Art De Seduire   Retourner sur ArtDeSeduire.com - Techniques et Conseils en séduction
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Discussion fermée
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #31  
Vieux 18/08/2019, 23h28
Avatar de godzilla
godzilla godzilla est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: mai 2017
Messages: 909
Par défaut

Texte très pertinent et qui résumé bien l etat des relations sociaux sexuels de notre époque.

les chats au début des années 2000 permettaient un certaine connexion ,mais qui n est plus du tout d actualité en 2019.

ce qu il faudrait c est arriver à donner une nouvel équilibre à cet écart de plus en plus gigantesque.

Le pouvoir absolu fait parfois perdre la tete ou rend extrémement sélectif.

Il est évident que si les hommes étaient un peu moins dépendant de leurs besoins physiques cela pourrait inverser un peu la donne dans le sens ou les femmes ne seraient plus "toutes puissantes" au niveau du choix.

Mais tant que la plupart des hommes seront prets à presque tout pour avoir une relation physique,la donne ne changera certainement pas .

c est carrément la Nature humaine qu il faudrait modifier mais est ce pensable ?

la facilité de choix donne aussi la sensation que toute cette armada d hommes est interchangeable et que finalement il n y a aucun effort à fournir et qu on à droit au luxe sans problémes.

le cas de ta coloc est édifiant;mais on pourrait multiplier presque sans limites ce genre de cas;tandis qu un homme avec un profil similaire n aura quasiment aucun choix vu qu il sera jugé pas du tout dans les canons de l attirance.

Dernière modification par godzilla ; 18/08/2019 à 23h36

Découvrez notre produit :
  #32  
Vieux 19/08/2019, 00h04
Avatar de Dirty Pork
Dirty Pork Dirty Pork est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: juillet 2019
Messages: 153
Par défaut

Pensez vous que la misère sexuelle masculine est en augmentation ?

Citation:
Envoyé par Ted69 Voir le message
Perso je ne pense pas. Je dirais que c’est seulement plus méditatisé qu’avant.
Pas mal d'analyses vont dans ce sens. Organisation des communautés Incels et Mgtow, internet... Le fait est qu'il est assez dur de retracer une évolution statistique du "phénomène" (qui reste un terme récent).
On peut éventuellement prendre des agrégats du style taux de célibat selon les époques, taux de divorces aussi, et il faut essayer de visualiser le nombre de foyers qui ne comptent qu'une seule personne (ou un seul adulte) et bien voir que c'est aussi une configuration très nouvelle dans l'histoire.

Mais bref pour rebondir sur le thème du médiatique Ted, justement on se fait bien bombarder de sollicitations érotiques absolument partout et même dans la street c'est pas toujours anodin. Jennifer et Zara vendent clairement des choses plus osées que les magasins de Pigalle.
Il y a une surenchère de l'image et de l'érotisation.
C'est quelque chose de difficile à prendre en compte mais qui à mon sens pèse beaucoup dans l'équation.


Citation:
Envoyé par fra212 Voir le message
La conséquence première selon moi est le divorce. Bcp de jeunes garçons sont élevés par des femmes(mère célibataire, grand mère,...). Personnellement j'ai été élevé par des tantes et j'en ai pas mal souffert dans mon adolescence. Il m'a fallu suivre une thérapie pour sortir de cette misère affective et assumer ma masculinité.

Toujours selon moi, un père et une mère sont indispensables dans l'éducation d'un enfant et ce n'est pas ces saloperies de lobbies gay et lgbt qui feront dire le contraire. Le courage, l'honneur, la violence(nécessaire) ,... sont des valeurs qui se perdent et principalement transmises par les hommes.

Je pourrai aussi parler de la féminisation de la société... C'est difficile de se faire une place en tant qu'homme de nos jours. Tout le monde s'en branle de ce que les hommes pensent et ressentent. Il n'y en a que pour les femmes, les gays et les minorités en général.
Quelque part tu élargis trop vers la crise de la masculinité, mais en même temps c'est lié c'est vrai. Bon ya des raccourcis mais globalement j'adhère total.

Citation:
Envoyé par godzilla Voir le message
le phénomene est peut etre un peu plus médiatisé mais en fait il existait depuis longtemps puisque seulement 40 % des hommes je crois on transmis leurs genes dans l Histoire.

(..)

Quand les robots sexuels seront suffisamment perfectionnés et réalistes peut etre que le masculin ira plus vers ces interactions,voyant que le genre féminin ne voudra plus aller qu avec des hommes qui n existent pas ou trop parfaits pour etre réels.
Un homme aurait 40% de probabilité de de se reproduire et une femme 80%.
Ce qui voudrait dire que parmi les hommes qui veulent/peuvent être pères la plupart auront des enfants avec plusieurs femmes...
Bon ça reste un peu bizarre. Mais peut être que ça a toujours été ainsi.

Le marché des sex dolls est en grosse expansion, oui.
Allez voir c'est assez intéressant. Et.. barré.

Citation:
Envoyé par beowulf Voir le message
3) le fait que tinder rende la rencontre médiocre et formatée ouvre plein de possibilités dans la vie de tous les jours.
Perso c'est le message positif qui est le plus important à souligner.

Citation:
Envoyé par Homer Voir le message
Les vieux garçons, les forums de séduction, les coachs etc. n'ont pas attendu Tinder pour exister. Selon moi, Tinder n'accentue pas la misère sexuelle (pour l'affectif c'est autre chose) puisque les femmes et les beaux gosses peuvent entretenir une sexualité débridée dessus. Pour eux, au contraire, Tinder accentue l'effet catalogue à la demande.
Oui bien vu, en fait c'est limite comme la répartition économique actuelle, une amplification des extrêmes. Ce que beaucoup ont aussi souligné. Les riches baiseraient donc toujours plus, les défavorisés explosent, la classe moyenne peine à jouir.

Putain viens on fait un essai théorique sur la base : l'accès au sexe est pur reflet de la répartition des richesses dans la population selon les époques

Citation:
Envoyé par Zozoro Voir le message
Bah voyons 1% :^)
Pour revenir au débat peut être que le forum donne un effet trompe œil sur l’existence de ce phénomène. Alors qu’il n’est pas si courant que ça. Dans mon entourage, j’en ai jamais entendu parler alors qu’ici c’est un des grands sujets.
Double effet trompe l'oeil. Quasi aucun des sujets du forum n'est abordé dans le small talk IRL..

Citation:
Envoyé par xy01 Voir le message
Plus j avance dans le temps, plus je pense que la femme n est pas mon avenir.
Je dois pas etre fait pour ca...
J ai 25 ans de vie commune avec 3 femmes
J ai rarement été seul mais ce schéma du couple, de la vie à 2 ...j y crois pas.
J en ai retiré 4 enfants, ça j en suis plus qu heureux...
La femme n'est pas une fin en soi, c'est pas bien grave. Ca reste un bon gros pilier.
Tiens tu as eu 4 enfants avec plusieurs femmes ? (cf plus haut les 40% )



Citation:
Envoyé par Testobobo Voir le message
Salut à tous !

Une interrogation vient de me venir : Pensez vous que la misère sexuelle masculine est en augmentation ?
Je pense que oui mais c'est difficile de définir le phénomène.
Comme tu dis ensuite "C'est sur cette appli que la misère sexuelle s'exprime" j'ai envie de dire oui mais les mecs qui prennent les rateaux online par milliers n'auraient pas forcément fait davantage IRL si ils avaient vécu 100 ans auparavant, sans smartphone.
Ce que je veux dire c'est que Tinder permet de voir le genre de nanas oufissimes que tu ne vois jamais dans ta rue, et te permets aussi de t'y casser les dents.
Autrement dit les 20% H et F que la terre entière veut baiser sont visibles de tous désormais et ça engendre des crispations.

Cf le thème de la médiatisation et d'un phénomène peut être avant tout médiatique..?

Citation:
À l'inverse, même une fille pas top physiquement parlant, aura des centaines de matchs sur cette appli. Et évidemment, cette fille choisira d'abord les mecs qui l'attireront le plus (principalement physiquement).
Cette asymétrie H/F est indéniable et a priori serait explicable rien qu'à partir de l'hypergamie F (les femmes préfèrent "être seules que mal accompagnées") ET de l'hypogamie H (le BG charo va tout queuter, même celle dont l'Incel ne voudrait pas forcément. C'est hard mais j'ai vu plusieurs cas concrets vraiment épatants, limite le mec se comprend pas).
A partir de ce constat c'est forcément la jungle frérot.



Citation:
J'ai personnellement pas assez de recul et de vécu pour pouvoir dire si oui ou non cette misère sexuelle masculine est en augmentation. C'est donc pour ça qu'avoir votre avis sur la question m'intéresse.

Que pensez vous de ce sujet ?
Franchement j'ai checké le sujet et c'est compliqué.
J'ai même regardé l'évolution des stats de la prostitution et c'est pas probant, alors que j'aurais parié qu'il y avait une grosse explication de ce côté (on ose moins y aller maintenant alors que quand les gars sortaient du service militaire apparement c'était la base).

Bref malgré mes intuitions j'ai rien vu qui prouverait nettement qu'il n'y avait pas autant d'exclus du sexe auparavant. Du moins si tu poses la question comme ça. Parce que bon, on peut ne pas baiser, être moine, et être bien dans ses pompes je pense. On peut y arriver un peu loin du monde, mais les grandes villes aujourd'hui c'est la chatte du diable j'ai envie de dire. Tu peux pas être bien dans ta peau avec cette exposition.
  #33  
Vieux 19/08/2019, 00h06
xy01 xy01 est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: octobre 2013
Messages: 1 221
Par défaut

Citation:
Envoyé par Hanneman Voir le message
Je n'isolerai pas ce phénomène à Tinder, je pense qu'il est bien plus large et je pense que ça contribue à augmenter la misère sexuelle des hommes, uniquement, effectivement.

Les dynamiques et les critères ont toujours été les mêmes, même avant l'apparition de ces plateformes. Les gens choisissent de préférence la meilleure option pour eux dépendamment de leurs critères de séléction - rien de plus logique - et l'initiative masculine a toujours été le principal (seul ?) moteur de la rencontre.

La démocratisation des tchats au début des années 2000, desquelles le motif de la rencontre fut isolé pour donner naissance aux SDR - qui eux même se sont transformé en appli' sur les smartphones - ont eu entre autres, 3 effets majeurs sur le marché des relations amoureuses :
1) Démultiplier les initiatives masculines
2) Exacerber les facteurs de sélection du marché de la séduction
3) Exacerber la concurrence des hommes dans la chasse à la femme

Les opportunités et leur distribution, ont définitivement changé, avant et après, la démocratisation de ces plateformes.
Les initiatives masculines envers la gent féminines se sont démultipliées de façon exponentielle devant la facilité de la potentialité de la rencontre et puisque l'initiative masculine est au coeur du processus de la rencontre, les femmes se sont retrouvées face a un choix qu'elles n'avaient jamais eu auparavant, que ce soit en terme de quantité, comme de qualité.
Avant, une personne ne disposait que du choix de ses réseaux : professionnel, amical, social, familial, scolaire, etc. Mais la multiplication des opportunités dans ces réseaux réels, demande un investissement personnel indéniable. Ce qui signifie que les femmes n'avaient accès qu'au choix que leurs réseaux respectifs leurs fournissaient. S'il n'y avait aucun mec qui leur convenait, c'était la disette. S'il n'y avait que du second choix, il fallait s'en satisfaire, au risque de finir célibataire, ou continuer de travailler ses réseaux réels comme une grande fille.

Mais cette physionomie a changé dés lors que les femmes se sont retrouvées avec des 10aines de mecs, si ce n'est des 100aines par jour, par semaine, sonnants à l'écran de leur smartphone. Des hommes immédiatement disponibles, hors de leurs réseaux, sans effort à fournir et dans une abondance infinie et continue.
Sociologiquement, c'est prouvé ; plus tu es sollicité, plus ton cerveau sélectionne et élimine les sollicitations les plus parasites. C'est valable pour tout et dans toutes les situations.
Ca nous amène immédiatement à la notion de sélection dans le panier des hommes disponibles. Les sollicitations étants sans fin, il est nécessaire que ces femmes fassent un tri, un tri qu'elles ne pouvaient pas se permettre de faire de la même manière avant Tinder et compagnie.
Et c'est là que la sélection va en laisser sur le carreau.

Parce que maintenant que la boite de Pandore est ouverte pour les femmes, il va falloir faire un choix, choisir c'est renoncer. Et ce renoncement va se faire au détriment des sollicitations les moins attractives et bien évidemment à la faveur des sollicitations les plus attractives.
Ce qui fait qu'une sollicitation est attractive, c'est que les critères qui entrent en considération, sont suffisamment élevés pour la démarquer de la masse des autres sollicitations. A côté du "beau", on trouvera le "très beau", puis le "canon" et ainsi de suite pour tous les critères que les demoiselles choisiront de prendre en considération.

Ce qui n'a pas changé, c'est l'appétit des hommes pour le sexe. Mais devant la concurrence des armés d'autres hommes derrière leur téléphone, ils seront prêt à 2 compromis pour étancher leur appétit :
1) Diminuer leurs exigences en terme d'attraction féminine pour avoir un accès plus facile au sexe
2) Diminuer leur valeur d'homme pour se rendre accessible au plus grand nombre de filles - ça ce matérialise par le "swip right" en mode mitraillette ou encore se laisser traiter comme des merdes

En appliquant ces 2 principes contre-productif - on attire pas une personne de haute valeur en lui proposant sa propre faible valeur - les hommes ont posé sur les épaules des femmes l'entièreté du pouvoir décisionnel du processus de séduction.
Et comme ils ont aussi choisi de diminuer leurs exigences pour avoir un accès plus facile au sexe, cela induit que même les filles avec peu d'attractivité sexuelle, se retrouvent avec un large choix d'hommes et le pouvoir de choisir ce (ceux) qui se présente de mieux devant son téléphone.
C'est comme ça que par exemple, ma coloc' de 26 ans, petite, grasse, au visage bouffi, avec des boutons sur la face, se nourrissant de Coca Cola et de pizzas, Attention whore, LSE et probablement dépressive, ramène à la maison des BG qui roulent en Mitsubishi.
L'écart de valeur est conséquent, mais le pouvoir du vagin l'emporte.

En conclusion, c'est en abandonnant nos couilles aux femmes via les applications de rencontre, qu'on leur a donné la possibilité, même pour les moins attractives, de pouvoir baiser avec ce qui ce fait de mieux chez les mecs, sans ne disposer d'aucun contre-pouvoir là dessus.
En position de "toute puissance", il faudrait être idiot pour ne pas choisir ce qu'il se fait de mieux chez le sexe opposé. Et il est évident que l'état actuel du marché favorise la misère sexuelle des hommes allant de "pas du tout attractif" à "attractif", quand même ce qui se fait de "plus attractif" chez les hommes leur est accessible à la simple pression de l'index sur un écran de téléphone.
C est pas nouveau.
C est ce que ma mère disait à la première femme de mon frère il y a 30 ans, quand elle se vantait de pouvoir avoir n importe quel mec.
Elle lui avait répondu : n importe quel boudin peut se mettre sur un morceau de trottoir et se taper 50 mecs dans la nuit....
Aujourd'hui l ex femme à mon frère est toujours seule et s est fait elimine par tous ceux qu elle a connu....
  #34  
Vieux 19/08/2019, 00h07
xy01 xy01 est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: octobre 2013
Messages: 1 221
Par défaut

@Dirty Pork
4 enfants avec la même femme !
  #35  
Vieux 19/08/2019, 00h08
Avatar de Hanneman
Hanneman Hanneman est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: octobre 2011
Messages: 13 765
Par défaut

Citation:
Envoyé par xy01 Voir le message
C est pas nouveau.
C est ce que ma mère disait à la première femme de mon frère il y a 30 ans, quand elle se vantait de pouvoir avoir n importe quel mec.
Elle lui avait répondu : n importe quel boudin peut se mettre sur un morceau de trottoir et se taper 50 mecs dans la nuit....
Aujourd'hui l ex femme à mon frère est toujours seule et s est fait elimine par tous ceux qu elle a connu....
J'ai pas dit que c'était nouveau. Au contraire, je dis que ça a toujours été comme ça, mais que c'est exacerbé aujourd'hui.
__________________
HANNEMAN, OU LE MÉCHANT DU FORUM.

Mon nouveau journal :
Run salmon, run...

Mon 1ier journal :
Car le bonheur ce n'est pas les autres

SI TU VEUX QUE LES CHOSES CHANGENT, TRAITE LA SOURCE DU PROBLEME PAS LE(S) SYMPTOME(S)
  #36  
Vieux 19/08/2019, 00h16
Avatar de Dirty Pork
Dirty Pork Dirty Pork est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: juillet 2019
Messages: 153
Par défaut

Citation:
Envoyé par Hanneman Voir le message

La démocratisation des tchats au début des années 2000, desquelles le motif de la rencontre fut isolé pour donner naissance aux SDR - qui eux même se sont transformé en appli' sur les smartphones - ont eu entre autres, 3 effets majeurs sur le marché des relations amoureuses :
1) Démultiplier les initiatives masculines
2) Exacerber les facteurs de sélection du marché de la séduction
3) Exacerber la concurrence des hommes dans la chasse à la femme
J'ai l'impression qu'on a résumé pareil avec le même constat.
Le 1) c'est la médiatisation des profils, l'outil technologique qui facilite à la fois l'accès et l'exclusion.
Le 2) c'est comment l'hypergamie F devient visible et favorisée
Le 3) c'est comment l'hypogamie M devient visible et sature l'ensemble du process

Bon après ton analyse déchire et je signe à 100%

Citation:
En conclusion, c'est en abandonnant nos couilles aux femmes via les applications de rencontre, qu'on leur a donné la possibilité, même pour les moins attractives, de pouvoir baiser avec ce qui ce fait de mieux chez les mecs, sans ne disposer d'aucun contre-pouvoir là dessus.
En position de "toute puissance", il faudrait être idiot pour ne pas choisir ce qu'il se fait de mieux chez le sexe opposé. Et il est évident que l'état actuel du marché favorise la misère sexuelle des hommes allant de "pas du tout attractif" à "attractif", quand même ce qui se fait de "plus attractif" chez les hommes leur est accessible à la simple pression de l'index sur un écran de téléphone.

Concrètement les 20% M qui détiennent le marché sur Tinder (admettons les raccourcis) ont intérêt à continuer sur les SDR.
Les 80% qui galèrent ont intérêt à couper complètement, déjà parce qu'ils se font du mal avec des profils qu'ils ne croiseront jamais IRL même en bossant à mort leur lifestyle, ensuite parce qu'ils contribuent à pourrir l'équilibre de la force et donc à se pourrir.

Bref en gros comme dit Beowulf faut mettre à profit la raréfaction du contact humain de qualité IRL.

Le sujet a bien été poncé mais en terme d'actions mélioratives on retombe vite sur les mêmes délires.


Citation:
@Dirty Pork
4 enfants avec la même femme !
Caramba, encore raté

Dernière modification par Dirty Pork ; 19/08/2019 à 00h20
  #37  
Vieux 19/08/2019, 00h20
xy01 xy01 est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: octobre 2013
Messages: 1 221
Par défaut

Citation:
Envoyé par Hanneman Voir le message
J'ai pas dit que c'était nouveau. Au contraire, je dis que ça a toujours été comme ça, mais que c'est exacerbé aujourd'hui.
Loin de moi l idée de te contredire....bien au contraire.
La vie est ainsi faite !
  #38  
Vieux 19/08/2019, 07h49
Avatar de godzilla
godzilla godzilla est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: mai 2017
Messages: 909
Par défaut

En soi les femmes n ont pas vraiment de grandes difficultés à avoir pas mal de partenaires dans leurs vies,que ce soit court ou long mais le phénomene est peut etre bien plus visible à notre époque

On aurait une aristocratie du sexe qui serait assimilable à l ancien Régime ou seule une minorité aurait le droit d avoir des plaisirs physiques suivant les canons de beauté , d aisance matérielle ou d un certain charisme .

Les applis n ont que devoiler ce qui était tangible, c est à dire qu une minorité aura toujours accés à quasi tous les priviléges et la grosse majorité devra se débrouiller pour s en sortir.

Après au niveau des solutions,elles sont peu nombreuses tant que ce désquilibre flagrant existera on ne pourra que constater une évolution quasi morbide d une sexualité presque autarcique.

Il est évident que Tinder et compagnie ne sont que comme Suggar daddy,uniquement pour les riches en termes de physique,donc à tout interet à ce que l évolution prospére et s accentue.

Dirty Pork: en fait les 40 % seraient les hommes jugés les plus attirants mais ce qui fait peur c est que 60 % represente une majorité d hommes restés à jamais celibataires.
paradoxalement la visibilité de la chose permet de mieux l appréhender mais pas forcément de la solutionner.

Après peut etre qu une solution serait de faire un taux de compatibilité physique avec les personnes et essayer de rendre plus raisonnable les exigences,mais c est impossible en soi,les gens en general ne voudront jamais aller avec des partenaires qui ne leur plaisent pas c est trop demandé.

une forme d altruisme sexuel serait une utopie seulement à l état de reves mais qui qui engendrerait encore plus de problémes du fait du refus de vouloir et du degout de faire des choses avec des personnes jugées non désirables.

Dernière modification par godzilla ; 19/08/2019 à 07h58
  #39  
Vieux 19/08/2019, 09h09
Avatar de Homer
Homer Homer est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: octobre 2014
Messages: 3 801
Par défaut

Citation:
Envoyé par Hanneman Voir le message
La démocratisation des tchats au début des années 2000, desquelles le motif de la rencontre fut isolé pour donner naissance aux SDR - qui eux même se sont transformé en appli' sur les smartphones - ont eu entre autres, 3 effets majeurs sur le marché des relations amoureuses :
1) Démultiplier les initiatives masculines
2) Exacerber les facteurs de sélection du marché de la séduction
3) Exacerber la concurrence des hommes dans la chasse à la femme.
Si tu me permets (tu l'as peut-être dit par ailleurs, désolé si j'ai raté), j'ajouterais bien un 4/
Les apps comme Tinder ont aussi permis aux nanas de baiser à la commande avec des mecs qu'elles n'auraient jamais pecho IRL. Où elles veulent quand elles veulent, à l'abris du regard des autres. Il y a 20 ans, une fille moyenne et timide qui ne sortait pas trop pouvait attendre plusieurs mois avant de se faire accoster par un mec qui l'intéresse. Aujourd'hui, en 3 clics, elle peut avoir un putain de BG sans risquer un effet slut shaming. Je ne parle qu'ici de sexe, on s'entend.

Selon moi, ce point participe à renforcer l'idée de misère masculine parce que, dans l'absolu, je pense que les mecs baisent presque autant qu'avant. C'est clairement du côté filles que les SDR ont permis un décollage.
  #40  
Vieux 19/08/2019, 09h17
Avatar de Dirty Pork
Dirty Pork Dirty Pork est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: juillet 2019
Messages: 153
Par défaut

Citation:
ce qui fait peur c est que 60 % represente une majorité d hommes restés à jamais celibataires.
Non, non, plein de nuances à lire là dedans.
Ces 60% représentent les hommes qui n'ont pas eu d'enfants. On ne sait pas quelle part n'en a jamais voulu. On ne sait pas non plus quelle part aurait été incel ou mgtow ou whatever.

Dans ces 60% la part d'hommes qui sont morts puceaux ne doit quand même pas être phénoménale.
Quand on compare aux anciens temps, rien que le fait d'atteindre la trentaine sans crever était déjà "réussir sa vie", donc je pense que des éternels célibs il y en a eu plus dans le temps.
En ce sens on pourrait dire qu'il n'y a pas forcément plus de misère sexuelle, mais que c'est devenu une préoccupation plus flagrante.


Citation:
On aurait une aristocratie du sexe qui serait assimilable à l ancien Régime ou seule une minorité aurait le droit d avoir des plaisirs physiques suivant les canons de beauté , d aisance matérielle ou d un certain charisme .
Ok mais au delà du constat des inégalités, c'est quand même pas un régime figé.
T'as le droit de bosser pour t'élever socialement, et on a tous une bonne marge de progrès possibles y compris sur la beauté et le charisme.
Discussion fermée

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 03h22.