idéologies/modes de vie sont totalement différents.
Si un terme devait les englober, ce serait plutôt quelque chose comme "sexualité alternative" ou "atypique", par exemple


Encore une fois, c'est pour cette raison que j'ai ouvert ce débat avec le terme de "ce qui n'est pas", car même sur certains termes aujourd'hui, tout le monde n'est pas d'accord.

Un plan cul, c'est pour le cul, si il dort chez toi, en est-ce toujours un, si vous mangez ensemble, en est-ce toujours un, si vous matez un film avant ou après, en est-ce toujours un...

Ca peut vite être l'enfer, d'où l'intérêt d'aborder ce sujet de façon plus "globale" si je puis dire.
__________________
Loin de moi l'idée de me positionner en sachant.
Je ne suis pas un "séducteur", et pour l'instant je ne souhaite pas le devenir.
Néanmoins, il y a à ce sujet de précieux conseils à recueillir ici. Si je peux rendre la pareille dans d'autres domaines, ce sera avec joie
Réponse avec citation
  #23  
Vieux 19/10/2020, 13h22
Victor Newman Victor Newman est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: septembre 2019
Messages: 3 496
Par défaut

Citation:
J'avais tendance à penser ça aussi, mais en cherchant un peu on trouve des exemples qui marchent, c'est juste, comme toute relation, question de volonté, de communication et d'organisation.

Quant aux problèmes que tu évoques, c'est un autre débat, le monde n'a pas attendu ces "nouveaux modèles" pour laisser sa population partir en vrille. Au contraire même
Il y a sans doute des raisons structurelles et mécaniques au fait que ce modèle soit minoritaire. Et le plus évident est l'héritage (culturel et économique).

Justement ces "nouveaux modèles" n'en sont absolument pas, c'est un peu comme un manager de 2020 qui parle de développement durable alors que les indiens d'amazonie appellent juste ça l'harmonie avec le vivant depuis la nuit des temps.

Je peux t'assurer que le premier homme sur Terre a eu l'idée de se taper plusieurs gonzesses, sans avoir besoin de chercher loin.


Citation:
Pas du tout marseye, comme tu le dis, les mots ont un sens, et en te renseignant sur les différents termes que tu cites (polygamie, polyamour, libertinage) tu verras que ces pratiques/idéologies/modes de vie sont totalement différents.
Si un terme devait les englober, ce serait plutôt quelque chose comme "sexualité alternative" ou "atypique", par exemple
Tu pourrais expliquer un peu plus quand même.
Pas sûr que la dichotomie que tu fais se retrouve sur wikipedia.
Réponse avec citation
  #24  
Vieux 19/10/2020, 13h41
Avatar de Volf
Volf Volf est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: mai 2020
Messages: 81
Par défaut

Citation:
Envoyé par Victor Newman Voir le message
Il y a sans doute des raisons structurelles et mécaniques au fait que ce modèle soit minoritaire. Et le plus évident est l'héritage (culturel et économique).

Justement ces "nouveaux modèles" n'en sont absolument pas, c'est un peu comme un manager de 2020 qui parle de développement durable alors que les indiens d'amazonie appellent juste ça l'harmonie avec le vivant depuis la nuit des temps.

Je peux t'assurer que le premier homme sur Terre a eu l'idée de se taper plusieurs gonzesses, sans avoir besoin de chercher loin.




Tu pourrais expliquer un peu plus quand même.
Pas sûr que la dichotomie que tu fais se retrouve sur wikipedia.
Je suis 100% d'accord avec toi sur ce point : l'héritage culturel, et sociétal, est à n'en pas douter une explication évidente (sinon la seule) à cette continuité de ce modèle-type de relation monogame/exclusive.

C'est bien pour ça que je l'ai mis entre guillemets.
Si évidemment ça existe depuis toujours (et de façon plus ou moins cachée comme le souligne Niico); le retour, l'émancipation et la revendication de ces relations me semble revenir sur la table depuis "peu de temps" seulement.

Pas de soucis, pour résumer :

- La polygamie au delà de l'aspect des relations, a plutôt un sens légal, avec le mariage, et englobe la polyginie (1H et XF) et la polyandrie (1F et XH).
On serait plutôt sur une "extension" de la monogamie

- Le polyamour, là encore c'est très large, mais globalement, on peut trouver comme définition usuelle le fait de partager avec plusieurs personnes des relations amoureuses/romantiques/sexuelles, avec le consentement de chacune

- Le libertinage, dans ce qu'il est couramment admis aujourd'hui, c'est plutôt axé sur le sexe, et une expérience qui se vit en couple (ex : triolisme, échangisme, candaulisme, etc)
__________________
Loin de moi l'idée de me positionner en sachant.
Je ne suis pas un "séducteur", et pour l'instant je ne souhaite pas le devenir.
Néanmoins, il y a à ce sujet de précieux conseils à recueillir ici. Si je peux rendre la pareille dans d'autres domaines, ce sera avec joie
Réponse avec citation
  #25  
Vieux 20/10/2020, 01h53
Avatar de Mountain Climber
Mountain Climber Mountain Climber est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: juin 2017
Messages: 1 120
Par défaut

Bah, c'est sûr que la non-exclusivité ne favorise pas la stabilité.

Au niveau individuel, mais aussi au niveau sociétal.

C'est pas pour rien que l'église prône le modèle familial que l'on sait.

C'est très pragmatique : c'est beaucoup plus facile de gérer une société dans laquelle les pulsions amoureuses /sexuelles sont refoulées, ou restreintes à un cadre bien déterminé.

C'est plus stable.
Mais c'est moins naturel, du moins c'est l'impression que j'ai.

Et puis le truc c'est que dans un couple exclusif t'auras toujours ce truc infernal de vouloir vivre des trucs hors de ton couple (tout le monde a ce genre de pulsions à un moment donné non ?) et donc de devoir
- Soit refouler toute cette partie de toi qui veut vivre
- Soit tromper ton partenaire (tromper = mentir).

Pour moi c'est ce dilemne là qui est impossible et qui m'amène à chercher du côté des non-exclusivités assumées.
__________________
Mon journal : Journal d'un explorateur amoureux

Dernière modification par Mountain Climber ; 20/10/2020 à 02h03
Réponse avec citation
  #26  
Vieux 20/10/2020, 09h09
Avatar de Alana
Alana Alana est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: novembre 2014
Messages: 2 510
Par défaut

Hello.

Je valide tout à fait cette perspective.

C'est ce que nous pratiquons chez nous. Si le sujet t'intéresse, je te recommande "Je t'aime, je te trompe", d'Esther Pernel ou "Aimer plusieurs hommes" par Françoise Simpère.

Je n'emploierais pas le terme "Polyamour" comme dit plus haut, mais ça n'engage que moi, amour et attirance étant deux sentiments bien distincts, je dirais plutôt que c'est juste une question de goût. Si on apprécie plusieurs plats différents, plusieurs parfums différents, plusieurs loisirs différents, il me semble tout à fait logique d'apprécier plusieurs personnes différentes, qui peuvent t'apporter ce qu'une autre ne t'apportera pas.

Et là dedans, je ne fais pas de distinction de sexe.

Je ne crois absolument pas à l'idée répandue du "c'est le bon ou la bonne pour moi".
Non, il y a simplement des gens avec des qualités et des défauts, qui s'accorderont avec un caractère, une personnalité.
Ou pas.

Voilà pour l'essentiel de mon avis sur le sujet, en espérant avoir répondu à la question.
__________________
7353113

Gentlemen, he said, I don't need your organization, I've shined your shoes, I've moved your mountains and marked your cards, but Eden is burning...And cruel death surrenders with its pale ghost retreating between the king and the queen of swords.
Réponse avec citation
  #27  
Vieux 20/10/2020, 09h33
Avatar de marseye
marseye marseye est connecté maintenant
Sage
 
Date d'inscription: aot 2017
Messages: 6 694
Par défaut

Citation:
- La polygamie au delà de l'aspect des relations, a plutôt un sens légal, avec le mariage, et englobe la polyginie (1H et XF) et la polyandrie (1F et XH).
On serait plutôt sur une "extension" de la monogamie

- Le polyamour, là encore c'est très large, mais globalement, on peut trouver comme définition usuelle le fait de partager avec plusieurs personnes des relations amoureuses/romantiques/sexuelles, avec le consentement de chacune

- Le libertinage, dans ce qu'il est couramment admis aujourd'hui, c'est plutôt axé sur le sexe, et une expérience qui se vit en couple (ex : triolisme, échangisme, candaulisme, etc)
je suis desolé , je ne comprend pas,
si le polyamour c'est partager plusieurs relations amoureuses/romantique = polygamie, polyandrie
si le polyamour c'est partager plusieurs relations sexuelle c'est du libertinage ( meme si c'est pas en club)

j'ai l'impression qu'on donne de joli mots, de belles formules, pour essayer d'arrondir les angles
__________________
"C'est pour les gueules de clé à molette, les rarement diplomates
Les automates des blocs qui changent Cléopâtre en playmate"
Réponse avec citation
  #28  
Vieux 20/10/2020, 09h40
Avatar de marseye
marseye marseye est connecté maintenant
Sage
 
Date d'inscription: aot 2017
Messages: 6 694
Par défaut

c'est juste des termes pour se donner bonne conscience

ex : Charline va preferer dire qu'elle est la sex-friend de Jean-michel , que son plan cul , ça parait plus noble , mais le resultat est le meme

D'ailleurs c'est un truc a savoir pour les players, il faut savoir jouer avec les mots, on peut meme s'amuser a aller jusqu'a dire a une femme , tu es ma "best sex friend " , ça veux rien dire, mais ça arrondie les angles , et certaines trouveront ça mignon et rigolo et surtout fun !
__________________
"C'est pour les gueules de clé à molette, les rarement diplomates
Les automates des blocs qui changent Cléopâtre en playmate"
Réponse avec citation
  #29  
Vieux 20/10/2020, 09h46
Victor Newman Victor Newman est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: septembre 2019
Messages: 3 496
Par défaut

Si Marseye, on voit la différence entre les trois termes, selon que tu es engagé ou pas.
Ca reste un peu mou c'est vrai.


Et perso j'y crois pas du tout effectivement
Ceux qui en parlent restent toujours vagues, et quand ce n'est pas vague on voit assez vite que ça ne fonctionne pas et qu'au moins un des protagonistes est simplement en acceptation subie.
Ce qui fait que ce n'est jamais stable...
Réponse avec citation
  #30  
Vieux 20/10/2020, 09h48
Tom33 Tom33 est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: octobre 2013
Localisation: Porto
Messages: 6 444
Par défaut

Je suis d'accord avec Marseye, c'est jouer avec les mots.
C'est de la novlangue occidentale.

On dit polyamour pour se différencier du bledard qui a 3 femmes au Mali.
On dit sex friend pour se différencier du queutard de service.

Alors qu'au final, sois t'as une copine/femme si ta relation est exclusive, sois t'as une maitresse si elle ne l'est pas.
Mais entre les deux, il n'y a rien. On a rien inventé d'autres que des concepts marketing qui brassent de l'air.
__________________

Anciennement Gottcha


Mon journal

Le Traité de Lisbonne
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 13h12.