Art De Seduire   Retourner sur ArtDeSeduire.com - Techniques et Conseils en séduction
Précédent   Forum seduction et drague - Forum artdeseduire > >

Téléchargez votre guide!
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #201  
Vieux 17/07/2019, 11h54
Avatar de Homer
Homer Homer est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: octobre 2014
Messages: 3 476
Par défaut

Ok donc tu as peut-être changé de voie depuis ta prez.
Citation:
Envoyé par Limonade Voir le message
25 ans, étudiante en communication, j'adore la drague, j'adore jouer et je viens ici pour affuter mon game et y voir plus clair dans la psyché de ces messieurs
Réponse avec citation

Découvrez notre produit :
  #202  
Vieux 17/07/2019, 12h02
Limonade Limonade est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: dcembre 2018
Localisation: paris
Messages: 585
Par défaut

Citation:
Envoyé par Homer Voir le message
Ok donc tu as peut-être changé de voie depuis ta prez.
aaaahhh, je me demandais d'où ça venait au temps pour moi !

Non, j'avais simplement menti pour préserver mon anonymat
Et j'ai 29 ans (bientôt 30), je l'avais expliqué ici à la demande de Lola https://forum-seduction.artdeseduire...-statue-2.html
Réponse avec citation
  #203  
Vieux 17/07/2019, 12h11
Beren777 Beren777 est déconnecté
Motivé
 
Date d'inscription: dcembre 2018
Messages: 217
Par défaut

L'excuse du "patriarcat" me fascine...application à géométrie-variable, flexibilité notionnelle exceptionnelle ; point Godwin. L'argument-phare des féministes constitue également le sarcophage de leur idéologie. Mais allons, elles ne sont pas à la contradiction près. Cette position équivaut à inférioriser la femme par conditionnement, déterminisme ; elle qui serait si fragile et vulnérable face à l'influence du ô grand prédateur mâle ; elle qui n'aurait ni le libre-arbitre ni le discernement nécessaires afin de s'émanciper des stéréotypes sociaux de "genre" tendancieux et sexistes. Sans se demander un seul instant si la nature même de la femme ne l'incitait pas ( par-delà le fait social qui souvent ne fait que conforter l'inné ) à perpétuer d'elle-même une situation qu'un bug dans la matrice lui fait dorénavant considérer comme étant une injustice.
Quel savoureux quiproquo !
__________________
Masculiniste et révolutionnaire assumé. Courant de pensée MGTOW.
Réponse avec citation
  #204  
Vieux 17/07/2019, 12h12
Avatar de Anandam
Anandam Anandam est déconnecté
Player
 
Date d'inscription: septembre 2012
Messages: 1 248
Par défaut

Citation:
Envoyé par Limonade Voir le message
à chaque fois que je prends la parole je me retrouve avec des réductions de mes mots "ad shiappatum" donc c'est chiant..
Moi aussi je vais être cash : ça fait un moment que je constate que tu as régulièrement un discours à charge d'une part et victimaire d'autre part.

Donc, ne t'étonne pas de recevoir des reductio ad schiappatum...

Sincèrement, je ne pense pas que tes comparses et toi cherchiez à obtenir l'égalité mais un renversement du pouvoir !

Pouvoir que vous avez déjà, les très hautes sphères (qui seront toujours composées d'hommes, t'inquiète) vous l'ont donné parce que ça sert ses intérêts, pas par humanisme. C'est juste qu'il y a une inertie et qu'il s'agit encore de mater les derniers survivants, avant que ça saute aux yeux de tout un chacun.

La société est belle et bien féminisée. Il suffit d'observer les "hommes" pour s'en convaincre : des tarlouzes dont certaines sont toutes contentes de participer à leur propre future ségrégation (suivez mon regard).

Ceci étant écrit, je soutiens votre cause et souhaiterais même que vous puissiez accéder là tout de suite maintenant à toutes vos revendications. Ainsi, le problème que vous représentez serait réglé en deux semaines. Avec un rejet massif de la part de bon nombre de femmes.

Inutile de me taxer de mascu mais tu peux ! Je préfère ça 1000 fois que d'être qualifié de conforme.

Voili voilo. Comprend seulement que j'anticipe la suite, lorsque nous aurons dépassé le stade de la ségrégation...
Réponse avec citation
  #205  
Vieux 17/07/2019, 12h21
Niico Niico est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: juillet 2010
Messages: 2 495
Par défaut

Citation:
Envoyé par Limonade Voir le message
Ecoute je vois pas de lever de bouclier dans la phrase que tu cites vraiment, c'est juste un fait, il faut se détendre.
Le problème vient peut être du fait que je suis quelqu'un d'assez direct, cash et cinglante, je vous l'accorde. Il faudrait que je mette des smileys à chaque argument pour pas froisser des égo sans doute ahah...
Si tu l'écris Cependant mettre en exergue ton coté cash, direct, cinglante et dire que c'est des égo que tu froisses, dans la meme phrase, c'est un peu agressif, non?
Ta phase aurait eu plus de sens sans la seconde partie, qui pour le coup, ressemble beaucoup a une manifestation du tien, d'égo. Mais c'est une interprétation.

Citation:
Envoyé par Limonade Voir le message
Si tu veux arrondir, arrondis mon ami.
Je recite :
Citation:
Envoyé par Limonade Voir le message
[...]il faut se détendre.
Citation:
Envoyé par Limonade Voir le message
Je partage ce constat sur la doxa, mais je ne suis pas la doxa, et à chaque fois que je prends la parole je me retrouve avec des réductions de mes mots "ad shiappatum" donc c'est chiant..
Je suis d'accord. Tu ne manques pas de recul, et tu connais bien le sujet. Ce n'est pas mon propos...

Citation:
Envoyé par Limonade Voir le message
Pour continuer le débat et sortir de ses enfantillages : il y a une opposition actuellement entre deux courants féministes que personne n'évoque jamais ici mais qui existe bel et bien. Il s'agit du féminisme "libéral" (qui se rallie à la doxa) et il y a le féminisme des "99%". Je vous invite à vous renseigner, c'est pas vraiment le même délire.
Afin d'éviter, à l'avenir, d'être associée à un discours qui non seulement ne me convainc pas mais m'agace (féminisme libéral), je tiens à préciser que je me situe dans le second mouvement. Merci de votre compréhension
A part les gens qui ne discutent pas, beaucoup ont pu le comprendre ici ^^
__________________
Un trou est un trou, une b*** n'a pas d'oeil, c'est pour ça que l'amour est aveugle...
Réponse avec citation
  #206  
Vieux 17/07/2019, 12h23
Limonade Limonade est déconnecté
Banned
 
Date d'inscription: dcembre 2018
Localisation: paris
Messages: 585
Par défaut

Citation:
Envoyé par Beren777 Voir le message
L'excuse du "patriarcat" me fascine...application à géométrie-variable, flexibilité notionnelle exceptionnelle ; point Godwin. L'argument-phare des féministes constitue également le sarcophage de leur idéologie. Mais allons, elles ne sont pas à la contradiction près. Cette position équivaut à inférioriser la femme par conditionnement, déterminisme
Juste que je comprenne ton point de vue : tu nies que le patriarcat a été une réalité historique ou tu nies son actualité ?

Je te donne le mien : nous avons été dans un système patriarcal, jusqu'à récemment. Nous ne vivons plus dans une société patriarcale (en france), mais cela ne signifie pas qu'on en a perçoit plus les effets.

Pour le reste, bien sur que c'est possible de s'émanciper. Certaines femmes le font, d'autres ne veulent pas, d'autres n'y arrivent pas etc. La question c'est : les possibilités de l'émancipation sont-elles réunies ou y a t'-il encore du taff ?
Ce qui se passe en France ne me choque pas perso. Raison pour laquelle je m'intéresse au féminisme du 99% qui traite de la situation globale des femmes dans le monde.

Citation:
Envoyé par Anandam Voir le message
Moi aussi je vais être cash : ça fait un moment que je constate que tu as régulièrement un discours à charge d'une part et victimaire d'autre part.
Exemple ? Victimaire vraiment je ne vois pas non. A charge oui si tu te sens visé personnellement lorsque je parle du patriarcat, mais je ne crois pas que les hommes de la génération 20-40 ans aujourd'hui participent plus que les femmes à véhiculer ces stéréotypes.

Citation:
Envoyé par Anandam Voir le message
, je ne pense pas que tes comparses et toi cherchiez à obtenir l'égalité mais un renversement du pouvoir !
A titre personnel, oui je veux du pouvoir

Mais moi je le prends, globalement j’ai même les pleins pouvoirs dans le sens où j’ai pu m’accaparer des comportements masculins au travail et réussir à aller où je voulais grâce à ça. Pour l’aspect perso, en tant que jolie nana, pareil je fais globalement ce que je veux Tu ne m’entendras jamais me plaindre d'une "oppression", les seuls moments où j’ai été victime des hommes c’était sur de la violence physique, là je ne peux rien faire à part les attaquer en justice (ce que j’ai déjà fait, et... j’ai gagné ).

Personnellement, je ne me sens nullement opprimée, parce que j’ai décidé que quand il le fallait, je serai une femme avec un comportement d’homme. Par contre, j’ai pu faire ça parce qu’à côté, les circonstances de ma vie font que je suis à l’abri de la précarité. Ce n’est pas le cas pour toutes les femmes qui redoutent ainsi de prendre ce risque (et je vous renvoie du coup sur la question du féminisme de 99% qui explore cette question).
Réponse avec citation
  #207  
Vieux 17/07/2019, 12h28
Crabe des bois Crabe des bois est déconnecté
Nouveau Membre
 
Date d'inscription: juillet 2019
Messages: 61
Par défaut

Citation:
Envoyé par Hanneman Voir le message
Désolé, mais on ne me la fait pas à l'envers.
Non, c'est toi qui veut la faire à l'envers, alors on va reprendre depuis le début sur le "peu importe". J'ai dit que la nature des femmes tend à la passivité et à la soumission = se soumettre à l'ordre dominant (pour reprendre mon expression initiale). Tu me dis que c'est la même chose pour les hommes. Moi je te réponds que ça ne change strictement rien au fait que les femmes se soumettent à l'ordre créé par les hommes, donc peu importe. D'où ma conclusion que quand ce n'est plus vraiment le cas (féminisme outrancier) c'est que les femmes ne respectent plus vraiment les hommes de cette société.

La fil conducteur de ma logique est super simple à comprendre... si tu es passé à côté en pensant que le "peu importe" était une feinte de langage, c'est ton problème et pas le mien.

Citation:
3. Quand tu recrutes, tu sais pas vraiment quelles seront les compétences réelles du candidat.
Premièrement, relis bien ce que j'ai dit : "Je suis d'accord avec l'ensemble de ces points".

Je n'ai remis en cause aucun de tes arguments. J'ai simplement rajouté que la compétitivité des femmes pouvait également jouer un rôle.

Maintenant, sur ce point précis, ce que tu dis est faux. C'est sans doute vrai pour les emplois qui ne demandent pas de qualifications spécifiques, mais plus tu montes dans les échelons, plus tu as une réputation qui te précède. Les employeurs peuvent également se transmettre des informations entre eux.

Citation:
explique-moi où se trouve l'intérêt économique de prendre le risque d'embaucher un homme, supposément plus compétent, donc plus onéreux, alors qu'il peut embaucher une femme pour moins cher et sans prendre le risque de la compétence galvaudée ?
Alors pourquoi ne pas embaucher que des femmes ? Problème de logique, une fois de plus...

Citation:
6. Ton exemple sur les footballeurs est aussi erronné que le reste de ton argumentation. Ton problème, c'est que tu ne cherche pas à analyser, tu cherches à croire.
Moi aussi je trouve football féminin moins divertissant que le football masculin, mais dire que c'est parce qu'elles sont moins bonnes en football qu'elles sont moins bien payées, c'est encore un défaut d'analyse.
T'es au courant que Neymar touche pas le même salaire que disons Di Maria ?

Dernière modification par Crabe des bois ; 17/07/2019 à 12h34
Réponse avec citation
  #208  
Vieux 17/07/2019, 12h29
Niico Niico est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: juillet 2010
Messages: 2 495
Par défaut

Citation:
Envoyé par Beren777 Voir le message
L'excuse du "patriarcat" me fascine...application à géométrie-variable, flexibilité notionnelle exceptionnelle ; point Godwin. L'argument-phare des féministes constitue également le sarcophage de leur idéologie. Mais allons, elles ne sont pas à la contradiction près. Cette position équivaut à inférioriser la femme par conditionnement, déterminisme ; elle qui serait si fragile et vulnérable face à l'influence du ô grand prédateur mâle ; elle qui n'aurait ni le libre-arbitre ni le discernement nécessaires afin de s'émanciper des stéréotypes sociaux de "genre" tendancieux et sexistes. Sans se demander un seul instant si la nature même de la femme ne l'incitait pas ( par-delà le fait social qui souvent ne fait que conforter l'inné ) à perpétuer d'elle-même une situation qu'un bug dans la matrice lui fait dorénavant considérer comme étant une injustice.
Quel savoureux quiproquo !
Ca veut rien dire... t'invoque bien la Doxa à tout bout de champs, et "la loi de la nature" pour appuyer tes propos surannés.

Bien sur qu'il y a des femmes qui se servent du système en place et qui en profitent un maximum. Y'a qu'a voir cette instagrameuse qui vend l'eau de son bain 30 dolard le flacon ridicule.
Est ce que pour autant ça fait progresser l'humanité? ...

De la à dire que Limonade n'a pas le recul et la sagacité pour détruire ton verbiage balbutiant en appuyant sa réthorique sur des études fiables et une démarche scientifique qui viendrait balayer tes errements cognitifs... Je pense qu'en débat d'idée et capacité à convaincre, je miserais tout sur elle et peu sur toi. S'il s'agit de persuader et jouer sur le pathos, elle a beau etre une femme fragile et diaphane, je pense que tes persiflage sauraient allègrement abuser l'esprit des plus démunis.

(on peut tous choisir une jolie plume tu vois )
__________________
Un trou est un trou, une b*** n'a pas d'oeil, c'est pour ça que l'amour est aveugle...
Réponse avec citation
  #209  
Vieux 17/07/2019, 12h34
Niico Niico est déconnecté
Master
 
Date d'inscription: juillet 2010
Messages: 2 495
Par défaut

Citation:
Envoyé par Anandam Voir le message
Moi aussi je vais être cash : ça fait un moment que je constate que tu as régulièrement un discours à charge d'une part et victimaire d'autre part.

Donc, ne t'étonne pas de recevoir des reductio ad schiappatum...

Sincèrement, je ne pense pas que tes comparses et toi cherchiez à obtenir l'égalité mais un renversement du pouvoir !

Pouvoir que vous avez déjà, les très hautes sphères (qui seront toujours composées d'hommes, t'inquiète) vous l'ont donné parce que ça sert ses intérêts, pas par humanisme. C'est juste qu'il y a une inertie et qu'il s'agit encore de mater les derniers survivants, avant que ça saute aux yeux de tout un chacun.

La société est belle et bien féminisée. Il suffit d'observer les "hommes" pour s'en convaincre : des tarlouzes dont certaines sont toutes contentes de participer à leur propre future ségrégation (suivez mon regard).

Ceci étant écrit, je soutiens votre cause et souhaiterais même que vous puissiez accéder là tout de suite maintenant à toutes vos revendications. Ainsi, le problème que vous représentez serait réglé en deux semaines. Avec un rejet massif de la part de bon nombre de femmes.

Inutile de me taxer de mascu mais tu peux ! Je préfère ça 1000 fois que d'être qualifié de conforme.

Voili voilo. Comprend seulement que j'anticipe la suite, lorsque nous aurons dépassé le stade de la ségrégation...
Je pense qu'il y a un conflit dans l'expression des valeurs.
Pour toi, donc, tous les mécanismes sont en place pour permettre la pleine équité femme/homme? Intéressant. Cependant, tu ne crois pas qu'en reproduisant les schéma passé et en étant simplement passif, ca ne peut pas encore aujourd'hui, avorter?
J'te donne en exemple la tunisie. Il y a 30 ans, les femmes étaient en bikini, sortaient, plus libres... aujour'hui... Un réel retour au communautarisme, à l'intégrisme religieux. Une corrélation aussi avec les recul de l'expension économique peut etre observé d'ailleurs... d'ou une certaine véhémence a l'encontre de ce féminisme capitaliste (je mettrais les femen dedans d'ailleurs)

Tu peux faire signe du regard, c'est toi qui est inquiet. Ca ne me gêne pas d'etre d'accord avec limonade, ou avec les revendications humaniste de manière générale. Je pense que l'avenir sera plus serein que tu ne l'imagines; et pour t'avouer meme s'il te déplait, il sera mieux que ce que l'immobilisme aurait fait.
__________________
Un trou est un trou, une b*** n'a pas d'oeil, c'est pour ça que l'amour est aveugle...
Réponse avec citation
  #210  
Vieux 17/07/2019, 12h44
Avatar de Hanneman
Hanneman Hanneman est déconnecté
Sage
 
Date d'inscription: octobre 2011
Messages: 13 103
Par défaut

Citation:
Envoyé par Homer Voir le message
Pour le salaire, j'ai discuté avec des nanas qui constatent qu'elles doivent se faire violence mais aussi qu'elles ont l'impression d'être moins prises au sérieux par leur supérieur (souvent masculin).
Oui l'impression. Autrement dit, le même manque de confiance en soi qui leur fait ne pas négocier et défendre leur salaire avec ardeur.

J'entends que certains recruteurs ou patrons puissent ne pas prendre au sérieux certaines femmes (et je pense que c'est le cas), mais dans un contexte de gestion des RH moderne comme c'est le cas en 2019, je suis convaincu que ce n'est pas la norme.

Les RH et le recrutement ont largement évolués depuis quelques années sous l'influence nord américaine et sont des fonctions dans l'entreprise bien plus ouvertes que par le passé.

Elles ont l'impression de ne pas être prises au sérieux. Et si c'est l'image que tu renvoies de toi, il y a de fortes chances que ce soit l'image que les autres aient de toi. C'est surtout ça que je retiens.

Citation:
Une meuf qui dépote dans son taf et entre dans le bureau de son chef en jouant all-in, il y a des chances qu'elle soit entendue. L'entreprise est un univers de chiens, il faut jouer des coudes.
Le monde de l'entreprise, c'est comme la vie, pour "survivre" faut être parmi les meilleurs. C'est lorsqu'il faut savoir se battre que ça commence à poser problème aux femmes. C'est ça la vie mes chéries, inutile de chialer.

Edit : ma réponse n'a rien de personnelle avec toi hein J'entends bien que ce ne sont pas directement tes propos.

Citation:
Envoyé par Limonade Voir le message
L’entreprise est surtout originellement (et demeure) un monde forgé par des valeurs traditionnellement masculines, donc pas celles qui régissent l’éducation traditionnelle des filles. D’où le malaise, et la difficulté éprouver par les femmes à investir tardivement des valeurs (et les comportements qui vont avec) généralement associées aux hommes.
Ca rejoindrait les observations d’Hanneman sur la capacité de négociation (qui est effectivement un point crucial pour saisir la « marge inexpliquée » de l’écart salarial - entre 3 et 8% en france selon les méthodes de calcul).
Pour percer et creuser son trou, une femme devra se conduire « comme un homme », mais elle n’a pas été éduquée « comme un homme ».
Dans la mesure où les femmes sont professionnellement majoritaires dans des secteurs comme l'éducation et la santé et sachant que la garde des enfants est confiée en priorité aux mères, peut-on encore dire que les hommes sont élevés comme des hommes et donc se comportent "comme des hommes" dans les autres sphères de leur vie ?
Par extension, peut-on encore brandir l'argument de la femme éprouvant des difficultés à faire sa place dans un environnement masculin car elle n'a pas été élevée comme un homme, alors que les hommes sont élevés par des femmes ?

Citation:
Envoyé par Crabe des bois Voir le message
Non, c'est toi qui veut la faire à l'envers, alors on va reprendre depuis le début sur le "peu importe". J'ai dit que la nature des femmes tend à la passivité et à la soumission = se soumettre à l'ordre dominant (pour reprendre mon expression initiale). Tu me dis que c'est la même chose pour les hommes. Moi je te réponds que ça ne change strictement rien au fait que les femmes se soumettent à l'ordre créé par les hommes, donc peu importe. D'où ma conclusion que quand ce n'est plus vraiment le cas (féminisme outrancier) c'est que les femmes ne respectent plus vraiment les hommes de cette société.

La fil conducteur de ma logique est super simple à comprendre... si tu es passé à côté en pensant que le "peu importe" était une feinte de langage, c'est ton problème et pas le mien.



Premièrement, relis bien ce que j'ai dit : "Je suis d'accord avec l'ensemble de ces points".

Je n'ai remis en cause aucun de tes arguments. J'ai simplement rajouté que la compétitivité des femmes pouvait également jouer un rôle.

Maintenant, sur ce point précis, ce que tu dis est faux. C'est sans doute vrai pour les emplois qui ne demandent pas de qualifications spécifiques, mais plus tu montes dans les échelons, plus tu as une réputation qui te précède. Les employeurs peuvent également se transmettre des informations entre eux.



Alors pourquoi ne pas embaucher que des femmes ? Problème de logique, une fois de plus...



T'es au courant que Neymar touche pas le même salaire que disons Di Maria ?
Merci de me confirmer que tu n'as rien à apporter à cette discussion.

Je pense qu'ici on t'a à peu près tous épinglé.

On peut ne pas être d'accord les uns les autres, mais ton manque de contenu et d'argument est criant.

Bonne journée.
__________________
HANNEMAN, OU LE MÉCHANT DU FORUM.

Mon nouveau journal :
Run salmon, run...

Mon 1ier journal :
Car le bonheur ce n'est pas les autres

SI TU VEUX QUE LES CHOSES CHANGENT, TRAITE LA SOURCE DU PROBLEME PAS LE(S) SYMPTOME(S)

Dernière modification par Hanneman ; 17/07/2019 à 12h49
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 01h42.