Art De Seduire   Retourner sur ArtDeSeduire.com - Techniques et Conseils en séduction
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Discussion fermée
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 20/09/2019, 14h35
Niico Niico est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: juillet 2010
Messages: 2 690
Par défaut Les pères sont ils VRAIMENT privés de leurs gosses en cas de divorces? ..

... Ou comment on tord la réalité :

J'suis tombé sur un journal (...) qui a éveillé ma curiosité. Après quelques recherches ciblés bah en fait c'est juste plein de biais.

nouvelobs.com/rue89/rue89-police-justice/20130220.RUE3413/garde-d-enfants-les-vrais-chiffres-d-un-juge-aux-affaires-familiales.html

On entend (ou on lit) trop souvent repris à la sauce "masculiniste" ou "féministe" des faux débat sur les gardes d'enfants.

Juste : pour mettre un peu les pieds sur terre : POURQUOI les mères ont la garde à 87% :
Les pères ne la veulent pas ^^

Citation:
Voici donc les constats effectués par ce JAF en février 2013 :

s’agissant des dossiers de divorce, pour ce qui concerne la résidence des enfants, dans environ 50% des affaires le divorce est un « consentement mutuel », ce qui signifie que ce sont les deux parents qui, eux-mêmes et ensemble, décident chez qui leur enfant va vivre. Il n’y a donc aucun conflit sur ce point et aucun des deux ne peut prétendre être désavantagé par rapport à l’autre ;
dans les autres divorces, qualifiés de « contentieux » (les 50% restants), le désaccord porte principalement sur la raison d’être du divorce et éventuellement ses conséquences matérielles et financières. En effet, même dans ces dossiers hors consentement mutuel, les parents sont d’accord sur le lieu de résidence de leur enfant dans environ 87% des cas, et majoritairement l’accord entre eux deux aboutit à une résidence au domicile de la mère. Il n’y a donc un véritable conflit entre les deux parents à propos du lieu de vie de l’enfant que dans 6,5% des divorces ;

En fait, c'est plus profond, faut creuser derrière les chiffre et pas simplement dire que bobonne préfère branler a la maison pendant que monsieur se tue au travail ^^
Il y a un truc beaucoup plus profond et enraciné je crois. Certains justifie par "LA LOI DE LA NATURE" (la meme qui qualifie l'homosexualité d'hérésie pour rappel) comme quoi les femmes ont "l'instinct maternel" (si tu lis ça, Beren777, c'est cadeau c'est pour toi) c'est une belle invention du capitalisme ^^

Bref, j'aimerais vos avis : vous croyez réellement qu'il y a litige et que la femme se bat dans 80% des divorces, et qu'elle obtient gain de cause parce qu'elle a une chatte? ... C'est apparemment pas le cas ...

Dernière modification par Niico ; 20/09/2019 à 14h38

Découvrez notre produit :
  #2  
Vieux 20/09/2019, 15h05
Avatar de daddy-d
daddy-d daddy-d est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: novembre 2011
Localisation: France
Messages: 1 024
Par défaut

Hey.

Je pense qu'il y a plusieurs facteurs si l'enfant n'est pas manipulé.

J'ai toujours vécu avec mon père après le divorce car j'ai mis cette séparation sur le dos de ma mère et je voulais rester à Paris qu'aller ailleurs en France.

Mais j'ai l'impression que les filles préfèrent plus rester avec leur père et les gars avec leur mère dans un divorce ?
__________________
Mon journal

http://forum-seduction.artdeseduire....tml#post299606

Ps : Je suis une femme, hein !
  #3  
Vieux 20/09/2019, 15h55
Avatar de Ohyeah
Ohyeah Ohyeah est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: aot 2016
Messages: 2 061
Par défaut

Pourquoi les pères ne veulent-ils avoir la garde de leurs enfants?
Peut-être qu'ils savent qu'il est inutile de s'épuiser dans un combat perdu d'avance.

Famille: pourquoi les peres divorces obtiennent-ils rarement la garde des enfants? - L'Express
  #4  
Vieux 20/09/2019, 16h01
senechat senechat est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: juillet 2016
Messages: 3 925
Par défaut

Citation:
Envoyé par Niico Voir le message
... Ou comment on tord la réalité :

J'suis tombé sur un journal (...) qui a éveillé ma curiosité. Après quelques recherches ciblés bah en fait c'est juste plein de biais.

nouvelobs.com/rue89/rue89-police-justice/20130220.RUE3413/garde-d-enfants-les-vrais-chiffres-d-un-juge-aux-affaires-familiales.html

On entend (ou on lit) trop souvent repris à la sauce "masculiniste" ou "féministe" des faux débat sur les gardes d'enfants.

Juste : pour mettre un peu les pieds sur terre : POURQUOI les mères ont la garde à 87% :
Les pères ne la veulent pas ^^




En fait, c'est plus profond, faut creuser derrière les chiffre et pas simplement dire que bobonne préfère branler a la maison pendant que monsieur se tue au travail ^^
Il y a un truc beaucoup plus profond et enraciné je crois. Certains justifie par "LA LOI DE LA NATURE" (la meme qui qualifie l'homosexualité d'hérésie pour rappel) comme quoi les femmes ont "l'instinct maternel" (si tu lis ça, Beren777, c'est cadeau c'est pour toi) c'est une belle invention du capitalisme ^^

Bref, j'aimerais vos avis : vous croyez réellement qu'il y a litige et que la femme se bat dans 80% des divorces, et qu'elle obtient gain de cause parce qu'elle a une chatte? ... C'est apparemment pas le cas ...
Tiens marrant ton post^^ on a eu ce débat avec ma meilleure amie il y a quelques jours en déplacement.

On est toutes les deux issues de parents divorcés et pour nous c'était clair, nos pères ne souhaitaient pas s'occuper de nous et ça allait à nos mères (on était grand donc il n'y avait pas de nécessité d'allaitement par exemple). S'il y a bien un truc sur lequel ils étaient d'accord, c'est bien ça.

Du coup, on a demandé à 17 personnes divorcées ou de parents divorcés pourquoi elles n'avaient pas été vivre avec leur père ou pourquoi les enfants n'allaient pas vivre avec le père. Dans ces 17 cas, le père ne voulait pas. Certaines connaissaient la raison, d'autres non.

Je peux même te prédire que les couples autour de moi qui commencent à se défaire, le père ne voudra pas la garde des enfants.

Celles que je connais qui ont vécu avec leur père c'était parce que la maman était décédée.

Est-ce que c'est représentatif? Certainement pas, mais je n'ai aucun contre exemple proche à ce jour.

Oui, on s'amuse en vacances.

Dernière modification par senechat ; 20/09/2019 à 16h08
  #5  
Vieux 20/09/2019, 21h39
Avatar de Victor Newman
Victor Newman Victor Newman est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: septembre 2019
Messages: 2 983
Par défaut

La question est compliquée et les chiffres rares.

Premièrement il faut tenir compte des divorces impliquant des enfants en bas âge (inférieur ou égal aux deux ans de l'enfant). Ce qu'on appelle le baby clash, et pour l'avoir vécu, effectivement c'est très dur.

"20 à 25 % des couples se séparent dans les premiers mois après la naissance de bébé. Et ce chiffre est en progression constante"

Source

Dans un âge où l'enfant dépend encore énormément de sa mère, la question ne se pose donc pas vraiment. Que l'homme ne demande pas la garde serait presque bon signe (il n'utilise pas l'enfant comme monnaie à un chantage).


Deuxièmement quand la mère repart avec la maison (soit 2/3 des cas), et que le père est assassiné par divers frais, là encore la question de savoir si il prendra la charge des enfants mérite davantage d'examen. Avec quel argent ? La prestation compensatoire de sa femme qui gagne moins ? C'est lui qui la versera dans quasi 100% des cas, même si il a la garde, en cause l'hypergamie féminine dans la formation des couples.

"Dans plus de 80% des cas, ce sont les femmes qui obtiennent la garde des enfants ;
Dans les deux tiers des cas, la résidence du ménage est attribuée à la femme."


Source

Difficile de savoir si la maison est attribuée suite à l'attribution des enfants, ou vice versa.


Troisièmement on sait que les divorces "à l'amiable" sont préférés car beaucoup moins chers (pas d'avocats à régler, seulement le notaire). Dans un contexte où encore une fois les parents sont pris à la gorge par des questions financières, très peu peuvent en réalité se permettre un divorce contentieux.
Et plus les parents sont pauvres, plus ce sera le cas.
Ce sont donc de faux divorces à l'amiable, et qui sont en réalité plus proches d'un mexican stand up.
Ce mécanisme est connu quand on se penche plus précisément sur la question, notamment via des associations comme SOS papa qui existent certainement pour une bonne raison.



Pour finir, on ne peut qu'être mal à l'aise avec une telle façon d'évoquer "la réalité" sur la base d'une assertion aussi partielle et partiale (la déclaration d'un juge aux affaires familiales ? Mais c'est précisément les JAF que les pères divorcés dénoncent à l'unisson..).


Tu ne connais pas ton sujet, et te voir manipuler des termes comme "biais" ou "réalité" me fait immanquablement penser à un singe jouant avec un briquet (puisque tu aimes tant les attaques ad hominem).
Tous ces points recoupent l'article proposé par OhYeah, et ce sont des points dont tu aurais aisément pris connaissance si tu avais fait ce post davantage pour de bonnes raisons (un réel souci de la cause) que pour des mauvaises (réagir envers un certain membre dont on se demande bien qui c'est tiens donc).

Je ne nie pas qu'il existe probablement une frange conséquente voire majoritaire d'hommes qui se désintéressent totalement de leurs enfants.
En revanche j'affirme que la situation est bien plus complexe et que le débat est posé ici de bien piêtre façon (sources ? documents ? arguments ?).

Dernière modification par Victor Newman ; 20/09/2019 à 21h48
  #6  
Vieux 20/09/2019, 23h12
Avatar de Hanneman
Hanneman Hanneman est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: octobre 2011
Messages: 13 813
Par défaut

Citation:
Envoyé par Niico Voir le message
... Ou comment on tord la réalité :

J'suis tombé sur un journal (...) qui a éveillé ma curiosité. Après quelques recherches ciblés bah en fait c'est juste plein de biais.
Connaissant TES BIAIS, c'est fort de café de tenir un tel propos.
__________________
HANNEMAN, OU LE MÉCHANT DU FORUM.

Mon nouveau journal :
Run salmon, run...

Mon 1ier journal :
Car le bonheur ce n'est pas les autres

SI TU VEUX QUE LES CHOSES CHANGENT, TRAITE LA SOURCE DU PROBLEME PAS LE(S) SYMPTOME(S)
  #7  
Vieux 23/09/2019, 08h28
Niico Niico est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: juillet 2010
Messages: 2 690
Par défaut

La réflexion est intéressante :

Citation:
Envoyé par Ohyeah Voir le message
Pourquoi les pères ne veulent-ils avoir la garde de leurs enfants?
Peut-être qu'ils savent qu'il est inutile de s'épuiser dans un combat perdu d'avance.

Famille: pourquoi les peres divorces obtiennent-ils rarement la garde des enfants? - L'Express
Ben dans les fait, peut etre certains sont découragés, mais la encore c'est le serpent qui se mord la queue... Si VRAIMENT la majorité des pères se battaient pour avoir la garde, ça se saurait.


Citation:
Envoyé par Victor Newman Voir le message
La question est compliquée et les chiffres rares.
Ben non, tu ne peux pas écrire ça. Si tu cherche "oui les peres se battent pour leurs enfant, tu trouvera quelques cas particuliers, rare. Mais on voit beaucoup plus de pères absent dans les faits (meme dans ton journal, tien...)


Citation:
Envoyé par Victor Newman Voir le message
Premièrement il faut tenir compte des divorces impliquant des enfants en bas âge (inférieur ou égal aux deux ans de l'enfant). Ce qu'on appelle le baby clash, et pour l'avoir vécu, effectivement c'est très dur.

"20 à 25 % des couples se séparent dans les premiers mois après la naissance de bébé. Et ce chiffre est en progression constante"

Source
Citation:
Envoyé par Victor Newman Voir le message
Dans un âge où l'enfant dépend encore énormément de sa mère, la question ne se pose donc pas vraiment. Que l'homme ne demande pas la garde serait presque bon signe (il n'utilise pas l'enfant comme monnaie à un chantage).
Ben non. Tu peux avoir autant envie que tu veux d'implémenter l'idée que la maman est unique, l'instinc maternel ou ce que tu veux, aujourd'hui, avec le lait en poudre, (et à l'époque avec les nourrices) un gosse qui perd sa mère, il peut très bien vivre. Autrement lorsque la mere mourrait en couche (ça arrivait TRèS souvent) t'aurais eu des problèmes.
C'est TON interprétation. Je connais des pères au foyer très capable ^^ Le fait que quelques gosses n'aient pas besoin de leur mère h24 infirme ton argument.


Citation:
Envoyé par Victor Newman Voir le message
Deuxièmement quand la mère repart avec la maison (soit 2/3 des cas), et que le père est assassiné par divers frais, là encore la question de savoir si il prendra la charge des enfants mérite davantage d'examen. Avec quel argent ? La prestation compensatoire de sa femme qui gagne moins ? C'est lui qui la versera dans quasi 100% des cas, même si il a la garde, en cause l'hypergamie féminine dans la formation des couples.

"Dans plus de 80% des cas, ce sont les femmes qui obtiennent la garde des enfants ;
Dans les deux tiers des cas, la résidence du ménage est attribuée à la femme."


Source

Difficile de savoir si la maison est attribuée suite à l'attribution des enfants, ou vice versa.
Ca c'est peut être un truc a charge. Mais encore l'interprétation ne me sied pas. Peut etre que le père préfère se barrer, propose a sa décendance un "confort" par le biais de la maison, et pour se dédouaner de ne pas les éduquer dans la majorité des cas. Attention aux choses que l'on fait dire aux chiffres.
(je dis pas que cette explication est plus valide que la tienne pour le coup, ça doit etre une moyenne entre deux extrèmes)

Citation:
Envoyé par Victor Newman Voir le message
Troisièmement on sait que les divorces "à l'amiable" sont préférés car beaucoup moins chers (pas d'avocats à régler, seulement le notaire). Dans un contexte où encore une fois les parents sont pris à la gorge par des questions financières, très peu peuvent en réalité se permettre un divorce contentieux.
Et plus les parents sont pauvres, plus ce sera le cas.
Ce sont donc de faux divorces à l'amiable, et qui sont en réalité plus proches d'un mexican stand up.
Ce mécanisme est connu quand on se penche plus précisément sur la question, notamment via des associations comme SOS papa qui existent certainement pour une bonne raison.
Certainement. On ne peut pas dire que certains abus n'existent pas non plus dans le sens inverse. Mais dès qu'on généralise quelque chose, j'ai tendance à me crisper^^

Citation:
Envoyé par Victor Newman Voir le message
Pour finir, on ne peut qu'être mal à l'aise avec une telle façon d'évoquer "la réalité" sur la base d'une assertion aussi partielle et partiale (la déclaration d'un juge aux affaires familiales ? Mais c'est précisément les JAF que les pères divorcés dénoncent à l'unisson..).
L'unisson...? Vraiment...? Y'a plein de cas ou pas du tout, apparemment.
Là ou je peux te donner raison, c'est que lorsque les mères sont plus investi dans l'éducation des gosses (ou les pères trop en retraits (tous sont pas comme ça, certaines meres laissent aussi peu de place a leur maris)) ben c'est évident que les en priver meme une semaine sur 2, ça peut les chambouler. Mais ça n'excuse pas.

Mais outre les cas particulier, au lieu d'essayer d'infirmer les chiffres, peux tu me dire si toi, tu garderais tes gosses?

Citation:
Envoyé par Victor Newman Voir le message
Tu ne connais pas ton sujet, et te voir manipuler des termes comme "biais" ou "réalité" me fait immanquablement penser à un singe jouant avec un briquet (puisque tu aimes tant les attaques ad hominem).
Tous ces points recoupent l'article proposé par OhYeah, et ce sont des points dont tu aurais aisément pris connaissance si tu avais fait ce post davantage pour de bonnes raisons (un réel souci de la cause) que pour des mauvaises (réagir envers un certain membre dont on se demande bien qui c'est tiens donc).

Je ne nie pas qu'il existe probablement une frange conséquente voire majoritaire d'hommes qui se désintéressent totalement de leurs enfants.
En revanche j'affirme que la situation est bien plus complexe et que le débat est posé ici de bien piêtre façon (sources ? documents ? arguments ?).
Si tu veux.
Citation:
Envoyé par Victor Newman Voir le message
Je ne nie pas qu'il existe probablement une frange conséquente voire majoritaire d'hommes qui se désintéressent totalement de leurs enfants.
Ca me va. En fait faut partir d'une base. je reconnais que j'ai tendance à élargir sur certains sujet, mais j'en connais d'autres qui extrapoles, ou font des généralités ^^.

Dire que les pères qui veulent la garde en cas de litige se font souvent avoir au profit des mères, c'est juste.
Dire que les pères ne peuvent pas avoir la garde des enfant, c'est juste faux. Beaucoup de pères se désintéressent de leurs enfant en réalité. (et pour certain le divorce est parfois un électrochoc)

Citation:
Envoyé par Hanneman Voir le message
Connaissant TES BIAIS, c'est fort de café de tenir un tel propos.
La paille, là poutre, tout ça. Tu t'essaies aux mots d'esprit mais pour le coup c'est juste gamin ton intervention ^^. Mais je ne doute pas que tu as plein de choses intéressantes et pleine de mots compliqués à écrire
  #8  
Vieux 23/09/2019, 09h20
Avatar de Victor Newman
Victor Newman Victor Newman est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: septembre 2019
Messages: 2 983
Par défaut

Citation:
Ben non, tu ne peux pas écrire ça.
Je peux tout à fait l'écrire tant que nous n'avons pas de chiffres, ce que tu n'amènes pas non plus.

Citation:
on voit beaucoup plus de pères absent dans les faits (meme dans ton journal, tiens...)
C'est ce que j'ai dit également.


Citation:
Ben non. Tu peux avoir autant envie que tu veux d'implémenter l'idée que la maman est unique, l'instinc maternel ou ce que tu veux, aujourd'hui, avec le lait en poudre, (et à l'époque avec les nourrices) un gosse qui perd sa mère, il peut très bien vivre. Autrement lorsque la mere mourrait en couche (ça arrivait TRèS souvent) t'aurais eu des problèmes.
C'est TON interprétation. Je connais des pères au foyer très capable ^^ Le fait que quelques gosses n'aient pas besoin de leur mère h24 infirme ton argument.
"Un enfant a besoin de sa mère", c'est l'argument donné par les JAV. Ceux-là même que tu cites.
Le raccourci sur le lait en poudre est stupide, désolé. C'est pas parce qu'il existe des solutions de secours que la meilleure solution est remise en cause.
Encore une fois tu vas dire des bêtises par ignorance. Je ne pense pas que tu connaisses bien le sujet de l'allaitement maternel (c'est même une certitude).



Citation:
Là ou je peux te donner raison, c'est que lorsque les mères sont plus investi dans l'éducation des gosses (ou les pères trop en retraits (tous sont pas comme ça, certaines meres laissent aussi peu de place a leur maris)) ben c'est évident que les en priver meme une semaine sur 2, ça peut les chambouler. Mais ça n'excuse pas.
Ca n'excuse pas quoi


Citation:
Mais outre les cas particulier, au lieu d'essayer d'infirmer les chiffres, peux tu me dire si toi, tu garderais tes gosses?
Si je suis réduit à vivre dans un studio de 30m², je pourrais toujours les demander (même si ce serait complètement con), tu peux être sûr que je ne les obtiendrais pas.
Les JAV regardent ta capacité d'accueil.
Je pense que tu n'as pas compris l'essence de la démonstration que je te proposais.



Citation:
Dire que les pères ne peuvent pas avoir la garde des enfant, c'est juste faux. Beaucoup de pères se désintéressent de leurs enfant en réalité. (et pour certain le divorce est parfois un électrochoc)
Affirmation gratuite sans fondement. Rien à discuter là dessus, toujours aucune source et aucun chiffre pour étayer ta réflexion.

Personnellement je reformulerai comme ça : "Avoir la garde pour un père est un parcours du combattant".
D'autre part on ne sait même pas de quel mode de garde on parle, mais bon on n'est plus à ça près.

Il suffirait pourtant de regarder les cas où les pères ont la garde pour pouvoir en tirer quelques conclusions, si jamais le sujet t'intéresse vraiment.
  #9  
Vieux 23/09/2019, 11h29
Avatar de Homer
Homer Homer est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: octobre 2014
Messages: 3 820
Par défaut

Citation:
Envoyé par Niico Voir le message
Ben non. Tu peux avoir autant envie que tu veux d'implémenter l'idée que la maman est unique, l'instinc maternel ou ce que tu veux, aujourd'hui, avec le lait en poudre, (et à l'époque avec les nourrices) un gosse qui perd sa mère, il peut très bien vivre. Autrement lorsque la mere mourrait en couche (ça arrivait TRèS souvent) t'aurais eu des problèmes.
C'est TON interprétation. Je connais des pères au foyer très capable ^^ Le fait que quelques gosses n'aient pas besoin de leur mère h24 infirme ton argument.
C'est pas parce qu'il existe du lait en poudre que ça confirme que mère = père. C'est un raccourci. Autour de moi, il y a clairement consensus sur le lien viscéral entre une mère et son enfant dans les 2-3 premières années de sa vie. T'as déjà vu un petit crier "Papaaaaa" quand il tombe et se fait mal ? C'est toujours la mère qui est appelée par l'enfant peu importe l'implication du père.

Pour la question de départ et notamment la "privation", je pense qu'il faut surtout s'intéresser aux divorces sans consentement. Dans les séparations conflictuelles, les femmes ont gain de cause beaucoup plus souvent. Dans l'article, c'est écrit : 47% des gardes pour la mère, 26% pour le père et le reste en garde alternée. Et à mon avis, en filigrane, il faut comprendre qu'une mère ne sera jamais privée de son enfant sauf si elle se comporte comme une merde. Pas sûr qu'il en soit de même pour les pères mais là j'ai pas de chiffre pour appuyer mon ressenti.

Enfin, je constate comme Sene que c'est souvent la mère qui élève, le père n'en voulant pas spécialement. Je vais peut-être taper dans du bon gros cliché, mais, dans les couples que vous connaissez, qui porte le désir d'enfant ? Je connais des mecs qui font des gosses pour garder la femme qu'ils aiment...
  #10  
Vieux 23/09/2019, 12h50
Zarty Zarty est déconnecté
Initié
 
Date d'inscription: mars 2013
Messages: 437
Par défaut

Pour connaitre l'histoire de garde et de séparation pour avoir été en plein dedans. Je peux certifier que les chiffres sont biaisés des le départ par les avocats et la justice en elle même.

Je travaillais en crèche, je m'occupais donc d'enfants qui n'étaient pas les miens. L'audience au tribunal étant prévu, j'ai été voir plusieurs avocats pour la garde de mon enfant.
J'ai dit clairement au 1er avocat que j'ai été voir :
Ecoutez, je sais m'occuper d'enfant c'est mon métier, mon ex n'a jamais voulu me donner de nouvelles de notre enfant jusqu’à maintenant et cela continuera probablement toute ma vie. J'ai un logement, 2 chambres et une place en créche est possible pour notre fille des qu'elle sera en age d'y aller. Et bien sur, je laisse la maman voir notre fille quand elle le veut. Je veux juste qu'elle soit chez moi car ce sera le seul moyen pour moi d'avoir des nouvelles régulièrement.
L'avocate a simplement répondu: Monsieur on ne sépare pas un enfant en bas age de sa mère, vous n'obtiendrez jamais ce que vous souhaitez.

2eme avocat. Idem
3eme avocat: Idem
4eme avocat: idem

Alors non je n'ai pas demandé la résidence de ma fille à mon domicile car selon les 4 avocats que j'ai vu c'est un combat perdu d'avance. Donc légalement et statistiquement j'étais d'accord avec madame pour laisser la résidence de notre fille mais je n'ai pas eu vraiment le choix.

De toute façon en cas de séparations conflictuelles nous n'avons pas notre mot à dire. Sachez par exemple pour qu'une résidence alternée soit possible, il faut une bonne entente entre la maman et le papa. Si la maman ne veut pas se séparer de son enfant, pourquoi elle s'entendrait bien avec son ex? Quel est son intérêt ? Et cette même résidence alternée que l'on préconise à partir de 6 ans alors que l'été on donne l'enfant 1 mois ou quinze jour.

Fin bref on pourrait débattre des heures et des heures que rien n'avancerait.

Attention par contre dans mon propos, je mets en cause TOUT LE MONDE. Même les hommes. Si ces derniers se battaient plus, se montraient plus volontaires pour garder les enfants plutôt que de s'en décharger en les donnant à leurs exs pour pouvoir plus facilement courir la jeunette, on en serait pas la.

Mais la encore, concernant ces hommes c'est une question d'éducation. il faut leurs montrer à ses messieurs que changer une couche n'a rien de compliquer, que s'occuper d'enfant est facile et surtout qu'ils ont leurs places. Enfin si on veut bien leur donner. Car nos petits vont à l'école "MATERNELLE". Quand c'est la fin de journée c'est l'heure des mamans.....

Et puis à titre personnel. J'ai appris grâce à Facebook que ma fille était partie en sortie scolaire en juillet. Personne ne m'a prévenu, personne ne m'a demandé mon autorisation, pourtant la directrice à mon mail et mon numéro de téléphone. Sachant quand même que j'ai l'autorité parentale conjointe.... On n'a demandé qu'a la maman. Normale?

Par contre Homer je voudrais plus nuancer ton propos. J'ai tous mes potes mecs qui veulent des gamins. Voir 2 ou 3 pour certains. C'est je pense juste que l'on en parle moins que les femmes et c'est peut être moins un besoin que pour les femmes. Mais je suis sur que si tu demandais a tes potes s'ils veulent des enfants les 3/4 diraient oui.

Dernière modification par Zarty ; 23/09/2019 à 12h55
Discussion fermée

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 23h34.